Prix Pythia - course pmu du 31 mai 2019
/ / Pronostic quinté du 31 mai 2019 – Prix Pythia

Pronostic quinté du 31 mai 2019 – Prix Pythia

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 31 mai aura comme support le prix Pythia, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu en nocturne sur l’hippodrome de Vincennes. Cette compétition dotée de 64000 € d’allocations a réuni 17 partants âgés de 6 à 10 ans inclus n’ayant pas gagné 400000 € au cours de leur carrière. Tous ces chevaux s’affronteront aux alentours de 20h15 sur le parcours des 2850 mètres corde à gauche de la grande piste et ils s’élanceront tous au même poteau de départ. Avant le coup, deux chevaux semblent se détacher au papier et, derrière ce duo, c’est beaucoup plus touffu. Le parcours devrait donc faire la différence

Le favori du pronostic

Comme le montre sa rentrée victorieuse, DIABLE DE VAUVERT (n°3) est revenu à son meilleur niveau et, avant le coup, il semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce fils de Prince d’Espace et de la bonne Pop Star vient, en effet, de renouer avec la victoire alors qu’il n’avait pas été revu en compétition depuis plusieurs mois. Ce jour-là, il fournissait un superbe effort final et dominait Cap Matyss, un cheval qui allait ensuite gagner très facilement un événement à Vincennes. La ligne est donc particulièrement favorable. On notera également qu’en cette occasion, ce protégé de Jérôme Duclos effectuait son dernier kilomètre sur le pied d’1’11 et ses derniers 500 mètres en 1’10 et fractions. A la lecture de ces excellents chronos, on peut légitimement penser qu’il est actuellement en pleine possession de ses moyens. De nouveau déferré des 4 pieds et confié à Yoann Lebourgeois en remplacement de Gabriele Gelormini, qui a été mis à pied, il pourrait doubler la mise s’il bénéficie d’un déroulement de course limpide. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

De plus en plus impressionnant, JERRY MOM (n°1) constitue une base solide dans ce quinté+. Meilleur que jamais à l’heure actuelle, ce propre frère du champion Traders reste, en effet, sur deux victoires consécutives à Vincennes dans des réductions kilométriques dignes des meilleurs chevaux. Lors de sa dernière tentative, où il a joué de malchance, il trottait 1’12’9 sur les 2700 mètres de la grande piste, un chrono flatteur. Auparavant, il s’imposait en 1’11’2 sur les 2100 mètres avec départ à l’autostart. Vendredi, ce représentant de l’entraînement de Luc Roelens sera certes le trotteur le moins riche du lot mais, vu son important retard de gains, il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jamais aussi performant que lorsque le rythme est sélectif, COCKTAIL JULINO (n°6) semble être le bon tocard de ce quinté du 31 mai. Ce pensionnaire de l’écurie de Loïc Bernard Martin est, en effet, capable de suivre tous les trains mais il doit absolument patienter au sein du peloton pour donner sa pleine mesure, une tactique qui comporte pas mal d’aléas. Voilà quelques mois, il avait d’ailleurs trotté 1’12’6 sur le parcours qui nous intéresse franchissant le poteau d’arrivée en deuxième position derrière le protégé d’Arnaud Desmottes. Jugé sur cette performance de choix, il pourrait pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

En dernier lieu, BALADIN HONGROIS (n°13) n’a jamais donné d’espoir aux parieurs qui avaient misé sur ses chances mais le déroulement de course n’a pas joué en sa faveur ce jour-là. Ce fils de Bon Conseil et Rélodie Hongroise s’est, en effet, rapidement retrouvé à l’arrière-garde dans une course rondement menée et il n’a jamais pu revenir sur les chevaux de tête. Vendredi, cet élève d’Arnaud Desmottes retrouvera un parcours de longue haleine plus conforme à ses réelles aptitudes et il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix Pythia. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Titulaire de 12 victoires et 9 accessits en seulement 33 courses, GARETH BOKO (n°10) nous arrive de Suède auréolé d’une flatteuse réputation. Absent des pistes pendant près de 18 mois, cet élève de l’habile Conrad Lugauer vient de renouer avec le succès alors qu’il avait le handicap de rendre 60 mètres dans une épreuve disputée sur 2700 mètres. Ce jour-là, il faisait afficher 1’13’4, une réduction kilométrique qui lui confère un important retard de gains à combler. Vendredi soir, il va se présenter au top de sa forme pour cet événement mais il aura le désavantage de découvrir la grande piste de Vincennes. Avant le coup, il n’est pas forcément évident de savoir s’il peut passer la montée sans encombres mais, jugé sur sa qualité intrinsèque, il semble en mesure de tirer son épingle du jeu. DROLE DE JET (n°7) ne sera pas drivé par Pierre Vercruysse ce vendredi soir. C’est, en effet, Bryan Coppens qui s’installera à son sulky. Néanmoins, jugé sur ses meilleur titres, ce fils de Coktail Jet et Likely Jet a toute sa place dans ce prono. DELLORO VEDAQUAIS (n°12) semble désormais plus performant en province qu’à Vincennes, un hippodrome où il a déjà dû livrer de durs combats. On remarquera toutefois qu’il sera bien engagé et confié aux bons soins d’Eric Raffin, un driver actuellement tête de liste. Il conviendra donc de s’en méfier car sa forme ne fait aucun doute et une quatrième ou cinquième place pourrait lui revenir s’il était drivé au mieux de ses intérêts. Lors de sa dernière sortie au trot attelé, SUPER NICE (n°2) n’a pas démérité étant battu que tout à la fin par un attentiste après avoir longtemps animé les débats. Sa forme est donc au beau fixe à l’heure actuelle. Vendredi, il retrouvera l’hippodrome du Plateau de Gravelle, un champ de courses où il a déjà obtenu de bons résultats. Certes, sa marge de manoeuvre est désormais réduite avec ses gains mais il n’y aurait rien de surprenant à ce qu’il complète la combinaison gagnante à l’issue d’un bon parcours caché. On aurait pu en citer d’autres car ils sont nombreux à pouvoir s’octroyer une place parmi les cinq premiers.

La dernière minute

Voilà plusieurs semaines sur cette piste de Vincennes, CICERO NOA (n°15) s’était intercalé entre Chica de Joudes et Looking Superb, deux chevaux de classe. Jugé sur cette ligne en béton, il possède une chance de premier ordre à défendre. Il devra néanmoins compter sur quelques défaillances pour s’immiscer à l’arrivée car sa marge de manoeuvre est considérablement réduite avec ses gains élevés et il lui faut désormais un bon parcours pour donner sa pleine mesure. Vendredi, malgré la qualité de son engagement au plafond des gains, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 31/05/2019 : 3 – 1 – 6 – 13 – 10 – 7 – 12 – 2

[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Taboola »][/siteorigin_widget]

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Conrad Lugauer (n°16) : 100% de réussite
  • Guillaume Martin (n°8) : 50% de réussite
  • David Thomain (n°1) : 43% de réussite
  • Charles Julien Bigeon (n°13) : 42% de réussite
  • Björn Goop (n°3) : 41% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Loïc Bernard Martin (n°6, n°17) : 60% de réussite
  • Philippe Billard (n°5) : 59% de réussite
  • Jean-Pierre Lecourt (n°9) : 55% de réussite
  • Conrad Lugauer (n°10) : 50% de réussite
  • Jan Vanhoucke (n°15) : 46% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Gareth Boko (n°10) : 1’10’1
  • Cicero Noa (n°15) : 1’10’6
  • Gross Weight (n°11) : 1’11’0
  • Jerry Mom (n°1) : 1’11’0
  • Drôle de Jet (n°7) : 1’11’2

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Baladin Hongrois (n°13) : 1’12’4
  • Cocktail Julino (n°6) : 1’12’6
  • Delloro Védaquais (n°12) : 1’12’7
  • Cicero Noa (n°15) : 1’12’7
  • Be Bop Haufor (n°4) : 1’12’7

Les conditions de course

Course européenne de trot attelé réservée à des mâles, femelles et hongres âgés de 6 à 10 ans inclus n’ayant pas gagné 400000 € au cours de leur carrière. Distance à parcourir : 2850 mètres. Corde à gauche. Grande piste. Mâchefer. Bon terrain. 17 partants. Météo : Temps nuageux dans l’ensemble (25°). Allocations totales : 64000 € (Vainqueur : 28800 €, 1er accessit : 16000 €, 2ème accessit: 8960 €, 4ème place : 5120 €, 5ème place : 3200 €, 6ème place : 1280 €, 7ème place : 640 €).

Les interviews des entraîneurs

Luc Roelens : Dans un mois, Jerry Mom (n°1) aura une course fermée mais, ce jour-là, il devra affronter les 5 ans comme en dernier lieu. Ici, c’est le moins riche du lot mais ce n’est sans doute pas le moins doué. Pierre Vercruysse, son driver habituel, n’était pas disponible. Du coup, je lui associe un nouveau partenaire, Franck Ouvrie. Mon cheval n’est pas compliqué à driver. Il faut juste se méfier au moment de la volte. A mon avis, il détient une première chance théorique à défendre dans ce quinté du 31 mai à Vincennes. Tous les feux sont au vert.

Monika Hellqvist : Super Nice (n°2) est capable de mieux faire qu’en dernier lieu. Il est encore un peu fainéant. Depuis cette sortie, il a très bien récupéré de ses efforts mais, cette fois-ci, il aura peut-être besoin d’être un peu plus en retrait pour venir sur ses rivaux dans la dernière ligne droite. Le lot est plus relevé mais il est capable de suivre tout les trains. Selon moi, une place parmi les cinq premiers de ce tiercé est largement dans ses cordes.

Jérôme Duclos : Diable de Vauvert (n°3) était prêt pour sa rentrée mais je ne m’attendais pas à le voir gagner d’entrée de jeu. C’est un bon cheval qui avait été arrêté à la suite de quelques petits pépins de santé. Il a bien pris sa course. Il possède vraiment une pointe de vitesse qui sort de l’ordinaire et, à l’issue d’un bon déroulement de course, il est évidemment capable de prendre une part active à l’arrivée de ce quinté+. Avant le coup, je vous conseille de lui accorder un très large crédit.

Christian Bigeon : Be Bop Haufor (n°4) est sur la montante après avoir été malade cet hiver. Dernièrement, mon pensionnaire n’a été devancé que par deux bons chevaux sur ce parcours. Ce prix Pythia me semble un peu plus relevée avec quelques chevaux âgés de 6 ans. Cette course va lui être nécessaire pour revenir au top de sa forme. Cela dit, il est compétitif et, selon moi, il est tout à fait capable d’obtenir un bon classement.

Loïc Bernard Martin : Dernièrement, Cocktail Julino (n°6) s’est fort bien relancé dans la ligne d’arrivée après avoir subi l’accélération des chevaux de tête à l’intersection des pistes. On l’a déclaré partant dans ce quinté du 31 mais car, le matin à l’entraînement, il donne entière satisfaction. Pour moi, il a autant de chances que mon autre partant. Seul le déroulement de l’épreuve départagera mes deux pensionnaires au passage du poteau d’arrivée. Clarck Sotho (n°17), son compagnon d’écurie, n’a fait que la ligne droite la dernière fois. Malheureusement, il ne s’est pas retrouvé dans le bon wagon mais il a cependant bien terminé son parcours. Il a bien travaillé depuis et je le crois prêt pour disputer l’arrivée de cet événement. S’il débouche du dernier tournant près des chevaux de tête alors il va encore fournir un bon effort final.

Pierre Vercruysse : Drôle de Jet (n°7) m’a beaucoup plu en Finlande. Ce long voyage l’a fatigué et il est rentré déshydraté. J’ai donc préféré attendre qu’il retrouve son poids de forme avant de recourir. Il sera mis en mode compétition ce vendredi soir. Bryan le connaît bien. Gareth Boko sera difficile à battre mais j’espère qu’il va obtenir un bon résultat dans ce tiercé.

Thierry Raffegeau : Coeur Baroque (n°8) avait encore besoin de courir en dernier lieu. Il risque d’être encore à court de compétition ce vendredi. Il n’a pas tellement le choix des engagements, étant mal placé dans le Trophée Vert et dans le Grand National du Trot. Je pense que ce parcours lui sera nécessaire en vue d’un futur engagement sur l’hippodrome d’Enghien-Soisy. Bon Copain (n°14), son compagnon d’entraînement, n’a pas été revu depuis plusieurs mois, car non seulement il a effectué une saison de monte mais il a été également éliminé plusieurs fois, notamment dans le Trophée Vert. Actuellement, il n’est pas spécialement affûté. Même s’il est bien placé aux gains, il vaut mieux le regarder courir dans ce quinté+. A mon avis, vous pouvez l’éliminer de votre prono

Jean-Pierre Thomain : Lors de sa dernière tentative, Chablis d’Herfraie (n°9) a confondu vitesse et précipitation. Ce jour-là, il a fait la faute alors que le second accessit était à sa portée. Il n’apprécie plus vraiment le trot monté. Certes, il manque de maniabilité au trot attelé mais, jugé sur ce qu’il montre le matin à l’entraînement, il devrait pouvoir accrocher une place parmi les cinq premiers de ce prix Pythia.

Thierry Duvaldestin : Gross Weight (n°11) reste sur une excellente troisième place sur ce parcours, derrière deux bons chevaux. Il affronte encore quelques clients et il faut impérativement lui masquer l’effort jusqu’à l’entrée de la ligne d’arrivée. Comme d’habitude, il sera déferré des quatre pieds mais je vais sans doute lui retirer toutes les protections. Sa place est dans la combinaison gagnante de ce quinté du 31 mai.

Philippe Allaire : Delloro Védaquais (n°12) aurait battu le record de la piste à Beaumont-de-Lomagne, sans sa faute. À Vincennes, mon élève court toujours bien sur les longues distances. Jean-Philippe Monclin, son fidèle driver, étant sous le coup d’une mise à pied, il sera associé à Éric Raffin ce vendredi soir. A mon avis, il a parfaitement sa place à l’arrivée de ce tiercé.

Arnaud Desmottes : Baladin Hongrois (n°13) mérite d’être repris. Dernièrement, avec le numéro, il s’est rapidement retrouvé relégué à l’arrière-garde et n’a pu revenir jouer un bon rôle dans la phase finale. Selon moi, il sera plus à son affaire sur ce parcours de tenue. Le lot est bien composé avec la présence de quelques 6 ans mais l’engagement reste favorable au plafond des gains. Il a sa place dans la bonne combinaison de ce quinté+.

Jan Vanhoucke : Cicero Noa (n°15) reste une bonne sortie mais le résultat final est un peu décevant. Ce jour-là, il avait le handicap de rendre la distance, ce qui n’était pas évident. Ce sera moins difficile ici, même s’il doit affronter les jeunes et des trotteurs étrangers. A mon avis, le déroulement de course fera la différence. Christophe Martens le connaît parfaitement. Selon moi, mon élève est capable d’obtenir un bon classement à l’arrivée de ce prix Pythia.

Yves Hurel : Bilooka du Boscail (n°16) est irréprochable à l’heure actuelle. Ma jument vient de battre le record de la piste de Beaumont, départ volté, et a enchaîné plusieurs courses en trottant moins d’1’14 ». J’ai hésité avec une course à Montluçon. Elle prend des gains et cela se complique. Néanmoins, lors de sa dernière venue sur l’hippodrome de Vincennes, elle trottait 1’12’9, un excellent chrono.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces sites de paris en ligne vous offrent les pronostics hippiques de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU (Pari Mutuel Urbain). Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf gratuit dont Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette173101312217
Turfomania.fr16341315122
Equidia131013715612
Geny Courses11072312134
Canalturf.com131361210711
Zeturf.fr10731151362
Radio Balances313106171211
Bilto312111613410
RTL137131516116
Tierce Mag.11234610713

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 31 mai 2019 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports du Quinté. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Les consultants : Philippe Thévenon et Jonathan Macé.


Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les vendredis, le départ de l’épreuve événement support du quinté du jour sera donné en début de soirée aux alentours de 20h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cet événement en direct depuis l’hippodrome de Vincennes. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, cette somme atteint 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d’écurie n’est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est plus un outsider capable de générer de beaux rapports car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats pmu. Afin d’augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE GRAIGNES – Réunion premium n°5 – Course n°3 (Prix de l’Hippodrome de Portbail) – Départ prévu aux alentours de 17h45 – Trot attelé – Course E (trot) – Apprentis et lads jockeys – Allocations totales : 18000 € – Distance à parcourir : 2700 mètres – Piste en sable – 16 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 5 ans n’ayant pas gagné 51000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 27000 € ou plus. Les turfistes auront l’embarras du choix ce vendredi. Ce sont, en effet, trois réunions premium réservées aux trotteurs qui seront diffusées sur Equidia. Les deux premières se dérouleront en province à Graignes et à Marseille puis l’hippodrome de Vincennes en région parisienne prendra le relais avec en point d’orgue la course support du Quinté du jour. C’est sur la petite piste de Graignes que se produira EVEREST UP (n°8), le cheval du jour de FT. Ce nouveau pensionnaire de l’écurie de Charles Cuiller était auparavant entraîné par Romain Larue. Avec cet entraîneur, il avait obtenu quelques bons résultats sur des hippodromes référence tels que Laval et Nantes tout en montrant, tout de même, quelques limites. Face à ce constat, ce rejeton de First de Retz et Up Lady avait donc été présenté à réclamer, une catégorie, où, après quelques tentatives infructueuses, il finissait par s’imposer facilement sur la piste en herbe des Andelys en étant déferré des 4 pieds. Vendredi, il va donc effectuer ses débuts pour son nouveau mentor à l’occasion de ce bel engagement au premier poteau de départ. Déferré des postérieurs et confié à un apprenti assez adroit, il pourrait causer une surprise dans cette épreuve qui se disputera sur une piste qui correspondra parfaitement à ses aptitudes. C’est, en effet, un cheval maniable qui démarre bien, un paramètre important dans ce type d’épreuves où il est impératif d’occuper rapidement une bonne place. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt même si c’est évidemment loin d’être un coup sûr à l’arrivée.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner aux courses : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également