Prix du Gatinais - course pmu du 14 mai 2016

Pronostic Quinté du 26 mars 2016 – Prix Jean Cabrol

Analyse et pronostic de Fréquence Turf pour ce Quinté+ du 26/03/2016

pronostic pour le quinté+ du 26 mars 2016

C’est le prix Jean cabrol qui servira de support au quinté en ce 26 mars sur l’hippodrome de Vincennes. Il s’agit d’une course au trot attelé s’adressant à des chevaux âgés de 6 à 10 ans n’aynt pas gagné 400 000 euros. On y retrouve un très bon lot de trotteurs tous très bien connus des parieurs. A priori, deux bases semblent se détacher au papier avant le coup mais le meeting d’hiver a été long pour certains chevaux et il n’est pas à exclure qu’un ou deux tocards ne se glissent à l’arrivée à belle cote.

Le favori de Fréquence Turf

ALTESSE DU MIREL (13) est une jument de grande classe qui fait partie des meilleures éléments de sa génération. Elle pourrait même à l’avenir disputer le Prix d’Amérique avec une chance de s’y placer s’il ne lui arrive rien. Au mois de décembre dernier, elle avait dominé facilement Aubrion du Gers trottant 1’12″6 sur les 2700 mètres de la grande piste (son dernier kilomètre : 1’11 et ses derniers 500 mètres : 1’10). Elle finissait dans le sillage d’un certain Alderman ce jour-là et elle avait même refait beaucoup de terrain sur lui dans la ligne droite. Si elle répète pareille performance, elle devrait logiquement pouvoir s’imposer sans trop de problème. On notera également qu’elle a effectué une très bonne rentrée dernièrement dans le GNT à Amiens s’octroyant une honorable cinquième place en restant ferrée. A priori, tous les feux sont au vert donc.

La base du quinté+

AUBRION DU GERS (18) a remporté 5 de ses 6 dernières courses, c’est dire les progrès affichés par ce cheval de l’écurie Bazire durant le dernier meeting de Vincennes. Vu le lot proposé et la qualité de son engagement au plafond des gains, il devrait, sauf incident de parcours, monter sur le podium de ce quinté du 25/03/2016. En théorie, c’est une base solide avant le coup…

L’outsider

UNION DU RIB (14) vient de s’emmêler les crayons lors de la course référence alors qu’elle luttait pour la victoire. Elle trottait sur des oeufs et par respect pour les parieurs, son pilote aurait dû reprendre pour assurer une place au lieu de tenter le tout pour le tout. Cette fois-ci, elle restera chaussée et devrait pouvoir reprendre les cours de ses bonnes tentatives.

Le tocard du quinté

ANETTE DU MIREL (10) n’a été que l’ombre d’elle même l’hiver dernier alors qu’on la pensait en retard de gains. Elle vient toutefois de montrer du mieux lors de sa dernière course sur l’hippodrome de Laval se classant sixième alors qu’elle était ferrée. Nettement meilleure lorsqu’elle se présente sans ses chaussures, elle pourrait causer une petite surprise en s’octroyant une place à belle cote dans ce Prix Jean cabrol. On la verra donc comme le bon tocard de ce quinté+.

Les 4 chevaux incontournables

Il ne faut pas juger A NOUS TROIS (7) sur sa récente disqualification mais plutôt sur sa tentative précédente où il se classait troisième dans un lot bien composé. Même s’il aura du mal à lutter pour le succès, une belle place est largement dans ses cordes. UNIVERSA RIDER (15) et VALKO JENILAT (12) sont deux trotteurs qui évoluent désormais dans leur catégorie et ils n’ont plus trop de marge de manoeuvre. Venant de conclure sur la même ligne à l’occasion du Prix Emile Allix Courboy, ils devraient pouvoir disputer les places à l’issue d’un bon parcours caché. Enfin, on citera ADELIA DE MELODIE (4), une jument de l’écurie Meunier qui se montre régulière dans l’ensemble. Confiée à un pilote efficace et talentueux, elle n’est pas incapable de compléter la combinaison gagnante de ce tiercé quarté quinté.

Le pronostic quinté

Prono de Fréquence Turf pour ce quinté du 26/03/2016 : 13 – 18 – 14 – 10 – 7 – 15 – 12 – 4

Les autres points de vue sur ce prix Jean Cabrol

Parce que plusieurs avis valent mieux qu’un, Fréquence Turf vous propose également les commentaires des entraîneurs, les pronostics de la presse et l’analyse de Paris Turf TV.

L’avis des entraîneurs

Christophe Martens : Perfect Power (1) s’est imposé avec un certain brio dans une course pmu sur la piste de Marseille Vivaux à la fin du mois de janvier avant de connaître quelques soucis de santé. Samedi, il effectuera une rentrée, sans ambitions à l’occasion de ce Prix Jean Cabrol. Il a surtout besoin de retrouver le rythme de la compétition. J’ajoute qu’il restera ferré.

Cédric Mégissier : Tamisso (2) vient d’effectuer une bonne rentrée dernièrement. Je sais qu’il a été arrêté à la suite d’une fêlure à un pied. Il est monté en condition mais aura de meilleurs engagements par la suite. Il est vrai que l’opposition est relevée dans ce tiercé quarté quinté du 26 mars. Il va également garder ses chaussures.

Mme Séverine Raimond : Venosc de Minel (3) courait de façon rapprochée après sa rentrée et n’a pas donné sa pleine mesure. Il s’est complètement réhabilité ensuite sur l’hippodrome de Caen où il s’est vraiment baladé. J’avais le choix d’aller courir à Lyon ce dimanche mais j’ai opté pour ce quinté malgré l’opposition.

Stéphane Meunier : Adélia de Mélodie (4) a profité d’un peu de repos après le meeting d’hiver et la jument a fourni sa bonne valeur au Croisé-Laroche. Revenir sur les 2.700 mètres n’est pas un problème pour elle. Il est juste préférable de la cacher jusqu’à l’entrée de la ligne droite.. Il y a de l’opposition dans ce prix Jean Cabrol mais elle reste compétitive pour une place à l’issue d’un parcours limpide.

Sylvain Roger : Amazone du Dollar (5) avait été arrêtée en raison de problèmes de santé et c’est vrai que la jument n’a pas forcément convaincu ces derniers temps. Elle est sur la montante actuellement. Dernièrement, elle a beaucoup trop tiré. Elle est quasiment revenue au top et peut accrocher la cinquième place.

Sébastien Guarato : A Nous Trois (7) est entré en contact avec un rival dernièrement avant de montrer sa forme. Il a été ennuyé avec une seime en milieu d’hiver mais revient vraiment bien. Au travail le matin, je le trouve parfait d’allures. Il y a de l’opposition mais doit terminer à l’arrivée. Valko Jenilat (12) apparaît encore déclassé aux gains. C’est un très bon cheval, dur, qui peut partir de loin. Le 3 mars, il s’est retrouvé un peu loin, sans quoi il se serait imposé vu sa fin de course. Les 2.700 mètres lui correspondent bien. Il détient une première chance.

Gianni Coysman : Dante Boko (8) a eu des courses dures cet hiver et le cheval était un peu fatigué en fin de meeting. Il a repris de la fraîcheur depuis et a travaillé plus calmement. Il paraît gai, avec de l’envie. Il possède beaucoup de capacités et se présentera prêt pour cette belle course.

Stéphane Meunier : Véa du Vivier (9) sera mieux sur les 2.700 mètres de la grande piste et évoluera pieds nus pour ce quinté+ du 26/03/2016. Début mars, elle avait manqué de chance sur ce tracé sans quoi elle aurait participé activement à l’arrivée. Malgré l’opposition, je pense qu’elle a son mot à dire pour les bonnes places.

Anders Lindqvist : Anette du Mirel (10) m’a laissé une impression favorable en dernier lieu. Elle est encore montée là-dessus. Bien sûr, l’opposition est relevée mais je ne serais nullement surpris de la voir prendre la quatrième ou la cinquième place. Elle sera déferrée des quatre pieds.

Jean-Paul Marmion : Uniflosa Bella (11) a décompressé. Depuis qu’elle a repris l’entraînement, elle progresse régulièrement. Il s’agira tout de même pour elle d’une semi-rentrée. Elle n’est pas à son meilleur niveau et je préfère la laisser ferrée. Toutefois, elle n’est pas hors d’affaire pour une place.

Jean-Loïc Claude Dersoir : Union du Rib (14) disputait la victoire lorsqu’elle s’est montrée fautive dernièrement. Elle n’a visiblement pas apprécié d’être déferrée. Elle aurait mérité de s’imposer. Elle est restée au top, mais le lot est encore bien composé, je compte malgré tout sur elle.

Mathieu Mottier : Universal Rider (15) reste sur une excellente sortie. Il a bien travaillé mais a commencé une première année de monte et j’espère qu’il ne va pas s’en ressentir. C’est ma seule crainte avant ce quinté du 26 mars. Sans cela, j’aurais été chaud bouillant. Là, je le suis confiant à 80 %.

Sébastien Ernault : Virgious du Maza (16) est parti au galop à Caen. Je n’ai rien pu voir ensuite. Il a été malade cet hiver et je suis dans le doute avec lui en ce moment. Samedi, sa prestation me permettra de mieux cerner ses possibilités actuelles. Il est bien placé aux gains mais l’opposition ne sera pas à prendre à la légère.

Jean-François Senet : Sire de la Creuse (17) n’a pas raté son objectif dernièrement sur une piste qu’il apprécie particulièrement. Il évoluait sans enrênement ce qui sera le cas ici. C’est vrai qu’il n’a jamais brillé à Vincennes mais je vais le munir d’un débouche-oreilles et d’œillères pour la première fois de sa carrière.

Jean-Michel Bazire : Aubrion du Gers (18) a progressé tout au long de l’hiver. Il a ainsi pu réaliser un super meeting en signant pas moins de cinq succès en six sorties. Il a très bien travaillé et affiche une forme toujours parfaite le matin à l’entrainement. Bien engagé, il devrait lutter pour les premières places dans ce prix Jean Cabrol.

Source : Geny courses

Les pronostics de la presse

Retrouvez dans ce tableau les pronostics de Ouest France, Le Parisien, Paris Courses, Week-End, Bilto, RTL, Tiercé magazine.

Ouest France1213187314159
Le Parisien1881415127316
Paris Courses1813127151486
Week-End.com18141271315810
Tiercé mag.1812137315148
RTL1814121587133
Bilto.fr1318121471538

La liste des partants

Retrouvez les partants de ce tiercé quarté quinté+ sur cette page : Les partants du quinté+.

L’analyse de Paris Turf TV

Analyse et pronostic de Paris Turf TV pour ce Quinté du 26 mars 2016.

Le cheval du jour

Attention, ce n’est pas un cheval issu d’une longue étude du papier mais plutôt un concurrent dont le nom saute aux yeux à la lecture des partants…

HIPPODROME DE GRAIGNES – Réunion 4 – Course pmu n°6 – Prix Presse de la Manche : DARZUN D’HERTALS (6) est un poulain qui s’était brillamment qualifié en 1’17’7 avant de débuter d’honorable manière sur l’hippodrome de Vincennes. il n’a pu concrétiser ensuite cette belle impression se montrant régulièrement fautif. Il a toutefois montré du mieux en dernier lieu sur l’hippodrome d’enghien restant sage d’un bout à l’autre du parcours. Il va redescendre nettement de catégorie à l’occasion de cette épreuve provinciale et il pourrait bien en profiter pour prendre une place à belle cote.

A lire également