Prix des Belles de la cote - course pmu du 26 décembre 2017

Pronostic quinté du 26 décembre 2017 – Prix des Belles de la Côte

Le pronostic PMU avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 26 décembre aura comme support le prix des Belles de la Côte, un gros handicap (référence +19) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Deauville. Cette course de plat dotée de 55 000 € d’allocations a réuni 16 partants qui s’affronteront aux alentours de 13h47 sur le parcours des 1500 mètres corde à droite de la PSF. A l’occasion de cette compétition, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour la gagner, les chanceux parieurs devront avoir le Numéro Plus et le quinté+ dans l’ordre sur leur ticket.

Le favori du pronostic

En excellente condition physique en cette fin d’année, BEAMA (5) semble parfaitement capable de participer à l’arrivée de ce tiercé. Cette pensionnaire de l’écurie d’Henri-Alex Pantall vient d’obtenir une excellente deuxième place sur ce parcours en compagnie de Julien Augé, lequel la montera à nouveau ce mardi. Auparavant, elle avait largement fait ses preuves à ce niveau de la compétition. Elle s’était, en effet, emparée de plusieurs accessits et on l’avait également vu s’imposer sur la piste de Vichy durant l’été. Bien placée dans les stalles de départ, son jockey devrait la positionner rapidement derrière les chevaux de tête avant de placer sa pointe de vitesse dans la ligne d’arrivée. Avant le coup, il n’y a aucune raison qu’elle ne termine pas dans la combinaison gagnante si elle connaît un parcours limpide. Elle sera la timide favorite de ce pronostic.

La base incontournable

En grande forme à l’heure actuelle, CREPUSCULEDESDIEUX (3) constitue une base solide dans ce quinté+. Mardi, ce cheval entraîné par Jérôme Reynier sera monté par l’habile Maxime Guyon et, de ce fait, il comptera certainement parmi les favoris de ce gros handicap. Il s’agit d’un cheval qui aime animer les épreuves auxquelles il participe. Bien placé à la corde, il devrait parvenir sans trop de problèmes à appliquer sa tactique préférée. Il pourrait ensuite conserver l’une des cinq premières places si le rythme de la course n’est pas trop sélectif en début de course. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques

Le tocard du quinté

GAETANO DONIZETTI (4) semble être le bon tocard de ce quinté du 26 décembre. Ce fils de Makfi reste sur deux échecs radicaux à ce niveau de la compétition mais il n’avait pas hérité de bons numéros de corde. Il a donc des excuses à faire valoir. En début de saison, il n’avait pas été ridicule lors d’un événement disputé sur la PSF de Chantilly. Ce jour-là, il n’avait pas connu le meilleur des parcours étant contraint de galoper en dehors du cheval de tête mais il avait bien tenu sa partie jusqu’au poteau conservant la cinquième place. Auparavant, il avait terminé à la troisième place sur ce tracé. Son aptitude au parcours est donc avérée. Bien entendu, il n’a plus aucune marge au poids depuis qu’il a été pénalisé de 3 kilos par le handicapeur mais il pourrait prendre une place à belle cote à l’issue d’un parcours favorable.

L’outsider

En dernier lieu, FOR EVER (1) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs mais il n’évoluait pas sur son parcours de prédilection. On ne le condamnera donc pas sur cet échec relatif. Mardi, cet élève de Carina Fey va porter le top-weight et, de ce fait, il aura certainement du mal à franchir le poteau en tête. En analysant ses performances, on lui trouve toutefois quelques bons résultats dans des conditions de poids similaires. Ainsi, on l’avait vu s’octroyer le second accessit d’un gros handicap disputé sur la ligne droite de maisons-Laffitte. Auparavant, il avait fait preuve d’un grand courage tout au long de la ligne droite dans un événement disputé sur la PSF de Deauville. Ce jour-là, il devançait le protégé d’Alain Couétil tout en lui rendant 9 kilos. Jugé sur cette honorable prestation, il semble tout à fait capable de jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix des Belles de la Côte même si son numéro dans les stalles ne lui facilitera pas la tâche.

Les autres chevaux à jouer

Redoutable lorsqu’il évolue sur le sable fibré, SKY SHIP (10) devrait encore obtenir un bon résultat même si sa marge de manoeuvre est inexistante. Avant le coup, il a parfaitement sa place dans ce prono. Voilà deux mois, CRY BABY (16) avait longtemps fait illusion pour la victoire lors d’une épreuve disputée sur ce parcours des 1500 mètres de la piste en sable fibré. Ce jour-là, il avait longtemps galopé aux avant-postes malgré un numéro de corde exécrable et il n’avait été rejoint qu’à la fin par une attentiste. Il est vrai que le rythme n’avait pas été très élevé et cela avait jouer en sa faveur. Nettement mieux placé dans les stalles, ce cheval entraîné par Yann Barbero pourrait, en théorie, faire encore mieux à l’occasion de cette compétition. Avant le coup, on lui accordera un large crédit. En cinq tentatives à ce niveau de la compétition, DYLABAN (14) n’a encore jamais réussi à terminer dans la combinaison gagnante. On notera toutefois qu’il retrouve, peu à peu, une meilleure situation sur l’échelle des valeurs. Mardi, ce pensionnaire de l’écurie d’Alain Couétil n’a pas été gâté par le tirage au sort des places à la corde mais il se présentera au départ de ce gros handicap avec une certaine fraîcheur contrairement à pas mal de ses adversaires. Voilà qui pourrait lui permettre d’obtenir un bon résultat. Alors qu’il n’avait jamais rien réussi de probant sur cette surface, CALAF (15) vient de remporter, à la surprise générale (15/1), une course pmu disputée sur ce tracé. Correctement placé sur l’échelle des valeurs et nanti d’une bonne place dans les boîtes de départ, il semble en mesure de confirmer. On aurait pu en citer d’autres car cette épreuve s’annonce vraiment très ouverte et la lutte pour les premières places s’annonce serrée.

La dernière minute

YUME (6) reste sur deux succès dans des compétitions disputées en province. De retour en région parisienne avec un moral de vainqueur, il pourrait se rappeler au bon souvenir des parieurs. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 26/12/2017 : 5 – 3 – 4 – 1 – 10 – 16 – 14 – 15

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Yume (6) : + 4 kilos
  • Calaf (15) : + 3.5 kilos
  • Crépusculedesdieux (3) : + 1.5 kilo
  • Royal Vati (12) : – 0.5 kilo
  • Arvios (7) : – 0.5 kilo
  • Sky Ship (10) : – 0.5 kilo
  • Gaetano Donizetti (4) : – 0.5 kilo
  • For Ever (1) : – 0.5 kilo
  • Ross Castle (13) : – 1 kilo
  • Dylaban (14) : – 1 kilo
  • Teryag (11) : – 2 kilos

Les conditions de la course

Pour chevaux entiers, hongres et juments âgés de 3 ans ou plus ayant couru depuis le 1er juin 2017 inclus. Allocations totales : 55000 € (Vainqueur : 25850 €, 2ème : 10450 €, 3ème : 7700 €, 4ème : 4950 €, 5ème : 3025 €, 6ème : 1925 €, 7ème : 1100 €).

Les avis des entraîneurs

Carina Fey : On a laissé For Ever (1) un peu tranquille à l’écurie. Mon pensionnaire n’a, en effet, pas couru depuis son échec dans une course pmu. Il est toutefois fringant le matin à l’entraînement étant très motivé. Sachez que c’est un cheval qui court souvent bien sur la fraîcheur. Il doit certes porter le top-weight dans ce quinté du 26 décembre mais il évoluera sur son parcours de prédilection. Dès lors, je l’estime capable de s’octroyer un accessit.

Christian Le Veel : En dernier lieu, Dylan Dancing (2) a très bien couru dans un gros handicap malgré un mauvais numéro de corde. Mon élève est resté dans un bel état de forme. Je pense que la PSF ne devrait pas le déranger ce mardi car il a l’air de s’adapter à tous les profils de piste. S’il connaît un bon déroulement de course, il est capable de participer à l’arrivée de ce tiercé.

Jérôme Reynier : Comme l’an passé, Crépusculedesdieux (3) a réalisé une belle fin d’année. Nous n’allons pas commettre la même erreur en le présentant à réclamer car nous voulons faire le meeting de Cagnes sur mer. Comme il n’a jamais déçu sur ce tracé, je pense qu’il peut obtenir un bon résultat dans ce quinté+.

David Smaga : Gaetano Donizetti (4) est mal placé sur l’échelle des valeurs depuis que le handicapeur l’a pénalisé au poids. Ses deux plus récentes sorties dans cette catégorie en attestent. Mardi mon cheval se présentera en parfaite condition physique au départ de ce prix des Belles de la Côte. Noter également qu’il a déjà bien tenu sa partie sur cette piste en sable fibré.

Henri-Alex Pantall : Après une excellente saison 2016, Beama (5) a également réussi son année 2017 ayant remporté son gros handicap. Ma pouliche a ensuite montré qu’elle restait compétitive malgré la pénalité infligée par le handicapeur. Elle a montré sa forme récemment sur ce parcours. A mon avis, il possède une belle chance à défendre dans ce quinté du 26 décembre.

Sascha Smrczek : Yume (6) reste sur un succès et il a été remonté sur l’échelle des valeurs. Il est toutefois resté en excellente condition physique et s’entend parfaitement avec son jockey, Aurélien Lemaitre. L’an dernier, il avait gagné un gros handicap qui se déroulait sur une distance avoisinante. Ce jour-là, mon cheval montrait qu’il était compétitif à ce poids. A mon avis, il est capable de faire partie de la combinaison gagnante de ce tiercé. Je vous conseille de lui accorder un large crédit.

François Xavier Belvisi : Lors du dernier quinté+ qu’il a disputé, Arvios (7) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs alors qu’il semblait disposer d’une première chance. Depuis cette sortie en demi-teinte, j’ai effectué quelques ajustements et il a repris de la fraîcheur. Mardi, il effectuera donc une semi-rentrée. Avant le coup, j’espère qu’il va se rappeler au bon souvenir des parieurs.

Romain Le Dren Doleuze : Depuis son arrivée chez moi, Lilly Kafeine (8) fait preuve d’une louable régularité rentrant régulièrement aux balances sans être toujours très chanceuse. L’avant-dernière fois, à Chantilly, elle a montré qu’elle était compétitive à cette valeur. Plus récemment, elle a terminé au cinquième rang d’une course pmu après avoir joué de malchance dans la ligne droite. En pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle, elle devrait lutter pour les premières places dans ce prix des Belles de la Côte. Tous les feux sont au vert.

Stéphane Wattel : Après une carrière honnête en Angleterre, Scala Regia (9) était désorientée pour ses débuts sur le sol français. Dès son deuxième essai, elle a couru à bon niveau ce qui lui vaut de porter un poids élevé dans ce gros handicap. Ma jument devrait fournir sa meilleure valeur mais il m’est difficile de savoir si elle est compétitive. J’avais mis au repos Royal Vati (12) car il était fatigué. Il a très mal couru le jour de sa rentrée n’ayant rien montré de probant. Je pense qu’il a accompli des progrès sur cette tentative mais je serais surpris que ce soit suffisant pour participer à l’arrivée de ce quinté du 26 décembre. A mon avis, vous pouvez faire l’impasse sur ses chances et l’éliminer de votre prono.

Georgios Alimpinisis : En dernier lieu, Sky Ship (10) a bien tenu sa partie sur ce parcours. L’avant-dernière fois, mon pensionnaire avait échoué mais n’avait pas apprécié le terrain souple. Le matin, il affiche un très bon degré en forme à l’entraînement. A mon avis, il devrait obtenir un bon résultat dans ce tiercé.

Didier Prod’homme : Teryag (11) est arrivé à l’écurie cet été après un succès dans une course pmu disputée sur les 1500 mètres de la PSF de Deauville. Depuis, mon cheval a connu des fortunes diverses. Dernièrement, il en a trop fait et il n’a pu se mettre en évidence dans la ligne droite. Mardi, son jockey va le faire patienter au sein du peloton pour ménager sa pointe de vitesse finale. Si la course est suffisamment rythmée, il peut s’emparer d’un accessit dans ce quinté+.

Matthieu Palussière : Dernièrement, Ross Castle (13) aurait pu conclure plus près des chevaux de tête avec un déroulement de course plus limpide. Voilà plus de deux mois, mon élève aurait pu enlever son gros handicap s’il avait progressé dans le bon wagon. Je le préfère certes sur les pistes en gazon mais il n’est pas incapable d’obtenir un bon classement à l’arrivée de ce prix des Belles de la Côte.

Alain Couétil : Dylaban (14) ne s’est pas si mal comporté lors de sa plus récente sortie. Cela faisait trois mois qu’il n’avait pas couru et je pense qu’il a progressé depuis cette tentative. Il apprécie la piste en sable fibré de l’hippodrome de Deauville. Avant le coup je lui vois une belle chance dans cette compétition.

Hervé Fortineau : Calaf (15) est en pleine réussite actuellement. Il est facile à monter et se montre toujours très courageux dans la phase finale. En plus, il se monte près des chevaux de tête ce qui est un avantage sur ce parcours. Pénalisé de 3.5 kilos par le handicapeur, mon cheval va tenter de monter de catégorie avec bonheur mais cela reste jouable pour les accessits. A mon avis, il n’a pas encore montré toutes l’étendue de ses moyens.

Yann Barberot : En dernier lieu, Cry Baby (16) a longtemps galopé aux avant-postes en compagnie d’un adversaire et ils se se sont coupés la gorge… Cette tactique était suicidaire. Ma jument est en pleine forme et elle apprécie la PSF deauvillaise. Nantie du bottom-weight, elle devrait fournir sa meilleure valeur dans cette épreuve.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou course de trot attelé… Quelle que soit la discipline proposée par le PMU, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent quotidiennement les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour.

Les meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et les pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia Live, Turfomania.fr, Canalturf.com, Geny Courses, Zeturf.fr, La Gazette des Courses, Bilto, RTL (Bernard Glass), Tiercé Magazine (Prono Vérité).
Turfomania.fr 5 10 3 2 8 7 12 16
Equidia Live 14 5 16 10 7 8 6 9
Geny Courses 10 5 14 9 16 7 3 15
Canalturf.com 5 10 3 14 8 16 6 2
Zeturf.fr 3 5 10 14 7 6 16 9
La Gazette des Courses 5 3 10 9 6 1 15 14
Bilto.fr 3 5 10 16 2 9 10 8
RTL (Bernard Glass) 15 1 2 3 5 6 8 9
Tierce Magazine (Prono Vérité) 14 3 5 9 6 16 10 17

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 26 décembre 2017. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu du programme.

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément un cheval de base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée. C’est toutefois un outsider qui possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion 2 – Course n°6 – Départ à 14h35 – Trot attelé – Allocations totales : 35000 euros – Distance à parcourir : 2700 mètres – Grande piste – 16 partants – Mâchefer – Corde à gauche – Pour poulains entiers et hongres âgés de 4 ans n’ayant pas gagné 38000 € au cours de leur carrière : Pas grand chose à jouer ce mardi sur l’hippodrome du Plateau de Gravelle… Tentons DERBY D’URZY (10), un représentant de l’entraînement de Christophe Hamel qui n’a encore que peu couru n’ayant que 13 courses à son actif. Il doit donc être en retard de gains par rapport à ses adversaires. Sans être un champion, ce fils de Saxo de Vandel avait montré quelques moyens en début de carrière. Il avait, en effet, remporté 3 de ses 6 premières sorties rivalisant avec Daisy Jénilou, Dream of Jiel et D’Artagnan France. Autant de chevaux qui sont ensuite montés de catégorie avec bonheur. On notera qu’il vient d’afficher un net regain de forme sur la petite piste s’octroyant une honorable quatrième place dans un lot analogue. Ce mardi, il sera de nouveau drivé par l’habile Matthieu Abrivard et son entraîneur le déferre des postérieurs, une configuration qui lui a bien convenu lors de sa plus récente tentative. Avant le coup, il s’annonce comme un logique postulant à la victoire dans ce lot qui n’a vraiment rien d’extraordinaire. On suivra donc sa prestation avec un certain intérêt même si c’est loin d’être un coup sûr gagnant.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Pariez au PMU sur ce cheval en plaçant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.