Quinte du 28 septembre 2019
/ / Pronostic quinté du 28 septembre 2019 – Prix Violon II

Pronostic quinté du 28 septembre 2019 – Prix Violon II

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce quinté du samedi 28 septembre aura comme support le Prix Violon II, une course de steeple chase inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Auteuil. Ce gros handicap (référence +9), qui sera doté de 105000 € d’allocations, a réuni 16 partants âgés de 5 ans qui s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 4400 mètres corde à droite de la piste en gazon, laquelle est annoncée très souple par France Galop (indice pénétrométrique : 3,9).

Le favori du pronostic

Auteur d’une bonne performance le jour de sa rentrée, DAKAR (n°11) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé s’il fournit sa meilleure valeur. Alors qu’il n’avait pas été revu en piste depuis sa deuxième place acquise au printemps dans un gros handicap, cet élève de François-Marie Cottin s’est, en effet, bien comporté lors de son retour à la compétition. Ce jour-là, au terme d’un bon effort final, il s’emparait de la troisième place d’une épreuve disputée sur le parcours qui nous intéresse terminant à une encolure du cheval entraîné par la famille Leenders. Sa forme est donc au beau fixe en cette deuxième partie de saison et ses lignes plaident également en sa faveur. Très bien placé au poids, il devrait logiquement ouvrir son palmarès. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Très régulier dans ses performances, VIC ROYAL (n°7) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Ce pensionnaire de l’écurie de Julien Mérienne rentre, en effet, aux balances quasiment après chaque sortie et ce, quel que soit l’hippodrome où il se produit. Samedi, ce rejeton de Malinas et Faste Royale se présentera en condition physique avancée contrairement à pas mal de ses adversaires du jour et l’état du terrain sera à son entière convenance. On notera également qu’il évoluera sur un parcours de longue haleine qui lui a déjà permis d’obtenir de bons résultats (voir sa cinquième place obtenue l’an dernier dans cette même épreuve). Avant le coup, il aura donc pas mal d’atouts dans son jeu. Associé à Adrien Merienne, un jockey qui le connaît parfaitement, il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les parieurs qui aiment jouer en champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugée sur ses meilleurs titres, GUYONNE (n°12) semble être le bon tocard de ce quinté du 28 septembre. Dernièrement, cette compagne d’écurie de notre préféré n’a pas montré son meilleur visage étant incapable de terminer le parcours alors qu’elle faisait partie des favoris. Elle vaut pourtant mieux que cela si son se fie à ses résultats obtenus précédemment dans des lots analogues. Cette fille de Nombre Premier et Gymnote avait, en effet, bien tenu sa partie à plusieurs reprises durant le premier semestre 2019 prenant notamment la quatrième place d’un gros handicap disputé sur cet hippodrome de la Butte Mortemart. Sa chance théorique sera donc bien réelle ce samedi et on ne la condamnera évidemment pas sur sa dernière sortie où elle était sûrement à court de préparation. Bien placée au poids dans le bas du tableau (62 kilos), elle pourrait parfaitement pimenter les rapports pmu en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Alors qu’il n’avait pas couru depuis plusieurs mois, GASTI GRETI (n°4) vient de s’octroyer la deuxième place d’une course pmu disputée sur ce tracé prouvant, par là même, son aptitude au parcours. Avant cette bonne prestation, ce protégé de la famille Leenders avait aligné les bons résultats durant le printemps à Auteuil dominant quelques uns de ses adversaires du jour. Samedi, ce fils de Great Pretender et Chrisleen affrontera donc un lot dans ses cordes et, à la faveur de quelques progrès, il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de cet événement. Les turfistes à la recherche d’un outsider spéculatif pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

En dernier lieu, SAINTKADAM (n°3) n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances mais, ce jour-là, ce pensionnaire de l’écurie d’Arnaud Chaillé-Chaillé effectuait sa rentrée après avoir été mis sur la touche au printemps dernier. On ne le condamnera évidemment pas sur cette sortie en demi-tente d’autant qu’il a largement prouvé sa compétitivité à ce niveau. En début de saison, on lui trouve notamment une bonne deuxième place dans un gros handicap analogue. En cette occasion, il s’intercalait entre Boy de Balme et Babbo Natale, deux chevaux qui auraient été plébiscités par les turfistes s’ils avaient été déclarés partants ce samedi. Sa chance théorique sera donc de premier ordre dans cet événement et il pourrait parfaitement tirer son épingle du jeu à la faveur de quelques progrès. Avant le coup, on lui accordera un très large crédit.

Agé de 5 ans, EDDY BLUES (n°2) semble meilleur que jamais à l’heure actuelle. Alors qu’il venait de bien courir en province pour sa rentrée (2ème), ce représentant de la casaque de la famille Papot vient d’ouvrir son palmarès à Auteuil en gagnant de bout en bout une course pmu. En pleine possession de ses moyens et présenté par François Nicolle, un entraîneur redoutable, il conviendra de lui accorder une note de méfiance malgré une situation sur l’échelle des valeurs peu enviable.

Ayant souvent fait jeu égal par le passé, POLINUIT (n°13) et VIF ARDENT (n°9) semblent indissociables au papier mais, avant le coup, ce sont plutôt des chances secondaires. Le lot n’ayant vraiment rien d’extraordinaire, ils pourraient néanmoins compléter la combinaison gagnante si quelques uns de chevaux les plus joués ne fournissent par leur véritable valeur.

La dernière minute en cas de non-partant

Cheval bien connu des parieurs, CAFERTITI (n°1) est, en classe pure, loin de constituer une impossibilité pour les premières places mais il fera sa rentrée après plusieurs mois d’absence tout en devant porter le top-weight (73 kilos). Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 28/09/2019 : 11 – 7 – 12 – 4 – 3 – 2 – 13 – 9

[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Taboola »][/siteorigin_widget]

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les jockeys et les entraîneurs participant à ce gros handicap et ayant, au cours des 12 derniers mois, terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté PMU.

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Adrien Merienne (n°7) : 55% de réussite
  • Régis Schmidlin (n°1) : 48% de réussite
  • Geoffrey Ré (n°6) : 41% de réussite
  • Ludovic Philipperon (n°10) : 40% de réussite
  • Baptiste Meme (n°14) : 38% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Julien Mérienne (n°7) : 46% de réussite
  • François Nicolle (n°13, n°2) : 45% de réussite
  • Ecurie Etienne et Grégoire Leenders (n°4) : 40% de réussite
  • François-Marie Cottin (n°12, n°11, n°1) : 35% de réussite
  • Arnaud Chaillé-Chaillé (n°3) : 33% de réussite

Les évolutions de poids

En fonction des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, un cheval de courses de galop voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Cafertiti (n°1) : +4 kilos
  • Eddy Blues (n°2) : -1 kilo
  • Daim Pierji (n°15) : -1 kilo
  • Diamond Charm (n°5) : -2 kilos
  • Eniocanto (n°6) : -2 kilos

Les conditions de course

Gros handicap (référence +9) réservé à des chevaux âgés de 5 ans et plus, ayant couru depuis le 1er janvier de l’année dernière inclus et ayant, lors de l’une de leurs six dernières courses en obstacles, soit été classés dans les sept premiers d’une course pmu, soit ayant reçu une allocation de 7500 €, soit été classés dans les trois premiers d’un prix (à réclamer excepté) couru sur un hippodrome de première catégorie. La référence de cette épreuve sera éventuellement remontée à la déclaration des partants probables afin que le top-weight soit fixé à 72 kilos. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. Steeple-chase. Distance à parcourir : 4400 mètres. Corde à gauche. 16 partants. Piste en gazon. Etat du terrain : très souple (indice pénétrométrique : 3,9). Météo : Temps nuageux dans l’ensemble (19°). Allocations totales : 105000 € (Vainqueur : 47250 €, 1er accessit : 23100 €, 2ème accessit : 13650 €, 4ème place : 9450 €, 5ème place : 5250 €, 6ème place : 3675 €, 7ème place : 2625 €).

Les interviews des entraîneurs

François-Marie Cottin : Cafertiti (n°1) effectuera sa rentrée ce samedi. C’est un cheval qui n’a plus à faire ses preuves dans les gros handicaps. Mon pensionnaire a du travail derrière lui pour cette reprise de contact avec la compétition et il n’est pas gêné par les pistes assouplies. Il a donc des arguments à faire valoir même si effectuer une course de rentrée en portant 72 kilos n’a rien d’une sinécure. Dakar (n°11) vient de fournir une bonne rentrée sur cette piste d’Auteuil. L’état du terrain ne devait pas le rebuter. Avec 9 kilos d’écart et une couse récente dans les jambes, il a pas mal d’atouts vis à vis de son compagnon d’écurie qui portera le top-weight. À condition bien sûr de ne pas subir le contrecoup de sa bonne reprise de contact avec la compétition. Guyonne (n°12) n’a été que l’ombre d’elle-même le jour de sa rentrée. Ce mauvais résultat ne reflète en rien sa véritable valeur. Le matin à l’entraînement, elle me paraît en bonne condition physique. Voilà pourquoi je l’ai déclarée partante dans ce quinté du 28 septembre avec l’espoir de la voir se rappeler au bon souvenir des parieurs. J’espère toutefois que la piste ne sera pas trop profonde car les terrains lourds ne sont pas sa tasse de thé.

François Nicolle : Eddy Blues (n°2) reste sur un probant succès dans une course pmu disputée sur cet hippodrome d’Auteuil. Ce jour-là, les conditions étaient différentes notamment en termes de terrain. Samedi, les données changent. La distance plus longue ne devrait toutefois pas l’empêcher de participer à l’arrivée de ce tiercé. C’est un bon sauteur très aérien qui pourrait, selon moi, être gêné par une piste collante. Polinuit (n°13), mon autre partant, possède beaucoup de fond. Il n’a pas encore obtenu de bons résultats sur la Butte Mortemart mais ne je vois pas pourquoi il ne s’adapterait pas au tracé de ce champ de courses. Il n’a pas beaucoup de vitesse mais de l’abattage. Il peut mettre à profit le petit poids qu’il aura à porter ici pour tirer son épingle du jeu d’autant qu’un terrain assoupli devrait l’aider.

Arnaud Chaillé-Chaillé : En dernier lieu, Saintkadam (n°3) a été pris de vitesse durant toute la course. Samedi, même s’il aura encore besoin de compétition pour arriver au top de sa forme, mon pensionnaire  devrait trouver une piste bien plus souple, ce qui jouera en sa faveur. À cette valeur handicap, il est capable de figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté+.

Grégoire Leenders : Gasti Greti (n°4) nous fait plaisir cette saison. D’une part, car il a réalisé de bonnes performances et d’autre part, car le travail du matin a payé. Il est plus maniable et peut désormais tenir la distance. Il est en plaine forme et compétitif à ce poids, même s’il y a des adversaires de qualité. Selon moi, il est en mesure de prendre une part active à l’arrivée de ce prix Violon II. Tous les feux sont au vert.

Jean-Luc Beaunez : Eniocanto (n°6) a été pris de vitesse lors de ses sorties du printemps sur les balais. On a choisi de l’orienter sur le steeple chase cet automne. Son retour sur les gros obstacles a été plutôt encourageant. Le rythme est moins sélectif en steeple et l’arrivée des pluies profitable pour lui. A mon avis, il peut ambitionner une place parmi les cinq premiers de ce quinté du 28 septembre. Vif Ardent (n°9), mon autre partant, a été redirigé vers les courses à réclamer. Il reste d’ailleurs sur des sorties encourageantes dans cette catégorie. C’est un cheval assez nonchalant et le fait de courir régulièrement n’est pas un souci. Une piste profonde l’aiderait dans sa tâche. Avant le coup, on vise une allocation.

Julien Mérienne : Lors de sa plus récente tentative, Vic Royal (n°7) a été impressionnant. Mon cheval a terminé dans les sept premiers lors de ses 24 dernières courses. Le matin au travail, il n’est pas très démonstratif mais on a nos repères. Il aurait dû courir le Grand steeple de Clairefontaine mais il avait marché sur un caillou. Seul le terrain collant pourrait l’empêcher d’obtenir un bon résultat dans ce tiercé. Je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Jacques Bigot : Bargain (n°8) m’a plus que déçu lors du 1er semestre 2019, ça s’est mal passé dans l’ensemble. Il a été prêt beaucoup trop tôt et, dès que c’est gras, il pédale dans la semoule. J’ai donc dû attendre. J’espère que le terrain va rester bon samedi. Il est très délicat. Il a beaucoup travaillé pour préparer ce quinté+ et il est prêt à défendre ses chances. C’est un cheval qui court bien frais.

Richard Chotard : En dernier lieu, Eris (n°10) a justifié ma confiance d’avant-course en se comportant très bien à Clairefontaine. Elle va découvrir le steeple-chase d’Auteuil à l’occasion de ce quinté du 28 septembre mais cela ne m’inquiète pas outre mesure. C’est une bonne sauteuse qui va apprécier le terrain souple. A mon avis, elle devrait bien tenir sa partie.

Pascal Adda : Dashing Filly (n°14) a hélas fait tomber son jockey après le franchissement du mur dernièrement. Elle n’est pas marquée par cette chute et va se présenter en belle condition physique dans ce lot qui, si on excepte les chevaux du haut tableau, s’apparente plutôt à une seconde épreuve de handicap divisé. Selon moi, elle a sa place dans la combinaison gagnante de ce tiercé.

Jane Williams : Daim Pierji (n°15) se retrouve en première épreuve du handicap divisé. Je ne comprends pas comment il peut se retrouver au départ de ce quinté+. Bien sûr qu’il aura du mal à tirer son épingle du jeu. C’est stupide pour lui de disputer cette épreuve mais je n’ai pas le choix des engagements. Il vient de finir septième à Auteuil car c’est juste son niveau. A mon avis, v ous pouvez l’écarter de votre prono.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse

Gros handicap en plat ou en steeple chase organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Claude Piersanti et Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette41110271335
Zeturf.fr113425141213
Equidia3114527914
Geny Courses21114135712
Canalturf.com1142857121
Turfomania.fr111243171014
Radio Balances411137258
Bilto114211231013
RTL141110213147
Tierce Mag.2411753112

L’analyse du quinté+ par les pronostiqueurs de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit des experts de Paris Turf pour cette course du tiercé quarté quinté du 28 septembre 2019 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports pmu du Quinté ordre et désordre. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Auteuil. Les consultants : Philippe Thévenon et Stéphanie Chastin.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Ce samedi, le départ de la course du quinté pmu du jour sera donné sur l’hippodrome de la Butte Mortemart aux alentours de 15h15. Pour regarder cette course pmu en direct sur votre téléviseur, il vous faudra zapper sur Equidia, la chaîne des courses hippiques. Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet (ordinateurs ou smartphones), il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques et paris sportifs dont le PMU propose, sur leur site de paris en ligne ou sur leur appli, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Où trouver le résultat du Quinté ?

Sur le web, la plupart des sites de turf gratuit dont info.pmu.fr, Geny.com et Paris-turf.com publie le résultat du Quinté dès que l’arrivée officielle est connue. Vous y trouverez les rapports de tous les paris hippiques proposés sur cette course principale (Multi, couplés, jeu simple, 2sur4, Tiercé, Quarté, Quinté+).

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné (de 3 à 9 chevaux associés). Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, elle est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, la mise de base est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d’écurie n’est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est plus un outsider capable de générer de beaux rapports pmu car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Afin d’augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu où le but est de trouver les cinq premiers sans notion d’ordre.

HIPPODROME DU CROISE-LAROCHE – Réunion premium n°3 – Course pmu n°2 – Course E (trot) – Départ prévu aux alentours de 12h45 – Trot attelé – LeTROT Open des Régions – Allocations totales : 18000 € – Distance à parcourir : 2700 mètres – Départ à l’autostart (8 chevaux en première ligne) – Piste en cendrée – 16 partants – Corde à gauche – Pour pouliches âgées de 3 ans n’ayant pas gagné 12000 € au cours de leur carrière. Une seule réunion premium réservée aux trotteurs sera diffusée sur Equidia ce samedi et elle aura lieu sur l’hippodrome du Croisé-Laroche aux alentours de midi. C’est donc sur cette piste que se produira GALBANE MONTAVAL (n°7), le cheval du jour de FT. Cette représentante de la casaque de Gérard Chaudemanche n’est pas une pouliche de tout repos mais elle semble posséder un bon moteur comme en témoignent quelques unes de ses meilleures sorties. Durant l’été, on l’avait notamment vue s’octroyer une bonne deuxième place avant de s’imposer dans un bon style sur l’hippodrome de Lisieux. Le jour de ce succès, cette fille de Redlight Jet et Tressy Montaval s’imposait avec plusieurs longueurs d’avance et elle devançait Galaxie Dry, une concurrente qui a ensuite gagné facilement une course pmu sur la piste de Vichy. La ligne est donc particulièrement intéressante. Après cette victoire, elle n’a pas vraiment confirmé étant souvent disqualifiée pour allures irrégulières. A sa décharge, elle a parfois joué de malchance. Ce fût d’ailleurs le cas lors de sa dernière sortie à Cabourg. Ce jour-là, elle semblait posséder pas mal de ressources au moment de sa faute à l’entrée de la dernière ligne droite et nul doute qu’elle aurait obtenu un bon résultat si elle était restée au trot. Capable du meilleur comme du pire, on la verra comme un bon coup de poker à tenter dans ce lot à sa portée.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner au PMU : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En appliquant cette astuce, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également