Grand Prix d'Afrique - course pmu du 3 février 2019
/ / Pronostic quinté du 3 février 2019 – Grand Prix d’Afrique

Pronostic quinté du 3 février 2019 – Grand Prix d’Afrique

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 3 février aura comme support le Grand Prix d’Afrique, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Cette compétition dotée de 45000 € d’allocations a réuni 18 partants âgés de 6, 7 et 8 ans (D, C et B) n’ayant pas gagné 216000 € au cours de leur carrière. Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 2850 mètres corde à gauche de la grande piste et ils seront répartis sur deux échelons de départ (Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 128000 € ou plus). Attention, comme le réclamaient bon nombre de turfistes, le PMU a récemment supprimé le numéro plus tout comme le bonus 4 sur 5. Cela a permis de doubler le rapport de la combinaison gagnante du quinté ordre et désordre. Les rapports des bonus 3 et bonus 4 ont également bénéficié de cette amélioration.

Le favori du pronostic

Jugé sur ce qu’il a réalisé de mieux au cours de sa carrière, DANDY DE GODREL (n°16) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce représentant de l’entraînement de Björn Goop fait figure de cheval de classe face à une telle opposition. Lors du dernier meeting d’hiver, il avait fait jeu égal avec des trotteurs de la trempe de Dexter Chatho, Dorgos de Guez, Delloro Védaquais, Diego Sautonne ou encore Super Nice. Autant de chevaux qui n’évoluent plus dans cette catégorie depuis bien longtemps. On peut donc estimer qu’il est en important retard de gains à l’heure actuelle. N’ayant que peu couru cette saison, ce fils de Timoko et Nigelle Witt vient de prouver qu’il avait retrouvé la bonne carburation en s’imposant plaisamment sur le parcours qui nous intéresse. Dimanche, il se présentera donc en pleine possession de ses moyens et, malgré son handicap de 25 mètres, il devrait logiquement doubler la mise. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Bien engagé au premier échelon, DEGANAWIDAH (n°14) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Ce pensionnaire de l’écurie Danover sera, en effet, idéalement placé à 360 euros du recul ce dimanche et son entraîneur, Stéphane Provoost, a certainement dû le préparer avec soin pour ce rendez-vous. Plus connu en province, il avait bien tenu sa partie pour sa première sortie sur l’hippodrome du Plateau de Gravelle terminant cinquième de la coupe inter-régionale des 5 ans, une épreuve de niveau groupe III. Ce jour-là, ce fils de Kaisy Dream et Sweet Caroline trottait 1’14’0 et n’était devancé que par Diablo d’Herfraie, Doux Parfum, Diamant du Lupin et Darlington Park. Autant de chevaux qui auraient été plébiscités par les parieurs s’ils avaient été déclarés partants ce dimanche. Sa chance théorique est donc bien réelle. Confié à Yoann Lebourgeois, il devrait s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement s’il bénéficie d’un parcours à sa convenance. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugé sur ses meilleurs titres, DORUS WELL (n°9) semble être le bon tocard de ce quinté du 3 février. Ce protégé d’Antonius Wilderbeek possède un bon moteur mais il n’est pas des plus régulier dans ses résultats et il tarde à retrouver ses sensations cet hiver. Dans cette épreuve, ce fils de Gogo et Parama aura l’avantage d’être bien engagé en tête dans un lot qui n’a rien d’extraordinaire et il sera associé à Franck Nivard. Il aura donc quelques atouts dans son jeu et il pourrait pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

CONCERTO DES DUNES (n°11) n’est pas un champion mais il est actuellement en très grande forme. Lors de son antépénultième tentative au trot attelé, ce fils d’Hulk des Champs et Kore du Fossé avait prouvé son aptitude au tracé de la grande piste de Vincennes en terminant à la sixième place d’une course pmu. Ce jour-là, il fournissait un très bon effort final et trottait 1’13’5 sur les 2700 mètres de la grande piste, une réduction kilométrique qui lui confère une première chance dans ce lot surtout en partant au premier poteau. De nouveau pieds nus et confié à Matthieu Abrivard, un driver qui excelle avec les attentistes, ce bon finisseur pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce Grand Prix d’Afrique s’il bénéficie d’un bon déroulement de course. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

DENTELLA BELLA (n°13) sera idéalement engagée à la limite du recul ce dimanche. De plus, elle affrontera bon nombre de chevaux plus vieux qu’elle et donc moins talentueux. Avant le coup, cette pensionnaire de l’écurie du redoutable Jean-Paul Marmion ne semble toutefois pas avoir une très grosse marge de manoeuvre au chrono et on l’envisagera plutôt pour les accessits. DANCING LOVE (n°18) est certainement meilleur sur les hippodromes avec une piste plate mais il affrontera un lot dans ses cordes et sera très bien placé au plafond des gains. Confié à Jean-Philippe Monclin, il conviendra de lui accorder un très large crédit. COUMBA KUKY (n°15) ne sera pas des mieux engagée mais elle possède un peu de qualité. En pleine possession de ses moyens, elle a largement sa place dans ce prono mais, en raison de son handicap de 25 mètres, on l’envisagera plutôt pour les places d’honneur que  pour la victoire. Lors du dernier meeting d’hiver, CAUCASIEN (n°3) n’avait pas été ridicule lors de ses incursions parisiennes mais il n’avait pas réussi à monter sur le podium. Dimanche, cet élève de Romain Jajolet retente sa chance à Vincennes et il aura certainement fort à faire pour tirer son épingle du jeu mais l’excellence de sa condition physique actuelle pourrait lui permette de compléter la combinaison gagnante.

La dernière minute

DEESSE DES LANDES (n°17) a quelques titres à faire valoir mais sa musique récente n’incite guère à l’optimisme. Avant le coup, la retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 03/02/2019 : 16 – 14 – 9 – 11 – 13 – 18 – 15 – 3

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Laurent-Michel David (n°17) : 100% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°12) : 63% de réussite
  • Franck Blandin (n°5) : 53% de réussite
  • Franck Nivard (n°9) : 52% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°11) : 43% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Laurent-Michel David (n°17) : 100% de réussite
  • Jean-Paul Marmion (n°13) : 58% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°12) : 55% de réussite
  • Björn Goop (n°16) : 38% de réussite
  • Jean-Michel Baudouin (n°1) : 37% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Dorus Well (n°9) : 1’11’7
  • Coumba Kuky (n°15) : 1’11’9
  • Dandy de Godrel (n°16) : 1’12’1
  • Déesse des Landes (n°17) : 1’12’5
  • Cyrano du Chatelet (n°5) : 1’12’7

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Dancing Love (n°18) : 1’13’6
  • Caucasien (n°3) : 1’13’8
  • Déesse des Landes (n°17) : 1’13’9
  • Dentella Bella (n°13) : 1’14’0
  • Deganawidah (n°14) : 1’14’0

Les conditions de course

Course de trot attelé s’adressant à des chevaux entiers et hongres âgés de 6, 7 et 8 ans (D, C et B) n’ayant pas gagné 216000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 128000 € ou plus. Distance à parcourir : 2850 mètres. Corde à gauche. Grande piste. Mâchefer. 18 partants. Allocations totales : 45000 € (Vainqueur : 20250 €, 1er accessit : 11250 €, 2ème accessit : 6300 €, 4ème place : 3600 €, 5ème place : 2250 €, 6ème place : 900 €, 7ème place : 450 €).

Les interviews des entraîneurs

Jean-Michel Baudouin : Cocktail Desbois (n°1) a été récemment acquis à réclamer. Ce quinté du 3 février n’était pas vraiment prévu à son programme et je pensais qu’il allait être éliminé aux gains. Je m’installe à son sulky afin de mieux le juger en compétition. Il est préférable de parier sur ses chances dans de meilleures conditions. Vous pouvez l’éliminer de votre prono.

Alain Ternisien : Lors de son avant-dernière sortie, avec un meilleur déroulement de course et sans un pneu de sulky crevé, Bon Parcours (n°2) aurait pu finir parmi les trois premiers. La fois suivante sur l’hippodrome de Vincennes, mon pensionnaire n’a pas démérité mais la courte distance n’a pas joué en sa faveur. Le lot était également relevé, ce qui sera encore le cas ce dimanche mais il est en forme et n’est pas incapable de prendre la cinquième place de ce tiercé. Il restera ferré car il est sensible des pieds.

Romain Jajolet : Je craignais que Caucasien (n°3) ne soit éliminé une fois de plus. Physiquement, mon cheval est pleine peau. À Nantes, il a très bien tenu sa partie après avoir constamment trotté en bonne place. Je vais également le déferrer des quatre pieds. Bien engagé au premier poteau de départ, je le crois capable de prendre une part active à l’arrivée de ce quinté+. Je le répète, je ne l’ai jamais eu dans un tel état de forme. Derrière la jument entraînée par Jean-Paul Marmion, tout est possible.

Romain Derieux : Certes, les deux courses de rentrée de Chess d’Or (n°4) lui ont fait le plus grand bien mais il n’est pas encore suffisamment affûté pour prétendre à un bon résultat dans cet événement. Il avait quand même été arrêté pendant plusieurs mois. Dimanche, il va encore courir ce Grand Prix d’Afrique en gardant ses fers. Il faudra le jouer lors de ses prochains engagements.

Franck Blandin : Lors d’une récente course pmu, Cyrano du Châtelet (n°5) a remarquablement couru alors que c’était sa première sortie sous mon entraînement. Ce jour-là, mon pensionnaire avait le handicap de rendre la distance et il a très bien fini après avoir longtemps dû patienter avec beaucoup de ressources le long de la corde. Il possède moins de références à main gauche. Il est passé chez beaucoup de très bons entraîneurs. Dimanche, je ne vais donc rien inventer mais j’ai hâte de suivre son comportement à Vincennes.

Eric Gilles Blot : En début d’année, Batounet (n°6) n’était pas à l’aise au trot monté. Je l’avais ensuite gardé pour une épreuve à réclamer sur l’hippodrome de Vincennes mais il n’était pas dans la bonne cadence. Son driver l’avait barré… est-ce cela ? Dans ce quinté du 3 février, je m’installe à son sulky afin d’en avoir le cœur net. Il n’a rien d’intéressant à son programme en province dans l’immédiat. Il faut surtout qu’il me rassure et réalise un parcours propre.

Stéphane Meunier : Cybèle Jheq (n°7) a fourni le maximum lors d’un récent tiercé réservé aux seules juments. Elle a trotté côté corde et a ensuite pris une petite allocation sans pouvoir obtenir un meilleur classement. Ma protégée n’a pas un bon programme en province en ce moment. Aussi, je me laisse tenter par cet engagement face aux 6 ans et aux mâles. Sa tâche se complique sérieusement car elle ne détient pas de marge dans cette catégorie. Dans ces conditions, elle ambitionnera une petite allocation.

Alexandre De Jésus : Accidenté il y a un an et demi, Be Love Desbois (n°8) tarde à retrouver son meilleur niveau. Il manquait de souplesse lors de ses deux rentrées du mois de décembre. Après quelques soins, il m’a laissé une impression favorable à Mauquenchy où, sans artifices, il a terminé son parcours avec des ressources. Comme je le sens en regain de forme, j’ai fait appel à un pilote et je vais le déferrer pour ce quinté+. Je vous déconseille de l’éliminer de votre sélection.

Julien Riallot : Lors de sa dernière sortie, Dorus Well (n°9) a plafonné dans la ligne droite alors qu’il effectuait ses débuts sous la selle. Mon pensionnaire ne s’élance pas toujours très vite et il se retrouve souvent piégé en dehors des chevaux de tête. Dimanche, il y a de fortes chances qu’il ne soit pas muni d’un bonnet fermé pour ce Grand Prix d’Afrique. Il a tendance à attendre les autres. Franck Nivard le connaît bien et nous allons lui demander de patienter avant de placer sa pointe de vitesse. Il a surtout besoin de rassurer.

Nicolas Mourot : Blacky de Cambron (n°10) n’avait pas un programme attrayant en fin d’année et il a bénéficié d’un break après une bonne saison 2018. Ce n’est pas le vrai cheval monté mais il courait bien en début d’année sans être parfait d’allures. Dernièrement, à Cagnes, on a dû faire un peu fort et il l’a payé dans l’ultime ligne droite. Il devrait s’adapter à la grande piste qu’il découvre. Je le déferre des quatre pieds. Mon cheval a un gros mental et, à mon avis, il a son mot à dire.

Emmanuel Varin : Concerto des Dunes (n°11) se montre irréprochable depuis plusieurs mois alignant les bons résultats. Après une troisième place à Cagnes-sur-Mer au début du mois, mon élève a encore fourni une bonne fin de course, dernièrement à Bordeaux, pour prendre le meilleur aux abords du poteau d’arrivée. Il est resté au top de sa forme et va bénéficier d’un engagement favorable au premier poteau de départ. Malgré la présence des 6 ans, il devrait obtenir un bon résultat dans ce quinté du 3 février.

Jean-Michel Bazire : Dernièrement à Vincennes, Cidjie de Guez (n°12) s’est trompée dans ses allures dans le tournant final, sans raison apparente, alors que la deuxième place lui semblait promise. Elle semble retrouver toutes ses sensations à l’heure actuelle. Dans ce tiercé, ma jument va bénéficier d’un très bon engagement à la limite du recul mais mieux vaut l’envisager pour un accessit car elle n’a pas de marge de manoeuvre.

Jean-Paul Marmion : La dernière fois, Dentella Bella (n°13) a dévalé la descente trop rapidement et elle a payé cet effort dans la phase finale, c’est tout du moins mon avis. Ma jument a bien récupéré de ses efforts. Ce quinté+ représente une belle opportunité pour elle. Comme Antoine Wiels court à Machecoul, elle sera drivée par Anthony Barrier. Bien placée au premier échelon, elle aura une très belle carte à jouer mais il ne faut pas la mettre dans le rouge au début. Je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Stéphane Provoost : Lors d’une récente course pmu, Deganawidah (n°14) avait le handicap de rendre 25 mètres et on avait pris la décision de ne faire que le dernier kilomètre. Lorsqu’il est venu, il est resté en suspension dans le dernier tournant et il était inutile de lui demander l’impossible. Cette sortie lui a pleinement profité en vue de cet engagement. Yoann Lebourgeois le connaît bien et il tourne mieux à gauche désormais. Malgré la présence de Dentella Bella, il est capable de tirer son épingle du jeu dans ce Grand Prix d’Afrique.

Gabriel Angel Pou Pou : Je voulais courir Coumba Kuky (n°15) la semaine passée, mais elle a été éliminée. Je me rabats sur cette course. Physiquement, elle est en pleine forme. Ses dernières sorties sont bonnes, même si elle n’a pas été très heureuse récemment. Le départ aura son importance. Si elle ne concède pas trop de terrain au début, elle s’annonce compétitive. Elle apprécie le parcours et venir de derrière.

Björn Goop : Son avant-dernier parcours nous a permis de l’avoir ensuite au mieux. C’est fait, Dandy de Godrel (n°16) n’a pas raté son objectif : celui de gagner une course durant le meeting. Mon cheval a parfaitement récupéré mais, comme il aura le handicap de s’élancer au deuxième échelon, il faut tempérer notre optimisme.

Laurent-Michel David : Déesse des Landes (n°17) n’a pas eu un bon programme cet hiver et la course pmu à ne pas louper était celle du 5 janvier mais je m’y suis très mal pris. Ma jument est vraiment en pleine possession de ses moyens le matin à l’entraînement. Dimanche, l’engagement reste fort intéressant au plafond des gains. J’espère pouvoir la rapprocher dans le bon wagon. Si tout se passe bien, alors elle a sa place parmi les cinq premiers. Tous les feux sont au vert.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette16111410131538
Turfomania.fr11131014912716
Equidia1613121411151718
Geny Courses1613181211141710
Canalturf.com161317181512143
Zeturf.fr161312111714189
Radio Balances1013121115161418
Bilto1613111817141215
RTL1312151614111810
Tierce Mag.1312141615181110

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 3 février 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs à grosse cote capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Les consultants : Philippe Thévenon et Emmanuel Ballot.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les dimanches, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 15h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Vincennes. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°1 – Course pmu n°1 (Prix Indienne) – Départ prévu aux alentours de 13h25 – Trot attelé – Course européenne – Groupe III – Allocations totales : 80000 € – Distance à parcourir : 2175 mètres – Grande piste – Cendrée – 9 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 5 et 6 ans (E et D), ayant gagné au moins 35000 € mais pas 290000 € au cours de leur carrière. Sont seuls admis à participer à cette épreuve les chevaux n’ayant pas, dans les 12 mois précédant la course, gagné une épreuve de niveau Groupe I au trot monté ou au trot attelé.

Ce dimanche, une seule réunion premium réservée aux trotteurs sera au programme sur Equidia et elle aura lieu sur la cendrée de l’hippodrome du Plateau de Gravelle. C’est donc sur ce champ de courses que se produira DAIDA DE VANDEL (n°9), le cheval du jour de FT. Cette représentante de la casaque de Christian Germain disputera la première épreuve du programme, une course au trot monté. Meilleure que jamais à l’heure actuelle, elle aligne les bonnes performances cet hiver. Il est vrai que le déferrage l’a grandement avantagée et elle peut désormais exprimer tout son potentiel. En dernier lieu, elle a gagné une course pmu de très belle manière dominant Dorgali sans être sollicitée par son jockey, Alexandre Abrivard. Ce jour-là, elle effectuait ses dernier kilomètres sur le pied d’1’10 et fractions, un excellent chrono. Dimanche, elle affrontera un lot dans ses cordes en étant présentée encore pieds nus. Dès lors, elle devrait logiquement doubler la mise si elle a bien récupéré de ses efforts. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également