Prix du Tricentenaire des Grandes Ecuries - course pmu du 28 mars 2019
/ / Pronostic quinté du 28 mars 2019 – Prix du Tricentenaire des Grandes Ecuries

Pronostic quinté du 28 mars 2019 – Prix du Tricentenaire des Grandes Ecuries

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 28 mars aura comme support le prix du Tricentenaire des Grandes Ecuries, un gros handicap (référence +19) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Chantilly. Cette course de plat dotée de 52000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 4 ans qui s’affronteront aux alentours de 13h45 sur le parcours des 1300 mètres corde à droite de la piste en sable fibré.

Le favori du pronostic

Nettement meilleure sur la surface qui nous intéresse, RIVER CANNES (n°9) semble parfaitement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. en dernier lieu, cette protégée de Tony Castanheira n’a certes jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances mais elle évoluait sur un terrain lourd qui ne correspondait pas à ses réelles aptitudes. Jeudi, elle retrouvera une piste qui devrait lui permettre de redorer son blason. Les deux seules victoires qui figurent à son palmarès ont, en effet, eu pour cadre ce tracé et celui de Deauville. Plutôt bien placé au poids par rapport à certains chevaux du haut du tableau et nantie d’un bon numéro de corde, elle devrait lutter pour les premières places. Elle sera la favorite de ce pronostic.

La base incontournable

Bien connu des turfistes, FALCO DELAVILLIERE (n°7) constitue une base solide dans ce quinté+. Ce représentant de l’entraînement de Ramón Avial-Lopez est un habitué des gros handicaps. Il a, en effet, déjà disputé huit épreuves de ce type pour 1 victoire et 6 places parmi les cinq premiers. Il est donc très confirmé à ce niveau de la compétition. Dernièrement, il fut l’auteur d’une excellente rentrée sur cette piste en sable fibré s’octroyant une plaisante troisième place après avoir longtemps galopé parmi les chevaux de tête. Sa forme est donc au beau fixe en ce début de saison et son aptitude à cette surface ne fait également aucun doute. Jeudi, ce fils d’Air Chief Marshal et Betty Bowl évoluera sur une distance plus courte mais cela ne devrait pas lui poser de problèmes car il possède une bonne vitesse de base. On notera également qu’il a hérité d’un bon numéro de corde et sera monté par un jockey qui s’entend bien avec lui. Il aura donc de nombreux atouts dans son jeu et on peut légitimement espérer le voir s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Très performante sur le sable fibré, SIDEWALK (n°14) semble être le bon tocard de ce quinté du 28 mars. Cette représentante de la casaque de Jean-Pierre Dubois compte, en effet, deux accessits d’honneur en deux sorties sur cette surface, soit 100% de réussite. On peut aussi remarquer qu’elle a déjà bien tenu sa partie sur cette piste assez particulière où l’on ne revient que rarement de l’arrière-garde. Facile vainqueur d’une course pmu en province, cette fille de New Approach et Discernable va débuter dans les gros handicaps avec un moral au beau fixe et, d’entrée de jeu, elle sera confiée aux bons soins de l’habile Maxime Guyon, un jockey toujours très demandé. Plutôt favorisée par le tirage au sort des places à la corde, elle ne semble pas incapable de pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

GONE SOLO (n°13) ne cesse de dégringoler sur l’échelle des valeurs et il se retrouve désormais dans une zone de poids qui lui a déjà permis de s’imposer à Deauville. Jeudi, ce protégé de Robert Collet évoluera sur une distance à son entière convenance et le tracé coulant de l’hippodrome de Chantilly devrait jouer en sa faveur. On notera également qu’il sera monté par Eddy Hardouin, un jockey qui s’est déjà imposé en sa compagnie. Correctement placé dans les boîtes, il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix du Tricentenaire des Grandes Ecuries s’il parvient à rapidement galoper aux avant-postes. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

TIME TO FLY (n°2) et RED TORCH (n°3) défendront les intérêts d’Henri-Alex Pantall, un entraîneur qui connaît une belle réussite en ce début de saison. Bien placés dans les stalles de départ et montés par des jockeys qui les connaissent parfaitement, ils devraient participer activement à l’arrivée de cet événement malgré un poids qui ne leur laisse pas beaucoup de marge de manoeuvre. Avant le coup, on leur accordera un très large crédit. Auteur de bons débuts dans les gros handicaps lors du meeting d’hiver de Cagnes sur mer, BAILEYS BALLE (n°11) a confirmé ensuite en région parisienne s’intercalant entre le protégé de Ramón Avial-Lopez et la jument entraînée par Robert Collet. Jeudi, cet élève de Jérôme Reynier s’élancera avec un bon numéro de corde et il ne devrait pas être contrarié par les 200 mètres de moins car, d’après son mentor, il a beaucoup de vitesse. On peut donc en attendre un bon résultat. Le jour de son retour à la compétition, BEAU MASSAGOT (n°8) n’a pas été en mesure de tirer son épingle du jeu. Ce jour-là, il a longtemps galopé parmi les chevaux de tête avant de faiblir dans la ligne d’arrivée. Jeudi, cet élève de Vaclav Luka devrait afficher de logiques progrès. Avantagé par le raccourcissement de la distance, une quatrième ou cinquième place pourrait lui revenir. On aurait pu en citer d’autres car c’est une fois de plus très ouvert et il faudra pas mal de chance pour trouver la combinaison gagnante.

La dernière minute

Dernièrement, PARIGOTE (n°5) a prouvé sa bonne forme en renouant avec la victoire à la surprise générale faisant afficher la cote de 28/1 à la gagne. Il est vrai que ce jour-là, elle bénéficié d’un bon parcours à la corde derrière les chevaux de tête et elle est parvenue à s’imposer tout à la fin. Pénalisée de 2,5 kilos par le handicapeur pour cette victoire, cette fille de Dream Ahead et La Bastoche va devoir prouver qu’elle est encore compétitive à ce poids. Moins bien placée dans les stalles de départ cette fois-ci, la retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 28/03/2019 : 9 – 7 – 14 – 13 – 2 – 3 – 11 – 8

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Théo Bachelot (n°8) : 46% de réussite
  • Maxime Guyon (n°14) : 42% de réussite
  • Stéphane Pasquier (n°6) : 42% de réussite
  • Jean-Bernard Eyquem (n°1) : 42% de réussite
  • Alexis Badel (n°15) : 40% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Vincent Sartori (n°6) : 100% de réussite
  • Ramón Avial-Lopez (n°7) : 87% de réussite
  • Patrick Monfort (n°15) : 43% de réussite
  • Fabrice Vermeulen (n°14) : 34% de réussite
  • Christophe Ferland (n°10) : 33% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Parigote (n°5) : +2,5 kilos
  • Bibi Voice (n°16) : -0,5 kilo
  • Gone Solo (n°13) : -1 kilo
  • Beau Massagot (n°8) : -1,5 kilo

N’ayant disputé que des courses pmu jusqu’à présent, Fastidious (n°1) et Sidewalk (n°14) courront ce jeudi le premier gros handicap de leur carrière.

Les conditions de course

Gros handicap (référence +19) réservé à des poulains entiers, hongres et pouliches âgés de 4 ans ayant couru depuis le 1er septembre 2018 inclus. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. 16 partants. Piste en sable fibré. Distance à parcourir : 1300 mètres corde à droite. Allocations totales : 52000 € (Vainqueur : 26000 €, 1er accessit : 9880 €, 2ème accessit : 7280 €, 4ème place : 4160 €, 5ème place : 2080 €, 6ème place : 1560 €, 7ème place : 1040 €).

Les interviews des entraîneurs

Louis Baudron : Après avoir bien gagné une course pmu l’été dernier à Deauville, Fastidious (n°1) a eu des petits soucis de santé. Il est en train de revenir à son meilleur niveau et je ne pense pas que la piste en sable fibré le dérange. Je trouve cependant que mon cheval est pris à une valeur élevée par le handicapeur et a besoin de nous rassurer sur son degré de forme actuel. Je vous conseille aux parieurs de miser sur ses chances lors de ses prochaines sorties. Pour le moment, il aura peut-être du mal à participer à l’arrivée de ce quinté du 28 mars.

Christos Theodorakis : La dernière fois, Hastotrike (n°4) s’est bien comporté mais il a dû tout le temps galoper sur le côté extérieur du peloton. Les deux cents mètres de moins ne sont pas un problème. Le souci, c’est qu’il y a beaucoup de partants dans ces gros handicaps et qu’il n’est pas évident, pour un attentiste comme lui, de s’exprimer dans l’ultime ligne droite. Il est en très bonne condition physique à l’entraînement et a une bonne chance à défendre dans ce tiercé s’il bénéficie d’un bon déroulement de course.

Vincent Sartori : Zavrinka (n°6) va faire son retour à la compétition dans un bel état de forme. Elle a du travail derrière elle et devrait bien se comporter. Je pense qu’elle est encore capable de gagner un quinté+. Ici, face aux mâles, j’espère qu’elle pourra bénéficier d’un bon parcours. Je pense qu’elle devrait bien courir. Ensuite, elle aura un bon engagement face aux seules femelles.

Ramón Avial-Lopez : Falco Delavillière (n°7) a réalisé une très bonne performance la dernière fois, lors de sa rentrée. D’ailleurs, je n’ai pas compris pourquoi il ne faisait pas partie des favoris ce jour-là car il fournit toujours sa valeur. Il est en pleine possession de ses moyens ayant parfaitement récupéré. Je ne crains pas la distance plus courte que d’habitude car il est très rapide. Avant le coup, je compte le voir obtenir un bon résultat dans ce prix du Tricentenaire des Grandes Ecuries. Tous les feux sont au vert.

Vaclav Luka : Beau Massagot (n°8) a tiré un bon numéro de corde. Sur cette piste en sable fibré rapide, c’est un réel avantage surtout sur ce tracé. Je ne sais pas trop quoi en attendre car il n’est pas à 100 % de ses capcités physiques. Il est mieux sur cette distance de 1300 mètres et, avec ce numéro de corde, il devrait rapidement galoper aux avant-postes. Ayant été baissé de deux kilos par le handicapeur, il pourrait s’emparer d’une place parmi les sept premiers chevaux à l’arrivée de ce quinté du 28 mars.

Christophe Ferland : French Béré (n°10) est une récente recrue que je connais encore assez peu. Le matin au boulot, il n’est pas déplaisant et donne plutôt satisfaction. Son résultat dans ce tiercé me permettra de voir si on peut insister à ce niveau de la compétition.

Jérôme Reynier : Baileys Balle (n°11) reste sur de bonnes sorties dans des courses pmu. Comme il adore les pistes en sable, on profite de l’engagement mais il doit courir rapproché ici avec les voyages Marseille-Paris. Il a beaucoup de vitesse naturelle et les 200 mètres de moins ne vont pas le déranger mais pas l’arranger non plus, au contraire de certains de ses adversaires. Resté en bonne forme, il devrait de nouveau défendre ses chances et obtenir un bon classement dans ce prix du Tricentenaire des Grandes Ecuries.

Jean-Michel Lefebvre : La Magicienne (n°12) s’est encore bien défendue dernièrement, malgré une situation au poids plus compliquée. Le fait de revenir sur une distance plus courte ne va pas la déranger, bien au contraire. Son jockey m’a indiqué que les 1600 mètres représentaient son maximum de tenue. A l’aide de ce bon numéro de corde, elle pourrait conclure dans la combinaison gagnante de ce quinté+.

Jérémy Para : Nous avions avec son propriétaire l’objectif de faire gagner Sidewalk (n°14) avant de la diriger vers le haras. C’est fait ! Elle n’a pas puisé dans ses ressources ce jour-là, voilà pourquoi nous la présentons de façon rapprochée. La distance plus courte ne m’inquiète pas et elle a tiré un bon numéro de corde.Selon moi, elle détient une belle chance à défendre dans ce tiercé. Je vous conseille donc de lui accorder un large crédit.

François Monfort : Lors d’une récente course pmu, Charnock Richard (n°15) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs mais il a joué de malchance étant emmuré vivant. Mon cheval n’a vraiment pas pris dur et est donc extra au travail. Hormis en terrain lourd, il va un peu partout mais a gagné sur ce tracé l’année dernière. Avec ce mauvais numéro dans les stalles de départ, c’est mission impossible sur ce tracé. Les chevaux qui s’élancent à la corde ont, en effet, un avantage indéniable sur leurs adversaires. Elle aura donc probablement du mal à tirer son épingle du jeu.

Nicolas Caullery : Bibi Voice (n°16) ne doit pas être jugée sur sa dernière sortie. La fois précédente, sur la piste en sable fibré de Cagnes sur mer, elle n’avait pas trop mal couru ne cédant que dans les deux cents derniers mètres, sur une piste exécrable. Même si elle n’a pas de marge au poids je pense qu’avec un bon parcours, elle pourrait compléter la bonne combinaison de ce quinté du 28 mars.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette11732149126
Turfomania.fr2143978116
Equidia7311214649
Geny Courses47231015116
Canalturf.com27113141558
Zeturf.fr6721139105
Radio Balances1174632914
Bilto14311724125
RTL3112741416
Tierce Mag.71123121451

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 28 mars 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs à grosse cote capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome des Princes de Condé à Chantilly. Les consultants : Philippe Thévenon et Stéphanie Chastin.


Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les jeudis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h45. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Chantilly. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé, cette somme atteint 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE REIMS – Réunion premium n°2 – Course pmu n°6 (Prix Vourasie) – Départ prévu aux alentours de 14h37 – Trot attelé – Femelles – Allocations totales : 20000 € – Distance à parcourir : 2600 mètres – Piste en sable – 14 partants – Corde à droite – Pour juments âgées de 4 ans n’ayant pas gagné 16000 € au cours de leur carrière. Les turfistes auront pas mal de courses pmu à étudier ce jeudi. Ce sont, en effet, deux réunions premium réservées aux trotteurs qui seront, en effet, diffusées sur Equidia. La première se déroulera sur l’hippodrome de Reims et la seconde aura lieu sur celui de Lyon la Soie. C’est sur le premier cité que se produira FICTION D’ERABLE (n°10), le cheval du jour de FT. Cette pensionnaire de l’écurie de la famille Thomain n’est certes pas des plus simples à driver mais elle possède un beau brin de qualité. L’an dernier, entre deux disqualifications pour allures irrégulières, elle avait, en effet, rivalisé avec quelques chevaux qui sont ensuite montés de catégorie avec bonheur. On l’avait notamment vu faire jeu égal avec Franklin Park, Flanagane, Fleur Fatale et Forban. Autant de trotteurs qui auraient été plébiscités par les parieurs s’ils avaient été déclarés partants dans cette épreuve au trot attelé. Sa chance théorique est donc de premier ordre et si elle reste au trot durant tout le parcours, elle devrait donner chaud aux favoris de cette compétition. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt même si c’est évidemment loin d’être une coup sûr gagner à l’arrivée de cette épreuve.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également