Quinté du 20 juin 2019

Pronostic quinté du 20 juin 2019 – Prix du Bassin d’Arcachon

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 20 juin aura comme support le Prix du Bassin d’Arcachon, un gros handicap (référence +22) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de La Teste. Cette course de plat dotée de 52000 € d’allocations a réuni 18 partants âgés de 4 ans et plus qui s’affronteront aux alentours de 20h15 sur le parcours des 2000 mètres corde à droite de la piste en gazon, laquelle est annoncée bon souple par France Galop (indice pénétrométrique : 3,3). Avant le coup, il est bien difficile d’y voir clair dans cette course loterie. Il ne faudra donc pas hésiter à jouer des combinaison élargies en champ réduit tout en variant les bases de jeu.

Le favori du pronostic

Très à l’aise sur cette piste de la teste, REBEL LIGHTNING (n°8) semble tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé s’il fournit sa véritable valeur. Voilà plusieurs mois, ce cheval entraîné par Patrick Montfort s’était, en effet, imposé pour sa seule et unique sortie sur cet hippodrome. Son aptitude à ce tracé est donc largement avérée. Mercredi, ce fils de Zebedee et Bellechance va évoluer sur une distance plus longue qu’à l’accoutumée mais on lui trouve des performances sur 2000 mètres lorsque l’on jette un oeil à ses performances réalisées dans sa jeunesse au Royaume-uni. Cela ne devrait donc pas le pénaliser. Bien placé dans les stalles de départ et associé à Pierre-Charles Boudot, il aura vraiment une très belle carte à jouer dans ce gros handicap. On peut donc raisonnablement espérer le voir lutter pour la victoire. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

En pleine possession de ses moyens et toujours très performant sur ce champ de courses, ZARIYANO (n°11) constitue une base solide dans ce quinté+. Ce pensionnaire de l’écurie de Ludovic Gadbin vient, en effet, de prouver sa bonne forme en s’emparant de la troisième place d’un gros handicap. Ce jour-là, il fournissait un excellent effort final dans la dernière ligne droite échouant de peu pour le premier accessit. Auparavant, il avait échoué à Lyon-Parilly dans une course sans train. On ne le condamnera donc pas sur cet échec relatif d’autant qu’à sa sortie précédente, il avait également bien tenu sa partie à Maisons-Laffitte. Jeudi, ce fils de Linngari et Zariyana partira avec un bon numéro de corde en étant bien placé sur l’échelle des valeurs et il sera associé à Stéphane Pasquier, un jockey qui connaît une belle réussite dans ce type d’épreuves toujours âprement disputées. On notera également qu’il n’a plus à prouver son aptitude à ce tracé. En trois tentatives, il compte, en effet, 1 victoire, 1 troisième place et 1 cinquième place, soit 100% de réussite dans les cinq premiers. Avant le coup, il aura donc pas mal d’atouts dans son jeu et il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugé sur ses meilleurs titres, ROYAL BOWL (n°17) semble être le bon tocard de ce quinté du 20 juin. Cet ex-représentant de l’entraînement de Charley Rossi vient de changer d’écurie suite à sa tentative dans une épreuve à réclamer et il est désormais entraîné par Frédéric Seguin. Certes, il ne reste pas sur des résultats très flatteurs mais, en y regardant de plus près, on lui trouve quelques performances dignes d’intérêt. Cet hiver, il avait notamment eu un bon comportement dans des gros handicaps qui se couraient sur la piste en sable fibré de Cagnes sur mer. En cette occasion, ce fils de Turtle Bowl et Monarquia faisait jeu égal avec des chevaux de la trempe de Furious des Aigles, Just A Formality et Zanzibar tout en leur rendant du poids. Il sera donc bien placé sur l’échelle des valeurs dans cet événement. De plus, il s’élancera avec un bon numéro dans les stalles de départ et évoluera sur un tracé qui lui a déjà permis d’obtenir la deuxième place d’une course pmu. Il n’y aurait donc rien d’étonnant à ce qu’il pimente les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

ZANZIBAR (n°15) fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats. Cet élève de Cédric Rossi rentre, en effet, aux balances quasiment après chaque sortie. Il avait été très plaisant dans deux gros handicaps disputés en début de saison terminant, à chaque fois, dans la combinaison gagnante (3ème puis 4ème). Mis au repos après ces deux performances de choix, ce rejeton de Zanzibari et First Legend vient d’effectuer une rentrée encourageante terminant à la sixième place d’une course pmu. Jeudi, à la faveur de quelques progrès, il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce Prix du Bassin d’Arcachon si son jockey parvient à se défaire de ce mauvais numéro de corde. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Auteure d’une probante rentrée, WINFOLA (n°6) n’a ensuite pas démérité prenant la septième place d’un événement qui avait lieu sur l’hippodrome de ParisLongchamp. De nouveau associée à Mickaël Barzalona, il conviendra de lui accorder un large crédit. Lors d’un gros handicap disputé en fin de saison dernière à Deauville, BROADWAY BOOGIE (n°4) n’avait jamais donné d’espoirs à ses preneurs pour sa première tentative à ce niveau de la compétition. Mis au repos après cet échec cuisant, ce protégé de Jean-Claude Rouget a bien couru à deux reprises depuis son retour à la compétition ce printemps. Sa forme est donc au beau fixe avant de participer à cet événement. Bien placé dans les boîtes et associé au redoutable Jean-Bernard Eyquem, il a parfaitement sa place dans ce prono. Cheval bien connus des parieurs, GOUREL (n°1) courra, ce jeudi, le dixième événement de sa carrière, un catégorie où il compte 5 places et une victoire. Il n’a donc plus à faire ses preuves en pareille compagnie. Supplémenté pour être au départ, il mérite assurément une note de méfiance malgré son top-weight (61,5). Enfin, on s’intéressera à la candidature de ROVIGO (n°16), un cheval entraîné par Christophe Ferland qui avait conclu au cinquième rang dans un gros handicap analogue cet hiver. avantagé par son bon numéro de corde, il pourrait éventuellement compléter la combinaison gagnante à l’issue d’un bon déroulement de course. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute en cas de non-partant

RIZZICHOP (n°2) possède une chance de premier ordre à défendre en pareille société. Ce protégé d’Olivier Trigodet est, en effet, le lauréat de la dernière édition de ce gros handicap. Son aptitude au parcours est donc largement avérée. Ce jeudi, il n’a toutefois pas été gâté par le tirage au sort des places à la corde (n°16) et il portera pas mal de poids (60,5 kilos). Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 20/06/2019 : 8 – 11 – 17 – 15 – 6 – 4 – 1 – 16

[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Taboola »][/siteorigin_widget]

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les jockeys et les entraîneurs ayant, au cours des 12 derniers mois, terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté PMU.

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Marvin Grandin (n°15) : 100% de réussite
  • Jean-Bernard Eyquem (n°4) : 50% de réussite
  • Stéphane Pasquier (n°11) : 43% de réussite
  • Pierre-Charles Boudot (n°8) : 41% de réussite
  • Mickaël Barzalona (n°6) : 41% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Damien de Watrigant (n°10) : 50% de réussite
  • Patrick Monfort (n°8) : 43% de réussite
  • Cédric Rossi (n°15) : 42% de réussite
  • Thierry Lemer (n°7) : 41% de réussite
  • Ludovic Gadbin (n°11) : 40% de réussite

Les évolutions de poids

En fonction des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, un cheval de courses de galop voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Racing Bay (n°5) : +2,5 kilos
  • Baie d’Arguin (n°10) : +2 kilos
  • Acemanan (n°13) : +1 kilo
  • Gourel (n°1) : -0,5 kilo
  • Rovigo (n°16) : -1 kilo
  • Royal Bowl (n°17) : -1 kilo
  • Squamish (n°7) : -1,5 kilo
  • Vert Diamand (n°9) : -3 kilos

Les conditions de course

Gros handicap (référence +22) réservé à des chevaux entiers, hongres et juments de 4 ans et au-dessus, ayant couru depuis le 1er décembre 2018 inclus. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. La référence de cette épreuve sera éventuellement remontée à la déclaration des partants probables, afin que le top-weight soit fixé à 60 kilos. Distance à parcourir : 2000 mètres. Corde à droite. 18 partants. Piste en gazon. Etat du terrain : bon souple (indice pénétrométrique : 3,3). Météo : Temps nuageux (16°). Allocations totales : 52000 € (Vainqueur : 26000 €, 1er accessit : 9880 €, 2ème accessit : 7280 €, 4ème place : 4160 €, 5ème place : 2080 €, 6ème place : 1560 €, 7ème place : 1040 €).

Les interviews des entraîneurs

Olivier Trigodet : Rizzichop (n°2) s’est bien défendu lors du dernier gros handicap qu’il a couru. Je l’ai gardé frais pour ce quinté du 20 juin. Même si sa marge au poids est plus réduite, mon protégé n’a plus à prouver sa compétitivité en pareille société. Il affectionne particulièrement le parcours qui nous intéresse et s’entend bien avec son jockey. Il devra toutefois se sortir de son mauvais numéro de corde.

Christophe Escuder : Lors d’un récent tiercé, Just A Formality (n°3) a trouvé une piste assez légère qui ne convenait pas à ses aptitudes et il n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances. Ce jour-là, mon pensionnaire a rendu les armes à quatre cents mètres du poteau d’arrivée à cause du rythme sélectif. Il est resté en bonne forme au boulot mais, comme le beau temps est annoncé, j’ai peur du même scénario. Or, c’est un cheval qui préfère le terrain souple.

Jean-Claude Rouget : A chaque sortie, Broadway Boogie (n°4) fait de son mieux pour obtenir le meilleur classement possible. Le matin à l’entraînement, mon cheval est resté en excellente condition physique. Jeudi, il retrouvera les gros handicaps, des épreuves que je cours régulièrement sans parvenir à gagner. On a tiré la corde numéro 4 dans ce quinté+. Je pense qu’il devrait encore fournir sa valeur malgré la pénalité infligée par le handicapeur suite à son récent succès dans une course pmu.

Michel Lelièvre : Dernièrement, Racing Bay (n°5) a très bien couru sur une distance un peu trop longue pour ses aptitudes. Il revient dans les gros handicaps avec une pénalité de 2,5 kilos mais je pense qu’il reste capable d’obtenir un bon classement. Il aime le bon terrain et court toujours bien sur l’hippodrome de La Teste. De plus, il est facile à monter. Bien sûr, il lui faudra un bon déroulement de course pour espérer tirer son épingle du jeu.

Xavier Thomas-Demeaulte : Winfola (n°6) s’est bien défendue pour son retour dans les événements d’autant qu’elle devait s’élancer avec un mauvais numéro dans les stalles. Cette fois, elle sera mieux placée et n’aura pas un long voyage à effectuer. Compétitive et associée à un jockey qui la connaît, j’en attends une bon résultat dans ce quinté du 20 juin. Je vous conseille donc de lui accorder un large crédit.

Thierry Lemer : Squamish (n°7) a gagné dans des petits lots depuis son retour à la compétition. En dernier lieu, sa prestation n’est pas encourageante mais je n’ai pas d’explications rationnelles. On tente notre chance dans ce tiercé car il aura l’avantage de s’entraîner sur place et a été baissé au poids par le handicapeur.

François Monfort : Rebel Lightning (n°8) fait preuve d’une louable régularité dans ses performances. Le cheval est en pleine possession de ses moyens et a déjà gagné une course pmu sur cette piste de La teste. On a tiré l’as dans les stalles de départ, ce qui ne gâche rien. Malgré le rallongement le distance, je pense capable de participer activement à l’arrivée de ce quinté+.

Thierry de Laurière : Vert Diamand (n°9) avait effectué une bonne rentrée. Cela s’est mal déroulé lors de ses deux sorties suivantes. Il est désormais revenu en bonne forme et j’essaye à ce niveau d’autant qu’il a été baissé sur l’échelle des valeurs. Selon moi, à l’issue d’un bon parcours, il devrait bien courir mais a toutefois besoin de nous rassurer quant à son degré de forme actuel.

Damien de Watrigant : Voilà peu, Baie d’Arguin (n°10) a été déclarée non-partante à cause du terrain trop souple. Je n’ai pas vraiment le choix des engagements mais elle est très courageuse, très maniable, a un bon petit changement de vitesse et s’endurcit. Olivier Peslier est content de la remonter. Avant le coup, j’espère la voir prendre une place parmi les cinq premiers de ce quinté du 20 juin.

Ludovic Gadbin : Dernièrement à Saint-Cloud, Zariyano (n°11) s’est rappelé au bon souvenir des turfistes en s’octroyant le second accessit d’un événement. Je le trouve en bonne forme à l’entraînement. Mon pensionnaire a déjà obtenu de bons résultats sur ce tracé et ce tiercé est, peut-être, plus facile à gagner qu’un gros handicap en région parisienne car sa marge au poids est réduite. Dès lors, j’espère le voir jouer les premiers rôles à l’arrivée de cette compétition. Tous les feux sont au vert.

Martial-Jean Delaplace : Cazaline (n°12) avait hérité d’un mauvais numéro de corde et elle a été contrainte de voyager en épaisseur en dernier lieu. Cette course ne reflète pas sa réelle valeur. Cependant, elle a besoin de nous rassurer. Elle est toujours en bonne forme au travail et s’est déjà bien comportée sur ce champ de courses. J’espère la voir figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté+.

Yan Durepaire : Acemanan (n°13) a mis du temps à revenir en bonne forme. Après deux courses où il était un peu rouillé, il s’est très bien défendu dernièrement dans un lot de bonne facture. Je pense qu’il peut être compétitif à ce poids. J’espère donc qu’il va prendre une part active à l’arrivée de cet événement d’autant qu’il ne nous a jamais déçus sur ce tracé.

Christophe Ferland : Moral Gagnant (n°14) n’a pu s’illustrer dernièrement en grande partie à cause de son numéro de corde ingrat. Hélas, il a encore tiré le 18 dans les stalles ce jeudi. Le cheval est néanmoins resté en très belle condition physique. On va composer avec les éléments. Rovigo (n°16), son compagnon d’écurie, s’est montré allant dernièrement durant le parcours. Voilà pourquoi je le raccourcis. Il est bien le matin à l’entraînement et a pour sa part tiré un bon numéro dans les boîtes.

Cédric Rossi : Zanzibar (n°15) s’est montré un peu allant dernièrement, raison pour laquelle il a faibli dans la dernière ligne droite. Il a fait une rentrée encourageante même si on s’attendait à un meilleur classement. Ce cheval anxieux va devoir changer de jockey. Il peut gagner un gros handicap. A mon avis, il a une belle carte à jouer si le terrain n’est pas trop souple.

Frédéric Seguin : Royal Bowl (n°17) vient de rejoindre mon écurie. Il donne entière satisfaction le matin au boulot. L’année dernière, il avait bien couru sur cette piste. Voilà pourquoi j’ai choisi de le présenter au départ de cette épreuve. Son jockey aura les ordres de le monter en retrait. Il tentera d’avoir ensuite un bon déroulement de course pour essayer de compléter la combinaison gagnante.

Roberto Aon Picardo : Border City (n°18) a été deux fois non partant ces derniers temps mais rien de grave, juste une allergie. Je l’estime à 80 % de ses capacités physiques. Je pensais qu’il allait se retrouver dans la deuxième épreuve du handicap divisé mais, malheureusement, ce n’es pas le cas. Cela va être compliqué pour lui dans un tel contexte de se mettre en évidence. Je pense que vous pouvez l’écarter de votre prono.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette114814151210
Turfomania.fr641113181412
Equidia811131411554
Geny Courses511141261583
Canalturf.com11611584314
Zeturf.fr1118425615
Radio Balances141123811512
Bilto14118151456
RTL11114461382
Tierce Mag.1184115265

L’analyse du quinté+ par les pronostiqueurs de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit des experts de Paris Turf pour cette course du tiercé quarté quinté du 20 juin 2019 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports pmu du Quinté ordre et désordre. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de La Teste. Les consultants : Philippe Thévenon et Ludovic Conio.


Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les jeudis en semi-nocturne, le départ de la course du quinté du jour sera donné en début de soirée aux alentours de 20h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de La Teste. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné (de 3 à 9 chevaux associés). Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, elle est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, la mise de base est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d’écurie n’est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est plus un outsider capable de générer de beaux rapports pmu car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Afin d’augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu où le but est de trouver les cinq premiers sans notion d’ordre.

HIPPODROME DE MAUQUENCHY – Réunion premium n°2 – Course pmu n°3 (Prix Pmu Le Jean Bart) – Amateurs – Départ prévu aux alentours de 12h52 – Trot attelé – Allocations totales : 6000 € – Distance à parcourir : 2850 mètres – Piste en sable – 14 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 6 à 9 ans inclus n’ayant pas gagné 56000 €. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 64000 € ou plus et handicap de 50 mètres pour les chevaux ayant gagné 130000 € ou plus. Sont seuls admis à driver les amateurs ayant gagné au moins deux courses PMU ou ayant couru au moins trente fois. Ce sont deux réunions premium réservées aux trotteurs qui seront diffusée sur Equidia ce jeudi et elles ont réunies énormément de partants. Les turfistes auront donc du pain sur la planche. La première se déroulera sur la piste corde à gauche de Mauquenchy puis l’hippodrome de Vichy prendra le relais en milieu d’après-midi. C’est en Normandie que se produira DASSERO (n°12), le cheval du jour de FT. Ce représentant de l’entraînement de Patrick Gérard Cavey disputera la troisième épreuve du programme, une course pour drivers amateurs où il affrontera bon nombre de vieux chevaux qui n’ont plus beaucoup de marge alors qu’il sera l’un des chevaux les plus riches tout en étant l’un de ceux qui a le moins couru. A priori, ce fils d’Ubriaco et de l’utile Quamissa (182000 € de gains) y affrontera donc une opposition dans ses cordes si l’on en juge sur ce qu’il a réalisé de mieux au cours de sa carrière. On notera également qu’il possède des lignes avec des trotteurs de la trempe de Dorthez Prestance, Défi de la Basle, Destin d’Haufor, Diaghilev, Défi de Subligny et Diavolo Criscani. Autant de chevaux qui auraient figuré parmi les chevaux les plus joués s’ils avaient été engagés dans cette épreuve au trot attelé. Sa chance théorique est donc de premier ordre d’autant qu’il sera déferré des 4 pieds et, malgré son handicap initial de 25 mètres, il conviendra de suivre sa performance avec un certain intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner au PMU : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En appliquant cette astuce, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également