Prix Dominique Savary - course pmu du 28 juillet 2018
/ / Pronostic quinté du 28 juillet 2018 – Prix Dominique Savary

Pronostic quinté du 28 juillet 2018 – Prix Dominique Savary

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 28 juillet aura comme support le prix Dominique Savary, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Enghien Soisy. Cette compétition européenne de niveau groupe III sera dotée de 82000 € d’allocations et elle a réuni 14 partants âgés de 5 à 10 ans inclus ayant gagné au moins 160000 € au cours de leur carrière mais pas 599000 €. Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 2150 mètres corde à gauche de la piste en sable avec un départ donné derrière les ailes de l’autostart (8 chevaux en première ligne). A l’occasion de cette épreuve disputée sur un parcours de vitesse, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

Très confirmé à ce niveau de la compétition, VENOSC DE MINEL (1) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce pensionnaire de l’écurie de Séverine Raimond n’a, en effet, plus à prouver sa compétitivité dans cette catégorie. Par le passé, il semblait être meilleur sur les parcours de tenue mais, en vieillissant, il a gagné en vitesse et désormais, il montre qu’il est capable de réussir de belles choses sur les tracés réduits. Il vient d’ailleurs de terminer dans le sillage d’un certain Aubrion du Gers, lequel n’est pas le premier venu. Auparavant, il avait bien tenu sa partie en pareille société s’octroyant la quatrième place d’un événement analogue alors qu’il avait le handicap de s’élancer en deuxième ligne. Samedi, ce fils de Laetenter Diem s’élancera en première ligne avec un numéro favorable le long de la corde. Comme c’est un cheval qui démarre bien, son driver devrait rapidement le positionner derrière les chevaux de tête. S’il peut ensuite trouver le passage dans l’ultime ligne droite, nul doute qu’il devrait lutter pour la victoire. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Meilleur que jamais en ce moment, DIJON (8) constitue une base solide dans ce quinté+. Ce protégé de Romain Derieux vient de conclure à la deuxième place d’une épreuve de niveau groupe II. Ce jour-là, il était battu par Uza Josselyn mais dominait, tout de même, des chevaux de la trempe d’Amiral Sacha, Un Mec d’Héripré et Billie de Montfort. Autant de concurrents qui auraient été plébiscités par les parieurs s’ils avaient été déclarés partants ce samedi. Avant le coup, sa chance théorique est donc bien réelle et, malgré son mauvais numéro derrière l’autostart, il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

En pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle, URSA CAF (12) semble être le bon tocard de ce quinté du 28 juillet. Cette jument entraînée Vincent Lacroix reste sur une excellente performance dans un événement disputé sur cet hippodrome d’Enghien Soisy. Ce jour-là, elle s’octroyait une probante troisième place et trottait 1’13’4 sur 2875 mètres tout en effectuant son dernier kilomètre sur le pied d’1’10 et fractions. Ce chrono lui confère un important retard de gains et nul doute qu’elle devrait monter ce catégorie dans les mois qui viennent. Elle ara certes le handicap de partir en deuxième ligne et elle va devoir compter sur un déroulement de course favorable pour disputer les premières places mais, si elle vient à répéter la même valeur qu’en dernier lieu, elle semble tout à fait capable de pimenter les rapports.

L’outsider spéculatif

Cette saison, COUP DROIT (13) connaît régulièrement des soucis d’allures alors que, par le passé, il faisait preuve d’une grande régularité dans ses résultats. Dernièrement, ce fils de Prodigious avait gardé ses fers et il a subi les foudres des juges aux allures dans le dernier tournant alors qu’il plafonnait. Auparavant, il avait gagné le prix de New York, un événement disputé sur ce tracé des 2150 mètres corde à gauche de l’hippodrome d’Enghien Soisy. Ce jour-là, son driver, Matthieu Abrivard lui avait donné un parcours favorable le long de la corde et il avait ensuite trouvé l’ouverture au moment opportun dans la ligne d’arrivée effectuant ses derniers 500 mètres en 1’08 et fractions, un excellent chrono. Samedi, il aura certes le handicap de s’élancer en seconde ligne derrière la voiture mais c’est un bon finisseur et il sera déferré des postérieurs cette fois-ci. Dès lors, il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix Dominique Savary s’il conserve la bonne cadence d’un bout à l’autre du parcours. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Comme le montre sa musique, UNBRIDLED CHARM (7) est toujours aussi fringant du haut de ses 10 ans. Samedi, ce représentant de la casaque de l’écurie Victoria Deams évoluera sur un parcours qui ne jouera pas forcément en sa faveur ayant sûrement plus de tenue de que vitesse. De plus, il n’a pas été gâté par le tirage au sort des places derrière la voiture. Il va, en effet, devoir s’élancer complètement à l’extérieur. Difficile toutefois de ne pas l’inclure dans ce prono vu sa grande régularité. DELIA DU POMMEREUX (6) et DREAMMOKO (5) font partie des meilleurs éléments de leur génération sans toutefois être des champions. Dans cet événement, ils auront l’avantage de s’élancer en première ligne et il seront drivés par des pilotes chevronnés. La première nommée sera, en effet, associée à Franck Nivard et, le fils de Timoko sera, quant à lui, mené par Gabriele Gelormini. Avant le coup, ils auront donc quelques arguments à faire valoir et on leur accordera un large crédit même si, au vu de l’opposition, il conviendra de les envisager plutôt pour les accessits que pour la victoire. TONY GIO (3) n’a plus aucune marge de manoeuvre avec ses gains et il doit désormais courir caché pour donner sa pleine mesure. Bien placé au départ, cet élève des frères Martens pourrait compléter la combinaison gagnante à l’issue d’un parcours à sa convenance.

La dernière minute

COQUIN BEBE (2) surprend de temps à autres mais il est devenu intermittent avec l’âge. En cas de défaillances des principaux favoris, il pourrait grappiller une allocation. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 28/07/2018 : 1 – 8 – 12 – 13 – 7 – 6 – 5 – 3

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Jean-Philippe Dubois (n°7) : 78% de réussite
  • Franck Nivard (n°6) : 51% de réussite
  • Tony Le Beller (n°1) : 45% de réussite
  • Matthieu Abrivard(n°13) : 43% de réussite
  • Anthony Barrier (n°9) : 42% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Séverine Raimond (n°1) : 81% de réussite
  • Philippe Moulin (n°7) : 57% de réussite
  • Paul Hagoort (n°13) : 53% de réussite
  • Romain Jajolet (n°11) : 50% de réussite
  • Vincent Lacroix (n°12) : 39% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record :

  • Dijon (n°8) : 1’09’2
  • Dreammoko (n°5) : 1’09’4
  • Tony Gio (n°3) : 1’10’4
  • Coquin Bébé (n°2) : 1’10’7
  • Délia du Pommereux (n°6) : 1’10’8

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Vaquéro du Mont (n°11) : 1’11’8
  • Aliénor de Godrel (n°4) : 1’12’3
  • Adélia de Mélodie (n°10) : 1’12’4
  • Coup Droit (n°13) : 1’12’6
  • Unbridled Charm (n°7) : 1’13’1

Les conditions de course

Course de trot attelé s’adressant à des mâles, femelles et hongres âgés de 5 à 10 ans inclus ayant gagné au moins 160000 € au cours de leur carrière mais pas 599000 €. Course Européenne avec départ donné derrière les ailes de l’autostart (8 chevaux en première ligne). Piste en sable corde à gauche de 1300 mètres de circonférence avec une ligne d’arrivée d’environ 400 mètres. Allocations totales : 82000 € (Vainqueur : 36900 €, 1er accessit : 20500 €, 2ème accessit : 11480 €, 4ème place : 6560 €, 5ème place : 4100 €, 6ème place : 1640 €, 7ème place : 820 €).

Les interviews des entraîneurs

Cyril Raimbaud : En dernier lieu, Venosc de Minel (1) a très bien couru derrière le crack Aubrion du Gers. Il avait ensuite un engagement en seconde ligne derrière l’autostart mais on a préféré s’abstenir et le déclarer partant dans ce quinté du 28 juillet où il devrait fournir sa valeur. Mon cheval est à l’aise sur les profils plats corde à gauche même si l’hippodrome d’Enghien Soisy ne lui a pas trop réussi jusqu’à présent. Sachez qu’on espère qu’il obtiendra un bon résultat.

Franck Leblanc : Coquin Bébé (2) est désormais revenu à son meilleur niveau. En Norvège, il s’est montré très fort alors qu’il évoluait ferré et découvrait les épreuves en batteries. Récemment dans un groupe I, il a superbement couru face à Diamanten, en devançant Twister Bi. Mon protégé apprécie le profil corde à gauche de la piste d’Enghien Soisy. Be Mine de Houelle (9), sa compagne d’écurie, reste sur trois belles prestations. À Solvalla, elle a même décroché le record du monde. Elle est en pleine possession de ses moyens en ce moment mais au trot attelé, ses tâches sont compliquées en France. Samedi, ce sera encore le cas face à une telle opposition. Courir ce tiercé va surtout lui permettre de se changer les idées.

Vincent Martens : Tony Gio (3) a prouvé sa forme dans une course pmu disputée sur cet hippodrome. Il a très bien travaillé cette semaine à l’entraînement. Même s’il reste plus performant sur les longues distances, il a déjà eu l’occasion de démontrer sa bonne vitesse de base. Dans ce quinté+, mon pensionnaire a hérité du numéro 3 derrière l’autostart, ce qui constituera un atout supplémentaire. Dès lors, je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Franck Anne : Aliénor de Godrel (4) est souvent barrée pour les toutes premières places. Dans ce prix Dominique Savary, malgré une course fermée, ma jument ne rencontre pas une tâche évidente. Elle doit désormais être cachée le plus longtemps possible pour espérer décrocher une petite allocation. Les 2.150 mètres corde à gauche de l’hippodrome d’Enghien Soisy vont certes correspondre à ses aptitudes mais elle affrontera des chevaux plus jeunes qu’elle et, de ce fait, elle aura certainement du mal à tirer son épingle du jeu.

Richard Westerink : Dreammoko (5) n’a pas brillé ces derniers temps mais il a des excuses à faire valoir. Lors de son avant-dernière sortie, il ne s’est pas entendu avec son driver et, dernièrement, à La Capelle, avec son numéro en dehors, il s’est retrouvé loin des chevaux de tête et faire l’arrivée était mission impossible. Lors des séances d’entraînement, mon cheval affiche un bon degré de forme. A mon avis, il lui faudra un bon parcours pour gagner mais il demeure capable de terminer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 28 juillet.

Sylvain Roger : En dernier lieu, Délia du Pommereux (6) est partie au galop ce qui n’est pourtant pas dans ses habitudes. On n’a rien vu ce jour-là. Elle a bien travaillé à l’entraînement depuis cette sortie en demi-teinte. Elle a prouvé sa vitesse et a déjà gagné sur ce parcours corde à gauche des 2150 mètres autostart de l’hippodrome d’Enghien Soisy. C’est une jument de classe et, ce samedi, je l’estime capable de se rappeler au bon souvenir des parieurs à l’occasion de ce tiercé.

Romain Derieux : Dernièrement, Dijon (8) a réalisé une remarquable performance en s’octroyant le premier accessit d’une course pmu disputée sur le mile. Il a surtout fait de l’entretien depuis cette excellente prestation. Tout semble OK à l’entraînement. Il découvre un bel engagement fermé en première ligne. Il peut trotter aux avant-postes ou courir caché. Il a une première chance théorique à défendre dans ce quinté+. Tous les feux sont au vert.

Stéphane Meunier : Adélia de Mélodie (10) avait surtout besoin de rythme. Dans ce prix Dominique Savary, ma pensionnaire n’est pas confrontée à une tâche évidente face aux jeunes et plusieurs compétiteurs de qualité. Ses ambitions se limiteront à une petite allocation. Son driver aura les ordres de courir battu et de placer sa pointe de vitesse à l’entrée de la ligne d’arrivée.

François Lagadeuc : Vaquéro du Mont (11) a fort bien tenu sa partie alors qu’il avait le handicap de s’élancer avec un numéro défavorable derrière l’autostart. Il a seulement faibli dans la phase finale après avoir longtemps trotté le nez au vent à l’extérieur du cheval de tête. De condition physique, mon cheval a l’air d’être en pleine possession de ses moyens. À l’issue d’un déroulement de course favorable, il n’est pas incapable de compléter la combinaison gagnante de ce quinté du 28 juillet.

Vincent Lacroix : Ursa Caf (12) est une jument de classe qui commence a s’adapter aux courses françaises même s’il y a encore des réglages à effectuer. Petit à petit, ça va venir. Sa condition physique s’améliore au fil des sorties et la mental suit. Selon moi, elle est tout à fait capable de prendre une place dans ce tiercé.

Paul Hagoort : Coup Droit (13) avait gagné de bonne manière un quinté+ disputé sur cette piste avant de décevoir sur une distance plus longue. Il ne connaît pas de soucis. Je ne m’explique pas le fait qu’il se raccourcisse dans ses allures. Son driver va essayer de ne faire qu’un seul effort durant le parcours. Il reste compétitif à ce niveau de la compétition. Vous auriez tort de l’écarter de votre prono.

Franck Leblanc : Boeing du Bocage (14) n’était pas à l’aise lors d’une étape du Grand national du trot d’où sa disqualification pour allures irrégulières. Ensuite, il n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs lors d’une course pmu disputée sur cette piste mais le niveau était trop relevé pour lui, surtout avec un dernier kilomètre couvert sur le pied de 1’08’5. Samedi, en cas de défaillance des favoris, mon élève pourrait éventuellement s’emparer de la cinquième place de ce prix Dominique Savary mais, avant le coup, j’ai surtout besoin qu’il me rassure.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti et Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

Turfomania.fr6128513213
Equidia8611327312
Geny Courses681253713
Canalturf.com685371211
Zeturf.fr1682512313
Radio Balances826135137
Bilto185236713
La Gazette685127313
RTL831321375
Tierce Mag.621381375

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 28 juillet 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les bases et les challengers susceptibles de faire grimper les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Enghien Soisy. Les consultants : Philippe Thévenon et Damien Cazé.

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5.

HIPPODROME DU MANS – Réunion premium n°4 – Course pmu n°1 – Départ prévu aux alentours de 17h10 – Trot attelé – Allocations totales : 30000 € – Distance à parcourir : 2950 mètres – Piste en sable – 16 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 7 à 10 ans inclus n’ayant pas gagné 240000 € au cours de leur carrière. Handicap initial de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 118000 € ou plus : Dans l’ensemble, AS BLUE (11) fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats rentrant très souvent aux balances. Lors de sa dernière sortie, ce fils de L’As de Viretaute effectuait une rentrée n’ayant pas couru depuis deux mois. Il s’est néanmoins bien comporté montrant qu’il n’était pas loin de son meilleur niveau. Ce jour-là, il avait le handicap de rendre 25 mètres et il a longtemps patienté à l’arrière-garde avant de fournir un bon effort final passant le poteau d’arrivée en septième position. Ce samedi, il aura encore le handicap de rendre la distance mais il s’agit d’un bon finisseur qui possède beaucoup de tenue. Très à l’aise corde à gauche, ce représentant de l’entraînement de Michel Donio sera grandement avantagé par le profil sélectif de la piste du Mans et la longue ligne droite jouera également en sa faveur. On notera aussi qu’il évoluera déferré des postérieurs, une configuration qui lui convient parfaitement. Il aura donc de nombreux atouts dans son jeu et, avant le coup, on peut en attendre un bon résultat dans cette compétition où il va trouver une opposition dans ses cordes. On peut même estimer qu’il pourrait renouer avec la victoire à l’issue d’un déroulement de course limpide. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également