Prix des Belles Filles - course pmu du 31 mai 2018
/ / Pronostic quinté du 31 mai 2018 – Prix des Belles Filles

Pronostic quinté du 31 mai 2018 – Prix des Belles Filles

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 31 mai aura comme support le prix des Belles Filles, un handicap divisé (référence +19,5) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de ParisLongchamp. Cette course de plat dotée de 55000 € d’allocations a réuni 18 partants âgés de 3 ans qui s’affronteront aux alentours de 20h15 sur le parcours des 1850 mètres corde à droite de la nouvelle piste en gazon. A l’occasion de cette épreuve disputée en semi-nocturne, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour la gagner, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu.

Le favori du pronostic

Jugé sur ses meilleurs titres, FIRA (3) semble parfaitement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Cette pensionnaire de l’écurie de Romain Le Dren Doleuze progresse au fil des tentatives. L’an dernier, elle avait bien tenu sa partie pour ses premiers pas en compétition s’octroyant le second accessit d’un maiden. Mise au repos par son entraîneur durant l’hiver, elle s’était emparée d’une probante deuxième place le jour de sa rentrée s’intercalant entre par Ajayeb et Shadan, lesquelles ont ensuite confirmé au niveau listed-race. Pour sa seconde sortie de la saison, elle ouvrait son palmarès lors d’une épreuve disputée sur la piste en gazon de Fontainebleau dominant quelques pouliches de qualité. Elle a donc des lignes intéressantes à faire valoir quand on analyse ses résultats. Jeudi, cette fille de Siyouni aura l’avantage de s’élancer avec un bon numéro dans les stalles de départ et elle sera encore associée à Stéphane Pasquier, un jockey qui la connaît bien. Elle devrait donc logiquement lutter pour la victoire. Elle sera la favorite de ce pronostic.

La base incontournable

En pleine possession de ses moyens comme le montre sa récente victoire acquise dans un gros handicap qui s’est déroulé sur cet hippodrome de ParisLongchamp, CAYO COCO (1) constitue une base solide dans ce quinté+. Cette pouliche entraînée par Patricia Butel et Jean-Luc Beaunez vient, en effet, de battre les mâles chose suffisamment rare pour être soulignée. Jugée sur cette performance, elle fera partie des chances régulières de cette compétition malgré la pénalité au poids infligée par le handicapeur et elle devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

GERPONVILLE (15) semble détenir une belle marge de progression et, avant le coup, elle semble être le bon tocard de ce quinté du 31 mai. L’an dernier, cette représentante de la casaque de Gérard Augustin-Normand avait débuté sa carrière par une honorable quatrième place obtenue sur la piste en sable fibré de l’hippodrome de Chantilly avant d’être mise au repos par son mentor. De retour à la compétition au printemps, elle n’avait jamais fait illusion ce jour-là étant visiblement dérangée par l’état du terrain qui était trop lourd pour ses aptitudes. Par la suite, elle montrait un tout autre visage lors d’une course pmu s’octroyant une probante deuxième place à l’issue d’un bel effort final. Bien placée sur l’échelle des valeurs et présentée par Christophe Ferland, un entraîneur souvent redoutable quand il se déplace en région parisienne, elle pourrait s’emparer d’une place à belle cote en cas de défaillance des principaux favoris.

L’outsider spéculatif

BIELLA (7) avait remporté deux courses pmu durant le meeting de Cagnes sur mer devançant Rebel d’Ans et Touchthesoul, deux chevaux qui ensuite fait l’arrivée à ce niveau de la compétition. En théorie, cette élève d’Andrea Marcialis a donc la pointure d’un gros handicap. Ce jeudi, elle a hérité d’un bon numéro de corde et sera munie d’oeillères pleines, un artifice qui semble bien lui convenir. A l’issue d’un bon déroulement de course, elle pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix des Belles Filles. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

DANCE COLONY (10) représentera le tandem Fabrice Vermeulen / Christophe Soumillon, un duo qui connaît une belle réussite cette année. Voilà qui incite à la méfiance. MIRANDA (13) n’est sûrement pas une championne mais elle fait ce qu’on lui demande pour le moment. Présentée par Jean-Claude Rouget et montée par Hugo Journiac, un jeune homme habile, sa candidature mérite évidemment le plus grand respect. Avant le coup, on lui accordera doc un certain crédit. LADHIYAH (12) n’a vraiment pas hérité d’un numéro de corde avantageux mais elle a des lignes qui plaident en sa faveur. Une quatrième ou cinquième place pourrait lui revenir avec un parcours favorable. SHENOYA (6) fait preuve d’une louable régularité dans ses performances rentrant aux balances à chaque sortie. Dernièrement, cette protégée de la famille Leenders effectuait ses premiers pas dans cette catégorie et elle a bien tenu sa partie luttant jusqu’au bout pour un meilleur classement. N’ayant visiblement pas beaucoup de marge, elle essaiera de compléter la combinaison gagnante. On aurait pu en citer d’autres car elles sont nombreuses à mériter de figurer dans ce prono. Ca sera donc un peu à chacun les siennes.

La dernière minute

Après un discret début de carrière, WATAYOUNA (2) s’est montrée beaucoup plus performante cette saison obtenant deux accessits en autant de tentatives. Jeudi, cette pouliche entraînée par l’habile Francis-Henri Graffard sera montée par Pierre-Charles Boudot mais elle n’a pas été gâtée par le tirage au sort des places à la corde étant contrainte de s’élancer à l’extérieur de la piste. De plus, le handicapeur lui a attribué un poids de méfiance. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 31/05/2018 : 3 – 1 – 15 – 7 – 10 – 13 – 12 – 6

A la recherche des meilleurs pros

Les 5 jockeys ayant la meilleure réussite dans les gros handicaps :

  • Gabriele Congiu (n°14) : 45% de réussite
  • Christophe Soumillon (n°10) : 43% de réussite
  • Théo Bachelot (n°8) : 40% de réussite
  • Grégory Benoist (n°12) : 38% de réussite
  • Mickaël Barzalona (n°11) : 36% de réussite

Les 5 entraîneurs ayant la meilleure réussite dans les gros handicaps :

  • Carlos Laffon-Parias (n°18) : 58% de réussite
  • Fréddy Head (n°17) : 47% de réussite
  • Vaclav Luka (n°11) : 42% de réussite
  • Romain Le Dren Doleuze (n°3) : 42% de réussite
  • Christophe Ferland (n°15) : 41% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Cayo Coco (n°1) : +3,5 kilos
  • Ever Love (n°8) : +3,5 kilos
  • Biella (n°7) : +3,5 kilos
  • Greaty Lion (n°11) : +2,5 kilos
  • Dance Colony (n°10) : +2 kilos
  • Lypharty Ka (n°16) : -2 kilos

Les conditions de course

Handicap divisé (référence +19,5) réservé à des pouliches de 3 ans. La lice sera portée à 16 mètres. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Allocations totales : 55000 € (Vainqueur : 27500 €, 1er accessit : 10450 €, 2ème accessit : 7700 €, 4ème place : 4400 €, 5ème place : 2200 €, 6ème place : 1650 €, 7ème place : 1100 €).

Les interviews des entraîneurs

Patricia Butel/Jean-Luc Beaunez : Lors de sa dernière sortie face aux mâles, Cayo Coco (1) a gagné un gros handicap. Elle a été pénalisé au poids par le handicapeur pour ce succès mais sa surcharge m’inquiète moins que son mauvais numéro dans les stalles de départ. Ma pensionnaire me semble toutefois être restée en bonne forme avant de disputer ce quinté du 31 mai même si le matin à l’entraînement, elle n’est pas très démonstrative. Cette petite pouliche se métamorphose en compétition. Elle est vraiment incroyable.

Francis-Henri Graffard : Watayouna (2) a bien commencé sa saison obtenant deux accessits d’honneur. Le premier coup, elle finissait d’ailleurs deux longueurs derrière Castellar, la gagnante d’un groupe III depuis, le Cléopâtre. A mon avis, elle a la pointure d’un tiercé comme celui-ci. Sachez que la distance à parcourir ne sera pas un problème. Tous les feux sont au vert.

Romain Le Dren Doleuze : En dernier lieu, Fira (3) méritait d’ouvrir son palmarès. Mon élève court ce quinté+ car je l’estime capable d’obtenir un bon résultat. C’est la première fois qu’elle affrontera un lot avec autant de partants et elle pourrait manquer d’expérience ce jeudi. Je pense cependant qu’elle devrait fournir une bonne performance.

Henri-Alex Pantall : L’Illi Pika (5) avait enlevé sa course pmu pour sa rentrée avant de répéter au niveau supérieur. Elle devrait bientôt disputer une classe 1. Les distances avoisinant 2000 mètres sont à son entière convenance. Il va être intéressant de voir son comportement dans ce prix des Belles Filles. Je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Norbert Leenders : Lors de son ultime tentative, Shenoya (6) a fait une faute de l’arrière-main s’écroulant alors un peu. Elle aurait pu conclure à la quatrième ou cinquième place sans cela. Je l’aligne au départ de ce gros handicap avec des prétentions. Elle a déjà réussi sur des parcours plus long mais la distance lui plaira. Elle est facile à monter d’après son jockey et je la préfère en bon terrain.

Andrea Marcialis : Biella (7) est en pleine possession de ses moyens le matin à l’entraînement. Ma protégée n’a pas beaucoup de courses à son programme à l’heure actuelle, c’est la raison pour laquelle, je l’ai engagée dans ce gros handicap. Je pense néanmoins qu’elle a son mot à dire en pareille société. A mon avis, elle devrait pouvoir nous faire plaisir en prenant une part active à l’arrivée de ce quinté du 31 mai d’autant que terrain bien souple jouera en sa faveur. Vous auriez tort de l’écarter de votre prono.

Stéphane Wattel : Selon moi, Ever Love (8) est assez chargée dans cette catégorie mais elle trouvera ici le terrain très souple qui lui est indispensable pour donner sa pleine mesure. Je ne peux pas vous garantir qu’elle figurera dans la combinaison gagnante de ce tiercé. Je pense néanmoins qu’elle peut être compétitive ce jeudi, surtout si la piste est vraiment profonde.

Philippe Demercastel : En dernier lieu, Chichi One (9) a été un peu prise de vitesse sur 2100 mètres, avant de fournir un finish valable pour conclure au sixième rang. Elle n’a certes jamais couru par terrain très souple mais je pense qu’elle peut aller partout. A mon avis, elle est en mesure de tirer son épingle du jeu dans ce quinté+.

Jérémy Para : Dance Colony (10) est une pouliche vraiment régulière dans ses performances. Cet engagement, face aux seules femelles, tombe donc un peu à pic. Elle devrait pouvoir s’adapter aux 1850 mètres de ce prix des Belles Filles. Sa marge de manoeuvre sera mince à ce niveau de la compétition mais un accessit peut lui revenir si le terrain reste bon.

Vaclav Luka : Selon moi, Greaty Lion (11) peut disputer l’arrivée de ce gros handicap. Elle est vraiment enthousiaste le matin au boulot tout en étant aussi très calme. Elle devrait pouvoir finir correctement, ce jeudi. Elle va encore progresser cette saison. La distance correspondra parfaitement à ses aptitudes.

Jean-Claude Rouget : Miranda (13) avait gagné plaisamment une course pmu le jour de ses débuts avant de fournir de bonnes prestations au niveau supérieur. Elle pourrait manquer d’expérience, ayant couru dans des lots avec moins de partants. Sachez qu’elle préfère les terrains très souples. Avant le coup, j’espère qu’elle va participer à l’arrivée de ce quinté du 31 mai.

Jean-Pierre Gauvin : La Cagna (14) progresse au fil des sorties. Son droit à l’erreur sera mince dans ce tiercé. Il lui faut impérativement un rythme sélectif pour donner sa pleine mesure étant quelque peu délicate à monter. Je me dois de tenter le coup à ce niveau de la compétition pour en avoir le coeur net.

Christophe Ferland : Les débuts de Gerponville (15) m’avaient plu, avant son échec bordelais. Elle a mieux couru plus récemment. J’espère maintenant qu’elle pourra trouver sa voie dans les gros handicaps. Son numéro dans les stalles de départ est correct et j’en attends un bon résultat dans ce quinté+.

Yohann Gourraud : Lypharty Ka (16) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs lors du dernier gros handicap qu’elle a disputé. Ce jour-là, elle était molle et sans influx. Cette semaine, elle était munie d’oeillères australiennes lors de sa séance d’entraînement. Cet artifice semble lui être profitable. Ma protégée a hérité d’un numéro de corde favorable dans ce prix des Belles Filles et cela devrait servir ses intérêts ainsi que le terrain assoupli.

Frédéric Head : Zippor (17) ne s’est pas sortie du terrain lourd lors d’une course pmu disputée voilà un mois et demi. Elle s’octroyait quand même une honorable quatrième place. Je la dirige maintenant vers ce type d’épreuves mais je ne suis pas certain qu’elle ait le niveau pour obtenir un bon classement. Selon moi, elle est surestimée par les handicapeurs étant prise trop haute sr l’échelle des valeurs. Ca reste une petite pointure.

Carlos Laffon-Parias : Ivirka (18) n’a pas eu un bon déroulement de course le jour de sa rentrée. Les 1850 mètres ne sont peut-être pas sa distance idéale mais je tente ma chance dans cet événemet. A mon avis, elle sera plus compétitive face aux seules pouliches ce jeudi même si la distance risque d’être un peu longue pour ses réelles aptitudes.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (Genybet), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes), Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

Turfomania.fr3213161815411
Equidia1561731621810
Geny181231213175
Canalturf.com2151213151810
Zeturf.fr121061315518
Radio Balances15212151438
Bilto.fr151413212189
RTL113423689
Tierce Mag.156218510112

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 31 mai 2018. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de ParisLongchamp. Les consultants : Philippe Thévenon et Stéphanie Chastin.

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est toutefois un outsider qui possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5.

HIPPODROME DE CHOLET – Réunion premium n°5 – Course n°6 – Départ prévu aux alentours de 19h55 – Trot monté – Allocations totales : 21000 € – Distance à parcourir : 2800 mètres – Piste en sable – 17 partants – Corde à droite – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 5 à 9 ans inclus n’ayant pas gagné 108000 € au cours de leur carrière : ASIONA CASH (8) n’est pas une jument de tous les jours mais sa qualité ne fait aucun doute. Cette soeur du bon Vaillant Cash avait d’ailleurs gagné une course pmu lors de son antépénultième sortie s’imposant dans un lot analogue sur l’hippodrome de Reims. Ce jour-là, elle avait rapidement trotté parmi les chevaux de tête avant de contrôler les attaques dans la dernière ligne droite. Ce jeudi, elle évoluera sur un parcours corde à droite qui correspondra parfaitement à ses aptitudes et elle sera encore associée à Charlène Callico, laquelle était déjà sa partenaire lors de son dernier succès. Cette représentante de la casaque de David Genot aura donc de nombreux atouts dans son jeu et nul doute qu’elle devrait lutter pour les premières places si elle reste dans les bonnes allures d’un bout à l’autre du parcours. On suivra donc sa performance avec une certaine attention même si c’est évidemment loin d’être un coup sûr gagnant à l’arrivée.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également