Prix Henri Ballière - course pmu du 27 juillet 2018

Pronostic quinté du 27 juillet 2018 – Prix Henri Ballière

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 27 juillet aura comme support le prix Henri Ballière, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Cabourg. Cette compétition dotée de 36000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 6,7 et 8 ans inclus répartis sur deux échelons de départ (handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 98000 € ou plus). Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 20h15 sur le parcours des 2750 mètres corde à droite de la piste en sable. A l’occasion de cette épreuve, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour la gagner, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

Au sommet de son art à l’heure actuelle, CLYDE BARROW (9) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce représentant de l’entraînement de Séverine Raimond ne cesse de repousser ses limites. L’an dernier, il avait déjà remporté 7 de ses 8 sorties mais il évoluait à un niveau inférieur. Mis au repos à la fin de l’été, il a fait son retour à la compétition au sortir de l’hiver et depuis, il enchaîne les bons résultats. Il reste, en effet, sur la bagatelle de 9 victoires et une deuxième place. Vendredi, il aura certes le handicap de rendre la distance mais, vu son important retard de gains, il semble avoir encore de la marge dans cette catégorie. De plus il évoluera sur un parcours corde à droite qui correspondra parfaitement à ses aptitudes. Ce fils de Love You aura donc de sérieux arguments à faire valoir et il ne devrait donc pas se faire prier pour ajouter un nouveau succès à son riche palmarès. Il sera le logique favori de ce pronostic.

La base incontournable

De retour sur un parcours plus en rapport avec ses aptitudes, BAYOKOS ATOUT (10) constitue une base solide dans ce quinté+. Cet élève de Franck Nivard fait preuve d’une louable régularité même s’il n’est pas à l’abri d’une faute (6 disqualifications pour allures irrégulières en 13 sorties cette saison). Lors de son ultime tentative, il s’est d’ailleurs mis au galop dans le tournant final qu’il a mal négocié. Il demeure, en effet, nettement plus à l’aise sur les tracés corde à droite. Vendredi, il aura le handicap de rendre 25 mètres mais l’opposition du premier poteau de départ semble dans ses cordes. En toute logique, ce fils de Goetmals Wood devrait donc s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugée sur ses meilleurs titres, CULTURE DU CLOSET (12) semble être le bon tocard de ce quinté du 27 juillet. Cette pensionnaire de l’écurie de Franck Anne reste certes sur des résultats peu flatteurs mais il ne faut pas perdre de vue qu’elle a déjà fait jeu égal avec des chevaux de la trempe de Cobra Ar Carac et Christo sur la cendrée de l’hippodrome de Vincennes. On notera également qu’elle a joué de malchance lors de sa plus récente sortie ne pouvant s’exprimer dans la ligne d’arrivée. Auparavant, elle avait été disqualifiée pour allures irrégulières mais elle se rapprochait bien au moment de sa faute dans le tournant final. Elle aura certes le handicap de rendre la distance mais, en cas de défaillances des favoris, elle semble tout à fait capable de pimenter les rapports.

L’outsider spéculatif

COQ DE L’INAM (7) se montre régulier dans ses performances rentrant très souvent aux balances. Lors de ses 18 dernières sorties, ce trotteur entraîné par Benoît Carpentier s’est, en effet, octroyé 10 accessits et il a également signé 2 victoires. En analysant ses résultats, n peut s’apercevoir qu’il est très à l’aise corde à droite ayant déjà fait l’arrive sur des hippodromes tels que Lyon La Soie, Lisieux, Cholet ou encore Angers. Dernièrement, ce rejeton de Niky n’est pas parvenu à tirer son épingle du jeu mais il effectuait une petite rentrée après avoir été mis au repos par son entourage. Il ne faut donc pas le condamner sur cet échec d’autant qu’il était ferré. Pieds nus ce vendredi, il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix Henri Ballière. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

CHANTACO (5) évolue désormais en plein dans sa catégorie n’ayant plus aucune marge de manoeuvre avec ses gains. Dernièrement, ce protégé de Sébastien Baude avait le handicap de rendre la distance et il a prouvé sa bonne forme en s’octroyant une honorable quatrième place sur un parcours de longue haleine. Vendredi, il sera bien engagé en tête et il évoluera déferré des 4 pieds, une configuration qui lui convient parfaitement. Ayant largement prouvé son aptitude aux parcours à main droite, ce fils de Kiwi a parfaitement sa place dans cette sélection même s’il fait plus figure de placé potentiel que de lauréat en puissance. En dernier lieu, BOMINA (16) n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances n’étant que l’ombre d’elle-même. Ce jour-là, son habile entraîneur-driver, Anthony Dollion, avait peut-être en tête ce bel engagement au plafond des gains. D’ailleurs, elle sera déferrée des 4 pieds contrairement à sa dernière sortie. Voilà qui incite à s’en méfier particulièrement. BLACKARO (15) vient de gagner une course pmu. sa forme est donc sûre. Ce représentant de la casaque de Jacques Leloutre sera lui aussi idéalement engagé et on lui accordera évidemment un très large crédit. COCAAN DE GUEGUE (1) sera le cheval le moins riche du peloton mais il a quelques titres à faire valoir ayant déjà réalisé quelques chronos valables en région parisienne. Vendredi, cet élève de Stéphane Meunier se présentera dans une forme douteuse au départ de cet événement mais il aurait été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono.

La dernière minute

BELETTE D’OCCAGNES (6) sera bien placée en tête et elle s’élancera avec la confiance de son entraîneur. Sa chance théorique ne saute cependant pas aux yeux au vu de l’opposition et la retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 27/07/2018 : 9 – 10 – 12 – 7 – 5 – 16 – 15 – 1

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Anthony Dollion (n°16) : 55% de réussite
  • Franck Nivard (n°10) : 52% de réussite
  • Yoann Lebourgeois (n°11) : 27% de réussite
  • Sébastien Ernault (n°4) : 26% de réussite
  • Gabriele Gelormini (n°1) : 26% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Mickaël Dollion (n°11) : 100% de réussite
  • Séverine Raimond (n°9) : 81% de réussite
  • Anthony Dollion (n°16) : 50% de réussite
  • Franck Nivard (n°10) : 33% de réussite
  • Cédric Mégissier (n°6) : 33% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Bayokos Atout (n°10) : 1’12’2
  • Bodega Chenevière (n°13) : 1’12’3
  • Blackaro (n°15) : 1’12’7
  • Chaud Devant (n°8) : 1’12’8
  • Culture du Closet (n°12) : 1’12’8

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Bayokos Atout (n°10) : 1’13’9
  • Culture du Closet (n°12) : 1’14’2
  • Coq de l’Inam (n°7) : 1’14’6
  • Anduro des Landes (n°14) : 1’15’8
  • Cocaan du Guegue (n°1) : 1’16’4

Les conditions de course

Course de trot attelé s’adressant à des mâles, femelles et hongres âgés de 6, 7 et 8 ans n’ayant pas gagné 169000 € au cours de leur carrière. Handicap initial de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 98000 € ou plus. Corde à droite. Piste en sable corde à droite de 1275 mètres de circonférence avec une ligne d’arrivée longue de 265 mètres. Allocations totales : 36000 € (Vainqueur : 16200 €, 1er accessit : 9000 €, 2ème accessit : 5040 €, 4ème place : 2880 €, 5ème place : 1800 €, 6ème place : 720 €, 7ème place : 360 €).

Les interviews des entraîneurs

Stéphane Meunier : Cocaan de Guégué (1) reste sur un échec dans une course pmu disputée sur cet hippodrome de Cabourg mais il ne m’a pas déçu car il avait le handicap de rendre 25 mètres. Ce jour-là, il a surtout été victime du manque de train. il sera bien engagé au premier poteau et je vais l’équiper de quelques artifices afin qu’il soit plus performant. Personnellement, je ne serais pas surpris qu’il participe activement à l’arrivée de ce quinté du 27 juillet.

Benoit Barassin : Calie de Pommeraye (3) effectuera un retour au trot attelé ce vendredi après un échec au trot monté. Ma pensionnaire a énormément de mal à retrouver son meilleur niveau à l’heure actuelle. Elle affiche pourtant une bonne condition physique le matin à l’entraînement. Elle a surtout besoin de me rassurer dans l’immédiat. A mon avis, elle n’aura pas la partie facile dans ce tiercé.

Sébastien Ernault : J’ai drivé Cathy du Marin (4) à une seule reprise et elle s’était imposée en ayant une course de rêve le long de la corde. Son entraîneur, Pierre-François de Grave, m’a appelé voilà un moment déjà, pour que je m’installe à son sulky. Elle aura l’avantage d’être bien engagée au premier échelon dans ce tiercé. Il faut voir si elle est capable de rivaliser avec de tels adversaires.

Sébastien Baude : Chantaco (5) a bien tenu sa partie lors de son ultime sortie sur une distance un peu longue pour ses réelles aptitudes. C’est plus un cheval de vitesse. Vendredi, il sera bien engagé au premier poteau et s’il bénéficie d’un parcours limpide, il devrait obtenir un bon résultat dans ce prix Henri Ballière.

Cédric Mégissier : Belette d’Occagnes (6) était défraîchie le dernier coup après avoir aligné deux victoires d’affilée. L’engagement en tête sera de qualité. Il s’agit toujours d’un atout surtout sur l’hippodrome de Cabourg. Tous les profils lui plaisent. Une place est largement à sa portée dans ce quinté du 27 juillet.

Benoît Carpentier : En dernier lieu, Coq de l’Inam (7) effectuait une rentrée n’ayant pas couru depuis six semaines. Ce jour-là, mon cheval n’était pas à 100% de ses capacités. Lors des séances d’entraînement, il affiche un bon degré de forme. Il aura également l’avantage d’avoir déjà prouvé son aptitude à la piste de Cabourg. S’il fournit sa meilleure valeur, il devrait figurer dans la combinaison gagnante de ce tiercé.

Pierre-Emmanuel Mary : Chaud Devant (8) a montré du mieux lors de sa plus récente prestation. Le coup d’avant, il a joué de malchance en s’élançant sur la mauvaise jambe. Vendredi, il affrontera un lot dans ses cordes et sera idéalement engagé à la limite du recul. C’est un cheval qui ne doit pas trotter aux avant-postes. Avec un parcours à l’économie le long de la corde, il pourrait éventuellement compléter la combinaison gagnante de ce quinté+.

Cyril Raimbaud : Clyde Barrow (9) n’a pas encore montré ses limites enchaînant les succès dans des courses pmu. Il est capable d’user ses adversaires au train. Le dernier coup, il a vraiment gagné facilement. Il est resté en parfaite condition physique depuis ce succès. C’est un cheval qui est très à l’aise corde à droite et il devrait donc apprécier le profil de l’hippodrome de Cabourg. A mon avis, il ne devrait pas sortir des trois premiers dans ce prix Henri Ballière. Tous les feux sont au vert.

Franck Nivard : Lors de sa dernière sortie sur l’hippodrome d’Enghien Soisy, Bayokos Atout (10) a eu du mal à négocier le dernier tournant. C’est un trotteur qui n’est pas à l’aise sur les hippodromes corde à gauche. Vendredi, il devrait donc apprécier le tracé corde à droite de l’hippodrome de Cabourg. Il avait d’ailleurs bien couru sur cette piste auparavant alors qu’il était déferré des 4 pieds pour la première fois de sa carrière. A l’entraînement, sachez qu’il est resté en parfaite condition physique. Il va redescendre un peu de catégorie et s’il bénéficie d’un bon parcours, il devrait lutter pour la victoire dans ce quinté du 27 juillet. Je vous conseille donc de lui accorder un large crédit.

Mickaël Dollion : Dernièrement, Bad Company (11) affrontait un lot bien composé. Ma protégée n’a pas encore retrouvé la bonne carburation n’étant pas au top de sa forme au boulot. Vendredi, son driver, Yoann Lebourgeois, aura les ordres de courir sagement le long de la corde. Je n’ai pas regardé l’opposition mais, si elle venait à s’octroyer la cinquième place de ce tiercé, alors elle aura déjà parfaitement rempli son contrat.

Franck Anne : Culture du Closet (12) reste sur une sortie en demi-teinte mais elle a bien fini son parcours dans une course sans train. C’est une jument de classe qui a la qualité requise pour tirer son épingle du jeu à ce niveau de la compétition. Elle a souvent joué de malchance cette année mais jugée sur ce qu’elle a réalisé de mieux au cours de sa carrière, elle détient une bonne chance théorique à défendre dans ce quinté+.

Luc Gaborit : Bodéga Chenevière (13) ne reste certes pas sur de bons résultats mais elle a quelques excuses à faire valoir. Ma jument n’a plus de marge avec ses gains élevés et elle a désormais besoin d’un parcours à sa convenance pour donner sa pleine mesure. Elle semble tonique le matin à l’entraînement. Son driver aura les ordres de courir caché. En raison de son handicap initial de 25 mètres, il faudra donc que cela se passe bien pour qu’elle participe à l’arrivée de ce prix Henri Ballière.

Sébastien Hardy : Anduro des Landes (14) reste sur deux accessits encourageants. Ses engagements ne sont pas nombreux et je l’ai donc déclaré partant dans cet événement malgré son handicap initial de 25 mètres. Mon cheval ne fera son effort qu’à l’entrée de la dernière ligne droite et il aura dès lors besoin d’un train sélectif pour prétendre à un bon classement. Sachez qu’il courra encore pieds nus.

François Lecanu (son driver) : En dernier lieu, Blackaro (15) a gagné une course pmu assez sûrement. Ce cheval froid n’a pas relâché son effort dans la phase finale. Il ne sera déferré que des antérieurs, ce vendredi. Il a cependant déjà brillé dans cette configuration. Mon partenaire devrait obtenir un bon résultat si ça se passe bien.

Anthony Dollion : Lors de sa plus récente tentative, Bomina (16) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs n’étant pas dans la bonne cadence. A l’entraînement, elle me donne pourtant entière satisfaction. C’est une jument qui a besoin d’un parcours à sa convenance pour donner sa pleine mesure. Selon moi, elle n’est pas incapable de se rappeler au bon souvenir des parieurs. Vous auriez tort de l’éliminer de votre prono.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (Genybet, site spécialisé dans les paris hippiques et les paris sportifs en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

Turfomania.fr9161075151112
Equidia910715115124
Geny Courses9105154161211
La Gazette1091674121115
Canalturf.com9111015161274
Zeturf.fr910167511124
Radio Balances941512101675
Bilto.fr910127155416
RTL910124715165
Tierce Mag.915101274165

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 27 juillet 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les bases et les outsiders à belle cote capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Cabourg. Les consultants : Philippe Thévenon et Yann Daigneau.

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5.

HIPPODROME DE CABOURG – Réunion premium n°1 – Course pmu n°1 – Départ prévu aux alentours de 19h40 – Trot attelé – Allocations totales : 30000 € – Distance à parcourir : 2750 mètres – Piste en sable – 13 partants – Corde à droite – Pour mâles, femelles et hongres 5 et 6 ans, n’ayant pas gagné 72000 € au cours de leur carrière : DENYS D’AUSSON (13) n’est pas un foudre de guerre mais il fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats rentrant souvent aux balances lorsqu’il connaît un parcours à sa convenance. Lors de son ultime sortie, ce pensionnaire de l’écurie de Franck Anne avait le handicap de rendre 25 mètres et il s’est bien comporté en s’octroyant une honorable cinquième place. Auparavant, on l’avait vu bien tenir sa partie dans une course pmu disputée sur l’hippodrome corde à gauche de Laval. Ce jour-là, il trottait 1’14’4 sur 2875 mètres, une réduction kilométrique flatteuse qui lui confère une belle chance théorique dans cette compétition. Vendredi, ce fils de Meaulnes du Corta semble tout à fait capable de tirer son épingle du jeu. Il va, en effet, bénéficier d’un bel engagement au plafond des gains et il affrontera une opposition largement dans ses cordes. De plus, il évoluera sur un parcours corde à droite qui correspondra parfaitement à ses aptitudes et sera une nouvelle fois déferré des 4 pieds. Dès lors, il conviendra de se méfier de sa candidature car il a sûrement été préparé avec soin par son redoutable entraîneur. On surveillera donc de près sa performance dans cette modeste épreuve au trot attelé où l’alléchante allocation devrait attirer les convoitises.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également