Prix Titania - course pmu du 8 juin 2018
/ / Pronostic quinté du 8 juin 2018 – Prix Titania

Pronostic quinté du 8 juin 2018 – Prix Titania

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 8 juin aura comme support le prix Titania, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome du Plateau de Gravelle. Cette compétition européenne dotée de 48000 € d’allocations a réuni 15 partants âgés de 6 à 10 ans inclus qui s’élanceront tous au même poteau de départ. Tous ces chevaux s’affronteront aux alentours de 20h15 sur le parcours sélectif des 2850 mètres corde à gauche de la grande piste. A l’occasion de cette épreuve disputée en nocturne, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour la gagner, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu.

Le favori du pronostic

CORAL SEA (9) fait figure de jument de classe en pareille société et, avant le coup, elle semble largement capable de prendre une part active à l’arrivée de ce tiercé. Cette représentante de la casaque classique de Jacques Cottel s’est déjà frottée de bien meilleures adversaires au cours de sa carrière. On l’a, en effet, déjà vu batailler avec Seibella Park, Céleste Dry, Chica de Joudes, Carla Love, Class de Loriol et Charmeuse Royale. Autant de concurrentes qui auraient été plébiscitées par les parieurs si elles avaient été déclarées partantes dans cet événement. En dernier lieu, malgré son handicap de 25 mètres, elle a renoué avec la victoire dominant un certain Clyde de la Roche, un cheval très estimé par son entraîneur, Damien Bonne. La ligne est donc particulièrement favorable. Ce vendredi, elle n’aura pas les mâles sur sa route et elle sera bien engagée. Cette bonne finisseuse aura donc pas mal d’atouts dans son jeu et nul doute qu’elle devrait lutter pour la victoire si elle bénéficie d’un bon parcours caché comme elle les apprécie. Elle sera la favorite spéculative de ce pronostic.

La base incontournable

Bien engagée au plafond des gains et sûrement préparée avec soin par son entraîneur, Philippe Billard, ROMI MMS (14) constitue une base solide dans ce quinté+. Cette jument assez régulière doit absolument courir cachée, c’est ainsi qu’elle donne sa pleine mesure. Très maniable au départ, son driver, Franck Nivard, devrait rapidement la positionner le long de la corde et patienter derrière les chevaux de tête en attendant l’ouverture dans la ligne droite. Avant le coup, il ne fait aucun doute qu’elle devrait s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement si elle bénéficie d’un déroulement de course à sa convenance. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Déferrée des 4 pieds et confiée à Anthony Barrier pour ce bel engagement face aux seules femelles, ANAIS D’OLAINE (10) semble être le bon tocard de ce quinté du 8 juin. Cette pensionnaire de l’écurie de la famille Dessartre n’est jamais aussi bonne que lorsque son entraîneur la présente pieds nus. Elle compte, en effet, une multitude de bons résultats dans cette configuration. L’été dernier, elle avait notamment gagné un événement alors qu’elle évoluait sans les fers. Ce jour-là, elle devançait Bolt, un bon cheval de l’écurie de Christophe Gallier, et elle trottait 1’13’4 sur 2750 mètres, une réduction kilométrique flatteuse. Jugée sur cette performance de choix, elle possède une première chance théorique à défendre dans un lot comme celui-ci. Cette saison, elle n’est pas encore parvenue à monter sur le podium mais elle revient progressivement à son meilleur niveau comme le montrent ses récentes sorties. En cas de défaillance des favorites, cette fille de Gogo pourrait parfaitement s’emparer d’une place à belle cote.

L’outsider spéculatif

CALINE DE FLEUR (3) fait preuve d’une louable régularité rentrant la plupart du temps aux balances. Cette élève de Jean-Philippe Raffegeau possède un beau brin de qualité ayant déjà rivalisé avec des juments de classe par le passé. Ainsi, durant le meeting d’hiver, on l’avait vu gagner une course pmu qui se disputait sur ce tracé. Son aptitude au parcours est donc largement avérée. Ce vendredi, elle affrontera un lot dans ses cordes et aura l’avantage d’être drivée par Matthieu Abrivard, un driver souvent redoutable lorsqu’il mène des secondes chances. Voilà qui pourrait lui permettre de jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix Titania. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

REINE DU ZACK (11) a quelques titres à faire valoir mais elle n’est vraiment pas facile à driver étant capable du meilleur comme du pire. En analysant ses performances, on peut s’apercevir qu’elle a souvent fait jeu égal avec la partenaire de Franck Nivard, laquelle sera l’une des favorites de cet événement. Sa chance théorique est donc bien réelle ce vendredi et elle a parfaitement sa place dans ce prono si on la juge sur ce qu’elle a réalisé de mieux au cours de sa carrière. THIS IS IT (15) n’est pas des plus régulière dans ses résultats mais elle possède la pointure d’une telle épreuve et aura l’avantage d’être associée à l’habile David Thomain à l’occasion de cet engagement de rêve au plafond des gains. A l’issue d’un parcours sans encombres, elle devrait être en mesure de participer activement à l’arrivée. Longtemps absente de la compétition, BRISBANE DU BOURG (12) est certainement en important retard de gains à l’heure actuelle. En dernier lieu, cette jument entraînée par le redoutable Sébastien Guarato a prouvé qu’elle avait pratiquement retrouvé son meilleur niveau en s’imposant de bout en bout sur la piste de Laval. Dans la foulée, elle va découvrir un engagement de choix au plafond des gains et on peut remarquer qu’elle sera associée à Eric Raffin. Avant le coup, on lui accordera un très large crédit. BISE DU COGLAIS (6) n’a pas une marge énorme avec ses gains élevés mais elle se montre régulière dans l’ensemble. Elle ne sera pas associée à son entraîneur-driver mais elle mérite une note de méfiance pour une quatrième ou cinquième place. C »est toutefois loin d’être un coup sûr gagnant à l’arrivée.

La dernière minute

AURA NORMANDE (13) est loin de constituer un interdit dans cet événement. Par le passé, cette fille du crack Ready Cash a, en effet, déjà largement prouvé sa compétitivité en pareille société. Elle sera toutefois encore associée à son entraîneur, Eric Lambertz, un professionnel qui a souvent du mal à se faire respecter dans un peloton. Dans ces conditions, il lui faudra pas mal de réussite pour briguer un bon classement. Avant le coup, la retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 08/06/2018 : 9 – 14 – 10 – 3 – 11 – 15 – 12 – 6

A la recherche des meilleurs pros

Les 5 jockeys ayant la meilleure réussite dans les événements :

  • Franck Nivard (n°14) : 51% de réussite
  • Eric Lambertz (n°13) : 50% de réussite
  • Marco Smorgon (n°11) : 50% de réussite
  • Alexandre Abrivard (n°9) : 47% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°3) : 44% de réussite

Les 5 entraîneurs ayant la meilleure réussite dans les événements :

  • Olivier Tirard (n°7) : 100% de réussite
  • Marco Smorgon (n°11) : 60% de réussite
  • Laurent-Claude Abrivard (n°9) : 52% de réussite
  • Eric Lambertz (n°13) : 50% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°6) : 46% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant la meilleure réduction kilométrique :

  • Reine du Zack (n°11) : 1’10’2
  • Romi Mms (n°14) : 1’11’4
  • This Is It (n°15) : 1’11’6
  • Nancy America (n°1) : 1’12’0
  • Bise du Coglais (n°6) : 1’12’5

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • This Is It (n°15) : 1’14’0
  • Câline de Fleur (n°3) : 1’14’4
  • Aura Normande (n°13) : 1’14’5
  • Vénus du Rosay (n°7) : 1’14’7
  • Romi Mms (n°14) : 1’14’8

Les conditions de course

Course de trot attelé s’adressant à des juments âgées de 6 à 10 ans inclus n’ayant pas gagné 206000 € au cours de leur carrière. Sont seules admises à participer à cette épreuve les concurrentes n’ayant pas, dans les 12 mois précédant la course, été classées, au trot attelé, à l’une des 3 premières places d’une course pmu de niveau Groupe I. Allocations totales : 48000 € (Vainqueur : 21600 €, 2ème : 12000 €, 3ème : 6720 €, 4ème : 3840 €, 5ème : 2400 €, 6ème : 960 €, 7ème : 480 €).

Les interviews des entraîneurs

Ronny Kuiper : Après une deuxième place encourageante à Mons, je pensais Nancy America (1) suffisamment prête pour faire l’arrivée mais elle a demandé à souffler dans les deux cents derniers mètres. Cette sortie lui a été profitable et elle découvre un engagement favorable dans ce quinté du 8 juin n’ayant que des femelles sur sa route. Cela dit, elle monte de catégorie et, avant le coup, la sixième ou septième place me satisferait.

Ulf Nordin : Bilfie de Guez (2) est une bonne jument qui sait finir ses courses. À Caen, elle a patienté le long de la corde et a mis du temps pour pouvoir s’exprimer dans la dernière ligne droite. Lorsqu’elle a trouvé l’ouverture, elle a donné un excellent coup de reins. Vendredi soir, il ne faudra pas sous-estimer l’opposition. Cependant, elle est en pleine possession de ses moyens avant de disputer ce tiercé à Vincennes. Elle est capable de suivre tous les trains et sera déferrée des quatre pieds. A mon avis, elle ne devrait pas être ridicule.

Jean-Philippe Raffegeau : Câline de Fleur (3) a décompressé après le meeting d’hiver. Je n’aurais pas dû la déferrer à Rambouillet pour l’étape du Trophée Vert. Elle avait ensuite bien couru à Pontchâteau puis a joué de malchance la semaine passée alors qu’elle avait suffisamment de ressources pour prétendre à un bon classement. C’est dommage. On a fait du léger depuis lors des séances d’entraînement. Dans ce quinté+, ma protégée n’aura pas le handicap de rendre 25 mètres et elle va retrouver la grande piste, un tracé sélectif qui jouera en sa faveur. Selon moi, elle est tout à fait capable de se rappeler au bon souvenir des parieurs.

Charles Dreux : Class Action (4) a désormais plusieurs parcours dans les jambes et elle retrouve progressivement la bonne carburation. Ma pensionnaire reste sur deux disqualifications pour allures irrégulières mais j’avais du gaz à chaque fois et je pense qu’elle n’aurait pas été loin du compte sans ses fautes. Comme elle n’a pas fait de course, je me permets de la courir à une semaine d’intervalle. Sur la grande piste, c’est plus rythmé et elle devrait donc bénéficier d’un parcours plus limpide. Si elle reste dans les bonnes allures jusqu’au poteau d’arrivée, j’en attends un bon résultat dans ce prix Titania.

Théophile Loncke : Busy Money Ringeat (5) a été contrariée par des soucis de santé cet hiver et a dû être arrêtée. Mon élève a désormais trois parcours dans les jambes. Vous noterez qu’elle a bien fini lors de sa dernière sortie au trot attelé. On a essayé de préparer cette course malgré la présence de juments étrangères. Cela dit, elle risque encore de manquer de compétition. Je ne serais toutefois pas surpris de la voir à l’arrivée de ce quinté du 8 juin.

Jean-Michel Bazire : Lors de son ultime tentative, Bise du Coglais (6) a vraiment bien tenu sa partie après avoir suivi le cheval de tête côté corde. Si elle était allée droit pour finir, au lieu de pousser à droite, elle aurait pu tout aussi bien gagner compte tenu du peu d’écart à l’arrivée entre les quatre premiers. Apparemment, elle a bien récupéré de ses efforts. Raison pour laquelle je l’ai déclarée partante. Avec un bon parcours, elle a sa place dans la combinaison gagnante de ce tiercé. Tous les feux sont au vert.

Olivier Tirard : Vénus du Rosay (7) n’a pas connu un bon déroulement de course mais cette sortie n’était pas un objectif contrairement à ce quinté+. Elle sera donc pieds nus et mise dans la même configuration que lors de ses meilleures performances. Elle est au top de sa forme et n’affrontera que des femelles. Bien sûr, les juments âgées de 6 ans sont à craindre en priorité mais, avec un bon parcours caché le long de la corde, elle pourrait tirer son épingle du jeu.

Emmanuel Varin : En dernier lieu, Aurore de Chloée (8) ne m’a pas déplu. Je la trouve de mieux en mieux le matin à l’entraînement. Vendredi soir, ma pensionnaire va retrouver la grande piste de Vincennes, un tracé qu’elle affectionne. J’ai longtemps hésité avant de la déferrer des 4 pieds mais cela n’a pas une différence énorme. Elle évoluera en plein dans sa catégorie et je ne serais pas du tout surpris si elle parvenait à s’octroyer la quatrième ou cinquième place de ce prix Titania.

Alexandre Abrivard (son driver) : Coral Sea (9) vient de renouer plaisamment avec la victoire dans une course pmu. Ce jour-là, ma partenaire avait le handicap de rendre 25 mètres mais elle a bénéficié d’un déroulement de course favorable. Elle n’a pas eu une course dure et peut donc recourir à cinq jours d’intervalle. Elle fera partie des concurrentes les plus jeunes au départ et n’aura que les femelles à affronter. Si je parviens à lui masquer l’effort le plus longtemps possible alors elle devrait terminer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 8 juin.

Patrice Dessartre : Dernièrement, Anaïs d’Olaine (10) a montré un léger mieux même si elle a encore manqué de tranchant dans la phase finale. Certes, elle était ferrée mais légèrement. Vendredi, l’engagement est favorable sans les mâles. En courant déferrée des 4 pieds, elle a prouvé qu’elle pouvait avoir des prétentions à ce niveau de la compétition. Il faut qu’elle puisse se faire ramener sur les chevaux de tête pour obtenir un bon classement. C’est ainsi qu’elle donne sa pleine mesure. Si c’est le cas ce vendredi soir alors elle pourrait conclure à la quatrième ou cinquième place de ce tiercé.

Marco Smorgon : Reine du Zack (11) est douée mais totalement imprévisible. Elle affiche un excellent degré de forme à l’entraînement, c’est ce qui m’a incité à faire le déplacement depuis Turin. Sachez qu’un rythme sélectif jouerait en sa faveur. Elle pourrait gagner ce quinté+ ou décevoir ses preneurs. C’est encore elle qui va décider.

Sébastien Guarato : Brisbane du Bourg (12) revient au top de sa forme après avoir été éloignée des pistes pendant quasiment un an et demi. Lors d’une récente course pmu, elle s’est imposée de peu mais assez sûrement. Depuis, elle a très bien travaillé à l’entraînement affichant une condition physique optimale. J’ai essayé de la préparer au mieux pour cet événement à Vincennes. Elle devrait logiquement prendre une part active à l’arrivée de ce prix Titania. Avant le coup, je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Eric Lambertz : Lors de sa dernière sortie, Aura Normande (13) a été prise de vitesse pendant deux tours avant de bien terminer. C’est une jument plutôt froide. Auparavant, j’ai voulu la mener de façon offensive, ce qui n’a pas été concluant. Vendredi, elle va patienter le long de la corde en attendant l’ouverture. Plus le train sera sélectif et meilleure elle sera. En forme et dans sa catégorie, elle a un bonne chance à défendre même si je la préfère sur la petite piste que sur la grande.

Franck Nivard (son pilote) : Romi Mms (14) fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats. Elle reste d’ailleurs sur une performance encourageante en province. Elle sera idéalement engagée au plafond des gains et a été affûtée pour cet objectif visé de longue date. Elle est facile à driver mais il faut absolument lui masquer l’effort jusqu’à l’entrée de la ligne droite, une tactique qui comporte des aléas. Comme elle s’élance bien, j’espère pouvoir patienter en bon rang derrière les chevaux de tête. Une fois de plus, elle pourrait accrocher un accessit.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (Genybet), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes), Radio Balances (Guillaume Covès), La Gazette des Courses, Bilto, RTL (Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

Turfomania.fr412310215146
Equidia431214159610
Geny124931014715
Canalturf.com129414153106
Zeturf.fr121461510452
La Gazette des Courses43156121024
Bilto.fr41231514597
Radio Balances9123410141510
RTL121429156133
Tierce Magazine (Prono Vérité)439126151410

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 8 juin 2018. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Les consultants : Philippe Thévenon et Yann Daigneau.

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est toutefois un outsider qui possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5.

HIPPODROME DE MAUQUENCHY – Réunion premium n°3 – Course pmu n°4 (Prix Blanc Sport Sulkys)- Départ prévu aux alentours de 13h25 – Trot monté – Allocations totales : 22000 € – Distance à parcourir : 2850 mètres – Piste en sable – 14 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 6 et 7 ans n’ayant pas gagné 96000 € au cours de leur carrière : CALYPSO D’HARCOUEL (14) possède déjà un solide palmarès au trot monté ayant obtenu 4 accessits et 5 victoires en 12 tentatives dans la spécialité du trot monté. Lors du dernier meeting d’hiver, elle avait fait belle impression sur la petite piste de Vincennes avant d’être mise au repos par son entraîneur, Sébastien Ernault. De retour à la compétition au printemps, elle n’a pas tardé à retrouvé la bonne carburation s’octroyant une bonne cinquième place pour son retour dans sa discipline de prédilection tout en ayant le handicap de rendre la distance. Elle s’emparait ensuite de l’accessit d’honneur d’une course pmu étant seulement battue par Chipie de Fokissar, une bonne jument entraînée par Jérôme Legros. Vendredi, cette fille de Qualypso Jiel évoluera sur un parcours corde à gauche qui correspondra parfaitement à ses aptitudes. De plus, elle affrontera un lot largement à sa portée et n’aura pas à rendre 25 mètres étant idéalement engagée au plafond des gains. Elle sera, en effet, la concurrente la plus riche tout en étant celle qui a le moins couru. Voilà qui devrait lui permettre de renouer avec la victoire et combler ainsi une partie de son important retard de gains. On suivra donc sa prestation avec une certaine confiance.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également