Quinte du 18 juillet 2019

Pronostic quinté du 18 juillet 2019 – Prix Burgos

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce quinté du 18 juillet aura comme support le Prix Burgos, une course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vichy. Ce gros handicap (référence +20,5), qui sera doté de 55000 € d’allocations, a réuni 16 partants âgés de 3 ans qui s’affronteront aux alentours de 13h50 sur le parcours des 2400 mètres corde à droite de la piste en gazon, laquelle est annoncée souple par France Galop (indice pénétrométrique : 3,6). Avant le coup, il n’est vraiment pas facile d’analyser cette compétition. Beaucoup de chevaux ne se sont, en effet, jamais affrontés et il est bien difficile d’établir des lignes fiables. Il faudra donc ouvrir le jeu au maximum en utilisant des bases différentes sur chaque ticket.

Le favori du pronostic

Bien placé sur l’échelle des valeurs, SALMON PLEASE (n°7) semble tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce pensionnaire de l’écurie de Fabrice Chappet est toujours maiden, c’est à dire qu’il n’a encore jamais franchi le poteau d’arrivée en vainqueur. Cela lui permet d’être pris à une valeur correcte alors qu’il a bien figuré face à des adversaires de qualité. On lui trouve, en effet, des lignes avec des chevaux de la trempe de Lamu, Grace a Dieu, Rayapour et Youmna. Autant de concurrents qui auraient été plébiscités par les parieurs s’ils avaient été déclarés partants ce jeudi. Sa chance théorique est donc de premier ordre. Bien placé dans les stalles de départ et confié à Christophe Soumillon, un jockey qui avait le choix des montes, ce fils de Rajsaman et Midnight Flash devrait logiquement tirer son épingle du jeu. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Auteur d’un excellent début de carrière, GET SHIRTY (n°2) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Ce protégé du redoutable Christophe Ferland aligne, en effet, les bons classements depuis ses premiers pas en compétition tout en affrontant des lots bien composés. Lors de ses premiers pas en piste, il avait notamment devancé un certain Ferblue. Hors, ce dernier a ensuite gagné trois courses pmu dont une en battant Cressida, une pouliche qui venait de remporter un gros handicap. La ligne est donc particulièrement favorable. On notera aussi qu’il a déjà fait jeu égal avec Lyons, Idiosa ou Stone Town, future quatrième d’un événement sur l’hippodrome de ParisLongchamp. A la lecture de ces performance de choix, il s’élancera donc avec une chance prépondérante ce jeudi et, malgré le poids de méafiance attribué par le handicapeur (59 kilos) et son mauvais numéro de corde, on peut légitimement espérer le voir s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris hippiques en champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

En pleine possession de ses moyens, MIRABELLE (n°9) semble être le bon tocard de ce quinté du 18 juillet. Acquise à réclamer voilà quelques semaines, cette représentante de l’entraînement de Jacques Piednoel reste sur une facile victoire dans un lot moindre mais la manière y était. Auparavant, elle avait pris des places dans des lots intéressants. On l’avait notamment vu terminer deuxième derrière un certain Ferblue tout en devançant Picnic Royal dans des conditions de poids moins avantageuses. Nantie d’un bon numéro de corde et confiée à Ioritz Mendizabal, cette fille de Anodin et Minted ne semble pas incapable de pimenter les rapports pmu en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Comme le montre sa dernière sortie, GONERIL (n°5) est en pleins progrès à l’heure actuelle. Alors qu’elle restait sur plusieurs bons résultats, cette pouliche entraînée par François Rohaut vient, en effet, de s’emparer de l’accessit d’honneur d’une listed-race qui se déroulait en Espagne. Ce jour-là, elle était battu par Virka, une pouliche qui a ensuite répété en s’octroyant une probante deuxième place sur l’hippodrome de Toulouse (Derby du Languedoc). Jeudi, cette fille de Sommerabend et Estella évoluera sur une distance et un tracé corde à droite à son entière convenance. De plus, l’état du terrain correspondra parfaitement à ses aptitudes. Pour son premier gros handicap, elle aura donc pas mal d’atouts dans son jeu et elle pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce Prix Burgos. Les turfistes à la recherche d’un outsider spéculatif pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

En dernier lieu, GINGER DES CHAMPS (n°11) n’a pas démérité dans un lot de bonne facture franchissant le poteau d’arrivée en troisième position au terme d’un excellent effort final. Confiée aux bons soins de Maxime Guyon et très à l’aise corde à droite, cette bonne finisseuse pourrait profiter de la longue ligne d’arrivée de l’hippodrome de Vichy pour participer à l’arrivée de cet événement. Avant le coup, on lui accordera un large crédit. Derrière ces cinq chevaux, c’est très touffu avec de nombreuses possibilités pour les places. On se méfiera néanmoins de la candidature de PIRATA TESORO (n°12), une cheval monté par Mickaël Barzalona et muni d’oeillères australiennes pour la première fois de sa carrière. Bien placé dans les stalles, il pourrait figurer dans la combinaison gagnante. BECQUARAINBOW (n°13), aura l’avantage d’être associé à Franck Blondel, un jockey qui connaît parfaitement cet hippodrome. Cela pourrait lui permettre de s’emparer d’une quatrième ou cinquième place à l’issue d’un bon déroulement de course. Enfin, on citera FORT TEMPLIER (n°6), un cheval qui s’était intercalé entre King of Twist et San Huberto pour ses débuts. Récent lauréat d’une course pmu, il essaiera de monter de catégorie avec bonheur. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute en cas de non-partant

Lors de ses débuts dans les gros handicaps, GRACIAN (n°4) n’avait jamais donné d’espoirs à ses preneurs. A sa décharge, le manque de train n’avait pas joué en sa faveur. Ayant remis les pendules à l’heure après cet échec, son entraîneur retente sa chance, signe qu’il doit lui voir une chance de faire l’arrivée. Malgré cela, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 18/07/2019 : 7 – 2 – 9 – 5 – 11 – 12 – 13 – 6

[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Taboola »][/siteorigin_widget]

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les jockeys et les entraîneurs ayant, au cours des 12 derniers mois, terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté PMU.

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Maryline Eon (n°14) : 50% de réussite
  • Christophe Soumillon (n°7) : 43% de réussite
  • Maxime Guyon (n°11) : 42% de réussite
  • Mickaël Barzalona (n°12) : 40% de réussite
  • Théo Bachelot (n°6) : 40% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Michel Maillard (n°14) : 57% de réussite
  • Waldemar Hickst (n°4) : 46% de réussite
  • Henri-Alex Pantall (n°15) : 35% de réussite
  • Jean-Pierre Gauvin (n°11) : 32% de réussite
  • Nicolas Caullery (n°16) : 31% de réussite

Les évolutions de poids

En fonction des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, un cheval de courses de galop voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Goneril (n°5) : +3,5 kilos
  • Mirabelle (n°9) : +3 kilos
  • Becquarainbow (n°13) : +2 kilos
  • Gracian (n°4) : +1 kilo
  • Bellariva (n°3) : -0,5 kilo
  • Kayrat (n°10) : -0,5 kilo

N’ayant disputé que des courses pmu jusqu’à présent, Picnic Royal (n°1), Get Shirty (n°2), Fort Templier (n°6), Salmon Please (n°7), Auen Adventure (n°8) et Ginger des Champs (n°11) courront ce jeudi le premier gros handicap de leur carrière. Leur valeur est donc purement théorique car elle a été été fixée par le handicapeur en fonction de leurs récents résultats.

Les conditions de course

Gros handicap (référence +20,5) réservé à des poulains entiers, hongres et pouliches de 3 ans. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Distance à parcourir : 2400 mètres. Corde à droite. 16 partants. Piste en gazon. Etat du terrain : souple (indice pénétrométrique : 3,6). Météo : Temps partiellement ensoleillé (28°). Allocations totales : 55000 € (Vainqueur : 27500 €, 1er accessit : 10450 €, 2ème accessit : 7700 €, 4ème place : 4400 €, 5ème place : 2200 €, 6ème place : 1650 €, 7ème place : 1100 €).

Les interviews des entraîneurs

Maurizio Guarnieri : Picnic Royal (n°1) s’est très bien comporté cette saison alignant les bons résultats. Dernièrement, il m’a bien plu en s’imposant dans une course pmu. Mentalement, il progresse et je le crois capable de participer  l’arrivée de ce quinté du 18 juillet. Bien que devant porter le top-weight, je le trouve bien placé sur l’échelle des valeurs. Avant le coup, mon cheval possède donc pas mal d’atouts dans son jeu.

Christophe Ferland : Get Shirty (n°2) est un chic poulain. Pour son premier handicap, il se présentera en pleine possession de ses moyens et je le crois capable d’obtenir un bon classement malgré une valeur assez haute. Pour tirer son épingle du jeu, il lui faudra bénéficier de circonstances favorables car il est nanti d’un mauvais numéro de corde, un paramètre à prendre en considération. Bellariva (n°3), sa compagne d’écurie, n’a pu accélérer au moment opportun lors d’un récent tiercé. A sa décharge, elle avait hérité d’un mauvais numéro dans les stalles de départ. Jeudi, on retente notre chance avec l’intention d’obtenir un meilleur résultat. Ma pouliche est restée en bonne condition physique à l’entraînement et j’en attends un bon comportement. Tous les feux sont au vert.

Vaclav Luka : Fort Templier (n°6) dispute son premier quinté+. Aussi, il faut voir ce que cela va donner à ce niveau de la compétition. Cela risque d’être un peu compliqué avec beaucoup de partants mais sachez que c’est un poulain très intéressant et que les 2400 mètres ne lui poseront pas de problème.

Jess Parize : En dernier lieu, Auen Adventure (n°8) n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qu avaient misé sur ses chances. Jeudi, mon pensionnaire évoluera sur sa distance de prédilection à l’occasion de ce prix Burgos. Maintenant il doit faire ses preuves dans les gros handicaps et ainsi prouver sa compétitivité à ce niveau. Honnêtement je demande à le voir dans ce contexte.

Jacques Piednoel : Mirabelle (n°9) s’est très bien comportée dernièrement. Lors de son premier handicap, ma protégée s’est imposée de belle manière. Je pense que la pénalité de 3 kilos infligée par le handicapeur ne devrait pas la déranger. Sachez que c’est une pouliche qui a besoin d’un rythme sélectif pour donner sa pleine mesure. A l’issue d’un bon déroulement de course, elle devrait participer activement à l’arrivée de ce quinté du 18 juillet. Je vous conseille donc de lui accorder un large crédit.

Mauricio Delcher-Sanchez : Alors qu’il courait son premier tiercé, Kayrat (n°10) s’est montré un peu décevant mais c’était un essai à ce niveau de la compétition et il a manqué d’un peu de maturité. J’espère qu’avec un peu plus d’expérience et une livre en moins, il sera capable de se mettre en évidence. Sachez que les 2400 mètres ne vont pas le déranger, au contraire. Personnellement, je pense que vous auriez tort de l’éliminer de votre prono.

Jean-Pierre Gauvin : Ginger des Champs (n°11) a fait preuve de constance dans les courses pmu. Elle a comme atouts sa forme, sa régularité et la monte de Maxime Guyon. Je mise sur ceux-ci pour lui permettre d’obtenir un bon résultat dans ce quinté+. Même s’il est vrai qu’elle aurait préféré découvrir une piste plus souple que celle qu’elle foulera ce jeudi.

Ronny Martens : Becquarainbow (n°13) est un poulain qui fait preuve d’une louable régularité. C’est toutefois un élément que je connais encore assez peu car c’est une récente recrue. Le matin à l’entraînement, il donne entière satisfaction. Il reste sur un succès et montera de catégorie ce jeudi. On va voir s’il est capable de rivaliser avec de tels chevaux.

Michel Maillard : Goldstone (n°14) est obligé de venir de derrière pour qu’il respire bien. Il a toujours pas mal de chemin à refaire dans la ligne d’arrivée. Je crains qu’en bon terrain, cela soit difficile de revenir de l’arrière-garde. Sachez qu’il est vraiment en pleine forme au boulot avant de courir ce quinté du 18 juillet. Selon moi, mon pensionnaire a les moyens de se montrer compétitif à ce niveau, en valeur 33,5, même sans la décharge cette fois-ci.

Henri-Alex Pantall : Late Edition (n°15) a très bien tenu sa partie en dernier lieu. C’est de bonne augure pour la suite de sa carrière. Il devrait trouver son jour prochainement. Jeudi, ce gros handicap représente la suite logique de son programme et j’espère qu’il va prendre une part active à l’arrivée de ce tiercé. Sachez, toutefois, qu’il aurait, peut-être, préféré une piste bien souple.

Nicolas Caullery : Siege (n°16) reste sur une victoire dans une course pmu. Il a été pénalisé au poids par le handicapeur et il va monter de catégorie. De plus, il n’aura pas de décharge cette fois. Je trouve toutefois qu’il a franchi un palier. Mon élève apprécie le bon terrain. Il peut selon moi tout à fait conclure dans la combinaison gagnante de ce quinté+.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Claude Piersanti et Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette1251172314
Turfomania.fr6915512712
Equidia31072451112
Geny Courses97112516613
Canalturf.com251237151114
Zeturf.fr52127119315
Radio Balances15321512716
Bilto.fr753111215169
RTL72113125151
Tierce Mag.1295723115

L’analyse du quinté+ par les pronostiqueurs de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit des experts de Paris Turf pour cette course du tiercé quarté quinté du 18 juillet 2019 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports pmu du Quinté ordre et désordre. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vichy. Les consultants : Philippe Thévenon et Éric Brosselin.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Ce jeudi, le départ de la course du quinté du jour sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h50. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Vichy. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné (de 3 à 9 chevaux associés). Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, elle est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, la mise de base est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d’écurie n’est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est plus un outsider capable de générer de beaux rapports pmu car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Afin d’augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu où le but est de trouver les cinq premiers sans notion d’ordre.

HIPPODROME DES SABLES D’OLONNE – Réunion premium n°3 – Course pmu n°4 – Départ prévu aux alentours de 18h12 – Trot attelé – Allocations totales : 49000 € – Distance à parcourir : 2775 mètres – Piste en sable – 14 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 5 à 10 ans inclus. Les chevaux âgés de 5 à 8 ans doivent avoir gagné au moins 80000 € au cours de leur carrière pour être déclarés partants. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 365000 € ou plus. Deux réunions premium réservées aux trotteurs seront diffusées sur Equidia ce jeudi. La première débutera en fin de matinée sur la piste corde à droite de Hyères dans le sud-est de la France et la deuxième commencera en milieu d’après-midi sur l’hippodrome des Sables d’Olonne en Vendée (85). C’est sur cette piste corde à gauche que se produira CAPRICE DU LUPIN (n°5), le cheval du jour de FT. Ce représentant de l’entraînement de Jean-Paul Marmion disputera la quatrième épreuve du programme, une course pmu d’un très bon niveau. Longtemps absent des pistes suite à sa chute survenue lors d’un événement disputé à Vincennes, il n’est revenu à la compétition que le mois dernier sur l’hippodrome de Pontchâteau. Ce jour-là, il s’imposait plaisamment en 1’14’3 dominant All Feeling et Berry Felin, deux chevaux qui ont répété par la suite. Le premier nommé remportait, en effet, un quinté sur l’hippodrome d’Enghien Soisy. Quant au pensionnaire de Gilles Delacour, il s’octroyait ensuite une bonne troisième place dans une étape du Trophée Vert. La ligne est donc particulièrement bonne. Après cette belle rentrée, ce fils de Chaillot et Nadège Francerie confirmait son retour au premier plan en terminant deuxième à Graignes tout en ayant le handicap de rendre 25 mètres, ce qui n’est jamais facile à réaliser sur ce petit hippodrome normand. Jeudi, il aura l’avantage de s’élancer au premier poteau et il sera pieds nus, une configuration qui lui a souvent permis d’obtenir de bons résultats. Il compte, en effet, 7 victoires et 4 accessits en 13 sorties pieds nus, ce qui fait près de 85% de réussite dans les trois premiers, un chiffre remarquable. On notera également qu’il n’a encore que peu couru pour un cheval âgé de 7 ans (29 courses au compteur) et il doit certainement avoir un important retard de gains à combler. Avant le coup, il aura donc de nombreux atouts dans son jeu et on peut raisonnablement espérer le voir gagner cette compétition malgré la qualité des chevaux présents au deuxième échelon. On suivra donc sa prestation avec un grand intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner au PMU : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En appliquant cette astuce, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également