Quinté+ du 22 septembre 2019

Pronostic quinté du 22 septembre 2019 – Prix 30 Ans du Quinté+ (Prix de Nancy)

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce quinté du dimanche 22 septembre aura comme support le Prix 30 Ans du Quinté+ (Prix de Nancy), une course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Cette épreuve de trot attelé, qui sera dotée de 43000 € d’allocations, a réuni 16 chevaux âgés de 5 ans inclus ans qui doivent avoir gagné au moins 20000 € mais pas 110000 € au cours de leur carrière pour être déclarés partants. Tous ces trotteurs s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 2700 mètres corde à gauche de la grande piste et ils s’élanceront tous au même poteau de départ.

Le favori du pronostic

Bien engagé au plafond des gains et sûrement préparé avec soin par son entraîneur, EUSEBIO D’HERIPRE (n°16) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé s’il fournit sa meilleure valeur. Depuis ses premiers pas en compétition, ce représentant de l’entraînement de Thierry Duvaldestin fait vraiment preuve d’une louable régularité dans ses résultats tout en affrontant des lots bien composés. Lors du dernier meeting d’hiver, on l’avait notamment vu faire jeu égal avec des trotteurs de la trempe d’Eagle Lignerie, Ezalyo Smart, Elvis d’Evron, Emphasis Turbo, Et Voila de Muze ou encore Elu de Dompierre. Autant de chevaux qui auraient été plébiscités par les parieurs s’ils avaient été déclarés partants dans cette compétition. Sa chance théorique sera donc de premier ordre ce dimanche. Auteur d’une rentrée intéressante et déferré des antérieurs cette fois-ci, ce rejeton de Love You et Qualas d’Héripré devrait logiquement lutter pour la victoire. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Meilleur que jamais à l’heure actuelle, ENZO D’ESSARTS (n°9) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Ce cheval entraîné par la famille Lagadeuc reste, en effet, sur deux victoires consécutives, signe de sa bonne forme actuelle. En dernier lieu, sa performance en province n’est pas très significative car il ne battait certes pas que des foudres de guerre mais, auparavant, il avait vraiment fait forte impression sur l’hippodrome d’Enghien Soisy s’imposant en 1’13’9 sur 2875 mètres. Ce jour-là, ce fils de Royal Dream et de la bonne Quolia de Feugères était déferré des postérieurs pour la première fois de sa carrière et il franchissait le poteau d’arrivée avec plusieurs longueurs d’avance bouclant son dernier kilomètre en 1’09’7, un excellent chrono. Dimanche, il sera de nouveau présenté dans cette configuration et, malgré son manque d’expérience sur la grande piste, on peut raisonnablement espérer le voir s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les parieurs qui aiment jouer en champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

En retard de gains, ENVOL SOMOLLI (n°8) semble être le bon tocard de ce quinté du 22 septembre. Avec seulement trois tentatives à son actif, ce protégé de Jérôme Compas n’a encore que peu couru cette saison mais il retrouve, peu à peu, la bonne carburation. Ainsi, lors de son avant-dernière sortie sur la piste d’Enghien Soisy, il avait obtenu une probante quatrième place derrière le pensionnaire de Gilles Curens tout en effectuant un bel effort final dans la dernière ligne droite. Dimanche, ce fils d’Obrillant et Jabaliya Somolli retrouvera la grande piste de Vincennes, un tracé où il a déjà bien tenu sa partie dans des lots analogues. Sa chance théorique sera donc bien réelle et, à la faveur de quelques progrès, il n’y aurait vraiment rien de surprenant à le voir pimenter les rapports pmu.

L’outsider spéculatif

En dernier lieu, ESPRIT OCCAGNES (n°11) n’a certes jamais donné d’espoirs à ses preneurs mais il avait le handicap de s’élancer en deuxième ligne et il a joué de malchance dans une course sans train. On ne le condamnera donc pas sur ce léger faux-pas et on le jugera plutôt sur ces performances réalisées au printemps dernier notamment celle où il terminait quatrième derrière Norton Commander, Emphasis Turbo, Fakir de Mahey, de très bons trotteurs. Dimanche, ce fils de Titan d’Occagnes et Soie d’Occagnes va bénéficier d’un bel engagement et il sera déferré des pieds tout en bénéficiant de la drive de l’habile David Thomain. Voilà qui pourrait lui permettre de jouer les trouble-fête à l’arrivée de cet événement. Les turfistes à la recherche d’un outsider spéculatif pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Depuis son début de carrière, ECLAT DU BUISSON (n°13) fait preuve d’une grande régularité dans ses performances. Dimanche, cet attentiste devra absolument courir caché pour obtenir un bon résultat. Son classement dépendra donc du déroulement de la course. Il aura néanmoins l’avantage d’être en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle et d’avoir prouvé son aptitude à la grande piste, ce qui est important. Dès lors, si Matthieu Abrivard parvient à suivre les bons dos jusqu’à l’entrée de la dernière ligne droite, ce bon finisseur pourrait participer activement à l’arrivée de cet événement.

Derrière ces cinq chevaux, c’est beaucoup plus touffu et on fera confiance aux pilotes qui sont habitués à courir à Vincennes. On s’intéressera donc en priorité à la candidature d’ELIOT D’AMBRI (n°5), présenté pieds nus et confié aux bons soins d’Eric Raffin (driver actuellement en tête au classement du sulky d’or). EAGLE MESLOIS (n°15), bien engagé au plafond des gains et déferré des antérieurs, a lui aussi sa place dans ce prono tout comme EREBOR (n°14), un trotteur associé à Franck Ouvrie qui vaut mieux que ne l’indique ses derniers résultats.

On aurait pu en citer d’autres car c’est très ouvert pour les quatrième et cinquième place.

La dernière minute

Au papier, ESPOIR D’AVRIL (n°12) est loin de constituer une impossibilité lorsque l’on analyses ses performances. Dimanche, ce protégé de Max Izaac sera associé à Gert Sucaet, un driver peu habitué à courir sur cet hippodrome du Plateau de Gravelle, ce qui ne va pas forcément jouer en sa faveur. Sa candidature comporte donc du pour et du contre et, avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 22/09/2019 : 16 – 9 – 8 – 11 – 13 – 5 – 15 – 14

[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Taboola »][/siteorigin_widget]

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les drivers et les entraîneurs participant à cet événement et ayant, au cours des 12 derniers mois, terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté PMU.

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Eric Raffin (n°5) : 55% de réussite
  • Alexandre Abrivard (n°15) : 41% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°13) : 41% de réussite
  • François Lagadeuc (n°9) : 41% de réussite
  • Yoann Lebourgeois (n°4) : 39% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Rodolphe Lagadeuc (n°9) : 80% de réussite
  • Loïc Chaudet (n°13) : 60% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°2) : 51% de réussite
  • Jacques Bruneau (n°6) : 50% de réussite
  • Gilles Curens (n°11) : 44% de réussite

Les meilleurs chronos au trot attelé

Ci-dessous, retrouvez les chevaux les plus rapides sur le parcours et ceux qui possèdent le meilleur record.

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Esprit Occagnes (n°11) : 1’11’4
  • Eliot d’Ambri (n°5) : 1’11’9
  • Espoir d’Avril (n°12) : 1’12’0
  • Expelliarmus (n°4) : 1’12’2
  • Envol Somolli (n°8) : 1’12’4

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Expelliarmus (n°4) : 1’13’2
  • Eliot d’Ambri (n°5) : 1’13’7
  • Erebor (n°14) : 1’13’7
  • Elorius de Guez (n°2) : 1’13’8
  • Eusebio d’Héripré (n°16) : 1’14’1

Les conditions de course

Course de trot attelé réservée à des chevaux entiers et hongres âgés de 5 ans ayant gagné au moins 20000 € mais pas 110000 € au cours de leur carrière. Distance à parcourir : 2700 mètres. Corde à gauche. Grande piste. Mâchefer. Bon terrain. 16 partants. Météo : Temps pluvieux (23°). Bon terrain. Allocations totales : 43000 € (Vainqueur : 19350 €, 1er accessit : 10750 €, 2ème accessit : 6020 €, 4ème place : 3440 €, 5ème place : 2150 €, 6ème place : 860 €, 7ème place : 430 €).

Les interviews des entraîneurs

Christopher Nicole : Eclair de Calendes (n°1) va garder ses fers ce dimanche. Je vais le driver le long de la corde et lui donner, si possible, un parcours au moral. Evidemment, je ne l’empêcherai pas de participer à l’arrivée de ce quinté du 22 septembre mais personnellement, je le trouve moins performant sur la grande piste. Sachez qu’on vise un prochain engagement dans une course pmu au Croisé-Laroche.

Jean-Michel Bazire : Elorius de Guez (n°2) s’était imposé à deux reprises sur ce parcours l’hiver dernier. Suite au meeting d’hiver, il est resté tranquille. Après sept mois d’absence, il vient d’effectuer sa rentrée à Ecommoy où il a été disqualifié pour allures irrégulières. C’est un cheval assez spécial. Il restera ferré dans ce tiercé car il a encore besoin de courir pour retrouver la bonne carburation. Selon moi, vous pouvez l’écarter de votre prono.

Philippe Daugeard : Erasme Williams (n°3) s’est bien comporté à Laval. Cette sortie lui a été bénéfique. Je l’ai senti à l’entraînement. C’est un trotteur doté d’un bon moteur que j’aime bien. Il est toujours un peu en délicatesse avec ses pieds mais, avec une ferrure un peu plus lourde, il n’est que mieux. A mon avis, il pourrait obtenir un bon résultat dans ce quinté+.

Alexandre Buisson : En dernier lieu, Expelliarmus (n°4) descendait un peu de catégorie pour son retour sur l’hippodrome de Vincennes. Tout s’est parfaitement déroulé et il a pu gagner une course pmu sans puiser dans ses réserves. C’est un trotteur brave et maniable. Il lui faut juste la bonne course pour obtenir un bon classement. On monte un peu de catégorie de dimanche mais, à l’issue d’un parcours limpide, il pourrait accrocher une place parmi les cinq premiers de ce Prix 30 Ans du Quinté+ (Prix de Nancy).

Eddy Planchenault : Eliot d’Ambri (n°5) a eu un break. Sa rentrée à Compiègne est bonne d’autant qu’il avait des fers lourds. Mon cheval a du travail derrière lui. Il était d’ailleurs très bien à Laval lors d’une récente séance d’entraînement. Il pourrait manquer d’une course pour gagner mais je compte le voir dans la combinaison gagnante de ce quinté du 22 septembre. Il lui faudra cependant un bon déroulement de course pour tirer son épingle du jeu.

Jacques Bruneau : Equinoxe (n°6) a effectué deux courses de rentrée encourageantes le mois dernier. Le dernier coup, il est parti au galop. Je lui avais enlevé un peu d’enrênement. Il est bien souple, ce qui est rassurant. Bien sûr, il a encore besoin de courir pour retrouver son meilleur niveau. Il se prépare pour le prochain meeting d’hiver.

Philippe Lefrançois : Dernièrement, Eddy des Mulottes (n°7) a mal pris les tournants à Saint-Malo, ce qui lui a coûté le premier accessit. Il n’a pas été revu depuis cette tentative car il a été soigné des rotules. Tout est rentré dans l’ordre. Il faut le mener à l’économie le long de la corde et ne pas faire le fort. Dans sa catégorie, déferré des postérieurs, il est capable de prendre une part active à l’arrivée de ce tiercé.

Jérôme Compas : Envol Somolli (n°8) a effectué un effort prématuré en dernier lieu. Il est bien physiquement étant prêt à donner son maximum. Par contre, il reste nettement plus à l’aise sur les pistes plates. Je n’ai pas d’engagements de ce style pour le moment et je tente ma chance dans ce quinté+. Avant le coup, la cinquième place me satisferait.

François Lagadeuc : Enzo d’Essarts (n°9) a gagné de bonne manière sur l’hippodrome d’Enghien Soisy. Il était alors au top de sa forme. Dernièrement, j’ai voulu faire plaisir à mon apprenti à Alençon. Il s’est bien débrouillé pour l’amener à la victoire. On l’a ménagé en début de carrière. Il a désormais pris de la force et arrive à maturité. Selon moi, il devrait s’adapter au profil de la grande piste. Tous les feux sont au vert.

Christophe Martens : Eclair Magic (n°10) m’a laissé une impression favorable à Cagnes-sur-Mer alors qu’il affrontait d’un lot bien composé. C’est un cheval de qualité. Au départ, cette épreuve était prévu en fin de réunion dimanche à Vincennes et j’ai dit à son entourage ne pas pouvoir le driver mais l’ordre des courses a été modifié. C’est vraiment dommage.

Gilles Curens : Esprit Occagnes (n°11) ne s’est pas montré à son affaire sous la selle. Et le dernier coup, non seulement il avait le handicap de partir en deuxième ligne derrière l’autostart mais il a aussi été desservi par le manque de train. Il a bien travaillé et n’a pas été présenté pieds nus depuis le mois de mars. Il peut gagner ce quinté du 22 septembre ou terminer au cinquième rang.

Max Izaac : Espoir d’Avril (n°12) a réalisé une excellente performance à Waregem. Il n’était pas au mieux lors de sa disqualification à Enghien au mois de juillet dernier. Il est en pleine possession de ses moyens et sera bien engagé ce dimanche. De plus, il s’est déjà imposé à deux reprises sur ce parcours. J’espère évidemment le voir terminer dans la combinaison gagnante de ce tiercé d’autant qu’il sera pieds nus.

Loïc Chaudet : Eclat du Buisson (n°13) enchaîne les sorties à une semaine d’intervalle. Il ne fait que la ligne droite à chaque fois. Dernièrement, mon pensionnaire avait le handicap de rendre la distance mais il a encore bien tenu sa partie. Il a pris de la force et il négocie mieux la grande piste. Il sera bien placé au plafond des gains et, selon moi, il détient une chance régulière à défendre dans ce quinté+.

Jarmo Niskanen : Lors de ses dernières sorties, Erebor (n°14) s’est souvent montré fautif. Pour son retour sous la selle, mon protégé n’a pas convaincu. c’est un trotteur qui manque de maniabilité mais il possède de sérieux moyens. Il est en grande forme à l’entraînement et j’ai effectué quelques réglages et il me paraît plus à l’aise. Je le crois capable de causer une surprise ce dimanche.

Pierre Belloche : Eagle Meslois (n°15) n’avait pas un bon programme au trot attelé et on a tenté le coup deux fois de suite au trot monté. Autant il s’est bien comporté la première fois, autant il a mal couru lors de sa sortie suivante. Il a eu quelques soins. Avec ses allures, il est encore un peu handicapé par la montée mais je l’estime en mesure d’obtenir un bon résultat.

Thierry Duvaldestin : Eusebio d’Héripré (n°16) vient d’effectuer une rentrée encourageante sur l’hippodrome de Châteaubriant. Il a bien travaillé depuis cette tentative. Il disposera d’un engagement en or au plafond des gains. Pour moi, mon élève est d’ores et déjà prêt à fournir une bonne valeur. Je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse

Gros handicap en plat ou en steeple chase organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces sites de paris en ligne vous offrent les pronostics hippiques de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU (Pari Mutuel Urbain). Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf gratuit dont Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Claude Piersanti et Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette 9 16 12 5 4 13 15 8
Turfomania.fr 5 16 4 8 9 10 12 13
Equidia 16 9 12 3 5 13 15 11
Geny Courses 9 16 13 15 12 3 11 5
Canalturf.com 12 9 16 13 15 14 5 11
Zeturf.fr 9 12 16 11 14 13 5 3
Radio Balances 16 9 13 14 15 5 3 4
Bilto 16 5 13 9 12 14 15 3
RTL 9 5 16 15 13 10 11 12
Tierce Mag. 16 9 3 5 4 12 11 15

L’analyse du Quinté+ par les experts de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 22 septembre 2019 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports pmu du Quinté ordre et désordre. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Les consultants : Philippe Thévenon et Emmanuel Ballot.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Ce dimanche, la course du quinté du jour se déroulera sur l’hippodrome de Vincennes aux alentours de 15h15. Pour regarder cette course pmu en direct sur votre téléviseur, il vous faudra zapper sur Equidia, la chaîne des courses hippiques. Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet (ordinateurs ou smartphones), il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques et paris sportifs dont le PMU propose, sur leur site de paris en ligne ou sur leur appli, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Où trouver le résultat du Quinté ?

Sur le web, la plupart des sites de turf gratuit dont info.pmu.fr, Geny.com et Paris-turf.com publie le résultat du Quinté dès que l’arrivée officielle est connue. Vous y trouverez les rapports de tous les paris hippiques proposés sur cette course principale (Multi, couplés, jeu simple, 2sur4, Tiercé, Quarté, Quinté+).

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné (de 3 à 9 chevaux associés). Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, elle est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, la mise de base est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignés Montant du pari (en euros)
Tiercé Quarté Quinté+ Couplé
3 1 4.50
4 4 1.30 9
5 10 6.50 2 15
6 20 19.50 12 22.50
7 35 45.50 42 31.50
8 56 91 112 42
9 84 163.80 252 54

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d’écurie n’est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est plus un outsider capable de générer de beaux rapports pmu car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Afin d’augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu où le but est de trouver les cinq premiers sans notion d’ordre.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°1 – Course pmu n°7 – Course D (trot) – Course européenne – Départ prévu aux alentours de 17h35 – Trot attelé – Allocations totales : 51000 € – Distance à parcourir : 2850 mètres – Grande piste. Mâchefer – 14 partants – Corde à gauche – Pour juments âgées de 7 à 10 ans inclus n’ayant pas gagné 249000 € au cours de leur carrière. Sont seules admises à participer à cette épreuve les juments n’ayant pas, dans les 12 mois précédant la course, été classées, au trot attelé, à la 1ère, 2ème ou 3ème place d’une épreuve de niveau Groupe I. Une seule réunion premium réservée aux trotteurs sera diffusée sur Equidia ce dimanche et elle se déroulera sur l’hippodrome de Vincennes avec en point d’orgue le quinté du jour. C’est donc sur cette piste que se produira COMTESSE DU CLOS (n°11), le cheval du jour de FT. Cette jument entraînée par Estelle Dessartre participera à la septième course du programme, une épreuve européenne disputée sur les 2850 mètres de la grande piste. A première vue, elle ne reste pas sur des résultats très flatteurs mais elle a des excuses à faire valoir. En dernier lieu, elle évoluait au trot monté, une discipline qui ne correspond pas à ses aptitudes. Auparavant, elle n’avait pas démérité dans un événement à Vincennes. Ce jour-là, elle n’avait pas bénéficié d’un bon déroulement de course mais elle avait su préserver une méritoire sixième place tout en ayant le handicap d’affronter les mâles. On ne la condamnera donc pas là-dessus et on la jugera plutôt sur ses performances acquises sur ce champ de courses. Au printemps dernier, on l’avait notamment vu trotter 1’13’0 sur les 2700 mètres de la grande piste faisant jeu égal avec Belle Louise Mabon, une jument de qualité. On retiendra également sa bonne quatrième place acquise acquise sur ce parcours en 1’14’1 lors du dernier meeting d’hiver. Ce jour-là, elle n’avait pas démérité face à Nancy America, Contrée d’Erable et Cayenne de Houelle. Autant de concurrentes qui auraient été plébiscitées pas les parieurs si elles avaient été engagées dans cette compétition. A la lecture de ses meilleures performances, cette fille de Eclat de la Crau et Madiva de Génétine s’élancera donc avec une chance de premier ordre ce dimanche et il conviendra de suivre sa prestation avec un grand intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner au PMU : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En appliquant cette astuce, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.