Prix de la Manche - course pmu du 7 juillet 2018

Pronostic quinté du 7 juillet 2018 – Prix de la Manche

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 7 juillet aura comme support le prix de la Manche, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Enghien Soisy. Cette compétition européenne dotée de 85000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 5 à 10 ans inclus répartis sur deux échelons de départ (handicap initial de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 141000 € ou plus). Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 2875 mètres corde à gauche de la piste en sable. A l’occasion de cette épreuve, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

Jugé sur son avant-dernière sortie victorieuse dans une étape du Grand National du Trot, BALANDO (4) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce représentant de l’entraînement d’Alphonse Vanberghen avait dominé ce jour-là, un certain Cleangame, lequel a ensuite remporté l’étape suivante en rendant 25 mètres à un certain Caprice du Lupin. La ligne est donc particulièrement favorable et elle lui confère une première chance théorique à défendre dans cet événement. Samedi, ce fils de Nijinski Blue s’élancera au premier poteau et il sera déferré des 4 pieds. On notera également qu’il sera drivé par Eric Raffin. Il aura donc de nombreux atouts dans son jeu et s’il reste dans les bonnes allures d’un bout à l’autre du parcours, il devrait logiquement tirer son épingle du jeu. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Désormais revenue à son meilleur niveau, VIOLINE MOUROTAISE (13) constitue une base solide dans ce quinté+. Cette jument entraînée par Emmanuel Raulline vient, en effet de mettre fin à toute une série de contre-performances en s’octroyant la troisième place d’un événement disputé sur cet hippodrome d’Enghien Soisy alors qu’elle devait s’élancer avec un numéro assez défavorable derrière l’autostart. Ce samedi, elle aura le handicap de rendre 25 mètres mais le profil plat et la longue ligne d’arrivée vont servir les intérêts de cette bonne finisseuse. De nouveau associée à David Thomain, un driver en grande forme (3ème d’un récent événement sur cette piste à plus de 100/1), elle devrait s’octroyer l’une des cinq premières places de cette compétition. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Capable du meilleur comme du pire, URSA CAF (2) semble être le bon tocard de ce quinté du 7 juillet. Cette pensionnaire de l’écurie de Vincent Lacroix est, en effet, assez délicate dans les premiers mètres de course étant souvent disqualifié pour allures irrégulières à cet instant du parcours. Elle n’en possède pas moins une belle chance théorique si on la juge sur ce qu’elle a réalisé de mieux au cours de sa carrière. Lors de son avant-dernière tentative, elle avait notamment pris la troisième place d’une belle épreuve. Ce jour-là, elle avait longtemps attendu son heure au sein du peloton avant de fournir un bon effort final dans la ligne d’arrivée tout en devant slalomer. Cette fille du bon Exploit Caf jouera encore une partie de ses chances au départ mais le profil plat et la longue ligne d’arrivée de l’hippodrome d’Enghien devraient jouer en sa faveur. Dès lors, elle pourrait pimenter les rapports si elle s’élance sur la bonne jambe. Avant le coup, on la donc verra comme un bon coup de poker à tenter.

L’outsider spéculatif

Alors qu’on ne l’attendait pas à pareille fête, BEAU GAMIN (15) s’est classé à la deuxième place d’un événement analogue disputé à Vincennes. Ce jour-là, il avait déjà le handicap de rendre 25 mètres et il s’est remarquablement comporté d’un bout à l’autre du parcours n’étant battu que sur le poteau par Une Sérénade, une jument de classe qui n’est pas la première venue. Samedi, ce fils de Quinoa du Gers ne sera pas associé à Jean-Michel Bazire mais il aura le mérite d’être en pleine possession de ses moyens et il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix de la Manche si son driver lui donne un parcours à sa convenance. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

COUP DROIT (14) vient de se rappeler au bon souvenir des parieurs en gagnant le prix de New York, un événement disputé sur cet hippodrome d’Enghien Soisy. Jugé sur cette performance de choix, cet élève de Paul Hagoort détient une première chance à défendre en pareille société. Malgré son handicap initial, on lui accordera donc un très large crédit. A noter qu’il devra, tout de même, compter sur un bon parcours pour obtenir un bon classement. Pour cela, faisons confiance à l’habile Matthieu Abrivard. CLASSIC WAY (5) n’a plus aucune marge de manoeuvre avec ses gains et il doit désormais courir le long de la corde pour donner sa pleine mesure. Samedi, ce compagnon de couleurs du crack Bold Eagle aura l’avantage de s’élancer en tête et il évoluera déferré des postérieurs, une configuration qui lui convient parfaitement. A l’issue d’un bon déroulement de course, il essaiera de compléter la combinaison gagnante. CICERO NOA (1) reste sur toute une série de bons résultats et il a largement prouver son aptitude au parcours mais il va quelque peu monter de catégorie. Difficile toutefois de ne pas l’inclure dans ce prono vu sa grande régularité. Où en est VIRGIOUS DU MAZA (16) ?… Ce protégé de Sébastien Ernault ne reste pas sur des résultats très reluisants mas il sera idéalement engagé au plafond des gains et son entraîneur a émis l’intention de le déferrer des antérieurs. On lui accordera une note de méfiance même s’il a besoin de rassurer sur son degré de forme actuel.

La dernière minute

GLEN ORD SUPERB (8) avait bien couru le jour de sa rentrée terminant deuxième d’une course pmu avant de décevoir à sa sortie suivante. Sûrement plus brillant que tenace, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 07/07/2018 : 4 – 13 – 2 – 15 – 14 – 5 – 1 – 16

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Charles Julien Bigeon (n°12) : 61% de réussite
  • Pierre Houel (n°7) : 54% de réussite
  • Franck Nivard (n°11) : 52% de réussite
  • Eric Raffin (n°4) : 45% de réussite
  • Alexandre Abrivard (n°15) : 44% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Christian Bigeon (n°12) : 66% de réussite
  • Jan Vanhoucke (n°1) : 66% de réussite
  • Paul Hagoort (n°14) : 57% de réussite
  • Virginie Lecroq (n°7) : 50% de réussite
  • Alphonse Vanberghen (n°4) : 50% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant la meilleure réduction kilométrique :

  • Beau Gamin (n°15) : 1’11’0
  • Best Buissonay (n°7) : 1’11’1
  • Violine Mourotaise (n°13) : 1’11’8
  • Vénézia de Mai (n°9) : 1’11’9
  • Voeland (n°6) : 1’12’0

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Aufor de Mire (n°12) : 1’13’7
  • Glen Ord Superb (n°8) : 1’14’0
  • Coup Droit (n°14) : 1’14’2
  • Classic Way (n°5) : 1’14’3
  • Beau Gamin (n°15) : 1’14’3

Les conditions de course

Course de trot attelé s’adressant à des mâles, femelles et hongres âgés de 5 à 10 ans inclus n’ayant pas gagné 685000 € au cours de leur carrière. Les concurrents âgés de 5 à 8 ans devront avoir gagné au moins 90000 € pour être déclarés partants. Handicap initial de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 340000 € ou plus. Allocations totales : 54000 € (Vainqueur : 38250 €, 1er accessit : 21250 €, 2ème accessit : 11900 €, 4ème place : 6800 €, 5ème place : 4250 €, 6ème place : 1700 €, 7ème place : 850 €).

Les interviews des entraîneurs

Jan Vanhoucke : Cicero Noa (1) répète toutes ses courses et progresse au fil des courses. En dernier lieu, mon cheval n’a pas démérité s’octroyant la deuxième place d’une étape du Grand National du Trot. Il a bien récupéré de ses efforts et se présentera dans une condition physique optimale. Sachez qu’il peut adopter toutes les tactiques durant le parcours. Bien engagé au premier poteau de départ, il détient une belle chance à défendre dans ce quinté du 7 juillet. Tous les feux sont au vert.

Vincent Lacroix : Lors d’une récente course pmu, Ursa Caf (2) s’attaquait à trop forte partie. Cette course avait pour but de la maintenir en condition en vue de cet engagement favorable. Voilà quelques semaines, ma jument avait très bien couru sur les 2.850 mètres de Vincennes. Une fois de plus, tout se jouera au départ. Si elle s’élance sur la bonne jambe, elle devrait obtenir un bon résultat dans ce tiercé.

Olivier Bizoux : Lors de son ultime sortie, Best du Hauty (3) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs. A sa décharge, mon partenaire s’est affolé au moment de la volte puis il a beaucoup trop tiré dans le parcours. Bref, son échec ne reflète pas sa véritable valeur. Samedi, il sera pieds nus (avec de la résine normalement) pour la première fois de sa carrière. J’ai hâte de voir son comportement dans ce quinté+.

Alphonse Vanberghen : Dernièrement, Balando (4) a fait bonne contenance. Il a dû faire pas mal d’extérieurs alors qu’il avait le handicap de rendre la distance. Physiquement, il est toujours au top. Son driver étant retenu en Belgique, j’ai fait appel à Eric Raffin pour le mener. Il y a quelques bons chevaux au poteau au deuxième échelon mais il pourrait faire l’arrivée de ce prix de la Manche.

Sébastien Guarato : Classic Way (5) s’est très bien comporté le dernier coup. Mon cheval répète toutes ses courses et à l’entraînement, il ne montre aucun signe de fatigue. Personnellement, je le crois meilleur sur les hippodromes avec une piste plate. Il n’est pas compliqué à driver. Jean-Philippe Monclin, son driver, s’entend d’ailleurs parfaitement avec lui. Selon moi, il devrait figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 6 juillet.

Virginie Lecroq : Best Buissonay (7) effectuera son retour à la compétition ce samedi après avoir décompressé pendant quelques mois. J’ai préféré lui éviter des combats difficiles. Lors des séances d’entraînement, mon pensionnaire affiche de constants progrès mais, d’entrée de jeu, il ne sera pas suffisamment affûté pour prétendre disputer l’arrivée de ce tiercé. Vous pouvez l’écarter de votre prono.

Christophe Martens : Après avoir obtenu le premier accessit d’une course pmu le jour de sa rentrée, Glen Ord Superb (8) n’a jamais donné d’espoirs aux turfistes qui avaient misé sur ses chances la fois suivante mais il s’agissait de la fameuse deuxième course après plusieurs mois d’absence. Il ne faut donc pas tenir compte de cette performance en demi-teinte. Mon protégé a très bien travaillé depuis cet échec et, samedi, je le pense capable d’obtenir un bon résultat dans ce quinté+.

Jérôme Paillé : Voilà quelques jours, j’ai préféré déclarer Vénézia de Mai (9) non partante car elle avait une petite douleur à une jambe et les conditions météorologiques n’arrangeaient rien. Tout est désormais rentré dans l’ordre. Elle est en pleine possession de ses moyens affichant un bon degré de forme à l’entraînement. Ce prix de la Manche est une course visée de longue date. Le danger viendra surtout des chevaux qui auront le handicap de rendre 25 mètres.

Vincent Martens : Ses dernières sorties lui étaient encore nécessaires. Ambassadeur d’Am (10) approche gentiment de son meilleur niveau mais il aura certainement du mal à tirer son épingle du jeu dans ce quinté du 7 juillet. L’objectif est de l’amener au top de sa forme pour le meeting estival qui se disputera sur l’hippodrome de Cagnes-sur-Mer. Il aura plusieurs courses pmu à son programme.

Bruno Bourgoin : J’ai voulu insister mais Beauté de Bailly (11) ne veut pas tourner correctement corde à droite. Sa forme n’est pas à mettre en cause. Samedi, elle va retrouver la piste de l’hippodrome d’Enghien Soisy qu’elle apprécie particulièrement et Franck Nivard lui sera associé. Elle s’était classée à la troisième place d’un événement voilà plusieurs semaines. J’en attends un bon résultat dans ce tiercé.

Christian Bigeon : En dernier lieu, Aufor de Mire (12) a joué de malchance lors d’un événement disputé sur les 2.150 mètres autostart de l’hippodrome d’Enghien Soisy. Mon cheval n’a jamais trouvé le passage dans l’ultime ligne droite sans quoi il aurait pris une part active à l’arrivée. Depuis, il a conservé un bel état de forme à l’entraînement. Il a été gardé pour ce bel engagement en tête à la imite du recul. Il est en mesure de faire partie de la combinaison gagnante de ce quinté+.

Emmanuel Raulline : Lors de sa plus récente sortie au trot attelé, Violine Mourotaise (13) avait le handicap de s’élancer avec un numéro en dehors. David Thomain, son driver, a préféré la reprendre au début. Ma jument a ensuite patienté à l’arrière-garde avant de bien progresser pour finir et de s’emparer du second accessit aux abords du poteau. Samedi, avec un bon dos, elle pourrait disputer activement l’arrivée de ce prix de la Manche.

Matthieu Abrivard : Coup Droit (14) vient de se rappeler au bon souvenir des parieurs après avoir connu un léger passage à vide. Il avait visiblement mal encaissé ses courses de rentrée. Cette fois-ci, mon cheval aura le handicap de s’élancer au deuxième échelon mais il devrait prendre une part active à l’arrivée de cet événement.

Jean-Michel Bazire : Dernièrement à Vincennes, Beau Gamin (15) a réalisé une très bonne performance en terminant deuxième d’un événement disputé sur le plateau de Gravelle. Après avoir fait l’effort en montant, il n’a été battu que de peu par Une Sérénade, qui nous avait pistés. Il ne sera pas avantagé par le profil plat de l’hippodrome d’Enghien Soisy car c’est un grimpeur mais je l’estime, tout de même, capable d’obtenir un bon classement.

Sébastien Ernault : Virgious du Maza (16) a été absent des pistes suite à des problèmes de santé. Il n’avait pas de courses à son programme récemment. Lors de sa dernière sortie, mon élève avait le handicap de rendre 50 mètres et il a très bien couru sans oeillères ni artifices. Ce jour-là, il me montrait qu’il retrouvait progressivement son meilleur niveau. Malgré la qualité de l’opposition, il devrait fournir une bonne performance d’autant qu’il sera déferré des postérieurs. Je vous conseille de lui accorder un large crédit car j’espère le voir conclure dans la combinaison gagnante.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (Genybet), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, La Gazette des Courses, RTL (Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette1516131215414
Turfomania.fr161245116315
Equidia1641512141413
Geny Courses512161154813
Tierce Mag.1216151541314
Zeturf.fr1614121513452
Radio Balances1641513112511
Bilto1512516151413
RTL141216151459
Canalturf.com161514134351

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 7 juillet 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les bases et les outsiders capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Enghien Soisy. Les consultants : Philippe Thévenon et Emmanuel Ballot.

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5.

HIPPODROME DE VICHY – Réunion premium n°5 – Course pmu n°3 – Départ prévu aux alentours de 19h15 – Trot attelé – Autostart (8 chevaux en première ligne) – Allocations totales : 21000 € – Distance à parcourir : 2150 mètres – Piste en pouzzolane – 15 partants   – Corde à droite – Pour juments âgées de 6 et 7 ans n’ayant pas gagné 84000 € au cours de leur carrière : Dans l’ensemble, COCONUT BOND (6) fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats rentrant aux balances très souvent. On peut noter qu’elle n’a couru qu’à 38 reprises, ce qui est relativement peu pour une jument âgée de 6 ans. Cette fille de Sam Bourbon doit donc avoir un important retard de gains à combler. Cette saison, elle n’est pas encore parvenue à franchi le poteau d’arrivée en tête mais, à sa décharge, elle a affronté régulièrement les mâles et a souvent eu la handicap de s’élancer en deuxième ligne derrière l’autostart. Ce samedi, elle va s’élancer avec un bon numéro en première ligne et elle n’aura que des femelles sur sa route. De plus, elle sera déferrée des 4 pieds, une configuration qui lui a permis, en dernier lieu, d’abaisser son record à 1’14’1. De retour en forme et bien engagée au plafond des gains, cette élève de Jérémy Koubiche n’étonnerait personne en renouant avec la victoire. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt d’autant qu’elle a fait ses preuves sur les hippodromes corde à droite.

A lire également