Quinte du 28 juillet 2019

Pronostic quinté du 28 juillet 2019 – Grand Handicap des Collectivités Locales

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 28 juillet aura comme support le Grand Handicap des Collectivités Locales, une course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Deauville. Ce gros handicap (référence +17) de niveau classe 3, qui sera doté de 70000 € d’allocations, a réuni 16 partants âgés de 4 ans et plus qui s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 1900 mètres corde à droite de la piste en sable fibré. Avant le coup, les possibilités sont vraiment nombreuses et ce sera un peu à chacun les siens.

Le favori du pronostic

Véritable spécialiste de cette surface, JUST SHERRY (n°11) semble tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Depuis son arrivée sur notre sol, cette jument entraînée par le redoutable Edouard Monfort a obtenu d’excellents classements lorsqu’elle a couru sur le sable fibré. Elle compte, en effet, 2 victoires et une deuxième place en trois tentatives, soit 100% de réussite dans les trois premiers. On notera également qu’elle n’avait pas été ridicule pour ses premiers pas dans les gros handicaps voilà quelques semaines. Ce jour-là, elle s’octroyait une honorable septième place tout en portant un lourd fardeau (60,5 kilos). Mise au repos après cette sortie, elle vient d’effectuer une rentrée victorieuse à Pornichet. Sa forme est donc au beau fixe avant de participer à cette compétition. Plutôt gâtée par le tirage au sort des places à la corde, elle pourrait doubler la mise à l’issue d’un bon déroulement de course. Elle sera la favorite de ce pronostic.

La base incontournable

Véritable modèle de régularité, EL MANIFICO (n°13) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Ce cheval entraîné par David Smaga rentre, en effet, aux balances quasiment après chaque course. Vainqueur d’un événement au printemps, il a prouvé par la suite qu’il était encore compétitif à ce niveau en obtenant deux excellentes deuxièmes places dans des gros handicaps analogues. Dimanche, il ne sera pas contrarié par le sable fibré et aura l’avantage des’élancer avec un bon numéro dans les stalles. Il ne sera certes pas confié à Stéphane Pasquier mais Alexis Badel s’est déjà imposé en sa compagnie. Ce rejeton de High Chaparral et Envoûtement ne perd donc pas au change et il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les parieurs qui aiment jouer en champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Plutôt gâté par le tirage au sort des places dans les stalles de départ, ECHAUFFOUR (n°14) semble être le bon tocard de ce quinté du 28 juillet. Cet ancien représentant de la casaque de Gérard Augustin-Normand vient de changer d’écurie suite à sa dernière sortie dans un réclamer et son nouvel environnement pourrait lui avoir permis de reprendre du moral. Affublé d’un poids qui lui laisse toutes ses chances pour ses débuts dans les gros handicaps, il n’y aurait rien de surprenant à le voir pimenter les rapports pmu en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

MAGARI (n°1) est toujours très performant sur ce parcours. Ce représentant de l’entraînement de Charley Rossi compte, en effet, deux victoires, un accessit d’honneur et une quatrième place en 4 sorties sur ce tracé des 1900 mètres corde à droite de la PSF de Deauville. L’an dernier, il avait d’ailleurs remporté la précédente édition de ce gros handicap. Dimanche, il se présentera avec une situation au poids moins favorable que l’an passé mais il abordera cette compétition avec un moral au beau fixe et aura l’avantage d’être associé à Christophe Soumillon. Nanti d’un numéro de corde correct, ce fils de Denon et Shakila pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce Grand Handicap des Collectivités Locales malgré son top-weight (60,5 kilos). Les turfistes à la recherche d’un outsider spéculatif pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

LADY SIDNEY (n°5) fait partie des chances régulières de cette compétition. De retour dans les gros handicaps avec une meilleur situation au poids, cette élève de Romain Le Dren Doleuze pourrait se rappeler au bon souvenir des turfistes d’autant que son aptitude au parcours est largement avérée. Avant le coup, on lui accordera un large crédit. BID ADIEU (n°8) vient de renouer avec la victoire à l’occasion d’un gros handicap qui se courait sur l’hippodrome de ParisLongchamp. Ce jour-là, il s’imposait de bout en bout après avoir rapidement pris tête et corde. Dimanche, ce protégé de Guillaume Courbot se présentera avec une situation au poids moins favorable ayant été pénalisé de 3,5 kilos pour ce succès. De plus, il va changer totalement de registre passant du gazon au sable fibré. On notera néanmoins qu’il s’est déjà bien comporté sur cette surface par le passé obtenant deux accessits et une victoire en trois sorties. Nanti d’un bon numéro de corde, il aurait été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono car il pourrait conserver une quatrième ou cinquième place. RIZZICHOP (n°10) est un attentiste qui a besoin d’un parcours caché pour donner sa pleine mesure. Il devra donc compter sur les aléas pour obtenir un bon résultat mais il a parfaitement sa place à l’arrivée si c’est le cas. Lors de ses premiers pas dans cette catégorie, FICELLE DU HOULEY (n°3) avait bien tenu sa partie. Ce jour-là, cette élève de Yann Barberot s’était octroyée une bonne quatrième place sans avoir trop de marge. Malgré son mauvais numéro dans les stalles, cette bonne finisseuse pourrait compléter la combinaison gagnante à l’issue d’un bon déroulement de course. On aurait pu en citer d’autres.

La dernière minute en cas de non-partant

MARSHALL LESSING (n°12) semble plutôt bien placé sur l’échelle des valeurs lorsque l’on analyse ses résultats. Ce pensionnaire de l’écurie de Christophe Lotoux va, en effet, retrouver bon nombre d’adversaires avec un net avantage au poids. En théorie, il est donc loin de constituer une impossibilité à ce niveau de la compétition. Il avait d’ailleurs bien tenu sa partie lors de sa dernière tentative au printemps franchissant le poteau d’arrivée en sixième position dans un gros handicap. Pas des mieux placé dans les stalles de départ et pas revu en piste depuis cette honorable performance, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 28/07/2019 : 11 – 13 – 14 – 1 – 5 – 8 – 10 – 3

[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Taboola »][/siteorigin_widget]

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les jockeys et les entraîneurs ayant, au cours des 12 derniers mois, terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté PMU.

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Fabien Lefebvre (n°8) : 57% de réussite
  • Christophe Soumillon (n°1) : 45% de réussite
  • Pierre-Charles Boudot (n°11) : 42% de réussite
  • Stéphane Pasquier (n°7) : 42% de réussite
  • Alexis Badel (n°13) : 41% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Edouard Monfort (n°11) : 75% de réussite
  • Mikel Delzangles (n°7) : 58% de réussite
  • Guillaume Courbot (n°8) : 50% de réussite
  • Romain Le Dren Doleuze (n°5) : 45% de réussite
  • Yann Barberot (n°3) : 45% de réussite

Les évolutions de poids

En fonction des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, un cheval de courses de galop voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Sayann (n°2) : +4 kilos
  • Bid Adieu (n°8) : +3,5 kilos
  • Ego Dancer (n°7) : +3 kilos
  • Amirvann (n°9) : +3 kilos
  • Lanana (n°16) : -0,5 kilo
  • Magari (n°1) : -1 kilo
  • Allez Henri (n°6) : -2 kilos
  • Khochenko (n°15) : -2,5 kilos
  • Lady Sidney (n°5) : -3 kilos

N’ayant disputé que des courses pmu jusqu’à présent, Echauffour (n°14) courra ce dimanche le premier gros handicap de sa carrière.

Les conditions de course

Gros handicap (référence +17) de niveau classe 3 réservé à des chevaux entiers, hongres et juments de 4 ans et au-dessus ayant couru cette année. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Distance à parcourir : 1900 mètres. Corde à droite. 16 partants. Piste en sable fibré. Etat du terrain : standard. Météo : Temps partiellement ensoleillé (22°). Allocations totales : 70000 € (Vainqueur : 35000 €, 1er accessit : 13300 €, 2ème accessit : 9800 €, 4ème place : 5600 €, 5ème place : 2800 €, 6ème place : 2100 €, 7ème place : 1400 €).

Les interviews des entraîneurs

Charley Rossi : En dernier lieu, Magari (n°1) a prouvé sa bonne condition physique en gagnant une course pmu. Mon cheval retrouve les gros handicaps ce coup-ci. C’est le tenant du titre, étant pris cette saison un kilo plus haut sur l’échelle des poids par rapport à l’année dernière. Je le trouve physiquement aussi bien que l’an passé à pareille époque. Ce quinté du 28 juillet est évidemment un objectif coché de longue date dans son programme.

Frédéric Rossi : Sayann (n°2) revient dans les événements. Sa situation sur l’échelle des valeurs s’est sensiblement détériorée suite à son fructueux début de saison. Dimanche, mon pensionnaire devrait apprécier le tracé de l’hippodrome de Deauville et il me paraît en bonne forme le matin à l’entraînement. On va bien voir s’il est capable d’obtenir un bon résultat dans ce tiercé. Avant le coup, je recommande aux parieurs de l’envisager plutôt pour une place que pour la victoire.

Yann Barberot : Ficelle du Houley (n°3) reste sur une sortie un peu décevante dans une Listed-race. Je l’ai trouvée un peu défraîchie ce jour-là. Donc, on lui a laissé un peu de temps pour recharger ses batteries et elle semble désormais en meilleure condition physique. Comme elle travaille sur la piste en sable fibré, je ne suis pas trop inquiet sur le fait qu’elle la découvre en compétition. Comme elle doit courir cachée et venir en dehors, son numéro de corde est favorable. J’espère qu’elle va participer à l’arrivée de ce quinté+. Vous auriez tort de l’éliminer de votre prono.

Jérôme Reynier : Crépusculedesdieux (n°4) est irréprochable cette saison. Mon élève vient de très bien tenir sa partie dans le Grand Prix de Marseille-Vivaux et arrive sur la côte normande avec un moral au beau fixe. Selon moi, il est compétitif à cette valeur, affectionne ce tracé et s’entend parfaitement avec son jockey, Maxime Guyon. Dès lors, tous les paramètres sont réunis pour obtienne un bon résultats dans ce Grand Handicap des Collectivités Locales. Tous les feux sont au vert.

Romain Le Dren Doleuze : Après une belle saison 2018 à ce niveau de la compétition, Lady Sidney (n°5) s’est bien défendue au niveau supérieur. Depuis, sa valeur a été revue à la baisse par le handicapeur et, à ce poids, je la pense compétitive pour un bon classement. De plus, elle se plaît sur ce tracé. Dès lors, elle devrait logiquement faire partie de la combinaison gagnante de ce quinté du 28 juillet. Je vous conseille donc de lui accorder un large crédit.

Didier Prod’homme : Allez Henri (n°6) a bénéficié d’un break ce printemps. Dernièrement, il a fourni une bonne prestation le jour de sa rentrée dans une épreuve à réclamer. A la valeur qui est la sienne, sa marge est inexistante. Sachez que le cheval est bien le matin au boulot. Il apprécie la piste en sable fibré à condition qu’elle soit galopante. C’est d’ailleurs un vrai spécialiste de cette surface. Comme il se monte près des chevaux de tête, son mauvais numéro de corde ne jouera pas en sa faveur.

Mikel Delzangles : Lors de sa plus récente sortie, Ego Dancer (n°7) a gagné un tiercé. Elle a été pénalisée par le handicapeur et ce gros handicap est une suite logique dans son programme. Dimanche, ma jument retrouvera le sable fibré, une surface sur laquelle elle n’avait pas mal couru l’an passé. La baisse des températures en Normandie est une bonne chose pour elle car cette adepte du bon terrain apprécierait une PSF pas trop pénible.

Guillaume Courbot : Bid Adieu (n°8) m’avait un peu refroidi fin juin à ParisLongchamp car on n’avait pas l’habitude de le voir si peu allant. La dernière fois, il a remis les pendules à l’heure. Les données changent dimanche. Comment va-t-il réagir sur cette surface et va-t-il supporter sa pénalisation infligée par le handicapeur ?… Sachez néanmoins qu’il a bien travaillé, étant resté dans le même état de forme que l’autre jour. Avant le coup, je pense qu’il est en mesure de prendre une part active à l’arrivée de ce quinté+ mais, pour la victoire, c’est autre chose.

Stéphane Wattel : Amirvann (n°9) n’a pas été revu en compétition depuis deux mois. Il a eu le mérite de remporter son gros handicap et, lui qui apprécie aussi la PSF, n’avait pas d’engagements favorables avant cet événement. Cette piste étant assez mauvaise en été, avec beaucoup de projections, j’espère que cela ne va pas trop déranger cet attentiste. Évidemment, il n’a plus de marge au poids mais je pense que le handicapeur le prend à sa juste valeur.

Olivier Trigodet : Rizzichop (n°10) a gardé bon moral cette année. Ses dernières performances sont excellentes. Il affectionne le tracé deauvillais comme le prouve sa très bonne quatrième place dans cette même tiercé l’an dernier. Actuellement en pleine forme, on effectue le déplacement avec de logiques ambitions.

Edouard Monfort : Just Sherry (n°11) vient de reprendre du moral en gagnant une course pmu. Depuis, elle est en pleine possession de ses moyens et pour son retour dans un gros handicap, j’en escompte une bon résultat. De plus, elle s’est déjà illustrée sur ce parcours et à cette valeur, elle est, selon moi, capable de se placer parmi les cinq premiers de ce quinté du 28 juillet.

Christophe Lotoux : Marshall Lessing (n°12) est un cheval honnête qui affiche de bonnes performances récentes mais sur 2400 mètres. Comme je n’ai rien à courir pendant pas mal de semaines sur cette distance, on l’a déclaré partant dans ce quinté+. La distance est sûrement un peu courte pour ses aptitudes. Mon cheval s’adapte bien à cette piste en hiver mais je ne sais pas s’il fera aussi bien durant l’été. Avant le coup, il n’a aucune marge au poids. On espère prendre une allocation.

David Smaga : En dernier lieu, Il Manifico (n°13) a couru une nouvelle fois très honorablement. Il ne lui a pas manqué grand-chose pour qu’il puisse enlever un nouveau gros handicap. Le changement de surface n’est pas gênant car il a déjà bien couru sur le sable. Une seule petite réserve, cet engagement vient un peu vite dans son programme. Il se présente, en effet, à deux semaines d’intervalle.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Claude Piersanti et Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette13541311107
Turfomania.fr35471311101
Equidia13311145910
Geny Courses93131051147
Canalturf.com5411039137
Zeturf.fr3134110759
Radio Balances1359131024
Bilto1315497310
RTL9133157411
Tierce Mag.4113537910

L’analyse du quinté+ par les pronostiqueurs de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit des experts de Paris Turf pour cette course du tiercé quarté quinté du 28 juillet 2019 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports pmu du Quinté ordre et désordre. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Deauville. Les consultants : Damien Bazerque et Jonathan Macé.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les dimanches, le départ de la course du quinté du jour sera donné en milieu d’après-midi aux alentours de 15h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Deauville. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné (de 3 à 9 chevaux associés). Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, elle est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, la mise de base est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d’écurie n’est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est plus un outsider capable de générer de beaux rapports pmu car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Afin d’augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu où le but est de trouver les cinq premiers sans notion d’ordre.

HIPPODROME D’ENGHIEN – Réunion premium n°4 – Course pmu n°5 (Prix de Jonquières) – Course B (trot) – Départ prévu aux alentours de 14h17 – Trot attelé – Allocations totales : 44000 € – Distance à parcourir : 2875 mètres – Piste en sable – 10 partants – Corde à gauche – Pour poulains entiers et hongres âgés de 4 ans ayant gagné au moins 20000 € mais pas 115000 € au cours de leur carrière. Deux réunions premium réservées aux trotteurs seront diffusées sur Equidia ce dimanche. La première débutera sur l’hippodrome d’Enghien aux alentours de midi et la seconde aura pour cadre la traditionnelle réunion du Trophée Vert. C’est en région parisienne que se produira FABULOUS DREAM (n°9), le cheval du jour de FT. Ce fils de Royal Dream et Story Charm disputera la cinquième course du programme, une belle épreuve pour chevaux âgés de 4 ans. Passé des boxes de Philippe Moulin à ceux de Luc Roelens voilà moins d’un an, il avait rapidement fait plaisir à son nouvel entourage en gagnant deux courses pmu d’entrée de jeu. Présenté au trot monté durant le meeting d’hiver, il a rapidement montré de réelles capacités pour cette discipline en obtenant des accessits derrière des chevaux de la trempe de Flicka de Blary et Freeman de Houelle, futurs deuxième et troisième du Prix du Président de la République. Pas revu en piste depuis son échec dans ce grand classique, il fera son retour au sulky à l’occasion de ce bel engagement au plafond des gains face à des adversaires qu’il a déjà devancé par le passé. Déferré des postérieurs et confié à Franck Ouvrie, il pourrait se rappeler au bon souvenir des parieurs ce dimanche d’autant qu’il retrouvera l’hippodrome d’Enghien Soisy, un champ de courses qui lui a déjà permis d’obtenir de bons résultats (2 accessits en trois tentatives). On suivra donc sa performance avec un certain intérêt même si c’est loin d’être un coup sûr gagnant.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner au PMU : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En appliquant cette astuce, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également