Quinte du 21 septembre 2019

Pronostic quinté du 21 septembre 2019 – Prix du Palais Garnier

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce quinté du samedi 21 septembre aura comme support le prix du Palais Garnier, une course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de ParisLongchamp. Ce gros handicap de niveau Classe 2 (référence +19) sera doté de 52000 € d’allocations. Il a réuni 16 partants âgés de 4 ans et plus qui s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 1600 mètres corde à droite de la piste en gazon, laquelle est annoncée bon souple par France Galop (indice pénétrométrique : 3,4).

Le favori du pronostic

Confié à Christophe Soumillon pour son premier handicap en région parisienne, DARK SIDE (n°9) semble tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Estimé en début de carrière, ce pensionnaire de l’écurie de Jean-François Bernard a retrouvé la plénitude de ses moyens comme le montrent ses derniers résultats. Il reste, en effet, sur toute une série de bonnes performances ayant obtenu 3 succès et un accessit lors de ses 4 dernières sorties, soit 100% de réussite dans les trois premiers. Sa dernière victoire acquise avec 4 longueurs d’avance fût d’ailleurs des plus plaisantes. Samedi, ce fils de Dark Angel et Tallulah Bell va monter nettement de catégorie par rapport à ses tentatives précédentes et son aptitude au parcours est loin d’être avérée mais, vu son importante marge de progression, il n’étonnerait personne en luttant pour la victoire. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

En pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle, TESTON (n°2) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Plaisant vainqueur d’une course pmu à Deauville alors qu’il portait les oeillères australiennes pour la première fois de sa carrière, cet élève de Pascal Bary confirmait son retour en forme quelques semaines plus tard en s’octroyant l’accessit d’honneur d’un gros handicap. Ce jour-là, ce fils de Rio de la Plata et Tianshan était à nouveau muni de cet artifice et il devançait d’une longueur la pensionnaire de Christophe Escuder. Samedi, il retrouvera sa rivale dans des conditions de poids identiques et, avant le coup, la revanche paraît peu probable d’autant que cette dernière devra porter 63 kilos, ce qui n’est jamais facile à réaliser. Nanti d’un bon numéro de corde et confié à Aurélien Lemaitre, un jockey qui le connaît parfaitement, il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les parieurs qui aiment jouer en champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Bien placé dans le bas du tableau, ESPERITUM (n°15) semble être le bon tocard de ce quinté du 21 septembre s’il fournit sa meilleure valeur. Voilà plusieurs semaines, ce représentant de l’entraînement de Carina Fey avait pris la deuxième place d’un gros handicap disputé sur ce tracé prouvant par là même son aptitude au parcours. Ce jour-là, il terminait à une tête de Kayenne en portant 4,5 kilos de moins. Samedi, il en portera 8 de moins. Il semble donc particulièrement bien situé sur l’échelle des valeurs si on se fie à cette performance de choix. En pleine forme comme le montre sa quatrième place obtenue le mois dernier à Deauville, ce rejeton de Siyouni et Nona Allegrina semble donc tout à fait capable de pimenter les rapports pmu en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

RIZZICHOP (n°8) fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats rentrant aux balances quasiment après chaque tentative. Samedi, cet élève d’Olivier Trigodet évoluera dans une zone de poids qui lui laisse toutes ses chances et il se présentera au top de sa forme comme le montre sa dernière victoire en province. Bien placé dans les stalles de départ, il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de cet événement. Les turfistes à la recherche d’un outsider spéculatif pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Alors qu’il n’avait disputé que des courses pmu, RAJKUMAR (n°6) vient d’effectuer de probants débuts dans les gros handicaps en s’octroyant une excellente deuxième place. Ce jour-là, cet élève de Mme André Fabre fournissait un très bon effort final dans la ligne d’arrivée après avoir attendu son heure le long de la corde et il devançait Carlton Choice, un protégé d’Edouard Lyon qui a remporté un événement le week-end dernier. La ligne est donc particulièrement favorable. Samedi, ce fils de Lope de Vega et Ramora s’élancera donc avec une chance de premier ordre à défendre et, malgré son mauvais numéro dans les stalles, il devrait logiquement parvenir à tirer son épingle du jeu si son jockey, Pierre-Charles Boudot, le monte au mieux de ses intérêts. Avant le coup, on lui accordera un large crédit.

En dernier lieu, alors qu’elle n’avait rien montré de probant lors de ses deux premières sorties de la saison, WYCK HALL (n°16) a affiché de sérieux progrès en s’emparant de la deuxième place d’un gros handicap. Elle est donc sur la montante à l’heure actuelle. Sixième de cet événement l’an passé en étant prise en valeur 38, elle va porter deux kilos de moins cette fois-ci, ce qui semble lui laisser un peu de marge au poids. En théorie, sa chance sera donc de premier ordre et il conviendra de s’en méfier particulièrement.

NAAB (n°14) et WALEED (n°7) surprennent de temps à autre lorsque les circonstances de course leur sont favorables. Samedi, ces deux concurrents pourraient brouiller les cartes si quelques uns des chevaux les plus joués ne montrent pas leur meilleur visage.

On aurait évidemment pu en citer d’autres.

La dernière minute

Bien connue des turfistes, KAYENNE (n°1) est une jument régulière qui donne toujours le meilleur d’elle-même. Désormais prise en valeur 44 par le handicapeur, elle devra porter le top-weight ce samedi, soit 63 kilos. A priori, elle aura du mal à faire mieux que sa récente cinquième place à ce niveau de la compétition. Avant le coup, la retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 21/09/2019 : 9 – 2 – 15 – 8 – 6 – 16 – 14 – 7

[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Taboola »][/siteorigin_widget]

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les jockeys et les entraîneurs participant à ce gros handicap et ayant, au cours des 12 derniers mois, terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté PMU.

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Pierre-Charles Boudot (n°6) : 49% de réussite
  • Stéphane Pasquier (n°4) : 46% de réussite
  • Christophe Soumillon (n°9) : 44% de réussite
  • Théo Bachelot (n°16) : 41% de réussite
  • Mickaël Barzalona (n°13) : 38% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Mme André Fabre (n°6) : 100% de réussite
  • Stéphane Wattel (n°16, n°5) : 45% de réussite
  • Hella Sauer (n°7) : 45% de réussite
  • Henri-Alex Pantall (n°3) : 40% de réussite
  • Mathieu Boutin (n°11) : 36% de réussite

Les évolutions de poids

En fonction des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, un cheval de courses de galop voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Qatar Bolt (n°3) : +4 kilos
  • Dark Side (n°9) : +4 kilos
  • Bank Guarantee (n°10) : +2,5 kilos
  • Rizzichop (n°8) : -0,5 kilo
  • Ascot Spirit (n°13) : -0,5 kilo
  • Naab (n°14): -0,5 kilo
  • Dégrisement (n°12) : -1 kilo

Les conditions de course

Gros handicap (référence +19) réservé à des chevaux entiers, hongres et juments âgés de 4 ans et plus ayant couru depuis le 1er mars 2019 inclus. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Classe 2. Distance à parcourir : 1600 mètres. Corde à droite. 16 partants. Piste en gazon. Etat du terrain : bon souple (indice pénétrométrique : 3,4). Météo : Temps ensoleillé (28°). Allocations totales : 52000 € (Vainqueur : 26000 €, 1er accessit : 9880 €, 2ème accessit : 7280 €, 4ème place : 4160 €, 5ème place : 2080 €, 6ème place : 1560 €, 7ème place : 1040 €).

Les interviews des entraîneurs

Christophe Escuder : Kayenne (n°1) est au top de sa forme à l’entraînement. Ses dernières performances sont remarquables. Samedi, elle va devoir porter le top-weight (63 kilos) mais c’est une jument qui met toujours son coeur sur la piste. Avec une course sélective et du bon terrain, ma pensionnaire est capable de finir vite. Alors, malgré ce lourd fardeau, je pense qu’elle est capable de figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 21 septembre. Je vous conseille donc de lui accorder un large crédit.

Pascal Bary : En dernier lieu, Teston (n°2) m’a fait plaisir en s’emparant de l’accessit d’honneur d’un gros handicap. Depuis cette excellente performance, mon cheval est resté en parfaite condition physique. Samedi, avec un bon déroulement de course, nul doute qu’il soit en mesure d’obtenir un bon résultat dans ce tiercé. Tous les feux sont au vert.

Henri-Alex Pantall : Qatar Bolt (n°3) n’est pas toujours évident à monter comme ce fut le cas lors de la dernière course pmu qu’il a disputé. Il a eu un petit break après cette sortie. Dans ce quinté+, mon cheval effectuera une semi-rentrée mais il est en pleine possession de ses moyens au travail. J’aurais toutefois préféré un terrain plus souple pour lui.

Richard Chotard : Komodo (n°4) n’a conclu que cinquième dernièrement mais il courait mieux que lors de sa course précédente. En dernier lieu, il a été, en effet, le seul à revenir de l’arrière-garde. Mon protégé affiche toujours un bon degré de forme  à l’entraînement et il devrait confirmer ses bonnes dispositions pour son retour sur le mile.

Stéphane Wattel : Amirvann (n°5) est raccourci, lui qui est plus confirmé autour de 2000 mètres. Cela ne va pas lui faire de mal. Cela devrait jouer en sa faveur d’être un peu débordé et moins sur le mors durant le parcours. Enfin, selon moi, les numéros de corde auront une incidence certaine sur l’arrivée de ce quinté du 21 septembre. Wyck Hall (n°16), sa compagne d’écurie, vient de bien courir sur 1400 mètres face aux seules femelles. Samedi, les 200 mètres de plus à couvrir ne m’inquiètent pas outre mesure tant que le terrain reste bon. Bien sûr, l’opposition paraît cette fois plus sévère que dernièrement mais la jument est restée en bonne forme.

Ulrich Kerick/Stall Laurus : Waleed (n°7) vient de faire belle impression. Sachez que je le préfère nettement sur les pistes en sable fibré. On est très heureux avec lui et il va encore progresser mais pour gagner un gros handicap, cela se fera sur sa surface de prédilection. Pour un bon chèque, pourquoi pas ? Pierre Bazire, qui l’avait très bien monté, aura les ordres de le cacher jusqu’à l’entrée de la dernière ligne droite.

Olivier Trigodet : Dernièrement,  Rizzichop (n°8) découvrait un bel engagement et il ne l’a pas manqué. Il revient dans un tiercé avec un moral au beau fixe. Il connaît bien la piste de ParisLongchamp et profitera du bon terrain. Logiquement, avec un bon déroulement, il a une très belle carte à jouer.

Jean-François Bernard : Dark Side (n°9) est arrivé à l’écurie en retard de gains après un arrêt. Son dernier succès dans une course pmu a été convaincant notamment pour le handicapeur qui l’a pénalisé de quatre kilos. Comme il aime être derrière les leaders, ce genre de course devrait l’avantager. Sachez que je suis assez optimiste avec ce cheval estimé à 2 ans. Selon moi, il devrait participer activement à l’arrivée de ce quinté+.

Tiago Martins : Bank Guarantee (n°10) a bien gagné à Toulouse. Il a progressé là-dessus. Il a besoin de longues lignes droites pour donner sa pleine mesure et je pense qu’il sera encore mieux sur l’hippodrome de ParisLongchamp. Le bon terrain lui convient bien. Il est mieux lorsqu’il court caché. J’espère qu’il pourra finir dans les trois premiers de ce Prix du Palais Garnier.

Mathieu Boutin : En dernier lieu, Larno (n°11) n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances. Dans une course rondement menée, il n’a pu dominer à sa guise. Mon cheval n’a pas beaucoup d’engagements à son programme et il est plus confirmé en terrain souple. Avant le coup, je ne suis pas plus confiant que cela par rapport à ce qu il vient de montrer. Il aura donc peut-être du mal à obtenir un bon résultat dans ce quinté du 21 septembre.

Jérôme Reynier : Dégrisement (n°12) a des titres à ce niveau de la compétition mais il a horreur des chaleurs. C’est un cheval très saisonnier. Il faudra donc surveiller la météo et les températures avec lui. Lors de la précédente édition de cette course, mon élève avait conclu au dernier rang car il avait fait très chaud ce jour-là. Ascot Spirit (n°13), sa compagne d’entraînement, est compétitive dans les gros handicaps. Samedi, elle aura pas mal d’arguments à faire valoir. Elle se plaît en bon terrain et a toujours bien couru sur l’hippodrome de ParisLongchamp. J’en attends un bon comportement. Elle sort un peu mieux des stalles en ce moment. A l’issue d’un bon parcours, elle est capable de faire l’arrivée de ce tiercé.

Carina Fey : Naab (n°14) connaît quelques petits soucis de santé, raison pour laquelle il n’est pas des plus réguliers. Jugé sur ses meilleures performances, il a les moyens nécessaires pour tirer son épingle du jeu dans un quinté+ comme celui-ci. A l’heure actuelle, il me semble en forme ayant repris de la fraîcheur. J’espère qu’il va bénéficier d’un bon déroulement de course. Vous auriez tort de l’écarter de votre prono. Esperitum (n°15), mon deuxième partant, est assez compliqué mais, quand le déroulement lui est favorable, il est capable d’obtenir de bons résultats. Ses dernières tentatives sont bonnes et il a déjà bien fait sur ce parcours. Il va dans tous les terrains mais, si la piste venait à s’assouplir, ce ne serait qu’un atout supplémentaire.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse

Gros handicap en plat ou en steeple chase organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces sites de paris en ligne vous offrent les pronostics hippiques de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU (Pari Mutuel Urbain). Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf gratuit dont Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Claude Piersanti et Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette29151107613
Turfomania.fr213715611412
Equidia621611171215
Geny Courses8261615341
Canalturf.com21511612111410
Zeturf.fr216316141510
Radio Balances62161815113
Bilto261511631114
RTL62515116913
Tierce Mag.2611631549

L’analyse du quinté+ par les pronostiqueurs de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit des experts de Paris Turf pour cette course du tiercé quarté quinté du 21 septembre 2019 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports pmu du Quinté ordre et désordre. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de ParisLongchamp. Les consultants : Philippe Thévenon et Stéphanie Chastin.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les samedis, le départ de la course du quinté du jour sera donné en milieu d’après-midi aux alentours de 15h15. Pour regarder cette course pmu en direct sur votre téléviseur, il vous faudra zapper sur Equidia, la chaîne des courses hippiques. Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet (ordinateurs ou smartphones), il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques et paris sportifs dont le PMU propose, sur leur site de paris en ligne ou sur leur appli, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Où trouver le résultat du Quinté ?

Sur le web, la plupart des sites de turf gratuit dont info.pmu.fr, Geny.com et Paris-turf.com publie le résultat du Quinté dès que l’arrivée officielle est connue. Vous y trouverez les rapports de tous les paris hippiques proposés sur cette course principale (Multi, couplés, jeu simple, 2sur4, Tiercé, Quarté, Quinté+).

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné (de 3 à 9 chevaux associés). Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, elle est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, la mise de base est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d’écurie n’est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est plus un outsider capable de générer de beaux rapports pmu car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Afin d’augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu où le but est de trouver les cinq premiers sans notion d’ordre.

HIPPODROME DE VICHY – Réunion premium n°4 – Course pmu n°1 – Course D (trot) – Départ prévu aux alentours de 16h42 – Trot attelé – Allocations totales : 33000 € – Distance à parcourir : 2950 mètres – Piste en pouzzolane – 12 partants – Corde à droite – Pour trotteurs âgés de 6 à 10 ans inclus n’ayant pas gagné 310000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 160000 € ou plus. Deux réunions premium réservées aux trotteurs seront diffusées sur Equidia ce samedi. La première débutera sur l’hippodrome de Chartres aux alentours de midi et la seconde se déroulera l’hippodrome de Vichy en milieu d’après-midi. C’est sur ce champ de courses que se produira DISCOVRY DRY (n°1), le cheval du jour de FT. Ce représentant de l’entraînement de Tony Le Beller participera à la plus belle épreuve du jour, une course européenne pour chevaux d’âge. Cheval bien né ayant toujours été estimé par son entraîneur, ce fils de Goetmals Wood et L’Etoile Dry avait aligné les bons résultats au cours de l’année 2018. Il avait, en effet, gagné 8 courses pmu en 14 sorties tout en affrontant des lots bien composés. On l’avait notamment vu battre facilement un cheval de la trempe de Delfino sur l’hippodrome de Cabourg. Il avait également remporté un joli succès  sur ce champ de courses vichyssois faisant afficher 1’12’6 sur 2800 mètres autostart, un chrono flatteur. Arrêté durant de longs mois suite à des pépins de santé, ce trotteur de qualité a désormais retrouvé la bonne carburation comme le montrent ses deux récentes victoires. Samedi, il sera idéalement engagé au premier poteau de départ et il devrait logiquement combler une partie de son retard de gains en ajoutant un nouveau succès à son palmarès. On suivra donc sa performance avec un grand intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner au PMU : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En appliquant cette astuce, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également