Grand Prix de la Toussaint - course pmu du 26 octobre 2018
/ / Pronostic quinté du 26 octobre 2018 – Grand Prix de la Toussaint

Pronostic quinté du 26 octobre 2018 – Grand Prix de la Toussaint

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 26 octobre aura comme support le Grand Prix de la Toussaint, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Mons. Cette compétition dotée de 120000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 3 à 15 ans ans inclus ayant gagné au moins 50000 € au cours de leur carrière. Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 20h15 sur le parcours des 2300 mètres corde à gauche de la piste en sable avec un départ donné derrière l’autostart (8 chevaux en première ligne). A l’occasion de cette Finale du Tour Européen du Trotteur Français, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé les 5 premiers chevaux composant la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

Meilleur que jamais à l’heure actuelle, AUBRION DU GERS (n°3) semble largement capable de gagner ce tiercé. Ce protégé de Jean-Michel Bazire reste sur la bagatelle de 10 victoires consécutives dans des lots de premier plan. Il n’est vraiment pas compliqué à driver étant capable d’appliquer toutes les tactiques, attendre ou prendre tête et corde et ce, quelle que soit la distance à parcourir. Vendredi, il a hérité d’un numéro très favorable derrière les ailes de l’autostart et il sera drivé par Jos Verbeeck, un driver qui connaît parfaitement la piste. Ce dernier s’était d’ailleurs imposé en sa compagnie sur ce tracé durant l’été. Avant le coup, ce rejeton de Memphis du Rib fait vraiment figure d’épouvantail au vu de l’opposition et il devrait logiquement aligner un onzième succès. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Trotteur très dur à l’effort capable de suivre tous les trains, VALKO JENILAT (n°5) constitue une base solide dans ce quinté+. Ce pensionnaire de l’écurie de Sébastien Guarato est en pleine possession de ses moyens comme le montrent ses dernières performances dans des lots analogues. Au cours de l’été, il avait vraiment fait forte impression sur l’hippodrome des sables d’olonne n’étant battu qu’aux abords du poteau par Bird Parker après avoir pourtant supporter tout le poids de la course. Ce jour-là, il trottait 1’13’0 sur 2800 mètres, une excellente réduction kilométrique. Par la suite, il a participé à trois étapes de ce Tour Européen du Trotteur Français obtenant une victoire et deux accessits. Vendredi soir, ce fils de Kepler a hérité d’un numéro assez favorable derrière la voiture et il sera asocié à Glenny Delaune, un jeune driver qui ne cesse de se mettre en évidence. Il aura donc pas mal d’atouts dans son jeu et on peut raisonnablement espérer le voir s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

En net regain de forme, VOELAND (n°13) semble être le bon tocard de ce quinté du 26 octobre. Alors qu’il restait sur plusieurs sorties en demi-teinte, ce fils de Ni Ho Ped d’Ombrée vient, en effet, de se rappeler au bon souvenir des parieurs en s’octroyant le second accessit d’une course pmu qui se déroulait sur l’hippodrome de Marseille-Borély. Ce jour-là, il a longtemps animé les débats avant de bien se comporter jusqu’au poteau d’arrivée. Cette fois-ci, il aura le handicap de s’élancer en deuxième ligne derrière l’autostart et il affrontera une tout autre opposition. Il s’agit toutefois d’un bon finisseur capable de réaliser de jolies choses lorsqu’il est déferré des 4 pieds. Le rythme sélectif devrait donc jouer en sa faveur. Dès lors, il n’y aurait rien d’étonnant à ce qu’il pimente les rapports en cas de défaillance de quelques favoris.

L’outsider spéculatif

BILLIE DE MONTFORT (n°7) défendra également les intérêts de Sébastien Guarato dans cet événement qui se déroulera en Belgique. Cette véritable mère courage est sur la brèche depuis son plus jeune âge mais elle vieillit remarquablement après avoir pourtant dû mener de dures batailles face à des chevaux de la trempe de Bird parker ou Bold Eagle dans sa jeunesse. Dernièrement, elle a renoué avec la victoire sur l’hippodrome de Gelsenkirchen en Allemagne. Ce jour-là, cette fille de Jasmin de Flore devançait son compagnon d’écurie, Valko Jenilat et la protégée de Franck Leblanc. Vendredi, avec ce numéro en dehors, elle n’a pas été gâtée par le tirage au sort des numéros derrière l’autostart mais elle n’aurait qu’à répéter sa plus récente performance pour espérer jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce Grand Prix de la Toussaint. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

VAQUERO DU MONT (n°4) vaut mieux que ce que pourraient laisser penser ses dernières performances en dents de scie. Ce protégé de Romain Jajolet a, en effet, quelques titres intéressants à faire valoir. Lors de son avant-dernière sortie, il avait notamment pris une honorable sixième place dans une étape du Grand National du Trot à Pornichet. Ce jour-là, il avait le handicap de rendre 25 mètres à des chevaux de la trempe de Ceylan Dairpet et Barbue mais il avait, tout de même, trotté 1’13’2 sur 2750 mètres, une réduction kilométrique qui lui confère une belle chance dans cette compétition. Vendredi il aura évidemment du mal à rivaliser avec les favoris mais il ne semble pas incapable de s’octroyer une quatrième ou cinquième place à belle cote. Avant le coup, on lui accordera un large crédit. La facétieuse ANNA MIX (n°8) n’est pas toujours décidée à s’employer mais sa chance théorique est bien réelle en pareille société. Malgré son mauvais numéro derrière les ailes de la voiture, il aurait été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono. Sa compagne de box, BE MINE DE HOUELLE (n°1) est certes plus connue dans la discipline du trot monté mais elle a déjà réussi quelques coups d’éclat au sulky. Nanti d’un numéro un peu piège au départ, cette fille du sculptural Scipion du Goutier pourrait néanmoins compléter la combinaison gagnante si son driver, Bernard Piton, réussit à lui donner un bon parcours. Enfin, on s’intéressera à la candidature d’USTINOF DU VIVIER (n°2), un fils de Look de Star qui conserve encore de beaux restes à son âge. Bien placé derrière l’autostart, il pourrait causer une petite surprise.

La dernière minute

ATTACUS (n°6) vient d’effectuer une rentrée assez obscure étant disqualifié pour allures irrégulières. Vendredi, ce spécialiste des parcours de vitesse évoluera sur un parcours à son entière convenance mais il restera encore ferré. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 26/10/2018 : 3 – 5 – 13 – 7 – 4 – 8 – 1 – 2

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les courses pmu :

  • Hugo W. Langeweg Jr. (n°7) : 30% de réussite
  • Rick Ebbinge (n°9) : 29% de réussite
  • Jules Van Den Putte Jr. (n°6) : 15% de réussite
  • Gert Sucaet (n°10) : 14% de réussite
  • Glenny Delaune (n°5) : 13% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Jean-Michel Bazire (n°3) : 48% de réussite
  • Sébastien Guarato (n°7, n°6, n°5) : 32% de réussite
  • Franck Leblanc (n°1, n°8) : 27% de réussite
  • Christophe de Groote (n°12, n°10) : 22% de réussite
  • Romain Jajolet (n°4) : 20% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record :

  • Billie de Montfort (n°7) : 1’09’2
  • Ustinof du Vivier (n°2) : 1’09’2
  • Anna Mix (n°8) : 1’09’8
  • Aubrion du Gers (n°3) : 1’10’5
  • Attacus (n°6) : 1’10’5

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Aubrion du Gers (n°3) : 1’11’3
  • Billie de Montfort (n°7) : 1’11’6
  • Anna Mix (n°8) : 1’12’4
  • Vinochka (n°14) : 1’13’6
  • Tockeur d’Ocque (n°11) : 1’16’0

Les conditions de course

Course de trot attelé s’adressant à des mâles, femelles et hongres âgés de 3 ans à 15 ans inscrits au Stud-Book du Trotteur Français, ayant gagné au moins 50000 € au cours de leur carrière. Par tirage au sort, les chevaux totalisant le plus de points au classement du Tour Européen du Trotteur Français à l’issue du Grand Prix de Gelsenkirchen le 16 Octobre partiront en première ligne derrière l’autostart. Finale du Tour Européen du Trotteur Français. Distance à parcourir : 2300 mètres. Départ à l’autostart (8 chevaux en première ligne). Corde à gauche. Piste en sable. Allocations totales : 120000 € (Vainqueur : 54000 €, 1er accessit : 30000 €, 2ème accessit : 16800 €, 4ème place : 9600 €, 5ème place : 6000 €, 6ème place : 2400 €, 7ème place : 1200 €).

Les interviews des entraîneurs

Franck Leblanc : Be Mine de Houelle (n°1) n’apprécie plus trop de courir sur l’hippodrome de Vincennes. Changer de piste devrait donc jouer en sa faveur. Ma jument est certes nettement plus confirmée sous la selle mais elle sait aller vite avec le sulky. Le profil corde à gauche de la piste de Mons sera à son entière convenance et elle pourrait compléter a combinaison gagnante de ce quinté du 26 octobre.

Jules Van Den Putte Jr : Ustinof du Vivier (n°2) a eu quelques soins après sa sortie fin septembre à Son Pardo où il finissait à la cinquième place. Le cheval est en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle. Il aura cependant un meilleur engagement en apprentis à Vincennes d’ici deux semaines. A mon avis, il aura sûrement du mal à participer à l’arrivée de ce tiercé.

Jean-Michel Bazire : Aubrion du Gers (n°3) s’est entraîné régulièrement depuis sa victoire bordelaise et tout va pour le mieux. Cet hippodrome l’a déjà vu gagner une course pmu et Jos Verbeeck, son driver du jour, s’entend parfaitement avec lui. Il sera encore déferré des quatre pieds. Il devrait gagner ce quinté+. On compte sur lui. Tous les feux sont au vert.

Romain Jajolet : L’échec de Vaquéro du Mont (n°4) à Son Pardo, fin septembre, est excusable. Ses engagements sont rares et il doit effectuer ce déplacement jusqu’en Belgique. Son numéro 4 derrière l’autostart va servir ses intérêts. Selon moi, il pourrait s’octroyer la cinquième place de ce Grand Prix de la Toussaint.

Sébastien Guarato : Valko Jenilat (n°5) a répondu présent tout au long de ce Tour Européen du Trotteur Français avec une victoire et deux accessits. Le lasso est interdit en Allemagne. Il pourra avoir son artifice dans ce quinté du 26 octobre. Son driver aura les ordres de courir caché. Selon moi, il peut finir deuxième derrière le pensionnaire de Jean-Michel Bazire. Je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Sébastien Guarato : En dernier lieu, Attacus (n°6) effectuait sa rentrée à Son Pardo et il a été disqualifié pour allures irrégulières par les commissaires. Ce jour-là, cela ne s’est pas passé au mieux. Le cheval est encore en phase de préparation. Il n’est donc pas encore revenu à 100% de ses capacités. Dans ce tiercé, je le juge capable d’accrocher une allocation. Sa vélocité va lui permettre d’être rapidement bien positionné derrière les chevaux de tête.

Sébastien Guarato : Billie de Montfort (n°7) sait débouler derrière l’autostart. Ma jument affiche une forme irréprochable à l’entraînement et elle répète toutes ses courses depuis un moment. Elle est actuellement à son meilleur niveau. Sa victoire dans une course pmu sur l’hippodrome de Gelsenkirchen m’a vraiment fait plaisir. Vendredi, elle visera une place sur le podium dans ce quinté+ car Aubrion du Gers s’annonce dur à battre.

Franck Leblanc : Dernièrement, Anna Mix (n°8) a longtemps dû trotter le nez au vent en dehors de l’animateur. Elle est toujours aussi compliquée avant un départ. Le mois dernier à Avenches, ma pensionnaire était deuxième derrière le cheval entraîné par Jean-Michel Bazire. Elle pourrait obtenir un classement similaire dans ce Grand Prix de la Toussaint à l’issue d’un bon déroulement de course.

Christophe de Groote : Nous avons acheté Vindaloo (n°10) la semaine passée, à Enghien, après son succès à réclamer. Il trouvera des engagements favorables très bientôt toujours au niveau des épreuve à réclamer. Mon cheval va se frotter à trop forte partie et il aura certainement du mal à tirer son épingle du jeu. Sachez qu’on l’a déclaré partant dans ce quinté du 26 octobre afin de sa faire plaisir. A mon avis, vous pouvez l’écarter de votre prono.

Johan Sap : Tockeur d’Ocque (n°11) n’a désormais plus le choix des engagements. L’opposition va être relevée, je le sais pertinemment. Ce chic cheval, qui devrait avoir plus de gains au compteur, m’apporte certes des satisfactions. Le voir à l’arrivée de ce tiercé s’annonce cependant compliqué.

Christophe de Groote : Ultimo du Douet (n°12) a fait une rentrée correcte sur cette même piste. Il terminait ensuite troisième d’une course pmu sur l’hippodrome d’Enghien Soisy. Ce jour-là, il aurait pu jouer la gagne, en étant plus chanceux. Avant le coup, je ne le vois pas mieux que septième de ce quinté+.

Stefaan Stevens : Voeland (n°13) était bien engagé à Marseille-Borély, la semaine passée, et il a fait le voyage, pour s’octroyer le second accessit d’une course pmu. Sa dernière séance d’entraînement m’a montré qu’il avait parfaitement récupéré de ses efforts. Mon élève va donc se présenter en pleine forme au départ de ce Grand Prix de la Toussaint. Il pourrait compléter la combinaison gagnante s’il part correctement.

Filip Sap : Vinochka (n°14) ne parvient pas à retrouver sa meilleure forme. Les courses démarrent vite, sur cet hippodrome, et une bonne position d’emblée le long de la corde est préférable. De très bons chevaux sont au départ de cet événement et la voir conclure à la sixième place serait déjà magnifique !

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette37524816
Turfomania.fr328751613
Equidia35871426
Geny Courses375824113
Canalturf.com35782146
Zeturf.fr358742136
Radio Balances357813421
Bilto375842131
RTL35782146
Tierce Mag.357811342

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 26 octobre 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Mons. Les consultants : Philippe Thévenon et Laurent Notarianni.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les vendredis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début de soirée aux alentours de 20h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°6 – Course pmu n°5 (Prix Pierre Van Troyen) – Départ prévu aux alentours de 21h52 – Trot attelé – Groupe III – Allocations totales : 80000 € – Distance à parcourir : 285o mètres – Petite piste – Mâchefer – 12 partants – Corde à gauche – Pour juments âgées de 4 et 5 ans ayant gagné au moins 30000 € mais pas 300000 € au cours de leur carrière : ESTOLA (n°11) vient de jouer de malchance à plusieurs reprises ne pouvant s’exprimer que trop tardivement alors qu’elle semblait en mesure d’obtenir un meilleur classement. Il est vrai que c’est une jument qui doit absolument courir cachée, une tactique qui comporte pas mal d’aléas. On notera toutefois que lorsqu’elle bénéficie de circonstances de courses avantageuses, cette représentante de la casaque du Comte Pierre de Montesson est capable de réaliser de très bonnes performances. Au cours du printemps dernier sur l’hippodrome d’Enghien Soisy, elle avait notamment devancé la pensionnaire de Pierre Vercruysse à la régulière, laquelle sera sûrement plébiscitée par les parieurs ce vendredi. On lui trouve également une probante troisième place obtenu sur la grande piste de Vincennes alors qu’elle avait le handicap de rendre la distance à quelques mâles de qualité. Ce jour-là, elle trottait 1’13’6 sur 2850 mètres effectuant son dernier kilomètre sur le pied d’1’12 et fractions, un chrono valable. Jugée sur ses performances de choix, sa chance est donc bien réelle et il ne fait aucun doute que, si elle trouve le passage au moment opportun, elle devrait logiquement lutter pour la victoire à l’occasion de ce bel engagement au plafond des gains. On suivra donc sa performance avec un réel intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également