Prix Emile Allix Courboy - course pmu du 28 février 2019
/ / Pronostic quinté du 28 février 2019 – Prix Emile Allix Courboy

Pronostic quinté du 28 février 2019 – Prix Emile Allix Courboy

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 28 février aura comme support le prix Emile Allix Courboy, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Cette compétition dotée de 64000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 6 à 10 ans inclus (D à V) n’ayant pas gagné 399000 € au cours de leur carrière. Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 13h47 sur le parcours des 2700 mètres corde à gauche de la grande piste et ils s’élanceront tous au même poteau de départ.

Le favori du pronostic

Meilleur que jamais à l’heure actuelle, DORGOS DE GUEZ (n°15) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce représentant de la casaque de René Guézille reste sur toute une série de bons résultats. Il a, en effet, gagné 6 de ses 7 dernières tentatives à Vincennes cet hiver tout en affrontant de lots très bien composés. Il a notamment déjà dominé facilement des trotteurs de la trempe d’Alcoy et Calle Crown, lequels ne sont pas les premiers venus. Jeudi, ce fils de Romcok de Guez et Lady Fromentro sera idéalement engagé au plafond des gains et il évoluera pieds nus, une configuration qui lui convient parfaitement. De plus, il sera associé à Jean-Michel Bazire, un driver au sommet de son art, et il affrontera bon nombre d’adversaires qu’il vient de devancer à la régulière. Il aura donc de nombreux atouts dans son jeu et il devrait logiquement poursuivre sur sa lancée en franchisant le poteau en tête ce jeudi. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

En important retard de gains, CHICA DE JOUDES (n°9) constitue une base solide dans ce quinté+. Cette pensionnaire de l’écurie d’Alain Laurent n’a, en effet, couru qu’à 35 reprises depuis son début de carrière, ce qui est très peu pour une jument âgée de 7 ans. En digne fille de Jag de Bellouet, elle devrait donc logiquement bien vieillir et gravir les échelons dans les mois qui viennent. On peut même estimer qu’elle pourrait affronter les meilleurs chevaux avec de légitimes prétentions. Cet hiver à Vincennes, elle a fait preuve d’une louable régularité dans ses performances rentrant aux balances après chaque tentative. Lauréate de ses deux plus récentes sorties, elle vient de laisser une très belle impression dans une épreuve de vitesse disputée le jour du prix d’Amérique montrant une dureté à toute épreuve. Jeudi, elle retrouvera un parcours de longue haleine qui devrait jouer en sa faveur et elle se présentera au top de sa forme. Dès lors, on peut légitimement espérer la voir s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugé sur ce qu’il a réalisé de mieux au cours de sa carrière, DRAGON DES RACQUES (n°11) semble être le bon tocard de ce quinté du 28 février. Par le passé, ce cheval entraîné par Laurent-Claude Abrivard s’est déjà frotté aux meilleurs éléments de sa génération. Voilà deux saisons, il avait, en effet, rivalisé avec Draft Life, Délia du Pommereux, Django Riff, Davidson du Pont et Dijon. On l’avait même vu s’octroyer la cinquième place du Critérium Continental et le second accessit du Critérium des 4 Ans, faisant afficher 1’12’6 sur ce tracé, une excellente réduction kilométrique. Ce rejeton de Love You et Quinte des Racques a donc des lignes intéressantes à faire valoir quand on analyse ses résultats. Il reste certes sur quelques tentatives mi-figue, mi-raisin mais il a des excuses à faire valoir. Ce redoutable finisseur a absolument besoin d’un rythme sélectif pour placer sa pointe de vitesse finale et obtenir un bon classement. Vu le niveau des chevaux qu’il affrontera dans cet événement, cela devrait être le cas. Il pourrait donc pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Comme le montrent ses récentes disqualifications, DELLORO VEDAQUAIS (n°3) n’est toujours très sûr dans ses allures. Ce protégé de Philippe Allaire possède néanmoins un bon potentiel et, si on se fie à ses meilleurs titres, il détient une bonne chance pour les accessits dans cette compétition. Lors de son avant-dernière sortie, il avait notamment terminé non loin du partenaire de Jean-Michel Bazire après un bon parcours le long de la corde. Jeudi, il n’aura aucune chance de revanche sur ce dernier mais il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix Emile Allix Courboy à l’issue d’un parcours sas encombres. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

En dernier lieu, UNIQUE JUNI (n°1) n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances. A sa décharge, cet élève du suédois Jörgen Westholm a longtemps animé les débats à un rythme élevé. Il a ensuite logiquement fléchi sous les attaques dans la phase finale mais il ne déméritait pas. On ne le condamnera évidemment pas sur cet échec relatif et on le jugera plutôt sur sa précédente quatrième place du prix Ténor de Beaune derrière Looking Superb et Davidson du Pont, deux chevaux ayant ensuite participé activement à l’arrivée du prix d’Amérique. Confié à Mathieu Mottier, ce rejeton de Uptown Yankee et Staro Unique pourrait s’emparer d’un accessit à l’issue d’un parcours à sa convenance. Longtemps éloigné des pistes, CASH AND GO (n°2) semble retrouver progressivement son meilleur niveau comme le montrent ses récentes fins de courses. Jeudi, contrairement à ses deux courses de remise en route, ce compagnon de casaque du champion Bold Eagle sera déferré des postérieurs, une configuration qui l’améliore beaucoup. Il aurait donc été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono. TITTY JEPSON (n°10) est certes plus confirmée sur les tracés réduits mais elle a quelques titres à faire valoir sur les longues distances. Lors du précédent meeting d’hiver, alors qu’elle était ferrée, cette jument entraînée par Vincent Lacroix avait notamment battue le protégée d’Alain Laurent à l’occasion d’une course pmu disputée sur le parcours qui nous intéresse. Sa chance théorique est donc bien réelle. Confiée aux bons soins d’Eric Raffin, cette bonne finisseuse essaiera de compléter la combinaison gagnante. Désormais plus sûre au moment de la volte, URSA CAF (n°4) fera partie des possibilités pour une quatrième ou cinquième place. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

SUPER FEZ (n°5) est capable de suivre tous les trains et possède une belle pointe de vitesse finale mais il sera drivé par Gabriele Gelormini, un professionnel qui n’est pas en grande réussite cet hiver. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 28/02/2019 : 15 – 9 – 11 – 3 – 1 – 2 – 10 – 4

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Jean-Michel Bazire (n°15) : 61% de réussite
  • Franck Nivard (n°13) : 55% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°14) : 43% de réussite
  • Alexandre Abrivard (n°11) : 42% de réussite
  • Bjorn Goop (n°4) : 42% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Jean-Michel Bazire (n°15, n°5) : 56% de réussite
  • Franck Nivard (n°13) : 45% de réussite
  • Philippe Allaire (n°12, n°3) : 40% de réussite
  • Sébastien Guarato (n°2) : 39% de réussite
  • Thomas Levesque (n°6) : 38% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Titty Jepson (n°10) : 1’10’2
  • Unique Juni (n°1) : 1’10’2
  • Chica de Joudes (n°9) : 1’10’9
  • Dragon des Racques (n°11) : 1’11’0
  • Ursa Caf (n°4) : 1’11’0

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Chica de Joudes (n°9) : 1’12’7
  • Cash And Go (n°2) : 1’12’8
  • Best du Hauty (n°8) : 1’12’8
  • Delloro Védaquais (n°3) : 1’13’1
  • Ursa Caf (n°4) : 1’13’1

Les conditions de course

Course de trot attelé s’adressant à des mâles, femelles et hongres âgés de 6 à 10 ans inclus (D à V) n’ayant pas gagné 399000 € au cours de leur carrière. Distance à parcourir : 2700 mètres. Corde à gauche. Grande piste. Mâchefer. 16 partants. Terrain : Bon. Météo : Averses (14°). Allocations totales : 64000 € (Vainqueur : 28800 €, 1er accessit : 16000 €, 2ème accessit: 8960 €, 4ème place : 5120 €, 5ème place : 3200 €, 6ème place : 1280 €, 7ème place : 640 €).

Les interviews des entraîneurs

Jörgen Westholm : Lors d’une récente course pmu à Vincennes, Unique Juni (n°1) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs. Ma jument me laisse pourtant une bonne impression le matin à l’entraînement. Je ne sais pas si elle sera mieux sur ce parcours mais elle y a déjà bien pris une quatrième place. Je pense qu’en montrant son vrai visage, elle pourrait monter sur le podium de ce quinté du 28 février. Avant le coup, j’en serai très satisfait de ce résultat.

Sébastien Guarato : Cash And Go (n°2) a dû être longuement arrêté. Après une rentrée correcte, il a remarquablement fini lors de sa sortie suivante. Mon pensionnaire a chopé un petit virus ensuite mais tout est désormais rentré dans l’ordre. Il devrait réaliser une très bonne saison. Jeudi, je le crois capable de terminer dans les cinq premiers de ce tiercé.

Philippe Allaire : En dernier lieu, Delloro Védaquais (n°3) a fait la faute en tentant de contourner un rival. Il se rapprochait bien et son driver, Jean-Philippe Monclin, pense qu’il aurait lutté pour la victoire sans cette bévue. Mon cheval a repris de la fraîcheur et, comme son compagnon de box, que je préfère légèrement, il est en pleine possession de ses moyens au travail. A mon avis, sa place est à l’arrivée de ce quinté+. Direct Way (n°12), mon deuxième partant, n’a pas connu un bon déroulement de course en dernier lieu. Est-ce le réchauffement climatique ? Toujours est-il qu’il aime la chaleur et me paraît très bien au travail. À Caen, il avait fini deuxième de Traders à l’automne dernier. Il a sa chance pour une place, Dorgos de Guez et Chica de Joudes étant des clients sérieux.

Vincent Lacroix : Lors de sa dernière tentative au trot attelé, Ursa Caf (n°4) a répondu à mon attente. Ce jour-là, ma jument trottait 1’11’. Depuis cette excellente performance, elle paraît toujours aussi bien au boulot. Jeudi, son driver devra juste faire attention au moment de la volte même si elle est devenue plus sûre que par le passé. Elle a aussi besoin d’un parcours favorable pour donner sa pleine mesure. A mon avis, elle est capable de prendre une part active à l’arrivée de ce prix Emile Allix Courboy à l’issue d’un déroulement de course limpide. Titty Jepson (n°10), sa compagne d’entraînement, a connu des petits problèmes de santé. Sa dernière prestation est très bonne. Sachez qu’elle m’a bien plu lors de sa dernière séance d’entraînement. Selon moi, elle devrait réaliser un bon printemps. Avant cela, elle a un rôle à jouer dans cet événement. En classe pure, elle est supérieure à mon autre jument mais il lui faut la bonne course pour obtenir un bon classement.

Jean-Michel Bazire : Super Fez (n°5) n’avait pas la cadence lors de sa dernière sortie sous la selle. Il n’est pas fait pour cette spécialité du trot monté. Auparavant, le cheval avait réalisé un bon meeting d’hiver. Certes, il affronte un lot relevé mas il a bien travaillé en compagnie de Davidson du Pont. Je lui préfère mon autre partant mais il pourrait figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 28 février. Dorgos de Guez (n°15), son compagnon d’écurie, reste sur trois succès consécutifs. Dernièrement, il n’a pas souffert pour gagner une course pmu à Vincennes. Il n’a rien perdu de sa superbe affichant toujours un excellent degré de forme à l’entraînement. Certes, il trouve un engagement intéressant étant idéalement placé au plafond des gains mais il y a un très bon lot avec, entre autres, l’excellente jument d’Alain Laurent, Chica de Joudes. Tous les feux sont au vert.

Pierre Levesque : Viking Fromentro (n°6) n’avait pas un bon programme cet hiver et, à 10 ans, nous avons préféré le préserver. Certes, il court bien frais mais il affronte de sérieux clients et va avoir besoin de cette course pour retrouver la bonne carburation. Mon élève restera ferré pour cette rentrée et il aura sûrement du mal à se mettre en évidence dans ce tiercé. Il semble préférable de le revoir. Vous pouvez l’éliminer de votre prono.

Tuomas Korvenoja : Jontte Boy (n°7) s’attaque à forte partie en venant à Vincennes. Ce quinté+ va surtout nous en dire davantage sur son degré de forme actuel car je ne sais pas s’il est aussi bien que l’an passé. Avant le coup, je pense qu’il est capable de prendre une allocation. On verra après cette course s’il reste courir en France ou non.

Olivier Bizoux : Best du Hauty (n°8) m’a bien plu pour sa rentrée la semaine dernière. Jeudi, je suis sûr qu’il va courir en amélioration. Bien sûr, l’opposition est relevée mais, avec un parcours favorable le long de la corde,, il n’est pas hors d’affaire pour une cinquième ou sixième place de ce prix Emile Allix Courboy. Peut-être que j’irai ensuite à Lyon avec lui.

Alain Laurent : Chica de Joudes (n°9) a bien gagné le jour du Prix d’Amérique et, ce jour-là, elle a affiché une excellente réduction kilométrique. Elle a bien récupéré depuis. La distance lui importe peu. Elle se plaît avec ses fers. Ma jument va encore fournir sa meilleur valeur dans ce quinté du 28 février mais battre le partenaire de Jean-Michel Bazire paraît difficile. Avant le coup, je vous conseille de lui accorder un très large crédit.

Alexandre Abrivard : Lors de sa plus récente sortie au trot attelé, Dragon des Racques (n°11) a joué de malchance. Même s’il n’a pas réussi à gagner, mon cheval a réalisé un très bon hiver. Jeudi, il sera bien engagé et il va encore fournir une très bonne fin de course. Il retrouve Dorgos de Guez sans espoir de revanche mais il a sa place à l’arrivée de ce tiercé.

Franck Nivard : Doberman (n°13) a réalisé un bon meeting même s’il a dû se contenter de petites accessits. Il lui manque la petite étincelle dans la dernière ligne droite. jeudi, il sera idéalement engagé au plafond des gains et sa forme ne fait aucun doute. Il sera déferré des quatre pieds et va encore faire sa course. Il pourrait compléter la combinaison gagnante de ce quinté+.

Hervé Chauve-Laffay : Caly Loulou (n°14) n’a pas eu un parcours des plus favorables la dernière fois à Cagnes-sur-Mer. Jeudi, elle sera bien engagée au plafond des gains mais il y a du beau monde. Je l’estime barrée pour les toutes premières places. Ce prix Emile Allix Courboy va surtout lui permettre de se maintenir en bonne forme pour deux prochaines courses pmu. Elle fera son maximum.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette151039114212
Turfomania.fr1519235410
Equidia159114321013
Geny Courses15910124231
Canalturf.com15910541123
Zeturf.fr915121311453
Radio Balances15941151023
Bilto15921134513
RTL152541391210
Tierce Mag.159341251110

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 28 février 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs à grosse cote capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Les consultants : Philippe Thévenon et Emmanuel Ballot.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les jeudis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h45. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Vincennes. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé, cette somme atteint 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE MAUQUENCHY – Réunion premium n°2 – Course pmu n°6 (Prix de l’Historial Jeanne d’Arc) – Départ prévu aux alentours de 14h37 – Trot attelé – Allocations totales : 18000 € – Distance à parcourir : 2850 mètres – Piste en sable – 14 partants – Corde à gauche – Pour poulains entiers et hongres de 5 ans (E) n’ayant pas gagné 47000 € au cours de leur carrière. Deux réunions premium réservées aux trotteurs seront au programme sur Equidia ce jeudi. La première se déroulera sur la piste en mâchefer de Vincennes et la seconde aura lieu sur l’hippodrome de Mauquenchy, en Normandie. C’est sur ce dernier que se produira EARLY DANCER (n°9), le cheval du jour de FT. Ce représentant de l’entraînement de Jean Baudron disputera la sixième course du programme, une épreuve au trot attelé où il n’affrontera que des chevaux de sa génération. Il reste certes sur toute une série de sorties en demi-teinte mais il ne faut pas le condamner là-dessus car il avait souvent le handicap de rendre 25 mètres et il était souvent associé à son entraîneur. On le jugera plutôt sur ses bons résultats obtenus l’a passé en province dans des lots qui tenaient la route. Ce fils de The Best Madrik et Jenny Blue a notamment déjà fait jeu égal avec des trotteurs de la trempe de Every Time Bourbon et Etoile Boss, lesquels ont ensuite gagné une course pmu en région parisienne. On peut donc estimer qu’il est actuellement en retard de gains si on le juge sur ses meilleurs titres. Ce jeudi, son mentor s’est attaché les services de François Lagadeuc, un driver qui s’est déjà imposé en sa compagnie. On notera également qu’il a émis l’intention de le présenter pieds nus pour la première fois de sa carrière. Le lot n’ayant rien d’extraordinaire, il semble tout à fait capable de se rappeler au bon souvenir des parieurs s’il reste dans les bonnes allures jusqu’au poteau d’arrivée. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt même si c’est loin d’être un coup sûr gagnant.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également