Quinte du 3 août 2019

Pronostic quinté du 3 août 2019 – Grande Course de Haies

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 3 août aura comme support la Grande Course de Haies, une course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Clairefontaine. Ce gros handicap (référence +6), qui sera doté de 100000 € d’allocations, a réuni 18 partants âgés de 5 ans et plus qui s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 3600 mètres corde à droite de la piste en gazon, laquelle est annoncée bon souple par France Galop (indice pénétrométrique : 3,4).

Le favori du pronostic

En pleine possession de ses moyens et très à l’aise sur cette piste de Clairefontaine, FUTBOLISTO (n°5) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce pensionnaire de l’écurie de Mickaël Seror vient, en effet, de prouver l’excellence de sa condition physique à l’occasion d’un gros handicap disputé sur ce champ de course. Ce jour-là, il franchissait le poteau d’arrivée en cinquième position fournissant un bon effort final après avoir attendu son heure au sein du peloton. Cette bonne performance se déroulait certes sur le steeple chase mais on lui trouve également de bon résultats en haies. L’an dernier, ce fils de Blue Bresil et Faraude avait d’ailleurs pris le premier accessit de cette même épreuve. Son aptitude au parcours est donc largement avérée. Samedi, il sera correctement placé au poids et son entraîneur va de nouveau le munir d’oeillères australiennes, un artifice qui lui convient bien. De plus, il sera associé à Felix de Giles, un jockey habile qui s’entend bien avec lui. Avant le coup, il aura donc pas mal d’atouts dans son jeu et on peut raisonnablement espérer le voir lutter pour la victoire. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

En grande forme cette saison, ALPHA JOA (n°2) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Cette représentante de l’entraînement d’Antoine de Watrigant reste, en effet, sur toute une série de bons résultats ayant obtenu 4 victoires et 4 accessits lors de ses 10 dernières sorties, soit 80% de réussite dans les trois premiers, un chiffre remarquable. On peut également remarquer qu’elle a largement fait ses preuves sur ce tracé comme le montent ses deux récentes deuxièmes places. Samedi, malgré ses 71 kilos, elle devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les parieurs qui aiment jouer en champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Prometteur dans sa jeunesse et plutôt bien placé sur l’échelle des valeurs, PETELLAT DU RHEU (n°10) semble être le bon tocard de ce quinté du 3 août. Ce représentant de la casaque de Jacques Détré entraîné par Donatien Sourdeau de Beauregard n’a certes pas été revu depuis sa sixième place acquise, voilà deux mois, à l’occasion d’un gros handicap disputé sur l’hippodrome d’Auteuil mais son entraîneur est assez confiant. Ce fils de Vision d’Etat et Narcisse du Rheu doit donc afficher un bon de forme le matin à l’entraînement. Sa fraîcheur pourrait également être un atout non négligeable face à des chevaux qui ont déjà beaucoup donné cette saison. Très régulier dans ses performances, il pourrait éventuellement pimenter les rapports pmu en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Voilà deux ans, CAPHARNAUM (n°18) avait donné quelques espoirs à son entourage avant d’être éloigné des pistes. Ce protégé de François-Marie Cottin avait, en effet, pris quelques places dans des gros handicaps. Présenté dans des épreuves à réclamer depuis son retour à la compétition, il retrouve progressivement toutes ses sensations. Nanti du bottom-weight (62 kilos), il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix Guillaume d’Ornano. Les turfistes à la recherche d’un outsider spéculatif pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

SERIENSCHOCK (n°1) possède les meilleurs titres parmi tous les partants de cet événement mais son poids n’a vraiment rien d’un cadeau. Il devra, en effet, porter le top-weight, soit 73 kilos, ce qui n’est jamais évident à réaliser même pour un cheval expérimenté. Ce protégé d’Alexandra Rosa aura néanmoins l’avantage d’être en parfaite condition physique à l’heure actuelle. Voilà un mois, il s’est, en effet, octroyé la troisième place d’une course pmu disputée sur ce tracé prouvant par là même son aptitude au parcours. Ce jour-là, il faisait jeu égal avec Curly Basc et Alpha Joa, deux chevaux qui ont ensuite répété. La ligne est donc particulièrement favorable. On notera aussi qu’il sera associé à Kévin Nabet, un redoutable jockey. Dans ces condition, il aurait vraiment été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono.

Particulièrement bien placés sur l’échelle des valeurs si on les juge sur ce qu’ils ont réalisé au cours de leur carrière, SAINT ANJOU (n°17), CANDOS (n°16) et DAGUET (n°14) essaieront de brouiller les cartes en faisant afficher une belle cote à l’arrivée de cette compétition.

La dernière minute

VESROLI (n°6) est invaincu depuis ses premiers pas sur les obstacles. Cet élève d’Arnaud Chaillé-Chaillé a, en effet, remporté ses 4 premières tentatives. Certes, il ne battait pas grand chose à chaque fois mais il progresse constamment et ses limites actuelles sont inconnues. Malgré cela, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression car il n’a encore jamais évolué à un tel niveau et, avant le coup, il est difficile de le recommander chaudement aux parieurs.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 03/08/2019 : 5 – 2 – 10 – 18 – 1 – 17 – 16 – 14

[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Taboola »][/siteorigin_widget]

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les jockeys et les entraîneurs ayant, au cours des 12 derniers mois, terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté PMU.

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Tristan Lemagnen (n°8) : 66% de réussite
  • Régis Schmidlin (n°4) : 56% de réussite
  • Clément Lefebvre (n°11) : 54% de réussite
  • Adrien Merienne (n°9) : 52% de réussite
  • Baptiste Meme (n°15) : 35% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Antoine de Watrigant (n°2) : 100% de réussite
  • Mikaël Mescam (n°14) : 63% de réussite
  • Serge Foucher (n°3) : 60% de réussite
  • Mickaël Seror (n°5) : 44% de réussite
  • François-Marie Cottin (n°18, n°16, n°13, n°4) : 39% de réussite

Les évolutions de poids

En fonction des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, un cheval de courses de galop voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Hell’s Queen (n°4) : +4 kilos
  • Beau Nora (n°3) : +3 kilos
  • Mille Rubis (n°13) : +3 kilos
  • Candos (n°16) : +2,5 kilos
  • Serienschock (n°1) : -1 kilo
  • Futbolisto (n°5) : -1 kilo
  • La Limagne (n°11) : -1 kilo
  • Max’s Spirit (n°7) : -1,5 kilo
  • Rasique (n°12) : -4 kilos
  • Parc Monceau (n°8) : -5 kilos
  • Capharnaüm (n°18) : -6 kilos

N’ayant disputé que des courses pmu jusqu’à présent, Alpha Joa (n°2), Vesroli (n°6) et Pao Enki (n°9) courront ce samedi le premier gros handicap de leur carrière.

Les conditions de course

Gros handicap (référence +6) réservé à des chevaux entiers, hongres et juments de 5 ans et au-dessus ayant couru depuis le 1er janvier de l’année dernière inclus et ayant, lors de l’une de leurs six dernières courses en obstacles, soit été classés dans les sept premiers d’une course pmu, soit ayant reçu une allocation de 7500 €, soit été classés dans les trois premiers d’un prix (à réclamer excepté) couru sur un hippodrome de première catégorie. La référence de cette épreuve sera éventuellement remontée à la déclaration des partants probables afin que le top-weight soit fixé à 72 kilos. Listed-race. Distance à parcourir : 3600 mètres. Corde à droite. 18 partants. Piste en gazon. Etat du terrain : bon souple (indice pénétrométrique : 3.5). Météo : Temps ensoleillé dans l’ensemble (26°). Allocations totales : 100000 € (Vainqueur : 45000 €, 1er accessit : 22000 €, 2ème accessit : 13000 €, 4ème place : 9000 €, 5ème place : 5000 €, 6ème place : 3500 €, 7ème place : 2500 €).

Les interviews des entraîneurs

Alexandra Rosa : Serienschock (n°1) vient de très bien se comporter sur cette piste. On l’a soigneusement préparé pour cet événement. Il portera le top-weight (73 kilos) mais il est costaud. C’est un cheval assez facile à monter. Kevin Nabet, son jockey, l’a déjà monté et le cheval se présente physiquement et moralement au top. Avant le coup, on espère qu’il va obtenir un bon résultat dans ce quinté du 3 août. Bref, la confiance est de mise. Tous les feux sont au vert. La plus récente sortie de Pao Enki (n°9) ne reflète pas sa meilleure valeur. C’est un cheval très talentueux mais aussi très délicat. Tout comme son compagnon d’écurie, lui aussi a été préparé pour cet objectif visé de longue date. Il est en très belle condition physique à l’entraînement et je l’estime capable de tirer son épingle du jeu dans les gros handicaps. Le tracé corde à droite ne sera pas un problème. Il a de la classe mais aussi un tempérament fougueux que son jockey devra réussir à canaliser.

Antoine De Watrigant : J’avais un autre engagement en tête mais il était plus hasardeux, raison pour laquelle j’ai supplémenté Alpha Joa (n°2). Ma jument est très chargée mais elle a un bon rôle à jouer dans ce tiercé. Elle paraît vraiment très bien au boulot le matin et a l’habitude de porter du poids. En dernier lieu, elle s’est fichue de son jockey en freinant dans le dernier tournant pour finir très fort. On va faire en sorte qu’elle ne fasse pas la même blague ce samedi.

Serge Foucher : Beau Nora (n°3) est un cheval compliqué qu’il faut monter à l’arrière-garde. Lors de son avant-dernière sortie sur ce champ de courses, j’avais donné les ordres à son jockey de galoper aux avant-postes et cela n’a pas été bénéfique. Mon cheval court peut-être de manière un peu rapproché mais il est vraiment très bien et beau d’état au travail. La distance à parcourir dans ce quinté+ va convenir à ses aptitudes car il faut du rythme pour qu’il ne tire pas trop. Il a du caractère et il ne faut pas le prendre en force.

François-Marie Cottin : Hell’s Queen (n°4) reste sur un succès dans un gros handicap à Auteuil. Avant le coup, ma jument me semble capable de confirmer ses bonnes dispositions malgré la pénalité de 4 kilos infligée par le handicapeur. Selon moi, elle devrait bien s’adapter au tracé de Clairefontaine. Quant au moment de la volte du départ, elle l’appréhende de mieux en mieux. Mille Rubis (n°13) vient de renouer avec le succès à l’occasion d’une course pmu. Sur sa lancée, elle monte de catégorie avec une valeur handicap revue à la hausse mais elle est restée en belle condition physique à l’entraînement. Cette pure droitière devrait apprécier le tracé de Clairefontaine qu’elle va découvrir ici (du moins en obstacle). Candos (n°16) vient d’ouvrir son palmarès. Il avait précédemment été plutôt décevant dans l’ensemble. Le lot s’étant creusé, il se retrouve finalement au départ de cette Grande Course de haies. Comme disent les turfistes et pronostiqueurs hippiques, il doit plutôt être envisagé en fin de combinaison ici. Après une interruption de carrière, Capharnaüm (n°18) reste sur des sorties encourageantes. C’était certes dans des courses à réclamer. Mais il a déjà bien fait dans des handicaps par le passé. Je pensais le voir en seconde épreuve. Il est finalement en première.

Mickaël Seror : Dernièrement, sur le steeple chase, Futbolisto (n°5) s’est très bien comporté n’ayant pas eu de chance dans l’ultime virage où il s’est retrouvé derrière des concurrents qui faiblissaient. L’an dernier, il avait pris la deuxième place de ce gros handicap avec un poids plus favorable mais je l’estime, tout de même, capable de tirer son épingle du jeu. Il va se présenter en belle forme et, sauf incident, il devrait pouvoir finir dans la combinaison gagnante de ce quinté du 2 août.

Arnaud Chaillé-Chaillé : Certes, Vesroli (n°6) va se présenter invaincu mais ses victoires ont été acquises sur de petits hippodromes. C’est sûrement un peu délicat de courir une telle épreuve mais je tente le coup car il est en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle. À cette valeur, il est plus apte à décrocher un accessit que de lutter pour la victoire. Il est sympa et son classement à l’arrivée de ce tiercé me guidera pour la suite de ses engagements. On y va sans aucune pression.

Sascha Smrczek : Max’s Spirit (n°7) est en pleine forme cette année et son moral est meilleur que la saison dernière. Il reste sur une bonne performance dans une course pmu qui se déroulait sur cet hippodrome de Clairefontaine. Il n’est pas toujours facile, surtout au départ. C’est son plus gros problème. Mon pensionnaire s’entend toutefois très bien avec sa partenaire. Je pense qu’il a un bon rôle à jouer dans ce quinté+ si cela se passe bien au moment du départ.

Patrice Quinton : Parc Monceau (n°8) rentre pour préparer le Grand Cross de Craon qui aura lieu au début du mois prochain. Il est pas mal mais ce ne sera pas l’objectif principal ce samedi. Mon élève est en forme et je l’estime capable de faire une bonne rentrée mais il ne sera pas suffisamment affûté pour prétendre à un bon classement dans cette Grande course de Haies. En terrain lourd, il aurait sa chance mais, sur un tel terrain, ça peut-être un peu rapide. Il ira à sa main mais devrait être pris de vitesse sur ce terrain. A mon avis, il aura du mal à se mettre en évidence. Vous pouvez peut-être l’éliminer de votre prono.

Donatien Sourdeau de Beauregard : Petellat du Rheu (n°10) est un cheval que j’ai arrêté volontairement l’année dernière, faute d’engagements favorables. Ses dernières tentatives sont bonnes et il a prouvé sa compétitivité dans les gros handicaps. De plus, il s’adapte à tout et a déjà bien fait sur cet hippodrome. Logiquement, j’en escompte un bon résultat dans ce quinté du 3 août. Je vous conseille de lu accorder un large crédit.

Laurent Viel : Depuis que La Limagne (n°11) a été arrêtée à cause de ses vaccins, elle a du mal à reprendre le rythme. La dernière fois, elle manquait de compétition. samedi, ma protégée sera munie d’oeillères pour la première fois de sa carrière et elle devrait ainsi être plus fluide sur l’obstacle, ce qui n’était pas le cas dernièrement. Elle est mieux à courir rapprochée et arrive à son poids de forme. En première épreuve, elle est juste et visera seulement une place. Saint Anjou (n°17), son compagnon d’entraînement, est plus performant en haies qu’en steeple chase. Il est plus fluide dans ses sauts. Maintenant, j’aurais préféré le voir en première épreuve car dans ce tiercé, ça va être plus dur. Il visera un accessit. Ce cheval de métier va apprécier la distance à parcourir et son jockey le connaît bien. Avant le coup, j’aurais peut-être une toute petite préférence pour lui avec ce petit poids.

Yannick Fertillet : Rasique (n°12) a été acquis par son nouveau propriétaire en vue d’une participation à Waregem. Je le connais pour ainsi dire peu. Lors de sa première sortie pour moi, cela s’est mal déroulé avec les faux départs et dernièrement, il a commis une faute qui l’a mis hors course. A l’entraînement, tout est ok mais il me laisse dans l’expectative quant à ses dernières sorties. J’ai surtout besoin d’être rassuré.

Mikaël Mescam : Daguet (n°14) reste sur de très bonnes performances, notamment la dernière dans une course pmu. Ce jour-là, il a très bien tenu sa partie. Je ne peux rien lui reprocher et, au regard de cette ultime sortie, il détient une belle carte à jouer dans ce quinté+. Sachez également qu’il est resté dans une superbe condition physique.

Gaëtan Taupin : À Dieppe, Shenko Magic (n°15) aurait pu finir plus près des chevaux de tête car il n’a pas sauté comme je l’aurais voulu en face. Il a besoin de se fabriquer dans ces courses-là. Il s’assagit et est devenu beaucoup plus calme. Ce vrai cheval de bon terrain et compte des performances très intéressantes. J’ai juste peur que ça aille un peu vite mais il devait être à l’aise ici. Je serais déçu de ne pas être à l’arrivée de cet événement.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse

Gros handicap en plat ou en steeple chase à Auteuil organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Claude Piersanti et Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette 14 2 5 1 4 6 17 7
Turfomania.fr 6 2 14 15 5 4 10 1
Equidia 2 14 5 4 6 13 15 10
Geny Courses 5 9 6 14 2 10 3 7
Canalturf.com 4 2 1 5 7 14 9 10
Zeturf.fr 2 1 4 10 5 6 14 15
Radio Balances 6 10 14 2 1 16 5 4
Bilto 5 7 2 4 14 9 15 1
RTL 5 4 6 14 2 1 15 10
Tierce Mag. 14 2 6 5 9 10 7 1

L’analyse du quinté+ par les pronostiqueurs de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit des experts de Paris Turf pour cette course du tiercé quarté quinté du 3 août 2019 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports pmu du Quinté ordre et désordre. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre épreuve inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Clairefontaine. Les consultants : Francis Fougeray et Patrick Voegelin.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les samedis, le départ de la course du quinté du jour sera donné en milieu d’après-midi aux alentours de 15h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Clairefontaine. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné (de 3 à 9 chevaux associés). Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, elle est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, la mise de base est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignés Montant du pari (en euros)
Tiercé Quarté Quinté+ Couplé
3 1 4.50
4 4 1.30 9
5 10 6.50 2 15
6 20 19.50 12 22.50
7 35 45.50 42 31.50
8 56 91 112 42
9 84 163.80 252 54

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d’écurie n’est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est plus un outsider capable de générer de beaux rapports pmu car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Afin d’augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu où le but est de trouver les cinq premiers sans notion d’ordre.

HIPPODROME D’ENGHIEN SOISY – Réunion premium n°3 – Course n°6 – Départ prévu aux alentours de 15h52 – Trot attelé – Mâles – Allocations totales : 33000 € – Distance à parcourir : 2150 mètres – Départ à l’autostart (8 chevaux en première ligne) – Piste en sable – 14 partants – Corde à gauche – Pour poulains entiers et hongres de 4 ans n’ayant pas gagné 45000 € au cours de leur carrière. Ce sont deux réunions premium réservées aux trotteurs qui seront diffusées sur Equidia ce samedi. La première de ces deux réunions se déroulera sur l’hippodrome d’Enghien Soisy. L’hippodrome des Sables d’Olonne prendra ensuite le relais en fin d’après-midi pour une nocturne assez intéressante. C’est en région parisienne que se produira FAKIR STARDUST (n°5), le cheval du jour de FT. Ce représentant de l’entraînement d’Alain Houssin disputera la sixième course du programme, une épreuve de vitesse dont le départ sera donné derrière les ailes de l’autostart. Pas revu en piste depuis le mois de février, ce fils de Look de Star et Santa Anita effectuera sa rentrée ce samedi. Avant le coup, il n’est donc pas évident de se faire une idée de son degré de forme actuel. Bien engagé au plafond des gains, il affrontera néanmoins un lot dans ses cordes ayant largement prouvé sa compétitivité à ce niveau. On notera également qu’il évoluera sur un tracé à son entière convenance. Le départ lancé devrait, en effet, jouer en sa faveur car il perd souvent du terrain au moment de la volte. Lors du dernier meeting d’hiver, il avait d’ailleurs gagné une course pmu à Vincennes sur les 2100 autostart mètres de la petite piste. Bien placé en première ligne et confié à Franck Ouvrie, il pourrait, d’entrée de jeu se rappeler au bon souvenir des parieurs. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt même si c’est évidemment loin d’être un coup sûr gagnant. Il a, en effet, plutôt le profil d’un coup de poker.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner au PMU : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En appliquant cette astuce, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.