Prix de Parilly - course pmu du 8 mai 2019
/ / Pronostic quinté du 8 mai 2019 – Prix de Parilly

Pronostic quinté du 8 mai 2019 – Prix de Parilly

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 8 mai aura comme support le prix de Parilly, un gros handicap (référence +21) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Lyon-Parilly. Cette course de plat dotée de 52000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 4 ans et plus qui s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 2000 mètres corde à gauche de la piste en gazon, laquelle est annoncée bon souple par France Galop (indice pénétrométrique : 3,4).

Le favori du pronostic

A la recherche d’une première victoire à ce niveau de la compétition, INCAMPO (n°8) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce cheval entraîné par l’habile Jean-Pierre Gauvin tourne autour du pot et il ne parvient pas à franchir le poteau en tête dans un gros handicap. A sa décharge, il ne bénéficie pas toujours de bonnes circonstances de courses étant souvent contraint de galoper le nez au vent à l’extérieur des chevaux de tête. Mercredi, ce rejeton de Campanologist et Indian Cat s’élancera avec un numéro de corde très avantageux et il sera associé à Pierre-Charles Boudot, une de nos plus fines cravaches. Il devrait donc rapidement galoper dans le dos des leaders et s’il peut trouver le passage au moment opportun dans la dernière ligne droite, il devrait logiquement lutter pour la victoire. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

En pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle, ZILBIO (n°6) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Ce représentant de l’entraînement d’Henri-Alex Pantall vient, en effet, d’obtenir deux accessits d’honneur dans des gros handicaps disputés en région parisienne. Lors de son avant-dernière sortie, il n’était battu que par Diamond Vendôme, un cheval qui a répété par la suite dans des lots bien composés. La ligne est donc particulièrement favorable. Mercredi, ce fils d’Orpen et Zulbis va certes débuter sur cette piste mais il tourne bien à gauche et apprécie les pistes en gazon. De plus, il s’élancera avec un bon numéro dans les stalles de départ et sera monté par Vincent Cheminaud, un jockey qui le connaît parfaitement. Il aura donc de nombreux atouts dans son jeu et on peut légitimement espérer le voir s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugé sur ce qu’il a réalisé de mieux au cours de sa carrière, BO PAPA (n°9) semble être le bon tocard de ce quinté du 8 mai. Ce pensionnaire de Richard Chotard reste certes sur deux sorties en demi-teinte mais il vaut beaucoup mieux que cela. Lors de son antépénultième tentative, il avait d’ailleurs devancé Dalvini, un cheval qui allait ensuite s’imposer dans un gros handicap mieux composé. Sa chance théorique est donc de premier ordre en pareille société. De mieux en mieux placé sur l’échelle des valeurs et associé à Franck Blondel, un jockey qui connaît parfaitement le tracé de cet hippodrome, il pourrait pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

FOX TIN (n°10) fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats rentrant aux balances quasiment après chaque course. Mercredi, cet élève de Jess Parize évoluera sur une distance peut-être un peu courte pour ses réelles aptitudes. Il est, en effet, plus connu sur 2400 mètres. On notera toutefois qu’il avait bien tenu sa partie dans un gros handicap disputé à Marseille-Borély sur 2100 mètres voilà quelques semaines. Ce jour-là, il franchissait le poteau en deuxième position n’étant battu que par le protégé de Christophe Escuder. Il pourrait donc parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix de Parilly. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Présenté par le redoutable Fabrice Vermeulen, PRESTIGE VENDOME (n°1) est invaincu cette saison ayant remporté les deux courses pmu qu’il a disputé. Jugé sur ses meilleurs titres, il fait même figure de cheval de classe dans un lot de cet acabit. Il devra néanmoins porter le top-weight (60 kilos) ce mercredi et, dans ces conditions, il conviendra de le voir plutôt comme un cheval capable de prendre une place. Sixième à Saint-Cloud pour ses premiers pas dans cette catégorie, MALAAW (n°12) va tenter de faire encore mieux ce mercredi. Vu le niveau de l’opposition, il semble tout à fait capable d’y arriver. Avant le coup, on lui accordera un large crédit. ZARIYANO (n°11) vient de se rappeler au bon souvenir des parieurs en s’emparant de la troisième place d’un événement à Maisons-Laffitte. Mercredi, ce redoutable finisseur sera avantagé par la longue ligne d’arrivée et, malgré son mauvais numéro de corde, il pourrait avoir le temps de revenir de l’arrière-garde si le rythme est suffisamment sélectif. Il aurait donc été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono. Lauréat pour son retour en piste, BLACK CANYON (n°3) mérite une note de méfiance. On aurait évidemment pu en citer d’autres.

La dernière minute

INSEO (n°16) n’est plus aussi performant que par le passé mais il n’est jamais ridicule lorsque son entraîneur, Mathieu Boutin, le présente dans ce type d’épreuves. Mercredi, ce fils de King’s Best et Insan Mala aura l’avantage de porter le bottom-weight mais il évoluera sur une distance qu’il n’a encore jamais abordé et il n’est pas certain qu’il possède suffisamment de tenue pour réussir sur 2000 mètres. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 08/05/2019 : 8 – 6 – 9 – 10 – 1 – 12 – 11 – 3

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Marvin Grandin (n°15) : 100% de réussite
  • Cyrille Stéfan (n°4) : 50% de réussite
  • Théo Bachelot (n°11) : 46% de réussite
  • Maxime Guyon (n°1) : 42% de réussite
  • Pierre-Charles Boudot (n°8) : 40% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Hans-Albert Blume (n°13) : 100% de réussite
  • Cédric Rossi (n°15, n°7) : 50% de réussite
  • Ludovic Gadbin (n°11) : 50% de réussite
  • Mathieu Boutin (n°16) : 36% de réussite
  • Henri-Alex Pantall (n°6) : 36% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Le Bandit (n°7) : +3 kilos
  • Palavas (n°15) : +3 kilos
  • Babar (n°2) : +1 kilo
  • Black Canyon (n°3) : -0,5 kilo
  • Mata Utu (n°4) : -0,5 kilo
  • Bo Papa (n°9) : -0,5 kilo
  • Inséo (n°16) : -0,5 kilo

N’ayant disputé que des courses pmu jusqu’à présent, Prestige Vendôme (n°1) courra ce mardi le premier gros handicap de sa carrière.

Les conditions de course

Gros handicap (référence +21) réservé à des chevaux entiers, hongres et juments de 4 ans et plus ayant couru depuis le 1er octobre 2018 inclus. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. 16 partants. Piste en gazon. Etat du terrain : bon souple (indice pénétrométrique : 3,4). Distance à parcourir : 2000 mètres corde à gauche. Météo : temps pluvieux (16°). Allocations totales : 52000 € (Vainqueur : 26000 €, 1er accessit : 9880 €, 2ème accessit : 7280 €, 4ème place : 4160 €, 5ème place : 2080 €, 6ème place : 1560 €, 7ème place : 1040 €).

Les interviews des entraîneurs

Jérémy Para : Prestige Vendôme (n°1) reste sur deux succès dans des courses pmu. Mon cheval possède beaucoup de moral mais il va découvrir la catégorie des gros handicaps en portant le top-weight. Son résultat dans ce quinté du 8 mai va nous permettre de savoir si on peut insister à ce niveau de la compétition ou revoir notre copie. Sachez qu’un terrain souple jouerait en sa faveur.

Edouard Lyon : Babar (n°2) ne cesse de nous faire plaisir. Maintenant, pour son retour dans un tiercé, ma principale interrogation reste le fait d’évoluer sur une piste en gazon. Il avait gagné lors de ses débuts sur cette piste de Lyon-Parilly et j’espère que cela lui plaira. En pleine forme à l’entraînement, je pense qu’il devrait bien tenir sa partie.

Cestmir Olehla : Black Canyon (n°3) vient de gagner facilement pour nous la dernière fois à Prague, dans un excellent chrono. Mon pensionnaire est toujours dans le même état de forme avant de courir ce quinté+. Sachez qu’il préfère le bon terrain.

Miroslav Rulec : Mata Utu (n°4) fait un essai sur une plus longue distance. Il a, en effet, moins de vitesse que dans sa jeunesse et les 2000 mètres devraient être un petit peu mieux pour lui. Je pense que le terrain va être très souple, ce qui n’est pas fait pour l’arranger. Avant le coup, je pense qu’il aura du mal à tirer son épingle du jeu dans ce prix de Parilly. Malaaw (n°12), son compagnon d’écurie, a bien couru pour sa première sortie sous notre responsabilité. Il est un petit peu raccourci mais je le pense capable de finir dans les sept premiers de cet événement. Je n’ai pas tellement de recul avec lui mais je pense que le terrain souple ne devrait pas le gêner. Il affiche un bel état de forme le matin à l’entraînement.

Christophe Escuder : Just A Formality (n°5) a des excuses à faire valoir lors de ses deux dernières apparitions publiques. Je le crois toujours compétitif, raison pour laquelle je l’ai déclaré partant. A l’issue d’un parcours sans encombre, il pourrait participer à l’arrivée de ce quinté du 8 mai. Vous auriez donc tort de l’éliminer de votre prono.

Henri-Alex Pantall : Zilbio (n°6) avait besoin de reprendre un petit peu de fraîcheur, raison pour laquelle il a évité le dernier tiercé à son programme. Le cheval est en parfaite condition physique pour aborder ce gros handicap. Tous les feux sont au vert.

Cédric Rossi : Le Bandit (n°7) traverse une bonne période de forme même si, en dernier lieu, je m’attendais à un peu mieux de sa part. Mon cheval évolue dans une catégorie qu’il connaît mais, à cette valeur, sa marge au poids est plus réduite. J’en attends tout de même un bon résultat dans ce quinté+. Palavas (n°15), son compagnon d’entraînement, s’est très bien comporté pour sa première sous mon entraînement puisqu’il s’est imposé d’emblée dans une course pmu. Il a été logiquement pénalisé par le handicapeur et il montera nettement de catégorie ce mercredi. Ce sera un test sur la distance et j’espère qu’il s’en accommodera d’autant qu’il semble être monté en condition. J’en escompte une bonne performance ce mercredi.

Jean-Pierre Gauvin : Incampo (n°8) n’a pas eu un parcours très favorable dernièrement. Mon élève enchaîne les courses, mais semble avoir bien récupéré de ses récents efforts. C’est un cheval qui possède du tempérament. Il revient sur 2000 mètres à l’occasion de ce prix de Parilly mais devrait s’adapter sans problème. Il n’a pas de marge pour le succès mais, à mon avis, il a sa place dans la combinaison gagnante.

Richard Chotard : En dernier lieu, Bo Papa (n°9) a été monté aux avant-postes et le scénario de course ne lui a ensuite pas été favorable. C’est un cheval qui aime être détendu à l’arrière-garde et qui sait finir ses courses, tout particulièrement si la piste est assouplie. Mon cheval est resté en pleine possession de ses moyens. Selon moi, il devrait participer activement à l’arrivée de ce quinté du 8 mai.

Jess Parize : Fox Tin (n°10) n’a plus de marge de manœuvre à ce poids mais il est capable de se placer. Il est dans une bonne forme actuellement et s’entend bien avec sa « jockette ». Je serais déçu de ne pas le voir figurer dans la combinaison gagnante de ce tiercé. A mon avis, un accessit est à sa portée.

Ludovic Gadbin : Dernièrement, Zariyano (n°11) a refait voir son vrai visage en s’emparant du second accessit d’un gros handicap. Mon pensionnaire a eu un beau passage à mi-ligne droite et il a ensuite été très courageux jusqu’au poteau d’arrivée. Il est monté là-dessus, a le moral et il est magnifique d’état lors des séances d’entraînement. Il est prêt, sur la montante. Sur sa troisième place de la dernière fois, j’en escompte un bon résultat dans ce quinté+.

Hans-Albert Blume : Red Mountain (n°13) n’a pas eu une bonne course la dernière fois. C’est un cheval qui doit galoper aux avant-postes pour donner sa pleine mesure. Ce numéro 3 dans les stalles de départ est une très bonne nouvelle. Mon protégé est en bonne forme le matin à l’entraînement et il aime le terrain souple. Avant le coup, je le pense capable de prendre une part active à l’arrivée de ce prix de Parilly. Je pense, en effet, qu’il pourrait gagner un gros handicap un jour ou l’autre.

Franck Forési : Desert Warrior (n°14) se présente de façon rapprochée mais semble avoir bien encaissé ses efforts. Récemment, il a été un peu décevant, tout en ayant perdu du temps au moment du démarrage. Il avait montré par le passé qu’il fallait compter avec lui à ce niveau sur des sols ni trop souples, ni trop légers. Je vous conseille de lui accorder un certain crédit.

Mathieu Boutin :Lors de la dernière course pmu qu’il a disputé, Inséo (n°16) a bien fini. Sur ce que mon pensionnaire vient de réaliser, il était tentant de le rallonger. On annonce de la pluie mercredi, j’espère que la piste ne s’assouplira pas de trop. Car cela pourrait l’handicaper et rendre le parcours plus sélectif. Le voir en première épreuve du handicap divisé, une bonne nouvelle ?… On verra ça après !

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette61011893121
Turfomania.fr63182131110
Equidia628103141116
Geny Courses68915101172
Canalturf.com61110813151612
Zeturf.fr116101812139
Radio Balances1081164217
Bilto96110111338
RTL61131011298
Tierce Mag.611310115913

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 8 mai 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs à grosse cote capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Lyon-Parilly. Les consultants : Philippe Thévenon et Stéphanie Chastin.


Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les jours fériés, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en milieu d’après-midi aux alentours de 15h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Lyon-Parilly. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé, cette somme atteint 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE CHARTRES – Réunion premium n°4 – Course pmu n°7 (Prix Opel Chartres) – Départ prévu aux alentours de 20h00 – Trot attelé – Allocations totales : 17000 € – Distance à parcourir : 2800 mètres – LeTROT Open des Régions – Piste en sable – 14 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 4 ans (F) n’ayant pas gagné 18000 € au cours de leur carrière. Les turfistes auront du pain sur la planche ce mercredi avec deux réunions premium réservées aux trotteurs très intéressantes mais riches en partants. La première se déroulera sur l’hippodrome de Strasbourg en Alsace et la seconde aura lieu sur le petit hippodrome de Chartres. C’est sur cette piste de 1000 mètres peu sélective que se produira FRISE PONT VAUTIER (n°14), le cheval du jour de FT. Cette pensionnaire de l’écurie d’Anders Lindqvist disputera la septième épreuve du programme, une course au trot attelé réservée aux chevaux de sa génération. Depuis ses premiers pas en compétition, cette bonne pouliche fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats tout en affrontant des lots bien composés. On lui trouve notamment une ligne en béton au Croisé Laroche avec des chevaux de la trempe de Fasliyen d’Orgères, Fax de l’Aumoy, Flash Haufor. Autant de trotteurs de qualité qui auraient été plébiscités par les parieurs s’ils avaient été engagés dans cette compétition. Certes, elle n’a pu confirmer cet excellent résultat par la suite mais elle a souvent joué de malchance. On ne la condamnera donc pas sur ses derniers résultats car elle vaut assurément mieux que cela. Bien engagée au plafond des gains et confiée à Jean-Charles Piton, un driver qui s’entend bien avec elle, cette fille d’Uniclove et Villa Pont Vautier va trouver une occasion rêvée de renouer avec la victoire à l’occasion de cette épreuve au trot attelé et il conviendra de suivre sa prestation avec un grand intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également