Quinte du 27 juin 2019
/ / Pronostic quinté du 27 juin 2019 – Prix du Palais de Tokyo

Pronostic quinté du 27 juin 2019 – Prix du Palais de Tokyo

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 27 juin aura comme support le Prix du Palais de Tokyo, une course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de ParisLongchamp. Ce gros handicap (référence +22), qui sera doté de 52000 € d’allocations, a réuni 16 partants âgés de 5 ans et plus qui s’affronteront aux alentours de 20h15 sur le parcours des 2400 mètres corde à droite de la piste en gazon, laquelle est annoncée bon souple par France Galop (indice pénétrométrique : 3,4). Avant le coup, cet événement semble encore bien difficile à déchiffrer avec de nombreux chevaux qui ne répètent que trop rarement leur valeur. De plus, la forte chaleur annoncée sur la région parisienne ne devrait rien arranger. Il faudra donc pas mal de chances pour passer à la caisse ce jeudi.

Le favori du pronostic

En très grande forme, LINARDO (n°9) semble tout capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé s’il fournit sa véritable valeur. Ce représentant de la casaque de Gilles Barbarin vient de laisser une très belle impression sur ce parcours des 2400 mètres de ParisLongchamp alors qu’il devait s’élancer avec un mauvais numéro de corde, ce qui l’avait contraint à se tenir loin des chevaux de tête durant le parcours. Ce jour-là, il avait néanmoins refait beaucoup de terrain dans la dernière ligne droite pour s’octroyer une méritoire quatrième place. Jeudi, ce bon finisseur sera mieux placé dans les stalles de départ. Il aura donc toutes les cartes en mains pour renouer avec la victoire. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

En pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle, LOUIS (n°2) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Comme le montre sa récente deuxième place acquise dans un gros handicap analogue, ce pensionnaire de l’écurie de Jutta Mayer a retrouvé la plénitude de ses moyens. Jeudi, il évoluera sur un parcours à son entière convenance. Il compte, en effet, une victoire et une deuxième place en deux sorties sur ce tracé soit 100% de réussite. On notera également qu’il s’élancera avec un numéro de corde très favorable et sera encore monté par Pierre-Charles Boudot, un jockey qui le connaît parfaitement. Avant le coup, ce rejeton de Jukebox Jury et Lilia aura donc de nombreux atouts dans son jeu et il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris hippiques en champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

BID ADIEU (n°3) est certainement appelé à obtenir de bons classements dans cette catégorie dans un futur proche et, avant le coup, il semble être le bon tocard de ce quinté du 27 juin. Venu de Grande-Bretagne, ce fils de Pour Moi et Thoughtless Moment n’a pas tardé à se mettre en évidence prenant une honorable troisième place lors de sa première tentative sur notre sol. Il confirmait ensuite en obtenant le même classement lors d’une course pmu disputée au Petit Port à Nantes. Il échouait ensuite lors d’une course à conditions à Maisons-Laffitte mais ce jour-là, la distance était trop courte pour ses aptitudes. De retour sur 2400 mètres, il pourrait pimenter les rapports pmu à l’occasion de ses premiers pas dans les gros handicaps.

L’outsider spéculatif

WAHIB (n°12) reste sur deux tentatives en demi-teinte sur ce parcours mais il a des excuses à faire valoir. Il a, en effet, joué de malchance ne pouvant pas totalement s’exprimer alors qu’il possédait suffisamment de ressources pour obtenir un meilleur classement. Il ne faut donc pas le condamner sur ces résultats, à première vue, peu flatteurs. Jeudi, cet élève de Patrick Monfort s’élancera avec une bonne position dans les stalles de départ et, s’il bénéficie d’un déroulement de course à son avantage, il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce Prix du Palais de Tokyo. Les turfistes à la recherche d’un outsider spéculatif pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Lors de sa plus récente sortie, alors qu’il venait de prendre la deuxième place d’un gros handicap bien composé et figurait parmi les favoris des parieurs, AS DES FLANDRES (n°6) n’est jamais parvenu à tirer son épingle du jeu terminant dernier décollé du peloton. Cette tentative est sûrement trop mauvaise pour être exacte et il aurait évidemment été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono d’autant qu’il a souvent obtenu de bons résultats sur ce tracé. Avant le coup, on lui accordera donc un certain crédit même si c’est loin d’être un coup sûr. ZAHID (n°7) fait preuve d’une louable régularité dans ses performances rentrant aux balances quasiment après chaque sortie. En pleine forme comme le montre sa dernière sortie et confié aux bons soins de Stéphane Pasquier, cet adepte du bon terrain pourrait se révéler à ce niveau de la compétition. En dernier lieu, FOX TIN (n°4) n’a pu se mettre en évidence mais il avait le handicap de s’élancer tout en dehors de la piste. Confié à maxime Guyon et mieux placé dans les boîtes cette fois-ci, il pourrait se rappeler au bon souvenir des parieurs. QUIET ZAIN (n°11) est sûrement meilleur sur des pistes plus souples mais il vient de faire l’arrivée en bon terrain. De nouveau associé à Mickaël Barzalona, il essaiera de confirmer. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute en cas de non-partant

MISTER SMART (n°1) n’a plus a faire ses preuves en pareille compagnie mais il doit désormais porter pas mal de poids. Jeudi, ce pensionnaire de l’écurie de Carina Fey devra, en effet, porter le top-weight (61,5 kilos). De plus, il devra s’élancer complètement à l’extérieur, ce qui ne va pas lui faciliter la tâche. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 27/06/2019 : 9 – 2 – 3 – 12 – 6 – 7 – 4 – 11

[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Taboola »][/siteorigin_widget]

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les jockeys et les entraîneurs ayant, au cours des 12 derniers mois, terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté PMU.

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Fabien Lefebvre (n°3) : 80% de réussite
  • Stéphane Pasquier (n°7) : 43% de réussite
  • Théo Bachelot (n°5) : 42% de réussite
  • Maxime Guyon (n°4) : 42% de réussite
  • Pierre-Charles Boudot (n°2) : 42% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Carmen Bocskai (n°14) : 50% de réussite
  • Patrick Monfort (n°12) : 43% de réussite
  • Ecurie de Patricia Butel et Jean-Luc Beaunez (n°16) : 35% de réussite
  • Carina Fey (n°1) : 35% de réussite
  • Jutta Mayer (n°2) : 33% de réussite

Les évolutions de poids

En fonction des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, un cheval de courses de galop voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • My Sweet Lord (n°10) : +2,5 kilos
  • Moonwalk Step (n°5) : -0,5 kilo
  • Wahib (n°12) : -0,5 kilo
  • Mister Smart (n°1) : -1 kilo
  • Olympic Torch (n°16) : -4 kilos

N’ayant disputé que des courses pmu jusqu’à présent, Bid Adieu (n°3) et Metramo (n°8) courront ce jeudi le premier gros handicap de leur carrière.

Les conditions de course

Gros handicap (référence +22) réservé à des chevaux entiers, hongres et juments de 5 ans et au-dessus, ayant couru depuis le 1er décembre 2018 inclus. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Distance à parcourir : 2400 mètres. Corde à droite. 16 partants. Piste en gazon. Etat du terrain : bon souple (indice pénétrométrique : 3,4). Météo : Temps ensoleillé (34°). Allocations totales : 52000 € (Vainqueur : 26000 €, 1er accessit : 9880 €, 2ème accessit : 7280 €, 4ème place : 4160 €, 5ème place : 2080 €, 6ème place : 1560 €, 7ème place : 1040 €).

Les interviews des entraîneurs

Carina Fey : Mister Smart (n°1) est un cheval avec un peu de potentiel car il a déjà montré qu’il valait un tel lot. Après, c’est une nouvelle recrue qui vient de rejoindre mon écurie et je ne le connais pas assez pour vraiment juger son état de forme actuel. Je l’ai déclaré partant dans ce quinté du 27 juin afin de le découvrir et de mieux cerner ses possibilités du moment en vue de la suite de son programme.

Jutta Mayer : La dernière fois, Louis (n°2) s’est octroyé le premier accessit d’un gros handicap. Ce jour-là, mon pensionnaire avait son terrain de prédilection et la course a été assez rapide. Il est resté en bonne forme le matin à l’entraînement. A mon avis, il est encore capable de gagner un deuxième tiercé un jour ou l’autre vu sa situation sur l’échelle des valeurs. C’est un adepte des courses rapides et il aime être dans son action. En étant caché, c’est encore mieux. Il est entraîné à Munich où il a commencé à faire chaud lundi. Il part mercredi de bonne heure mais voyage bien.

Guillaume Courbot : Dernièrement, Bid Adieu (n°3) a bien tenu sa partie pour sa première sortie sous ma férule avant de confirmer dans la foulée dans une course pmu. Dernièrement, mon protégé n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs mais la distance à parcourir était trop courte pour ses réelles aptitudes. Il sera plus dans son élément ce jeudi. Il est d’un naturel allant. Il faut donc le voir dans un peloton touffu avec beaucoup de partants. Selon moi, il devrait trouver sa voie dans les quinté+ mais il pourrait toutefois avoir besoin d’y prendre ses marques.

Jess Parize : En dernier lieu, Fox Tin (n°4) n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances. Ce jour-là, mon cheval avait hérité d’un mauvais numéro de corde et nous avons pris le parti de le reprendre en début de course. Cela ne s’est pas bien goupillé ensuite. Je ne lui tiens aucune rigueur de sa relative contre performance car cette sortie ne reflète en aucun cas une baisse de régime de sa part. Avec un bon parcours, je compte le voir conclure parmi les cinq premiers de cet événement.

Tony Castanheira : En dernier lieu, Moonwalk Step (n°5) a très mal couru. C’est incompréhensible par rapport à sa forme du matin à l’entraînement même si je pense qu’il s’est rallongé avec l’âge. A-t-il mal voyagé ? Cela fait deux ou trois courses que je voulais le courir sur 2400 mètres. Je l’ai donc engagé dans ce quinté du 27 juin. Comme les terrains se sont beaucoup raffermis, cela me donnera une idée pour le futur avec les pistes souples qui seront plus à sa convenance.

Philippe Demercastel : En dernier lieu, As des Flandres (n°6) a eu un petit coup de mou, comme nous parfois. Ce n’est pas un cheval que je travaille très dur. Il a autant de boulot que Spirit’s Revench qui s’est imposé récemment. Avant le coup, je pense que mon cheval peut se rappeler au bon souvenir des turfistes d’autant qu’il n’affrontera pas un lot de phénomènes. Seule inquiétude : les grosses chaleurs. Enfin, sachez que j’ai préféré ce tiercé à celui de samedi prochain à Compiègne, afin d’éviter les 4 ans.

Pascal Bary : Zahid (n°7) reste sur une bon résultats obtenu dans un gros handicap. Jeudi, il a tiré un bon numéro dans les stalles de départ. Il est resté en bonne forme mais il faut voir maintenant s’il est capable de faire l’arrivée de ce quinté+ qui se courra sur une distance plus longue qu’en dernier lieu.

Capucine Nicot : Metramo (n°8) a été non partant à La Teste mais il n’y avait rien de méchant. Par le passé, il a eu de gros soucis de tendon et on ne peut pas trop l’entraîner. On le prépare un peu aux courses, en bon terrain. Il n’aime pas le lourd, comme c’était le cas à Dax. Mon cheval n’est pas à 100% de ses capacités physiques mais, comme il montre des qualités, je conseille aux parieurs de mettre une petite pièce à la place car il évoluera sur sa distance de prédilection.

Carlos Maria Serrano Alonso-Villa : On attendait plus de lui lors de ses dernières participations à des gros handicaps mais My Sweet Lord (n°10) a 10 ans. Il vient de renouer avec le succès. Il faut profiter de cette valeur handicap et du fait qu’il aime Longchamp. Le terrain ne sera peut-être assez souple. Désormais, les 2400 mètres sont peut-être un peu courts pour ses aptitutdes. Je pense pourtant qu’il est en mesure d’obtenir un bon résultat dans ce quinté du 27 juin. Il est à Chantilly depuis quelques jours et va y rester.

Gina Rarick : Quiet Zain (n°11) a été rassurant dernièrement sur cette même piste de ParisLongchamp. C’était certes dans une seconde épreuve de handicap divisé mais il n’a plus à faire ses preuves dans les événements. Selon moi, mon cheval est tout à fait capable de conclure parmi les cinq premiers de ce tiercé. Il est resté en très bonne forme le matin au boulot et il sera de nouveau muni d’oeillères australiennes. Je redoute juste les fortes chaleurs.

François Monfort : Wahib (n°12) a souvent joué de malchance ces derniers temps. L’avant-dernière fois, il n’a jamais eu le passage dans l’ultime ligne droite. La dernière fois, il aurait été deuxième ou troisième mais s’est fait stopper par un adversaire dans la phase finale. Au travail, mon pensionnaire est extra, parfait. C’est un peu quand il veut et c’est pour cela qu’il dure longtemps. Il a déjà fait l’arrivée dans de biens meilleurs lots mais je conseille aux parieurs de plutôt le voir comme un cheval capable de prendre la quatrième ou cinquième place de ce quinté+.

Jean-Claude Napoli : Jeudi, j’aurais certes été plus confiant si Maireef (n°13) avait été au départ de la seconde épreuve du handicap divisé. Mais c’est un cheval honnête qui sait s’adapter aux fortes chaleurs et qui voyage bien. Il a certes gagné en terrain lourd mais s’adapte aussi au bon terrain. A mon avis, il peut ambitionner une place dans la combinaison gagnante. (non-partant)

Carmen Bocksai : La dernière fois, Curver (n°14) a fourni une très bonne performance mais le lot sera mieux composé cette fois-ci. Il aime le bon terrain et le tracé de l’hippodrome de ParisLongchamp. Comme il a eu des problèmes de tendon, il avait été longtemps arrêté et nous le ménageons. Il est régulier dans ses résultats tout en faisant attention à sa santé. C’est un cheval qui est facile à monter. Il aura sûrement du mal à gagner cet événement car il aura le voyage dans les jambes mais, pour une place, il a sa chance à ce poids.

Nadine Verheyen : Nous avons été très déçus dernièrement car on pensait finir dans la combinaison gagnante avec Rosamunde (n°15) . Ce jour-là, la jument a été un petit peu gênée puis son jockey n’a pas insisté dans la ligne d’arrivée. Elle a bien récupéré de ses efforts. C’est un essai sur la distance mais Mickaël Barzalona nous a dit qu’on pouvait la rallonger. A Anvers, il ne faisait pas trop chaud en début de semaine. Elle n’est pas gênée par la chaleur et voyagera de nuit. Sachez qu’elle préfère le bon terrain.

Jean-Luc Beaunez : Jeudi, Olympic Torch (n°16) se retrouve finalement en première épreuve du handicap divisé. Dans le second volet, il aurait eu son mot à dire pour une place d’autant qu’ ils sont fort peu au départ. Là, il aura du mal à tirer son épingle du jeu.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces sites de paris en ligne vous offrent les pronostics hippiques de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU (Pari Mutuel Urbain). Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf gratuit dont Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette2496111472
Turfomania.fr6112147349
Equidia92121163104
Geny Courses27694111514
Canalturf.com2976411141
Zeturf.fr2964731110
Radio Balances92671141215
Bilto96247111410
RTL2691134714
Tierce Mag.26941411712

L’analyse du quinté+ par les pronostiqueurs de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit des experts de Paris Turf pour cette course du tiercé quarté quinté du tiercé quarté quinté du 27 juin 2019 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports pmu du Quinté ordre et désordre. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de ParisLongchamp. Les consultants : Mickaël Afriat et Ludovic Conio.


Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les jeudis en semi-nocturne, le départ de la course du quinté du jour sera donné en début de soirée aux alentours de 20h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de ParisLongchamp. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné (de 3 à 9 chevaux associés). Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, elle est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, la mise de base est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d’écurie n’est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est plus un outsider capable de générer de beaux rapports pmu car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Afin d’augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu où le but est de trouver les cinq premiers sans notion d’ordre.

HIPPODROME DE LAVAL – Réunion premium n°4 – Course pmu n°1 (Prix de la Côte de Jade ) – Départ prévu aux alentours de 16h15 – Trot attelé – Allocations totales : 24000 € – Distance à parcourir : 2875 mètres – Piste en sable – 14 partants – Corde à gauche – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 5 ans inclus n’ayant pas gagné 71000 € au cours de leur carrière. Avec deux réunions premium réservées aux trotteurs, le programme sera attrayant ce mercredi. Au cours de la matinée, l’hippodrome de Vichy ouvrira le bal avec une réunion assez intéressante et riche en partants. L’hippodrome de Laval prendra ensuite le relais en milieu d’après-midi et, là aussi, les compétitions seront très intéressantes tant sur le plan du jeu que d’un point de vue purement sportif. C’est sur cette piste sélective que se produira ECLAT DU BUISSON (n°12), le cheval du jour de FT. Ce représentant de l’entraînement de Loic Chaudet disputera l’épreuve d’ouverture, un course pmu où il sera idéalement engagé au plafond des gains. En consultant sa musique récente, on peut s’apercevoir qu’il ne reste pas sur des performances très reluisantes mai, à y regarder de plus près, il a souvent beaucoup mieux couru que ne l’indique ses récents résultats. Par exemple, lors de son antépénultième tentative, il avait vraiment joué de malchance ne pouvant s’exprimer derrière le cheval de tête alors qu’il possédait énormément de ressources. Ce jour-là, il faisait jeu égal avec Etoile de Quesny et Eagle Meslois, deux trotteurs qui ont ensuite fait l’arrivée en région parisienne. Par la suite, le cheval entraîné par Pierre Belloche s’est, en effet, octroyé une probante deuxième place sur l’hippodrome d’Enghien tandis que la jument de la famille Thomain gagnait une course pmu à Vincennes. La ligne est donc particulièrement favorable. On notera également qu’il n’a pas été très bien drivé lors de sa plus récente sortie à saint-Malo. Ce jour-là, il a été pénalisé par le manque de rythme et son driver a préféré rester enfermé jusqu’à la sortie du tournant final. Evidemment, il a eu ensuite beaucoup de mal à trouver l’ouverture dans la ligne d’arrivée mais son effort final n’est toutefois pas passé inaperçu. Jeudi, ce rejeton de Scipion du Goutier et Maunie du Buisson va découvrir des conditions de course idéales étant bien engagé au plafond des gains et son entraîneur s’est attaché les services de Matthieu Abrivard, un driver toujours très habile avec ce genre de chevaux qui doivent courir cachés. Avant le coup, il aura donc pas mal d’atouts dans son jeu et il conviendra de suivre sa performance avec un certain intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner au PMU : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En appliquant cette astuce, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également