Quinte du 27 juillet 2019

Pronostic quinté du 27 juillet 2019 – Prix Dominique Savary

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 27 juillet aura comme support le prix Dominique Savary, une course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Enghien Soisy. Cette épreuve de trot attelé, qui sera dotée de 51000 € d’allocations, a réuni 14 chevaux âgés de 7 à 10 ans inclus qui ne doivent pas avoir gagné 220000 € au cours de leur carrière pour être déclarés partants. Tous ces trotteurs s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 2150 mètres corde à gauche de la piste en sable avec un départ derrière l’autostart (8 chevaux en première ligne).

Le favori du pronostic

Jugé sur ses meilleurs titres, CLASSIC HAUFOR (n°2) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce cheval élevé et entraîné par la famille Bigeon est, en classe pure, le meilleur cheval du lot et de loin. Il compte, en effet, peu de courses à son compteur pour un cheval âgé de 7 ans (44 tentatives) et possède, avant le coup, les meilleures lignes. Cette année, il a notamment devancé facilement des chevaux de la trempe de Chini de l’Oison, Brooklyn Blue, Césario Bello, Chtiot de Bellande ou Concerto Cointerie. Autant de trotteurs de qualité qui auraient été plébiscités par les parieurs s’ils avaient été déclarés partants dans cette épreuve au trot attelé. Sa chance est donc de premier ordre. Seul bémol et pas des moindres, ce fils de Jag de Bellouet et Glamour d’Haufor est nettement meilleur sur les parcours de longue haleine manquant cruellement de changement de vitesse. D’ailleurs, il n’a encore jamais rien réussi de bon sur ce type de parcours avec départ lancé (5 disqualifications et 1 dixième place en 6 sorties). Néanmoins, il affrontera un lot largement à sa portée ce samedi et il pourrait parfaitement l’emporter s’il est parvenu à prendre tête et corde avant l’entame du dernier kilomètre. Il sera le favori de ce pronostic même s’il fait surtout figure de coup de poker.

La base incontournable

Plutôt régulier dans ses résultats, BRANDEIS JET (n°6) semble constituer une base incontournable dans ce quinté+. Ce représentant de l’entraînement de Pierre Vercruysse rentre, en effet, aux balances quasiment après chaque sortie (4 accessits et 1 victoire lors de ses sept plus récentes tentatives). Samedi, ce bon finisseur devra certes compter sur un rythme sélectif pour obtenir un bon classement mais, si c’est le cas, il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris hippiques en champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugé sur ses meilleurs titres, CRACK DU TILLET (n°14) semble être le bon tocard de ce quinté du 27 juillet. Ce protégé de Benjamin Goetz obtient de temps à autres de bons résultats dans le sud-ouest de la France. On lui trouve, en effet, quelques lignes avec Andante, Caviar du Vivier, Cronos d’Hameline, Cresta Rossa, Déesse de Guéron, Vatinus Mas et Charme de Star. Autant de chevaux qui auraient eu une bonne chance à défendre dans un lot comme celui-ci. Malgré sa position peu enviable au départ, il pourrait pimenter les rapports pmu en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Jument remarquablement née par Coktail Jet et la bonne Mamaora, COALINGA CITY (n°9) fait preuve d’une louable régularité dans ses performances. Mise au repos après son excellent meeting d’hiver (1 succès et deux accessits en trois sorties, soit 100% de réussite dans les trois premiers), cette pensionnaire de l’écurie de Frédéric Senet vient d’effectuer une probante rentrée sur la piste en herbe de Compiègne. Ce jour-là, elle s’est octroyée la deuxième place d’une course pmu tout en ayant le handicap de rendre 25 mètres, signe qu’elle a d’ores et déjà retrouvé une bonne partie de ses moyens. Mercredi, elle affrontera un lot dans ses cordes et sera confiée aux bons soins de Franck Nivard mais elle s’élancera en deuxième ligne côté corde. Dans ces conditions, on la verra plutôt comme une concurrente capable de jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix Dominique Savary. Les turfistes à la recherche d’un outsider spéculatif pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Plus connue corde à droite, BLACK RAIN (n°1) compte aussi quelques bons classements corde à gauche. Ainsi, voilà quelques mois, elle avait remporté un réclamer sur ce tracé prouvant par là même son aptitude au parcours. Au top de sa forme depuis de nombreux mois, cette élève de Laurent-Claude Abrivard aligne les bons résultats en province et sa bonne forme ne se dément pas. Samedi, elle évoluera en plein dans sa catégorie mais, avec ce numéro coté corde, elle va devoir patienter avant de placer sa pointe de vitesse. La longue ligne droite devrait néanmoins jouer en sa faveur et, si elle peut trouver le passage au moment opportun, elle devrait logiquement prendre une part active à l’arrivée de cette compétition. CHIC ET BELLE (n°7) possède suffisamment de qualité pour rivaliser avec des chevaux de cette trempe. Samedi, cette fille de Look de Star et Marine du Hauzey sera déferrée des 4 pieds pour cet objectif visé de longue date et elle sera associée à Eric Raffin, un driver actuellement en tête au classement du sulky d’or. Elle aura donc quelques atouts dans son jeu et, malgré sa position à l’extérieur derrière l’autostart, elle devrait faire partie de la combinaison gagnante. Avant le coup, on lui accordera donc un large crédit. ALWAYS PERFECT (n°5) n’a plus aucune marge de manoeuvre avec ses gains mais son entourage effectue un long déplacement pour être au départ de cet événement. De plus, il sera confié à Tony Le Beller et déferré des 4 pieds. Autant de signes qui laissent penser qu’il a été préparé avec soin par Eric Prudhon. Bien placé en première ligne derrière la voiture, il aurait été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono. BALLINA D’OURVILLE (n°11) va devoir s’élancer en deuxième ligne derrière Voss Ringeat, un cheval qui n’a pratiquement aucune chance de faire l’arrivée de cet événement. C’est vraiment dommage car elle est tout à fait capable de tirer son épingle du jeu en pareille société. Avant le coup, on la verra donc plutôt comme une jument capable de compléter la combinaison gagnante.

La dernière minute en cas de non-partant

Comme bon nombre de ses adversaires du jour, BELLINO D’AUVRECY (n°4) n’a plus de marge avec ses gains élevés. Il pourrait néanmoins profiter de sa position avantageuse en première ligne pour se mettre en évidence. Avant le coup, la retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 27/07/2019 : 2 – 6 – 14 – 9 – 1 – 7 – 5 – 11

[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Taboola »][/siteorigin_widget]

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les drivers et les entraîneurs ayant, au cours des 12 derniers mois, terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté PMU.

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Franck Nivard (n°9) : 52% de réussite
  • Charles Julien Bigeon (n°2) : 42% de réussite
  • Eric Raffin (n°7) : 41% de réussite
  • Tony Le Beller (n°5) : 41% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°11) : 40% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Frédéric Senet (n°9) : 100% de réussite
  • Christian Bigeon (n°2) : 41% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°11) : 38% de réussite
  • Pierre Vercruysse (n°6) : 35% de réussite
  • Pierre-Alain Rynwalt-Boulard (n°7) : 33% de réussite

Les meilleurs chronos au trot attelé

Ci-dessous, retrouvez les chevaux les plus rapides sur le parcours et ceux qui possèdent le meilleur record.

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Ballina d’Ourville (n°11) : 1’11’3
  • Bel Air (n°13) : 1’11’5
  • Bellino d’Auvrecy (n°4) : 1’11’8
  • Bois du Bosnet (n°10) : 1’11’8
  • Vakato (n°8) : 1’11’9

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Bois du Bosnet (n°10) : 1’12’9
  • Chic et Belle (n°7) : 1’13’0
  • Brandeis Jet (n°6) : 1’13’2
  • Voss Ringeat (n°3) : 1’14’0
  • Vakato (n°8) : 1’14’1

Les conditions de course

Course de trot attelé réservée à des mâles, femelles et hongres âgés de 7 à 10 ans inclus n’ayant pas gagné 220000 € au cours de leur carrière. Distance à parcourir : 2150 mètres. Départ à l’autostart (8 chevaux en première ligne). Corde à gauche. Piste en sable. Bon terrain. 14 partants. Météo : ciel nuageux et averses (22°). Allocations totales : 51000 € (Vainqueur : 22950 €, 1er accessit : 12750 €, 2ème accessit : 7140 €, 4ème place : 4080 €, 5ème place : 2550 €, 6ème place : 1020 €, 7ème place : 510 €).

Les interviews des entraîneurs

Alexandre Abrivard (son driver) : En dernier lieu, Black Rain (n°1) a couru de façon rapprochée et elle n’a pas fourni sa meilleure valeur. Ma jument a repris de la fraîcheur depuis cette sortie en demi-teinte. On a surtout visé les grands prix à main droite cette année. Ici, c’est un engagement à ne pas laisser passer. Elle apprécie les parcours de vitesse et détient une belle chance théorique de participer à l’arrivée de ce quinté du 27 juillet.

Christian Bigeon : Classic Haufor (n°2) rattrape un peu le temps perdu. Mon cheval vient d’aligner deux victoires consécutives sur des tracés corde à droite mais il sera aussi bien à main gauche. La distance est certes un peu courte pour ses réelles aptitudes mais s’il s’élance correctement, il peut aller de l’avant et n’a besoin de personne ensuite. C’est un bel engagement. J’espère qu’il va obtenir un bon résultat dans ce tiercé. Tous les feux sont au vert.

Théophile Loncke : Voss Ringeat (n°3) tarde à retrouver son meilleur niveau. Il paraît de mieux en mieux lors des séances d’entraînement. On ne peut pas laisser passer un tel engagement au plafond des gains. Cela dit, on est toujours à la recherche des bons boutons avec lui. On aurait aussi préféré que ce quinté+ se court sur une distance plus longue. Cette sortie ne va pas lui faire de mal.

Jean-Marc Chaineux : Bellino d’Auvrecy (n°4) ne tient pas dans sa peau à l’heure actuelle. Samedi, il évoluera en plein dans sa catégorie et sera de nouveau mené par David Lefèvre. La distance à parcourir sera dans ses cordes. Il y a quelques clients au départ de ce Prix Dominique Savary dont Classic Haufor et Coalinga City mais si tout se passe bien, mon pensionnaire est en mesure de tirer son épingle du jeu. Je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Eric Prudhon : Always Perfect (n°5) vient d’enchaîner de belles prestations sur le sable et l’herbe. Je le préfère à main gauche. Il ne peut rêver meilleur engagement même si c’est un long déplacement avec la chaleur. Mon élève est au top de sa forme en ce moment. Il est à l’aise sur toutes les distances. Je me déplace avec de solides ambitions pour ce quinté du 27 juillet.

Pierre Vercruysse : Brandeis Jet (n°6) est hyper à l’aise sur l’herbe. Samedi, il va découvrir un engagement idéal à Enghien sans les chevaux âgés de 6 ans. Il faut la courir d’autant qu’on est en première ligne derrière l’autostart. Il est très en forme en ce moment. Il faut lui cacher l’effort un maximum et préserver sa pointe de vitesse pour la dernière ligne droite. A mon avis, il est capable de prendre une part active à l’arrivée de ce tiercé.

François Lemoine (propriétaire) : Chic et Belle (n°7) a été préparée spécialement pour ce quinté+. Ma jument a déjà prouvé sa vitesse. J’espère juste que la piste d’Enghien ne sera pas trop ferme. Déferrée des quatre pieds et associée à Eric Raffin, elle devrait normalement faire partie de la combinaison gagnante de ce quinté+. L’idéal avec elle est d’attendre près des chevaux de tête jusqu’à la sortie du tournant final.

Romain Derieux : Vakato (n°8) a 10 ans et demeure vieillissant mais il garde toujours l’envie de lutter. Il va encore donner son maximum ce samedi. Je n’ai pas trop le choix des engagements. À Enghien, c’est un peu relevé et on a hérité du numéro 8. S’il venait à accrocher une quatrième ou cinquième place, ce serait déjà un très bon résultat. Alpha d’Azif (n°12), son compagnon d’écurie, est très bien le matin à l’entraînement. Dernièrement, il n’était pas à son aise sur l’herbe. C’est une sortie à effacer. Auparavant, il avait été malade. Quand il est en bonne forme, mon cheval est capable de réaliser de belles performances à ce niveau de la compétition. Il sera ferré léger pour l’occasion. Selon moi, il peut faire l’arrivée de ce prix Dominique Savary.

Frédéric Senet : Coalinga City (n°9) a bien couru pour sa rentrée à Compiègne. Elle n’a pas eu une course dure ce jour-là mais il s’agira tout de même pour elle de la fameuse deuxième course après quelques mois d’absence. Ma jument devra également s’élancer en deuxième ligne derrière l’autostart et l’opposition ne sera pas à prendre à la légère. A mon avis, elle n’est cependant pas incapable de prendre une part active à l’arrivée de ce quinté du 27 juillet.

Franck Boismartel : Voilà un mois, Bois du Bosnet (n°10) n’avait jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances mais revenir de l’arrière était délicat. Un mois plus tard aux Sables, mon cheval s’est bien défendu dans une course pmu. Il court à dix jours d’intervalles ce qui le stimule bien. Sachez qu’il affiche un bon niveau de forme au boulot et se plaît sur ce champ de courses. Selon moi, il a le droit d’obtenir un bon résultat dans ce tiercé malgré sa position en seconde ligne. Bel Air (n°13), son compagnon d’entraînement, a connu des problèmes respiratoires que j’ai traités avant sa dernière sortie au trot attelé. Il a couru honnêtement même s’il a terminé avec une roue déjantée. Il découvre ici un meilleur engagement même s’il s’élance en seconde ligne derrière l’autostart. Il est supérieur en valeur pure à mon autre partant mais j’attends qu’il me rassure.

Matthieu Abrivard : En dernier lieu, Ballina d’Ourville (n°11) a très bien tenu sa partie. La distance lui importe peu. C’est surtout le mode de départ et l’autostart qui joue en sa faveur car elle n’est vraiment pas évidente à la volte. Ma jument est en excellente condition physique à l’entraînement. On n’a pas de marge en seconde ligne mais elle est capable de figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté+.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces sites de paris en ligne vous offrent les pronostics hippiques de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU (Pari Mutuel Urbain). Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf dont Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Claude Piersanti et Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette65297101311
Turfomania.fr21467119101
Equidia2195116710
Geny Courses2916751011
Canalturf.com2619115710
Zeturf.fr256191110
Radio Balances2971161514
Bilto6921171510
RTL6125411910
Tierce Mag.267119154

L’analyse du Quinté+ par les pronostiqueurs de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit des experts de Paris Turf pour cette course du tiercé quarté quinté du tiercé quarté quinté du 27 juillet 2019 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports pmu du Quinté ordre et désordre. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Enghien Soisy. Les consultants : Paul-Roland Casabianca et Thierry Carosini.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les samedis, le départ de la course du quinté du jour sera donné en milieu d’après-midi aux alentours de 15h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct de l’hippodrome d’Enghien Soisy. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder cette course événement sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques propose, sur leur site web, un live de toutes les courses pmu du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné (de 3 à 9 chevaux associés). Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, elle est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, la mise de base est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d’écurie n’est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est plus un outsider capable de générer de beaux rapports pmu car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Afin d’augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu où le but est de trouver les cinq premiers sans notion d’ordre.

HIPPODROME D’ENGHIEN SOISY – Réunion premium n°1 – Course n°7 – Départ prévu aux alentours de 17h40 – Trot attelé – Allocations totales : 80000 € – Distance à parcourir : 2150 mètres – Départ à l’autostart (8 chevaux en première ligne) – Piste en sable – 9 partants – Corde à gauche – Pour chevaux âgés de 4 ans ayant gagné au moins 30000 € au cours de leur carrière. Ce sont deux réunions premium réservées aux trotteurs qui seront diffusées sur Equidia ce samedi. La première de ces deux réunions très riches en partants se déroulera sur l’hippodrome d’Enghien avec en point d’orgue, le quinté du jour. L’hippodrome du Mans prendra ensuite le relais en fin d’après-midi pour une semi-nocturne assez intéressante. C’est en région parisienne que se produira MISTER F DAAG (n°8), le cheval du jour de FT. Ce représentant de l’entraînement de Paul Hagoort disputera la septième course du programme, une épreuve de vitesse avec départ à l’autostart. Absent des pistes pendant la première partie de la saison, ce très bon cheval est rapidement retrouvé la plénitude de ses moyens comme le montrent ses deux victoires consécutives acquises en Scandinavie dans des réductions kilométriques flatteuses. Il vient, en effet, de battre son record trottant 1’10’9 sur 1609 mètres, un chrono flatteur pour un cheval âgé de 4 ans. Samedi, il fera son retour sur notre sol et il retrouvera des adversaires qu’il a déjà dominé à la régulière. L’an dernier, on l’avait notamment vu battre Fric du Chêne à quelques reprises lors de ses incursions sur les hippodromes de Vincennes et Enghien Soisy. Son aptitude au tracé est donc avérée. Meilleur que jamais à l’heure actuelle et confié à Robin Bakker, ce fils de Conway Hall et Miss Love devrait logiquement lutter pour la victoire à l’issue d’un parcours sans encombres. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner au PMU : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En appliquant cette astuce, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également