Prix des Landes - course pmu du 30 mars 2019
/ / Pronostic quinté du 30 mars 2019 – Prix des Landes

Pronostic quinté du 30 mars 2019 – Prix des Landes

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du samedi 30 mars aura comme support le prix des Landes, un gros handicap (référence +20) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Saint-Cloud. Cette course de plat dotée de 52000 € d’allocations a réuni 18 partants âgés de 4 ans qui s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 1600 mètres corde à gauche de la piste en gazon, laquelle est annoncée souple par France Galop (indice pénétrométrique : 3,4).

Le favori du pronostic

Auteur d’une probante rentrée, IRISH EMPEROR (n°5) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce pensionnaire de l’écurie de Pia Brandt vient, en effet, d’obtenir une bonne troisième place dans un lot très bien composé alors qu’il effectuait son retour à la compétition. Ce jour-là, malgré un terrain trop pénible pour ses réelles aptitudes, il terminait non loin de Time To Fly, un protégé d’Henri-Alex Pantall qui a ensuite mis en évidence à ce niveau de la compétition. La ligne est donc particulièrement favorable et elle lui confère une belle chance théorique à défendre ce samedi. On notera également qu’il avait aligné les bons résultats l’an passé faisant jeu égal avec Zavrinka, Naïf. Autant de chevaux ayant prouvé leur compétitivité dans les gros handicaps. Bien placé dans les stalles de départ et monté par l’habile Maxime Guyon, il devrait logiquement lutter pour la victoire. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Très malheureux lors de sa plus récente sortie dans un gros handicap analogue, BARODAR (n°9) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Ce cheval entraîné par Thierry Lemer vient, en effet, de jouer de malchance ne pouvant s’exprimer dans la dernière ligne droite étant bloqué derrière un rideau de chevaux. Samedi, il retrouvera le gazon mais cela ne devrait pas lui porter préjudice. Il compte, en effet, quelques performances de choix en bon terrain dans le sud-ouest de la France. Bien placé à la corde, cet attentiste devrait s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement s’il bénéficie d’un meilleur déroulement de course qu’en dernier lieu. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Désormais mieux placé sur l’échelle des valeurs, NOSDARGENT (n°8) semble être le bon tocard de ce quinté du 30 mars. Ce protégé de la famille Prod’homme était, en effet, pris beaucoup trop haut par le handicapeur pour ses premiers pas dans les gros handicaps. Ce dernier l’ayant progressivement baissé au poids, il a rapidement renoué avec les bonnes performances terminant notamment au sixième puis cinquième rang d’épreuves analogues durant le meeting de Cagnes sur mer. Très performant sur les pistes en gazon, il pourrait pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

LAND OF MIND (n°6) n’est pas des plus régulier mais il a déjà obtenu de bons résultats dans ce genre d’épreuves. En fin d’année dernière, ce représentant de l’entraînement de Mauricio Delcher-Sanchez s’était notamment classé à la deuxième place d’un gros handicap disputé sur la piste en sable fibré de l’hippodrome de Deauville. Ce jour-là, il dominait à poids égal Lanana, une jument de l’écurie de Robert Collet qui a confirmé par la suite. Samedi, ce fils de Myboycharlie et Coco s’élancera avec un bon numéro de corde et il sera confié aux bons soins de Stéphane Pasquier, un jockey qui connaît une belle réussite dans les événements en ce début de saison. A la faveur de quelques progrès, il semble parfaitement capable de jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix des Landes. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Pas ridicule le jour de sa réapparition publique où elle a pris la sixième place d’une course pmu, FOR EVER FUN (n°16) devrait accomplir de logiques progrès ce samedi. L’an passé, cette fille de Linngari et Superstition s’était emparée d’une excellente troisième place pour ses débuts dans la catégorie des gros handicaps faisant jeu égal avec La Medicis et Zillione Sun, deux bonnes juments. Sa compétitivité en pareille société est donc largement avérée et, en en théorie, elle a parfaitement sa place dans ce prono. PARK TOWER (n°10), QATAR BOLT (n°11) et EL INDIO (n°12) défendront les intérêts d’une écurie qui aligne les bons résultats depuis plusieurs semaines. Les chevaux entraînés par Henri-Alex Pantall ne cessent de se mettre en évidence en ce début de saison. Avant le coup, on leur accordera un large crédit même si, avant le coup, leur degré de forme n’est pas évident à cerner. On aurait pu en citer beaucoup d’autres. Il faudra, en effet, pas mal de chance pour trouver la combinaison gagnante de cette course loterie très difficile à déchiffrer.

La dernière minute

LATINIUS (n°18) compte des lignes particulièrement intéressantes lorsque l’on analyse ses performances. Ce protégé de l’habile Jean-Marie Béguigné a, en effet, déjà fait jeu égal avec des chevaux de la trempe de Time To Fly, Myholydream, Baltic Baron, Nocturnal Fox (vainqueur d’un groupe II), Khochenko, New Look, Yaalail (vainqueur d’un gros handicap). Sa chance théorique est donc bien réelle en pareille société. Il n’a toutefois couru qu’à une seule reprise cette saison et il sera monté par Mickaëlle Michel ce samedi alors que Maxime Guyon lui était associé en dernier lieu. Il n’est donc peut-être pas encore revenu au top de sa forme à l’entraînement. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 30/03/2019 : 5 – 9 – 8 – 6 – 16 – 10 – 11 – 12

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Théo Bachelot (n°16) : 46% de réussite
  • Stéphane Pasquier (n°6) : 42% de réussite
  • Maxime Guyon (n°5) : 42% de réussite
  • Pierre-Charles Boudot (n°3) : 41% de réussite
  • Ioritz Mendizabal (n°13) : 32% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Pia Brandt (n°5) : 55% de réussite
  • Thierry Lemer (n°9) : 50% de réussite
  • Mauricio Delcher-Sanchez (n°6) : 45% de réussite
  • Mario Hofer (n°17) : 40% de réussite
  • Carlos & Yann Lerner (n°15) : 40% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Vicopisano (n°4) : +2,5 kilos
  • Hautot (n°7) : +2,5 kilos
  • Epouville (n°2) : -0,5 kilo
  • Park Tower (n°10) : -0,5 kilo
  • Qatar Bolt (n°11) : -0,5 kilo
  • For Ever Fun (n°16) : -0,5 kilo
  • Moses (n°17) : -0,5 kilo
  • Irish Emperor (n°5) : -1,5 kilo

N’ayant disputé que des courses pmu jusqu’à présent, Fairy Tale (n°3) et Latinius (n°18) courront ce samedi le premier gros handicap de leur carrière.

Les conditions de course

Gros handicap (référence +20) réservé à des poulains entiers, hongres et pouliches âgés de 4 ans ayant couru depuis le 1er septembre 2018 inclus. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Distance à parcourir : 1600 mètres. 18 partants. Corde à gauche. Piste en gazon. Etat du terrain : bon souple (indice pénétrométrique : 3,4). Météo : Belles éclaircies (17°). Allocations totales : 52000 € (Vainqueur : 26000 €, 1er accessit : 9880 €, 2ème accessit : 7280 €, 4ème place : 4160 €, 5ème place : 2080 €, 6ème place : 1560 €, 7ème place : 1040 €).

Les interviews des entraîneurs

Jérémy Para : Billabong Cat (n°1) est un cheval que j’aime bien. Il reste sur un succès dans une épreuve à réclamer. Précédemment dans un gros handicap, il n’avait pas réussi à se mettre en évidence mais n’avait démérité. Il aurait certes préféré une piste beaucoup plus souple mais, si le rythme de l’épreuve est suffisamment sélectif, ce bon finisseur est capable de participer activement à l’arrivée de ce quinté du 30 mars. En dernier lieu, Epouville (n°2), sa compagne d’écurie, a coincé pour finir après avoir longtemps animé les débats. Ce jour-là, elle a peut-être accusé la répétition des efforts. Voilà pourquoi nous lui avons redonné de la fraîcheur depuis cet sortie en demi-teinte. Cette jument maniable se plaît en bon terrain et elle aura l’avantage d’avoir tiré un bon numéro dans les stalles de départ.

Gay Kelleway : Fairy Tale (n°3) a eu droit à des vacances cet hiver. Il avait besoin du bon galop qu’il a fait samedi matin à l’entraînement. La distance à parcourir dans ce tiercé ne lui posera pas de problème particulier. Mon pensionnaire est prêt à défendre ses chances. C’est un très bon cheval de niveau Classe 1, je pense. J’espère qu’il puisse rentrer aux balances ce samedi. Il aime le terrain souple à lourd.

Benjamin Legros : Vicopisano (n°4) est un adepte des pistes profondes. Il ne sera pas trop dans son élément ce samedi. Avant le coup, je suis un peu sceptique quant à sa capacité à obtenir un bon résultat dans ce quinté+. A mon avis, vous pouvez l’écarter de votre prono.

Pia Brandt : Irish Emperor (n°5) a bien travaillé à l’entraînement cette semaine. Ce n’est plus le même cheval que celui qu’on avait l’année dernière. Le jour de sa rentrée, il s’est très bien comporté dans un terrain très lourd qui ne correspondait pas à ses aptitudes. C’est un essai sur le mile à l’occasion de ce prix des Landes. Il ne faut pas qu’il tire durant le parcours. S’il arrive à se détendre, mon protégé devrait fournir un bon effort final dans la dernière ligne droite.

Mauricio Delcher-Sanchez : Land of Mind (n°6) vient de fournir une bonne performance dans un gros handicap alors qu’il effectuait son retour à la compétition. Depuis, mon cheval affiche une excellente condition physique lors des séances d’entraînement. Son retour sur le gazon ne le dérangera pas car celui-ci a bien séché et, avec un parcours sans encombre, il pourrait se rappeler au bon souvenir des parieurs et participer activement à l’arrivée de ce quinté du 30 mars. Personnellement, je le juge compétitif au moins pour les accessits.

Gérald Geisler : Hautot (n°7) est une nouvelle recrue. Samedi, il courra pour la première fois sous ma responsabilité. C’est un cheval très sérieux. Nous savons qu’il doit être baissé sur l’échelle des valeurs pour redevenir compétitif. Sachez qu’il a très bien travaillé. La distance représente le maximum de sa tenue. Nous espérons le voir finir parmi les sept premiers chevaux à l’arrivée de ce tiercé.

Didier Prod’homme : Nosdargent (n°8) vient de prouver sa bonne condition physique à l’occasion d’un quinté+ qui se déroulait sur la piste en sable fibré, lui qui était plus confirmé sur le gazon que sur le sable par le passé. On aurait certes préféré trouver une piste plus souple qu’elle ne le sera samedi. Mais le cheval est resté en bonne forme étant d’ailleurs en train de faire son poil.

Thierry Lemer : Barodar (n°9) n’avait pas pu montrer son vrai visage à Cagnes sur mer. Dès lors, on a retenté notre chance à ce niveau et bien nous en a pris. Comme mon élève a prouvé sa compétitivité, on court ce prix des Landes avec l’ambition d’obtenir un bon résultat. Sachez que l’assèchement du terrain sera un atout, tout comme son bon numéro de corde.

Jérôme Reynier : En dernier lieu, Alets (n°13) est rentrée avec de fortes atteintes aux postérieurs, ce qui explique sa contre-performance. Elle a été soignée et a été supplémentée car, cette semaine, les terrains se sont beaucoup asséchés. Bien qu’ayant peu de marge au poids, je la crois capable de figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 30 mars. Avant le coup, je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Edouard Lyon : Unguja (n°14) avait besoin de recharger ses accus après s’être présentée de façon rapprochée à plusieurs reprises. Le matin au boulot, la jument a l’air d’être en forme. Elle est maniable dans un parcours. Une piste juste souple devrait jouer en sa faveur. A mon avis, elle pourrait viser une place parmi les cinq premiers de ce tiercé si tout se passe bien.

Carlos Lerner : Dernièrement, Lorraynio (n°15) n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances mais il avait hérité d’un numéro de corde ingrat. De plus, il a dû progresser en épaisseur sur une piste coulante où les chevaux vite bien positionnés côté corde étaient favorisés. Il a déjà obtenu de bons classements dans les gros handicaps. Il est toutefois compliqué à monter et a besoin de courses rythmées afin de donner sa pleine mesure.

Ludovic Gadbin : For Ever Fun (n°16) est montée en condition physique sur sa course de rentrée. Le niveau de ce prix des Landes est un petit peu plus relevé mais on en attend un bon comportement. Les 100 mètres supplémentaires ne vont pas la déranger. Relativement allante, ma pensionnaire sera munie de bouchons dans les oreilles et d’un bonnet fermé, ce qui avait été bénéfique dernièrement.

Mario Hofer : Lors de sa dernière tentative, Moses (n°17) est parti très lentement sans que j’en trouve les raisons. Ce n’est pas si facile pour lui actuellement avec cette valeur handicap élevée. Nous espérons une bonne course de sa part mais je pense qu’il aura du mal à tirer son épingle du jeu. Il est meilleur en terrain souple.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette956111315116
Turfomania.fr516106118915
Equidia96511681011
Geny Courses65111692158
Canalturf.com61829516118
Zeturf.fr95611161581
Radio Balances91511561710
Bilto.fr96516811215
RTL181231065158
Tierce Mag.96521116158

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du samedi 30 mars 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs à grosse cote capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Saint-Cloud. Les consultants : Philippe Thévenon et Mickaël Afriat.


Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les samedis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en milieu d’après-midi aux alentours de 15h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Saint-Cloud. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé, cette somme atteint 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE LAVAL – Réunion premium n°4 – Course n°1 (Prix du Haras d’Haufor) – Départ prévu aux alentours de 16h48 – Trot attelé – Allocations totales : 33000 € – Distance à parcourir : 2875 mètres – Piste en sable – 18 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 5 à 10 ans inclus n’ayant pas gagné 370000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 195000 € ou plus. Sont seuls admis à driver les pilotes ayant gagné au moins cinq courses pmu (en étant titulaire d’une autorisation de monter à titre professionnel). Une seule réunion premium réservée aux trotteurs sera au programme sur Equidia ce samedi et elle se déroulera sur l’hippodrome de Laval en Mayenne. C’est donc sur cette piste référence que se produira DELLORO VEDAQUAIS (n°17), le cheval du jour de FT. Cet élève de Philippe Allaire courra l’épreuve d’ouverture, une course pmu réservée à des chevaux d’âge disputée sur 2875 mètres. Il y découvrira un engagement intéressant au plafond des gains face à une opposition à sa portée. En dernier lieu, il a laissé une belle impression sur la piste de Bordeaux le Bouscat dominant facilement le tout bon Ce Bello Romain, lequel n’est pourtant pas le premier venu. Dans la foulée de cette brillante victoire, il va découvrir des conditions de courses intéressantes au plafond des gains et nul doute qu’il devrait lutter activement pour la victoire vu le niveau de l’opposition. Il est vrai qu’il a eu d’autres ambitions au cours du meeting d’hiver rivalisant avec des trotteurs de la trempe de Dreambreaker, Dorgos de Guez, Chica de Joudes et autres Dragon des Racques. Autant de chevaux qui auraient été plébiscités par les turfistes s’ils avaient pris part à cette compétition. Sa chance théorique est donc de premier ordre et il conviendra de suivre sa prestation avec un très grand intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également