Prix du Palais du Louvre - course pmu du 7 juin 2018
/ / Pronostic quinté du 7 juin 2018 – Prix du Palais du Louvre

Pronostic quinté du 7 juin 2018 – Prix du Palais du Louvre

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 7 juin aura comme support le prix du Palais du Louvre, un handicap divisé (référence +20) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de ParisLongchamp. Cette course de plat dotée de 52000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 5 ans et plus qui s’affronteront aux alentours de 20h15 sur le parcours des 2400 mètres corde à droite de la nouvelle piste en gazon. A l’occasion de cette épreuve disputée en semi-nocturne, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour la gagner, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu.

Le favori du pronostic

Jugé sur ce qu’il a réalisé de mieux au cours de sa carrière, JUNGLEBOOGIE (5) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce représentant de l’entraînement de Carina Fey avait bien tenu sa partie pour son deuxième essai à ce niveau de la compétition. Ce jour-là, il s’octroyait une probante cinquième place après avoir longtemps fermé la marche du peloton. Il échouait ensuite radicalement mais il ne faut pas le condamner sur cette sortie en demi-teinte car, ce jour-là, la piste était impraticable et il a été mis hors course par la chute de plusieurs adversaires. Jeudi, ce bon finisseur fera son retour sur 2400 mètres, une distance plus en rapport avec ses réelles aptitudes. De plus, il s’élancera avec un excellent numéro dans les stalles de départ. Avant le coup, il aura donc toutes les cartes en mans pour obtenir un bon résultat dans ce gros handicap. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

En pleine possession de ses moyens comme le montrent ses deux premières sorties de la saison, MY SWEET LORD (7) constitue une base solide dans ce quinté+. Ce cheval entraîné par Bienvenido Moreno-Navarro vient, en effet, d’obtenir deux accessits d’honneur dans des gros handicaps analogues. Ce jeudi, il évoluera sur un tracé à son entière convenance et sera monté par Christophe Soumillon, la cravache d’or en titre. Il aura donc quelques arguments à faire valoir et il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Si on se fie à la performance qu’il avait réalisée lors de ses débuts dans les événements, MAGNENTIUS (4) semble être le bon tocard de ce quinté du 7 juin. Ce jour-là, cet élève de Rodolphe Collet avait obtenu une probante deuxième place n’étant battu que par Quiet Zain à qui il rendait pourtant 6,5 kilos. Hors, ce cheval entraînée par Gina Rarick a ensuite largement répété en s’octroyant deux accessits d’honneur à ce niveau. La ligne est donc particulièrement favorable. Dans cette épreuve, il n’a pas été gâté par le tirage au sort des places à la corde mais, sur 2400 mètres, c’est moins pénalisant. En cas de défaillances des favoris, il pourrait parfaitement s’emparer d’une place à belle cote.

L’outsider spéculatif

L’an dernier, EDINGTON (3) avait remporté la précédente édition de ce gros handicap alors qu’il était pris en valeur 35 par le handicapeur. Pénalisé de 4 kilos pour ce succès, il avait confirmé par la suite qu’il était toujours compétitif malgré la surcharge s’octroyant plusieurs accessits. Jeudi, il va effectuer son retour en piste n’ayant pas couru depuis plus de 5 mois. Avant le coup, il n’est donc pas évident de se faire une idée de son degré de forme actuel. On notera toutefois qu’il fait preuve d’une louable régularité et qu’il a souvent bien couru sur la fraîcheur. Avec l’aide de Pierre-Charles Boudot, il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix du Palais du Louvre. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

MAX LA FRIPOUILLE (1) a largement fait ses preuves en pareille société. En raison de son top-weight, il aura sûrement du mal à franchir le poteau d’arrivée en tête mais il devrait logiquement faire partie de la combinaison gagnante s’il bénéficie d’un déroulement de course à sa convenance. TEMPLE BOY (9) est un cheval bien connu des turfistes. Jeudi, ce protégé de Jean-Pierre Gauvin disputera le quatorzième gros handicap de sa carrière. Il ne s’est encore jamais imposé à ce niveau de la compétition mais compte, tout de même, 7 places. Il évoluera donc en plein dans sa catégorie et fera partie des chances régulières pour les accessits. Avant le coup, il mérite qu’on lui accorde un très large crédit. BLUE DIAMOND (8) n’a encore que peu couru cette saison mais il approche désormais de son meilleur niveau comme le montre sa plus récente performance (6ème d’un lot similaire). Par le passé, cet élève de William Mongil avait souvent montré ses limites dans cette catégorie devant se contenter la plupart du temps de places d’honneur. Il est toutefois loin de constituer un interdit et, avant le coup, on le verra comme un concurrent capable de compléter la bonne combinaison. Alors que son entraîneur craignait son manque d’expérience, IMAGO JASIUS (15) vient de fournir une excellente prestation pour ses premiers pas dans les événements. Ce jour-là, il conservait une bonne cinquième place après avoir longtemps galopé aux avant-postes. Malgré son mauvais numéro dans les stalles, ce pensionnaire de l’écurie de Florent Monnier essaiera de faire aussi bien, aidé dans sa tâche par Stéphane Pasquier, un jockey qui connaît une belle réussite cette saison dans ce type d’épreuves. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute

PRINCE NOMAD (6) est de mieux en mieux placé sur l’échelle des valeurs. Ce rejeton de Galileo a, en effet, été baissé de 3 kilos par le handicapeur en l’espace de 6 mois. Voilà près de deux mois, il avait plutôt bien couru dans le prix du Pavillon Royal, un gros handicap disputé sur cette piste, passant le poteau d’arrivée en huitième position. Jeudi, il pourrait tirer son épingle du jeu si le terrain n’est pas trop souple. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 07/06/2018 : 5 – 7 – 4 – 3 – 1 – 9 – 8 – 15

A la recherche des meilleurs pros

Les 5 jockeys ayant la meilleure réussite dans les gros handicaps :

  • Lukas Delozier (n°8) : 60% de réussite
  • Marc Nobili (n°4) : 50% de réussite
  • Gabriele Congiu (n°9) : 47% de réussite
  • Jérôme Cabre (n°12) : 43% de réussite
  • Christophe Soumillon (n°7) : 42% de réussite

Les 5 entraîneurs ayant la meilleure réussite dans les gros handicaps :

  • Pauline Menges Antoine (n°11) : 66% de réussite
  • Harald Schneider (n°3) : 66% de réussite
  • Rodolphe Collet (n°1, n°4) : 57% de réussite
  • Florent Monnier (n°15) : 50% de réussite
  • Bienvenido Moreno-Navarro (n°7) : 50% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Bagel (n°13) : -1 kilo
  • Hot Moments (n°10) : -0,5 kilo
  • Magnentius (n°4) : +1 kilo

Les conditions de course

Handicap divisé (référence +20) réservé à des chevaux entiers, hongres et juments âgés de 5 ans et au-dessus, ayant couru depuis le 1er novembre 2017 inclus. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Allocations totales : 52000 € (Vainqueur : 26000 €, 1er accessit : 9880 €, 2ème accessit : 7280 €, 4ème place : 4160 €, 5ème place : 2080 €, 6ème place : 1560 €, 7ème place : 1040 €).

Les interviews des entraîneurs

Rodolphe Collet : Max la Fripouille (1) a prouvé ces derniers temps qu’il demeurait compétitif dans les gros handicaps même si la référence va l’obliger à porter le top-weight, soit 61 kilos. Un assouplissement des pistes serait le bienvenu. Mon cheval représente une des premières chances. Si la course est sélective, il devrait obtenir un bon résultat dans ce quinté du 7 juin. Magnentius (4), son compagnon d’écurie, a hélas tiré un mauvais numéro de corde et son jockey devra composer avec cela s’il veut faire l’arrivée. L’aptitude au terrain souple sera décisive et il est difficile d’appréhender celle-ci. Mais je peux vous assurer de sa parfaite condition physique. Le cheval est, en effet, en pleine possession de ses moyens.

Didier Prod’homme : Fanfaron (2) est un ancien bon cheval mais il a été éloigné des pistes pendant de longs mois. Mon pensionnaire vient d’effectuer une très bonne rentrée dans une course pmu disputée sur 2400 mètres de l’hippodrome de ParisLongchamp. Jeudi, ce sera sa deuxième sortie après une longue absence, ce qui constitue un point d’interrogation. Sachez toutefois que, le matin à l’entraînement, il semble en pleine forme avant de disputer ce tiercé.

Harald Schneider : Edington (3) a bénéficié d’un break mais il est d’ores et déjà en bonne forme et je pense qu’il peut espérer, d’entrée de jeu, gagner ce quinté+. L’année dernière, mon élève avait d’ailleurs remporté ce gros handicap qui avait lieu sur l’hippodrome de Maisons-Laffitte. Nous sommes très confiants. La pluie annoncée et le terrain vont jouer en sa faveur. Tous les feux sont au vert.

Carina Fey : En dernier lieu, Jungleboogie (5) n’a pratiquement pas couru ayant été rapidement mis hors course. Il est dans le même état de forme que lors de son avant-dernière sortie, sinon mieux et, logiquement, j’en attends une bonne performance ce jeudi. A ce poids, il est en mesure de gagner ce prix du Palais du Louvre.

Carlos Serrano (son propriétaire) : My Sweet Lord (7) est en excellente condition physique. A 9 ans, il est incroyable. Il aime beaucoup la ligne droite de Longchamp. Si le terrain n’est pas trop léger, mon cheval devrait bien tenir sa partie. Les pluies annoncées sur la région parisienne vont d’ailleurs servir ses intérêts. Maxime Guyon étant absent, c’est Christophe Soumillon qui le montera. Avant le coup, je vous conseille de lui accorder un large crédit.

William Mongil : Lors de sa dernière sortie à ce niveau de la compétition, Blue Diamond (8) a encore bien couru. Certes, mon cheval n’a pas beaucoup de marge sur l’échelle des valeurs mais, selon moi, il a sa place à l’arrivée de ce quinté du 7 juin. De plus, je le trouve en meilleure forme. Un terrain bien souple l’avantagerait. Sachez qu’on se déplace avec des ambitions justifiées.

Jean-Pierre Gauvin : Temple Boy (9) est bien rentré. Sa dernière mésaventure dans un gros handicap n’a, en effet, laissé aucune séquelle. Il a été vu par un ostéopathe. Il a pu reprendre pas mal de fraîcheur et fait preuve d’une louable régularité rentrant aux balances à chaque tentative. A l’issue d’un bon déroulement de course, mon pensionnaire peut remporter ce tiercé.

Alain de Royer Dupré : Hot Moments (10) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs le jour de sa rentrée semblant quelque peu rouillé. Il est peu expérimenté ayant été écarté des pistes suite à des soucis de jambe. A mon avis, il devrait légitimement avoir besoin de plusieurs parcours avant de retrouver la juste carburation. Il faudra le surveiller de près mais il aura probablement du mal à participer activement à l’arrivée de ce quinté+.

Pauline Menges Antoine : En dernier lieu, Sky Bolt (11) n’a pas bénéficié d’un bon déroulement de course étant contraint de galoper le nez au vent en épaisseur. Il vaut mieux que ce qu’il a montré ce jour-là et nous l’avons déclaré partant dans ce prix du Palais du Louvre. Avant le coup, on espère que son jockey lui donne un meilleur parcours et qu’il ne trouvera pas une piste trop assouplie pour ses réelles aptitudes.

Antoine Lamotte d’Argy : Pragelor (12) est en pleine possession de ses moyens. Lors d’une récente course pmu, mon protégé n’avait pas tiré un excellent numéro dans les stalles de départ et comme ça faisait un peu comme un entonnoir quelques mètres après le départ, il a fallu le lancer. Ensuite, il a trop consommé d’énergie en galopant aux avant-postes. Il aime bien aller devant, sans être embêté. Jeudi, on tente le coup à ce niveau.

Fabien Lefebvre (son jockey) : Bagel (13) tire beaucoup. Ce n’est pas un cheval facile à monter. En dernier lieu, il y a eu beaucoup de rythme, ce qui l’a aidé à se détendre et il a pu fournir un bel effort final le long de la corde. J’étais content de son comportement pendant le parcours, sa ligne droite étant plutôt encourageante. Il essaiera de confirmer à l’occasion de ce quinté du 7 juin. Vous auriez tort de l’éliminer de votre prono.

Benjamin Legros : Lors d’un récent tiercé, Shaslika (14) n’a jamais donné d’espoir aux parieurs qui avaient misé sur ses chances. Ce jour-là, ma jument n’a pas connu un déroulement de course à sa convenance. Elle revient sur 2400 mètres mais, sur ce genre de tracés, le train n’est pas toujours très sélectif. Plus le terrain sera souple et mieux ce sera. Sachez qu’elle a déjà gagné une course pmu sur cet hippodrome de ParisLongchamp. J’aurais toutefois préféré la voir en deuxième épreuve du handicap divisé.

Florent Monnier : Lors de son ultime tentative, Imago Jasius (15) a bien couru alors qu’il n’avait jamais disputé une épreuve avec beaucoup de partants. Volontaire, il a de l’abattage et demeure assez maniable. Il est meilleur en terrain souple. A mon avis, il devrait gagner un quinté+ dans les mois qui viennent.

Jess Parize : Takadiyr (16) a été rallongé lors de ses deux dernières sorties et je trouve qu’il a eu de bons comportements. Jeudi, il va certes monter de catégorie mais, en 33 de valeur handicap, je l’estime capable d’obtenir un bon résultat dans ce prix du Palais du Louvre. sachez qu’il affiche une très belle forme lors de séances d’entraînement. De plus, il aura l’avantage de porter le bottom-weight.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (Genybet), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes), Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

Turfomania.fr7519631315
Equidia516381579
Geny Courses9371516513
Canalturf.com7139651513
Zeturf.fr1735981513
Radio Balances151769853
Bilto5173913615
RTL1375915136
Tierce Mag.7193581315

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 7 juin 2018. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de ParisLongchamp. Les consultants : Philippe Thévenon et Stéphanie Chastin.

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est toutefois un outsider qui possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5.

HIPPODROME DE CAEN – Réunion premium n°3 – Course pmu n°8 – Départ prévu aux alentours de 16h25 – Trot attelé – Allocations totales : 21000 € – Distance à parcourir : 2450 mètres – Piste en sable – 16 partants – Corde à droite – Pour chevaux entiers et hongres âgés de 6 ans n’ayant pas gagné 77000 € au cours de leur carrière : CAMPISTRON (14) n’a couru qu’à 29 reprises depuis son début de carrière, ce qui est assez peu pour un cheval âgé de 6 ans. Cela ne l’a toutefois pas empêché d’engranger près de 75000 € de gains, ce qui est remarquable car il n’a couru qu’en province. L’an dernier, ce représentant de l’entraînement de Philippe Deroyand avait fait preuve d’une louable régularité tout au long de la saison rentrant très souvent aux balances alors qu’il affrontait des lots bien composés. Ainsi, on l’avait vu faire jeu égal avec Contrée d’Erable, Carabin d’Urzy, Chantaco, Columbo du Rib, Caballo d’Aure. Autant de chevaux qui auraient été plébiscités par les parieurs s’ils avaient été déclarés partants dans cette épreuve. Il a donc des lignes intéressantes à faire valoir. Mis au repos en fin d’année dernière, ce fils de Redlight Jet vient d’effectuer une rentrée intéressante terminant à la quatrième place d’une course pmu. Dans la foulée, il va bénéficier d’un bel engagement au plafond des gains sur un parcours corde à droite qui correspondra parfaitement à ses aptitudes. De plus, il va affronter une opposition largement dans ses cordes si on le juge sur sa meilleure valeur. Avant le coup, il aura vraiment pas mal d’atouts dans son jeu et on peut légitimement espérer qu’il confirme ses bonnes dispositions actuelles en participant activement à l’arrivée de cette compétition. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également