Prix Spumate - course pmu du 5 mars 2018
/ / Pronostic quinté du 5 mars 2018 – Prix Spumate

Pronostic quinté du 5 mars 2018 – Prix Spumate

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 5 mars aura comme support le prix Spumate, un gros handicap (référence +6,+8) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Compiègne. Cette course d’obstacles dotée de 100000 € d’allocations a réuni 16 partants qui s’affronteront aux alentours de 13h47 sur le parcours des 3600 mètres corde à droite de la piste de haies. A l’occasion de cette épreuve réservée aux seules femelles, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour la gagner, les parieurs qui auront trouvé la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu.

Le favori du pronostic

Comme bon nombre de juments au départ de ce gros handicap, ARTEMIDOR (3) va effectuer son retour à la compétition ce lundi mais, jugée sur ses meilleurs titres, elle semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Cette fille d’Anabaa Blue n’a plus été revue en piste depuis sa cinquième place obtenue dans une compétition de niveau groupe III disputée au printemps dernier sur l’hippodrome de la Butte Mortemart. Ce jour-là, elle faisait jeu égal avec la favorite de ce gros handicap après avoir longtemps galopé aux avant-postes. Avant cette honorable prestation, on l’avait vu s’octroyer plusieurs accessits dans des épreuves disputée sur ce même champ de courses. Son aptitude au parcours est donc largement avérée. Malgré un poids assez élevé, elle devrait lutter pour les premières places. Elle sera la favorite de ce pronostic.

La base incontournable

SANTA ADELIA (2) fait figure de jument de classe en pareille société et, avant le coup, elle constitue une base solide dans ce quinté+. Cette pensionnaire de l’écurie de Guillaume Macaire possède les meilleurs titres parmi toutes les concurrentes au départ de ce gros handicap. On lui trouve, en effet, des lignes avec des juments ayant tutoyé l’élite de cette génération. Ce lundi, elle effectuera certes son retour à la compétition mais elle affrontera une opposition largement dans ses cordes. De plus, elle sera présentée par un entraîneur qui n’a pas pour habitude de présenter des chevaux hors de forme lors de leur réapparition. Voilà qui devrait logiquement lui permettre de s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugée sur ce qu’elle a réalisé de mieux au cours de sa carrière, DRESS BAIE (7) semble être le bon tocard de ce quinté du 5 mars. Cette jument entraînée par Yannick Fertillet avait fait grosse impression lors d’un succès sur la piste de Cagnes alors qu’elle affrontait les mâles. Ce jour-là, elle s’était imposée facilement laissant ses poursuivants dans le lointain après avoir pris le meilleur à l’entrée de la dernière ligne droite. Elle avait ensuite causé une vive déception à sa sortie suivante sur le steeple-chase étant irrémédiablement battue au début de la ligne d’en face. En dernier lieu, elle a toutefois rassuré son entourage en terminant à la deuxième place d’une épreuve en province. De nouveau munie d’oeillères et confiée à Thomas Beaurain, elle pourrait parfaitement s’emparer d’une place à belle cote.

L’outsider

L’an dernier, ECLIPSE DE COTTE (4) avait montré de sérieuses dispositions pour les courses d’obstacle en s’imposant dès ses débuts dans cette discipline. Cette représentante de la casaque de Magalen Bryant avait, en effet, remporté le prix Finot à Auteuil. Elle avait ensuite confirmé en s’octroyant plusieurs accessits tout en ayant le désavantage d’être confrontée aux mâles. Lundi, elle n’est pas encore revenue à son meilleur niveau d’après son entraîneur. Elle affrontera toutefois un lot à sa portée et semble tout à fait capable de jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix Spumate. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

KOBALTINA (15) n’est pas encore parvenue à ouvrir son palmarès sur les obstacles mais elle s’est, tout de même, octroyée 3 deuxièmes places en 4 tentatives, soit 75% de réussite. Cette élève d’Armel Le Clerc aura toutefois l’avantage d’être actuellement dans une condition physique avancée ayant couru tout au long de l’hiver à Pau. Elle a donc parfaitement sa place dans ce prono même si c’est loin d’être un coup sûr à l’arrivée. KAPKILINE (6) fait preuve d’une louable régularité depuis ses premiers pas en compétition (2 succès et 4 accessits en 6 sorties, soit 100% de réussite dans les 3 premiers). Cette fille de Kapgarde est actuellement en pleine possession de ses moyens comme le montre son récent succès sur le steeple-chase et elle devrait logiquement prendre une part active à l’arrivée si elle n’est pas prise de vitesse sur ce tracé coulant. Lauréate de ses deux premières tentatives de l’année (1 succès sur les haies et un autre sur le steeple), UTAH DE ROCHE (5) mérite une note de méfiance même si elle monte sérieusement de catégorie. Confiée à l’habile Kévin Nabet, KAMEKALINE ENKI (9) pourrait causer une belle surprise. On aurait pu en citer d’autres car c’est vraiment très ouvert.

La dernière minute

Ce lundi, MISS SALSA BLUE (1) aura l’inconvénient de porter le top-weight et de faire son retour en piste. Cette jument entraînée par l’habile François Nicolle possède néanmoins une réelle aptitude au parcours étant invaincue sur cette piste. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 05/03/2018 : 3 – 2 – 7 – 4 – 15 – 6 – 5 – 9

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Sucaille (11) : – 1 kilo

Les conditions de course

Handicap divisé (référence +6,+8) réservé aux pouliches et juments âgées de 4 et 5 ans ayant couru depuis le 1er janvier de l’année dernière inclus et ayant, lors de l’une de leurs six dernières tentatives dans la discipline de l’obstacle, soit été classés à l’une des sept premières places d’une course pmu, soit ayant reçu une allocation de 7500 €, soit été classés dans les trois premiers d’un prix (à réclamer excepté) couru sur un hippodrome de première catégorie. Allocations totales : 100000 € (Vainqueur : 45000 €, 2ème : 22000 €, 3ème : 13000 €, 4ème : 9000 €, 5ème : 5000 €, 6ème : 3500 €, 7ème : 2500 €).

Les interviews des entraîneurs

François Nicolle : L’année dernière, Miss Salsa Blue (1) avait échoué lors d’un gros handicap analogue. Il ne faut cependant pas trop la juger sur cette sortie en demi-teinte ayant quelques excuses à faire valoir. Elle apprécie le profil de l’hippodrome de Compiègne. Ma pensionnaire portera toutefois le top-weight et, avant le coup, c’est quand même loin d’être un penalty. Utah de Roche (5) a fait un truc lors d’une récente course pmu à Fontainebleau en ralliant le poteau avec plusieurs longueurs d’avance. Ce jour-là, elle affrontait un lot certes moyen et la piste légère mais elle s’est imposée avec la manière. Les données seront différentes ici mais je ne connais pas ses limites. Personnellement, je la pense capable de faire partie de la combinaison gagnante de ce quinté du 5 mars.

Guillaume Macaire : Santa Adelia (2) avait eu une fêlure l’année dernière et elle a donc dû rester immobilisée au box pour se soigner. Je suis un peu à la croisée des chemins avec elle. J’ai cependant encore du temps avant de l’aligner sur le steeple-chase. C’est une bonne jument et elle pourrait obtenir un bon résultat dans ce tiercé. Je vous conseille de lui accorder un large crédit. Kapkiline (6) vient de s’imposer facilement et je peux vous garantir sa belle condition physique actuelle. Ma protégée a fourni des valeurs intéressantes sur l’hippodrome de la Butte Mortemart et je pense qu’elle saura s’adapter au tracé de l’hippodrome de Compiègne. En outre, elle aura l’avantage d’être prête à défendre ses chances. Tous les feux sont au vert.

Philippe Peltier : Eclipse de Cotte (4) s’est entraînée régulièrement mais elle ne sera pas à 100% de ses capacités. De plus, elle ne semble pas très bien située sur l’échelle des valeurs. Il lui faudra, en effet, porter un poids prohibitif ce lundi tout en affrontant un lot bien composé. C’est quand même une concurrente estimée et j’espère la voir à l’arrivée de ce quinté+.

Yannick Fertillet : Lors d’une course pmu disputée sur les haies de cagnes, Dress Baie (7) n’avait jamais donné d’espoirs à ses preneurs. Ce jour-là, le train était trop sélectif et elle s’est montrée trop respectueuse sur les obstacles faisant de gros sauts. Afin de peaufiner sa condition physique, je l’ai alignée en plat après cette sortie en demi-teinte. Elle a montré des moyens cet hiver sur l’hippodrome de la Côte d’Azur et devrait progresser au fil des courses. Je l’estime beaucoup et elle pourrait obtenir un bon résultat dans ce prix Spumate.

Emmanuel Clayeux : Détente (8) a passé un bon hiver et je n’ai eu aucun problème de préparation avec mes chevaux ayant des pistes tout temps. Je n’ai pas trop le choix des engagements avec elle. C’est un peu la raison de sa présence au départ de ce quinté du 5 mars. Ma jument devrait malgré tout bien courir.

Mme P. Butel/J-L. Beaunez : J’ai l’impression que cela va être un peu compliqué pour Kamekaline Enki (9), vu le niveau du lot. Le mauvais temps a aussi retardé la préparation de mes chevaux. Elfy James (15) court finalement ce tiercé mais j’ai longtemps hésité avant de la déclarer partante. Elle va découvrir la catégorie des gros handicaps et je veux vraiment la voir à l’oeuvre à ce niveau de la compétition. Cela va me permettre d’établir la suite de son programme.

Hubert de Waele : Jenychope (10) a fait un meeting correct à Cagnes-sur-Mer. Elle va faire son retour en piste ce lundi et elle devrait avoir besoin de courir pour retrouver la bonne carburation. D’autre part, je ne pense pas q’elle ait e niveau pour remporter un gros handicap. Ma jument se plaît toutefois sur ce champ de courses. Elle fera de son mieux pour obtenir un bon résultat dans ce quinté+.

Jean-Marc Baudrelle : Physiquement, Sucaille (11) est prête à défendre ses chances même si j’ai un peu été contrarié par la météo. j’ai remarqué qu’il y avait des gagnantes ou placées de groupes en haut du tableau. Avant le coup, les juments les moins chargées n’ont qu’une chance très mince de prendre une part active à l’arrivée de ce prix Spumate. Je pense également qu’elle porte trop de poids étant surestimée par le handicapeur.

Armel Le Clerc : J’ai hésité à maintenir Kobaltina (12) au départ dans cette compétiton car j’aurais préféré la voir disputer la deuxième épreuve du handicap divisé. Ma pensionnaire possède certes des moyens mais, selon moi, elle est encore un peu tendre pour rivaliser à ce niveau de la compétition. Je vous conseille de la voir plutôt comme une jument capable de compléter la combinaison gagnante de ce quinté du 5 mars.

Pierre Jean Denis Fertillet : Daresca des Obeaux (13) a rejoint mon écurie après une épreuve à réclamer et elle ne s’est ensuite alignée qu’une fois sous mon entraînement. J’ai besoin de la revoir à l’oeuvre pour me faire une idée précise de ses capacités. Lundi, elle disputera son premier tiercé mais elle se présentera en belle forme le matin à l’entraînement. J’espère déjà un bon comportement de sa part. Un accessit me satisferait amplement.

Yannick Fouin : Solarina (14) m’avait donné des espoirs en début de carrière avant de me laisser un peu sur ma faim. Je l’avais réservée pour le meeting cagnois où je comptais la voir gagner une course pmu. Ma ument effectuera sa rentrée à l’occasion de ce quinté+ et il s’agira d’un essai à ce niveau de la compétition. Je ne peux pas vous en dire beaucoup plus à son sujet.

Anne-Sophie Pacault : En Bonne Main (16) a montré de solides moyens sur l’hippodrome de Pau. Elle s’y est adjugée une course de plat sur la piste en sable fibré (PSF) avant d’obtenir deux accessits sur les haies. Ma protégée va pouvoir passer un bon test à l’occasion de ce pris Spumate. J’aurais préféré la voir en deuxième épreuve. Je reste néanmoins persuadé qu’elle va bien tenir sa partie vu sa forme actuelle.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou en obstacles, course de trot attelé… Quelle que soit la discipline proposée par le PMU, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour.

Les meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et les pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (Genybet), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes), La Gazette des Courses, Bilto, RTL (Bernard Glass), Tierce Magazine (Prono Vérité).
Turfomania.fr (Célestin Antunes) 1 4 6 5 2 3 8 16
Equidia 6 4 2 5 1 3 16 8
Geny Courses 1 4 5 6 2 3 14 16
Canalturf.com (Nicolas Labourasse) 4 1 2 6 3 8 7 5
Zeturf.fr (Grégory Bougouin) 1 5 2 3 6 8 4 12
La Gazette des Courses 4 5 6 1 2 12 14 7
Bilto 1 2 4 5 3 12 6 16
RTL (Bernard Glass) 4 5 1 2 6 16 3 11
Tierce Magazine (Prono Vérité) 2 6 5 16 4 3 1 7

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 5 mars 2018. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu du programme. Les consultants : Philippe Thévenon et Ludovic Conio.

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est toutefois un outsider qui possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5.

HIPPODROME DE CAEN – Réunion 3 – Course n°8 – Départ prévu aux alentours de 16h10 – Trot attelé – Allocations totales : 38000 € – Distance à parcourir : 2450 mètres – Piste en sable – 18 partants – Corde à droite – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 6 à 10 ans inclus n’ayant pas gagné 305000 €- Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 164000 € : Plaisant tout au long du meeting d’hiver de Vincennes (1 victoire et plusieurs accessits), COCKTAIL JULINO (13) s’annonçait comme un sérieux prétendant au succès lors de sa dernière sortie au trot attelé en province. Il était, en effet, logiquement plébiscité par les parieurs (4/1) mais il a été disqualifié pour allures irrégulières par les commissaires. Ce jour-là, il avait le handicap de s’élancer en seconde ligne derrière les ailes de l’autostart et il s’est rapidement retrouvé en queue de peloton. Il s’était ensuite bien rapproché dans la ligne d’en face mais il a galopé à l’amorce du tournant final alors qu’il était derrière le cheval de tête avec pas mal de ressources. Nul doute qu’il aurait fait l’arrivée sans cette faute d’allures et on ne le condamnera donc pas sur cette contre-performance. Lundi, ce fils de Pagalor va bénéficier d’un bel engagement à la limite du recul face à une opposition largement dans ses cordes et il sera déferré des 4 pieds, une configuration qui lui convient parfaitement. Il ne sera certes pas drivé par Matthieu Abrivard, suspendu, mais par Anthony Barrier, lequel avait remporté une course pmu en sa compagnie voilà plusieurs mois. Il s’entend donc bien avec ce pilote. Voilà qui pourrait lui permettre de renouer avec la victoire. On suivra donc sa prestation avec un certain intérêt.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.