Quinte du 19 juillet 2019

Pronostic quinté du 19 juillet 2019 – Grand Prix de la Ville de Cabourg

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 19 juillet aura comme support le Grand Prix de la Ville de Cabourg, une course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu en nocturne sur l’hippodrome de Cabourg. Cette épreuve de trot attelé, qui sera dotée de 44000 € d’allocations, a réuni 16 chevaux âgés de 5 à 10 ans inclus qui ne doivent pas avoir gagné 520000 € au cours de leur carrière pour être déclarés partants. Tous ces trotteurs s’affronteront aux alentours de 20h15 sur le parcours classique des 2750 mètres corde à droite de la piste en sable et ils seront répartis sur deux échelons de départ (handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 244000 € ou plus).

Le favori du pronostic

Jugé sur ses meilleurs titres, CLASSIC CONNECTION (n°2) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce représentant de la casaque de Jean-Pierre Dubois a vraiment des lignes intéressantes à faire valoir quand on analyse ses résultats. On peut, en effet, s’apercevoir qu’il a déjà fait jeu égal avec des chevaux de la trempe de Drôle de Jet et Express Jet, deux trotteurs qui figurent parmi les meilleurs éléments de leur génération. sa chance est donc de premier ordre si on se fie à ce qu’il a réalisé de mieux au cours de sa carrière. Vendredi, ce fils de Love You et Crys Dream aura l’avantage de s’élancer au premier échelon et d’évoluer sur un tracé corde à droite qui correspondra parfaitement à ses aptitudes. Très à l’aise piste plate, il aura vraiment une très belle carte à jouer face à ses aînés et, s’il fournit sa meilleure valeur, il devrait logiquement doubler la mise. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Bien engagé au premier poteau de départ, DEVIRMONT (n°7) constitue une base solide dans ce quinté+. Très régulier dans ses performances, ce pensionnaire de l’écurie de Joël Hallais rentre aux balances quasiment après chaque sortie. En dernier lieu, il effectuait une petite rentrée tout en ayant le handicap de rendre 25 mètres et il s’est remarquablement comporté ce jour-là s’intercalant entre Caprice du Lupin et Express Jet, deux chevaux de classe. Vendredi, ce rejeton de Kaiser Sozé et Ornaise du Rib affrontera un lot à sa portée et il évoluera sur un tracé à son entière convenance. Il compte, en effet, 2 accessits d’honneur et 1 victoire sur cet hippodrome de Cabourg, soit 100% de réussite dans les trois premiers. Avant le coup, il aura donc pas mal d’atouts dans son jeu et on peut raisonnablement espérer le voir s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris hippiques en champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

En pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle, CLEDERE DE L’AIROU (n°3) semble être le bon tocard de ce quinté du 19 juillet. Cette protégée de Patrick Martin n’a certes plus beaucoup de marge avec ses gains élevés mais elle est encore capable de prendre quelques belles places lorsque les circonstances de course lui sont favorables. Ainsi, cet hiver à Vincennes, elle avait remporté une course pmu devant une certain Coach Franbleu, lequel allait ensuite aligné les bons résultats dans des lots bien composés. A sa sortie suivante, alors qu’elle courait pieds nus, elle avait conclu dans le sillage de Contrée d’Erable, Coumba Kuky, Costa Haufor ou Nancy America. Autant de juments de classe qui auraient été plébiscitées par les parieurs si elles avaient été déclarées partantes dans cette épreuve au trot attelé. Sa chance théorique est donc bien réelle si on la juge sur ces lignes intéressantes et, avec l’aide de Sébastien Ernault, il n’y aurait vraiment rien de surprenant à ce qu’elle pimente les rapports pmu en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

DOSTOIEVSKI (n°5) n’est pas un champion mais il fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats. Mis au repos après sa victoire acquise à Vincennes en fin d’année dernière, il n’a pas tardé à retrouver la bonne carburation s’imposant de manière platonique à Enghien Soisy avant de s’octroyer une probante troisième place en province. Vendredi, il évoluera en plein dans sa catégorie et le tracé de l’hippodrome de Cabourg qu’il découvrira ne devrait pas lui poser de souci particulier. Par le passé, ce représentant de la casaque de l’écurie des Charmes s’est, en effet déjà bien comporté sur des tracés corde à droite. Bien engagé à la limite du recul et déferré des 4 pieds, il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de cet événement s’il reste dans les bonnes allures jusqu’au poteau. Les turfistes à la recherche d’un outsider spéculatif pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Seulement déferré des antérieurs et contraint de rendre 25 mètres, VALOKAJA HINDO (n°14) aura certainement du mal à franchir le poteau d’arrivée en vainqueur ce vendredi. Il est toutefois loin de constituer une impossibilité et une quatrième ou cinquième place pourrait lui revenir à l’issue d’un bon déroulement de course. DEESSE DE GUERON (n°1) va se heurter à forte partie dans cette compétition où elle sera la moins riche du peloton. Cette élève de Pierre Louis Desaunette aura néanmoins l’avantage de partir en tête, ce qui est souvent déterminant à Cabourg. Il aurait donc été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono. ARIBO MIX (n°15) est un cheval bien connu des turfistes qui disputera la 147ème course de sa carrière à l’occasion de cet événement. Très à l’aise corde à droite et toujours en forme comme le montre sa récente deuxième place acquise dans une étape du Trophée Vert, ce redoutable finisseur essaiera de brouiller les cartes. Pour cela, il ne devra pas perdre trop de terrain au moment de la volte. Enfin, on s’intéressera à la candidature de COLT DES ESSARTS (n°11), un cheval de qualité qui n’a encore que peu couru. Mis au repos durant le printemps, il va faire son retour à la compétition tout en ayant le handicap de rendre la distance et de rester ferré. Avant le coup, il a donc pas mal de choses contre lui. Il pourrait néanmoins compléter la combinaison gagnante.

La dernière minute

BLUES DES LANDIERS (n°16) est un cheval courageux mais il n’a désormais plus de marge de manoeuvre avec ses gains et il doit souvent rendre 25 mètres à des chevaux aussi bons que lui. Vendredi, cet élève de Dominique Chéradame visera, au mieux, une cinquième place en raison de son handicap initial. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 19/07/2019 : 2 – 7 – 3 – 5 – 14 – 1 – 15 – 11

[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Taboola »][/siteorigin_widget]

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les drivers et les entraîneurs ayant, au cours des 12 derniers mois, terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté PMU.

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Dominik Cordeau (n°15) : 50% de réussite
  • Tony Le Beller (n°6) : 44% de réussite
  • François Lagadeuc (n°11) : 43% de réussite
  • Alexandre Abrivard (n°9) : 41% de réussite
  • Dominique Chéradame (n°16) : 40% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Rodolphe Lagadeuc (n°11) : 100% de réussite
  • Yves Boireau (n°2) : 66% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°14, n°5) : 53% de réussite
  • Jean-Michel Baudouin (n°8) : 48% de réussite
  • Dominique Chéradame (n°16) : 43% de réussite

Les meilleurs chronos au trot attelé

Ci-dessous, retrouvez les chevaux les plus rapides sur le parcours et ceux qui possèdent le meilleur record.

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Eugenito du Noyer (n°8) : 1’10’4
  • Blues des Landiers (n°16) : 1’10’8
  • Classic Connection (n°2) : 1’10’9
  • Valokaja Hindo (n°14) : 1’11’0
  • Aribo Mix (n°15) : 1’11’9

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Cantin de l’Eclair (n°13) : 1’13’0
  • Blues des Landiers (n°16) : 1’13’5
  • Déesse de Guéron (n°1) : 1’14’0
  • Aribo Mix (n°15) : 1’14’2
  • Colt des Essarts (n°11) : 1’14’4

Les conditions de course

Course européenne de trot attelé réservée à des mâles, femelles et hongres âgés de 5 à 10 ans inclus n’ayant pas gagné 520000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 244000 € ou plus. Distance à parcourir : 2750 mètres. Corde à droite. Piste en sable. Bon terrain. 16 partants. Météo : Temps ensoleillé dans l’ensemble (25°). Allocations totales : 44000 € (Vainqueur : 19800 €, 1er accessit : 11000 €, 2ème accessit : 6160 €, 4ème place : 3520 €, 5ème place : 2200 €, 6ème place : 880 €, 7ème place : 440 €).

Les interviews des entraîneurs

Pierre Louis Desaunette : Déesse de Guéron (n°1) n’est pas en réussite ces derniers temps. C’est vraiment dommage. À Segré, je l’avais déferrée des quatre pieds mais elle a pris peur d’un concurrent au départ qui l’a percuté et s’est rapidement mise au galop. Derrière, elle court très bien. Précédemment, elle aurait pu se classer deuxième si elle avait trouvé le passage dans la dernière ligne droite. A mon avis, elle n’est pas incapable de participer à l’arrivée de ce quinté du 19 juillet.

Yves Boireau : Classic Connection (n°2) a dû renoncer à une épreuve le 23 juin en raison d’une poussée de fièvre. Il a été ralenti pendant une bonne semaine. Il n’a pas fait de vitesse depuis un moment. J’ai donc peur qu’il ne manque de rythme ce vendredi. Sachez qu’il est très à l’aise corde à droite. De plus, il sera bien engagé au premier poteau de départ. Mon pensionnaire va essayer d’obtenir le meilleur résultat possible dans ce tiercé.

Patrick Martin : En dernier lieu, Clédère de l’Airou (n°3) n’a pas démérité mais, cette fois-ci, les données changent. Les plus jeunes seront à redouter en priorité. Cela dit, elle n’a pas un programme attrayant à venir et je me suis finalement laissé tenter par cet engagement. Elle est droitière avant tout. Elle va boucler son parcours le long de la corde et tenter ensuite de figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté+.

Jacques Leloutre : Blackaro (n°4) vient de prouver sa forme en terminant à la troisième place d’une course pmu. Mais vendredi, cela risque de ne pas être la même musique. Mon cheval affrontera une sacrée opposition. Je vais également le laisser ferré, ce qui reste un handicap supplémentaire. Il bouclera son parcours à la corde et essaiera de conserver la moindre allocation possible.

Jean-Michel Bazire : Dostoievski (n°5) a uniquement contre lui de courir de façon un peu rapprochée. En revanche, il dispose d’un bel engagement dans ce Grand Prix de la Ville de Cabourg. Il tourne aussi bien à droite qu’à gauche. Il peut attendre son heure au sein du peloton ou trotter aux avant-postes. Je tiens à préciser qu’il sera déferré des quatre pieds, ce qui va jouer en sa faveur. Avant le coup, je lui vois une belle chance. Tous les feux sont au vert. Valokaja Hindo (n°14), son compagnon d’écurie, s’est encore bien comporté à Vichy. C’est un chic cheval. Il sait tout faire, tout en étant brave et maniable. En revanche, il partira au second échelon et rendre la distance à Cabourg n’est pas facile. Je vais demander à son pilote de le respecter durant le parcours. On verra bien comment il se comporte.

Pierre-Alain Rynwalt-Boulard : Andiamo de Monchel (n°6) a souffert d’une entorse au boulet qu’il a fallu soigner pendant de nombreux mois. Dernièrement, il était encore à court de condition physique. Il aura l’avantage de démarrer très vite et de partir en tête dans ce quinté du 19 juillet. Cela dit, à ce niveau face à des rivaux affûtés, il ne peut être envisagé qu’en fin de combinaison gagnante.

Joël Hallais : Devirmont (n°7) a eu besoin de souffler au printemps. Il a ensuite effectué une bonne rentrée à Graignes dans une course rythmée. Ce jour-là, sa fin de course m’a beaucoup plu. Il est aussi à l’aise à droite qu’à gauche. Jean-Loïc étant en vacances, c’est Yoann Lebourgois qui va le driver ce vendredi. Il faut le cacher et lui préserver l’effort jusqu’à la sortie du tournant final pour qu’il donne sa pleine mesure. A mon avis, il est parfaitement capable de pendre une part active à l’arrivée de ce tiercé. Je vous conseille de lui accorder un large crédit. Darlhey du Rib (n°10), sa compagne d’entraînement, s’est honorablement comportée au printemps au monté mais sa dernière course était moins bonne. Je lui ai laissé le temps de pleinement récupérer de ses efforts. Ma jument risque fort d’avoir besoin de courir. De plus, elle évoluera au trot attelé et aura le handicap de rendre vingt-cinq mètres sur une petite piste.

Jean-Michel Baudouin : Dernièrement, Eugenito du Noyer (n°8) a gagné une course pmu à Vincennes de belle manière. Son principal objectif reste le Critérium des 5 ans fin août. Ce quinté+ figure à son programme. Ensuite, il courra une autre épreuve début août à Enghien Soisy avant d’aller directement sur le groupe I et le Prix de l’Etoile ensuite. Mon pensionnaire n’a pas travaillé en conséquence. Il aura certainement du mal à tirer son épingle du jeu.

Alexandre Abrivard (son driver) : Bloomer (n°9) n’a pas été revu en piste depuis plusieurs mois. Il trouve cet engagement qui tombe bien pour effectuer sa rentrée. Au trot attelé, c’est très compliqué pour lui. Je conseille aux parieurs de simplement le regarder courir. Vous pouvez donc l’écarter de votre prono.

François Lagadeuc (son driver) : Colt des Essarts (n°11) n’avait pas beaucoup de courses à son programme et il a bénéficié d’un break, sans être arrêté. Il a l’air d’être en forme à l’entraînement mais il aura sûrement du mal à obtenir un bon résultat dans ce quinté du 19 juillet d’autant qu’il restera ferré. Sachez également qu’il a encore cinquante kilos à perdre. Je vais le mener sagement et, selon moi, il vaut mieux le regarder courir.

Benoît Blachet : Eye of The Storm (n°12) est arrivé à l’écurie il y a quelques mois. Non seulement il a effectué une saison de monte mais il a repris l’entraînement depuis peu de temps. En tout cas, les tendons sont nickels. Vendredi, il s’agira pour lui d’une vraie rentrée. Seule la compétition lui permettra de monter en puissance.

Nicolas Catherine : Cantin de l’Eclair (n°13) n’a pas démérité à Vichy. Les circonstances de course n’ont pas été à son avantage. Dans ce tiercé, mon cheval aura le handicap de s’élancer au deuxième échelon, ce qui n’est pas évident à réaliser sur l’hippodrome de Cabourg. Il faudra faire le tour du peloton. Avant d’aller sur le Trophée Vert du Touquet, on va essayer d’accrocher une petite allocation. (non-partant)

Dominik Cordeau : Aribo Mix (n°15) a très bien tenu sa partie à Royan. Physiquement, mon protégé est en pleine possession de ses moyens. Comme il est essentiellement droitier, je n’ai pas le choix des engagements. Il sera bien placé au plafond des gains mais il faudra rendre 25 mètres. Il aura besoin d’une course rondement menée pour obtenir un bon classement à l’arrivée de ce quinté+. La ferrure n’a pas trop d’importance.

Dominique Chéradame : Blues des Landiers (n°16) devra rendre la distance, ce qui ne sera pas évident. Cependant, cette sortie lui permettra de se maintenir en forme avant d’effectuer le déplacement au Touquet pour la prochaine étape du Trophée Vert. J’avais gagné ce Grand Prix de la Ville de Cabourg avec Hans des Landiers en 2003. J’aimerais rééditer avec lui.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces sites de paris en ligne vous offrent les pronostics hippiques de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU (Pari Mutuel Urbain). Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf gratuit dont Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Claude Piersanti et Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette521471131511
Turfomania.fr1427155138
Equidia25147315116
Geny Courses7145211134
Canalturf.com51472311516
Zeturf.fr52714116151
Radio Balances2571491315
Bilto57151432113
RTL572141511613
Tierce Mag.57214151313

L’analyse du Quinté+ par les experts de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 19 juillet 2019 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports pmu du Quinté ordre et désordre. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Cabourg. Les consultants : Philippe Thévenon et Alexia Beaucourt.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les vendredis, le départ de la course du quinté du jour sera donné en début de soirée aux alentours de 20h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Cabourg. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder cette course événement sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques propose, sur leur site web, un live de toutes les courses pmu du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné (de 3 à 9 chevaux associés). Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, elle est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, la mise de base est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d’écurie n’est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est plus un outsider capable de générer de beaux rapports pmu car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Afin d’augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu où le but est de trouver les cinq premiers sans notion d’ordre.

HIPPODROME D’ANGERS – Réunion premium n°4 – Course pmu n°6 (prix Remember Jihem) – Départ prévu aux alentours de 16h22 – Trot attelé – Allocations totales : 22000 € – Distance à parcourir : 2350 mètres – Départ à l’autostart (8 chevaux en première ligne) – Piste en sable – 14 partants – Corde à droite – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 5 et 6 ans n’ayant pas gagné 73000 € au cours de leur carrière. Les turfistes auront du pain sur la planche ce vendredi. Ce sont, en effet, pas moins de trois réunions premium réservées aux trotteurs qui seront diffusées sur Equidia. Les deux premières se dérouleront sur les pistes d’Angers et Pornichet dans l’ouest de la France puis l’hippodrome de Cabourg prendra ensuit le relais pour sa traditionnelle nocturne avec en point d’orgue le quinté du jour. C’est sur la piste sélective d’Angers que se produira ERMINE DU LUDE (n°4), le cheval du jour de FT. Cette représentante de l’entraînement d’Anthony Dollion disputera la sixième épreuve du programme, une course pmu dont le départ sera donné derrière l’autostart. En important retard de gains à l’heure actuelle, elle possède d’excellentes lignes lorsque l’on analyse ses résultats. Cette fille de Real de Lou et Reine des Sables a notamment déjà fait jeu égal avec des chevaux de la trempe d’Enzo d’Essarts, Etincelle Destinée, Ellygrace ou Ever Dream Music. Autant de trotteurs qui auraient eu une première chance à défendre en pareille société. Elle affrontera donc un lot à sa portée ce vendredi. Bien engagée au plafond des gains et déferrée des postérieurs, elle aura vraiment une très belle carte à jouer et il conviendra de suivre sa performance avec un grand intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner au PMU : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En appliquant cette astuce, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également