Quinte du 26 juin 2019

Pronostic quinté du 26 juin 2019 – Prix du Bois du Bouc

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce quinté du 26 juin aura comme support le Prix du Bois du Bouc, un course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vichy. Cette épreuve de trot attelé, qui sera dotée de 32000 € d’allocations, a réuni 14 chevaux âgés de 7 à 10 ans inclus qui ne doivent pas avoir gagné 225000 € au cours de leur carrière pour être déclarés partants. Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 13h50 sur le parcours des 2950 mètres corde à droite de la piste en pouzzolane et ils seront répartis sur deux échelons de départ (handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 111000 € ou plus).

Le favori du pronostic

Meilleur que jamais à l’heure actuelle, AZUR DU LUPIN (n°7) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce représentant de l’entraînement de Guillaume Richard Huguet vieillit remarquablement et il ne cesse de repousser ses limites cette saison. En dernier lieu, il s’est imposé sur le parcours qui nous intéresse devant un certain Toddler tout en ayant le handicap de lui rendre 25 mètres. Ce jour-là, il trottait 1’13’6, un excellent chrono pour cette catégorie de chevaux. Auparavant, ce rejeton de Lourmarin et Nouba du Hamet avait bien tenu sa partie à plusieurs reprises faisant notamment jeu égal avec Delfino sur l’hippodrome de Lyon la Soie. Il a donc des lignes très intéressantes à faire valoir lorsque l’on analyse ses résultats. Mercredi, il aura de nombreux touts dans son jeu et s’il bénéficie d’un déroulement de course limpide, il devrait logiquement terminer sur le podium de cette compétition. Il pourrait même doubler la mise si les circonstances de courses lui sont favorables. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Très à l’aise sur les tracés corde à droite, BLACK RAIN (n°11) semble constitue une base incontournable dans ce quinté+. Cette représentante de l’entraînement de Laurent-Claude Abrivard est, en effet, très confirmée sur ce type de parcours. Elle vient d’ailleurs d’aligner deux victoires consécutives dans des lots valables sur des pistes à main droite, signe qu’elle est en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle. Mercredi, elle affrontera un lot à sa portée et elle sera encore déferrée des antérieurs, une configuration qui lui convient parfaitement. On notera également que la longue ligne d’arrivée de l’hippodrome de Vichy devrait jouer en sa faveur car c’est une bonne finisseuse lorsqu’elle peut courir cachée. Dès lors, on peut donc espérer la voir s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris hippiques en champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugé sur ses meilleurs titres, BONHEUR DE NAY (n°6) semble être le bon tocard de ce quinté du 26 juin. Comme bon nombre de vieux chevaux au départ de cette épreuve au trot attelé, ce pensionnaire de l’écurie de Pascal Godey n’a plus de marge et il lui faut des circonstances de courses avantageuses pour se mettre en évidence. Confié à Jean Boillereau et présenté pieds nus sur un tracé corde à droite qui correspondra parfaitement à ses réelles aptitudes, il pourrait éventuellement pimenter les rapports pmu en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Mercredi, CESAR LA MESANGE (n°2) sera présenté par l’habile Sylvain Perraguin, un entraîneur qui n’engage ses chevaux qu’à bon escient. Très performant sur ce hippodrome de Vichy, ce fils de Ready Cash et Impératrice d’Urzy y compte 3 victoires et 3 accessits en 8 sorties, soit 75% de réussite dans les trois premiers, un chiffre remarquable. En grande forme, il vient de terminer à la deuxième place d’une épreuve disputée sur ce tracé. Bien engagé au premier poteau, ce bon finisseur pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de cet événement si le rythme est suffisamment sélectif. Les turfistes à la recherche d’un outsider spéculatif pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

BOTTICINO (n°10) n’a désormais plus beaucoup de marge avec ses gains mais il fait encore preuve d’une louable régularité rentrant aux balances quasiment après chaque tentative. Rapidement disqualifié en dernier lieu, on ne le condamnera évidemment pas sur cet échec relatif et on le jugera plutôt sur ses précédents résultats obtenus dans des événement disputés sur ce tracés dans des lots mieux composés. Lors de ces deux sorties, ce protégé de Christophe Flirden avait, en effet, sur sa route des trotteurs de la trempe de Calaska de Guez (lauréate ensuite d’une étape du Grand National du Trot), Crêpe de Satin, Eclat de Gloire et Eliséo. Autant de chevaux qui auraient été plébiscités par les parieurs s’ils avaient été déclarés partants. Sa chance sera donc bien réelle ce mercredi et il devrait prendre une part active à l’arrivée de cette course. Avant le coup, on lui accordera un large crédit. Cheval très bien né par Ganymède et la blondinette Lady d’Auvrecy, BELLINO D’AUVRECY (n°9) n’est pas un champion mais il a, tout de même, accumulé plus de 200000 € de gains au cours de sa carrière, ce qui n’est pas rien. Ayant désormais moins de marge, il ne parvient plus à gagner. On notera toutefois qu’il se défend encore honorablement prenant des places lorsqu’il bénéficie d’un parcours à sa convenance. Mercredi, cet élève de Jean-Marc Chaineux aura le handicap de rendre la distance et il effectuera un long déplacement jusqu’à Vichy. S’il encaisse bien le voyage et n’est pas victime de la forte chaleur, il pourrait néanmoins obtenir un bon résultat. BACCARAT DE NIRO (n°13) présente un profil similaire. cet élève de Thibaut Le Floch a donc sa place dans ce prono mais, lui aussi, on l’envisagera plutôt pour les accessits que pour la victoire. BERENICE DU LOISIR (n°4) doit patienter jusqu’à la sortie du dernier virage pour placer sa pointe de vitesse, une tactique de course qui comporte pas mal d’aléas. Elle devra donc éviter les remous du peloton pour obtenir un bon classement mais, si son driver y parvient, elle pourrait compléter la combinaison gagnante. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute en cas de non-partant

Mercredi, VIVOLI (n°5) ne sera pas des mieux engagés dans cet événement. Ce fils de Jag de Bellouet et Koureyka sera, en effet, le cheval le moins riche du deuxième poteau de départ. N’ayant désormais plus aucune marge avec ses gains, il devra compter sur plusieurs défaillances des favoris pour tirer son épingle du jeu. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera donc surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 26/06/2019 : 7 – 11 – 6 – 2 – 10 – 9 – 13 – 4

[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Taboola »][/siteorigin_widget]

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les drivers et les entraîneurs ayant, au cours des 12 derniers mois, terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté PMU.

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Serge Peltier (n°1) : 57% de réussite
  • Jean Boillereau (n°6) : 42% de réussite
  • Thibaut Le Floch (n°13) : 33% de réussite
  • Franck Jamard (n°10) : 33% de réussite
  • Georges Fournigault (n°4) : 33% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Christophe Flirden (n°10) : 50% de réussite
  • Julien Foin (n°14, n°3) : 33% de réussite
  • Jean-Marc Chaineux (n°9) : 33% de réussite
  • Georges Fournigault (n°4) : 33% de réussite
  • Guillaume Richard Huguet (n°7, n°5) : 25% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Ci-dessous, retrouvez les chevaux les plus rapides sur le parcours et ceux qui possèdent le meilleur record.

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Bellino d’Auvrecy (n°9) : 1’11’8
  • Botticino (n°10) : 1’12’0
  • Bonheur de Nay (n°6) : 1’12’3
  • Vivoli (n°5) : 1’12’4
  • Black Rain (n°11) : 1’12’7

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Bon Jenilou (n°8) : 1’13’2
  • Azur du Lupin (n°7) : 1’13’6
  • Botticino (n°10) : 1’14’3
  • Bérénice du Loisir (n°4) : 1’14’5
  • César la Mésange (n°2) : 1’14’8

Les conditions de course

Course de trot attelé réservée à des mâles, femelles et hongres âgés de 7 à 10 ans inclus n’ayant pas gagné 225000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 111000 € ou plus. Sont seuls admis à driver les pilotes ayant gagné au moins cinq courses pmu (en étant titulaire d’une autorisation de monter à titre professionnel). Distance à parcourir : 2950 mètres. Piste en pouzzolane. Bon terrain. 14 partants. Corde à droite. Météo : Temps ensoleillé (40°). Allocations totales : 32000 € (Vainqueur : 14400 €, 1er accessit : 8000 €, 2ème accessit : 4480 €, 4ème place : 2560 €, 5ème place : 1600 €, 6ème place : 640 €, 7ème place : 320 €).

Les interviews des entraîneurs

Serge Peltier : Baraka Brionnaise (n°1) manquait de souplesse lors de sa dernière sortie sous la selle. Après cette course, la jument a été malade (un début de gourme qui ne s’est pas vraiment déclarée). Comme je suis dans le doute sur son degré de forme actuelle, je vais la courir le long de la corde à l’occasion de ce quinté 26 juin. Sachez aussi qu’elle ne sera pas déferrée des 4 pieds.

Sylvain Perraguin : César la Mésange (n°2) revient de loin après sa triple fracture du jarret. C’est un vrai guerrier au mental exceptionnel. Dernièrement, j’ai fait la bêtise de le déferrer. Dans les virages, la piste est fouillante mais dans les lignes droites, elle est très dure et mon cheval n’a pas apprécié. Mercredi, il sera ferré avec du confort mais aussi muni d’œillères avec des miroirs. Le lot s’étant creusé, j’en ai profité pour le déclarer partant dans ce tiercé. Il pourrait obtenir un bon résultat.

Julien Foin : César d’Erah (n°3) a bénéficié d’un déroulement de course sur mesure à Bordeaux mais il a dû se contenter de la quatrième place derrière des chevaux plus jeunes que lui. Dans ce quinté+, mon pensionnaire sera idéalement engagé à la limite du recul sur un parcours qui va jouer en sa faveur. J’espère simplement que la piste ne sera pas trop ferme. Il devrait rapidement occuper une bonne position et je le crois capable de conserver une petite place parmi les cinq premiers.

Georges Fournigault : Bérénice du Loisir (n°4) vient de jouer de malchance à l’occasion d’une course pmu disputée sur cet hippodrome de Vichy. Ce jour-là, contrariée par un adversaire au galop dans le dernier tournant, j’ai dû la déplacer et elle m’a fait la faute. Elle avait des ressources et aurait certainement fait l’arrivée. Comme on est sur place, on retente notre chance ce mercredi. C’est une jument qui a besoin d’un rythme sélectif pour placer sa pointe de vitesse dans la dernière ligne droite. Elle était vraiment bien en étant déferrée des antérieurs dernièrement.

Guillaume Richard Huguet : Vivoli (n°5) n’a pas été revu depuis plus d’un mois, mais il ne faut pas s’en inquiéter. Il a travaillé régulièrement à l’écurie et il est en bonne condition physique. À Borély, mon protégé avait fourni un bel effort dans l’ultime ligne droite. Mercredi, il courra pieds nus. Il a 10 ans et il n’a plus tellement de marge avec ses gais élevés. Cependant, à l’issue d’un parcours favorable, il n’est pas incapable de figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 26 juin.

Pascal Godey : Lors de sa plus récente tentative au trot attelé, Bonheur de Nay (n°6) a bien terminé. Auparavant à Amiens, il s’était montré courageux. Je n’ai pas le choix des engagements car il ne tourne qu’à droite. Le déplacement à Vichy s’imposait pour courir ce tiercé. S’il ne tire pas durant le parcours, il est capable d’aller vite pour finir. Il sera déferré des 4 pieds. C’est un cheval en retard de gains qui a encore de l’argent à prendre.

Guillaume Richard Huguet : Azur du Lupin (n°7) est au top de sa forme à l’heure actuelle et il encaisse bien ses courses. Avec un parcours à sa convenance, je le crois capable de doubler la mise en gagnant ce quinté+. Il faut qu’il puisse boucler les deux premiers tours tout en étant bien décontracté. Ensuite, il est capable d’accomplir une belle ligne droite comme lors de sa dernière sortie. Il s’élancera avec toute ma confiance.

Bernard Piton : Bon Jenilou (n°8) est moins performant corde à gauche et à La Capelle, muni d’une barre américaine, il n’était pas à l’aise. Ce n’est pas un cheval fautif. Il a déjà obtenu de bons résultats sur l’hippodrome de Vichy et l’engagement est dans ses cordes. Avec lui, il est préférable de venir en progression tout en lui cachant l’effort jusqu’à la sortie du tournant final. C’est comme cela qu’il donne sa pleine mesure. A mon avis, il a une belle carte à jouer dans cette catégorie.

Jean-Marc Chaineux : Bellino d’Auvrecy (n°9) vient de bien terminer ses parcours plusieurs fois, mais il lui manque la petite étincelle pour l’emporter. Mon cheval disposera d’un engagement favorable ce mercredi. C’est un excellent droitier et l’opposition sera dans ses cordes. La longue ligne droite va servir ses intérêts. J’ajoute qu’il sera déferré des quatre pieds. Comme vous le voyez, il ne manque pas d’atouts dans son jeu. il devrait donc participer activement à l’arrivée de ce prix du Bois du Bouc. Tous les feux sont au vert.

Christophe Flirden : En dernier lieu, Botticino (n°10) a tapé dans la roue d’un adversaire en partant. Ce n’est pas un cheval fautif. Je ne vous cache pas qu’il trouve, mercredi, son meilleur engagement du meeting. Il a couru de meilleurs lots au cours de sa carrière. Il a très bien travaillé à l’entraînement afin de préparer cet événement et il sera déferré des antérieurs, ce qui est le plus important avec lui. Dur à l’effort, il devrait logiquement tirer son épingle du jeu. Je vous conseille donc de lui accorder un très large crédit.

Laurent-Claude Abrivard : Black Rain (n°11) aligne les bons résultats depuis le début de la saison. Elle reste, en effet, sur deux victoires consécutives dans des courses pmu disputées sur des pistes corde à droite. Mercredi, ma jument va découvrir un engagement favorable et, malgré son handicap de 25 mètres, elle devrait prendre une part active à l’arrivée de ce quinté du 26 juin. J’espère juste qu’elle ne sera pas dérangée par la très forte chaleur.

Jonathan Cuoq : Ananda (n°12) s’est mis au galop dans le dernier tournant à Saint-Galmier. Je m’y suis mal pris. C’est dommage car il aurait obtenu un bon classement ce jour-là. Après cette sortie en demi-teinte, il a connu une petite infection sur une jambe. Tout est rentré dans l’ordre, mais mercredi, j’ai peur qu’il ne soit pas suffisamment affûté pour espérer un bon résultat dans ce tiercé. Il va donc garder ses fers. J’ai besoin de le revoir.

Thibaut Le Floch : Baccarat de Niro (n°13) a bien terminé à Enghien en dépit d’un mauvais parcours. Il m’a bien plu. Sa forme est sûre et il trouve des conditions de course favorables. Il redescend même de catégorie. Certes, il est un peu moins performant corde à droite, mais s’il peut être ramené jusqu’à l’entrée de la ligne d’arrivée alors il a son mot à dire. Il va garder ses fers comme la dernière fois.

Julien Foin : Athos Gabinléa (n°14) reste sur un quatrième place très encourageante dans un lot bien composé. Il avait été arrêté plus d’un an et demi mais il semble revenu à un bon niveau. Il va se plaire sur ce tracé et l’opposition est moins relevée qu’en dernier lieu. Je le crois capable de se rappeler au bon souvenir des parieurs à l’occasion de ce quinté+.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces sites de paris en ligne vous offrent les pronostics hippiques de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU (Pari Mutuel Urbain). Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf dont Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette71114611589
Turfomania.fr74141151089
Equidia11714109864
Geny Courses74111025146
Canalturf.com117410814613
Zeturf.fr14872114510
Radio Balances11714941085
Bilto11710489146
RTL71161013984
Tierce Mag.117481051314

L’analyse du Quinté+ par les pronostiqueurs de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit des experts de Paris Turf pour cette course du tiercé quarté quinté du tiercé quarté quinté du 26 juin 2019 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports pmu du Quinté ordre et désordre. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vichy. Les consultants : Paul-Roland Casabianca et Thierry Carosini.


Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les mercredis, le départ de la course du quinté du jour sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h50. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Vichy. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder cette course événement sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques propose, sur leur site web, un live de toutes les courses pmu du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné (de 3 à 9 chevaux associés). Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, elle est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, la mise de base est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d’écurie n’est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est plus un outsider capable de générer de beaux rapports pmu car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Afin d’augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu où le but est de trouver les cinq premiers sans notion d’ordre.

HIPPODROME D’ENGHIEN – Réunion premium n°4 – Course pmu n°5 – Départ prévu aux alentours de 18h45 – Trot attelé – Amateurs – Allocations totales : 11000 € – Distance à parcourir : 2875 mètres – Corde à gauche – Piste en sable – Bon terrain – 11 partants – Pour mâles, femelles et hongres 6 à 9 ans inclus n’ayant pas gagné 152000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 84000 € ou plus. Deux réunions premium réservées aux trotteurs seront diffusées sur Equidia ce mardi. La première se déroulera sur l’hippodrome de Vichy avec en point d’orgue la course du Quinte+ et la seconde aura lieu sur l’hippodrome d’Enghien Soisy en région parisienne. C’est sur cette piste que se produira DREAM THE BEST (n°8), le cheval du jour de FT. Ce représentant de l’entraînement de Philippe Rouer disputera la cinquième épreuve du programme, une course pour drivers amateurs. En pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle, il reste sur toute une série de bons résultats. Il a, en effet, gagné 5 des 6 dernières courses pmu qu’il a disputé. Voilà quelques semaines, sur les 2850 mètres de la petite piste, ce rejeton de Rodrigo Jet et Tania Trinité s’était vraiment imposé facilement dans un lot analogue en compagnie de Dimitri Crespel, son driver du jour. Ce jour-là, après un départ canon, il avait cloué sur place ses adversaires dans le tournant final pour s’en aller quérir un facile succès. Mercredi, ce cheval en retard de gains affrontera beaucoup de chevaux qui n’ont désormais plus de marge et il devrait logiquement poursuivre sur sa lancée s’il n’est ps victime des fortes chaleurs. On suivra donc sa performance avec un grand intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner au PMU : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En appliquant cette astuce, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également