Quinte du 20 juillet 2019

Pronostic quinté du 20 juillet 2019 – Prix de la Porte Montmartre

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 20 juillet aura comme support le prix de la Porte Montmartre, une course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Enghien Soisy. Cette épreuve de trot attelé, qui sera dotée de 58000 € d’allocations, a réuni 16 chevaux âgés de 6 à 10 ans inclus qui ne devront pas avoir gagné 254000 € au cours de leur carrière pour être déclarés partants. Tous ces trotteurs s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 2150 mètres corde à gauche de la piste en sable avec un départ derrière l’autostart (8 chevaux en première ligne).

Le favori du pronostic

S’il répète ce qu’il vient de réaliser sur le parcours qui nous intéresse, CALVIN BOREL (n°8) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Alors qu’il n’avait pas couru depuis plusieurs mois en raison de problème de santé récurrents, ce représentant de l’entraînement de Conrad Lugauer vient de s’imposer dans un événement résistant à toutes les attaques dans la dernière ligne droite après avoir rapidement trotté aux avant-postes. Ce jour-là, ce rejeton de Super Photo Kosmos et Ulrika Furan battait le bon Calou Renardière et il effectuait son dernier kilomètre sur le pied d’1’09 tout en bouclant ses derniers 500 mètres en 1’08. Samedi, il n’aura qu’à réitérer pareils chronos pour espérer doubler la mise. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Jugé sur sa plus récente sortie, VASTERBO GROSBOIS (n°11) constitue une base incontournable dans ce quinté+. En dernier lieu, alors qu’il avait été disqualifié pour sa première sortie sur notre sol, ce fils de Good As Gold et Tatum Trot a montré de sérieux progrès à l’occasion d’un événement disputé sur ce tracé. Ce jour-là, il a très bien tenu sa partie franchissant le poteau d’arrivée en quatrième position après avoir pourtant bataillé avec le protégé de Conrad Lugauer en tête de course. Samedi, il aura encore le handicap de s’élancer en deuxième ligne derrière l’autostart mais il partira derrière le pensionnaire de Sébastien Guarato, lequel démarre bien. Il devrait donc profiter de son sillage pour se positionner rapidement derrière les chevaux de tête. S’il trouve ensuite le passage dans la dernière ligne droite, nul doute qu’il devrait s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris hippiques en champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Confié à Eric Raffin, ARON THE BARON (n°9) semble être le bon tocard de ce quinté du 20 juillet. A cause d’une santé fragile, ce pensionnaire de l’écurie de Tomas Malmqvist n’est pas des plus régulier dans ses performances mais ses moyens ne font aucun doute et, lorsqu’il est au top de sa forme, il est parfaitement capable de rivaliser avec des chevaux de ce calibre. Lors d’un événement disputé sur la piste de Caen, il avait d’ailleurs dominé Super Nice et Belle Louise Mabon, deux chevaux qui auraient eu une première chance à défendre dans ce lot. Il pourrait donc pimenter les rapports pmu en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

DIGNE ET DROIT (n°6) reste sur deux disqualifications pour allures irrégulières. On ne le condamnera évidemment pas sur ces deux faux pas et on le jugera plutôt sur sa troisième place acquise sur ce parcours face Diadème Atout, Coumba Kuky, Doum Jénilou ou encore Eugenito du Noyer. Autant de chevaux qui auraient été plébiscités par les turfistes s’ils avaient été déclarés partants ce samedi. Sa chance théorique sera donc bien réelle et, à l’occasion de son retour sur un piste en sable, il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de cet événement si Tony Le Beller parvient à lui donner un bon parcours caché derrière les chevaux de tête. Les turfistes à la recherche d’un outsider spéculatif pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Voilà quelques semaines, ELECTRIC LIGHT (n°13) et BIG HEADACHE (n°1) avaient fait jeu égal à l’occasion d’une course pmu qui se déroulait en province (Meslay du maine). Ces deux concurrents sont donc indissociables au papier. En pleine possession de leurs moyens et très à l’aise sur les parcours de vitesse, il conviendra de leur accorder un large crédit. BAMOUR (n°2) fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats rentrant aux balances quasiment après chaque tentative. Ce protégé de la famille Mottier ne semble toutefois plus avoir beaucoup de marge de manoeuvre avec ses gains élevés et il lui faudra bénéficier d’un bon déroulement de course s’il veut tirer son épingle du jeu. Difficile toutefois de ne pas l’inclure dans ce prono au vu de son excellente position en première ligne derrière l’autostart. Enfin, on s’intéressera à la candidature de BENOIT ROYAL (n°7), un élève de Bruno Marie qui n’avait pas été ridicule dans la course référence en franchissant le poteau d’arrivée en cinquième position. De nouveau confié à Franck Nivard, il essaiera de compléter la combinaison gagnante.

La dernière minute en cas de non-partant

Jugé sur ses meilleurs titres, DESIR CASTELETS (n°12) fait figure de cheval de classe dans un lot de cet acabit mais il effectuera son retour à la compétition ce samedi. Sa forme est donc sujette à caution et, avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 20/07/2019 : 8 – 11 – 9 – 6 – 13 – 1 – 2 – 7

[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Taboola »][/siteorigin_widget]

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les drivers et les entraîneurs ayant, au cours des 12 derniers mois, terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté PMU.

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Jean-Michel Bazire (n°13) : 59% de réussite
  • Franck Nivard (n°7) : 52% de réussite
  • François Lagadeuc (n°3) : 44% de réussite
  • Eric Raffin (n°9) : 41% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°10) : 41% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Rauno Pöllänen (n°11) : 100% de réussite
  • Conrad Lugauer (n°8) : 60% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°13) : 53% de réussite
  • Luc Roelens (n°12) : 53% de réussite
  • Dominique Mottier (n°2) : 50% de réussite

Les meilleurs chronos au trot attelé

Ci-dessous, retrouvez les chevaux les plus rapides sur le parcours et ceux qui possèdent le meilleur record.

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Electric Light (n°13) : 1’10’3
  • Uncertain Age (n°14) : 1’10’3
  • Clemenza Am (n°15) : 1’10’8
  • Onceforall Face (n°10) : 1’11’0
  • Aron The Baron (n°9) : 1’11’0

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Clemenza Am (n°15) : 1’12’3
  • Calvin Borel (n°8) : 1’12’4
  • Benoît Royal (n°7) : 1’12’6
  • Västerbo Grosbois (n°11) : 1’12’6
  • Digne et Droit (n°6) : 1’12’8

Les conditions de course

Course européenne de trot attelé réservée à des mâles, femelles et hongres âgés de 6 à 10 ans inclus n’ayant pas gagné 254000 € au cours de leur carrière. Sont seuls admis à participer à cet événement les chevaux n’ayant pas, dans les 12 mois précédant la course, été classés, au trot attelé, 1er, 2ème ou 3ème d’une épreuve de niveau Groupe I. Distance à parcourir : 2150 mètres. Départ à l’autostart (8 chevaux en première ligne). Corde à gauche. Piste en sable. Bon terrain. 16 partants. Météo : Alternances d’averses et d’éclaircies (27°). Allocations totales : 58000 € (Vainqueur : 26100 €, 1er accessit : 14500 €, 2ème accessit : 8120 €, 4ème place : 4640 €, 5ème place : 2900 €, 6ème place : 1160 €, 7ème place : 580 €).

Les interviews des entraîneurs

Philippe Daugeard : Big Headache (n°1) est en pleine forme à l’entraînement. Je lui ai accordé un peu de repos après sa dernière sortie dans une course pmu et il me paraît avoir désormais bien récupéré de ses efforts. Il devrait fournir une bonne valeur et je pense qu’il pourrait figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 20 juillet. Il lui faut un bon numéro et un bon parcours pour tirer son épingle du jeu mais, lorsque c’est le cas, il sait finir vite. Je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Dominique Mottier : Lors de sa dernière sortie, Bamour (n°2) a reculé et n’a pu revenir sur les chevaux de tête dans la dernière ligne droite. Ce n’est pas une question de forme. On va lui remettre les plaques aux antérieurs et le déferrer derrière cette fois. Il se plaît sur les parcours de vitesse car il aime les courses rythmées. Mon pensionnaire a hérité d’un bon numéro derrière l’autostart. Il faut craindre les trotteurs étrangers mais il devrait lutter pour la victoire dans ce tiercé. Tous les feux sont au vert.

François Lagadeuc (son driver) : Cristal River (n°3) n’a pas été revu depuis ses victoires au printemps mais je fais confiance à Sébastien Guarato pour l’avoir amené au top pour cet engagement favorable au plafond des gains. Il a franchi un cap cette saison. Samedi, mon partenaire retrouvera un profil plat et un parcours de vitesse qui vont parfaitement convenir à ses réelles aptitudes. Il a besoin d’une course à l’économie pour donner sa pleine mesure mais il devrait logiquement participer à l’arrivée de ce quinté+.

Hervé Daougabel : Ahrima Turgot (n°4) était confrontée à des tâches délicates cet hiver à Vincennes. Elle en avait aussi sans doute aller de s’y produire. Elle s’est changée d’air et a pu évoluer sur des pistes provinciales. Dernièrement sur une piste en herbe, elle court de première après avoir reculé au gré des relais. Ce jour-là, ma jument a fourni un bel effort final dans la ligne d’arrivée. On est bien placé en première ligne derrière la voiture. Elle pourrait obtenir un bon résultat dans ce Prix de la Porte Montmartre.

Jérémy Gaston Van Eeckhaute : Ses deux derniers parcours comportent des excuses. Jugée sur ses séances d’entraînement, je suis convaincu que Création (n°5) ne sera pas ridicule. Elle sera déferrée des postérieurs et allégée devant, pour son confort. Une quatrième ou cinquième place ne lui est pas interdite, même si elle aurait été mieux avec un numéro plus en dedans derrière l’autostart.

Pierre-Alain Rynwalt-Boulard : Digne et Droit (n°6) a fait l’imbécile sur l’herbe à deux reprises. Il était trop frais et s’est précipité. On a fait le nécessaire à l’entraînement depuis. Précédemment, il avait enchaîné les belles prestations dans des courses pmu. Ce n’est donc pas une question de forme. Il sait démarrer à l’autostart. On doit affronter les étrangers dans ce quinté du 20 juillet mais je pense qu’il est capable d’obtenir un bon classement.

Bruno Marie : En dernier lieu, Benoît Royal (n°7) n’a pas démérité mais il a payé son effort de début de parcours. Précédemment, il courait bien dans un événement en compagnie de Franck Nivard. Samedi, mon cheval retrouve quasiment les mêmes adversaires. On a hérité du 7, ce qui n’est pas l’idéal. Il faudra pouvoir le cacher jusqu’à la sortie du tournant final. Il se plaît piste plate et comme il n’a rien de très intéressant en août, je l’ai engagé dans ce tiercé. Il visera une place parmi les cinq premiers.

Conrad Lugauer : Dernièrement, Calvin Borel (n°8) nous a un peu surpris. On ne s’attendait pas à le voir gagner un quinté+. On craignait qu’il puisse manquer de compétition. Depuis sa victoire, il est resté en excellente condition physique au travail. Je pense qu’il peut être en mesure de confirmer car il semble adorer la piste d’Enghien où il réalise souvent de bonnes performances. Jugé sur sa dernière performance, il a les moyens de tirer son épingle du jeu.

Tomas Malmqvist : Aron The Baron (n°9) avait bien gagné sur l’hippodrome de Caen mais derrière, il a eu une petite infection sanguine, cela explique donc sa mauvaise sortie à Vincennes où il était rapidement battu. Depuis tout est rentré dans l’ordre et il travaille bien le matin à l’entraînement. Il est donc compétitif même s’il y a de l’opposition. Désormais il garde ses fers car il est définitivement meilleur dans cette configuration. Au travail, Uncertain Age (n°14) me parait plutôt bien mais elle est un peu à court de condition. On lui a laissé deux mois après des performances assez moyennes. Je pense que dans ce lot une place n’est pas impossible mais pour la victoire cela paraît hors de portée avant le coup.

Jeppe Juel : Onceforall Face (n°10) me fait vraiment très bonne impression le matin donc j’espère qu’en course cela va aller. Ces dernières courses ne se sont pas vraiment passées comme prévu et j’espère qu’il aura cette fois plus de chance. Avec un bon dos et s’il parvient à placer sa pointe de vitesse finale, je suis certain qu’il a son mot à dire pour jouer les premiers rôles à l’arrivée de ce quinté du 20 juillet.

Daniel Parling : Västerbo Grosbois (n°11) découvre un engagement qui n’est pas trop favorable mais qui précède de meilleures courses à venir pour lui. Le cheval est en bon état et travaille très bien mais fera face à une rude concurrence, plus relevée que lors de sa dernière tentative au trot attelé. Nous serions déjà très content s’il parvient à accrocher une place des cinq premières places de ce tiercé.

Luc Roelens : Désir Castelets (n°12) a fait la saison de monte et effectué sa préparation à côté de Drôle de Jet et Express Jet. Pierre Vercruysse, qui l’a travaillé, m’a dit qu’il allait très bien. Bien sûr, c’est une rentrée et il ne va pas faire une course dure, mais la ligne droite d’Enghien pourrait lui convenir. C’est un cheval de classe et je ne serais pas étonné s’il venait à figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté+.

Jean-Michel Bazire : Electric Light (n°13) ne trouve pas des conditions de course tellement avantageuses, mais j’avoue ne pas avoir le choix des engagements. En deuxième ligne, il faudra que tout se passe bien car il n’a pas une grande marge de manoeuvre. Mais il est gentil et et il va encore défendre chèrement ses chances. Sachez qu’il ne sera pas contrarié par les 2150 mètres de la piste d’Enghien Soisy.

Dominik Locqueneux : Clemenza Am (n°15) n’a pas un très bon programme dans l’immédiat.Ici, il doit s’élancer en seconde ligne avec le 15, ce qui n’est pas évident. Il a bien tenu sa partie à Waregem et a bien récupéré de ses efforts. Il se présentera en pleine possession de ses moyens; Maintenant, je peux difficilement envisager la victoire avec notre numéro mais il va bien courir.

Franck Boismartel : Les derniers résultats de Bel Air (n°16) ne sont pas bons. On a soigné ses poumons. À l’entraînement, il donne entière satisfaction. Il va falloir qu’il nous rassure en course. Ici, avec le numéro 16, sa tâche est compliquée même s’il est sur un parcours à sa convenance. Sachez que mon pensionnaire a un meilleur engagement à venir sans les étrangers. Ici, je veux le voir me rassurer en compétition.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces sites de paris en ligne vous offrent les pronostics hippiques de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU (Pari Mutuel Urbain). Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf dont Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Claude Piersanti et Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette2133869121
Turfomania.fr13293106158
Equidia1382361297
Geny Courses8139327611
Canalturf.com296113394
Zeturf.fr82136113121
Radio Balances139327186
Bilto821339671
RTL813324796
Tierce Mag.1383261911

L’analyse du Quinté+ par les pronostiqueurs de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit des experts de Paris Turf pour cette course du tiercé quarté quinté du tiercé quarté quinté du 20 juillet 2019 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports pmu du Quinté ordre et désordre. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Enghien Soisy. Les consultants : Philippe Thévenon et Mathieu Mortagne.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les samedis, le départ de la course du quinté du jour sera donné en milieu d’après-midi aux alentours de 15h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct de l’hippodrome d’Enghien Soisy. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder cette course événement sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques propose, sur leur site web, un live de toutes les courses pmu du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné (de 3 à 9 chevaux associés). Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, elle est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, la mise de base est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d’écurie n’est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est plus un outsider capable de générer de beaux rapports pmu car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Afin d’augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu où le but est de trouver les cinq premiers sans notion d’ordre.

HIPPODROME D’ENGHIEN SOISY – Réunion premium n°1 – Course n°2 – Départ prévu aux alentours de 14h35 – Trot monté – Mâles – Allocations totales : 33000 € – Distance à parcourir : 2250 mètres – Piste en sable – 9 partants – Corde à gauche – Pour chevaux entiers et hongres de 4 et 5 ans n’ayant pas gagné 60000 € au cours de leur carrière. Avantage au poids pour les chevaux montés par des apprentis et lads jockeys. Les turfistes auront du pain sur la planche ce samedi. Ce sont, en effet, deux réunions premium réservées aux trotteurs qui seront diffusées sur Equidia. La première de ces deux réunions très riches en partants se déroulera sur l’hippodrome d’Enghien avec en point d’orgue, le quinté du jour. L’hippodrome de Cagnes sur mer prendra ensuite le relais en début de soirée pour une nocturne assez intéressante. C’est en région parisienne que se produira EL VIENTO (n°7), le cheval du jour de FT. Ce représentant de la casaque de Joël Séché disputera la deuxième course du programme, une épreuve sous la selle où il sera bien engagé. Mis au repos après avoir gagné deux courses pmu au cours du dernier meeting d’hiver de Vincennes, ce frère de l’utile Belle Bauloise vient d’effectuer deux courses de remise en route en province en compagnie d’une jeune apprentie qui n’a pas réussi à s’en servir. Neuvième le jour de sa rentrée, il fût ensuite disqualifié pour allures irrégulières à sa sortie suivante alors qu’il trottait aux avant-postes avec plusieurs longueurs d’avance sur le peloton. On ne le condamnera évidemment pas sur ses deux derniers échecs d’autant qu’il affrontera un lot dans ses cordes et retrouvera Eric Raffin, un jockey qui lui a souvent permis d’obtenir de bons résultats. Samedi, il se présentera avec un certain retard de gains à combler et il devrait logiquement lutter pour la victoire si son partenaire parvient à le maintenir au trot jusqu’au poteau d’arrivée. On suivra donc la performance de ce fils de Ludo de Castelle et Sweet Pearl avec un certain intérêt même s’il fait plus figure de coup de poker que de coup sûr gagnant.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner au PMU : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En appliquant cette astuce, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également