Prix Nemausa - course pmu du 29 juin 2018
/ / Pronostic quinté du 29 juin 2018 – Prix Nemausa

Pronostic quinté du 29 juin 2018 – Prix Nemausa

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 29 juin aura comme support le prix Nemausa, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome du Plateau de Gravelle. Cette compétition européenne dotée de 60000 € d’allocations a réuni 18 partants âgés de 4 et 5 ans qu n’ont pas gagné 101000 € au cours de leur carrière. Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 20h15 sur le parcours des 2100 mètres corde à gauche de la grande piste avec un départ donné derrière les ailes de l’autostart (9 chevaux en première ligne). A l’occasion de cette épreuve très difficile à analyser, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour la gagner, les parieurs qui auront eu la chance d’avoir trouvé la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

Jugé sur ce qu’il a réalisé de mieux, ESPOIR D’YVEL (15) semble parfaitement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce protégé de Tony Le Beller manque encore d’expérience n’ayant couru qu’à 11 reprises mais c’est un cheval de classe qui devrait gravir les échelons dans les mois qui viennent. Lors de son avant-dernière tentative sur ce champ de courses, ce fils de Jasmin de Flore avait vraiment très bien couru. Ce jour-là, il avait longtemps fait illusion pour la victoire après avoir longtemps animé les débats. Disqualifié pour allures irrégulières à sa sortie suivante, on ne lui tiendra pas rigueur de ce faux-pas car il semble parfaitement capable de se rappeler au bon souvenir des turfistes. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Très bien engagé au plafond des gains, DINO DU RILER (5) constitue une base solide dans ce quinté+. Ce représentant de l’entraînement de la famille Mottier n’est pas des plus régulier dans ses résultats ne répétant pas toujours sa meilleure valeur mais il a quelques titres intéressants à faire valoir. L’an dernier, il avait notamment dominé des chevaux de la trempe de Danseur Somolli et Delfino, lesquels auraient été plébiscités par les parieurs s’ils avaient été déclarés partants dans cette épreuve. On notera également qu’il avait gagné sur ce tracé le jour de sa rentrée. Son aptitude au parcours est donc largement avérée. Déferré des 4 pieds et bien placé derrière l’autostart, il devrait s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Toujours très performant derrière l’autostart (4 victoires et 2 accessits en 12 sorties), ELVIS D’EVRON (14) semble être le bon tocard de ce quinté du 29 juin. Ce cheval entraîné par Thierry Duvaldestin n’est pas toujours très sage au moment de la volte et le mode de départ utilisé pour cet événement va donc jouer en sa faveur. Il aura certes le handicap de s’élancer en deuxième ligne mais c’est sûrement un mal pour un bien. Son driver, Matthieu Abrivard, va pouvoir prendre son temps au départ et ne pas le mettre dans le rouge. S’il peut ensuite se faire ramener sur les chevaux de tête sans avoir à fournir trop d’efforts, nul doute qu’il pourrait pimenter les rapports. Avant le coup, on le verra donc comme un bon coup de poker à tenter.

L’outsider spéculatif

ALCOY (17) est arrivé sur notre sol auréolé d’une flatteuse réputation mais il n’avait pas réussi à se mettre en évidence lors de ses deux premières sorties. Ce pensionnaire de l’écurie des frères Martens vient toutefois de montrer ce dont il était capable à l’occasion d’une épreuve disputée sur le parcours sélectif des 2850 mètres de la grande piste de Vincennes en s’octroyant une excellente deuxième place. Ce jour-là, il a longtemps trotté tête et corde avant d’être battu sur le poteau par un attentiste. Il effectuait toutefois son dernier kilomètre en 1’12’0 et ses derniers 500 mètres sur le pied d’1’10 et fractions, un chrono qui n’est pas donné à n’importe quel cheval. Vendredi, ce fils du crack Ready Cash aura le handicap de s’élancer en deuxième ligne derrière l’autostart mais il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix Nemausa. Il pourrait même franchir le poteau en tête s’il bénéfice d’un bon déroulement de course. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

CLASSIC CONNECTION (7) ne semble pas avoir une grosse marge de manoeuvre mais il est loin de constituer une impossibilité. Présenté par Jean-Pierre Dubois, un entraîneur redoutable, ce fils de Love You mérite qu’on lui accorde un certain crédit. DOCTEUR D’ERABLE (1) fait preuve d’une louable régularité mais il est probablement meilleur sur les parcours de tenue. Avec ce numéro côté corde, cet élève de la famille Thomain risque de se retrouver rapidement ligoté le long de la corde. Il lui faudra donc un peu de chance s’il veut participer activement à l’arrivée de cet événement. Vainqueur de 5 de ses 6 sorties en compétition, BROADWELL (10) est certainement un cheval promis à un bel avenir. Il a d’ailleurs déjà devancé un certain portland. Hors, ce dernier vient de gagner facilement une course pmu à Vincennes. Jugé sur cette ligne en béton, ce protégé de Paul Hagoort possède une première chance. Vendredi, ce rejeton de Conway Hall va toutefois effectuer ses débuts sur la grande piste de l’hippodrome de Vincennes et il a hérité d’un très mauvais numéro derrière l’autostart. Il lui faudra donc un parcours favorable s’il veut tirer son épingle du jeu. Difficile cependant de ne pas l’inclure dans ce prono vu son palmarès. DISCO DARLING (3) courra pieds nus cette fois-ci et il aura l’avantage de partir avec une position favorable derrière la voiture. Voilà qui pourrait lui permettre de s’octroyer un accessit. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

ENINO MONTAVAL (8) possède une belle chance à défendre n’ayant rien à envier à ses adversaires du jour. Il n’a toutefois aucune référence sur les parcours réduits. De plus, il n’a vraiment pas été gâté par le tirage au sort des places derrière la voiture. Ce représentant de la casaque Chaudemanche va, en effet, devoir s’élancer complètement à l’extérieur de la piste et ce la va obliger son driver à produire un effort prématuré dans la descente. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 29/06/2018 : 15 – 5 – 14 – 17 – 7 – 1 – 10 – 3

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Santo Mollo (n°12) : 66% de réussite
  • Alexandre Abrivard (n°2) : 47% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°14) : 44% de réussite
  • Eric Raffin (n°8) : 44% de réussite
  • Jean-Philippe Monclin (n°11) : 39% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Dominique Mottier (n°5) : 57% de réussite
  • Paul Hagoort (n°10) : 53% de réussite
  • Laurent-Claude Abrivard (n°2) : 50% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°18) : 46% de réussite
  • Tony Le Beller (n°15) : 44% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Victor Ferm (n°12) : 1’11’8
  • Dreambreaker (n°18) : 1’12’1
  • Elvis d’Evron (n°14) : 1’12’4
  • Eagle Lignerie (n°2) : 1’12’4
  • Ubimajor Bi (n°11) : 1’12’5

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Eagle Lignerie (n°2) : 1’12’4
  • Elvis d’Evron (n°14) : 1’12’4
  • Ubimajor Bi (n°11) : 1’12’5
  • Dino du Riler (n°5) : 1’13’1
  • Elnino Montaval (n°8) : 1’13’3

Les conditions de course

Course de trot attelé s’adressant à des mâles, femelles et hongres âgés de 4 et 5 ans ayant gagné au moins 20000 € mais pas 101000 € au cours de leur carrière. Sont seules admises à participer à cette épreuve les chevaux n’ayant pas, dans les 12 mois précédant la course, été classées, au trot attelé, à l’une des 3 premières places d’une épreuve de niveau Groupe II. Allocations totales : 60000 € (Vainqueur : 27500 €, 1er accessit : 15000 €, 2ème accessit : 8400 €, 4ème place : 4800 €, 5ème place : 3000 €, 6ème place : 1200 €, 7ème place : 600 €).

Les interviews des entraîneurs

David Thomain (son pilote) : Docteur d’Erable (1) vient d’effectuer deux courses de rentrée qui lui ont fait le plus grand bien. À chaque fois, il a bien couru. Vendredi, il sera déferré des quatre pieds et il bénéficiera d’un engagement favorable au plafond des gains. Si tout se passe bien alors il devrait prendre une part active à l’arrivée de ce quinté du 29 juin. Avant le coup, je vous conseille de lui accorder un très large crédit.

Laurent-Claude Abrivard : Nous avons voulu insister en présentant Eagle Lignerie (2) dans la discipline du trot monté mais ce n’est pas son sport de prédilection. Il arrive désormais dans une zone de gains où il n’a plus aucune marge de manoeuvre. Il sera, tout de même, bien engagé et il évoluera sur un tracé qui correspondra à ses réelles aptitudes. Mon pensionnaire pourrait terminer dans la combinaison gagnante de ce tiercé mais il devra bénéficier d’un bon parcours.

Pierre Vercruysse (son driver) : Lors de sa plus récente tentative au trot attelé, j’ai trouvé Disco Darling (3) un peu moins tranchant. A sa décharge, il n’avait pu être déferré des quatre pieds suite à une seime à un antérieur. Dans ce quinté+, mon partenaire sera idéalement engagé au plafond des gains mais il va être confronté à des chevaux plus jeunes que lui. Selon moi, mieux vaut l’envisager pour les accessits que pour la victoire.

Geert Lannoo : Dream du Châtault (4) est en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle. Lors de sa dernière sortie dans une course pmu disputée sur l’hippodrome de Vincennes, il a pris une bonne troisième place. Auparavant, il avait battu son record. Il vieillit bien et j’espère qu’il va continuer sur sa lancée. Avec un numéro favorable, il a une belle carte à jouer dans ce prix Nemausa. Tous es feux sont au vert.

Dominique Mottier : Déferré des quatre pieds, Dino du Riler (5) s’est perdu dans ses allures la dernière fois. Cette fois-ci, on va lui remettre un peu plus de poids. Il a déjà gagné sur cette distance. A l’issue d’un parcours caché, j’estime qu’il a parfaitement le droit de disputer l’arrivée de ce quinté du 29 juin.

Sylvain Roger : Echo de Larré (6) était passé de forme en début d’année et il était temps de lui accorder un break. Il en a bien profité pour recharger les accus. Vendredi, mon cheval effectuera une rentrée dans ce tiercé. A mon avis, il risque fort d’avoir besoin de retrouver le rythme de la compétition et, de ce fait, il aura certainement du mal à se mettre en évidence. Il vaut donc mieux le revoir dans des conditions plus favorables. Vous pouvez l’éliminer de votre prono.

Jean-Pierre Dubois : Classic Connection (7) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs pour ses premiers pas sous la selle. C’est une course à oublier. Mon protégé va découvrir un bel engagement, au plafond des gains. Depuis qu’il est poulain, il joue de malchance. Il y aura beaucoup de partants et il faudra de la réussite pour faire partie de la combinaison gagnante ce quinté+ mais il est en dans une condition physique optimale le matin à l’entraînement.

Fabrice Lercier : En dernier lieu, Elnino Montaval (8) a bien couru terminant à la deuxième place d’une course pmu. Sachez qu’il a parfaitement récupéré de ses efforts. Il est vraiment extra en ce moment. L’opposition est de qualité avec des étrangers et tous les concurrents se tiennent de près. Selon moi, le parcours fera la différence mais il pourrait obtenir un bon résultat dans ce prix Nemausa.

Louis Baudron : Ecureuil Jénilou (9) est en pleine forme en ce moment ce qui m’incite à le déclarer partant dans ce quinté du 29 juin. Il faut se frotter aux chevaux étrangers, à une opposition relevée et au numéro 9 derrière les ailes de l’autostart. On va faire avec. C’est un trotteur facile driver qui peut aussi bien aller de l’avant comme être caché au sein du peloton. A mon avis, il est compétitif pour un bon classement.

Paul Hagoort : Je craignais d’être éliminé faute de gains suffisants. Je suis très heureux de le voir au départ de ce tiercé. Broadwell (10) est mon meilleur 4 ans à l’écurie. Il m’a pleinement satisfait lors d’une qualification à Wolvega où il a effectué son dernier kilomètre en 1’10’3. Il faudra de la réussite mais j’espère une bonne performance de sa part.

Eric Hansen Bondo : Pour son retour en Italie, à Modène, Ubimajor Bi (11) a effectué un très bon retour après une faute au départ. Par contre, il m’a laissé sur ma faim à Bologne ne donnant jamais d’espoirs à ses preneurs. Il avait un numéro à l’extérieur mais tout de même. Depuis, à l’entraînement, il me paraît en pleine forme. Il faudra de la réussite pour être à l’arrivée de ce quinté+.

Mauro Baroncini : Victor Ferm (12) a passé un cap ces derniers mois. En Italie, c’est un élément capable d’évoluer au niveau groupe prochainement. A part Vitruvio qui est, selon moi, le meilleur 4 ans, je pense qu’il peut tenir tête aux autres de sa promotion. Avant le coup, je le pense capable de tirer son épingle du jeu dans ce prix Nemausa. J’ai confiance en mon cheval.

Vincent Lacroix : Après une bonne rentrée sur les 2.100 mètres de la petite piste de Vincennes, Eugenito du Noyer (13) a confirmé sur l’hippodrome d’Enghien Soisy en prenant la troisième place d’une course pmu d’un bon niveau. Il a très bien travaillé cette semaine à l’entraînement et je le crois, une fois de plus, capable de prendre une part active à l’arrivée de cet événement. Ucci Sharl Sm (16), son compagnon de box, ne s’est pas mal comporté lors de sa plus récente sortie. Là, je pense qu’il s’attaque à forte partie. A l’avenir, il sera davantage à son affaire sur les parcours de tenue mais cette sortie lui fera le plus grand bien. Pour le moment, il vaut mieux le regarder courir.

Thierry Duvaldestin : Elvis d’Evron (14) reste sur plusieurs disqualifications pour allures irrégulières notamment dans les premiers mètres. Certes, il est difficile à maintenir au trot mais ses moyens ne font aucun doute. Vendredi, il bénéficiera d’un engagement favorable et j’espère que l’autostart va jouer en sa faveur. A mon avis, ça sera tout ou rien.

Tony Le Beller : Espoir d’Yvel (15) s’est mis au galop sans prévenir le dernier coup. Auparavant, il avait réalisé d’excellentes valeurs. Pour moi, il est capable de courir face aux meilleurs de sa génération. A l’issue d’un parcours à sa convenance, il peut mettre tout le monde d’accord.

Vincent Martens : Alcoy (17) a très bien couru le mois dernier. Pourtant, il avait tiré durant le parcours. Lors de séances d’entraînement, il est calme. En course, il a tendance à se tendre. On a effectué quelques réglages. C’est un poulain de classe. Je suis sûr qu’il a la pointure d’un tel lot.

Jean-Michel Bazire : Je connais encore assez peu Dreambreaker (18) car il n’est arrivé à l’écurie que depuis quelques semaines. En dernier lieu, il n’a pas démérité car je pense qu’il n’était qu’à 50% de ses capacités. Il devrait accomplir des progrès au fil de ses sorties. Je ne peux pas vous en dire plus pour le moment.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (Genybet), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

Turfomania.fr15571178133
Equidia101131781525
Geny1018171514137
Canalturf.com110158173512
Zeturf.fr1781710131512
Radio Balances25138151410
Bilto.fr10112813753
RTL81151713359
Tierce Mag.815101313512

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 29 juin 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les bases et les challengers susceptibles de faire grimper les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Les consultants : Yann Daigneau et Laurent Notarianni.

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°1 – Course pmu n°7 – Départ prévu aux alentours de 22h25 – Trot attelé – Allocations totales : 14000 € – Drivers amateurs – Distance à parcourir : 2850 mètres – Petite piste – Mâchefer – 16 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 6 à 9 ans inclus n’ayant pas gagné 127000 € au cours de leur carrière – Handicap initial de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 69000 € ou plus : En valeur pure, BIKINI (13) est incontestablement le cheval de classe de ce lot. Ce fils de Niky a, en effet, déjà eu l’occasion d’affronter de bien meilleurs chevaux au cours de sa carrière. Ainsi, l’an dernier en province, on l’avait vu faire jeu égal avec des trotteurs de la trempe de Blason d’Ecajeul, Boute en Train, Beatbox. Par la suite, cet élève de Franck Ouvrie avait participé au Meeting d’hiver montrant quelques limites. Mis au repos par son entraîneur après ces quelques échecs, il vient d’effectuer son retour à la compétition. Ce jour-là, il avait le handicap de s’élancer en deuxième ligne et son driver s’est contenté de suivre gentiment à l’arrière-garde. Ce vendredi, il aura une première chance théorique à défendre dans ce lot à sa portée mais c’est loin d’être un coup sûr à l’arrivée. A la faveur de quelques progrès, il pourrait toutefois causer une petite surprise. Malgré sa forme incertaine, on suivra donc sa performance avec un certain intérêt d’autant qu’il sera associé à Dimitri Crespel, un driver amateur qui connaît souvent une belle réussite.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également