Quinte du 21 juillet 2019

Pronostic quinté du 21 juillet 2019 – Prix le Roi Soleil

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 21 juillet aura comme support le Prix Le Roi Soleil, une course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Deauville. Ce gros handicap (référence +20,5), qui sera doté de 55000 € d’allocations, a réuni 16 partants âgés de 3 ans qui s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 1600 mètres en ligne droite de la piste en gazon, laquelle est annoncée bon souple par France Galop (indice pénétrométrique : 3,5).

Le favori du pronostic

Auteur d’excellents débuts à ce niveau de la compétition, ARISE (n°1) semble tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Alors qu’il avait aligné les bons résultats dans des lots bien composés, ce représentant de l’entraînement de Mikel Delzangles a, en effet, très bien tenu sa partie pour ses premiers pas dans les gros handicaps en s’octroyant une probante troisième place non sans jouer de malchance le long de la corde. Ce jour-là, le tracé rectiligne et la distance à parcourir ne lui avaient posé aucun souci. Il devrait donc en être de même ce dimanche. De nouveau confié à Mickaël Barzalona et encore muni d’oeillères australiennes, ce fils de Makfi et Sundancer devrait logiquement lutter pour les toutes premières places. Il pourrait même ouvrir son palmarès si son jockey parvient à trouver l’ouverture un peu plus tôt. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Très confirmé en pareille société, THEOCHOP (n°4) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Septième pour ses débuts dans cette catégorie, ce pensionnaire de l’écurie de Jane Soubagné a confirmé à sa sortie suivante qu’il avait les qualités requises pour gagner un gros handicap. Il concluait, en effet, au quatrième rang ce jour-là faisant preuve d’un courage à toute épreuve. Dimanche, il a hérité d’un numéro de corde très avantageux et il devrait pouvoir appliquer sa tactique préférée, à savoir rapidement galoper aux avant-postes. S’il parvient ensuite à imposer son rythme, il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris hippiques en champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Nettement mieux placé dans les stalles cette fois-ci, J’AURAIS DU (n°6) semble être le bon tocard de ce quinté du 21 juillet. Lors de son premier essai dans un gros handicap, ce cheval entraîné Cédric Boutin avait, en effet, été contraint de s’élancer complètement à l’extérieur de la piste. Longtemps à l’arrière du peloton, il avait ensuite tenté de revenir sur les chevaux de tête mais la course s’était jouée le long de la corde et aucun de chevaux de l’extérieur n’avait réussi à faire l’arrivée. Auparavant, ce fils de George Vancouver et Plantation avait terminé au cinquième rang dominant le protégé de Jane Soubagné. Encore baissé d’une livre par le handicapeur et confié à Théo Bachelot, il ne semble pas incapable de pimenter les rapports pmu en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

GENERAL HEART (n°2) est sur la montante à l’heure actuelle. Ce rejeton de Wootton Bassett et Hot Heart vient d’ailleurs d’ouvrir son palmarès alors qu’il courait sur le mile pour la première fois. Dimanche, il évoluera donc sur une distance qui correspondra parfaitement à ses aptitudes. Il va certes monter de catégorie mais le fait qu’il soit associé à Pierre-Charles Boudot peut inciter à la méfiance, tout comme l’habileté de son entraîneur, Christophe Ferland. A la faveur de nouveaux progrès, il n’y aurait rien de surprenant à le voir jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce Prix Le Roi Soleil. Les turfistes à la recherche d’un outsider spéculatif pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Alors qu’il était muni d’oeillères pour la première fois de sa carrière, HOT SUMMER (n°11) s’est octroyé une surprenante deuxième place dans la course référence faisant afficher 48/1. Jugé sur cette excellente prestation, il semble tout à fait capable de participer à l’arrivée de cet événement d’autant que son entraîneur le munit encore de cet artifice. Ce jour-là, THE CHOSEN ONE (n°8) a longtemps galopé à l’arrière-garde en raison de son mauvais numéro dans les stalles de départ mais il n’a pas démérité d’autant que la course se jouait le long du rail. Nanti d’un numéro de corde plus favorable ce dimanche, il pourrait obtenir un meilleur classement. Avant le coup, on lui accordera une note de méfiance. En dernier lieu, KIEV (n°10) a montré quelques limites en terminant sixième après avoir pourtant bénéficié d’un bon déroulement de course derrière les chevaux de tête. Il aurait néanmoins été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono d’autant qu’il sera encore monté par Maxime Guyon, un jockey en très grande forme. Dernièrement, SINGASOUMI (n°12) n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances. Il vaut sûrement mieux que cela et on le rachètera volontiers. On aurait évidemment pu en citer d’autres.

La dernière minute en cas de non-partant

Présenté par Henri-Alex Pantall, SEPTEMS (n°3) est un cheval qui fait preuve d’une louable régularité, même s’il n’a encore jamais gagné en 7 tentatives. Nanti d’un poids de méfiance, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 21/07/2019 : 1 – 4 – 6 – 2 – 11 – 8 – 10 – 12

[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Taboola »][/siteorigin_widget]

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les jockeys et les entraîneurs ayant, au cours des 12 derniers mois, terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté PMU.

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Pierre-Charles Boudot (n°2) : 44% de réussite
  • Stéphane Pasquier (n°11) : 42% de réussite
  • Maxime Guyon (n°10) : 42% de réussite
  • Alexis Badel (n°7) : 41% de réussite
  • Théo Bachelot (n°6) : 40% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Anastasia Wattel (n°5) : 80% de réussite
  • Mikel Delzangles (n°1) : 60% de réussite
  • Myriam Bollack-Badel (n°7) : 50% de réussite
  • Pia Brandt (n°10) : 49% de réussite
  • Yann Barberot (n°15) : 46% de réussite

Les évolutions de poids

En fonction des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, un cheval de courses de galop voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Dassom (n°5) : +3 kilos
  • Improvising (n°9) : +2 kilos
  • Hot Summer (n°11) : +1 kilo
  • J’aurais du (n°6) : -0,5 kilo
  • Kiev (n°10) : -0,5 kilo
  • The Chosen One (n°8) : -1 kilo
  • Lovely Miss (n°13) : -3,5 kilos

N’ayant disputé que des courses pmu jusqu’à présent, Général Heart (n°2) et Septems (n°3) courront ce dimanche le premier gros handicap de sa carrière.

Les conditions de course

Gros handicap (référence +20,5) réservé à des poulains entiers, hongres et pouliches de 3 ans. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Distance à parcourir : 1600 mètres. Ligne droite. 16 partants. Piste en gazon. Etat du terrain : bon souple (indice pénétrométrique : 3,5). Météo : Temps partiellement ensoleillé (23°). Allocations totales : 55000 € (Vainqueur : 27500 €, 1er accessit : 10450 €, 2ème accessit : 7700 €, 4ème place : 4400 €, 5ème place : 2200 €, 6ème place : 1650 €, 7ème place : 1100 €).

Les interviews des entraîneurs

Mickaël Barzalona (son jockey) : En dernier lieu, Arise (n°1) a bénéficié d’un bon déroulement de course mais la course s’est décantée un peu tard. Néanmoins, il courait bien.

Christophe Ferland : Dernièrement, Général Heart (n°2) a gagné une course pmu avec la manière. C’est un poulain maniable qui devrait s’accommoder du tracé rectiligne et, malgré une valeur revue à la hausse par le handicapeur, il devrait défendre chèrement ses chances. Bien entend, cela reste des débuts à ce niveau de la compétition et son résultat dans ce quinté du 21 juillet me guidera pour la suite de son programme.

Henri-Alex Pantall : Septems (n°3) est un cheval assez régulier dans ses performances mais il affronte souvent des chevaux un peu meilleurs que lui dans les maidens. A cette valeur handicap, on essaye de voir s’il peut faire l’arrivée de ce tiercé. Sachez que c’est un cheval maniable.

Jane Soubagné : Theochop (n°4) était nanti d’un mauvais numéro de corde lors de sa dernière sortie sur l’hippodrome de ParisLongchamp et malgré cela, il a bien tenu sa partie. Dernièrement, pour son premier essai sur un parcours rectiligne, il nous a confirmé son aptitude. Il est resté en très bonne forme avant de courir ce quinté+ et on effectue le déplacement avec de légitimes prétentions. Tous les feux sont au vert.

Anastasia Wattel : Dassom (n°5) vient de gagner assez facilement une course pmu. Le cheval est resté en très bonne condition physique à l’entraînement et j’ai donc profité du déplacement de la réunion premium à Deauville pour le supplémenter. Il aura le bon terrain qu’il affectionne et va se plaire sur ce tracé rectiligne. A ce poids, il est capable de prendre au moins une place parmi les cinq premiers de ce prix Le Rois Soleil. Je vous conseille de lui accorder un très large crédit.

Cédric Boutin : J’aurais du (n°6) est en pleine forme au boulot. Il a souvent joué de malchance ces derniers temps. Notamment dernièrement où il s’est retrouvé derrière un rival qui a fini dernier, en retrait. La ligne droite de Deauville est homogène. On peut y progresser un peu partout. Avec un bon parcours, il a le droit de nourrir des ambitions dans ce quinté du 21 juillet.

Myriam Bollack-Badel : En dernier lieu, Prince Kérali (n°7) a été desservi par le rythme de course. Pour fournir sa meilleure valeur et obtenir un bon classement, mon pensionnaire a besoin d’une course rythmée. Si tel est le cas, il est en mesure de finir à l’arrivée de ce tiercé. Bien que sa marge de manœuvre soit désormais plus réduite, je pense qu’il ne faut pas l’éliminer de votre prono.

Alessandro Botti : The Chosen One (n°8) n’a pas trop mal couru la dernière fois, avec son mauvais numéro dans les stalles de départ. Ce jour-là, il n’y a pas eu beaucoup de train et c’était compliqué de revenir de l’arrière-garde. Mon protégé a un peu progressé sur cette sortie, a été baissé d’un kilo sur l’échelle des valeurs et ce n’est pas un gros handicap d’un niveau très relevé. A mon avis, il est capable de terminer dans la combinaison gagnante de ce quinté+.

François Monfort : Improvising (n°9) a gagné une course pmu mais ce n’était pas un gros lot. Dimanche, on l’a déclaré partante pour voir si elle est compétitive en valeur 35 à ce niveau de la compétition. Les 1600 mètres sont un peu le bout du monde. Avec un parcours caché et, comme elle est courageuse, elle pourrait s’octroyer la quatrième ou la cinquième place de cet événement.

Pia Brandt : Kiev (n°10) court de façon rapprochée car, d’une part, il a très bien récupéré de ses récents efforts et d’autre part, les engagements en ligne droite se font rares. Mon cheval affectionne, en effet, les tracés rectilignes et, jugé sur son avant-dernière sortie, il a les moyens de finir à l’arrivée de ce quinté du 21 juillet. J’en attends un bon résultat.

Carlos Lerner : Dernièrement, Hot Summer (n°11) a été très bon dans la course de référence. Le matin à l’entraînement, il est resté en parfaite condition physique. Il disposera d’une bonne chance théorique dans ce tiercé, à condition, de confirmer la belle impression qu’il vient de laisser même s’il a été pénalisé d’un kilo par le handicapeur pour sa récente deuxième place.

Pauline Prod’homme : Singasoumi (n°12) a eu des petits problèmes de santé depuis sa dernière tentative. Certes, mon élève est en bonne forme mais il devrait manquer un peu de compétition. C’est un poulain qu’il ne faut pas lancer en début de course afin qu’il respire bien. Sachez que c’est un élément perfectible qui n’est pas encore vraiment arrivé à maturité.

Hubert de Nicolay : Lovely Miss (n°13) a été baissée sur l’échelle des valeurs. Lors de sa plus récente sortie, elle aurait pu gagner un réclamer de bonne facture avec un déroulement de course plus fluide. Ma jument est sûrement en mesure de se classer quatrième ou cinquième de ce quinté+. Surtout s’il pleut un peu car elle est meilleure en terrain souple.

Philippe Leblanc : Il Decamerone (n°14) vient d’arriver à l’écurie. C’est la première fois qu’il évolue en ligne droite et j’aurais préféré qu’il soit en deuxième épreuve. Malheureusement, il participe à cet événement. Je pense donc qu’il aura du mal à tirer son épingle du jeu mais, comme on se trouve sur place, je l’ai déclaré partant.

Yann Barberot : Winman In Grey (n°15) se retrouve au départ de la première épreuve du handicap divisé mais je l’avais supplémenté afin qu’il participe à la deuxième épreuve. On tente quand même l’aventure car le cheval est en pleine possession de ses moyens. Avec son poids léger, et sur sa forme, il peut éventuellement se classer quatrième ou cinquième. Il est meilleur en terrain souple.

Christophe Plisson : Goutte de Lune (n°16) s’attaquera à forte partie ce dimanche. Ma pouliche aura l’avantage de porter le bottom-weight et d’avoir hérité d’un numéro de corde avantageux. Le parcours en ligne droite ne va pas la déranger, sachant que Delphine Santiago connaît bien la pouliche et sait s’en servir à bon escient. À noter que le bon terrain ne sera pas un problème non plus.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Claude Piersanti et Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette51101124615
Turfomania.fr11021112438
Equidia1511341086
Geny Courses1845112310
Canalturf.com311116151364
Zeturf.fr1581110624
Radio Balances161127453
Bilto11134210515
RTL51116210154
Tierce Mag.1643111052

L’analyse du quinté+ par les pronostiqueurs de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit des experts de Paris Turf pour cette course du tiercé quarté quinté du 21 juillet 2019 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports pmu du Quinté ordre et désordre. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Deauville. Les consultants : Philippe Thévenon et Stéphanie Chastin.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les dimanches, le départ de la course du quinté du jour sera donné en milieu d’après-midi aux alentours de 15h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Deauville. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné (de 3 à 9 chevaux associés). Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, elle est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, la mise de base est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d’écurie n’est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est plus un outsider capable de générer de beaux rapports pmu car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Afin d’augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu où le but est de trouver les cinq premiers sans notion d’ordre.

HIPPODROME DE LA CAPELLE – Réunion premium n°3 – Course pmu n°3 – Départ prévu aux alentours de 13h10 – Trot attelé – Allocations totales : 18000 € – Distance à parcourir : 2775 mètres – Piste en sable – 11 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 5 à 8 ans n’ayant pas gagné 109000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux montés par des apprentis ayant gagné au moins six courses pmu. Les turfistes n’auront pas grand chose à se mettre sous la dent ce dimanche car une seule réunion premium réservée aux trotteurs sera diffusée sur Equidia. Elle se déroulera sur l’hippodrome de La Capelle. C’est donc sur cette piste sélective que se produira DOCTEUR DE MUZE (n°11), le cheval du jour de FT. Ce représentant de l’entraînement d’Arsène Lanoo disputera la troisième course du programme, une épreuve sous la selle où il sera idéalement engagé au plafond des gains. Depuis ses débuts dans cette discipline au cours du dernier meeting d’hiver, il ne cesse d’aligner les bons résultats. On lui trouve, en effet, 2 victoires et deux accessits d’honneur en 7 tentatives. Dernièrement, il a encore très bien tenu sa partie sur l’hippodrome du Plateau de Gravelle en terminant deuxième d’une course pmu faisant afficher 1’14’7, un excellent chrono. Ce jour-là, il faisait jeu égal avec Day to Day, un cheval qui aurait une première chance théorique à défendre en pareille société. Auparavant, ce fils de Jag de Bellouet et Obade Mancellerie avait franchi le poteau en vainqueur à deux reprises dans des courses analogues laissant ses poursuivants à plusieurs longueurs. Dimanche, il affrontera donc un lot largement dans ses cordes et il évoluera sur un tracé corde à gauche à son entière convenance. On notera également qu’il courra déferré des postérieurs pour la première fois de sa carrière et sera confié à Julien Grumetz, un apprenti qui s’entend bien avec lui. Il aura donc pas mal d’atouts dans son jeu et il conviendra de suivre sa performance avec un grand intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner au PMU : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En appliquant cette astuce, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également