Grand Prix Anjou Maine - course pmu du 3 octobre 2018

Pronostic quinté du 3 octobre 2018 – Grand Prix Anjou Maine

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 3 octobre aura comme support le Grand Prix Anjou Maine, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Laval en Mayenne. Cette compétition internationale dotée de 100000 € d’allocations a réuni 17 partants âgés de 5 à 10 ans répartis sur deux échelons de départ (Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 420000 € ou plus). Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 13h47 sur le parcours des 2875 mètres corde à gauche de la piste en sable. A l’occasion de cette prestigieuse épreuve, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé les 5 chevaux composant la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

Meilleur que jamais à l’heure actuelle, AUBRION DU GERS (n°17) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce véritable champion entraîné et drivé par Jean-Michel Bazire reste sur la bagatelle de 8 victoires consécutives. A chaque fois, il dominait des chevaux de la trempe de Bird Parker, Un Mec d’Héripré, Billie de Montfort. Voilà plus d’un an, l s’était même perms le luxe de devancer le crack Bold Eagle à Vincennes. Mercredi, ce fils de Memphis du Rib va affronter un lot dans ses cordes sur un parcours à son entière convenance et, avant le coup, il fait même figure d’épouvantail malgré son handicap initial de 25 mètres. Il devrait donc ajouter un nouveau succès à son riche palmarès. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

En pleine possession de ses moyens actuellement, CALIN DE MORGE (n°7) constitue une base solide dans ce quinté+. En dernier lieu, ce cheval de l’écurie de David Haon s’est imposé en 1’12’9 dans un événement qui se courait sur les 2850 mètres corde à gauche de la grande piste de Vincennes alors qu’il avait le handicap de rendre la distance. Ce jour-là, après avoir longtemps fermé la marche, il avait fourni une superbe fin de course effectuant son dernier kilomètre sur le pied d’1’10 et fractions, un chrono qui lui confère une première chance à défendre ce mercredi, surtout en s’élançant au premier poteau de départ. Bien entendu, il aura certainement du mal à devancer le protégé de Jean-Michel Bazire, lequel l’a déjà battu à la régulière. Ce rejeton d’Ozio Royal sera toutefois de nouveau confié à Franck Nivard et déferré des 4 pieds. Dès lors, il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Bien engagé au premier échelon, BON COPAIN (n°5) semble être le bon tocard de ce quinté du 3 octobre. Ce représentant de la casaque de Jean-Yves Rozé reste sur une sortie quelconque dans un événement disputé sur l’hippodrome de Vincennes mais il demeure meilleur sur les hippodromes avec pistes plates. Bien entendu, il n’a plus de marge avec ses gains et il aura sûrement beaucoup de mal à tirer son épingle du jeu mais, en cas de défaillance de certains favoris, il pourrait éventuellement pimenter les rapports.

L’outsider spéculatif

VENOSC DE MINEL (n°9) est un cheval très régulier dans ses résultats qui rentre aux balances quasiment après chaque tentative. Depuis le début de l’année, ce représentant de l’entraînement de Séverine Raimond compte 8 accessits et 1 victoire en 14 sorties, soit près de de 65% de réussite dans les 3 premiers, un chiffre remarquable. Mercredi, il ne sera pas des mieux engagés. Il aura, en effet, le handicap de rendre la distance en étant le cheval le moins riche du second poteau. On notera toutefois qu’il évoluera sur un hippodrome qui lui a déjà bien réussi (voir sa victoire obtenu sur ce tracé au printemps dernier). De plus, il affrontera pas mal de chevaux dont la forme est incertaine. Dès lors, on peut raisonnablement espérer le voir jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce Grand Prix Anjou Maine. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

TRADERS (n°14) n’est probablement pas encore revenu à son meilleurs niveau mais il a de sérieux titres à faire valoir ayant déjà affronté avec l’élite avec succès. Déferré des antérieurs, cet élève de Philippe Allaire fait figure de coup de poker intéressant malgré son handicap initial. BLUES DES LANDIERS (n°6) reste sur une disqualification pour allures irrégulières dans une étape du Grand National du Trot mais, ce jour-là, son entraîneur avait tenté un coup de poker en l’allégeant dans sa ferrure. Il ne faut donc pas le condamner sur cette sortie en demi-teinte et plutôt le juger sur ses tentatives précédentes qui étaient toutes valables dans des lots bien composés. Ainsi, on l’avait vu terminer dans le sillage du protégé de David Haon lors d’un événement à Vincennes. Ce jour-là, il avait longtemps trotté le nez au vent mais il n’avait ensuite rien lâché jusqu’au poteau d’arrivée pour préserver le quatrième place. Cette fois-ci, ce trotteur entraîné et drivé par Dominique Chéradame n’aura pas le handicap de rendre 25 mètres et il devrait rapidement prendre tête et corde, sa tactique de prédilection. S’il n’est pas trop attaqué durant le parcours, il devrait logiquement figurer dans la combinaison gagnante. UNGARO D’EVA (n°8) n’a plus de marge mais il sera bien engagé à la limite du recul et son entraîneur, Jean-Michel Baudouin, a fait appel à Eric Raffin pour le driver. Dans ces conditions, il aurait été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono. Après un premier semestre 2018 assez chaotique, BARBUE (n°4) a retrouvé la bonne carburation avec le retour des beaux jours alignant les bons résultats dans des lots analogues. Mercredi, cette fille d’Hermès du Buisson sera drivée par son entraîneur et elle restera ferrée mais elle est loin de constituer une impossibilité pour une cinquième place. Avant le coup, on lui accordera une note de méfiance.

La dernière minute

AVE AVIS (13) a déjà beaucoup donné depuis ses premiers pas en piste et il doit désormais se contenter de jouer les seconds rôles. Mercredi, ce compagnon d’écurie de notre favori redescendra de catégorie mais il aura le handicap de rendre la distance et ne sera déferré que des postérieurs. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 03/10/2018 : 17 – 7 – 5 – 9 – 14 – 6 – 8 – 4

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Dominique Chéradame (n°6) : 62% de réussite
  • Tony Le Beller (n°9) : 52% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°17) : 51% de réussite
  • Franck Nivard (n°7) : 51% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°13) : 46% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • David Haon (n°7) : 80% de réussite
  • Séverine Raimond (n°9) : 78% de réussite
  • Dominique Chéradame (n°6) : 70% de réussite
  • Philippe Allaire (n°14) : 57% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°17, n°13, n°11) : 48% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record :

  • Voltigeur de Myrt (n°16) : 1’09’7
  • Traders (n°14) : 1’10’1
  • Akim du Cap Vert (n°15) : 1’10’5
  • Ave Avis (n°13) : 1’10’5
  • Aubrion du Gers (n°17) : 1’10’5

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Virgious du Maza (n°10) : 1’12’5
  • Ungaro d’Eva (n°8) : 1’13’0
  • Voltigeur de Myrt (n°16) : 1’13’2
  • Venosc de Minel (n°9) : 1’13’3
  • Blues des Landiers (n°6) : 1’13’3

Les conditions de course

Course internationale de trot attelé s’adressant à des mâles, femelles et hongres âgés de 5 à 10 ans inclus. Les chevaux âgés de 5 à 9 ans devront avoir gagné au moins 100000 € pour être déclarés partants dans cet événement. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 420000 € ou plus au cours de leur carrière. Sont seules admises à driver les pilotes ayant gagné au moins 35 courses pmu dont 10 dans la disciplines du trot attelé (en étant titulaire d’une autorisation de monter à titre professionnel). Distance à parcourir : 2875 mètres. Corde à gauche. Piste en sable. Allocations totales : 100000 € (Vainqueur : 45000 €, 1er accessit : 25000 €, 2ème accessit : 14000 €, 4ème place : 8000 €, 5ème place : 5000 €, 6ème place : 2000 €, 7ème place : 1000 €).

Les interviews des entraîneurs

Pascal Monthulé : Diamant de Tréabat (n°1) a été arrêté à la suite de ses bonnes performances du dernier meeting d’hiver à Vincennes. Depuis qu’il a repris l’entraînement, mon cheval ne cesse de gagner en condition physique. Comme l’hippodrome de Laval est proche de l’écurie, je profite de ce quinté du 3 octobre pour lui donner une course de rentrée.

Pierre Louis Desaunette : Déesse de Guéron (n°2) a fait un poulain puis a repris l’entraînement. Ma jument s’est brillamment requalifiée sur l’hippodrome de Caen. Mercredi, elle fera son retour en piste après plus d’un an et demi d’absence et elle va évidemment avoir besoin de plusieurs courses pour retrouver la bonne carburation. Dans ce tiercé, elle affrontera une opposition relevée. A mon avis, vous pouvez faire l’impasse sur ses chances et l’éliminer de votre prono.

Michel Donio : Lors d’une récente course pmu à Vincennes, As Blue (n°3) a été victime d’un accrochage, ce qui lui coûte la troisième ou quatrième place. C’est un trotteur qui s’entraîne assez peu et il va souvent à la plage. Il aime les épreuves avec beaucoup de rythme. Avant le coup, le pensionnaire de Jean-Michel Bazire est imbattable. Mon cheval peut trotter 1’13’0 en s’élançant au premier poteau. Cela pourrait lui permettre de figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté+.

Karl Champenois : Barbue (n°4) s’est très bien comportée lors de l’étape du Grand National du Trot qui se déroulait sur la piste de Pornichet. Après cette bonne performance, elle a décompressé. Ma protégée n’a donc pas été spécialement affûtée pour ce Grand Prix Anjou Maine mais soyez certains qu’elle va faire son possible pour obtenir un bon résultat. Je la laisse ferrée et la mène. On va courir petits bras le long de la corde et essayer d’accrocher une petite allocation. Mieux me paraît difficile.

Thierry Raffegeau : Dernièrement, Bon Copain (n°5) fournissait sa valeur en terminant à la septième place d’un événement qui avait lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Mon cheval n’a désormais plus de marge avec ses gains élevés. Il ne sera pas plus mal sur la piste corde à gauche de Laval. Il sera bien engagé au premier poteau dans ce quinté du 3 octobre. En revanche, il affrontera un lot bien composé. A l’issue d’un parcours à l’économie le long du rail, il va tenter d’accrocher une cinquième ou sixième place.

Dominique Chéradame : En dernier lieu à Vire, Blues des Landiers (n°6) n’a pas apprécié les projections. J’ai également commis l’erreur de vouloir l’alléger dans sa ferrure. Il affectionne la piste de Laval où il a déjà trotté 1’13 et fractions à plusieurs reprises. Mercredi, il y aura de l’opposition notamment aux 25 mètres. S’il ne participe pas à l’arrivée de ce tiercé alors je lui accordera un repos bien mérité.

David Haon : Lors de son ultime sortie au trot attelé, Câlin de Morge (n°7) s’est imposé plaisamment même s’il a dû partager cette victoire. Dans la foulée, mon élève bénéficie d’un engagement idéal à la limite du recul à l’occasion de ce quinté+ où il courra pieds nus. Aubrion du Gers (17) et Traders (14) seront certainement difficiles à battre mais un accessit est à sa portée. Avant le coup, je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Jean-Michel Baudouin : Ungaro d’Eva (n°8) s’est malheureusement montré fautif dernièrement à Vincennes. Il se présentera au départ de ce Grand Prix Anjou Maine au top de sa forme. Bien sûr, l’opposition est très relevée en raison de la présence d’Aubrion du Gers (n°17), Traders (n°14) et Câlin de Morge (n°7). Selon moi, il pourrait compléter la combinaison gagnante.

Séverine Raimond : Venosc de Minel (n°9) a bien récupéré de ses récents efforts consentis dans une course pmu de niveau groupe III. En raison de la présence d’Aubrion du Gers (17), on court surtout pour les accessits. Mon pensionnaire se plaît sur la piste de Laval où il avait gagné un événement au printemps dernier. Il lui faudra un parcours limpide pour obtenir un bon résultat dans ce quinté du 3 octobre mais il va répondre présent.

Sébastien Ernault : Virgious du Maza (n°10) a bien couru à Vire. Non seulement il n’est pas spécialement droitier mais il était également ferré lourd. Il fait bien Laval où il a trotté 1’12’5 sur ce tracé. Il sera déferré des quatre pieds pour ce tiercé. Au vu de l’opposition, je lui vois une quatrième ou cinquième chance.

Jean-Michel Bazire : Val Royal (n°11) a effectué sa rentrée dans l’étape du Grand National du Trot à Vire la semaine dernière. Ce jour-là, mon cheval avait le handicap de rendre cinquante mètres et il a fait ce qu’il a pu. Pour cette seconde sortie, il va encore manquer de compétition car il est toujours en phase de préparation. Ferré, il n’a aucune chance de disputer l’arrivée de ce quinté+. Ave Avis (13) s’est vite retrouvé nez au vent, dernièrement, sur l’hippodrome d’Amiens. Dès lors, sa tâche est devenue impossible. Ce n’est pas encore une course facile car ça devrait rouler. Cela dit, il est pas mal et une place est à sa portée si tout se passe bien. Aubrion du Gers (n°17) se présente de façon moins rapproché qu’à Avenches. Il est parfait et pas prêt de finir la saison sur les jantes. A Laval, aux 25 mètres, il faut faire attention. Venir de l’arrière-garde lui fera le plus grand bien. Naturellement, je respecte beaucoup l’opposition. Tous les feux sont au vert.

Nicolas Roussel : Valse de Rêve (n°12) a encore réalisé une excellente saison sous la selle. Mercredi, elle découvre une tâche très compliquée dans ce Grand Prix Anjou Maine où elle aura le handicap de s’élancer au deuxième poteau de départ. Elle n’a jamais réussi de bonnes performances dans cette spécialité du trot attelé. Je l’ai déclarée partante afin de peaufiner sa préparation en vue d’un engagement favorable au trot monté. Vous pouvez l’écarter de votre prono sans risques.

Franck Anne : En dernier lieu, Akim du Cap Vert (n°15) n’a pas démérité en terminant cinquième d’une course pmu. J’essaye de le changer de piste un maximum pour lui préserver son moral. Il aura le handicap de rendre 25 mètres et je préfère lui laisser les fers. Il aura un engagement à venir aux conditions très fermées. Ce jour-là mon cheval aura une meilleure chance théorique à défendre.

Lorenzo Donati : Voltigeur de Myrt (n°16) a beaucoup progressé au boulot. Mercredi, il effectuera sa rentrée, sans grandes ambitions. Il sera plus compétitif le prochain coup, toujours à Laval. J’ajoute qu’il restera ferré. Il est meilleur pieds nus, c’est certain, car il va dans les genoux.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette 17 14 9 10 7 8 6 3
Turfomania.fr 17 10 14 9 7 13 8 4
Equidia 17 14 7 9 10 6 8 13
Geny Courses 17 14 7 10 9 6 8 3
Canalturf.com 17 14 10 9 7 8 13 4
Zeturf.fr 17 10 7 9 8 14 6 3
Radio Balances 17 9 14 7 10 6 8 4
Bilto.fr 17 14 7 10 9 8 6 13
RTL 17 14 7 4 10 13 9 8
Tierce Mag. 17 9 14 7 10 13 8 6

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 3 octobre 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Laval en Mayenne. Les consultants : Philippe Thévenon et Mathieu Mortagne.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les mercredis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h47. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignés Montant du pari (en euros)
Tiercé Quarté Quinté+ Couplé
3 1 4.50
4 4 1.30 9
5 10 6.50 2 15
6 20 19.50 12 22.50
7 35 45.50 42 31.50
8 56 91 112 42
9 84 163.80 252 54

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE LAVAL – Réunion premium n°1 – Course pmu n°7 – Départ prévu aux alentours de 16h25 – Trot attelé – Allocations totales : 23000 € – Distance à parcourir : 2875 mètres – Piste en sable – 15 partants – Corde à gauche – Pour 6 ans n’ayant pas gagné 140 000 € : Avec la jument entraînée par Anthony Dollion, CLEF DE FA (n°13) fait figure de cheval de classe dans un lot comme celui-ci. Alors qu’elle était entraînée par Matthieu Abrivard, cette fille de Fleuron Perrine s’était, en effet, mise en évidence dans des lots plus huppés en région parisienne lors du dernier meeting d’hiver. Ainsi, on l’avait vu gagner facilement une course pmu avec départ à l’autostart avant de s’octroyer une bonne troisième place derrière Callas du Bouffey et Cayenne de Houelle, deux juments de qualité. Ce jour-là, elle trottait 1’13’8 sur le parcours sélectif des 2850 mètres de la grande piste. Par la suite, elle s’est souvent contentée de places d’honneur et fût parfois disqualifiée pour allures irrégulières tout en laissant de belles impressions. Suite à toutes ces déconvenues, elle a changé d’écurie et elle est dorénavant entraînée par Séverine Raimond. Mercredi, elle va donc débuter pour son nouvel entraîneur à l’occasion de cet engagement favorable et elle sera déferrée des 4 pieds. Confiée à Yoann Lebourgeois, elle pourrait se rappeler au bon souvenir des parieurs et combler une partie de son retard de gains. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt dans ce lot à sa portée.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.