Quinté du 27 août 2019
/ / Pronostic quinté du 27 août 2019 – Prix du Havre

Pronostic quinté du 27 août 2019 – Prix du Havre

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du mardi 27 août aura comme support le Prix du Havre, une course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Deauville. Ce gros handicap de niveau classe 2 (référence +21,5) sera doté de 52000 € d’allocations. Il a réuni 16 partants âgés de 4 ans et plus qui s’affronteront aux alentours de 13h50 sur le parcours des 1500 mètres corde à droite de la piste en sable fibré (état du terrain : standard).

Le favori du pronostic

Bien placé au poids dans le bas du tableau, CHARNOCK RICHARD (n°13) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. En pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle, ce pensionnaire de l’écurie de Patrick Monfort reste sur toute une série de bons résultats. Il a, en effet, obtenu 3 accessits et une victoire lors de ses 4 dernières tentatives, soit 100% de réussite dans les 3 premiers. Au printemps dernier, alors qu’il évoluait dans des conditions de poids identiques, ce fils de Mayson et Velvet Band avait certes échoué pour ses débuts dans les gros handicaps mais il avait joué de malchance. Ce jour-là, il n’avait, en effet, jamais trouvé l’ouverture dans la dernière ligne droite alors qu’il avait les ressources nécessaires pour obtenir un bon classement. On ne le jugera donc pas sur cet échec relatif d’autant qu’il s’élancera avec un numéro corde correct et sera muni d’oeillères, un artifice qui lui convient parfaitement. Capable de produire un bel effort final, ce redoutable finisseur devrait logiquement lutter pour les premières places s’il n’est pas trop loin des chevaux de tête à la sortie du tournant final. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Toujours très performant lorsqu’il peut prendre tête et corde, MY MATE (n°11) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Ce cheval venu d’Allemagne aime, en effet, animer les épreuves auxquelles il participe, un avantage sur ce parcours où les chevaux de tête parviennent souvent à conserver un petit quelque chose. Mardi, il va devoir prouver sa compétitivité dans les gros handicaps n’ayant disputé jusqu’à présent que des épreuves à réclamer. Il n’y a toutefois pas une grande différence de niveau entre ces compétitions. Ces derniers temps, il a d’ailleurs bataillé avec des chevaux ayant brillé dans cette catégorie tout en portant pas mal de poids. Mardi, ce fils de Approve et Date Mate aura donc une belle chance théorique à défendre et il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement si Stéphane Pasquier parvient rapidement à le positionner aux avant-postes. Les parieurs qui aiment jouer en champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Nanti du bottom-weight, INSEO (n°16) semble être le bon tocard de ce quinté du 27 août. Ces derniers mois, ce cheval entraîné par Mathieu Boutin a accumulé les échecs et il se retrouve désormais bien placé sur l’échelle des valeurs étant pris en valeur 33,5. Mardi, il effectuera une semi-rentrée ayant remporté une course de gala où il était associé à Adrien Lamy, jockey plus connu au trot monté. Sa forme est donc au beau fixe et sa fraîcheur pourrait être un atout face à des chevaux qui ont déjà beaucoup donné cette saison. Très bien loti par le tirage au sort des numéros de corde et très à l’aise sur cette surface, il ne semble pas incapable de pimenter les rapports pmu en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

WALEED (n°2) compte 5 accessits et 2 victoires en 11 sorties sur le sable fibré, soit plus de 63% de réussite dans les trois premiers, un chiffre remarquable. Mardi, ce représentant de l’entraînement de Hella Sauer évoluera donc sur un tracé à son entière convenance. Il devra toutefois porter pas mal de poids (59,5 kilos) et il s’élancera avec un numéro peu enviable dans les stalles de départ. Voilà qui ne va pas lui faciliter la tâche. Néanmoins, il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de cet événement si son jockey parvient à lui donner un bon parcours. Les turfistes à la recherche d’un outsider spéculatif pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Où en est DEGRISEMENT (n°5) ?… En dernier lieu, alors qu’il figurait parmi les chevaux les plus joués (8/1), ce pensionnaire de l’écurie de Jérôme Reynier n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances étant incapable d’accélérer dans la ligne d’arrivée. d’après son habile entraîneur, cet échec s’explique par la forte chaleur. On ne le condamnera donc pas sur cette sortie en demi-teinte et on le verra comme un cheval capable de se rappeler au bon souvenir des turfistes.

GOLD LAKE (n°14) n’est pas des plus réguliers dans ses performances mais c’est un cheval qui a besoin de galoper aux avant-postes pour donner sa pleine mesure. Mardi, avec ce bon numéro dans les stalles de départ, il va pouvoir appliquer sa tactique favorite. Toujours très à l’aise sur les pistes en sable fibré, il pourrait conserver une quatrième ou cinquième place. Avant le coup, on lui accordera un large crédit.

Comme le montrent leurs derniers classements dans des gros handicaps, CALISTE (n°9) et ASCOT SPIRIT (n°8) n’ont aucune marge de manoeuvre à ce poids. Mardi, ces deux concurrents auront néanmoins l’avantage d’être montés respectivement par  Christophe Soumillon et Mickaël Barzalona, deux jockeys souvent redoutables dans ce type d’épreuves. On notera également qu’il s’élanceront avec des numéros de corde avantageux, un paramètre important sur ce tracé. Il n’y aurait donc rien de surprenant à les voir compléter la combinaison gagnante.

La dernière minute en cas de non-partant

Dernièrement, NOSDARGENT (n°10) n’a pas démérité fournissant un honorable effort final après avoir attendu son heure au sein du peloton. Mardi, cet élève de la famille Prod’homme sera loin de constituer une impossibilité pour l’une des cinq premières places mais sa position dans les boîtes risque de compromettre une partie de ses chances. Il devra donc compter sur un bon déroulement de course pour obtenir un bon classement. Dans ces conditions, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 27/08/2019 : 13 – 11 – 16 – 2 – 5 – 14 – 9 – 8

[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Taboola »][/siteorigin_widget]

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les jockeys et les entraîneurs participant à ce gros handicap et ayant, au cours des 12 derniers mois, terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté PMU.

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Alexandre Chesneau (n°6) : 57% de réussite
  • Pierre-Charles Boudot (n°5) : 46% de réussite
  • Stéphane Pasquier (n°11) : 43% de réussite
  • Alexis Badel (n°10) : 43% de réussite
  • Christophe Soumillon (n°9) : 43% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Stéphane Wattel (n°3) : 44% de réussite
  • Patrick Monfort (n°13) : 43% de réussite
  • Hans-Albert Blume (n°12) : 37% de réussite
  • Fabrice Vermeulen (n°9) : 37% de réussite
  • Mathieu Boutin (n°16) : 33% de réussite

Les évolutions de poids

En fonction des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, un cheval de courses de galop voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Waleed (n°2) : -1,5 kilo
  • Inséo (n°16) : -1,5 kilo
  • Ultimate Fight (n°1) : -0,5 kilo
  • Dégrisement (n°5) : -0,5 kilo
  • Greyway (n°6) : -0,5 kilo
  • Mascalino (n°12) : -0,5 kilo
  • Gold Lake (n°14) : -0,5 kilo
  • Saint Pois (n°15) : -0,5 kilo

N’ayant disputé que des courses pmu jusqu’à présent, Mayleaf Shine (n°4) et My Mate (n°11) courront ce mardi le premier gros handicap de leur carrière.

Les conditions de course

Gros handicap (référence +21,5) réservé à des chevaux entiers, hongres et juments âgés de 4 ans et au-dessus, ayant couru depuis le 1er février 2019 inclus. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Distance à parcourir : 1500 mètres. Corde à droite. 16 partants. Piste en sable fibré (PSF). Etat du terrain : standard. Météo : Temps partiellement ensoleillé (28°). Allocations totales : 52000 € (Vainqueur : 26000 €, 1er accessit : 9880 €, 2ème accessit : 7280 €, 4ème place : 4160 €, 5ème place : 2080 €, 6ème place : 1560 €, 7ème place : 1040 €).

Les interviews des entraîneurs

Ulrich Kerick/Stall Laurus : En dernier lieu, Waleed (n°2) a bien mieux couru que lors de sa sortie précédente dans une épreuve à réclamer. A ce poids, il n’a pas beaucoup de marge. Normalement, 1500 mètres sur le sable fibré, c’est son truc. Logiquement, il est barré pour la victoire mais il pourrait éventuellement compléter la combinaison gagnante de ce quinté du 27 août. Gold Lake (n°14), mon deuxième partant, n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs lors d’un gros handicap disputé sur les 1300 mètres de la piste en sable fibré de Deauville. Ce jour-là, il s’est montré décevant, n’ayant pas de gaz durant le parcours. Cette fois-ci, on le rallonge. Avec un bon parcours, peut-être que cela va mieux aller mais j’aurais préféré le voir dans la deuxième épreuve du handicap divisé avec une décharge, car il est assez facile à monter. Dans ces conditions, il aurait eu une bonne chance. Là, il aura sûrement du mal à tirer son épingle du jeu.

Stéphane Wattel : Massina (n°3) a eu droit a quelques semaines de vacances en sortant de l’hiver et dernièrement, lors de sa deuxième sortie, elle a fourni un bel effort final dans la dernière ligne droite. C’est de bonne augure pour la suite du programme. A ce poids, j’estime qu’elle est capable de participer à l’arrivée d’un tiercé. Maintenant, elle est nantie d’un mauvais numéro de corde ce qui n’est pas un avantage sur ce parcours. (Non-partant)

Doris Schoenherr : Mayleaf Shine (n°4) a toujours couru sur des distances réduites mais j’ai l’impression qu’elle ne veut plus en jouer dans cet exercice. Je tente un essai sur une distance plus longue. Sa valeur correspond à ce qu’elle montre à l’entraînement. Mardi, la jument va découvrir la piste et elle courra son premier quinté+. J’espère qu’elle va nous montrer quelque chose.

Jérôme Reynier : Dégrisement (n°5) vaut mieux que ne l’indique son dernier résultat. Ce jour-là, il faisait très chaud et mon cheval ne supporte pas les fortes chaleurs. Il va voyager vendredi depuis Calas afin d’arriver suffisamment tôt sur Deauville. Il devrait être compétitif selon moi d’autant que la PSF assez rapide devrait jouer en sa faveur. Ascot Spirit (n°8), sa compagne d’écurie, sera nettement mieux sur 1500 mètres ce mardi. Le dernier coup, elle s’est bien défendue mais elle était en surrégime durant toute la course. Et je trouve que le lot était plus relevé ce jour-là qu’il ne le sera dans ce Prix du Havre. A mon avis, elle a le droit de nourrir des ambitions.

Jean-Michel Lefebvre : Dernièrement, Greyway (n°6) a été déclaré non partant car il s’était fait quelques atteintes juste avant la course. Il n’a pas été retardé dans son entraînement. Il affectionne les parcours de vitesse avec un tournant. De plus, il est performant sur cette piste de Deauville. Mon pensionnaire n’a pas beaucoup de marge sur l’échelle des valeurs mais il pourrait, tout de même, figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 27 août.

Myriam Bollack-Badel : Gloria (n°7) me paraît toujours en bonne forme, raison pour laquelle je l’ai déclarée partante dans ce gros handicap. Il m’est toutefois difficile de la recommander chaudement aux turfistes car, si la piste est collante, cela ne lui plaira pas. Au contraire, si la PSF est rapide, elle pourra montrer son vrai visage. Sa présence à l’arrivée de ce tiercé dépendra donc de l’état de la piste.

Jérémy Para : Caliste (n°9) reste sur un bon résultat dans un quinté+. Mardi, il disposera d’une chance régulière ici même si sa marge au poids est inexistante. Selon moi, c’est un placé potentiel à l’issue d’un bon déroulement de course.

Didier Prod’homme : Lors de sa dernière sortie, Nosdargent (n°10) a échoué de peu pour un meilleur classement. Ce jour-là, il a progressé au milieu de la piste alors que les chevaux de tête évoluaient côté corde. On ne peut pas lui reprocher grand-chose cette année. Mon protégé revient sur le sable fibré mais avait bien couru à Cagnes sur cette surface. A mon avis, il a le droit d’obtenir un bon résultat dans ce quinté du 27 août. Vous auriez donc tort de l’écarter de votre prono.

Lucien Van Der Meulen : My Mate (n°11) n’a pas pu galoper aux avant-postes la dernière fois. Or, c’est de cette manière qu’il est le plus performant. Du coup, il ne faut pas le juger sur cette sortie en demi-teinte. Mon élève aime cette piste et il affiche un bon degré de forme à l’entraînement. Avant le coup, on pense qu’il est capable de terminer parmi les trois premiers de ce tiercé.

Hans-Albert Blume : En dernier lieu, Mascalino (n°12) a bien tenu sa partie mais la distance était un peu trop longue avec le parcours en ligne droite. Il sera mieux cette fois-ci sur 1500 mètres avec tournant. J’en attends une bon résultat dans ce quinté+ d’autant que la piste ne lui posera pas de problème particulier.

François Monfort : Charnock Richard (n°13) est un concurrent dur à l’effort et chevronné. Lors d’une récente course pmu, il s’est bien comporté en portant beaucoup de poids. Ce jour-là, il échouait d’assez peu pour le succès. Sa bonne condition physique est toujours d’actualité. Il devrait apprécier les conditions du jour et peut viser un accessit.

Jean-Philippe Sauvage : Saint Pois (n°15) a besoin de me rassurer en compétition mais a l’air d’être en bonne condition physique le matin à l’entraînement. Il vieillit et ce n’est peut-être pas le même cheval que l’an dernier. Mardi, il aura l’avantage d’être bien situé au poids et le parcours sera à son entière convenance. Il n’y a que la compétition qui nous le dira.

Mathieu Boutin : Inséo (n°16) vient de manifester sa forme sur cette piste dans une course officieuse. J’ai mis du temps à l’avoir bien cette année mais c’est chose faite. Maintenant, je ne sais pas si ce récent succès pour lui voir une chance dans une première épreuve de handicap divisé. Il faut voir.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse

Gros handicap en plat ou en steeple chase organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Claude Piersanti et Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette81035137914
Turfomania.fr37516810139
Equidia53871391011
Geny Courses38759111310
Canalturf.com1613351481110
Zeturf.fr351481016913
Radio Balances35813910615
Bilto39851013715
RTL1078593613
Tierce Mag.35713108116

L’analyse du quinté+ par les pronostiqueurs de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit des experts de Paris Turf pour cette course du tiercé quarté quinté du 27 août 2019 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports pmu du Quinté ordre et désordre. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Deauville. Les consultants : Fabrice Archambeau et François Moreau.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les mardis, le départ de la course du quinté du jour sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h50. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Deauville. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques et paris sportifs dont le PMU propose, sur leur site de paris en ligne, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné (de 3 à 9 chevaux associés). Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, elle est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, la mise de base est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d’écurie n’est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est plus un outsider capable de générer de beaux rapports pmu car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Afin d’augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu où le but est de trouver les cinq premiers sans notion d’ordre.

HIPPODROME DE LA CAPELLE – Réunion premium n°2 – Course pmu n°7 (Prix Vieville-Sogedib) – Course F (trot) – Départ prévu aux alentours de 15h31 – Trot attelé – Allocations totales : 23000 € – Distance à parcourir : 2700 mètres – Piste en sable – 13 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 6, 7 et 8 ans, n’ayant pas gagné 106000 € au cours de leur carrière. Deux réunions premium réservées aux trotteurs seront diffusées sur Equidia ce mardi. La première débutera sur l’hippodrome de La Capelle aux alentours de midi et la seconde aura pour cadre la traditionnelle nocturne qui se déroule sur l’hippodrome de Cabourg. C’est dans le nord de la France que se produira DIABLO DE CAPONET (n°6), le cheval du jour de FT. Ce pensionnaire de l’écurie d’Eddy Planchenault participera à la septième course du programme, une course au trot attelé dont le départ sera donné à l’aise de l’autostart. Ayant été mis dans du coton depuis ses premiers pas en compétition (seulement 20 courses au compteur à l’aube de son année de 6 ans), il récompense actuellement son entourage pour sa patience et aligne les bons résultats. Il a, en effet, remporté 4 de ses 5 dernières sorties tout en réalisant des chronos flatteurs. On l’a notamment vu trotter 1’14’0 sur les 2875 mètres corde à gauche de l’hippodrome de Laval, une réduction kilométrique qui lui confère un important retard de gains à combler. On notera également qu’il possède des lignes avec des chevaux de la trempe de Diamond Charm, Diable Ludois, Destin d’Haufor, Dear Lover. Autant de chevaux de qualité qui ont largement répété par la suite. Mardi, ce rejeton de Korean et Naya de Joudes affrontera beaucoup de trotteurs qui n’ont plus de marge sur un parcours sélectif qui correspondra parfaitement à ses aptitudes. De plus, il sera confié à Alexandre Abrivard, un driver qui a déjà gagné deux courses pmu en sa compagnie. Avant le coup, il aura donc de nombreux atouts dans son jeu et il conviendra de suivre sa performance avec un grand intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner au PMU : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En appliquant cette astuce, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également