Prix du Languedoc - course pmu du 26 mars 2019
/ / Pronostic quinté du 26 mars 2019 – Prix du Languedoc

Pronostic quinté du 26 mars 2019 – Prix du Languedoc

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 26 mars aura comme support le prix du Languedoc, un gros handicap (référence +20,5) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Saint-Cloud. Cette course de plat dotée de 52000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 4 ans qui s’affronteront aux alentours de 13h45 sur le parcours des 2000 mètres corde à gauche de la piste en gazon, laquelle est annoncée collante par France Galop (indice pénétrométrique : 4,2).

Le favori du pronostic

Très à l’aise sur cet hippodrome du Val d’Or, ZILLIONE SUN (n°15) semble tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Cette jument entraînée par Patricia Butel et Jean-Luc Beaunez compte, en effet, plusieurs bonnes prestations sur ce champ de courses (3 accessits et deux quatrièmes places en 7 sorties). On notera également qu’elle a largement fait ses preuves dans les gros handicaps quel que soit l’état du terrain. Bien placée au poids dans le bas du tableau et nantie d’un bon numéro dans les stalles de départ, elle devrait logiquement lutter pour les toutes premières places. Elle sera la favorite de ce pronostic.

La base incontournable

Auteur d’un excellente prestation le jour de son retour à la compétition, ZILBIO (n°6) constitue une base solide dans ce quinté+. Ce représentant de l’entraînement d’Henri-Alex Pantall vient, en effet, de s’emparer de l’accessit d’honneur d’un gros handicap disputé sur la piste en sable fibré de Chantilly. Sa forme est donc au beau fixe en ce début de saison. Comme le montre sa cinquième place obtenue sur ce tracé en fin de saison dernière, son aptitude au parcours est donc largement avérée. On notera également qu’il semble bien situé sur l’échelle des valeurs et a hérité d’un numéro de corde assez avantageux. Confié à Vincent Cheminaud, un jockey qui s’entend bien avec lui, il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Très plaisante à l’occasion de ses débuts pour son nouvel entraîneur, L’ILLI PIKA (n°12) semble être le bon tocard de ce quinté du 26 mars. Cette fille de Le Havre et Lady Speedy vient de s’octroyer une plaisante troisième place dans un gros handicap analogue à Compiègne. Ce jour-là, cette bonne finisseuse effectuait un excellent effort final dans l’ultime ligne droite. Mardi, elle évoluera sur un tracé à son entière convenance et, si le train est suffisamment sélectif, elle devrait encore refaire énormément de terrain sur les chevaux de tête. Elle pourrait donc pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

En dernier lieu, BANOUSH (n°7) a bien tenu sa partie refaisant énormément de terrain après avoir longtemps galopé à l’arrière-garde. Ce jour-là, cet élève de Pia Brandt n’a pas été avantagé par le tracé coulant de la piste en sable fibré de l’hippodrome de Chantilly et il devrait être plus à son affaire sur cette piste en gazon de Saint-Cloud où il compte d’ailleurs une bonne deuxième place derrière Kihavahfushi, futur lauréat gros handicap durant le meeting d’hiver de Cagnes sur mer. La ligne est donc particulièrement bonne et il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix du Languedoc à l’issue d’un parcours limpide. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Jugée sur sa dernière performance à ce niveau de la compétition, ULTRA PETITA (n°10) fera partie des chances régulières de cet événement. Avant le coup, on lui accordera un large crédit. L’an passé, FIRA (n°3) avait aligné les bons résultats dans les gros handicaps et dans les courses pmu. Mardi, cette pensionnaire de l’écurie de Sylvain Dehez fera sa réapparition publique après avoir été mise au repos mais, comme elle court bien fraîche, il conviendra de s’en méfier un peu. FOLLE PASSION (n°16) n’est pas des plus régulière mais elle surprend de temps à autres. Avec l’aide de Pierre-Charles Boudot et de son bottom-weight, cette protégée d’Henri-Alex Pantall pourrait brouiller les cartes. Il aurait donc été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono. Enfin, on s’intéressera à la candidature de
DUBAI EMPIRE (n°14), un cheval venu d’outre-manche qui va faire ses premiers pas dans cette catégorie. Malgré son mauvais numéro de corde, il mérite une note de méfiance. On aurait évidemment pu en citer d’autres.

La dernière minute

L’an dernier, AMHURST (n°5) avait fait preuve d’une louable régularité dans le sud-ouest de la France accumulant les bons résultats. Mardi, ce protégé de l’habile Xavier Thomas-Demeaulte effectuera sa rentrée et il portera pas mal de poids pour ses débuts dans les gros handicaps parisiens. Sa candidature comporte donc pas mal d’inconnues et, avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 26/03/2019 : 15 – 6 – 12 – 7 – 10 – 3 – 16 – 14

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Théo Bachelot (n°11) : 47% de réussite
  • Stéphane Pasquier (n°1) : 42% de réussite
  • Pierre-Charles Boudot (n°16) : 39% de réussite
  • Mickaël Barzalona (n°8) : 39% de réussite
  • Christophe Soumillon (n°4) : 36% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Keven Borgel (n°10) : 61% de réussite
  • Pia Brandt (n°8, n°7) : 57% de réussite
  • Brian Beaunez (n°12) : 50% de réussite
  • Xavier Thomas-Demeaulte (n°5) : 41% de réussite
  • Waldemar Hickst (n°2) : 39% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Sayann (n°1) : +5 kilos
  • Gyroso (n°2) : +4 kilos
  • Il Décoiffe (n°11) : +4 kilos
  • Amhurst (n°5) : +3 kilos
  • Fira (n°3) : -0,5 kilo
  • Karsador (n°9) : -2 kilos
  • Ever Love (n°13) : -2 kilos

Les conditions de course

Gros handicap (référence +20,5) réservé à des poulains entiers, hongres et pouliches âgés de 4 ans ayant couru depuis le 1er septembre 2018 inclus. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. 16 partants. Piste en gazon. Etat du terrain : collant (indice pénétrométrique : 4,2). Distance à parcourir : 2000 mètres corde à gauche. Météo : ciel partiellement couvert (13°). Allocations totales : 52000 € (Vainqueur : 26000 €, 1er accessit : 9880 €, 2ème accessit : 7280 €, 4ème place : 4160 €, 5ème place : 2080 €, 6ème place : 1560 €, 7ème place : 1040 €).

Les interviews des entraîneurs

Frédéric Rossi : Sayann (n°1) reste sur un net succès dans une course pmu qui se courait sur la piste en sable fibré de l’hippodrome de Chantilly. Ce jour-là, mon cheval était muni d’œillères pour la première fois de sa carrière. Cette expérience s’étant avérée fructueuse, je renouvelle l’expérience à l’occasion de ce quinté du 26 mars. Malgré la sensible pénalisation pondérale infligée par le handicapeur, j’espère le voir confirmer ses bonnes dispositions actuelles. Il faut le voir pour son retour sur le gazon. Même s’il est vrai qu’il avait enlevé un gros handicap sur cette piste de Saint-Cloud l’année dernière.

Sylvain Dehez : L’an passé, Fira (n°3) avait fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats si on excepte sa dernière course de l’année. Son échec relatif s’explique soit par la surface soit par un besoin de recharger ses accus. Ma jument a passé un bon hiver et elle a du travail derrière elle. J’ai préféré attendre cet engagement plutôt que de lui faire effectuer sa rentrée en terrain très lourd voilà 15 jours. Selon moi, elle a sa place dans les cinq premiers de ce tiercé. Vous auriez donc tort de l’éliminer de votre prono.

Alain de Royer Dupré : Lors de sa dernière tentative, Jizellita (n°4) a montré qu’elle était compétitive à ce niveau de la compétition mais pas plus. Elle aura plus le temps de s’équilibrer sur cette distance de 2000 mètres. Elle est bien d’état. Maintenant, un handicap reste un handicap et elle aura besoin d’un bon déroulement de course pour obtenir un bon résultat dans ce quinté+.

Xavier Thomas-Demeaulte : Amhurst (n°5) reste sur une très belle performance en province. Ma jument est en pleine possession de ses moyens avant de courir ce prix du Languedoc. Elle a, en effet, passé un bon hiver et s’est entraîné régulièrement ces dernières semaines. Cela dit, son numéro de corde ne jouera pas en sa faveur. C’est une jument qui s’accommode de tous les terrains. Elle possède une bonne pointe de vitesse et doit donc courir cachée pour donner sa pleine mesure.

Henri-Alex Pantall : Vu à son honneur à ce niveau de compétition la saison passée, sans avoir trop de marge, Zilbio (n°6) a effectué une rentrée des plus probantes sur le sable fibré au début du mois. Baissé d’un kilo au poids durant l’hiver, il en a profité et semble en mesure de répéter cette bonne rentrée. Il pourrait même gagner ce quinté du 26 mars. Tous les feux sont au vert.

Pia Brandt : En dernier lieu, Banoush (n°7) avait un numéro de corde à l’extérieur. Comme on ne peut pas trop le forcer en sortant des stalles de départ, j’avait dit à son jockey de le monter à l’arrière-garde. Il a fini sa course très courageusement, montrant qu’il avait la pointure d’un tel lot. Il sera aussi bien sur le gazon, à condition qu’il ne soit pas trop souple. Breath of Fire (n°8), son compagnon d’écurie, avait hérité d’un numéro de corde tout à l’extérieur lors de sa dernière sortie. Il est dommage qu’il ait été emmuré vivant dans les cent cinquante derniers mètres. Sinon, il aurait été beaucoup plus près des chevaux de tête. Je suis contente de sa performance. Cela lui a permis en plus de s’endurcir. Il sera aussi bien sur le gazon et n’aura pas de problème corde à gauche. Avec un bon déroulement de course, il peut participer activement à l’arrivée de ce tiercé. Je vous conseille donc de lui accorder un très large crédit.

Markus Nigge : Karsador (n°9) n’est vraiment pas facile à placer depuis ses deux succès estivaux dans des courses pmu. A ce poids, la valeur réalisée le jour de sa rentrée dans une épreuve à réclamer ne suffit pas pour lui voir une chance dans ce quinté+. Je mise donc sur des progrès de sa part et l’allongement de la distance pour le voir obtenir un bon classement. C’est un dernier essai à ce niveau avant d’éventuellement réviser nos ambitions à la baisse.

Keven Borgel : Ultra Petita (n°10) est bien sorti des boîtes la dernière fois. Quand c’est comme ça, il court bien. Des fois, il reste un peu dedans, étant caractériel. Il est à son affaire sur les pistes en gazon. Cela sera une question de départ. C’est un bon coup de poker à tenter dans ce prix du Languedoc.

Grégoire Leenders : Il Décoiffe (n°11) a été l’auteur d’une remarquable arrière-saison 2018 et paie désormais celle-ci sur l’échelle des valeurs. Mon cheval a du travail derrière lui pour cette rentrée mais il devra jouer serré face à une telle opposition. Un éventuel assouplissement du terrain augmenterait ses chances de succès dans ce quinté du 26 mars. Des pluies sont donc espérées pour lui d’ici à mardi.

Brian Beaunez : L’Illi Pika (n°12) a fait très bonne figure dans un récent tiercé pour sa première tentative sous notre férule. Le matin à l’entraînement, mon élève est restée en très bonne condition physique et il est d’ailleurs temps qu’elle aille aux courses… Le dernier coup, c’était un lot exclusivement composé de femelles mais il y avait ses aînées. Cette fois il y a les mâles, mais uniquement de son âge. J’espère qu’elle va obtenir un bon résultat.

Cédric Boutin : Ever Love (n°13) est un récente recrue. Le matin au boulot, elle n’est pas très démonstrative. C’est un essai dans cette catégorie. Je demande à voir en la valeur handicap qui est la sienne. Si elle venait à ne pas faire l’arrivée de ce quinté+, je la redirigerai vers les courses pmu à réclamer.

Gina Rarick : Dubai Empire (n°14) n’a pas aimé le profil de l’hippodrome de Marseille-Borély. Il est en super forme et a besoin de grands tracés pour exprimer ses qualités. Je crois qu’une piste souple va convenir à ses aptitudes. Je ne sais pas quel serait son comportement en très souple voire lourd. Mon protégé sera meilleur sur 2400 mètres mais il n’affronte que ses contemporains dans ce prix du Languedoc. Il doit courir caché, non loin des chevaux de tête pour obtenir un bon classement. Avant le coup, j’espère le voir finir dans la combinaison gagnante.

Jean-Luc Beaunez : Zillione Sun (n°15) a bien couru dernièrement alors qu’elle effectuait son retour en piste. Ma pensionnaire est venue comme pour être un peu plus près, puis a demandé à souffler. Cela lui a fait un bon travail en vue de cet événement. Maintenant, elle est en bonne forme au travail et elle évolue dans une catégorie qui est la sienne. Normalement, sa place est à l’arrivée. Sachez toutefois que cette jument attentiste a besoin d’un bon parcours pour donner sa pleine mesure.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette 15 6 16 1 7 4 2 5
Turfomania.fr 3 16 4 15 2 10 6 7
Equidia 4 1 7 15 6 16 10 8
Geny Courses 6 8 4 16 7 2 15 5
Canalturf.com 7 6 15 10 16 4 1 12
Zeturf.fr
Radio Balances 1 4 7 8 6 2 15 16
Bilto 4 7 6 15 8 1 16 12
RTL 6 4 15 7 10 14 16 1
Tierce Mag. 6 4 3 15 16 12 7 8

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 26 mars 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs à grosse cote capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Saint-Cloud. Les consultants : Philippe Thévenon et Ludovic Conio.


Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les mardis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h45. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome du Val d’Or à Saint-Cloud. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé, cette somme atteint 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignés Montant du pari (en euros)
Tiercé Quarté Quinté+ Couplé
3 1 4.50
4 4 1.30 9
5 10 6.50 2 15
6 20 19.50 12 22.50
7 35 45.50 42 31.50
8 56 91 112 42
9 84 163.80 252 54

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE CAEN – Réunion premium n°2 – Course pmu n°6 (Prix d’Hermanville) – Départ prévu aux alentours de 14H37 – Trot monté – Allocations totales : 28000 € – Distance à parcourir : 2450 mètres – Piste en sable – 16 partants – Corde à droite – Course réservée à des juments âgées de 5 ans, n’ayant pas gagné 61000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les concurrentes ayant gagné 30000 € ou plus. Avantage au poids pour les chevaux montés par des apprentis et lads jockeys. Les turfistes auront du pain sur la planche ce mardi 26 mars avec deux réunions premium réservées aux trotteurs très intéressantes mais riches en partants. La première se déroulera sur l’hippodrome de Caen en Normandie et la seconde aura lieu en région parisienne sur la piste corde à gauche d’Enghien Soisy. C’est sur l’hippodrome de la Prairie que se produira ENORIANA (n°15), le cheval du jour de FT. Cette représentante de l’entraînement de Paul Viel disputera la sixième épreuve du programme, une épreuve sous la selle réservée à des femelles de sa génération. Cette fille de Rex Normanus a largement prouvé son aptitude à porter l’homme ayant déjà obtenu plusieurs places dans la spécialité qui nous intéresse tout en affrontant East River, Escapade, Elégante Majyc, Equidia Best, Extra Gentille, Edition Gold Quick et Excellente Girl. Autant de juments qui auraient été plébiscitées par les parieurs si elles avaient été déclarées partantes dans cette compétition. Sa chance est donc bien réelle. Mardi, elle aura certes le handicap de rendre la distance mais elle va bénéficier d’un engagement intéressant au plafond des gains et sera confiée à l’habile François Lagadeuc. On notera également qu’elle a largement prouvé sa bonne condition physique en terminant à la deuxième place d’une course pmu au trot attelé dernièrement. Très à l’aise corde à droite et déferrée des 4 pieds, elle aura vraiment pas mal d’atouts dans son jeu et il conviendra de suivre sa performance avec un certain intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.