Prix Vichy Celestins - course pmu du 4 juin 2019

Pronostic quinté du 4 juin 2019 – Prix Vichy Celestins

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 4 juin aura comme support le Prix Vichy Celestins, une course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vichy. Cette épreuve de trot attelé qui sera dotée de 49000 € d’allocations a réuni seulement 14 partants âgés de 4 à 10 ans inclus. Tous ces chevaux s’affronteront aux alentours de 13h50 sur le parcours des 3525 mètres corde à droite de la piste en pouzzolane et ils seront répartis sur trois échelons de départ (handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 240000 € ou plus et handicap de 50 mètres pour les chevaux ayant gagné 380000 € ou plus).

Le favori du pronostic

En important retard de gains à l’heure actuelle, CLASSIC CONNECTION (n°2) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce représentant de la casaque de Jean-Pierre Dubois a de sérieux titres à faire quand on analyse ses résultats. Il possède, en effet, des lignes avec des chevaux de la trempe de Express, Voltaire Gifont, Alcoy, Hambo Transs R, Broadwell ou Excellent. Autant de trotteurs qui auraient été plébiscités par les parieurs s’ils avaient été déclarés partants ce mardi. Il possède donc une chance théorique de premier ordre à défendre dans un lot comme celui-ci. Auteur d’une rentrée victorieuse sur cette piste en dernier lieu, Ce fils de Love You et Crys Dream est actuellement en pleine possession de ses moyens et il sera de nouveau déferré des postérieurs. Dès lors, il devrait logiquement doubler la mise s’il a bien récupéré de ses efforts. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

De retour à son meilleur niveau, DOSTOIEVSKI (n°8) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Ce protégé de Jean-Michel Bazire n’est assurément pas un champion mais sa carrière est bien menée et il fait preuve d’une louable régularité dans ses performances. Mis au repos après avoir gagné sa course durant le meeting d’hiver de Vincennes, ce représentant de la casaque de l’écurie des Charmes avait fait son retour en piste le mois dernier. Ce jour-là, il avait fait la faute au moment de la volte étant rapidement disqualifié par les commissaires. Présenté à Enghien Soisy la fois d’après, il s’imposait de bout en bout mais dans des allures irrégulières, ce qui causait sa disqualification après enquête. Mardi, il sera bien engagé au premier poteau de départ et son entraîneur le présente à nouveau pieds nus, une configuration qui l’améliore beaucoup. N’ayant plus à prouver son aptitude aux parcours à main droite, il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugée sur ce qu’elle a réalisé de mieux au cours de sa carrière, CREPE DE SATIN (n°11) semble être le bon tocard de ce quinté du 4 juin. Cette élève de Bruno Marie reste certes sur des sorties assez quelconque mais elle vaut assurément mieux que cela. En dernier lieu, elle n’a jamais donné d’espoirs aux turfistes qui avaient misé sur ses chances mais elle évoluait au trot monté et elle se heurtait à forte partie. On la jugera plutôt sur sa cinquième place acquise dans le Trophée Vert. Ce jour-là, elle était devançait notamment Beerscott, un pensionnaire d’Alain Chavatte qui confirmait ensuite dans un événement à Vincennes. Jugé sur cette ligne intéressante, elle ne semble pas incapable de pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Bien engagé à la limite du recul, BIG HEADACHE (n°10) fera partie des belles possibilités même s’il ne sera déferré que dans antérieurs contrairement à ses plus récentes sorties toutes excellentes. Ce cheval entraîné par Philippe Daugeard vient, en effet de prouver sa forme à plusieurs reprises dans des lots bien composés. Lors de sa dernière sortie au trot attelé, il dominait notamment Electric Light, un trotteur qui venait de conclure dans le sillage de notre préféré. La ligne est donc particulièrement favorable et il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce Prix Vichy Celestins à l’issue d’un bon parcours caché. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Comme le montre ses derniers résultats, ELISEO (n°4) est en excellente condition physique à l’heure actuelle. Ce pensionnaire de l’écurie de Frédéric Prat se situe juste en dessous des bons chevaux de sa génération. Cela suffit pour lui voir une belle chance à défendre dans un lot comme celui-ci surtout en partant au premier échelon. Avant le coup, on lui accordera donc un très large crédit. CRESTA ROSSA (n°6) fait preuve d’une grande régularité et elle n’a plus à faire ses preuves cordes à droite. Déferrée des 4 pieds et confiée à l’habile François Lagadeuc pour ce bel engagement en tête, cette fille de Repeat Love et Quercifolia devrait lutter pour les places si elle bénéficie d’un déroulement de course à sa convenance. Il ne faut pas condamner ECLAT DE GLOIRE (n°3) sur sa dernière disqualification sur un hippodrome très particulier (Cavaillon). Ce protégé de Loris Garcia est, en effet, un des bons élément du Sud-est dans cette génération des 5 ans et on peut noter qu’il s’est déjà imposé à Vincennes dans un lot de bonne facture. Capable de finir vite lorsqu’il n’a rien fait du parcours, ce redoutable finisseur va être grandement avantagé par la longue ligne d’arrivée de l’hippodrome de Vichy et, s’il trouve l’ouverture au moment opportun, il devrait logiquement participer à l’arrivée de cet événement. Enfin, on s’intéressera à la candidature de BOTTICINO (n°5), un cheval qui est actuellement en pleine possession de ses moyens. Ce fils d’Orlando Sport et Stella Azzura reste, en effet, sur toute une série de bons résultats. Dernièrement, il terminait notamment deuxième derrière la jument entraînée par Jean Baudron, laquelle aura une bonne chance à défendre. Auparavant, il s’octroyait la quatrième place d’un événement sur cette piste de vichy alors qu’il avait pourtant le handicap de rendre la distance. Ce jour-là, cet élève de Christophe Flirden faisait afficher 1’14’3 sur 2975 mètres, un excellent chrono. N’ayant plus à prouver son aptitude au parcours, ce bon finisseur essaiera de compléter la combinaison gagnante.

La dernière minute

Mardi, BAD JULRY (n°9) va bénéficier d’un engagement en or à la limite du recul et son entraîneur, Jean-Paul Gauvin, est loin d’être négatif à son sujet. Il n’a toutefois plus aucune marge de manoeuvre avec ses gains et, face à des chevaux plus jeunes que lui, il devra compter sur plusieurs défaillances pour obtenir un bon classement dans cette épreuve au trot attelé. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera donc surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 04/06/2019 : 2 – 8 – 11 – 10 – 4 – 6 – 3 – 5

[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Taboola »][/siteorigin_widget]

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Mickaël Cormy (n°13) : 66% de réussite
  • Serge Peltier (n°10) : 57% de réussite
  • Jean-Paul Gauvin (n°9) : 55% de réussite
  • Steve Stéfano (n°7) : 50% de réussite
  • François Lagadeuc (n°6) : 47% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Christophe Flirden (n°5) : 66% de réussite
  • Jean-Paul Gauvin (n°9) : 63% de réussite
  • Loris Garcia (n°3) : 60% de réussite
  • Mickaël Cormy (n°13) : 54% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°8) : 53% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Crêpe de Satin (n°11) : 1’11’4
  • Big Headache (n°10) : 1’11’6
  • Cresta Rossa (n°6) : 1’11’9
  • Eliséo (n°4) : 1’12’0
  • Botticino (n°5) : 1’12’0

Les conditions de course

Course internationale de trot attelé réservée à des mâles, femelles et hongres âgés de 4 à 10 ans inclus. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 240000 € ou plus et handicap de 50 mètres pour les chevaux ayant gagné 380000 € ou plus. Sont seuls admis à driver les pilotes ayant gagné au moins trente-cinq courses pmu dont dix dans la discipline du trot attelé (en étant titulaire d’une autorisation de monter à titre professionnel). Distance à parcourir : 3525 mètres. Piste en pouzzolane. Bon terrain. Corde à droite. 14 partants. Météo : Temps partiellement couvert (32°). Allocations totales : 49000 € (Vainqueur : 22050 €, 1er accessit : 12250 €, 2ème accessit : 6860 €, 4ème place : 3920 €, 5ème place : 2450 €, 6ème place : 980 €, 7ème place : 490 €).

Les interviews des entraîneurs

Julie Triomphe : Bleven (n°1) revient en bonne forme comme l’indiquent ses dernières performances dans des courses pmu. En dernier lieu, mon cheval aurait pu obtenir un meilleur classement avec un meilleur parcours et un meilleur numéro derrière les ailes de l’autostart. Il a bien travaillé la semaine dernière à l’entraînement. Certes, l’opposition est relevée mais on se fait plaisir avant tout. Selon moi, il ne sera pas ridicule et je ne serais pas étonné qu’il obtienne la cinquième place de ce quinté du 4 juin.

Clément Duvaldestin (son driver) : Classic Connection (n°2) vient de gagner pour sa rentrée sur cette piste corde à droite de Vichy. Après avoir attendu durant les trois premiers quarts du parcours, il est ensuite venu au côté du cheval de tête et pour finir, il l’a fait de lui-même. C’est un bon cheval. Mon partenaire a certainement progressé là-dessus et il devrait logiquement participer à l’arrivée de ce tiercé. Tous les feux sont au vert.

Loris Garcia : Eclat de Gloire (n°3) n’avait pas de bonnes courses après le meeting de Cagnes sur mer. Il a bénéficié d’un break. Lors de son avant-dernière tentative au trot attelé, mon pensionnaire courait correctement à Borély avec le 16 à l’autostart en restant ferré. Ensuite, cela s’est mal passé sur l’hippodrome de Cavaillon. C’est devenu un vrai gaucher mais il peut réussir sur de grandes pistes à droite comme Vichy. Bien placé en tête, il a une bonne chance à défendre dans ce quinté+.

Frédéric Prat : Eliséo (n°4) est tombé sur un os (Digne et Droit) dernièrement à Châtelaillon-La Rochelle. Il est toujours en pleine possession de ses moyens et se montre régulier dans ses résultats. Mardi, l’engagement sera favorable face à ses aînés. de plus, ce parcours de tenue corde à droite va parfaitement convenir à ses réelles aptitudes. Sur le papier, toutes les conditions sont réunies pour qu’il obtienne un bon résultat dans ce Prix Vichy Celestins.

Christophe Flirden : Botticino (n°5) se montre irréprochable depuis son retour à la compétition. Il a fait le parcours avec une roue déjantée lors de son unique échec. Il lui manque juste un peu de chance. Mon cheval apprécie particulièrement le profil de la piste de Vichy. Je redoute seulement les faux-départs qui peuvent le tendre. A mon avis, il a parfaitement sa place dans la combinaison gagnante de ce quinté du 4 juin.

Jean Baudron : Cresta Rossa (n°6) déçoit très peu. Elle rentre, en effet, aux balances quasiment après chaque sortie. À Cholet, ma jument avait le handicap de rendre la distance à de bons 5 ans. Aussi, ferrée assez lourd, c’était surtout une course d’entretien. Ensuite, elle trouvait une opposition dans ses cordes à Agen. Je la déferre des quatre pieds pour ce tiercé. Il y a des jeunes chevaux au premier échelon mais, selon moi, elle devrait figurer parmi les cinq premiers.

Jean-Marie Roubaud : Vivario du Bellay (n°7) est arrivé à l’écurie depuis un peu moins de deux mois. Il a connu des problèmes de jambes et va régulièrement à la rivière. Il m’a fallu un peu l’arrêter et il a perdu en condition physique. Il s’agit ici d’une véritable rentrée. J’ai d’autres chevaux à courir au cours de cette réunion pmu. Je le mets dans le camion. A mon avis, il n’a aucune chance de faire l’arrivée de ce quinté+. Vous pouvez l’éliminer de votre prono.

Jean-Michel Bazire : Dostoievski (n°8) progresse régulièrement au fil des courses. Pour sa rentrée à Vincennes, il n’avait pu avoir un vrai parcours, en raison d’un souci d’harnachement. Ensuite, à Enghien soisy, je pensais que mon élève pouvait manquer d’un petit quelque chose mais s’il n’avait pas commis une battue d’amble, il se serait imposé. Les 3525 mètres ne sont pas gênant. Il détient une première chance théorique à défendre dans ce Prix Vichy Celestins.

Jean-Paul Gauvin : En dernier lieu, Bad Julry (n°9) n’a pas bénéficié d’un déroulement de course favorable alors qu’il avait le handicap de partir en deuxième ligne. Cette sortie ne l’a pas marqué. Cette fois-ci, mon cheval aura l’avantage de s’élancer au premier poteau de départ et surtout d’être sur une distance à son entière convenance. J’ai pris la décision de le déferrer des quatre pieds. Je ne peux pas vous certifier qu’il va gagner ce quinté du 4 juin mais, selon moi, il est capable de tirer son épingle du jeu.

Philippe Daugeard : Big Headache (n°10) n’a pas du tout démérité à Meslay-du-Maine. Il a fourni un petit effort pour se placer puis est tombé sur un rival performant. Il est maniable, sérieux et encore très compétitif à 9 ans. Il doit affronter des chevaux plus jeunes que lui dans ce tiercé mais l’engagement est intéressant. À l’issue d’un bon déroulement de course, il devrait bien tenir sa partie.

Bruno Marie : Crêpe de Satin (n°11) alterne les deux spécialités à la faveur des engagements dont elle dispose. Elle est plus performante à l’attelage. Elle a désormais des gains et ce n’est jamais facile de rendre la distance. Elle doit pister et compter sur un très bon déroulement de course pour donner sa pleine mesure. Néanmoins, elle va donner son maximum et essayer d’obtenir le meilleur classement possible dans ce quinté+.

Jean-Philippe Ducher : Avrik de Guez (n°12) n’est plus loin de son bon degré de forme. Mardi, il ne sera pas encore déferré des quatre pieds mais allégé dans sa ferrure. Cela risque de se jouer au premier échelon mais une éventuelle cinquième place n’est pas impossible.

Mickaël Cormy : Balbir (n°13) a bénéficié d’un mois de repos. Il a repris l’entraînement depuis trois semaines. Il trouve une occasion de faire une rentrée avant de se diriger sur une belle course à Toulouse courant juin. Il n’est pas affûté et risque de manquer de compétition. Je suis à court de préparation. Mon protégé restera donc ferré pour ce prix Vichy Célestins. Je conseille aux parieurs de miser sur ses chances prochainement.

Yannick-Alain Briand : Viking Blue (n°14) aurait pu effectuer sa rentrée il y a déjà un mois mais il n’avait pas de course pmu à son programme. Mon pensionnaire va avoir besoin de courir pour retrouver la bonne carburation. De plus, il effectue sa réapparition à main droite alors que ce n’est pas vraiment sa meilleure corde. Il a beaucoup de choses contre lui et, avant le coup, nous n’avons pas la prétention de participer à l’arrivée de cet événement.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette286931045
Turfomania.fr842635109
Geny Courses2846510313
Equidia284365109
Canalturf.com823469510
Zeturf.fr8241096312
Radio Balances8249631011
Bilto842963105
RTL8241039116
Tierce Mag.849326510

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 4 juin 2019 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports du Quinté. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vichy. Les consultants : Damien Bazerque et Thierry Carosini.


Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les mardis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ du jour sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h50. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cet événement en direct depuis l’hippodrome de Vichy. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder cette course événement sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques propose, sur leur site web, un live de toutes les courses pmu du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, cette somme atteint 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d’écurie n’est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est plus un outsider capable de générer de beaux rapports pmu car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Afin d’augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE VICHY – Réunion premium n°1 – Course pmu n°4 (Prix de Grosbois) – Départ prévu aux alentours de 15h35 – Trot attelé – Allocations totales : 27000 € – Course européenne – Distance à parcourir : 2950 mètres – Piste en pouzzolane – 13 partants – Corde à droite – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 7 à 10 ans n’ayant pas gagné 195000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 110000 € ou plus. Sont seuls admis à participer à cette épreuve les chevaux n’ayant pas, dans les 12 mois précédant la course, été classés, au trot attelé, 1er, 2ème ou 3ème d’une épreuve de Groupe I. Sont seules admises à driver les personnes ayant gagné au moins cinq courses pmu (en étant titulaire d’une autorisation de monter à titre professionnel). Deux réunions premium réservées aux trotteurs seront au programme sur Equidia ce mardi. La première se déroulera sur la piste corde à droite de Vichy avec en point d’orgue le quinté du jour. L’hippodrome de Vincennes en région parisienne prendra ensuite le relais pour sa traditionnelle réunion en nocturne. C’est sur le premier cité que se produira DANCELLI (n°5), le cheval du jour de FT. Ce trotteur entraîné et drivé par Olivier Raffin disputera la quatrième épreuve du programme, une course européenne où il aura l’avantage de partir au premier poteau de départ. Après un début de carrière en Scandinavie, ce fils de Norvelous Hanover et New Winning vient d’effectuer de probants débuts sur notre sol en obtenant une bonne deuxième place lors d’une épreuve au trot attelé qui se courait sur l’hippodrome de Toulouse. Ce jour-là, il faisait son retour à la compétition mais il fournissait un excellent effort final le long de la corde échouant de très peu pour la victoire. On notera également qu’il trottait 1’15’0 sur 2950 mètres, un chrono très intéressant pour cette catégorie. En important retard de gains à l’heure actuelle et très à l’aise corde à droite, il devrait logiquement s’imposer ce mardi s’il répète ce qu’il vient de montrer. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt d’autant qu’il courra de nouveau déferré des antérieurs.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner au PMU : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En appliquant cette astuce, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également