Prix de Sainte-Maxime - course pmu du mercredi 22 février 2017

Pronostic Quinté du mercredi 22 février 2017 – Prix de Sainte-Maxime

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

pronostic pour le quinté+ du mercredi 22 février 2017

C’est le prix de Sainte-Maxime qui servira de support au quinté du mercredi 22 février. Il s’agit d’un handicap de galop inscrit au programme de la réunion PMU qui se déroulera sur l’hippodrome de la Côte d’azur. On y retrouvera 16 partants qui sont tous bien connus des turfistes. Ils s’affronteront sur le parcours corde à gauche des 1600 mètres de la PSF.

Le favori du pronostic

VADANOR (10) vient de se classer au troisième rang d’une course pmu à réclamer sur ce parcours. Il fera son retour à ce niveau sous un poids nettement plus favorable étant pris en valeur 35,5. Lors du dernier quinté+ qu’il a disputé, ce fils de Selkirk portait deux kilos et demi de plus. Voilà qui pourrait lui permettre de se rapprocher du podium. Il faudra, pour cela, que son jockey se sorte de ce mauvais numéro de corde. Malgré tout, il sera le favori de ce pronostic.

Le cheval de base

XOTIC (2) fait figure de cheval de classe dans un tel lot ayant déjà eu l’occasion de rivaliser avec des chevaux nettement meilleurs. Ce pensionnaire de l’écurie de Didier Prod’homme vient de prouver sa grande forme terminant à la deuxième place du prix Charles Gastaud. Ce mercredi, il a hérité d’un excellent numéro dans les stalles de départ et il aura l’avantage d’être monté par Pierre-Charles Boudot, la cravache d’or en titre. A priori, il semble en mesure de s’emparer d’une place dans les cinq premiers. Il pourrait même fournir le lauréat de ce tiercé à l’issue d’un bon parcours. Les parieurs qui aiment faire des jeux en champ réduit pourront le voir comme une bonne base.

Le tocard du quinté

CATCH DREAM (16) avait débuté à ce niveau sous un poids nettement moins favorable mais il n’avait pas été ridicule tout en montrant ses limites. Désormais, il est nettement mieux situé sur l’échelle des valeurs. Il ne s’est pas montré convaincant en dernier lieu dans une course pmu sur ce tracé mais il n’y a pas eu suffisamment de rythme durant l’épreuve. Cette fois-ci, son entraîneur a décidé de le munir d’oeillères afin qu’il soit plus motivé durant le parcours. Bien placé à la corde, il ne semble pas incapable de prendre une place à une cote élevée. On le verra donc comme le bon tocard de ce quinté du 22 février.

L’outsider

SHANAWEST (15) présente un profil similaire au cheval de l’écurie de Louis Baudron ayant, lui aussi, été nettement baissé au poids. Il s’était montré plaisant fin décembre à deauville lors de son avant-dernière sortie. Ce jour-là, il terminait bon troisième juste derrière un cheval qui a répété en s’imposant durant ce meeting de Cagnes. Sur la foi de cette sortie, il semble en mesure de prendre une part active à l’arrivée de ce prix de Sainte-Maxime.

Les 4 chevaux incontournables

PARAGGI (5) vient de changer d’écurie et son nouvel entraîneur le confie à Christophe Soumillon. Il sera en plein dans sa catégorie et mérite évidemment qu’on se méfie de sa candidature. LONGRAY (9) n’a pas brillé lors de sa dernière sortie mais il courait pour la première fois sur le gazon et le terrain ne lui a visiblement pas convenu. Ce fils de Le Havre sera de retour sur sa surface de prédilection ce mercredi. A priori, il va certainement falloir compter avec lui au moment du sprint dans la dernière ligne droite. DJOKO (11) est un ancien pensionnaire de la casaque de Gérard Augustin-Normand qui se montre régulier dans ses performances. Monté par Maxime Guyon et plutôt gâté par le tirage au sort des places à la corde, il semble capable de faire l’arrivée de cette course. Enfin, on citera KAYENNE (4), une jument qui n’a plus aucune marge au poids mais elle n’est pas hors course pour autant. Une quatrième ou cinquième place pourrait lui revenir en cas de déroulement de course favorable.

Cheval de dernière minute

APRILIOS (6) est en pleine forme et sa marge au poids n’est plus la même après sa récente victoire. En cas de défaillances des favoris, il pourrait intégrer la combinaison gagnante.

Le pronostic quinté gratuit

Sélection de Fréquence Turf pour ce quinté du 22/02/2017 : 10 – 2 – 16 – 15 – 5 – 9 – 11 – 4

Les autres points de vue sur ce prix de Sainte-Maxime

Parce que plusieurs opinions valent mieux qu’une, Fréquence Turf vous propose également les avis des entraîneurs, les meilleurs pronostics de la presse et l’analyse de Paris Turf.

Les commentaires des entraîneurs

Stéphane-Richard Simon : Eliminator (1) a fait un très bon meeting à Pau alors qu’il découvrait de bons engagements dans des courses pmu disputées sur la PSF. Il se retrouve désormais en valeur 39,5. N’ayant pas de courses dans la région et comme il est resté en très bonne condition physique, je tente le coup dans ce quinté du 22 février. J’espère qu’il prendra une allocation.

Didier Prod’homme : Xotic (2) avait eu des problèmes de dos l’an dernier. Le cheval a fait une bonne rentrée dans un tiercé à Cagnes sur mer et il aurait même pu s’imposer ce jour-là. Après cette tentetaive, il est rentré avec une atteinte qui l’a un peu perturbé dans sa préparation ainsi qu’un abcès. Mais c’est un vieux cheval qui me parait bien. Sa place est à l’arrivée de ce prix de Sainte-Maxime.

Miroslav Rulec : Mata Utu (3) vient d’échouer sur les 1.300 mètres de la piste en sable fibré. Un parcours qui lui avait pourtant permis de vaincre précédente sortie. Je pense que sa valeur handicap est trop élevée désormais. On essaye sur 1.600 mètres pour voir si cela peut mieux se passer. Il est en bonne forme avant de disputer ce quinté+.

Patrick Khozian : Kayenne (4) est une jument bien connue des parieurs ayant souvent été vue à ce niveau de la compétition. Ma pensionnaire a tiré un numéro favorable dans les stalles ce mercredi et elle a déjà vaincu sur la PSF. Sachez également qu’elle est en très belle condition physique le matin à l’exercice. Elle devrait faire sa course.

Fabrice Vermeulen : Paraggi (5) va effectuer une première sortie pour mon écurie et ce effectuera un retour dans les handicaps. Il sera toutefois intéressant à voir à l’œuvre. C’est un cheval attachant. Il a des titres à ce niveau et a le droit de bien faire mercredi à l’issue d’un bon déroulement de course.

Jean-Michel Lefebvre : Aprilios (6) vient de s’imposer dans une course pmu disputée sur le parcours qui nous intéresse. C’était une victoire méritée. Le cheval est resté sur place et au regard de sa forme, on tente à nouveau dans cette catégorie malgré les cinq livres de pénalité. Je mise aussi sur son aptitude au tracé. Ces points positifs me laissent croire qu’il est capable de bien faire dans ce quinté du 22 février.

Richard Chotard : Après l’Amour (7) a répondu à mes attentes pour sa première tentative sous mon entraînement. Même s’il n’a pas semblé très à l’aise sur le gazon un peu faux. Il sera bien mieux sur le sable. Le matin, c’est un cheval qui me donne entière satisfaction au travail. Je pense qu’il a une belle carte à jouer dans ce prix de Sainte-Maxime. Je m’attends donc à un bon comportement de sa part.

Jérôme Reynier : Fawley (8) découvrait un engagement favorable dernièrement mais il s’est, tout de même, imposé avec la manière. Auparavant, son échec dans un tiercé était dû à la piste en gazon qui était trop souple pour ses réelles aptitudes. Sa forme est sûre et à ce poids, je le crois compétitif pour les premières places.

Alessandro Botti : Longray (9) n’a pu se mettre en évidence à l’occasion d’un récent quinté+. Peut-être est ce dû à la deuxième sortie après une longue absence ou le fait de découvrir le gazon. Mon cheval est resté en forme et revient sur un surface qu’il affectionne. J’en attends une complète réhabilitation dans cette épreuve.

Jess Parize : Vadanor (10) a très bien répondu à nos attentes la dernière fois. Il n’a pas eu une course éprouvante ce jour-là. Il avait bien couru dans un lot analogue sur le gazon précédemment. Comme il se plaît bien sur l’hippodrome de Cagnes sur mer et que le sable lui convient, il a tout à fait le droit de faire l’arrivée de ce quinté du 22 février.

Philippe Sogorb : Djoko (11) m’avait laissé sur ma faim à Deauville. Dernièrement, pour son retour sur le mile, il a fait sa course. Son dernier jockey le préfère d’ailleurs sur cette distance. Au regard des chevaux engagés, on se laisse tenter. Il n’a pas beaucoup de marge face à de tels adversaires mais il peut s’imposer à cette valeur.

Martial-Jean Delaplace : C d’Argent (12) est resté enfermé lors de sa rentrée dans une course pmu. De ce fait, il n’a pas fait une vraie course et avait besoin de courir ensuite à Pau. Désormais, je le trouve au top de sa forme. Il a montré l’an passé qu’il avait le niveau pour remporter un quinté+. Comme c’est un attentiste, il lui faut trouver le passage dans la dernière ligne droite. Je compte sur lui pour faire intégrer la combinaison gagnante.

Henri-Alex Pantall : Cracco Boy (13) s’est bien comporté en dernier lieu malgréune pénalisation de trois kilos. Certes, il a terminé à la sixième place mais était tout près des chevaux de tête. Il est resté bien d’état et évoluera sur son parcours de prédilection ce mercredi. Avant le coup, il n’y a pas de problème particulier. Le cheval devrait faire sa course. Cela n’a pas l’air d’être un tiercé d’un niveau très relevé. Easterburg (14) a effectué une très bonne rentrée ici même sur le gazon. Ensuite, il a pris des projections. Toujours est-il qu’il a toujours été un peu sur la défensive, en ayant du mal à accrocher le bon wagon. Là, on va essayer de le monter plus offensif. La PSF lui convient.

Nicolas Caullery : Shanawest (15) a été malheureuse l’autre jour ne pouvant jamais s’exprimer dans la ligne droite. Sans cela, elle se serait imposée. La jument est restée dans une forme optimale et elle bénéficiera d’un situation au poids favorable. Elle devrait se réhabiliter à l’issue d’un bon parcours. Sa place est dans les trois premiers de ce prix de Sainte-Maxime.

Louis Baudron : Catch Dream (16) commence à connaître son métier. Il est plaisant le matin mais ne confirme que partiellement en course. Voilà pourquoi il sera muni d’œillères. On les a essayées le matin à l’entraînement et cela semble porter ses fruits. S’il peut tirer un bon numéro de corde, cela ne sera que mieux pour lui.

Source : Geny courses

Les pronostics de la presse

Les pronostiqueurs : Canalturf, Geny courses, Zeturf, La gazette des courses, Bilto, RTL, Tierce magazine.
Geny courses12274916155
Canalturf254987156
Zeturf21145151397
La gazette des courses2974611151
Bilto921187131410
RTL2759116124
Tierce Magazine92117841315

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic des journalistes hippiques de Paris Turf pour ce tiercé quarté quinté du 22 février 2017.

Le cheval du jour

Attention, amis turfistes, ce cheval du jour n’est pas une base ni un coup sûr en jeu simple gagnant. Il n’est pas toujours issu d’une longue étude du papier. Voyez-le plutôt comme un concurrent dont le nom saute aux yeux à la lecture des partants de la course. N’hésitez pas à l’inclure dans vos combinaisons de Trio, couplé ou Pick 5.

HIPPODROME DE VIRE – Réunion 4 – Course pmu n°4 – Trot monté – Corde à droite – 16 partants – Départ prévu vers 12h50 : L’an passé, CALINKA PENEME (8) avait réussi de bonnes performances dans cette discipline du trot monté. On l’avait vu faire jeu égal avec Cale des Malbereaux et Calie de Pommeraye, des juments qui se sont ensuite imposées sur l’hippodrome de Vincennes durant le meeting d’hiver. Contrairement à ces deux concurrentes, elle n’a pas effectué le meeting d’hiver ayant été mise au repos par son entourage à la fin de l’été et elle n’a fait sa rentrée qu’au mois de janvier effectuant un retour à la compétition assez discret sur le plateau de Gravelle. Son entraîneur l’a ensuite présentée à deux reprises au trot attelé afin d’améliorer sa condition physique et elle a d’ailleurs montré pas mal de progrès lors de sa plus récente tentative. Certes, elle a été disqualifiée pour allures irrégulières ce jour-là mais elle était en tête du peloton au moment de sa faute dans le tournant final et ne semblait pas à bout de souffle. Ce mercredi, elle sera de retour sous la selle, discipline où elle compte un bon taux de réussite avec 1 victoire et trois places en 6 tentatives. On notera également qu’elle va bénéficier d’un très bel engagement au premier poteau et que le niveau d’ensemble du lot est plutôt modeste. Sauf incident de parcours, on peut en attendre une bonne performance dans cette épreuve. On suivra donc sa prestation avec une certaine confiance.

A lire également