Prix Grace Ducal - course pmu du 5 février 2019
/ / Pronostic quinté du 5 février 2019 – Prix Grace Ducal

Pronostic quinté du 5 février 2019 – Prix Grace Ducal

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 5 février aura comme support le prix Grace Ducal, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Cagnes sur mer. Cette compétition dotée de 41000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 7 à 10 ans inclus (V à C) n’ayant pas gagné 419000 € au cours de leur carrière. Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 13h47 sur le parcours des 2925 mètres corde à gauche de la piste en pouzzolane et ils seront répartis sur deux échelons de départ (Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 207000 € ou plus).

Le favori du pronostic

Jugé sur ce qu’il vient de réaliser sur ce champ de courses, VOELAND (n°11) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce fils de Ni Ho Ped d’Ombrée et Oquita d’Harcourt vient, en effet, de bien tenir sa partie dans la course référence échouant de peu pour la victoire face au protégé de Jean-Marie Roubaud. Ce jour-là, il était abandonné à tort par les parieurs et il faisait affiché un joli 42/1. Mardi, il devrait être logiquement beaucoup plus joué d’autant qu’il sera associé à Christophe Martens, un pilote qui connaît parfaitement ce tracé. N’ayant plus à prouver son aptitude au parcours et de nouveau déferré des 4 pieds, ce redoutable finisseur semble en mesure de renouer avec la victoire s’il bénéficie d’un parcours limpide. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Meilleur que jamais à l’heure actuelle, VIKING D’HERMES (n°17) constitue une base solide dans ce quinté+. Lauréat de 4 de ses 5 dernières sorties, ce rejeton de Sancho Pança et Norina Way est actuellement au somment de son art. En dernier lieu, après un bon parcours parmi les chevaux de tête, il a gagné un événement disputé sur cet hippodrome dominant bon nombre de ses adversaires du jour. Mardi, contrairement à sa dernière tentative, il aura le handicap de rendre la distance. Son driver devrait donc se montrer plus patient cette fois-ci mais cela ne devrait pas l’empêcher de s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugé sur ses meilleurs titres, COLONEL BOND (n°10) semble être le bon tocard de ce quinté du 5 février. Par le passé, ce cheval entraîné par Jean-Pierre Ensch s’est, en effet, déjà mis en évidence dans des lots de bonne facture. Au printemps dernier, il avait notamment obtenu remporté une étape du Grand National du Trot sur l’hippodrome de Lyon la Soie. Ce jour-là, il devançait Cavalleria et Balbir, deux concurrents qui auraient été plébiscités par les parieurs s’ils avaient été déclarés partants dans cette compétition. Sa chance théorique est donc bien réelle. A la faveur de quelques progrès, il pourrait pimenter les rapports en cas de défaillance des principaux favoris.

L’outsider spéculatif

Cheval bien né par Repeat Love et Bodomie (mère entre autres du millionnaire Magnificent Rodney, désormais étalon), BENTLY DE RACONIS (n°2) n’a pas la qualité de son illustre aîné mais il fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats ayant, tout de même, accumulé près de 200000 euros de gains en seulement 57 courses. En dernier lieu, son driver, Nicolas Ensch, l’a mené assez offensivement et il a cafouillé dans ses allures aux abords du poteau après avoir longtemps animé les débats étant disqualifié après enquête des commissaires. Auparavant, il avait montré des progrès à chacune de ses sorties montrant qu’il était sur la bonne voie après avoir été absent de la compétition pendant quelques mois. Mardi, à l’issue d’un parcours un peu plus préservé, il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix Grace Ducal. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

BLOOMA D’HERIPRE (n°18) fait figure de jument de classe dans un lot comme celui-ci. Bien engagée au plafond des gains et confiée à Eric Raffin, un driver qui s’entend bien avec elle, cette fille de Rolling d’Héripré et Quenta Por Favor semble offrir de sérieuses garanties d’autant qu’elle effectuera un long déplacement. Avant le coup, on lui accordera donc un très large crédit. CASH DES CAILLONS (n°5) et BUZZ DE CAREL (n°3) viennent de prouver leur bonne forme du moment en s’octroyant les deux premières places d’une course pmu qui se courait sur cet hippodrome de la Côte d’Azur. Mardi, ces deux chevaux vont courir de manière rapprochée mais ils auront l’avantage de partir au premier poteau de départ et ils évolueront encore pieds nus. S’ils sont bien récupéré de leurs efforts, ils devraient logiquement prendre une part active à l’arrivée de cet événement. ARTISTE DU LYS (n°7) est actuellement en pleine possession de ses moyens comme le montre sa récente troisième place derrière les deux pensionnaires de l’écurie de Romuald Mourice. Bien engagé au premier échelon et présenté pieds nus pas son mentor Nicolas Mourot, ce rejeton de Oiseau de Feux et Jaquissime semble en mesure de terminer dans la combinaison gagnante si son pilote le drive au mieux de ses intérêts. Il aurait donc été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

Alors qu’il restait sur toute une série de résultats en dents de scie, APRION (n°14) vient de refaire surface en s’octroyant la quatrième place de la course référence. Ce jour-là, ce protégé de Yannick-Alain Briand avait bénéficié d’un excellent déroulement de course derrière les chevaux de tête et il avait ensuite bien prolongé son effort jusqu’au passage du poteau d’arrivée. Mardi, ce fils de Nahar de Béval et Idole Verte aura le handicap de rendre 25 mètres et il n’est pas certain qu’il soit aussi chanceux. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 05/02/2019 : 11 – 17 – 10 – 2 – 18 – 5 – 3 – 7

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Nicolas Ensch (n°2) : 80% de réussite
  • Yannick-Alain Briand (n°14) : 77% de réussite
  • David Békaert (n°17) : 50% de réussite
  • Anthony Laigron (n°12) : 50% de réussite
  • Eric Raffin (n°18) : 36% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Nicolas Mourot (n°7) : 100% de réussite
  • Nicolas Ensch (n°2, n°15) : 50% de réussite
  • Yannick-Alain Briand (n°14, n°13) : 50% de réussite
  • Loris Garcia (n°1) : 50% de réussite
  • Grégory Thorel (n°18) : 44% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Caly Loulou (n°15) : 1’11’1
  • Aprion (n°14) : 1’11’5
  • Viking d’Hermès (n°17) : 1’11’5
  • Arthuro Boy (n°13) : 1’11’7
  • Blooma d’Héripré (n°16) : 1’11’8

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Viking d’Hermès (n°17) : 1’12’6
  • Colonel Bond (n°10) : 1’12’9
  • Voeland (n°11) : 1’13’4
  • Vénézia de Mai (n°12) : 1’13’6
  • Buzz de Carel (n°3) : 1’13’8

Les conditions de course

Course de trot attelé s’adressant à des mâles, femelles et hongres âgés de 7 à 10 ans inclus (V à C) n’ayant pas gagné 419000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 207000 € ou plus. Distance à parcourir : 2925 mètres. Corde à gauche. Piste en pouzzolane. 16 partants. Allocations totales : 41000 € (Vainqueur : 18450 €, 1er accessit : 10250 €, 2ème accessit : 5740 €, 4ème place : 3280 €, 5ème place : 2050 €, 6ème place : 820 €, 7ème place : 410 €).

Les interviews des entraîneurs

Loris Garcia : Lors d’une course pmu disputée en fin d’année dernière sur cet hippodrome de Cagnes sur mer,  Avalo Montaval (n°1) avait fournit un bon effort final dans l’ultime ligne droite. Ce jour-là, mon cheval m’avait beaucoup plu. Malheureusement, il n’a pas eu d’engagements intéressants depuis cette bonne tentative et j’espère qu’il ne va pas manquer d’un parcours. A l’entraînement, il a l’air d’être en pleine possession de ses moyens. Il est gai et frais, ce qui est important à son âge. Le lot tient la route mais avec une course en dedans, il pourrait figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 5 février.

Nicolas Ensch : Bently de Raconis (n°2) vient de bien courir mais je lui avais enlevé son enrênement et il s’est un peu relâché dans la phase finale étant sanctionné après enquête des commissaires sur ses allures. Mardi, je vais le lui remettre cet artifice. Mon pensionnaire fait preuve d’une louable régularité dans ses performances et il évoluera en plein dans sa catégorie. Ainsi, il devrait être en mesure de faire l’arrivée de cet événement même s’il court un peu rapproché. Je vous conseille donc de l’envisager plus pour une place que pour la victoire. Caly Loulou (n°15), sa compagne de box, a bien couru le dernier coup et elle aurait pu obtenir un meilleur classement en étant plus heureuse. Cette fois-ci, la jument aura le handicap de rendre 25 mètres et elle va devoir subir la course. Si elle peut se faire ramener jusqu’à la sortie du tournant final alors elle pourra ensuite placer sa pointe de vitesse finale. Avec un bon parcours, elle est parfaitement capable d’obtenir un bon résultat dans ce tiercé. Sachez que je n’ai pas de préférence entre mes deux chevaux.

Romuald Mourice : Buzz de Carel (n°3) est revenu au top de sa forme et se plaît particulièrement sur cette piste de Cagnes-sur-Mer. Mardi, il bénéficiera d’un bel engagement en tête. Il est maniable et vite sur jambes, ce qui est un avantage dans ce genre d’épreuves. Il court certes de façon rapprochée mais il me paraît avoir bien récupéré de ses efforts. Dans ce lot bien composé, il pourrait accrocher un accessit. Cash des Caillons (n°5) vient de gagner une course pmu sur ce tracé en devançant son compagnon d’entraînement. Bien qu’enchaînant les courses, il me paraît toujours en excellente condition physique. Il sera de nouveau pieds nus pour cet engagement favorable. Je suis obligé de le driver mais sachez que mes deux pensionnaires devraient terminer dans les cinq premiers de ce quinté+. Avant le coup, j’ai une légère préférence pour lui. Tous les feux sont au vert.

David Alexandre : Athos du Rib (n°4) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs lors de ses dernières sorties mais il n’était pas à son meilleur niveau. Mon cheval n’avait pas de mordant. Depuis quelques semaines, je le trouve sur la montante. Cependant, pour retrouver le bon rythme, il a besoin de courir. A mon avis, il ne sera pas assez affûté pour espérer un bon résultat dans ce prix Grace Ducal. Etre pieds nus n’est pas forcément un avantage. A priori, avec des plaques devant et déferré des postérieurs, cela lui convient bien. En dernier lieu, Vasco de Viette (n°16) a très mal couru terminant loin des chevaux de tête. Certes, je l’avais couru ferré en vue de cette épreuve mais il ne m’a quand même pas laissé une impression favorable. A l’entraînement, il paraissait pourtant bien. Avant le coup, je suis donc dans l’expectative.

Jean-Marie Roubaud : En dernier lieu, Bixente (n°6) n’a pas pu s’exprimer dans la ligne d’arrivée sans quoi il serait rentré aux balances. Au niveau forme, il est toujours aussi bien. Dans ce quinté du 5 février, il découvrira un bon engagement en tête mais sa tâche s’annonce tout de même assez compliquée. Ainsi, il essayer de compléter la combinaison gagnante. Viking d’Hermès (n°17), son compagnon d’écurie, a parfaitement récupéré de ses efforts et a travaillé de bonne manière depuis sa dernière sortie victorieuse. Cette fois-ci, mon protégé aura le handicap de rendre la distance et il faudra venir sur les autres dans la phase finale. Il est capable de le faire. À 10 ans, il est encore tout neuf après avoir été arrêté un moment. De plus, il adore l’hiver. Je crains en priorité Blooma d’Héripré et les deux Mourice en tête.

Nicolas Mourot : Artiste du Lys (n°7) n’est peut-être pas fait pour la grande piste de Vincennes. Depuis, il a bien couru à Cagnes en attendant son heure au sein du peloton. J’avais du gaz toute la route pour gagner mais il n’a pas fini aussi vite que je l’espérais. Il est aussi bien en trottant aux avant-postes. Cet engagement arrive un peu vite mais il n’a rien d’intéressant ensuite. A mon avis, il est capable de participer activement à l’arrivée de ce tiercé.

Junior Guelpa : Bocsa de Lespi (n°8) monte en puissance à chacune de ses tentatives. Dernièrement, ma jument a répondu présent réalisant un bon chrono. Les engagements s’enchaînent bien à l’heure actuelle. Physiquement, elle a l’aire d’être en forme. Elle peut aller de l’avant ou attendre. Au premier poteau, elle est en mesure d’obtenir un bon classement dans ce quinté+.

David Cinier : En dernier lieu, Azafran (n°9) a été desservi par le manque de train. Cette course pmu s’est jouée sur un déboulé final, ce qui n’est pas à son avantage. Il a cependant toujours suivi facilement durant le parcours. Mardi, il sera bien placé à la limite du recul dans ce prix Grace Ducal, ce qui me force à courir mais mon cheval tarde à retrouver son meilleur niveau. Peut-être en a-t-il un peu marre de la piste de Cagnes-sur-Mer ?

Jean-Pierre Ensch : La dernière performance de Colonel Bond (n°10) est trop mauvaise pour être exacte, sans que je puisse expliquer pourquoi. Peut-être était-il trop tendu, à moins que ce ne soit une histoire de ferrure. Je l’ai fait examiner après la course et il n’a rien. Il avait bien couru précédemment et aurait lutté pour les premières places sans sa faute dans le dernier tournant. Personnellement, je le pense capable de se rappeler au bon souvenir des parieurs à l’occasion de ce quinté du 5 février. Vous auriez tort de l’éliminer de votre prono.

Anthony Laigron : Vénézia de Mai (n°12) se donne toujours à fond mais les circonstances de course ne sont pas toujours à son avantage. Mardi, l’opposition est probablement moins relevée dans ce tiercé mais elle aura le handicap de s’élancer au deuxième échelon, ce qui n’est jamais simple à Cagnes-sur-Mer. Toutefois, on va la munir d’œillères plates pour la tendre davantage et elle sera menée plus offensivement. Il faut souhaiter que tout se passe bien.

Yannick-Alain Briand : En dernier lieu, Arthuro Boy (n°13) a couru battu à la corde. Malheureusement, les positions sont restées figées ce jour-là. Eric Raffin, son driver, m’a dit qu’il aurait pu mieux faire. Il ne sera pas déferré cette fois mais il n’y a pas beaucoup d’écart quand il est chaussé. Si tout se passe bien, mon cheval peut prendre la quatrième ou cinquième place de ce quinté+. Je viens de découvrir Aprion (n°14) en compétition. Je ne le connaissais pas trop car au travail, il n’est pas tellement démonstratif. Ce jour-là, j’ai perdu une quinzaine de mètres en attendant dans le dos de Cirrus Atout, ce qui m’a coûté la deuxième place. Je vais être plus en confiance ce coup-ci. Selon moi, il est en mesure d’obtenir un bon résultat.

Grégory Thorel : J’ai voulu changer la bride de Blooma d’Héripré (n°18) dans le Prix de Cornulier et elle a très mal couru. Auparavant, ma pensionnaire découvrait une tâche compliquée sur 2.100 mètres. Mieux vaut la juger sur ses deux bonnes performances précédentes. Elle s’est entraînée régulièrement afin de préparer ce prix Grace Ducal et l’engagement est idéal au plafond des gains. J’effectue évidement ce long déplacement avec des ambitions d’autant qu’elle a déjà bien couru sur cette piste. Je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette1710145187158
Turfomania.fr531721018147
Equidia1718155103214
Geny Courses111718358102
Canalturf.com1718105111538
Zeturf.fr14171851115310
Radio Balances1751815310117
Bilto17518151014117
RTL17181114155108
Tierce Mag.571718231015

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 5 février 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs à grosse cote capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Cagnes sur mer. Les consultants : Mickaël Afriat et Mathieu Mortagne.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les mardis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h45. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Cagnes sur mer. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE PORNICHET – Réunion premium n°4 – Course pmu n°2 (Prix de la Côte d’Amour) – Départ prévu aux alentours de 16h57 – Trot attelé – Allocations totales : 20000 € – Distance à parcourir : 2725 mètres – Piste en sable – 18 partants – Corde à gauche. Pour poulains entiers et hongres de 6 ans (D) n’ayant pas gagné 80000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 40300 € ou plus. Deux réunions premium réservées aux trotteurs seront au programme sur Equidia ce mardi. La première se déroulera sur la piste corde à gauche de Cagnes sur mer et la seconde aura lieu sur l’hippodrome de Pornichet dans l’ouest de la France. C’est sur ce champ de courses que se produira DIAMANT RARE (n°4), le cheval du jour de FT. Ce pensionnaire de l’écurie d’André Le Courtois disputera la deuxième épreuve du programme, une course au trot attelé. Ce concurrent reste reste sur deux échecs mais, jugé sur ce qu’il a réalisé de mieux au cours de sa carrière, il semble détenir une chance de premier ordre dans ce modeste lot où il s’élancera au premier poteau de départ. On notera également qu’il a été éloigné des pistes durant quelques mois. Ce cheval en retard de gains ne devrait donc plus tarder à pointer le bout de son nez. De plus, il sera déferré des 4 pieds, une configuration qui lui a souvent permis d’obtenir de bons résultats. Ce fils de Rieussec et Kaline Turgot compte, en effet, 4 victoires et 3 accessits en 10 tentatives pieds nus, soit 70 % de réussite dans les 3 premiers, un chiffre remarquable. Capable de prendre le train à son compte, un avantage sur ce tracé coulant où il est toujours compliqué de revenir de l’arrière-garde, il semble en mesure de se rappeler au bon souvenir des parieurs à l’occasion de cette modeste compétition. On suivra donc sa performance avec une grande attention malgré son degré de forme incertain.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également