Quinté+ du 24 juillet 2019

Pronostic quinté du 24 juillet 2019 – Prix de Picpus

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 24 juillet aura comme support le prix de Picpus, une course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Enghien Soisy. Cette épreuve de trot attelé, qui sera dotée de 38000 € d’allocations, a réuni 16 chevaux âgés de 4 ans inclus qui ne doivent pas avoir gagné 70000 € au cours de leur carrière pour être déclarés partants. Tous ces trotteurs s’affronteront aux alentours de 13h50 sur le parcours des 2875 mètres corde à gauche de la piste en sable et ils s’élanceront tous au même poteau de départ.

Le favori du pronostic

Meilleur que jamais à l’heure actuelle, FUNKY JET(n°6) semble tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce représentant de la casaque de Gérard Augustin-Normand a remporté cinq de ses six premières sorties et il s’annonce vraiment comme un poulain vraiment prometteur. En dernier lieu, il fût vraiment impressionnant fournissant un superbe effort final après avoir bénéficié d’un bon déroulement de course derrière les chevaux de tête. Ce jour-là, ce fils de Sam Bourbon et Pine Apple Jet effectuait, tout de même, ses débuts à Vincennes et il bouclait derniers 500 mètres sur le pied d’1’10 sans être sollicité par son driver, Pierre Vercruysse. Mercredi, il va certes débuter sur la piste d’Enghien mais le profil plat et la longue ligne droite devraient convenir à ses aptitudes. Dès lors, il devrait logiquement lutter pour la victoire s’il bénéficie d’un déroulement de course limpide. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Avantagé par la longue ligne droite de l’hippodrome d’Enghien, FRESH BIDDER (n°13) constitue une base solide dans ce quinté+. Ce cheval bien né par Quaker Jet et Tootsie Smiling possède une redoutable pointe de vitesse finale mais il a besoin de courir caché et d’un rythme sélectif pour donner sa pleine mesure. Malchanceux lors de sa dernière sortie dans un lot analogue, il affrontera une opposition dans ses cordes ce mercredi. De plus, il sera bien engagé au plafond des gains et confié aux bons soins de Yoann Lebourgeois. Cet élève de Sébastien Guarato aura donc pas mal d’atouts dans son jeu et il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris hippiques en champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Assez régulier dans ses résultats, FRENCH MAN (n°12) semble être le bon tocard de ce quinté du 24 juillet.. Ce représentant de la casaque et de l’entraînement de Julien Dubois ne gagne que rarement mais il rentre aux balances assez souvent. Il est vrai que, de par sa façon de courir, il échoue souvent au pied du podium. Ce fût encore le cas lors de sa plus récente tentative à Cabourg où il avait le handicap de s’élancer au deuxième échelon. Auparavant, il avait joué de malchance à Vincennes prenant le galop à l’entrée de la ligne d’arrivée alors que son driver s’apprêtait à le lancer. Mercredi, ce rejeton de Voyage de Rêve et Oh Butterfly évoluera en plein dans sa catégorie et il pourrait parfaitement pimenter les rapports pmu en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Prometteur dans sa jeunesse, FORTISSIMOKO (n°14) avait aligné les bons résultats en début de carrière. Ce fils de The Best Madrik et Avanina avait, en effet, obtenu 4 victoires et un accessits d’honneur lors de ses cinq premières tentatives. En proie à des soucis de santé par la suite, il a souvent été disqualifié et son entraîneur, Jan F. Van Dooyeweerd, a préféré l’éloigner des pistes. De retour à la compétition au printemps, il n’a pas tardé à repointer le bout de son nez. Disqualifié pour allures irrégulières le jour de sa rentrée sur cet hippodrome d’Enghien Soisy, il remettait rapidement les pendules à l’heure en obtenant notamment une probante troisième place à Vincennes en étant déferré des antérieurs pour la première fois, ce qui sera à nouveau le cas ce mercredi. Bien engagé au plafond des gains et confié à Alexandre Abrivard, il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de cet événement. Les turfistes à la recherche d’un outsider spéculatif pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Lors d’une récente course pmu à Vincennes, FANTOCCINI (n°11) n’a pas eu le meilleur des parcours étant contraint de faire le tour de la grande piste le nez au vent. On ne le condamnera donc pas sur cette sortie en demi-teinte et on le jugera plutôt sur sa précédente sortie victorieuse en pareille compagnie. Mercredi, cet élève de l’habile Paul Hagoort affrontera une opposition dans ses cordes et, même ferré, il pourrait se rappeler au bon souvenir des parieurs. Avant le coup, on lui accordera un large crédit. Deuxième représentant de l’entraînement de Sébastien Guarato, FRONSAC MADRIK (n°3) a certainement moins de classe que son compagnon d’écurie mais, avec l’aide de l’habile David Thomain, il ne semble pas incapable de compléter gagnante de cet événement. On s’en méfiera donc quelque peu. Derrière ces six chevaux, c’est plus touffu. Ils sont, en effet, nombreux à pouvoir prétendre à une quatrième ou cinquième place. Personnellement, on s’intéressera aux candidatures de FLIGNY (n°4) et FRANKLIN PARK (n°9), deux poulains ayant montré un certain potentiel depuis leurs premiers pas en compétition. Présentés déferrés des postérieurs par leur entourage respectif, il aurait été hasardeux de ne pas les inclure dans ce prono.

La dernière minute

FORMI (n°10) avait bien tenu sa partie lors du dernier meeting d’hiver (2 victoires et deux accessits en 4 sorties). Mis au repos par la suite, ce protégé de Ludovic Peltier tarde à retrouver la bonne carburation. Il reste, en effet, sur deux tentatives en demi-teinte en province. Mercredi, il sera déferré des 4 pieds et aura l’avantage d’être associé à Eric Raffin, un driver qui est largement en tête au classement du sulky d’or. Malgré cela, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 24/07/2019 : 6 – 13 – 12 – 14 – 11 – 3 – 4 – 9

[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Taboola »][/siteorigin_widget]

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les drivers et les entraîneurs ayant, au cours des 12 derniers mois, terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté PMU.

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Anthony Muidebled (n°9) : 100% de réussite
  • Tony Le Beller (n°8) : 43% de réussite
  • Eric Raffin (n°10) : 41% de réussite
  • Bjorn Goop (n°7) : 41% de réussite
  • Alexandre Abrivard (n°14) : 40% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Anthony Muidebled (n°9) : 100% de réussite
  • Dominique Mottier (n°4) : 50% de réussite
  • Luc Roelens (n°2) : 50% de réussite
  • Sébastien Guarato (n°13, n°3) : 39% de réussite
  • Paul Hagoort (n°11) : 33% de réussite

Les meilleurs chronos au trot attelé

Ci-dessous, retrouvez les chevaux les plus rapides sur le parcours et ceux qui possèdent le meilleur record.

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • French Man (n°12) : 1’11’5
  • Funky Jet (n°6) : 1’12’4
  • Fort Galaa (n°8) : 1’12’5
  • Fronsac Madrik (n°3) : 1’12’7
  • Fresh Bidder (n°13) : 1’13’4

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Fresh Bidder (n°13) : 1’14’7
  • Fronsac Madrik (n°3) : 1’15’0
  • Fynio du Pommereux (n°7) : 1’15’6
  • Fort Galaa (n°8) : 1’17’0
  • Falco Somolli (n°2) : 1’17’7

Les conditions de course

Course de trot attelé réservée à des chevaux entiers et hongres âgés de 4 ans inclus n’ayant pas gagné 70000 € au cours de leur carrière. Distance à parcourir : 2875 mètres. Corde à gauche. Piste en sable. Bon terrain. 14 partants. Météo : Temps ensoleillé (39°). Allocations totales : 38000 € (Vainqueur : 17100 €, 1er accessit : 9500 €, 2ème accessit : 5320 €, 4ème place : 3040 €, 5ème place : 1900 €, 6ème place : 760 €, 7ème place : 380 €).

Les interviews des entraîneurs

Vincent Maillard : Finger de Rodrey (n°1) a décompressé après sa dernière sortie et a ensuite repris l’entraînement depuis deux bons mois. Mon pensionnaire est désormais prêt à faire son retour à la compétition. J’aurais préféré aller ailleurs qu’en région parisienne mais il n’avait pas d’autres engagements à son programme. C’est une véritable rentrée et il aura certainement du mal à participer à l’arrivée de ce quinté du 24 juillet. Il retournera ensuite au monté.

Luc Roelens : Falco Somolli (n°2) n’était pas souple et a posé quelques soucis d’où son absence depuis décembre. Tout est désormais rentré dans l’ordre. C’est une rentrée et je ne peux le recommander chaudement aux parieurs. Mon cheval a encore une bonne vingtaine de kilos à perdre mais j’espère le voir obtenir un bon résultat dans ce tiercé. Il devrait avoir nettement plus de gains.

Sébastien Guarato : Dernièrement, Fronsac Madrik (n°3) est parti au galop alors qu’il évoluait sans les fers. Il n’a pas démérité ensuite courant proprement. Il ne répète pas toutes ses courses mais, en ce moment, il a l’air d’être en bonne forme au boulot. Je lui laisse les fers sur cet hippodrome d’Enghien mais cela ne l’empêchera pas de fournir sa meilleure valeur. A mon avis, il n’est pas incapable de compléter la combinaison gagnante de ce quinté+. Vous auriez donc tort de l’écarter de votre prono. Fresh Bidder (n°13), son compagnon d’écurie, se montre très régulier dans ses performances et cherche sa course avec application. Lors d’une récente course pmu, mon élève s’est retrouvé bloqué dans la dernière ligne droite alors qu’il possédait beaucoup de ressources. S’il n’avait pas joué de malchance, il aurait pu s’imposer. Il est resté en belle forme et sera à son affaire sur cette piste. S’il peut être caché derrière le groupe de tête et s’exprimer au bon moment, c’est une première chance. Selon moi, sa place est sur le podium. Tous les feux sont au vert.

Mathieu Mottier : Fligny (n°4) a bien gagné à Laval mais, dans la foulée fin juin à Vincennes, il n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs. Il était un peu moins tranchant ce jour-là. Mon cheval a pu reprendre de la fraîcheur depuis cette sortie en demi-teinte. Il me paraît en bonne condition physique au travail. Le profil de la piste d’Enghien va convenir à ses réelles aptitudes. Il faut absolument le cacher jusqu’à la sortie du tournant final mais s’il peut placer sa pointe de vitesse finale dans la ligne d’arrivée, il est capable d’obtenir un bon classement.

Anthony Duperche : Futur du Chêne (n°5) est parti au grand galop à Toulouse car il était trop frais. Ensuite, il s’est retrouvé à l’arrière du peloton dans une course sans train. C’était impossible de revenir sur les chevaux de tête. Il apprécie les courses avec un rythme sélectif. Il est meilleur en courant à dix jours d’intervalles. Il faudra du rythme pour qu’il prenne une part active à l’arrivée de ce quinté du 24 juillet.

Pierre Vercruysse : Funky Jet (n°6) a connu des problèmes de santé. J’ai toujours pris mon temps avec lui et je n’ai jamais été à fond. Depuis sa dernière victoire, mon protégé a souffert d’une conjonctivite qui l’a arrêté douze jours. Il a fallu modifier son programme. Ce tiercé n’était pas prévu à son programme. Il est en forme mais sachez qu’il n’est pas aussi affûté qu’en dernier lieu.

Sylvain Roger : Fynio du Pommereux (n°7) avait bien travaillé durant l’hiver et avait mérité de se reposer. Mon pensionnaire effectuera sa rentrée ce mercredi et il risque de manquer de condition physique. Il me paraît toutefois prêt à bien se comporter d’entrée de jeu. Il sera tout de même plus compétitif après avoir couru ce quinté+. Je le laisse ferré. Il est nettement moins performant dans cette configuration.

Nicolas Catherine : Le mois dernier, Fort Galaa (n°8) m’a beaucoup plu sur un parcours de vitesse. Ce jour-là, mon élève se réhabilitait pleinement. Il a toujours montré des capacités mais nous a posés des problèmes notamment pour s’élancer à la volte. On a fait des changements qui semblent porter leurs fruits. Ici, on retrouve la volte. S’il part sur la bonne jambe, il détient une chance de premier ordre à défendre dans ce prix de Picpus.

Anthony Muidebled : En dernier lieu, Franklin Park (n°9) a concédé de précieuses longueurs au départ puis il a bien prolongé son effort ensuite. Cette sortie lui a fait le plus grand bien. Mercredi, il risque de ne pas être suffisamment affûté pour participer activement à l’arrivée dans ce quinté du 24 juillet mais je vais tout de même le déferrer (l’état de ses pieds le permet) pour mieux le juger. Selon moi, il mérite d’être revu.

Ludovic Peltier : Formi (n°10) a bénéficié d’un break. Il a désormais deux courses de rentrée dans les jambes. Il n’est peut-être pas encore à 100% de ses capacités physiques mais j’en aurai le coeur net après la course. L’engagement est favorable. Il se plaît piste plate, sera pieds nus et confié à Eric Raffin pour ce tiercé. J’espère que tout ira bien.

Paul Hagoort : Fantoccini (n°11) n’était pas dans son assiette à Vincennes, d’autant qu’il n’a pas bénéficié d’un très bon parcours. Ce mercredi, je pense que cela devrait mieux se passer. Il est plutôt plaisant à l’entraînement. On va préserver ses pieds car la piste d’Enghien Soisy est toujours un peu dure mais j’en attends, tout de même, un bon résultat dans ce quinté+.

Julien Dubois : French Man (n°12) avait le handicap de rendre la distance à Cabourg et il a dû chasser pour recoller. De ce fait, sa pointe de vitesse a été moins percutante. Pour autant, il s’est bien défendu jusqu’au poteau d’arrivée. Pieds nus, il n’a pas été réellement amélioré. Il sera bien engagé au plafond des gains et prêt à défendre ses chances. Sachez qu’il lui faut un bon déroulement de course pour tirer son épingle du jeu.

Jan Van Dooyeweerd : Fortissimoko (n°14) a été arrêté car il avait une grave infection. Tout est rentré dans l’ordre. Il a bien couru à Mons avant de réaliser une bonne prestation dans une course pmu à Vincennes. Je pense qu’il peut jouer ici les premiers rôles. Mon cheval est de mieux en mieux le matin au travail et on se déplace avec de logiques ambitions.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces sites de paris en ligne vous offrent les pronostics hippiques de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU (Pari Mutuel Urbain). Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf gratuit dont Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Claude Piersanti et Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette611144101338
Turfomania.fr691413104113
Canalturf.com612111413843
Geny Courses6131412111084
Equidia1411612413810
Zeturf.fr6101314111248
Radio Balances1341061481112
Bilto6131411104812
RTL6141311101284
Tierce Mag.613101114843

L’analyse du Quinté+ par les experts de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 24 juillet 2019 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports pmu du Quinté ordre et désordre. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré dans les jumelles. Ce concurrent participera à une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Enghien Soisy. Les consultants : Damien Bazerque et Mathieu Mortagne.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les mercredis, le départ de la course du quinté du jour sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h50. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome d’Enghien Soisy. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder cette course événement sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques propose, sur leur site web, un live de toutes les courses pmu du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné (de 3 à 9 chevaux associés). Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, elle est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, la mise de base est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d’écurie n’est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est plus un outsider capable de générer de beaux rapports pmu car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Afin d’augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu où le but est de trouver les cinq premiers sans notion d’ordre.

HIPPODROME D’AMIENS – Réunion premium n°4 – Course pmu n°5 (Prix de Vernet) – Apprentis et lads jockeys – Départ prévu aux alentours de 18h45 – Trot monté – Allocations totales : 24000 € – Distance à parcourir : 2400 mètres – Piste en pouzzolane – 11 partants – Corde à droite – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 6 à 9 ans inclus n’ayant pas gagné 140000 € au cours de leur carrière. Deux réunions premium réservées aux trotteurs seront diffusée sur Equidia ce mercredi. La première se déroulera en région parisienne sur l’hippodrome d’Enghien Soisy avec comme point d’orgue le quinté du jour et la seconde aura lieu sur le petit hippodrome d’Amiens en Picardie. C’est sur cette piste que se produira ASIONA CASH (n°7), le cheval du jour de FT. Cette représentante de l’entraînement de Yoann Letellier disputera la cinquième course du programme, une épreuve sous la selle réservée à des apprentis et lads jockeys. Elle n’a pas toujours été très simple à monter mais sa qualité n’a jamais été remise en cause et elle semble, tout de même, s’amender en vieillissant étant devenue beaucoup plus sûre dans ses allures. Elle reste d’ailleurs sur plusieurs bons résultats dans cette discipline du trot monté. Voilà quelques semaines, on l’avait notamment vu faire jeu égal avec la délicate Corona Gédé sur l’hippodrome de Caen faisant afficher 1’13’6, un excellent chrono. Auparavant, elle avait pris une probante deuxième place sur la piste de Nancy et une troisième place à Fougères. Elle est donc très à l’aise corde à droite. Mercredi, cette fille dOyonnax et Kara du Redon ne sera pas associée à Charlène Callico, laquelle est retenue sur le cheval entraîné par Bruno Marie. Elle sera donc montée par Marine Joly, laquelle va la découvrir en compétition. Avant le coup, il n’est donc pas forcément évident de savoir si sa jeune partenaire arrive à s’en servir. Déferrée des postérieurs pour ce bel engagement, elle devrait néanmoins tirer son épingle du jeu si c’est le cas. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner au PMU : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En appliquant cette astuce, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également