Prix René Cramail - course pmu du 26 janvier 2018

Pronostic quinté du 26 janvier 2018 – Prix René Cramail

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 26 janvier aura comme support le prix René Cramail, un gros handicap (référence +7 +9) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Pau. Cette course d’obstacles dotée de 105 000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 5 ans et plus qui s’affronteront aux alentours de 13h47 sur le parcours des 3800 mètres corde à droite de la piste de haies. A l’occasion de cette compétition, le PMU mettra en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour la remporter, les parieurs devront avoir le Numéro Plus et la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre sur leur ticket.

Le favori du pronostic

En pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle, RASANGO (12) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce cheval entraîné par François-Marie Cottin vient de jouer de malchance à l’occasion de la course référence. Ce jour-là, il a chuté lourdement à la dernière haie alors qu’il avait énormément de ressources et venait comme un gagnant. Auparavant, ce représentant de la casaque de Gérard Augustin-Normand avait bien tenu sa partie sur ce champ de courses le jour de sa rentrée. En cette occasion, il terminait à la quatrième place d’une épreuve disputée sur le parcours qui nous intéresse. Il est donc sur la montante actuellement. Avant le coup, il semble donc logique d’en attendre un très bon classement dans ce gros handicap. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Toujours aussi fringant du haut de ses 10 ans, LAMIGO (2) constitue une base solide dans ce quinté+. Ce fils d’American Post est actuellement dans une condition physique optimale comme le montrent ses récents résultats obtenus sur l’hippodrome de cagnes sur mer. Lors de ses 4 dernières sorties, il a, en effet, obtenu 1 victoire et trois accessits dont un dans cette catégorie sous 71 kilos. Il ne devrait donc pas être dérangé par le poids ce vendredi. Il est certes meilleur sur les parcours à main droite mais on lui trouve toutefois une troisième place sur le steeple-chase de Clairefontaine l’été dernier. On peut donc raisonnablement penser qu’il devrait s’adapter au profil palois. Voilà qui devrait lui permettre de s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de ce gros handicap. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Bien placé sur l’échelle des valeurs, VATAMAN (8) semble être le bon tocard de ce quinté du 26 janvier. Ce pensionnaire de l’écurie de David Cottin fait preuve d’une louable régularité rentrant aux balances quasiment après chaque tentative. Il est en excellente condition physique cet hiver ayant déjà remporté deux victoires en trois sorties au cours de ce meeting palois. Auparavant, il s’était bien comporté sur l’hippodrome d’Angers terminant dans le sillage Sunday Royal, auquel il rendait du poids, et d’Alti Plano, futur vainqueur à ce niveau de la compétition. Cette ligne est donc extrêmement favorable d’autant qu’il va retrouver son adversaire direct avec un avantage de 4,5 kilos ce vendredi. Monté par un jockey de talent qui s’entend parfaitement avec lui et toujours très performant en terrain lourd, ce fils de Cardoun pourrait parfaitement s’emparer d’une place à belle cote.

L’outsider séduisant

CAYO DE PAIL (5) est un cheval tout neuf qui n’a couru qu’à 25 reprises, ce qui est vraiment très peu pour un cheval de cet âge. En consultant ses performances, on lui trouve 100% de réussite en terrain lourd (2 victoires et 1 deuxième place en trois sorties). Vendredi, il va donc trouver des conditions de course extrêmement favorable à l’occasion de ce prix René Cramail. On notera aussi remarquer qu’il s’était imposé sur l »hippodrome de Clairefontaine-Deauville pour sa seule sortie corde à droite. Le profil de la piste de Pau ne devrait donc pas lui poser de souci particulier. Avant le coup, ce représentant de l’entraînement de Bernard Beaunez semble vraiment avoir pas mal d’atouts dans son jeu. On le verra donc comme un bon outsider capable de jouer les trouble-fête dans la phase finale.

Les autres chevaux à jouer

Toujours très en forme à pareille époque de l’année, BABALSHAMS (9) a souvent réussi de bonnes performances sur cet hippodrome de Pau. En 5 sorties sur cette piste, cet élève d’Isabelle Pacault compte, en effet, deux accessits et une victoire soit 60% de réussite. En dernier lieu, il effectuait son retour à la compétition après plusieurs mois d’absence à l’occasion du prix Pierre Estrem Rey. Ce jour-là, il montré qu’il était d’ores et déjà dans une forme avancée s’octroyant une probante deuxième place à plus de 20/1. Vendredi, il paraît tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce handicap s’il ne ressent le syndrome de la fameuse deuxième course après une bonne rentrée. On lui accordera donc un large crédit. YO (10) et CALCUM (4) viennent de faire jeu égal dans la course référence s’octroyant respectivement la troisième et quatrième place dans des conditions de poids identiques. Avant le coup, rien ne s’oppose à les voir tirer leur épingle du jeu même si leur poids ne leur laisse aucune marge de manoeuvre. On les considérera donc plutôt comme des chevaux capables de compléter a combinaison gagnante. VAUQUOISE (13) va faire son retour à la compétition après avoir été éloignée des pistes pendant près de deux mois suite à son dernier échec dans une course pmu disputée sur la Butte Mortemart. Jugée sur ses meilleurs titres, cette jument entraînée par Eric Lecoiffier possède néanmoins une chance indéniable. En outre, elle semble plutôt bien placée au poids dans le bas du tableau. On s’en méfiera donc particulièrement. Bien entendu, d’autres concurrents auraient mérité de figurer dans ce prono mais il faut bien faire des choix.

La dernière minute

Voilà quelques semaines, DEFI D’OUDAIRIES (3) avait gagné un gros handicap disputé sur ce champ de courses mais, en cette occasion, ce protégé de Guy Cherel ne battait que des éléments de sa génération. Ce vendredi, il aura face à lui des vieux chevaux endurcis et expérimentés. On notera toutefois qu’il aura l’avantage d’être monté par l’excellent Kevin Nabet, un jockey qui aligne les bons résultats cet hiver (7 victoires et 6 places en 20 sorties depuis le début de l’année, des chiffres remarquables). Malgré cela, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 26/01/2018 : 12 – 2 – 8 – 5 – 9 – 10 – 4 – 13

Fréquence Turf va devoir renouveler son nom de domaine et son hébergement car ils arrivent à échéance d’ici quelques semaines. Si vous le souhaitez, vous pouvez participer au financement de l’hébergement du site en faisant un don via Paypal (paiement sécurisé). Pour ce faire, suivez ce lien : https://www.paypal.com/
Merci d’avance a ceux qui donneront !

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Défi d’Oudairies (3) : + 4,5 kilos
  • Vataman (8) : + 3 kilos
  • Vauquoise (13) : + 2 kilos
  • Starmix (16) : – 1 kilo
  • Achour (1) : – 3 kilos

Les conditions de course

Handicap divisé (référence + 7 +9) – Pour tous chevaux âgés de 5 ans et au-dessus, ayant couru depuis le 1er septembre 2016 inclus et ayant, lors de l’une de leurs six dernières tentatives dans la discipline de l’obstacle, soit été classés dans les sept premiers d’une course pmu ayant servi de support à des paris hippiques enregistrés sur le plan national, soit ayant reçu une allocation de 7500 €, soit terminé à l’une des trois premières places d’un prix (à réclamer excepté) disputé sur un hippodrome de première Catégorie. Allocations totales : 105000 € (Vainqueur : 47250 €, 2ème : 23100 €, 3ème : 13650 €, 4ème : 9450 €, 5ème : 5250 €, 6ème : 3675 €, 7ème : 2625 €).

Les interviews des entraîneurs

François-Marie Cottin : En dernier lieu, Achour (1) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs mais il a des excuses à faire valoir. Ce jour-là, mon cheval n’a pas bénéficié d’un très bon déroulement course. En outre, il rendait du poids à tous ses adveraires. Il me paraît vraiment en belle condition physique à l’heure actuelle et retrouve des conditions plus favorables dans cette catégorie des gros handicaps. Malgré son top-weight, il a le droit de participer à l’arrivée de ce quinté du 26 janvier. Dernièrement, Rasango (12), son compagnon d’écurie, semblait parti pour la gloire au moment de sa chute sur la dernière haie. La bonne nouvelle, c’est que jockey et cheval en sont sortis indemnes. Il ne me semble pas être marqué par cette mésaventure. Il a eu le temps de s’en remettre. Il peut évidemment avoir des ambitions justifiées dans cette épreuve.

Serge Foucher : Lamigo (2) n’a pas perdu son temps cet hiver à Cagnes. La Côte d’Azur lui réussit vraiment. Il est toujours en pleine possession de ses moyens. Je crois même qu’il est encore meilleur. Ce bon gaucher est également à l’aise sur les parcours corde à droite. Lors de la précédente édition de cette même épreuve, mon protégé était tombé alors qu’il était encore bien en course ne pouvant évité un autre cheval. A mon avis, il est capable d’obtenir un bon résultat dans ce tiercé.

Guy Cherel : Défi d’Oudairies (3) est plus performant sur les haies qu’en steeple. Il revient donc dans cette discipline. Lors de son avant-dernière sortie, il avait remporté un gros handicap analogue mais, ce jour-là, mon élève n’avait sur sa route que des chevaux de sa génération. Hors, ce vendredi, il lui faudra affronter ses aînés. Il est en bonne condition physique le matin à l’entraînement et j’espère qu’il sera suffisamment endurci pour rivaliser avec ses adversaires du jour. Avant le coup, sachez que je le juge compétitif et son jockey ne l’empêchera pas de gagner. L’an dernier, Dont stop Theparty (6) était fatigué après le meeting d’obstacles de Pau. Il est donc resté tranquille un moment afin de recharger ses batteries. L’été dernier, mon cheval avait remporté une course pmu le jour de son retour à la compétition en plat. Sa préparation avait ensuite dû être retardée ayant pris un coup. Cinquième pour sa rentrée après plusieurs mois d’absence, ce sauteur dur à l’effort est très affûté et je le juge capable de faire partie de la combinaison gagnante de ce quinté+.

Pierre Raussin : Calcium (4) n’est pas encore parvenu à gagner sa course en haies mais il rentre régulièrement aux balances. Mon pensionnaire compte ainsi trois accessits dans des événements où il a quand même beaucoup de poids à porter. Son jour finira bien par venir. Il est resté au top de sa forme et sa dernière sortie lui aura fait du bien. Vendredi, il a sa place sur le podium de ce prix René Cramail.

Bernard Beaunez : Dernièrement, j’ai présenté Cayo de Pail (5) dans le Grand Steeple-Chase de cagnes sur mer mais il n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances. Je ne lui tiens pas rigueur de cette sortie en demi-teinte. Auparavant, mon élève avait conclu à la deuxième place d’un gros handicap étant battu aux abords du poteau. Sa préparation s’est bien déroulée et il va se présenter en pleine possession de ses moyens au départ ce quinté du 26 janvier. Sachez également qu’il est à l’aise corde à droite ayant triomphé pour sa seule et unique sortie sur ce type de parcours.

Yannick Fouin : Sunday Royal (7) vient de finir en tête des battus pour ses débuts à ce niveau de la compétition. Le terrain était particulièrement lourd et cela risque d’être encore le cas ce vendredi. J’avais dans l’idée de l’engager dans ce tiercé depuis quelques semaines. Il s’adapte un peu à tout. Il fera donc l’aller-retour. Mona Louisa (15) reste sur d’honorables prestations dans des courses pmu disputées sur le steeple-chase mais le fait de retrouver les haies ne sera pas un problème. Le terrain pénible devrait convenir à ses réelles aptitudes. Il a aussi pu reprendre de la fraîcheur depuis sa dernière tentative. Sa marge de manoeuvre va être faible en pareille société et il aurait été mieux en deuxième épreuve du handicap divisé. Il est cependant en bonne forme et certains favoris pourraient connaître quelques défaillances.

David Cottin : Vataman (8) s’est imposé dès sa première sortie sous mon entraînement. Mon cheval n’a ensuite pas eu un mauvais comportement dans un autre réclamer étant devancé uniquement par de bons chevaux à qui il rendait du poids. Malgré la pénalité infligée par le handicapeur, il pourrait parfaitement faire l’arrivée de ce quinté+ si le rythme de la course est suffisamment sélectif.

Thomas Beaurain : En dernier lieu, Babalshams (9) s’est octroyé le premier accessit d’une épreuve analogue alors qu’il effectuait son retour à la compétition. Il a très bien récupéré de ses efforts et je le trouve en excellente condition physique avant de participer à ce prix René Cramail. Je ne peux cependant jamais trop m’avancer avec lui car il m’a déjà déçu. Une piste collante ne jouerait pas en sa faveur. J’espère qu’il va nous faire plaisir.

Patrice Quinton : Yo (10) s’est d’abord classé à la troisième place d’une épreuve à réclamer, sans être trop prêt. Il était mieux plus récemment, finissant alors au même rang lors d’un gros handicap disputé sur cet hippodrome de Pau. Les terrains lourds servent ce sauteur courageux. Il paraît être resté en pleine forme. Cela pourrait lui permettre de faire partie de la combinaison gagnante de ce quinté du 26 janvier.

Guy Cherel : Lors d’une récente course pmu à Pau, Derby des Bruyères (11) ne s’est pas entendu avec son jockey. Vendredi, mon cheval va retrouver Alain de Chitray à l’occasion de ce tiercé. Ils ont d’ailleurs déjà gagné ensemble et s’entendent remarquablement. Le cheval est au top le matin à l’entraînement et il ne faut pas le condamner sur ses récentes sorties en demi-teintes. Ce champ de courses lui a déjà bien réussi, mais je ne suis pas certain de son aptitude au terrain lourd.

Eric Lecoiffier : Vauquoise (13) a des moyens et elle fait preuve d’une louable régularité. Elle va faire sa rentrée dans cet événement ayant été éloignée des pistes pendant deux mois. Elle s’est toutefois déjà illustrée dans de telles conditions. Je ne l’ai d’ailleurs pas arrêtée durant cette période. Ma jument, s’est, en effet, entraînée régulièrement. Elle me semble être d’ores et déjà en bonne condition physique. Elle connaît bien l’hippodrome de Pau et elle affectionne les terrains lourds. Personnellement, je ne serais pas surpris de la voir à l’arrivée de ce quinté+.

François Nicolle : Dernièrement, Rappeur des Mottes (14) n’a même pas été capable de finir sa course. Mon élève stationne à Pau depuis cet échec. Vendredi, je comptais le munir d’oeillères australiennes pour ce prix René Cramail mais je vais encore patienter avant de lui remettre cet artifice. J’espère néanmoins le voir accuser quelques progrès par rapport à sa tentative précédente. Il m’est cependant difficile d’être optimiste vu ce qu’il vient de montrer.

Thierry de Laurière : Starmix (16) est déclaré non-partant.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou en obstacles, course de trot attelé… Quelle que soit la discipline proposée par le PMU, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour.

Les meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et les pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia, Turfomania.fr, Canalturf.com, Geny Courses, Zeturf.fr, La Gazette des Courses, Bilto, RTL (Bernard Glass), Tierce Magazine (Prono Vérité).
Turfomania.fr1241089752
Equidia12610947513
Geny Courses6129104725
Canalturf.com1291046215
Zeturf.fr1291047658
La Gazette des Courses1210492865
Bilto61249103213
RTL (Bernard Glass)1294102837
Tierce Magazine (Prono Vérité)1291045627

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 26 janvier 2018. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu du programme.

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée. C’est toutefois un outsider qui possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5.

HIPPODROME DE CAGNES SUR MER – Réunion 5 – Course n°3 (18h12) – Départ à l’autostart – Trot attelé – Allocations totales : 24000 € – Distance à parcourir : 2150 mètres – Piste en pouzzolane – 16 partants – Corde à gauche – Pour chevaux entiers et hongres âgés de 5 ans (D) n’ayant pas gagné 44000 € au cours de leur carrière : Après avoir été arrêté durant l’automne, DEFI DU JAAR (8) retrouve progressivement son meilleur niveau. Ce pensionnaire de l’écurie de la famille Guelpa vient, en effet, d’obtenir une probante quatrième place sur la piste de Marseille-Vivaux. Ce jour-là, il avait le handicap de rendre 25 mètres, ce qui n’est jamais facile à réaliser sur cette petite piste de 1000 mètres. Auparavant, il s’était bien comporté à plusieurs reprises au cours de l’été en étant déferré des 4 pieds, une configuration qui lui avait permis de franchir plusieurs paliers. Ainsi, on l’avait vu s’octroyer le premier accessit d’une course pmu à Borély. En cette occasion, il trottait 1’15’1 sur 2300 mètres autostart (son record) et faisait jeu égal avec Dakin Turgot, un protégé de Yannick-Alain Briand qui aligne les victoires cet hiver sur la côte d’Azur. De nouveau pieds nus, ce fils d’Uniclove s’était ensuite mis en évidence sur cette piste de Cagnes sur mer avant de s’imposer facilement du côté de Divonne-les-Bains. Ce vendredi, il va découvrir un superbe engagement au plafond des gains et nul doute qu’il devrait lutter pour la victoire si son driver parvient à gérer son mauvais numéro derrière les ailes de la voiture. Il va, en effet, devoir s’élancer complètement à l’extérieur de la piste, ce qui risque de lui compliquer la tâche s’il veut franchir le poteau e tête…. Quoi qu’il en soit, il possède une première chance théorique en pareille société et on suivra sa performance avec un certain intérêt.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également