1ère étape du Grand National du Trot - course pmu du 6 mars 2019

Pronostic quinté du 6 mars 2019 – Grand National du Trot à Amiens

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 6 mars aura comme support la 1ère étape du Grand National du Trot, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Amiens en Picardie. Cette compétition dotée de 85000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 5 à 10 ans inclus (V à E). Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 13h45 sur le parcours des 2925 mètres corde à droite de la piste en pouzzolane et ils seront répartis sur trois échelons de départ (Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 263000 € ou plus et handicap de 50 mètres pour les chevaux ayant gagné 442000 € ou plus).

Le favori du pronostic

Très à l’aise corde à droite et bien engagé à la limite du recul, BLEU CIEL (n°9) semble tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Cet hiver à Vincennes, ce représentant de l’entraînement de Jean Morice n’a pas énormément couru mais il a obtenu des résultats corrects faisant notamment jeu égal avec Valokaja Hindo en début de meeting. Mercredi, il retrouvera un tracé coulant plus en rapport avec ses réelles aptitudes. Ce rejeton de Milord Drill compte, en effet, d’excellentes performances sur les tracés plats à main droite. L’an dernier, il avait notamment battu, à poteau égal, un cheval de la trempe de Ceylan Dairpet à Lisieux. Hors, ce dernier allait ensuite gagner trois étapes de ce tournoi. Jugé sur cette ligne en béton, il paraît capable de renouer avec la victoire à l’occasion de ce bel engagement. On notera également que ce cheval très dur à l’effort est capable de prendre la tête et d’user ses adversaires au train, un gros avantage sur cette piste peu sélective. Avant le coup, il aura vraiment de nombreux atouts dans son jeu et il semble donc légitime d’en attendre une bonne prestation dans cette épreuve. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Impressionnante lauréate d’un récent événement disputé sur l’hippodrome de Vincennes, CADIX (n°2) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Cette fille de Ready Cash et Mazurka vient, en effet, de faire forte impression en s’imposant à la manière de forts en 1’12’5, un chrono qui n’est pas donné à n’importe quel cheval. Ce jour-là, après avoir pris la direction des opérations à la sortie de la plaine, elle a repoussé toutes les attaques dans la phase finale effectuant ses derniers 500 mètres sur le pied d’1’10 et fractions. Cette élève d’Alain Laurent est donc en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle. Mercredi, elle changera totalement de registre car l’hippodrome d’Amiens présente un profil radicalement différent mais elle a largement fait ses preuves corde à droite. L’an passé, elle avait, en effet, gagné plusieurs épreuves en province sur des pistes similaires. Elle ne devrait donc pas être désorientée. Dès lors, si elle a bien récupéré de ses récents efforts, elle devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Bien placé en tête, BON JENILOU (n°1) semble être le bon tocard de ce quinté du 6 mars. Ce concurrent entraîné et drivé par Bernard Piton est un trotteur véloce qui s’élance souvent très vite. Il devrait donc rapidement se retrouver à la corde derrière les leaders, une tactique souvent payante sur ce parcours. S’il n’y a pas trop de relais par la suite et qu’il ne se retrouve pas trop loin des chevaux de tête à l’entrée de l’ultime ligne droite alors il pourrait pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

CONTREE D’ERABLE (n°3) n’est pas une jument de tout repos mais elle possède de la qualité comme le montre ses chronos réalisés cet hiver sur la grande piste de Vincennes. En fin d’année dernière, cette pensionnaire de l’écurie de la famille Thomain avait notamment trotté 1’13’0 sur 2700 mètres, une réduction kilométrique qui lui confère une chance de premier ordre ce mercredi surtout en s’élançant au premier échelon. Jument très dure à l’effort capable de prendre le train à son compte, elle pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de cette 1ère étape du Grand National du Trot si elle restait dans les bonnes allures d’un bout à l’autre du parcours. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Où en est le bon DIEGO DU GUELIER (n°7) ?… Ce rejeton de Kepler et Ophélie la Garenne reste certes sur deux disqualifications pour allures irrégulières mais il vaut beaucoup mieux que cela ayant déjà rivalisé avec les meilleurs chevaux de sa génération. N’ayant que peu couru en raison de problèmes de santé, il se retrouve actuellement en important retard de gains. Il n’y aurait donc rien de surprenant à ce qu’il redore son blason ce mercredi. Avant le coup, c’est évidemment loin d’être un coup sûr gagnant mais on lui accordera, tout de même, une note de méfiance. CYRIEL D’ATOM (n°10) n’est pas confirmé sur ce genre de tracés mais il possède une première chance théorique à défendre en pareille société si on le juge sur ses meilleurs titres. Confié à Eric Raffin et déferré des postérieurs, il mérite assurément qu’on lui accorde un très large crédit. Alors qu’il restait sur toute une série de performances en demi-teinte, COBRA AR CARAC (n°8) avait affiché un net regain de forme en début d’année sur l’hippodrome de Nantes. Ce jour-là, ce protégé de Vincent Gouin s’emparait de la troisième place d’une course pmu. Il confirmait à ses sorties suivantes qu’il avait, bel et bien, retrouvé la bonne carburation. Mercredi, il ne sera pas avantagé par le profil peu sélectif de la piste d’Amiens car elle ne favorise pas les attentistes. Hors, c’est un cheval qui a absolument besoin de courir caché pour donner sa pleine mesure. Ce bon finisseur devra donc compter sur un bon déroulement de course pour obtenir un bon classement. Il aurait néanmoins été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono vu la qualité de son engagement au premier poteau et l’excellence de sa condition physique. En raison de son handicap initial de 25 mètres, CICERO NOA (n°13) n’aura pas la partie facile mais, si Pierre Vercruysse le drive au mieux de ses intérêts, une quatrième ou cinquième place pourrait lui revenir.

La dernière minute

AGI DE CRENNES (n°6) n’a désormais plus de marge avec ses gains et il doit absolument raser les murs pour tirer son épingle du jeu. Mercredi, il aura l’avantage de partir en tête et d’être déferré des 4 pieds, une configuration qui l’améliore beaucoup. a la faveur d’un bon déroulement de course, il pourrait éventuellement compléter la combinaison gagnante. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 06/03/2019 : 9 – 2 – 1 – 3 – 7 – 10 – 8 – 13 

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Franck Nivard (n°12) : 55% de réussite
  • Tony Le Beller (n°15) : 50% de réussite
  • Jean-Loïc Claude Dersoir (n°11) : 47% de réussite
  • David Thomain (n°3) : 41% de réussite
  • Anthony Barrier (n°8) : 38% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Aimé De Graeve (n°10) : 100% de réussite
  • Gilles Lefebvre (n°4) : 66% de réussite
  • Jan Vanhoucke (n°13) : 63% de réussite
  • Jean-Pierre Thomain (n°3) : 56% de réussite
  • Vincent Gouin (n°8) : 50% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Cicero Noa (n°13) : 1’10’6
  • Captain Sparrow (n°14) : 1’11’9
  • Cobra Ar Carac (n°8) : 1’12’0
  • Diego du Guelier (n°7) : 1’12’1
  • Cantin de l’Eclair (n°15) : 1’12’3

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur la distance :

  • Atout du Lerre (n°16) : 1’12’9
  • Contrée d’Erable (n°3) : 1’13’1
  • Bon Jenilou (n°1) : 1’13’2
  • Cantin de l’Eclair (n°15) : 1’13’5
  • Amour Orageux (n°4) : 1’13’7

Les conditions de course

Course de trot attelé de niveau Groupe III réservée à des mâles, femelles et hongres âgés de 5 à 10 ans inclus. Les chevaux âgés de 5, 6 et 7 ans devront avoir gagné au moins 40000 € au cours de leur carrière pour être déclarés partants, les 8 ans au moins 80000 €, les 9 et 10 ans au moins 160000 €. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 263000 € ou plus et handicap de 50 mètres pour les chevaux ayant gagné 442000 € ou plus. Sont seuls admis à courir, les trotteurs n’ayant pas remporté une épreuve de niveau Groupe I dans les 12 mois précédant cette compétition. Sont seuls admis à driver les pilotes ayant gagné au moins trente-cinq courses pmu dont dix dans la discipline du trot attelé (en étant titulaire d’une autorisation de monter à titre professionnel). Distance à parcourir : 2900 mètres. Piste en pouzzolane de 1100 mètres de circonférence. Corde à droite. 16 partants. Météo : temps pluvieux (13°). Allocations totales : 85000 € (Vainqueur : 38250 €, 1er accessit : 21250 €, 2ème accessit : 11900 €, 4ème place : 6800 €, 5ème place : 4250 €, 6ème place : 1700 €, 7ème place : 850 €).

Les interviews des entraîneurs

Bernard Piton : Bon Jenilou (n°1) vient de terminer en tête des battus à deux reprises. Avec un parcours plus favorable, mon cheval aurait pu obtenir un meilleur classement mais j’étais satisfait de ses performances. Il retrouve le chemin de la forme. Je dois dire qu’il n’avait pas d’engagements valables à son programme cet hiver. Il a déjà obtenu de bons résultats sur l’hippodrome d’Amiens mais ce n’est pas un grand vireur, à droite comme à gauche. Il pourrait compléter la combinaison gagnante de ce quinté du 6 mars.

Alain Laurent : Cadix (n°2) vient de gagner un tiercé à Vincennes. Comme vous le voyez et avant de partir au haras, ma jument fait de la résistance. Elle a l’air d’avoir parfaitement récupéré de ses récents efforts. Elle a déjà gagné plusieurs fois corde à droite. Mercredi, elle s’élancera au premier poteau de départ. Elle devrait répéter si tout se passe bien. Je vous conseille de lui accorder un très large crédit.

David Thomain (son driver) : En dernier lieu, Contrée d’Erable (n°3) était très nerveuse. Elle est repartie à la campagne et semble désormais plus calme. Elle devrait s’adapter au tracé particulier d’Amiens car c’est une bonne droitière. Elle sera bien engagée au premier échelon mais elle va devoir affronter des chevaux plus endurcis. Avant le coup, je serais déjà satisfait si elle s’octroyait la troisième place de ce quinté+.

Gilles Lefebvre : Lors d’une récente course pmu, Amour Orageux (n°4) a fourni un bon effort final. Éliminé plusieurs fois auparavant, je pense que cette sortie lui a fait le plus grand bien. Mon pensionnaire jouera pratiquement à domicile. Il aura pour lui de très bien démarrer et d’être à l’aise corde à droite. Personnellement, je l’estime capable de participer activement à l’arrivée de cette 1ère étape du Grand National du Trot. La jument entraînée par Alain Laurent sera à redouter en priorité.

Laurent Simon : Allegro Nonantais (n°5) a connu un souci de jambe. Il a été longtemps arrêté afin de le soigner. Mon protégé revient bien mais il n’est pas encore suffisamment affûté pour obtenir un bon résultat dans ce quinté du 6 mars. Sachez qu’il tourne aussi bien à droite qu’à gauche. Avec un parcours sur mesure, il n’est pas hors d’affaire pour la septième ou huitième place. A mon avis, vous pouvez l’écarter de votre prono. Atout du Lerre (n°16), son compagnon d’entraînement, est arrivé à l’écurie depuis un mois. Il aura d’autres objectifs en Corse pour tout vous dire. Il devrait vite se retrouver avec les chevaux du deuxième échelon. Ensuite et à l’issue d’un déroulement de course favorable, il n’est pas hors d’affaire pour un accessit. Il affiche un bon degré de forme au boulot.

Erno Szirmay : Mercredi, Agi de Crennes (n°6) retrouvera une piste plate, ce qui devrait jouer en sa faveur. Physiquement, je le trouve sur la montante. Moralement, il est très bien. Il est un peu mieux à main gauche mais a déjà gagné une course pmu corde à droite. C’est un cheval qui sait démarrer, un atout avec autant de concurrents à la volte. Il n’est pas incapable de prendre une part active à l’arrivée de ce tiercé.

Mathieu Mottier (son driver) : Diego du Guelier (n°7) revient en bonne condition physique après avoir été éloigné des pistes durant de longs mois. Lors de ses deux dernières tentatives au trot attelé, mon partenaire s’est à chaque fois montré fautif dans le tournant final alors qu’il possédait encore quelques ressources. Il avait réalisé de bonnes performances par le passé à main droite. L’engagement est favorable au premier échelon et je compte sur lui pour terminer dans la combinaison gagnante de ce quinté+. Tous les feux sont au vert.

Vincent Gouin : Cobra Ar Carac (n°8) avait annoncé un regain de forme depuis le début de l’année. Dernièrement, je n’ai donc pas été surpris de le voir gagner une course pmu. Dans la foulée, il découvre un engagement favorable en tête. Il avait gagné l’an dernier sur cette piste d’Amiens. Avant le coup, tout semble réuni pour qu’il accroche une place parmi les cinq premiers de cette 1ère étape du Grand National du Trot.

Jean Morice : Lors de sa plus récente sortie sur l’hippodrome de Vincennes, Bleu Ciel (n°9) n’a cessé de gagner du terrain sur les chevaux de tête. L’impression visuelle était franchement favorable. Physiquement, mon élève est en pleine possession de ses moyens avant de courir ce quinté du 6 mars. Mercredi, le lot me paraît à sa portée. Sachez qu’il est encore meilleur corde à droite. Normalement, il est franc au moment de la volte. Sauf incident de parcours, il ne devrait pas décevoir les parieurs qui miseront sur ses chances.

Bart De Graeve : Cyriel d’Atom (n°10) a bien tenu sa partie lors d’un récent tiercé qui se déroulait sur l’hippodrome du plateau de Gravelle. Ce jour-là, mon cheval avait le handicap de rendre vingt-cinq mètres. Il y avait beaucoup de vent et personne n’a voulu attaquer dans la montée. Il est en forme et sera déferré des postérieurs. Normalement, il tourne aussi bien à droite qu’à gauche. Il faut rester vigilant en partant mais Éric Raffin, son driver, le connaît bien. Bien placé en tête et déferré des postérieurs, il est en mesure de tirer son épingle du jeu s’il bénéficie d’un bon déroulement de course.

Joël Hallais : Arno de Bossens (n°11) n’a pas fourni sa valeur fin janvier. Il a connu une baisse de globules rouges après analyses de sang. On a fait le nécessaire. Il paraît bien au travail. Il va découvrir de bonnes conditions de courses en tête. C’est un bon droitier. Il est un peu barré pour la victoire mais il peut prétendre à un accessit dans ce quinté+.

Arnaud Albert Chavatte : Beerscott (n°12) a connu des combats à Cagnes par le passé et il en a assez. Il n’y a pas fourni sa valeur cet hiver. Il est revenu à la maison et montre nettement plus de gaieté et de moral. Il a aussi repris de la fraîcheur. Il est en bonne condition physique, prêt à donner son maximum dans cette 1ère étape du Grand National du Trot. Avant le coup, on vise surtout une petite place.

Jan Vanhoucke : Cicero Noa (n°13) sait démarrer et devrait pouvoir réduire son handicap rapidement. J’espère un rythme soutenu. Il est aussi bien à venir sur les autres dans la dernière ligne droite. L’an dernier, mon cheval avait bien couru sur la piste de Reims. Revenir à main droite ne sera donc pas un souci. Je compte sur lui pour un très bon classement.

Luc Roelens : Captain Sparrow (n°14) a dû décliner la lutte dans le Prix de Paris car il s’était donné un coup sur un talon au paddock. Tout est rentré dans l’ordre. Il me donne l’impression de revenir à son meilleur niveau à l’heure actuelle. Il démarre vite et tourne parfaitement à droite. Je compte sur lui. En tête, je redoute Cadix et Contrée d’Erable.

Nicolas Catherine : Cantin de l’Eclair (n°15) est un bon droitier, un atout sur cette piste d’Amiens. Il aura encore le handicap de partir au deuxième poteau de départ, ce qui n’est pas évident mais c’est un peu moins relevé que les course pmu qu’il a disputées cet hiver. Mon protégé sera déferré des antérieurs et aura des alus légers aux postérieurs. Au premier échelon, la jument d’Alain Laurent sera une sérieuse rivale. J’en attends néanmoins une bonne performance dans cet événement.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette10213891564
Turfomania.fr10982361514
Equidia2107313984
Geny Courses92381310124
Canalturf.com21083913715
Zeturf.fr21013971138
Radio Balances10832612137
Bilto231371081214
RTL283910131112
Tierce Mag.21073913815

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 6 mars 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs à grosse cote capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Amiens en Picardie. Les consultants : Philippe Thévenon et Emmanuel Ballot.


Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les mercredis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h45. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome d’Amiens. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé, cette somme atteint 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME D’AMIENS – Réunion premium n°1 – Course pmu n°6 (Prix Moët et Chandon) – Départ prévu aux alentours de 16h40 – Trot attelé – Mâles –  Allocations totales : 47000 € – LeTROT Open des Régions – Départ à l’autostart (7 chevaux en première ligne) – Distance à parcourir : 2400 mètres – Piste en pouzzolane de 1100 mètres de circonférence – 12 partants – Corde à droite – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 5 ans (F) n’ayant pas gagné 52000 € au cours de leur carrière. Une seule réunion premium réservée aux trotteurs sera au programme sur Equidia ce mercredi et elle se déroulera sur l’hippodrome d’Amiens en Picardie. C’est donc sur cette piste peu sélective que se produira EGERIE IMPERIALE (n°4), le cheval du jour de FT. Cette pensionnaire de l’écurie de Guy Verva est une jument bien née par Ready Cash et la toute bonne Malakite (1200000 € de gains), lauréate du prix de Cornulier 2009. Elle reste certes sur des sorties en demi-teinte mais elle évoluait sur la grande piste de Vincennes et ce n’est pas là qu’elle est la meilleure car elle a visiblement du mal à passer la montée. On ne la condamnera donc pas sur ces échecs relatifs et on la jugera plutôt sur ses performances antérieures au meeting d’hiver où on l’avait vu faire jeu égal avec des chevaux de qualité. A la fin de l’été dernier, elle s’était notamment intercalée entre Etoilée Vrie et Effigie Royale sur les 2850 mètres de la petite piste faisant afficher 1’14’4, un excellent chrono. On notera également qu’elle avait gagné facilement une course pmu sur l’hippodrome de Saint-Galmier en étant déferrée des 4 pieds. Son aptitude aux parcours à main droite avec départ lancé est donc largement avérée. Ce mercredi, elle s’élancera avec un numéro favorable en première ligne derrière les ailes de la voiture et elle courra pieds nus. De plus, elle sera associée à Matthieu Verva, un driver qui la connaît parfaitement. Cette représentante de la casaque de Laurent Marly aura donc pas mal d’atouts dans son jeu et elle devrait logiquement se rappeler au bon souvenir des parieurs à l’occasion de cet engagement favorable au plafond des gains. On suivra donc sa prestation avec un certain intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également