Prix de Pau - course pmu du 4 avril 2019
/ / Pronostic quinté du 4 avril 2019 – Prix de Pau

Pronostic quinté du 4 avril 2019 – Prix de Pau

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 4 avril aura comme support le prix de Pau, un gros handicap (référence +20) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Saint-Cloud. Cette course de plat dotée de 52000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 5 ans et plus qui s’affronteront aux alentours de 13h45 sur le parcours des 1600 mètres corde à gauche de la piste en gazon, laquelle est annoncée souple par France Galop (indice pénétrométrique : 3,7).

Le favori du pronostic

Bien placé au poids dans le bas du tableau, ALBEROBELLO (n°15) semble tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce cheval entraîné par Mauricio Delcher-Sanchez vient certes d’échouer radicalement dans un gros handicap qui se courait sur la piste en sable fibré de Chantilly mais il a des excuses à faire valoir. Ce jour-là, cet attentiste a été pénalisé par le manque de rythme et il n’a jamais pu revenir de l’arrière-garde. On ne le condamnera donc pas sur cet échec relatif et on le jugera plutôt sur sa précédente troisième place obtenue à ce niveau de la compétition. Nanti d’un bon numéro de corde ce jeudi, il devrait logiquement lutter pour les toutes premières places. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

En pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle, WALEC (n°5) semble constituer une solide base de jeu dans ce quinté+. Ce représentant de l’entraînement de Nicolas Caullery reste sur une bonne troisième place dans un gros handicap qui se courait sur les 1600 mètres corde à gauche de la piste en sable fibré de Cagnes sur mer. VCe jour-là, il évoluait dans des conditions de poids similaires. Jeudi, il s’élancera avec un bon numéro de corde et il sera monté par Pierre-Charles Boudot. Avant le coup, il aura donc pas mal d’atouts dans son jeu et on peut raisonnablement espérer le voir s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugé sur ce qu’il a réalisé de mieux au cours de sa carrière, SKALLETO (n°13) semble être le bon tocard de ce quinté du 4 avril. L’an passé, ce pensionnaire de l’écurie de Philippe Sogorb avait notamment terminé à la troisième place du Grand Handicap de Deauville. Ce jour-là, il faisait jeu égal avec Kayenne, Rominou, Diwan Senora et Miracle des Aigles en étant pris en valeur 41,5. Après cette performance de choix, il n’a jamais été en mesure de confirmer et le handicapeur l’a considérablement baissé au poids. Il est donc désormais bien placé sur l’échelle des valeurs et il n’y aurait rien d’étonnant à ce qu’il pimente les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

REBEL LIGHTNING (n°9) fait preuve d’une louable régularité rentrant aux balances quasiment après chaque tentative. Jeudi, il évoluera sur un terrain à son entière convenance et la distance à parcourir sera en plein dans ses cordes. Associé à Christophe Soumillon, ce protégé de Patrick Monfort pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix de Pau et imiter Comedia Eria, sa compagne d’écurie récente lauréate d’un gros handicap. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

NEGUEV (n°7) n’avait pas été ridicule le jour de ses débuts dans les gros handicaps franchissant le poteau d’arrivée en septième position non loin des chevaux de tête. présenté par une écurie en grande réussite et bien placé dans les stalles de départ, ce cheval entraîné par Fabrice Vermeulen essaiera de brouiller les cartes. Avant le coup, on lui accordera un large crédit. SILVER BALL (n°16) aime animer les débats. Ce pensionnaire de Carina Fey pourrait conserver une quatrième ou cinquième place si le rythme de la course n’est pas trop sélectif. Comme le montre sa quatrième place obtenue le jour de sa rentrée l’an dernier, MILLFIELD (n°2) est un cheval qui se prépare assez vite. D’entrée de jeu, cet élève de David Smaga pourrait donc obtenir un bon résultat dans ce gros handicap. Avant le coup, on s’en méfiera un peu. L’année dernière, SHIELDING (n°6) avait gagné une course pmu sur ce tracé de Saint-Cloud. Son aptitude au parcours est donc largement avérée. Bien placé dans les boîtes, ce cheval en grande forme pourrait monter de catégorie avec bonheur à l’issue d’un bon déroulement de course. On aurait évidemment pu en citer d’autres.

La dernière minute

Comme le montre sa récente sixième place à chantilly, ESPERITUM (n°10) est actuellement en pleine possession de ses moyens et sa chance théorique est bien réelle en pareille société. On notera cependant qu’il va devoir s’élancer avec un numéro de corde peut avantageux et cela va réduire considérablement ses chances de réussite. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 04/04/2019 : 15 – 5 – 13 – 9 – 7 – 16 – 2 – 6

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Cyrille Stéfan (n°4) : 50% de réussite
  • Stéphane Pasquier (n°15) : 44% de réussite
  • Alexis Badel (n°16) : 41% de réussite
  • Pierre-Charles Boudot (n°5) : 41% de réussite
  • Mickaël Barzalona (n°12) : 38% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Mauricio Delcher-Sanchez (n°15) : 52% de réussite
  • Michel Maillard (n°7) : 50% de réussite
  • Patrick Monfort (n°9) : 43% de réussite
  • Thierry Lemer (n°12) : 41% de réussite
  • Carina Fey (n°16, n°10, n°1) : 37% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Shielding (n°6) : +3,5 kilos
  • Silver Ball (n°16) : +2,5 kilos
  • Esperitum (n°10) : -0,5 kilo
  • Jumpin’ Jack Flash (n°12) : -0,5 kilo
  • Skalleto (n°13) : -1 kilo
  • Patchewollock (n°14) : -1 kilo
  • Millfield (n°2) : -1,5 kilo
  • Neguev (n°11) : -2 kilos

N’ayant disputé que des courses pmu jusqu’à présent, Shutterbug (n°1) courra ce jeudi le premier gros handicap de sa carrière.

Les conditions de course

Gros handicap (référence +20) réservé à des chevaux entiers, hongres et juments de 5 ans et au-dessus ayant couru depuis le 1er octobre 2018 inclus. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. 16 partants. Distance à parcourir : 1600 mètres. Corde à gauche. Piste en gazon. Etat du terrain : souple (indice pénétrométrique : 3,7). Météo : temps partiellement couvert (16°). Allocations totales : 52000 € (Vainqueur : 26000 €, 1er accessit : 9880 €, 2ème accessit : 7280 €, 4ème place : 4160 €, 5ème place : 2080 €, 6ème place : 1560 €, 7ème place : 1040 €).

Les interviews des entraîneurs

Carina Fey : Shutterbug (n°1) a eu besoin de se remettre en route après une longue interruption de carrière et j’ai l’impression que la piste en sable fibré n’est pas forcément ce qu’il préfère. J’espère que cela va mieux aller sur le gazon, en descendant de catégorie, d’autant qu’il a assez bien travaillé à l’entraînement cette semaine. Les 1600 mètres corde à gauche de saint-Cloud ne devraient pas le déranger. Esperitum (n°10), son compagnon d’écurie, est en pleine possession de ses moyens le matin au boulot. Même s’il fait très bien le sable fibré, un gazon bien souple jouerait en sa faveur. J’aime beaucoup ce cheval et je pense qu’il n’a pas dit son dernier mot même s’il est désormais moins bien placé au poids. Maintenant, les gros handicaps sont des courses toujours très dures à gagner et il faudra que cela se passe bien pour qu’il obtienne un bon résultat dans ce quinté du 4 avril. Silver Ball (n°16), mon troisième partant, m’a fait plaisir en s’imposant lors de sa première sortie sous ma responsabilité. Maintenant, il faut qu’il confirme en montant de catégorie, en étant sous le coup d’une pénalisation et en changeant de surface. On va voir comment il va se comporter.

David Smaga : Millfield (n°2) a hérité d’un très mauvais numéro à la corde mais il est en excellente condition physique pour cette reprise de contact avec la compétition. S’il n’est pas contrarié par son numéro 15 dans les stalles de départ, il est compétitif pour les premières places dans ce tiercé.

Jerry Planque : Meandro (n°3) fait un essai sur le gazon mais c’est compliqué. Il faut bien courir mais, à mon avis, il n’a pas beaucoup de chances de participer à l’arrivée de ce quinté+ d’autant plus s’il pleut un peu d’ici à jeudi. La distance à parcourir ne lui posera pas de problème, lui qui a gagné sur le tracé rapide des 1700 mètres de Pornichet. Je vais lui déboucher les oreilles.

Miroslav Rulec : Mata Utu (n°4) est en bonne forme à l’entraînement mais il trouve une tâche compliquée dans ce prix de Pau. Je ne comprends pas la valeur qui lui est attribuée par le handicapeur. La distance à parcourir ne lui posera pas de problème. Avec l’âge, il va dans tous les terrains. S’il rentrait aux balances, je serais déjà très content de sa performance.

Nicolas Caullery : Walec (n°5) vient bien en début de saison en général. Il reste sur une bonne sortie même s’il est venu un petit peu tôt, ce qui lui a peut-être coûté la victoire. Mon pensionnaire est dans une forme étincelante au travail. Avant le coup, on est obligé de le garder dans un prono d’autant qu’il a gagné ici dans des conditions similaires. Un terrain souple ne le dérangera pas.

Stéphane Labate : Shielding (n°6) a gagné à Saint-Cloud avant que son camion ne tombe en panne. Il était resté 20 heures dans le camion. La dernière fois, il a gagné assez facilement malgré le poids. Il l’a fait avec autorité même s’il a eu le jour de bonne heure. Mon cheval a certes été pénalisé au poids par le handicapeur mais il me paraît très bien. Il faut tenter notre chance dans ce quinté du 4 avril. L’arrivée de la pluie serait un très gros avantage.

Michel Maillard : Embajadores (n°7) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs lors d’un récent tiercé à Chantilly. Peut-être que la distance était un peu longue et qu’il semble plus à l’aise sur le gazon. Cette fois, il est de retour à Saint-Cloud sur une distance qu’il affectionne particulièrement. J’espère que les pluies annoncées seront au rendez-vous car il est plus à son affaire quand le terrain est très souple. A mon avis, il peut se racheter.

Mathieu Boutin : Jeudi, Larno (n°8) fait une semi-rentrée à l’occasion de ce quinté+. Il n’a pas couru depuis un certain temps, faute d’engagements autour du mile sur le gazon depuis un moment. Le matin à l’entraînement, mon cheval paraît bien même s’il est difficile à cerner précisément car il n’est pas aisé à canaliser et travaille seul. Il avait bien couru sur la fraîcheur à Cagnes sur mer. Un terrain assoupli serait un atout supplémentaire.

François Monfort : En dernier lieu, Rebel Lightning (n°9) a bien tenu sa partie mais il n’a peut-être pas trop apprécié la fibrée car je l’ai trouvé moins tranchant que d’habitude. Il retourne sur le gazon ici. Il ne va pas avoir de problème avec ce terrain souple. Un bon numéro de corde est important. C’est le vrai cheval de 1500-1600 mètres. J’espère qu’il va réussir à gagner ce prix de Pau. Il a très bien travaillé et est extra le matin au boulot. Tous les feux sont au vert.

Jérémy Para : Neguev (n°11) s’est très bien comporté pour la première sortie sous l’entraînement de Fabrice Vermeulen, traçant une bonne fin de course. Il semble en belle forme le matin au boulot. Logiquement, on en attend une belle prestation d’autant qu’il est mieux situé sur l’échelle des valeurs cette fois-ci.

Thierry Lemer : Jumpin’ Jack Flash (n°12) reste sur un échec sans trop d’explication hormis, peut-être, le déroulement de course où les attentistes n’ont pu revenir. Maintenant, le cheval est resté en très bonne forme, raison pour laquelle je l’ai déclaré partant. Il n’a plus à prouver sa compétitivité dans les gros handicaps. Avec un parcours fluide et sans encombre, je le crois en mesure de prendre une part active à l’arrivée de ce quinté du 4 avril.

Philippe Sogorb : Skalleto (n°13) a fini septième dernièrement mais je m’attendais à mieux de sa part. Ce qui me fait continuer dans cette voie, c’est sa situation au poids qui s’améliore et sa forme qui est toujours au beau fixe. De plus, il est polyvalent et s’est déjà bien comporté sur le mile de Saint-Cloud. Avant le coup, je le crois capable de finir dans la combinaison gagnante de ce tiercé. Je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Guillaume Nicot : Patchewollock (n°14) m’a fait une belle impression l’avant-dernière fois, en revenant de l’arrière, avec le bonnet. On essaie qu’il ne tire plus et j’aimerais bien l’avoir décontracté. On va le remonter dernier, avec le bonnet et, s’il ne tire pas, on peut espérer qu’il fasse une bonne ligne droite. Il est agréable, a du potentiel, mais est encore pris un peu haut sur l’échelle des valeurs.

Mauricio Delcher-Sanchez : Alberobello (n°15) m’a un peu déçu en dernier lieu car il restait sur une bonne performance. Depuis, mon élève est resté en excellente condition et son retour sur le gazon ne m’inquiète pas vraiment car il s’est déjà bien comporté sur cette surface, notamment à Saint-Cloud. Les 1600 mètres seront certainement plus dans ses cordes. Il a les moyens de tirer son épingle du jeu dans ce prix de Pau.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette59131521176
Turfomania.fr5151382131112
Equidia51511912131614
Geny Courses515912117816
Canalturf.com59115716132
Zeturf.fr
Radio Balances271512139511
Bilto92513107815
RTL51021891311
Tierce Mag.597121113152

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 4 avril 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs à grosse cote capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome du Val d’Or à Saint-Cloud. Les consultants : Philippe Thévenon et Eric Brosselin.


Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les jeudis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h45. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Saint-Cloud. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé, cette somme atteint 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE LYON PARILLY – Réunion premium n°2 – Course pmu n°7 (Prix de l’Occident) – Départ prévu aux alentours de 15h17 – Trot attelé – Allocations totales : 22000 € – Distance à parcourir : 2850 mètres – Piste en pouzzolane de 1200 mètres de circonférence – 18 partants – Corde à gauche – Course réservée à des mâles, femelles et hongres âgés de 5 à 10 ans n’ayant pas gagné 172000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 86000 € ou plus. Les turfistes auront du pain sur la planche ce jeudi avec deux réunions premium réservées aux trotteurs très intéressantes mais riches en partants. La première se déroulera sur l’hippodrome de Lyon-Parilly et la seconde aura lieu en Normandie sur la piste corde à gauche de Mauquenchy. C’est sur le premier cité que se produira CARAT DU GOUTIER (n°3), le cheval du jour de FT. Ce représentant de l’entraînement de Markku Vartiainen disputera la septième épreuve du programme, une course au trot attelé pour chevaux d’âge où il sera bien engagé au premier poteau de départ. En pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle, ce fils de Quido du Goutier et Odyssée du Goutier reste sur toute une série de bons résultats en province et en région parisienne. Mis au repos après sa bonne deuxième place à Bordeaux en fin d’année dernière, il avait bien tenu sa partie à Machecoul pour sa rentrée avant de confirmer par une probante troisième place à Laval. Plus pris de vitesse que réellement battu par la suite à Enghien Soisy, il ne déméritait ce jour-là et franchissait le poteau en quatrième position. Jeudi, son entourage effectuera un long déplacement jusqu’en terre lyonnaise avec de grandes ambitions et il sera associé à Serge Peltier, un professionnel qui connaît parfaitement la piste. Capable d’adopter toutes les tactiques, il devrait logiquement lutter pour les toutes premières places s’il parvient à rapidement trotter parmi les chevaux de tête. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également