Prix d'Olargues - course pmu du 9 février 2018

Pronostic quinté du 9 février 2018 – Prix d’Olargues

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 9 février aura comme support le prix d’Olargues, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Cagnes sur mer. Cette épreuve européenne dotée de 32000 € d’allocations a réuni 18 partants répartis sur deux échelons de départ (handicap initial de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 97000 € ou plus). Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 13h47 sur le parcours des 2925 mètres corde à gauche de la piste en sable. A l’occasion de cette compétition, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour la gagner, les parieurs devront avoir le Numéro Plus et la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre sur leur ticket.

Le favori du pronostic

S’il fournit sa meilleure valeur, BEAUTIFUL ELDE (18) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Après toute une série de sorties en demi-teinte, ce cheval entraîné par Yannick-Alain Briand vient de se rappeler au bon souvenir des parieurs franchissant le poteau en tête après avoir rapidement pris plusieurs longueurs d’avance sur ses adversaires. Ce jour-là, il faisait afficher la réduction kilométrique d’1’14’2 sur ce tracé, un excellent chrono pour cette catégorie de chevaux. Il est vrai, q’au papier, ce fils de Quirky Jet possède de solides références. Il avait notamment aligné les victoires au printemps dernier dominant des chevaux de la trempe de Butler, Barbotine, Bixente. Autant de concurrents qui seraient plébiscités par les parieurs s’ils figuraient au départ de cet événement. Ce vendredi, il évoluera encore déferré des 4 pieds et sera idéalement engagé au plafond des gains. Malgré son handicap initial, on peut donc légitimement espérer le voir lutter pour les premières places. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

DULCINEE VRIE (13) reste sur deux victoires et elle constitue une base solide dans ce quinté+ même si, d’après son entraîneur, elle n’a pas été spécialement affûtée pour ce rendez-vous. A la lecture des partants, on peut s’apercevoir que cette pensionnaire de l’écurie de Loris Garcia figurera parmi les juments les plus riches du peloton tout en étant celle qui a le moins (24 courses à son actif). Elle doit donc être encore en important retard de gains à l’heure actuelle. Vendredi, cette fille de Royal Dream aura sur sa route des vieux chevaux qui n’ont désormais plus beaucoup de marge de manoeuvre et elle devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugé sur ce qu’il a réalisé de mieux au cours de sa carrière, CAMPO JOSSELYN (5) semble être le bon tocard de ce quinté du 9 février. Voilà un mois que cet ancien pensionnaire de l’écurie de Laurent-Claude Abrivard a rejoint les boxes de David Alexandre. Pour le moment, il n’a pas montré grand chose en compétition étant souvent disqualifié pour allures irrégulières. Auparavant, il avait montré ses limites en région parisienne se contentant, la plupart du temps, des places d’honneur. A sa décharge, il affrontait des lots bien composés. Il devrait donc trouver des tâches plus faciles dans le sud-est de la France. Bien placé au premier poteau et déferré des 4 pieds, il pourrait parfaitement s’emparer d’une place à belle cote si son driver, Gabriele Gelormini, parvient à le maintenir dans les bonnes allures d’un bout à l’autre du parcours.

L’outsider spéculatif

Lorsqu’il est déferré des 4 pieds, COYOTE SLY (8) fait preuve d’une louable régularité rentrant très souvent aux balances. L’été dernier, cet élève de Nicolas Ensch avait bien couru sur cet hippodrome de la Côte d’azur trottant notamment 1’14’2 sur le parcours qui nous intéresse. Ce jour-là, il avait longtemps animé les débats avant d’être dominé aux abords du poteau d’arrivée par un attentiste qui avait longtemps patienté dans son dos. Au cours du printemps, on l’avait également vu s’imposer sur l’hippodrome de Lyon-Parilly. En cette occasion, il devançait Chemsak Védaquais et Calin de Laumont, deux chevaux qui auraient une première chance théorique à défendre s’ils étaient au départ d’une telle épreuve. Ce rejeton de Singalo détient donc des lignes favorables lorsque l’on étudie ses performances. Vendredi, il va découvrir un bel engagement à la limite du recul et il évoluera pieds nus contrairement à ses plus récentes tentatives au trot attelé. Voilà qui pourrait lui permettre de jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix d’Olargues.

Les autres chevaux à jouer

Bien engagé au plafond des gains et confié aux bons soins de Matthieu Abrivard, BIG BOSS (17) mérite qu’on lui accorde un large crédit. On l’envisagera toutefois plutôt pour les accessits que pour la victoire. Cet élève d’Hervé Chauve-Laffay n’a, en effet, plus aucune marge. DAVINA DU CAPRE (12) défendra les intérêts de l’entraînement de David Alexandre et elle sera drivée par David Békaert, un pilote qui affiche un joli coefficient de réussite durant ce meeting de cagnes sur mer (déjà 8 victoires sur ce champ de courses depuis le début de l’année). Avant le coup, elle n’a aucun espoir de revanche sur le jument présentée par Loris Garcia, cette dernière l’ayant devance à plusieurs reprises tout au long de la saison précédente. De plus, elle aura le handicap de s’élancer au deuxième échelon. Un accessit semble toutefois dans ses cordes si elle bénéficie d’un déroulement de course limpide. CLAIRON (1) a d’excellents titres à faire valoir ayant déjà lutté avec Cross Dairpet, Comète Jet, Canyon Castelets, des concurrents de qualité. Jugé sur ces performances de choix, il détient une première chance théorique et il aurait vraiment été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono. Vendredi, ce représentant de l’entraînement de Jean-Charles Féron sera certes le trotteur le moins riche de la course mais il a un important retard de gains à combler et ne sera donc pas forcément mal engagé. Après une rentrée discrète lors d’une course pmu disputée sur ce champ de courses, il pourrait afficher des progrès. Cela pourrait lui permettre de compléter la combinaison gagnante. Enfin, on s’intéressera à la candidature de BIEN ALLER (2), un trotteur de l’écurie de Romuald Mourice qui possède quelques moyens. Il effectuera toutefois une rentrée et, avant le coup, mieux vaut le voir comme un cheval capable de s’octroyer une quatrième ou cinquième place.

La dernière minute

Où en est le bon CONCERTO DU RUEL (16) ?… Ce trotteur bien né (frère de la toute bonne vanika du Ruel et de la précoce Romance du Ruel) fait figure de cheval de classe dans un lot comme celui-ci. Il a, en effet, déjà affronté de bien meilleurs lot par le passé. Malheureusement pour ses propriétaires, il a connu quelques pépins de santé et il semble bien loin de son meilleur niveau même si sa dernière sortie le montre sur le bon chemin. Vendredi, ce fils de Prince Gédé gardera ses fers et il s’élancera avec un handicap de 25 mètres. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 09/02/2018 : 18 – 13 – 5 – 8 – 17 – 12 – 1 – 2

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant la meilleure réduction kilométrique :

  • Douce Aventure (10) : 1’11’7
  • Beautiful Eldé (18) : 1’12’6
  • Balthazar Maza (14) : 1’12’6
  • Concerto du Ruel (16) : 1’13’0
  • Campo Josselyn (5) : 1’13’1

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Beautiful Eldé (18) : 1’14’0
  • Balthazar Maza (14) : 1’14’2
  • Uranus de Val (15) : 1’14’2
  • Coyote Sly (8) : 1’14’2
  • Dulcinée Vrie (13) : 1’14’3

Les conditions de course

Pour mâles, femelles et hongres âgés de 5 à 10 ans inclus (U à D) n’ayant pas gagné 201000 € – Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 97000 € ou plus. Allocations totales : 32000 € (Vainqueur : 14400 €, 2ème : 8000 €, 3ème : 4480 €, 4ème : 2560 €, 5ème : 1600 €, 6ème : 640 €, 7ème : 320 €).

Les interviews des entraîneurs

Jean-Charles Féron : Clairon (1) avait été volontairement éloigné des pistes après ses bonnes performances de l’été dernier. La condition physique de mon cheval s’est certes améliorée après sa reprise de contact avec la compétition mais il n’est pas encore revenu à son meilleur niveau. Il restera donc ferré. Sur sa classe, il n’est pas incapable de compléter la combinaison gagnante de ce quinté du 9 février mais il risque de manquer d’un parcours. Aigle de la Vallée (4) reste sur une sortie encourageante alors qu’il était pieds nus pour la première fois de sa carrière. Depuis, mon pensionnaire a été régulièrement éliminé faute de gains suffisants. Il a bien travaillé mais j’aurais été plus confiant s’il avait eu une course de plus dans les jambes. Cela dit, il bénéficie d’un engagement favorable au premier poteau de départ. Avant le coup, je le crois capable d’accrocher un accessit. Undset (11) a été victime d’un virus après son dernier succès dans une course pmu. Mon élève me paraît être en bonne forme le matin à l’entraînement mais il fera une petite rentrée et gardera ses fers. De plus, il aura le handicap de rendre 25 mètres. A mon avis, il n’aura pas la partie facile.

Romuald Mourice : Bien Aller (2) a été éliminé plusieurs fois, ce qui est vraiment regrettable. Je vais quand même le déferrer car il sera bien engagé au premier échelon. Cependant, le manque de compétition risque de se faire ressentir dans la phase finale. Biroska (6) a un mauvais programme cet hiver et elle ne court pas suffisamment à mon goût. Ma jument sera probablement plus compétitive à la fin du mois, tout du moins je l’espère. Sachez également qu’elle sera saillie au printemps. Lors de son avant-dernière sortie, Balthazar Maza (14) avant pris une bonne troisième place sur ce champ de courses. La fois suivante, il n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs n’ayant pas digéré la montée de la grande piste de Vincennes. Vendredi, il aura la handicap de rendre la distance à quelques bons chevaux, ce qui ne sera pas une partie de plaisir. Je ne vais pas le déferrer des 4 pieds car je suis convaincu qu’il aura du mal à faire l’arrivée de ce tiercé. Sachez aussi qu’il bénéficiera bientôt d’un engagement plus favorable.

David Alexandre : En dernier lieu, Boxeur d’Or (3) a gagné très facilement sur l’hippodrome de Marseille-Vivaux mais, ce coup-ci, les données ne seront plus les mêmes. Je vais tout de même le déferrer des 4 pieds. Il a absolument besoin d’un parcours caché pour donner sa pleine mesure. Voilà quelques semaines, Campo Josselyn (5) avait bien tenu sa partie sur ce tracé. Il s’est bien entraîné afin d’être au top et il devrait se présenter en pleine possession de ses moyens au départ de ce quinté+. Il sera déferré des quatre pieds et c’est Gabriele Gelormini qui va le driver. Avant le coup, j’estime qu’il a une chance identique à celle de ses deux autres compagnons d’écurie. Une allocation est à sa portée. Davina du Capre (12), sa compagne de box, n’a pas été revue en piste depuis plus d’un mois et elle pourrait demander à souffler dans la dernière ligne droite. Elle sera aussi handicapée de vingt-cinq mètres tout en devant affronter ses aînés. Avec un parcours de plus dans les jambes, j’aurais été plus confiant. Sachez toutefois que c’est une jument de classe qui est meilleure que mes deux autres pensionnaires.

Anthony Tomaselli : Bella Ragazza (7) s’est beaucoup assagie en vieillissant. Ma jument est certainement meilleure dans la discipline du trot monté mais elle est en forme et sera bien engagée au premier poteau de départ. L’état de ses pieds ne me permet pas de la déferrer mais ce n’est pas un souci. La quatrième ou la cinquième place de ce prix d’Olargues est dans ses cordes.

Nicolas Ensch : Coyote Sly (8) est un cheval de train qui a un grand compas. Avec lui, il faut dérouler et ne pas s’occuper des autres chevaux. Il n’est, peut-être, pas encore revenu à son meilleur niveau mais il est, d’ores et déjà, en très belle forme. Il sera pieds nus et lorsqu’il est bien, il est capable de trotter 1’14’5 sur cette distance. J’ai donc bon espoir qu’il obtienne un bon résultat dans ce quinté du 9 février.

Virgile Foucault : Dernièrement, Bleuet des Bois (9) a très bien couru s’octroyant l’accessit d’honneur d’une course pmu. Il lui arrive encore de commettre des fautes mais quand il est sage c’est un trotteur qui est dur à l’effort. Vendredi, je vais le munir de fers collés aux antérieurs. À Cagnes-sur-Mer, je préfère lui laisser un peu plus de confort sous chaque pied. Bien placé au premier échelon, il a sa place dans la combinaison gagnante de ce tiercé s’il bénéfice d’un bon déroulement de course.

Louis Baudron : Ces derniers temps, Douce Aventure (10) n’avait plus tellement le moral. Ses deux dernières sorties au trot attelé sur l’hippodrome de Cagnes-sur-Mer lui ont fait le plus grand bien. Je l’ai laissée partante dans ce quinté+ mais pour moi, ses ambitions seront limitées. Non seulement ma protégée aura le handicap de rendre vingt-cinq mètres mais elle gardera ses fers. Son driver va la positionner le long de la corde en attendant une éventuelle ouverture dans la ligne d’arrivée.

Loris Garcia : Dulcinée Vrie (13) affronte les vieux chevaux mais ce n’est pas une course visée car je pensais être éliminé. Elle n’est donc pas spécialement affûtée. Il s’agira de sa troisième course de l’hiver ici ce qui lui permettra d’être au départ de la Coupe des 5 Ans, en fin de meeting. Cela dit, c’est une très bonne jument, certainement la meilleure de sa génération dans le Centre et le Sud. Avec un bon parcours, elle peut obtenir un bon résultat dans ce prix d’Olargues.

Jean-Marie Roubaud : Lors de ses plus récentes tentatives, Uranus de Val (15) a eu des courses éprouvantes. Ce coup-ci, les ordres seront de lui donner un parcours le long du rail. Bien entendu, son partenaire ne l’empêchera pas de s’emparer d’une allocation mais, handicapé de vingt-cinq mètres et ferré assez lourd, il aura certainement du mal à participer à l’arrivée de ce quinté du 9 février.

Stéphane Cingland : En dernier lieu, Concerto du Ruel (16) s’est comporté honorablement. Il venait d’arriver à l’écurie après avoir été malade chez son ancien entraîneur, Franck Anne. Mon cheval devrait accuser de nouveaux progrès mais ce ne sera pas suffisant pour obtenir un bon classement dans ce tiercé. Sachez qu’il aura d’autres engagements plus favorables à son programme dans les semaines qui viennent.

Hervé Chauve-Laffay : Le dernier coup, Big Boss (17) a très bien tenu sa partie tout en connaissant des problèmes de trafic dans l’ultime ligne droite. Mon élève sera drivé par Matthieu Abrivard et il évoluera déferré des quatre pieds, une configuration qui lui avait bien réussi voilà quelques semaines. Avec un déroulement de course à sa convenance, je l’estime capable de terminer dans la combinaison gagnante de ce quinté+. Avant le coup, je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Yannick-Alain Briand : Beautiful Eldé (18) avait été malade l’été dernier et il a fallu du temps pour qu’il retrouve la bonne carburation. Dernièrement, il a remporté une course pmu sur cet hippodrome de la Côte d’Azur en étant déferré des 4 pieds. Vendredi, nous allons voir quelle tactique employer car il aime trotter aux avant-postes. Selon mois, mon pensionnaire peut marcher moins de 1’14’0 sur ce tracé des 2925 mètres de Cagnes. Il devrait logiquement prendre une part active à l’arrivée de ce prix d’Olargues. Tous les feux sont au vert.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou en obstacles, course de trot attelé… Quelle que soit la discipline proposée par le PMU, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour.

Les meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et les pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia, Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com, Geny Courses (Génybet), Zeturf.fr (Bookmaker), La Gazette des Courses, Bilto, RTL (Bernard Glass), Tierce Magazine (Prono Vérité).
Zeturf.fr (Bookmaker)813189171243
Equidia181312174895
Geny Courses813171812349
Canalturf.com188413512179
Turfomania.fr139121817835
La Gazette des Courses181312517384
Bilto138181235417
RTL (Bernard Glass)12131837845
Tierce Magazine (Prono Vérité)131281817354

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 9 février 2018. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu du programme.

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée. C’est toutefois un outsider qui possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5.

HIPPODROME DE CAGNES SUR MER – Réunion 1 – Course n°2 – Départ prévu aux alentours de 14h20 – Course européenne – Trot attelé – Allocations totales : 80000 € – Distance à parcourir : 2925 mètres – Piste en pouzzolane – 13 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 5 à 10 ans inclus (U à D) n’ayant pas gagné 650000 € au cours de leur carrière – Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 321000 € ou plus : L’an dernier, BRUNE DES FORGES (5) avait fait preuve d’une louable régularité rentrant aux balances quasiment à chaque tentative. On l’avait notamment vu participer à quelques étapes du Grand National du Trot (GNT) sans être ridicule (sixième place à Nantes et Lisieux). Elle avait même été jugée digne d’être au départ de la finale de ce tournoi à Vincennes et, ce jour-là, elle avait mieux couru que ne l’indique son classement. Comme elle n’avait pas un programme facile sur le Plateau de Gravelle, son entraîneur, Sébastien Guarato, l’avait ensuite envoyée dans le sud-est de la France chez Nicolas Ensch afin qu’elle participe au meeting de Cagnes sur mer. Lors de sa première sortie sur cette piste, elle donnait entière satisfaction à son nouvel entourage en s’octroyant l’accessit d’honneur d’une course pmu disputée sur le parcours qui nous intéresse. Engagée ensuite dans le relevé prix de la Côte d’Azur, elle y jouait de malchance ne pouvant s’exprimer dans la dernière ligne droite alors qu’elle avait beaucoup de ressources. Cette fille de Rolling d’Héripré finissait même par se mettre au galop étant disqualifiée pour allures irrégulières par les commissaires. Il ne fait cependant aucun doute qu’elle aurait obtenu un bon classement avec un meilleur déroulement de course. Ce vendredi, elle trouvera une belle occasion de se rappeler au bon souvenir des parieurs à l’occasion de ce bel engagement à la limite du recul. On suivra donc sa prestation avec un certain intérêt même si c’est loin d’être un coup sûr à l’arrivée. Elle doit, en effet, absolument courir cachée pour donner sa pleine mesure, une tactique qui comporte pas mal d’aléas.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour cette course : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.

A lire également