Prix de Beaune - course pmu du 27 septembre 2018

Pronostic quinté du 27 septembre 2018 – Prix de Beaune

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 27 septembre aura comme support le prix de Beaune, un gros handicap (référence +8) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Compiègne. Cette course d’obstacles dotée de 105000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 5 ans et plus qui s’affronteront aux alentours de 13h47 sur le parcours des 3800 mètres corde à gauche de la piste de haies. A l’occasion de cette épreuve de niveau listed-race, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé les 5 chevaux composant la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000). Avant le coup, les deux pensionnaires de l’écurie de François Nicolle semblent bien armés et, on s’intéressera, en priorité, à leurs candidatures même si le concurrent présenté par Antoine Lamotte d’Argy aura quelques atouts dans son jeu.

Le favori du pronostic

Auteur d’une probante rentrée, GARASIL (n°9) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Cet élève de François Nicolle vient, en effet, de s’emparer de la deuxième place d’un gros handicap analogue. Ce jour-là, il a longtemps galopé parmi les chevaux de tête avant de se montrer courageux jusqu’au poteau pour préserver l’accessit d’honneur. Auparavant, lors de ses tentatives du début de saison, ce fils de Blue Bresil avait fait jeu égal avec Karazov, King Goubert, Santo Cerro. Autant de chevaux qui auraient une belle chance à défendre en pareille société. Jeudi, il aura certes le désavantage de découvrir le tracé de l’hippodrome du Putois mais cela ne devrait pas le déranger outre mesure et on peut légitimement en attendre un bon résultat dans cette compétition. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Meilleure que jamais à l’heure actuelle, UTAH DE ROCHE (n°2) constitue une base solide dans ce quinté+. Alors qu’elle effectuait son retour à la compétition, cette compagne d’écurie de notre favori vient de franchir le poteau en tête dans un gros handicap qui se courait sur l’hippodrome d’Auteuil. Ce jour-là, elle s’imposait assez facilement après avoir longtemps jouer les attentistes au sein du peloton. Pénalisée de 4 kilos par le handicapeur suite à cette victoire, cette fille de Laverock ne sera donc plus aussi bien placé sur l’échelle des valeurs. Elle aura toutefois l’avantage d’avoir largement prouvé son aptitude au parcours comme le montre son accessit d’honneur acquis sur ce tracé au printemps dernier. Dès lors, on peut estimer que, malgré ses 72 kilos, elle devrait s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Bien placé au poids dans le bas du tableau, PRAGELOR (n°15) semble être le bon tocard de ce quinté du 27 septembre. En début de carrière, ce cheval entraîné par Antoine Lamotte d’Argy avait couru sur les obstacles obtenant quelques accessits dans des épreuves disputées en province. Il avait ensuite poursuivi sa carrière en plat à un niveau correct sans parvenir à monter de catégorie. Dernièrement, il a frappé un grand coup pour ses débuts à Auteuil s’imposant, d’entrée de jeu, dans une seconde épreuve de handicap divisé. Cette fois-ci, il n’aura pas les mêmes chevaux sur son chemin mais il est sur la montante et il n’y aurait rien détonnant à ce qu’il pimente les rapports.

L’outsider spéculatif

En début de carrière, LE MANS (n°8) avait essentiellement couru sur les haies obtenant quelques résultats intéressants. Ce représentant de l’entraînement de David Windrif avait même fini par gagner un gros handicap dans cette discipline en fin d’année dernière sur l’hippodrome de Cagnes sur Mer. Pénalisé de 4 kilos par le handicapeur pour cette victoire, il avait ensuite couru en steeple-chase à trois reprises au début de la saison. D’entrée de jeu, il s’imposait sur la Côte d’Azur avant de doubler la mise, deux mois plus tard, sur l’hippodrome d’Auteuil. Mis au repos à la fin de l’hiver, il vient tout juste d’effectuer sa rentrée sur les haies de la butte Mortemart. Ce jour-là, il s’octroyait une honorable quatrième place dans un lot très bien composé. Jeudi, ce bon sauteur devrait afficher des progrès et cela pourrait lui permettre de jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix de Beaune. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Le jour de sa réapparition publique, MELCHIEF (n°4) n’a terminé qu’à la neuvième place mais il a, tout de même, mieux couru que ne l’indique son classement. Ce protégé d’Alain Couétil a, en effet, longtemps fait illusion pour la victoire ne faiblissant qu’après avoir franchi la dernière haie du parcours. On ne le condamnera donc pas sur cet échec relatif d’autant qu’il n’avait pas couru depuis de nombreux mois. On le jugera plutôt sur ses brillants résultats printaniers dans des courses pmu d’un bon niveau. Jeudi, ce rejeton d’Air Chief Marshal évoluera sur un tracé qui lui a déjà réussi et, à la faveur de quelques progrès, il pourrait se rappeler au bon souvenir des parieurs. L’an passé, alors qu’elle faisait ses premiers pas dans les gros handicaps, COTE D’AZUR (n°11) n’avait jamais donné d’espoirs aux turfistes qui avaient parié sur ses chances. Ce jour-là, cette fille de Poliglote n’avait même pas terminé son parcours étant arrêtée à la sortie du dernier tournant. De retour dans les événements avec un moral au beau fixe, elle essaiera de montrer à son entourage qu’il a raison d’insister dans cette catégorie. Enfin, on s’intéressera à la candidature de MY MAJ (n°5) et CI BLUE (n°7), deux chevaux entraînés par Yannick Fouin. Ces deux concurrents ne sont certes pas des modèles de régularité mais ils ont des titres intéressants à faire valoir en pareille société. Dès lors, il aurait été hasardeux de ne pas les glisser dans ce prono. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

Comme le montrent ses résultats, TURIAMIX (n°10) est un cheval de classe qui semble posséder une certaine marge de progression. Ce fils d’Al Namix n’a toutefois pas couru depuis plus d’un an et il va sûrement demander à souffler dans la phase finale. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 27/09/2018 : 9 – 2 – 15 – 8 – 4 – 11- 5 – 7

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Thomas Gueguen (n°2) : 64% de réussite
  • Gaëtan Masure (n°9) : 57% de réussite
  • Antoine Moriceau (n°14) : 50% de réussite
  • Régis Schmidlin (n°11) : 42% de réussite
  • Alexis Poirier (n°4) : 41% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Bernard Beaunez (n°16) : 66% de réussite
  • François Nicolle (n°9, n°2) : 56 % de réussite
  • Jean-Marc Baudrelle (n°6) : 50% de réussite
  • David Windrif (n°8) : 31% de réussite
  • Yannick Fouin (n°7, n°5) : 31% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Grand Départ (n°3) : +8 kilos
  • Kelthomas (n°6) : +4 kilos
  • Le Mans (n°8) : +4 kilos
  • Utah de Roche (n°2) : +4 kilos
  • Pragelor (n°15) : +3 kilos
  • Sasha Royal (n°14) : +1 kilo
  • Espoir du Ninian (n°16) : -1 kilo
  • Turiamix (n°10) : -2 kilos
  • Chapeau Rouge (n°13) : -2 kilos

Les conditions de course

Handicap divisé (référence +8) réservé à des chevaux âgés de 5 ans et plus, ayant couru depuis le 1er janvier de l’année dernière inclus et ayant, lors de l’une de leurs six dernières courses en obstacles, soit été classés dans les sept premiers d’une course pmu, soit ayant reçu une allocation de 7500 €, soit été classés dans les trois premiers d’un prix (à réclamer excepté) couru sur un hippodrome de première catégorie. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Allocations totales : 105000 € (Vainqueur : 47250 €, 1er accessit : 23100 €, 2ème accessit : 13650 €, 4ème place : 9450 €, 5ème place : 5250 €, 6ème place : 3675 €, 7ème place : 2625 €).

Les interviews des entraîneurs

Eric Leray : J’ai accordé des vacances à Argentier (n°1) et il va donc effectuer sa rentrée à l’occasion de ce gros handicap. Sachez qu’il a repris le boulot il y a deux mois. Je n’ai pas le choix des engagements et il n’est pas suffisamment prêt pour espérer un bon résultat dans ce quinté du 27 septembre. Cet hiver, il courra sur l’hippodrome de Pau si son poids est revu à la baisse par le handicapeur.

François Nicolle : Utah de Roche (n°2) m’a fait plaisir le jour de sa rentrée en gagnant un gros handicap. En cette occasion, ma pensionnaire confirmait ma confiance d’avant course. Elle a été pénalisée au poids par le handicapeur mais est cependant restée dans un bel état de forme. Elle devrait de nouveau faire sa course d’autant qu’elle a déjà obtenu de bons résultats sur l’hippodrome de Compiègne. Avant le coup, je vous conseille donc de lui accorder un large crédit. Garasil (n°9) vient d’effectuer une bonne rentrée d’autant qu’il n’était pas aussi avancé en termes de condition physique que son compagnon d’entraînement. Cet engagement est une suite logique dans son programme. Jeudi, le cheval se présentera en meilleure forme et il aura des ambitions justifiées. Tous les feux sont au vert.

Hubert de Waele : Grand Départ (n°3) vient de faire sa rentrée dans une course pmu qui avait lieu sur l’hippodrome d’Auteuil. Ce jour-là, il était mal placé dans cette épreuve de niveau groupe III. Mon protégé n’est pas encore revenu à son meilleur niveau et il le sera pour le meeting d’obstacles qui se déroulera sur la piste de Cagnes-sur-Mer. Il devrait afficher des progrès dans ce quinté+. Sachez toutefois qu’il est plus performant en terrain lourd ou collant.

Alain Couétil : Lors de sa rentrée à Auteuil, Melchief (n°4) a mieux sauté que ses adversaires du jour alors qu’il avait à peine deux mois de travail derrière lui. J’espère que la piste de Compiègne va être bien souple. Je pense qu’il va bien courir dans ce prix de Beaune.

Yannick Fouin : My Maj (5) n’est pas facile à placer. Jeudi, mon cheval va retrouver les gros handicaps. Lors des séances ‘entraînement, il a l’air d’être en forme même s’il est vrai qu’il est moins démonstratif en vieillissant. Il devrait fournir sa valeur même si on peut regretter le kilo de pénalisation infligé par le handicapeur pour son accessit d’honneur à ce niveau de la compétition. Ci Blue (n°7), son compagnon d’écurie, souffle le chaud et le froid ces derniers temps. Sa marge au poids est assez mince dans cette catégorie mais il a déjà bien couru dans les événements. Sa forme est sûre avant de participer à ce quinté du 27 septembre et il ne faut pas le condamner trop hâtivement d’autant qu’il avait gagné cette épreuve l’année dernière. Vous auriez donc tort de l’éliminer de votre prono.

Jean-Marc Baudrelle : Kelthomas (n°6) est très mal placé sur l’échelle des valeurs. Je n’ai hélas pas le choix du programme. C’était soit le déclarer partant dans cet événement ou le laisser au box. Mon cheval est en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle mais, à ce poids, je pense qu’il n’a aucune chance de prendre une part active à l’arrivée de ce tiercé.

David Windrif : Le Mans (n°8) vient d’effectuer une très bonne rentrée sur la Butte Mortemart. Jeudi, mon élève aura le désavantage de découvrir le tracé. Son jockey aura les ordres de le monter patiemment et il fera de son mieux dans la phase finale. On ne l’empêchera pas d’obtenir une allocation dans ce quinté+ mais je pense que son prochain engagement sera plus facile. Le matin à l’entraînement, il est en grande forme.

Eric Lecoiffier : Turiamix (n°10) est un crack qui n’a plus été revu en piste depuis plus d’un an. Il a fait beaucoup de rééducation ainsi que des baignades depuis le printemps dernier. Jeudi, il va donc effectuer son retour à la compétition. Il aura d’autres objectifs mais c’est un cheval de classe et il pourrait participer à l’arrivée de ce prix de Beaune.

François-Marie Cottin : En dernier lieu, Côte d’Azur (n°11) a fourni un bel effort final dans une course pmu qui avait lieu sur le steeple d’Auteuil. Auparavant, ma jument avait effectué une bonne course de rentrée sur les haies. Le profil corde à gauche de l’hippodrome de Compiègne conviendra parfaitement à ses aptitude. Elle se présentera au départ de ce quinté du 27 septembre avec des ambitions.

Yohann Gourraud : Vangel de Cerisy (n°12) a été remonté sur l’échelle des poids suite à sa victoire en fin d’année dernière mais je pense qu’il est encore capable d’obtenir de bons classements dans les gros handicaps. Les dernières pluies vont jouer en sa faveur et j’espère que, pour son retour sur les haies, il pourra accrocher un accessit dans ce tiercé.

Christophe Aubert : Le jour de sa rentrée, Chapeau Rouge (n°13) n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances. Cette sortie sur le steeple-chase lui a fait le plus grand bien. Il fera de son mieux mais, avant le coup, je pense qu’il aura du mal à figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté+. Néanmoins, il essaiera d’accrocher une allocation.

Gilles Chaignon : Sasha Royal (n°14) est en pleine possession de ses moyens lors des séances d’entraînement. Comme c’est un cheval imposant, il avait besoin de courir pour retrouver la bonne carburation. Il s’allège et s’est bien amélioré entre ses deux courses de Châteaubriant. Ce n’est pas un cheval de terrain léger et il sera sûrement plus à l’aise sur ce tracé.

Antoine Lamotte d’Argy : Pragelor (n°15) monte de catégorie en ayant été remonté au poids par le handicapeur suite à sa dernière victoire dans une course pmu à Auteuil. jeudi, mon cheval n’aura pas les trois kilos de décharge, ce qui équivaut à courir ici avec six kilos de plus. Il aime galoper aux avant-postes et la distance à parcourir lui conviendra parfaitement. A l’aise en bon terrain, il est en grande forme avant de disputer ce prix de Beaune.

Bernard Beaunez : J’aurais voulu voir Espoir du Ninian (n°16) au départ de la deuxième épreuve du handicap divisé mais les nombreux forfaits l’obligent à disputer cet événement. A ce niveau de la compétition, sa tâche s’annonce délicate. Mon pensionnaire fera de son mieux mais, face à de tels chevaux, il aura vraisemblablement du mal à tirer son épingle du jeu.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette9278451115
Turfomania.fr94215510711
Equidia92458111510
Geny Courses4297115158
Canalturf.com9427115158
Zeturf.fr9211847155
Radio Balances2975411146
Bilto924116758
RTL295468711
Tierce Mag.9211451087

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 27 septembre 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Compiègne. Les consultants : Philippe Thévenon et Stéphanie Chastin.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les jeudis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h47. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (sur le canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE TOULOUSE – Réunion premium n°3 – Course pmu n°1 – Départ prévu aux alentours de 16h40 – Trot attelé – Circuit des Grandes Epreuves du Sud-Ouest – Allocations totales : 40000 € – Distance à parcourir : 2950 mètres – Piste en sable – 16 partants – Corde à droite – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 6 à 10 ans inclus n’ayant pas gagné 595000 € au cours de leur carrière. Les chevaux âgés de 6 à 8 ans devront avoir gagné au moins 88000 € pour être déclarés partants. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 295000 € ou plus : Lors de sa dernière tentative au trot attelé, ARIBO MIX (12) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs mais il évoluait sur un tracé corde à gauche qui ne correspondait pas à ses réelles aptitudes. Auparavant, il avait bien tenu sa partie à plusieurs reprises en étant ferré. Jeudi, ce redoutable finisseur retrouvera un tracé qui lui a souvent permis d’obtenir de bons résultats. Il est vrai que la longue ligne d’arrivée de l’hippodrome de Toulouse joue nettement en la faveur de cet attentiste. On peut également remarquer qu’il courra pieds nus, une configuration qui lui avait permis, au printemps dernier, de faire jeu égal avec un certain Aubrion du Gers et de battre, au cours de l’été, des chevaux de la trempe de Calin de Morge et Azaro d’Eva. Jugé sur ces lignes en béton, cet élève de Dominik Cordeau aura donc pas mal d’atouts dans son jeu et il devrait logiquement participer à l’arrivée de cette compétition s’il bénéficie d’un parcours limpide. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également