Prix de l'Ille-et-Vilaine - course pmu du mercredi 8 février 2017
/ / Pronostic Quinté du mercredi 8 février 2017 – Prix de l’Ille-et-Vilaine

Pronostic Quinté du mercredi 8 février 2017 – Prix de l’Ille-et-Vilaine

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

pronostic pour le quinté+ du mercredi 8 février 2017

C’est le prix de l’Ille-et-Vilaine qui servira de support au quinté du mercredi 8 février. Il s’agit d’une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion PMU qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Cette épreuve a réuni 18 partants qui se disputeront la victoire sur le parcours des 2100 mètres autostart de la grande piste. Avant le coup, on peut détacher deux bases bases solides mais ensuite la course est très ouverte pour les places.

Le favori du pronostic de Fréquence Turf

AFGHAN BARBES (5) fait figure de cheval déclassé au départ de ce tiercé. Impressionnant lauréat à l’occasion de sa dernière sortie sur cette piste alors qu’il était déferré des 4 pieds, il ne devrait pas avoir de mal à engranger un nouveau succès s’il répète cette valeur. Certes, ces deux dernières victoires ont eu lieu sur des parcours de tenue mais ce fils de Meaulnes du Corta a déjà bien fait par le passé sur les courtes distances et il ne devrait pas être désorienté par le mode de départ. Il sera le logique favori de ce pronostic.

La base incontournable

ANGE DE LUNE (14) est un concurrent qui n’est jamais aussi performant que lorsqu’il se présente déferré des 4 pieds et il le sera pour ce quinté+. Dans cette configuration, ce pensionnaire de l’écurie de Mathieu Abrivard compte déjà trois victoires et quatre deuxièmes places en treize tentatives. Lors de ses deux dernières sorties, son jeune driver a été obligé de venir un peu tôt en tête mais il a, tout de même, bien poursuivi son effort jusqu’au poteau d’arrivée. Sa forme est donc au beau fixe à l’heure actuelle. Certes, il va s’élancer en deuxième ligne derrière l’autostart mais c’est peut-être un mal pour un bien car il va pouvoir ainsi patienter au sein du peloton et produire ensuite son effort à l’entrée de la dernière ligne droite. Vu le lot qu’on lui propose d’affronter, ce fils de Laetenter Diem semble largement capable d’intégrer la combinaison gagnante. Les parieurs à la recherche d’une base solide pourront lui faire confiance.

Le tocard du quinté

Le mois dernier, ULK DE GODISSON (4) n’avait pas été ridicule dans une course similaire tout en ayant été drivé un peu trop offensivement. Ce fils d’Obrillant est désormais vieillissant comme bon nombre de concurrents présents dans cette épreuve mais il s’élancera avec un numéro favorable derrière les ailes de l’autostart. De plus, il aura l’avantage d’être déferré des 4 pieds cette fois-ci. Si son pilote se montre un peu plus patient et lui donne un parcours préservé jusqu’à la sortie du tournant final, il ne semble pas incapable de prendre une place à belle cote. A priori, on peut le voir comme le bon tocard de ce quinté du 8 février.

L’outsider

Ce mercredi, STONEISLE LILIAN (17) n’a pas été gâtée par le tirage au sort des places derrière l’autostart et son driver va devoir lui donner un bon parcours s’il veut faire l’arrivée. Elle aura toutefois l’avantage d’être en grande forme et d’affronter pas mal de vieux chevaux qui n’ont désormais plus de marge avec leurs gains. Dès lors, il n’y aurait rien de surprenant à la voir se mettre en évidence dans ce prix de l’Ille-et-Vilaine si elle peut se faire ramener dans la montée sans faire trop d’efforts.

Les 4 chevaux à suivre

Derrière ces quatre belles possibilités, la course est beaucoup plus ouverte et bon nombre de chevaux semblent en mesure de s’emparer d’un accessit. On surveillera ARIUS DU DOUET (6), un bon cheval qui vaut certainement mieux que ce qu’il nous a montré lors de ses plus récentes sorties où il a souvent été disqualifié pour allures irrégulières. Jugé sur ce qu’il a réalisé de mieux, cet ex-pensionnaire de l’écurie de Sébastien Guarato désormais entraîné par Franck Nivard semble en mesure d’obtenir une place. Il aurait vraiment été hasardeux de ne pas le glisser dans un pronostic en huit chevaux vu l’opposition qu’il va croiser. Ensuite, on s’intéressera à la candidature de VIVALDI D’AMBOISE (13), un trotteur de l’écurie de Mathieu Varin qui avait laissé une belle impression dans le prix de Breteuil après avoir perdu du temps sur faute. Ce jour-là, il avait fourni un bel effort final pour se classer cinquième au passage du poteau. S’il reste dans les bonnes allures tout le parcours, il ne semble pas incapable de s’octroyer un accessit dans cette épreuve. Pour son retour sur l’hippodrome de Vincennes, VASCO DU GITE (2) avait bien tenu sa partie dans le prix des Alpes, une compétition disputée sur ce tracé des 2100 mètres de la grande piste. En cette occasion, il dominait quelques concurrents qu’il retrouvera ce mercredi. Bien placé derrière la voiture, il devrait rapidement occuper une position favorable parmi les chevaux de tête. Cela pourrait ensuite lui permettre de conserver une place dans les cinq premiers. Enfin, on citera TA ROSE DU BOIROND (11), une femelle qui sera déferrée des 4 pieds. C’est Eric Raffin qui s’installera à son sulky et on peut s’en méfier pour une quatrième ou une cinquième place.

Cheval de dernière minute en cas de non partant

VENQUERO PHEDO (1) va longer la corde avec ce numéro à l’intérieur de la piste. S’il trouve le passage au moment opportun dans la ligne d’arrivée, rien ne lui interdit de compléter la combinaison gagnante de cette course.

Le pronostic quinté gratuit

Prono de Fréquence Turf pour ce quinté du 08/02/2017 : 5 – 14 – 4 – 17 – 6 – 13 – 2 – 11

Les autres points de vue sur ce prix de l’Ille-et-Vilaine

Parce que plusieurs opinions valent mieux qu’une, Fréquence Turf vous propose également les commentaires des entraîneurs, les meilleurs pronostics de la presse et l’analyse de Paris Turf.

L’avis des entraîneurs

Pierre Touvais : Venquero Phédo (1) n’a pas démérité dans un récent quinté+ disputé sur ce parcours. Comme il avait le nez sale, il a eu quelques soins après cette sortie. Tout est désormais rentré dans l’ordre. Cet hiver, il s’est plutôt bien comporté dans l’ensemble. Afghan Barbés (5) s’annonce comme le cheval à battre mais mon pensionnaire peut obtenir une quatrième ou cinquième place.

Georges Lelièvre : Vasco du Gîte (2) n’a pas déçu lors de sa dernière sortie où il a pris le second accessit. Il n’a pas été revu depuis cette tentative mais il a travaillé régulièrement en vue de cet engagement favorable au plafond des gains. Il est en très bonne forme et sera sur sa distance de prédilection. Il sera déferré des 4 pieds à l’occasion de ce prix de l’Ille-et-Vilaine et défendra chèrement ses chances.

Alain Laurent : Ultra Amsterdam (3) s’est montrée allante en dernier lieu. La jument m’a un peu déçu depuis son retour à la compétition cet automne. Je me suis laissé tenter par ce quinté du 8 février car elle va bénéficier de bonnes conditions de course. J’espère qu’elle va courir en progrès. J’ai toutefois remarqué qu’elle n’était jamais très performante durant l’hiver.

Gilbert Sorieux : Ulk de Godisson (4) n’a pas mal couru dans une course pmu sur la piste de Toulouse. Après avoir fait illusion pour la troisième place, il a plafonné dans la dernière ligne droite. Il tarde tout de même à retrouver son meilleur niveau. Mercredi, l’engagement est valable. J’espère qu’il va fournir une belle prestation.

Charles Julien Bigeon : Afghan Barbés (5) vient de fournir le lauréat d’un tiercé disputé sur les 2700 mètres de la grande piste de Vincennes. Il a pris de la force cet hiver et le déferrage lui a permis de franchir un palier. Le raccourcissement de la distance ne va pas le gêner. Il possède une très belle carte à jouer et devrait disputer encore la victoire.

Franck Nivard : Arius du Douet (6) a connu un problème d’allures pour finir dernièrement dans une course au trot monté. J’ai encore besoin de le juger. Comme il reste sur plusieurs disqualifications, je vais surtout m’appliquer à le maintenir dans les bonnes allures. Si on se base sur ce qu’il a fait de mieux durant sa carrière, il n’est pas incapable d’accrocher une allocation.

Franck Harel : Attaque Parisienne (7) a eu des pépins de santé cet hiver. Pour sa rentrée le mois dernier, la jument n’était pas encore assez prête. Après cette tentative, elle a de nouveau toussé. Mercredi, il s’agira d’une deuxième rentrée en quelque sorte. Elle va être à court de condition pour ce tiercé et mérite d’être revue dans des conditions plus favorables. Vous pouvez faire l’impasse sur sa candidature et l’éliminer de votre pronostic.

Jean-Yves Rayon : Venise Soyer (8) n’a pas connu un parcours limpide à l’occasion de sa dernière sortie dans un quinté+ à Vincennes. Ma pensionnaire est en forme et découvre un engagement sur mesure même si ce n’est jamais facile pour une femelle d’affronter les mâles. Elle apprécie particulièrement ce parcours et sera déferrée des antérieurs. Avec un bon numéro derrière l’autostart, je la crois capable d’intégrer la combinaison gagnante.

Matthieu Abrivard : Ardente du Clos (9) a connu une baisse de régime. Elle a effectué un break et n’est pas spécialement affûtée pour cette course de rentrée. Cette tentative va uniquement lui permettre de se remettre dans le bain. La jument restera ferrée à l’occasion de ce prix de l’Ille-et-Vilaine et je vous conseille d’attendre qu’elle soit déferrée des 4 pieds pour parier sur ses chances.

Romain Berujat : Ulysse Maria (10) a très bien couru à deux reprises, en décembre à Vincennes, sans être heureux, la première fois. À Cagnes, il a perdu du temps dans le tournant final, sans quoi il aurait pu franchir le poteau en tête. Il a repris de la fraîcheur. Avec un parcours à l’abri, il peut accrocher une petite place dans ce quinté du 8 février.

Eddy Planchenault : Ta Rose du Boirond (11) a connu des problèmes pulmonaires et n’avait qu’une course dans les jambes pour son retour sur l’hippodrome de Vincennes. Sa performance était plutôt bonne et je pense qu’elle est sur la montante actuellement. Les courtes distances, c’est son sport favori. Mercredi, son driver devra lui donner un bon parcours caché jusqu’à l’entrée de la ligne droite mais elle peut être à l’arrivée de ce tiercé.

Hervé Daougabel : Un Cher Ami (12) n’a pas été revu en piste depuis le début du mois de janvier car il n’avait pas un bon programme. Mon cheval a bien travaillé et va fournir sa valeur dans cette épreuve. Il ne faut pas chercher à le démarrer. Avec un bon parcours, il a sa chance pour un bon classement. Il sera déferré des postérieurs et muni d’alus aux antérieurs. Je crains surtout le pensionnaire de l’écurie de Christian Bigeon.

Matthieu Varin : Vivaldi d’Amboise (13) a manqué de réussite durant ce meeting d’hiver. Dernièrement, il a rapidement disqualifié par les commissaires mais il a ensuite crevé l’écran. Je pense qu’il aurait lutté pour les premières places sans ses malheurs. A l’entraînement, il vole à l’heure actuelle. Comme il a tendance à s’affoler derrière l’autostart, il ne sera pas plus mal à partir dans un dos.

Matthieu Abrivard : Ange de Lune (14) est au top de sa condition physique et cherche sa course avec application. Lors de son avant-dernière sortie, je me suis retrouvé trop tôt en tête. Ensuite, il a échoué de peu pour la victoire dans une course pmu pour apprentis. Il va s’élancer en seconde ligne derrière la voiture dans ce prix de l’Ille-et-Vilaine et je vais devoir patienter au sein du peloton. Il est ensuite capable de finir vite s’il n’a rien fait du parcours.

Stéphane Meunier : Taramis d’Aubrac (16) n’a pas été revu depuis plus d’un mois faute d’engagements intéressants en province. Il est situé entre deux catégories. Il va s’adapter aux 2.100 mètres mais restera ferré. Etre au départ de ce tiercé va lui faire du bien et çà le préparera pour des prochaines courses. Ici, je vous conseille de simplement le regarder courir. Vous pouvez faire l’impasse sur sa candidature.

Jean-Michel Bazire : Stoneisle Lilian (17) est une brave jument qui n’est pas difficile à driver. Lors de son récent succès, elle s’est imposée de peu et il est certain qu’elle n’a guère de marge de manoeuvre à ce niveau de la compétition. Elle va donner le meilleur d’elle-même dans ce quinté du 8 février mais il faudra que tout se déroule à merveille pour qu’elle soit à l’arrivée.

Vincent Viel : Valmayor (18) aurait pu s’octroyer la troisième place lors de sa plus récente tentative. Le cheval revient en grande forme à l’entraînement. Le mois dernier, il aurait fini plus près dans un quinté+ en étant plus heureux dans la ligne droite. Mercredi, il s’élancera encore en deuxième ligne derrière l’autostart et tout sera une question de parcours. Il est resté au top. Je l’estime compétitif pour un bon classement.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse hippique

Les pronostiqueurs : Canalturf, Geny courses, Zeturf, La gazette des courses, Bilto, RTL, Tierce magazine.
Geny courses514213417112
Canalturf5141321121810
Zeturf5141713210121
La gazette des courses5212101141813
Bilto5141321171110
RTL514217131214
Tierce Magazine5142131121710

L’analyse de Paris Turf TV

Analyse et pronostic de Paris Turf pour ce tiercé quarté quinté du 8 février 2017.

Le cheval du jour de Fréquence Turf

Attention, amis turfistes, ce cheval du jour n’est pas une base ni un coup sûr en jeu simple gagnant. Il n’est pas toujours issu d’une longue étude du papier. Voyez-le plutôt comme un concurrent dont le nom saute aux yeux à la lecture des partants de la course. N’hésitez pas à l’inclure dans vos combinaisons de Trio, couplé ou Pick 5.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion 1 – Course pmu n°9 – Prix de Périgueux – 2100 mètres – Départ à l’autostart – Trot attelé – Grande piste – Corde à gauche – 13 partants – Départ prévu vers 17h25 : CALINE TURGOT (1) va découvrir un très bel engagement dans cette course de vitesse dont le départ sera donné derrière les ailes de l’autostart. Elle sera quasiment la concurrente la plus riche au départ et sera également celle qui possède les meilleurs titres ayant déjà rivalisé avec des juments qui sont montées ensuite de catégorie. Cette fille de Gai Brillant s’était imposée sur un parcours similaire voilà moins d’un an dominant des femelles au moins aussi talentueuses que celles qu’elle affrontera ce mercredi. Durant l’été, elle aurait même pu doubler ma mise sur l’hippodrome d’Enghien Soisy si elle n’avait commis une faute dans la ligne d’arrivée. Elle est donc très à l’aise sur les courtes distances. Cet hiver, elle n’a couru qu’à deux reprises sur cet hippodrome du plateau de gravelle. Lors de sa première tentative, elle avait pris une honorable quatrième place échouant de peu pour un meilleur classement. Elle n’a pu ensuite se distinguer dans une épreuve pour apprentis et lads jockeys mais, ce jour-là, elle était ferrée et avait hérité du plus mauvais numéro en seconde ligne. Cette fois-ci, elle sera déferrée des 4 pieds, une configuration qui lui a souvent permis de réaliser de bonnes performances. A priori, cette pensionnaire de l’écurie des frères Terry semble largement capable de passer le poteau en vainqueur dans cette épreuve si son driver parvient à se sortir de ce numéro un peu piège coté corde. Néanmoins, vu sa vitesse de base et son aptitude à démarrer, cela ne devrait pas être un problème et sa position au départ pourrait même se transformer en avantage. On suivra donc sa performance avec une certaine confiance.

A lire également