Quinte du 23 août 2019

Pronostic quinté du 23 août 2019 – Prix d’Argentan

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 23 août aura comme support le prix d’Argentan, une course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu en nocturne sur l’hippodrome de Cabourg. Cette épreuve de trot attelé, qui sera dotée de 29000 € d’allocations, a réuni seulement 14 chevaux âgés de 5 à 9 ans qui ne doivent pas avoir gagné 154000 € au cours de leur carrière pour être déclarés partants. Tous ces trotteurs s’affronteront aux alentours de 20h15 sur le parcours des 2050 mètres corde à droite de la piste en sable avec un départ derrière l’autostart (7 chevaux en première ligne).

Le favori du pronostic

En pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle, DINO DU RILER (n°3) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Alors qu’il restait sur plusieurs sorties en demi-teinte, ce cheval entraîné par la famille Mottier vient, en effet, de renouer avec la victoire à l’occasion d’une course pmu sur l’hippodrome d’Enghien soisy. Ce jour-là, il avait le handicap de rendre 25 mètres mais il dominait, tout de même, le bon Crack Money, un protégé de Patrick Terry qui a ensuite gagné à Vincennes dans un très bon lot faisant afficher une réduction kilométrique flatteuse. La ligne est donc particulièrement favorable et elle lui confère une chance de premier ordre à défendre. Vendredi, ce fils de Magot du Ravary et Odile de Prey aura l’avantage d’être idéalement situé derrière les ailes de l’autostart et il n’aura qu’à répéter sa meilleure valeur pour espérer s’imposer. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

En pleine forme et très régulier dans ses résultats, DARWIN MAZA (n°7) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Ce pensionnaire de l’écurie d’Ilona Klappe fait preuve d’une louable régularité rentrant aux balances quasiment après chaque sortie. Vendredi, avec cette position en dehors, il n’aura pas la partie facile s’il veut franchir le poteau en tête. C’est toutefois un cheval qui démarre assez vite et, si Adrien Lamy parvient à trouver rapidement un dos, il devrait s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les parieurs qui aiment jouer en champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Très à l’aise sur ce tracé, DEVIL OR ANGEL (n°10) semble être le bon tocard de ce quinté du 23 août. Avec cette position en seconde ligne, ce protégé de Filip Ghekière va devoir compter sur un bon déroulement de course s’il veut parvenir à tirer son épingle du jeu. Il aura néanmoins l’avantage de s’élancer derrière le partenaire de Mathieu Mottier, un cheval qui possède une première chance théorique. On notera également qu’il courra pieds nus, une configuration qui lui avait permis de gagner une course pmu sur ce tracé réduit en réalisant un bon chrono. Son aptitude au parcours est donc largement avérée. Confié à Dominik Locqueneux et préparé avec soin par son entraîneur, il pourrait pimenter les rapports pmu en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Jugé sur ses meilleurs titres, BOSS DE BAUDRAIRIE (n°1) possède une chance indéniable au papier. On lui trouve, en effet, des lignes avec des chevaux de la trempe de Docteur d’Erable, Braquo, Diavolo Criscani, Caliu des Bosc, Au Nid de Gassard. Autant de chevaux qui auraient figuré parmi les favoris des parieurs s’ils avaient été déclarés partants ce vendredi. Il est donc loin de constituer une impossibilité pour l’une des cinq premières places. On notera cependant que c’est un cheval qui ne s’élance pas toujours très vite et, avec ce mauvais numéro coté corde, il risque de se retrouver rapidement ligoté au sein du peloton. Eric Raffin devra ensuite sortir le grand jeu s’il veut que son partenaire prenne une part active à l’arrivée de cette compétition. Avant le coup, on le verra donc plutôt comme un cheval capable de jouer les trouble-fête à l’arrivée de cet événement. Les turfistes à la recherche d’un outsider spéculatif pourront s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

CHINI DE L’OISON (n°2) reste certes sur des performances en dents de scie mais, ces derniers temps, il avait souvent le handicap de s’élancer avec de très mauvais numéros, ce qui ne sera pas le cas ce vendredi. On ne le condamnera donc pas là-dessus et on s’en méfiera quelque peu car il pourrait compléter la combinaison gagnante en faisant afficher une belle cote si son driver le mène au mieux de ses intérêts.

En dernier lieu, DUDU DU NOYER (n°6) s’est montré bien décevant ne donnant jamais d’espoirs à ses preneurs. On ne le condamnera pas sur cet échec et on le jugera plutôt sur ses sorties précédentes sur cette piste de Cabourg. Confié à Franck Nivard, il pourrait se rappeler au bon souvenir des turfistes.

Où en est CROMA DU GUIBEL (n°4) ?… Cette élève de Frédéric Héon reste sur de mauvaises performances mais, jugée sur ce quelle a réalisé de mieux au cours de sa carrière, elle pourrait prendre une part active à l’arrivée. Bien placée en première ligne en étant déferré des 4 pieds et confiée à Yoann Lebourgeois, il aurait été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono.

Comme bon nombre de ses adversaires du jour, DIANE DE JANZE (n°11) n’a désormais plus beaucoup de marge avec ses gains et il lui faut un bon parcours pour espérer lutter pour les premières places. Vendredi, cela sera encore le cas avec cette position peu enviable derrière l’autostart. Malgré cela, une quatrième ou cinquième place pourrait lui revenir.

La dernière minute

ESTEBAN JIEL (n°8) possède un beau brin de qualité mais il n’est pas des plus régulier alternant le bon et le moins. Vendredi, ce représentant de la casaque de Jean Luck affrontera un lot dans ses cordes mais il n’a pas été gâté par le tirage au sort des numéros derrière l’autostart. Il aura, en effet, le handicap de s’élancer le long de la corde en deuxième ligne. Bien que déferré des postérieurs et associé à l’habile David Thomain, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 23/08/2019 : 3 – 7 – 10 – 1 – 2 – 6 – 4 -11

[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Taboola »][/siteorigin_widget]

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les drivers et les entraîneurs prenant part à cette compétition et ayant, au cours des 12 derniers mois, terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté PMU.

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Franck Nivard (n°6) : 53% de réussite
  • Eric Raffin (n°1) : 42% de réussite
  • David Thomain (n°8) : 40% de réussite
  • Yoann Lebourgeois (n°4) : 37% de réussite
  • Sébastien Ernault (n°12) : 34% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Frédéric Héon (n°4) : 85% de réussite
  • Filip Ghekière (n°10) : 50% de réussite
  • Dominique Mottier (n°3) : 45% de réussite
  • Franck Nivard (n°6) : 42% de réussite
  • Sébastien Ernault (n°12) : 33% de réussite

Les meilleurs chronos au trot attelé

Ci-dessous, retrouvez les chevaux les plus rapides sur le parcours et ceux qui possèdent le meilleur record.

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Devil or Angel (n°10) : 1’12’0
  • Diane de Janze (n°11) : 1’12’1
  • Chini de l’Oison (n°2) : 1’12’3
  • Eternelle Delo (n°5) : 1’12’5
  • Dino du Riler (n°3) : 1’12’8

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Devil or Angel (n°10) : 1’12’8
  • Diane de Janze (n°11) : 1’13’5
  • Chini de l’Oison (n°2) : 1’13’6
  • Esteban Jiel (n°8) : 1’14’8
  • Astral de Beaumée (n°14) : 1’16’4

Les conditions de course

Course de trot attelé réservée à des mâles, femelles et hongres âgés de 5 à 9 ans n’ayant pas gagné 154000 € au cours de leur carrière. Distance à parcourir : 2050 mètres. Départ à l’autostart (7 chevaux en première ligne). Corde à droite. Piste en sable. Bon terrain. 14 partants. Météo : Temps ensoleillé dans l’ensemble (26°). Allocations totales : 32000 € (Vainqueur : 14400 €, 1er accessit : 8000 €, 2ème accessit : 4480 €, 4ème place : 2560 €, 5ème place : 1600 €, 6ème place : 640 €, 7ème place : 320 €).

Les interviews des entraîneurs

Emilien Raulline : Lors d’un récent événement disputé sur cette piste de Cabourg, Boss de Baudrairie (n°1) est parti au galop et je n’ai pas pu le juger avec précision. Le cheval a travaillé mardi matin sur la plage et ça allait. Il sera bien engagé au plafond des gains dans ce quinté du 23 août mais je ne suis pas sûr de son aptitude aux courtes distances. Il risque, en effet, d’être débordé en partant. De plus, je pense qu’il va certainement encore manquer de compétition. S’il se classe sixième ou cinquième au passage du poteau d’arrivée alors il aura largement atteint son objectif.

Philippe Daugeard : Chini de l’Oison (n°2) avait débuté victorieusement sur cette piste avec Pascal Castel. Dimanche dernier, il s’en est bien servi. C’est le premier de la seconde ligne à l’arrivée de sa course. C’est un cheval insaisissable mais il est désormais beaucoup mieux. Il est en grande forme à l’entraînement et la distance correspondra parfaitement à ses aptitudes. Le départ à l’autostart va jouer en sa faveur. S’il part bien, il ne faut pas le contrarier. Le 2 est un numéro idéal. Maintenant, il n’est pas facile d’être ambitieux car c’est loin d’être un coup sûr.

Mathieu Mottier : Dino du Riler (n°3) vient de renouer plaisamment avec le succès en gagnant une course pmu sur l’hippodrome d’Enghien soisy. Lors de ses sorties précédentes, ça ne se passait jamais bien. Mon partenaire est resté en bonne condition physique au boulot mais il est moins à l’aise à main droite même s’il a déjà pris des places sur ce genre de tracés au printemps. À gauche, j’aurais été très confiant pour la victoire mais, sur ce parcours, je dirais que c’est malgré tout un coup quasiment sûr dans la combinaison gagnante de ce quinté+. Je vous conseille donc de lui accorder un très large crédit.

Frédéric Héon : En dernier lieu, Croma du Guibel (n°4) s’est élancée sur la mauvaise jambe alors que c’était une course visée. La fois d’avant, elle n’était pas assez prête après avoir connu quelques soucis de santé. Ma jument est en forme au travail, sera pieds nus et on a encore fait appel à Yoann Lebourgeois pour la driver. Elle s’adapte à tous les types de tracé. Elle peut attendre au sein du peloton ou trotter aux avant-postes. On mise sur son pilote pour en tirer la quintessence. Tous les feux sont au vert.

Alain Rogier : Eternelle Délo (n°5) a eu un break car non seulement elle n’avait pas un programme intéressant mais elle était aussi défraîchie. Depuis qu’elle a repris l’entraînement, je la trouve en bonne forme. Vendredi, ma jument disposera d’un très bel engagement mais j’ai peur qu’elle ne soit pas suffisamment affûtée pour être compétitive d’entrée de jeu. Elle va rester ferrée. Ce n’est cependant pas une impossibilité si elle bénéficie d’un parcours idéal.

Franck Nivard : Dernièrement, Dudu du Noyer (n°6) n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances. Ce jour-là, mon cheval m’a beaucoup déçu. Certes, il n’a pas bénéficié d’un déroulement de course favorable mais je trouve qu’il manquait de tranchant. Il paraît pourtant bien à l’entraînement. Il va bénéficier d’un bel engagement et je vais certainement le munir d’un bonnet fermé pour le motiver. Selon moi, il est parfaitement capable de terminer parmi les cinq premiers de ce quinté du 23 août.

Ilona Klappe : Darwin Maza (n°7) reste sur de bons résultats. Lors de sa plus récente tentative, son partenaire l’a tenu un peu loin des chevaux de tête durant le parcours. Avec plus de chance, mon pensionnaire aurait pu obtenir un meilleur classement. Il a travaillé mardi matin et il affichait un bel état de forme. L’engagement est valable. Il suit tous les trains mais il faut lui cacher l’effort jusqu’à l’entrée de la ligne droite. Il sera déferré des quatre pieds pour ce tiercé. Avant le coup, il a toute ma confiance.

Jean-Luc Dersoir : Esteban Jiel (n°8) n’a pas démérité lors d’une récente course pmu qui se déroulait sur cet hippodrome de Cabourg. Auparavant, il avait bien tenu sa partie. C’est un très bon droitier et cette distance réduite va lui plaire. Il n’est peut-être pas revenu à son meilleur niveau mais je pense qu’il est en mesure d’obtenir un bon résultat dans ce quinté+.

Sébastien Hardy : Athos de Beaufour (n°9) est difficile à situer actuellement. Il y a longtemps que je ne l’ai pas drivé. Je m’installe donc à son sulky afin de mieux juger son degré de forme actuel. Il s’élancera en seconde ligne et affrontera des chevaux plus jeunes que lui. Même s’il a déjà bien fait sur ce genre de parcours réduit, il aura certainement du mal à participer à l’arrivée de ce prix d’Argentan.

Filip Ghekière : En dernier lieu, Devil Or Angel (n°10) aurait pris la deuxième place d’une course pmu en ayant l’ouverture plus tôt dans la dernière ligne droite. Physiquement, mon cheval est en pleine possession de ses moyens. Vendredi, sa tâche ne sera pas des plus faciles car il aura le handicap de s’élancer en deuxième ligne derrière l’autostart mais, avec un déroulement de course limpide, il est capable de finir vite. Sachez qu’il tourne aussi bien à corde à droite que corde à gauche. La courte distance va convenir à ses aptitudes et je fais confiance à son partenaire pour le driver au mieux de ses intérêts.

Florian Joseph : Diane de Janzé (n°11) ne s’est pas livrée au début du mois sur cette piste alors que je m’attendais à un meilleur résultat de sa part. Il faut la reprendre. Elle est restée en bonne forme. La distance réduite est en plein dans ses cordes. Face à ses aînés, je serais déçu de ne pas la voir terminer parmi les trois premiers de ce quinté du 23 août. Par contre, en deuxième ligne derrière l’autostart, il va falloir compter sur un parcours sans encombre pour obtenir un bon classement.

Sébastien Ernault : Easy Maza (n°12) n’a pas été des plus chanceux dernièrement mais sa fin de course m’a beaucoup plu. Vendredi, l’engagement n’est pas idéal dans ce tiercé et il est nettement plus performant à main gauche. De plus, il aura le handicap de s’élancer en deuxième ligne. Pour toutes ces raisons, il restera ferré. Selon moi, il est préférable d’attendre de meilleures conditions pour le retenir dans votre prono.

Jean-Loïc Claude Dersoir : Electron du Rib (n°13) avait été arrêté avant d’effectuer une rentrée discrète le mois dernier à Argentan. Il a besoin de courir pour retrouver son meilleur niveau mais il n’a pas un programme favorable. En seconde ligne sur cette courte distance, sa tâche s’annonce compliquée, surtout dans cette spécialité du trot attelé.

Stéphane Blot : Astral de Beaumée (n°14) a surtout couru au trot monté cette année mais, l’an passé, il avait tout de même gagné un quinté+ qui se courait sur cette piste de Cabourg. En prenant de l’âge, mon pensionnaire a gagné en vitesse. Il vient d’ailleurs de trotter 1’15’2 sous la selle. Il est au mieux et Paul Ploquin, son driver, le connaît bien. En deuxième ligne, tout dépendra du déroulement de l’épreuve mais, s’il ne rencontre pas de problèmes de trafic durant le parcours, il peut disputer l’arrivée de cet événement.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces sites de paris en ligne vous offrent les pronostics hippiques de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU (Pari Mutuel Urbain). Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf gratuit dont Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Claude Piersanti et Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette3861042111
Turfomania.fr361114827
Equidia3116874102
Geny Courses3678111102
Canalturf.com367811421
Zeturf.fr
Radio Balances361471182
Bilto376118421
RTL3671141210
Tierce Mag.342761811

L’analyse du Quinté+ par les experts de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 23 août 2019 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports pmu du Quinté ordre et désordre. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Cabourg. Les consultants : Paul-Roland Casabianca et Alexia Beaucourt.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les vendredis, le départ de la course du quinté du jour sera donné en début de soirée aux alentours de 20h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Cabourg. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder cette course événement sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques et paris sportifs propose, sur leur site de paris en ligne, un live de toutes les courses pmu du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Où trouver le résultat du Quinté ?

Sur le web, la plupart des sites de turf gratuit dont info.pmu.fr, Geny.com et Paris-turf.com publie le résultat du Quinté dès que l’arrivée officielle est connue. Vous y trouverez les rapports de tous les paris hippiques proposés sur cette course principale (Multi, couplés, jeu simple, 2sur4, Tiercé, Quarté, Quinté+).

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné (de 3 à 9 chevaux associés). Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, elle est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, la mise de base est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d’écurie n’est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est plus un outsider capable de générer de beaux rapports pmu car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Afin d’augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu où le but est de trouver les cinq premiers sans notion d’ordre.

HIPPODROME DE CABOURG – Réunion premium n°1 – Course pmu n°2 – Course E (trot) – Départ prévu aux alentours de 19h33 – Trot attelé – Allocations totales : 19000 € – Distance à parcourir : 2750 mètres – Piste en sable – 16 partants – Corde à droite – Pour poulains entiers et hongres âgés de 4 ans n’ayant pas gagné 39000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 19500 € ou plus. Les turfistes auront énormément de courses à analyser ce vendredi. Ce sont, en effet, pas moins de trois réunions premium réservées aux trotteurs qui seront diffusées sur Equidia. La première débutera sur l’hippodrome de Divonne les bains en début d’après-midi puis les hippodromes de Cabourg et Cagnes sur mer prendront ensuite le relais pour deux réunions en nocturne. C’est en Normandie que se produira FENCER DE HOUELLE (n°16), le cheval du jour de FT. Ce pensionnaire de l’écurie de Franck Leblanc participera à la deuxième épreuve du programme, une course au trot attelé où il affrontera une opposition dans ses cordes sur un tracé à son entière convenance. L’an dernier, pour sa seule et unique sortie sur l’hippodrome de Cabourg, il avait, en effet, largement prouvé son aptitude au tracé en gagnant une course pmu. Ce jour-là, il laissait une très belle impression franchissant le poteau d’arrivée avec plusieurs longueurs d’avance sur ses adversaires tout en trottant 1’14’6 sur 2750 mètres, un excellent chrono. Mis au repos après avoir laissé entrevoir quelques moyens meeting d’hiver de Vincennes, ce fils d’Un Amour d’Haufor et Ode à la Pluie vient d’effectuer une rentrée discrète sur l’hippodrome de Saint-Brieuc se contentant de suivre le rythme au sein du peloton. Ce vendredi, il devrait afficher de logiques progrès à l’occasion de ce bel engagement au plafond des gains. On notera d’ailleurs que son entraîneur le déferre des postérieurs et il le confie à Eric Raffin, un driver qui est actuellement en tête au classement du sulky d’or. Avant le coup, il aura donc pas mal d’atouts dans son jeu et, vu son important retard de gains, il conviendra de suivre sa performance avec un certain intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner au PMU : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En appliquant cette astuce, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également