Quinté+ du 1er septembre 2019
/ / Pronostic quinté du 1er septembre 2019 – Prix des Invalides

Pronostic quinté du 1er septembre 2019 – Prix des Invalides

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce quinté du dimanche 1er septembre aura comme support le Prix des Invalides, une course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de ParisLongchamp. Ce gros handicap de niveau classe 2 (référence +20) sera doté de 52000 € d’allocations. Il a réuni 16 partants âgés de 4 ans et plus qui s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 2400 mètres corde à droite de la piste en gazon, laquelle est annoncée bon souple par France Galop (indice pénétrométrique : 3,5).

Le favori du pronostic

En net regain de forme, GALDAN (n°11) semble tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé s’il fournit sa meilleure valeur. Alors qu’il s’était bien comporté le jour de son retour à la compétition (7ème), ce pensionnaire de l’écurie de Stéphane Wattel vient, en effet, d’obtenir l’accessit d’honneur d’un gros handicap analogue derrière un cheval quelque peu déclassé. Ce jour-là, après avoir attendu son heure au sein du peloton, il fournissait un bon effort final dans la dernière ligne droite refaisant beaucoup de terrain sur les chevaux de tête. Dimanche, ce fils de Dansili et Gradara partira avec un numéro favorable dans les stalles de départ et la distance à parcourir sera à son entière convenance. Nullement dérangé par le profil de la piste de ParisLongchamp, il devrait logiquement renouer avec la victoire. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Supplémenté pour être au départ de ce gros handicap, CHECKPOINT CHARLIE (n°2) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Ce représentant de l’entraînement d’Andrea Marcialis est un véritable modèle de régularité. Il rentre, en effet, aux balances quasiment après chaque tentative. On notera également qu’il a obtenu deux accessits lors de ses deux plus récentes sorties à ce niveau de la compétition. Samedi, il évoluera sur un tracé à son entière convenance comme le montre sa troisième place acquise sur ce parcours durant le printemps. Bien placé dans les stalles de départ et confié à Stéphane Pasquier, un jockey qui le connaît parfaitement, il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les parieurs qui aiment jouer en champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Très à l’aise sur 2400 mètres, DUBAI EMPIRE (n°15) semble être le bon tocard de ce quinté du 1er septembre. Ce cheval entraîné par Gina Rarick avait, en effet, signé deux bonnes performances sur cette distance durant le printemps. Il s’était, tout d’abord, octroyé une plaisante quatrième place dans un lot analogue avant d’obtenir l’accessit d’honneur d’un gros handicap juste derrière Brokeback Mountain, un protégé de Yann Barberot qui allait ensuite doubler la mise quelques semaines plus tard à Clairefontaine. La ligne est donc particulièrement intéressante et elle lui confère une chance théorique de premier ordre à défendre en pareille société. Ce rejeton de Motivator et Cable Beach effectuera certes sa rentrée ce dimanche n’ayant pas été revu en compétition depuis deux mois mais il a déjà prouvé qu’il courait bien sur la fraîcheur (voir sa deuxième place acquise à Deauville en début d’année). Il n’y aurait donc rien d’étonnant à le voir pimenter les rapports pmu en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Samedi, BREATH OF FIRE (n°9) s’élancera avec une chance régulière à défendre si on le juge sur ce qu’il a réalisé de mieux au cours de sa carrière. Voilà deux mois, ce pensionnaire de l’écurie de la famille Lerner avait notamment fait jeu égal avec le partenaire de Stéphane Pasquier, lequel avait ensuite confirmé en prenant une bonne deuxième place à ce niveau. Avant le coup, la ligne semble donc particulièrement favorable. Confié à Christophe Soumillon et plutôt gâté par le tirage au sort des numéros de corde, ce redoutable finisseur évoluera sur un tracé qui correspondra parfaitement à ses réelles aptitudes (voir sa victoire en débutant sur cette piste). Il semble donc parfaitement capable de jouer les trouble-fête à l’arrivée de cet événement s’il bénéficie d’un déroulement de course limpide. Les turfistes à la recherche d’un outsider spéculatif pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

En dernier lieu, IN FRONT (n°1) n’a certes jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances mais il courait sur une distance beaucoup trop courte pour ses réelles aptitudes. Dimanche, il retrouvera une distance et une piste en gazon plus conformes à ses aptitudes. Dès lors, malgré son top-weight et son mauvais numéro de corde, il pourrait faire partie de la combinaison gagnante.

Alors qu’il venait de remporter un événement disputé sur ce parcours, MORE THAN THIS (n°3) n’a pas confirmé à sa sortie suivante sur un hippodrome de province qui ne favorisait guère les attentistes. Ce jour-là, alors qu’il avait du s’élancer avec un très mauvais numéro de corde, il franchissait le poteau d’arrivée en septième position sans toutefois démériter. Dimanche, cet élève de Yann Barberot devrait rapidement se retrouver parmi les chevaux de tête et, avec l’aide de Mickaël Barzalona, un accessit pourrait lui revenir. Avant le coup, on lui accordera un large crédit.

LOUIS (n°5) n’a pas démérité lors de ses plus récentes sorties mais force est de reconnaître qu’il a souvent montré ses limites depuis qu’il a été pénalisé par le handicapeur suite à sa victoire dans un gros handicap qui se disputait sur ce parcours. Il aurait néanmoins été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono car une quatrième ou cinquième place pourrait lui revenir à l’issue d’un parcours limpide.

SPIRIT’S REVENCH (n°13) n’a vraiment pas été gâté par le tirage au sort des places dans les stalles de départ. Cet élève de Philippe Demercastel va, en effet, devoir s’élancer complètement à l’extérieur de la piste, ce qui ne va pas lui faciliter la tâche vu l’état du terrain. Il aura néanmoins le mérite d’avoir prouvé sa bonne forme et d’être particulièrement bien place sur l’échelle des valeurs. Il n’y aurait donc rien de surprenant qu’il prenne une part active à l’arrivée de cette épreuve même si c’est évidemment loin d’être un coup sûr gagnant.

La dernière minute

Alors qu’il avait aligné les contre-performances à ce niveau de la compétition, MADE TO LEAD (n°6) vient de reprendre du moral dans des épreuves à réclamer. Dimanche, il retrouvera les gros handicaps avec une situation au poids un peu plus avantageuse et cela pourrait lui permettre de se rappeler au bon souvenir des turfistes. Malgré sa bonne forme, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 01/09/2019 : 11 – 2 – 15 – 9 – 1 – 3 – 5 – 13

[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Taboola »][/siteorigin_widget]

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les jockeys et les entraîneurs participant à ce gros handicap et ayant, au cours des 12 derniers mois, terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté PMU.

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Maryline Eon (n°16) : 62% de réussite
  • Alexandre Chesneau (n°7) : 50% de réussite
  • Pierre-Charles Boudot (n°5) : 47% de réussite
  • Christophe Soumillon (n°9) : 44% de réussite
  • Stéphane Pasquier (n°2) : 43% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Marie-Claire Chaalon (n°7) : 75% de réussite
  • Jutta Mayer (n°5) : 75% de réussite
  • Mikel Delzangles (n°8) : 50% de réussite
  • Philippe Decouz (n°4) : 50% de réussite
  • Philippe Demercastel (n°13) : 46% de réussite

Les évolutions de poids

En fonction des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, un cheval de courses de galop voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Garopaba (n°8) : -3 kilos
  • Arusha (n°4) : -1 kilo
  • Made To Lead (n°6) : -1 kilo
  • Furious des Aigles (n°12) : -1 kilo
  • Combat des Trente (n°16) : -1 kilo
  • Goderville (n°10) : -0,5 kilo

Les conditions de course

Gros handicap (référence +20) réservé à des chevaux entiers, hongres et juments âgés de 4 ans et plus ayant couru depuis le 1er mars 2019 inclus. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Distance à parcourir : 2400 mètres. Corde à droite. 16 partants. Piste en gazon. Etat du terrain : bon souple (indice pénétrométrique : 3,5). Météo : Temps ensoleillé dans l’ensemble (22°). Allocations totales : 52000 € (Vainqueur : 26000 €, 1er accessit : 9880 €, 2ème accessit : 7280 €, 4ème place : 4160 €, 5ème place : 2080 €, 6ème place : 1560 €, 7ème place : 1040 €).

Les interviews des entraîneurs

Christophe Lotoux : In Front (n°1) reste un résultat qui n’est ni bon, ni mauvais. Bien parti, il a ensuite reculé énormément, lui qui a toujours un coup de mou dans le parcours. On va faire en sorte qu’il ne recule pas au mauvais moment ce dimanche. Jusqu’à présent, mon cheval n’a pas été beaucoup au combat dans les gros handicaps. Mieux sur 2400 mètres, il retrouve une distance dans ses cordes mais il n’a que 4 ans et portera le top-weight (61 kilos). La difficulté est bien là même s’il a du physique. En dernier lieu, Combat des Trente (n°16), son compagnon d’entraînement, a eu un bon parcours jusque dans le dernier tournant puis il s’est retrouvé derrière deux chevaux qui reculaient. Il a ensuite subi la course mais n’a pas accéléré dans la dernière ligne droite. Il n’a aucune marge au poids. Le handicapeur ne lui enlève que 500 grammes de temps en temps. C’est un peu dépitant. Il vaut trois-quatre kilos de moins dans l’immédiat. Sa tâche va donc être compliquée mais il pourrait néanmoins s’octroyer une petite place parmi les sept premiers de ce quinté du 1er septembre.

Andrea Marcialis : Checkpoint Charlie (n°2) aligne les bons résultats dans les gros handicaps. Dernièrement, je craignais le tracé corde à droite de Clairefontaine mais il s’est finalement bien adapté. Je ne l’avais pas engagé initialement car je craignais un peu de le courir sous de fortes températures mais nous nous sommes ravisés. Il est en pleine forme le matin à l’entraînement. Avant le coup, je l’estime capable de participer à l’arrivée de ce tiercé. Tous les feux sont au vert.

Yann Barberot : Lors d’un récent quinté+, More Than This (n°3) a bien tenu sa partie mais c’était mission impossible avec le numéro 14 dans les stalles de départ. Avant le coup, tout est OK pour lui, si ce n’est qu’il court rapproché. Mon cheval sera monté par un jockey expérimenté mais il ne le connaît pas. Il aura néanmoins l’avantage de retrouver le parcours de son dernier succès.

Philippe Decouz : Arusha (n°4) s’est bien comportée cet été à deux reprises dans des courses pmu. Ses deux tentatives avaient pour but de la maintenir en forme avant de revenir dans les handicaps cet automne. Elle est en excellente condition physique au travail et, personnellement, je l’estime capable d’obtenir de bons classements en bon terrain même si le lourd ne la dérange pas. Elle n’a cependant pas beaucoup de marge au poids. Avant le coup, on l’envisage plutôt pour une place que pour la victoire dans ce prix des Invalides.

Jutta Mayer : Louis (n°5) a toujours une chance, comme d’habitude. Les deux dernières fois, il a terminé cinquième par forte chaleur. Ce n’était pas mal. Dimanche, cela serait bien que la température soit moins élevée. Il est resté en bonne forme le matin au boulot. Sachez que j’en attends encore une bonne performance.

Edouard Lyon : Made To Lead (n°6) est une récente recrue qui vient d’arriver à l’écurie. Je n’ai donc que peu de recul à son sujet. Nous venons de l’acheter. Elle reste sur des bonnes performances dans des courses à réclamer et avait très bien gagné sur ce tracé lors de son avant-dernière sortie. Le matin à l’entraînement, elle me donne entière satisfaction. Le lot tient cependant la route dimanche. C’est de plus une attentiste et il faudra un peu anticiper le démarrage pour obtenir un bon résultat dans ce quinté du 1er septembre.

Marie-Claire Chaalon : Tennessee Song (n°7) ne cesse de nous apporter des satisfactions cette année. Sa seule fausse note a eu lieu sur un tracé corde à gauche. Bien que pénalisé par le handicapeur, il nous a prouvé qu’il était encore compétitif. Selon moi, il devrait se plaire sur la piste de l’hippodrome de ParisLongchamp d’autant qu’il est resté en très belle condition physique. Il aime animer les courses auxquelles il participe et, sur une piste neuve, il est capable d’aller loin. Sachez qu’on en attend une bonne performance dans ce tiercé. Je vous conseille donc de lui accorder un large crédit.

Mikel Delzangles : Lors de sa dernière tentative, Garopaba (n°8) n’a pas mal couru alors qu’elle effectuait une semi-rentrée. Depuis, elle a bien progressé. Dimanche, le numéro 15 à la corde plus le terrain léger vont un peu compliquer sa tâche car elle doit courir cachée et son jockey va être obligé de la reprendre. Il faudrait que le rythme soit sélectif pour qu’elle ait une chance de revenir de l’arrière-garde. Au poids, elle est mieux placée mais toutes les conditions ne me semblent pas réunies pour l’instant.

Yann Lerner : Breath of Fire (n°9) est un cheval que j’ai acheté ce printemps. Je l’ai dirigé sur 2400 mètres avec bonheur. Ses deux premières sorties sous ma férule ont été bonnes. Dernièrement, il a échoué de peu pour le succès dans une seconde épreuve de handicap divisé qui ressemblait beaucoup dans sa composition à une première. C’est un chic cheval qui possède une longue accélération. Avant le coup, je l’estime capable de prendre une part active à l’arrivée de ce quinté+.

Stéphane Wattel : Goderville (n°10) a couru un peu mieux sur une piste qui n’était pas la meilleure pour ses aptitudes, en dernier lieu. Maintenant, je n’ai pas retrouvé les sensations que j’avais avec elle l’année dernière. Ma pensionnaire n’a plus la même accélération. Même si j’espère qu’elle participe à l’arrivée, je pense qu’il faudra attendre les terrains souples pour qu’elle fournisse sa vraie valeur. Galdan (n°11), son compagnon d’écurie, reste sur une excellente performance à Compiègne, dans cette catégorie. Comme je n’ai pas trouvé pour lui d’engagements favorables pendant le mois d’août à Deauville, j’ai fait l’impasse sur le meeting pour le préparer pour ce quinté du 1er septembre. Il est en pleine possession de ses moyens et a hérité d’un bon numéro de corde. Il fait partie des chances régulières de la course, d’autant qu’il aura l’avantage d’avoir déjà gagné une course pmu sur l’hippodrome de ParisLongchamp.

Corine Barande Barbe : Furious des Aigles (n°12) a été pénalisé au poids par le handicapeur après une belle victoire dans un tiercé en début de saison et cela s’est avéré ensuite plus délicat. Dimanche, il va aborder la distance de 2400 mètres pour la première fois, une distance qu’il devrait apprécier au regard de ses dernières sorties. Mon pensionnaire est toujours en forme et il s’élancera avec un bon numéro de corde. De plus, il mieux situé au poids et affectionne le bon terrain. A mon avis, il n’est pas incapable de tirer son épingle du jeu.

Philippe Demercastel : Spirit’s Revench (n°13) a bien récupéré de ses récents efforts. Je ne l’ai jamais eu dans un tel état de forme. Du coup, je le recours à une semaine d’intervalle. Il reste sur une très belle performance dans un quinté+ et le fait de revenir sur 2400 mètres ne sera pas un souci.

Satoshi Kobayashi : Paris Paris (n°14) s’est bien comportée, je trouve, en dernier lieu sur une piste trop légère pour ses aptitudes et j’espère que la piste sera bien souple dimanche. A cette valeur, elle n’a cependant plus de marge au poids et elle aurait été mieux située en deuxième épreuve. Ces points me font dire qu’elle ne détient pas une première chance dans ce prix des Invalides.

Gina Rarick : Dubai Empire (n°15) va faire sa rentrée dimanche. Je n’aime pas faire effectuer une reprise de contact à mes pensionnaires dans des gros handicaps mais je ne peux hélas faire autrement. Selon moi, il n’est pas à 100% de ses capacités et devrait manquer de compétition. Avant le coup, ses ambitions seront limitées.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse

Gros handicap en plat ou en steeple chase organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces sites de paris en ligne vous offrent les pronostics hippiques de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU (Pari Mutuel Urbain). Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf gratuit dont Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Claude Piersanti et Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette 2 11 10 9 1 7 5 3
Turfomania.fr 2 1 9 11 5 10 7 6
Equidia 9 1 2 11 8 10 5 6
Geny Courses 1 11 10 5 9 2 3 13
Canalturf.com 11 5 1 2 9 7 3 10
Zeturf.fr 11 9 2 5 1 7 13 3
Radio Balances 5 1 11 2 10 9 3 6
Bilto 11 9 2 7 1 10 5 8
RTL 11 2 9 8 5 3 1 7
Tierce Mag. 2 1 9 11 5 7 3 10

L’analyse du quinté+ par les pronostiqueurs de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit des experts de Paris Turf pour cette course du tiercé quarté quinté du 1er septembre 2019 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports pmu du Quinté ordre et désordre. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de ParisLongchamp. Les consultants : Philippe Thévenon et Stéphanie Chastin.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les dimanches, le départ de la course du quinté du jour sera donné en milieu d’après-midi aux alentours de 15h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de ParisLongchamp. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques et paris sportifs dont le PMU propose, sur leur site de paris en ligne, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Où trouver le résultat du Quinté ?

Sur le web, la plupart des sites de turf gratuit dont info.pmu.fr, Geny.com et Paris-turf.com publie le résultat du Quinté dès que l’arrivée officielle est connue. Vous y trouverez les rapports de tous les paris hippiques proposés sur cette course principale (Multi, couplés, jeu simple, 2sur4, Tiercé, Quarté, Quinté+).

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné (de 3 à 9 chevaux associés). Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, elle est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, la mise de base est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignés Montant du pari (en euros)
Tiercé Quarté Quinté+ Couplé
3 1 4.50
4 4 1.30 9
5 10 6.50 2 15
6 20 19.50 12 22.50
7 35 45.50 42 31.50
8 56 91 112 42
9 84 163.80 252 54

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d’écurie n’est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est plus un outsider capable de générer de beaux rapports pmu car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Afin d’augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu où le but est de trouver les cinq premiers sans notion d’ordre.

HIPPODROME DE CRAON – Réunion premium n°3 – Course pmu n°7 – Groupe III – Départ prévu aux alentours de 14h17 – Trot attelé – Allocations totales : 70000 € – Trophée Vert – Finale – Distance à parcourir : 2775 mètres – Piste en herbe – 14 partants – Corde à droite – Pour trotteurs âgés de 6 à 10 ans inclus ayant participé à au moins une épreuve du Trophée vert cette année. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 295000 € ou plus. Sont seules admises à driver les personnes ayant gagné au moins trente-cinq courses dont dix au trot attelé (en étant titulaire d’une autorisation de monter à titre professionnel). Une seule réunion premium réservée aux trotteurs sera diffusée sur Equidia mais la qualité sera au rendez-vous car elle aura pour cadre l’hippodrome de Craon où se déroulera, entre autres, la finale du Trophée Vert. C’est donc sur cette piste en herbe que se produira BEAU DE GRIMOULT (n°11) , le cheval du jour de FT. Ce représentant de l’entraînement de Franck Anne participera à la plus belle épreuve de la journée et, malgré son handicap initial de 25 mètres, il semble avoir une très belle carte à jouer si l »on se fie au net regain de forme qu’il a affiché lors de sa dernière sortie. Ce fils de Pacifique Gédé et Quelle Bora vient, en effet, de s’octroyer une excellente troisième place dans l’étape du Grand National du Trot à saint-Malo alors qu’il effectuait sa rentrée après avoir été malade et mis sur la touche comme bon nombre de ses compagnons d’écurie. Dimanche, il sera de nouveau déferré des 4 pieds et il retrouvera un tracé qui lui avait permis de gagner une course pmu au trot monté l’an dernier. On notera également que l’année précédente, il s’était imposé au trot attelé sur cette piste. Son aptitude au parcours est donc largement avérée et, s’il bénéficie d’un bon déroulement de course, il devrait logiquement lutter pour la victoire. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt même s’il n’a pas gagné d’avance face à Ceylan Dairpet, Aldo d’Argentré et Blues des Landiers.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner au PMU : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En appliquant cette astuce, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.