Quinté du 3 juillet 2019

Pronostic quinté du 3 juillet 2019 – Prix de la Porte de Charenton

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 3 juillet aura comme support le prix de la Porte de Charenton, une course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu en nocturne sur l’hippodrome d’Enghien Soisy. Cette épreuve de trot attelé, qui sera dotée de 51000 € d’allocations, a réuni 16 chevaux âgés de 7 à 10 ans inclus qui ne doivent pas avoir gagné 259000 € au cours de leur carrière pour être déclarés partants. Tous ces trotteurs s’affronteront aux alentours de 13h50 sur le parcours des 2875 mètres corde à gauche de la piste en sable et ils seront répartis sur deux échelons de départ (handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 151000 € ou plus).

Le favori du pronostic

Bien engagée au plafond des gains, COSTA HAUFOR (n°15) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Pur produit de l’élevage de Christian Bigeon, cette fille de Saphir d’Haufor et Santa Haufor n’a encore que peu couru depuis ses premiers pas en compétition. Elle totalise, en effet, seulement 38 tentatives, ce qui est peu pour une jument âgée de 7 ans. Elle doit donc posséder un certain retard de gains à combler. Mercredi, elle redescendra nettement de catégorie par rapport à ses sorties à Vincennes face à Dayana Berry ou Contrée d’Erable, deux juments de qualité. Elle affrontera donc un lot dans ses cordes et sera déferrée des 4 pieds contrairement à sa dernière sortie à pontchâteau où elle effectuait une petite rentrée. Sûrement préparée avec soin par son entraîneur pour préparer cet engagement favorable, elle devrait logiquement lutter pour la victoire malgré son handicap de 25 mètres. Elle sera la favorite de ce pronostic.

La base incontournable

En pleine possession de ses moyens, BAMOUR (n°13) constitue une base incontournable dans ce quinté+. Ce représentant de l’entraînement de la famille Mottier aligne les bons résultats depuis plusieurs mois tout en affrontant de chevaux de qualité. En dernier lieu, il avait sur sa route des chevaux de la trempe de Delfino et Calaska de Guez mais il n’a pas démérité franchissant le poteau en quatrième position après un bon parcours caché. Auparavant, il s’était également bien comporté dans des lots valables faisant jeu égal avec Coumba Kuky, Cristal River et Canular. Autant de chevaux qui auraient figuré parmi les favoris des parieurs s’ils avaient été engagés dans cette compétition. Ce fils de Gazouillis et Reine Magic s’élancera donc avec une chance théorique de premier ordre ce mercredi et, même en courant ferré, il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les turfistes qui aiment jouer en champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugé sur ses meilleurs titres, BY AND BY (n°1) semble être le bon tocard de ce quinté du 3 juillet. Ce représentant de la casaque du Comte Pierre de Montesson sera le trotteur le moins riche du lot mais il n’est assurément pas le moins doué. Il s’est, en effet, déjà mis en évidence dans des lots analogues. Voilà quelques mois, il avait notamment gagné une course pmu à Vincennes devant Visitor, un cheval qui allait ensuite battre le protégé de la famille Mottier. Si on se fie à cette ligne, il détient une chance de premier ordre à défendre en pareille société. Confié à Pierre Levesque et déferré des 4 pieds pour ce bel engagement en tête, il pourrait pimenter les rapports pmu en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Voilà deux semaines, CESAR EXPRESS (n°2) retrouvait un hippodrome qu’il apprécie et il avait eu un remarquable comportement sur ce parcours. Ce jour-là, cet élève d’André Le Courtois trottait 1’14’6 sur 2875 mètres, un excellent chrono, et il s’emparait d’une probante deuxième place derrière Calou Renardière, un cheval qui a ensuite obtenir la deuxième place d’un événement. La ligne est donc particulièrement favorable et elle lui confère une première chance théorique. Mercredi, ce rejeton de Quinoa du Gers et Parmelie aura l’avantage de s’élancer encore au premier poteau de départ et il sera à nouveau drivé par l’habile David Thomain en étant pieds nus. Avant le coup, il aura donc pas mal d’arguments à faire valoir et il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix de la Porte de Charenton s’il reste au trot jusqu’au poteau d’arrivée. Les turfistes à la recherche d’un outsider spéculatif pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

BE ONE DES THIRONS (n°14) est un cheval de classe mais il connaît régulièrement des soucis de santé et Philippe Daugeard doit souvent l’arrêter pour le soigner. Mercredi, ce bon finisseur se présentera en pleine possession de ses moyens comme le montre sa récente victoire dans une course pmu et il sera grandement avantagé par le profil de l’hippodrome d’Enghien. Il excelle, en effet, sur les hippodromes avec une piste plate et une longue ligne droite. Ce fils de Roi du Coq et Miss des Thirons aura donc une très belle chance à défendre et, si la piste d’Enghien n’est pas trop ferme, il devrait prendre une part active à l’arrivée de cet événement. Avant le coup, on lui accordera un large crédit. BAYAHIBE DES VENTS (n°8) n’est pas une championne mais elle donne toujours le meilleur d’elle-même en cmpétition. Bien placée à la limite du recul, elle essaiera de compléter la combinaison gagnante. AS BLUE (n°9) n’a plus de marge avec ses gains et il doit, la plupart du temps, se contenter de petites places d’honneur. Contraint de rendre la distance et d’affronter quelques chevaux plus jeunes que lui, ce pensionnaire de l’écurie de Michel Donio visera encore la cinquième place. Ayant deux courses dans les jambes depuis son retour à la compétition, COQUIN DE FONTAINE (n°6) pourrait se rappeler au bon souvenir des parieurs.

La dernière minute en cas de non-partant

AMOUR DU COGLAIS (n°5) a souvent montré ses limites ces derniers temps tout en affrontant des lots assez quelconques. Drivé par Franck Nivard pour ce bel engagement au premier échelon, sa cote ne sera vraiment pas alléchante et, avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 03/07/2019 : 15 – 13 – 1 – 2 – 14 – 8 – 9 – 6

[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Taboola »][/siteorigin_widget]

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les drivers et les entraîneurs ayant, au cours des 12 derniers mois, terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté PMU.

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Franck Nivard (n°5) : 53% de réussite
  • Eric Raffin (n°7) : 41% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°4) : 41% de réussite
  • David Thomain (n°2) : 39% de réussite
  • Charles Julien Bigeon (n°15) : 38% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Reynald Coppens (n°8) : 66% de réussite
  • Gilles Lefebvre (n°12) : 50% de réussite
  • Bruno Courault (n°6) : 50% de réussite
  • Jeppe Juel (n°5) : 50% de réussite
  • Dominique Mottier (n°13, n°3) : 47% de réussite

Les meilleurs chronos au trot attelé

Ci-dessous, retrouvez les chevaux les plus rapides sur le parcours et ceux qui possèdent le meilleur record.

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Very First (n°10) : 1’11’3
  • Amour du Coglais (n°5) : 1’11’5
  • Bamour (n°13) : 1’11’6
  • Amour Orageux (n°12) : 1’11’8
  • Costa Haufor (n°15) : 1’11’8

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • César Express (n°2) : 1’14’6
  • Azan d’Azif (n°7) : 1’14’7
  • Brindor (n°11) : 1’14’9
  • As Blue (n°9) : 1’15’1
  • Azelie de Neuvy (n°4) : 1’15’2

Les conditions de course

Course européenne de trot attelé réservée à des mâles, femelles et hongres âgés de 7 à 10 ans inclus n’ayant pas gagné 259000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 151000 € ou plus. Distance à parcourir : 2875 mètres. Corde à gauche. Piste en sable. Bon terrain. 16 partants. Météo : Temps ensoleillé dans l’ensemble (25°). Allocations totales : 51000 € (Vainqueur : 22950 €, 1er accessit : 12750 €, 2ème accessit : 7140 €, 4ème place : 4080 €, 5ème place : 2550 €, 6ème place : 1020 €, 7ème place : 510 €).

Les interviews des entraîneurs

Matthieu Varin : By And By (n°1) a connu quelques soucis pulmonaires. Il a eu des soins et ses derniers parcours lui ont pleinement profité. Selon moi, mon pensionnaire est revenu au top de sa forme. Pour ne rien vous cacher, j’avais remarqué cet engagement favorable depuis quelques temps. Bien sûr, il sera déferré des quatre pieds. Sachez que j’en attends évidemment un bon résultat dans ce quinté du 3 juillet.

Mathieu Mottier : En dernier lieu, Benuro d’Auvillier (n°3) n’a pas démérité mais il s’est rapidement retrouvé à l’arrière-garde et il avait ensuite trop de terrain à refaire pour espérer un meilleur classement. Cette course lui aura permis de revenir en bonne condition physique même s’il n’est peut-être pas aussi bien que lors de son succès dans un événement l’automne dernier. Il pourrait toutefois profiter de ce bon engagement au premier échelon pour accrocher un accessit à l’issue d’un parcours à sa convenance. Bamour (n°13), son compagnon d’écurie, est vraiment un chic cheval. Il se montre très régulier dans ses performances. Il a encore très bien couru dans l’étape du Grand National du Trot à Reims alors qu’il est moins à l’aise à droite. Mon protégé est en pleine possession de ses moyens au travail mais il aura cette fois le handicap de rendre vingt-cinq mètres. Sachez qu’il a usé du pied en dernier lieu et, sur cette piste d’Enghien Soisy qui est toujours assez ferme, je préfère le laisser ferré. Il apparaît malgré tout comme un coup sûr dans les cinq premiers de ce tiercé. Tous les feux sont au vert.

Emmanuel Varin : Azelie de Neuvy (n°4) a bien tenu sa partie dimanche dernier dans un lot bien composé où elle avait pourtant le handicap de rendre 25 mètres. Mercredi, ma jument se présentera à trois jours d’intervalles mais cela ne m’inquiète pas car elle aime courir rapproché. En revanche, elle n’a pas de marge de manoeuvre dans cette catégorie. Elle devra donc trotter le long de la corde pour tirer son épingle du jeu. Jugé sur sa tentative dans une course pmu à Cordemais, elle n’est pas incapable de compléter la combinaison gagnante de ce quinté+.

Jeppe Juel : En dernier lieu dans une course pour drivers amateurs, Amour du Coglais (n°5) a entamé son effort trop tôt et il a manqué de ressources pour finir. Néanmoins, sa performance est bonne. mercredi, il sera associé à Franck Nivard, qui est un crack driver. Mon élève devrait bien partir comme à son habitude et s’il bénéficie ensuite d’un bon déroulement de course, il devrait logiquement participer à l’arrivée de ce prix de la porte de Charenton.

Bruno Courault : Coquin de Fontaine (n°6) a été arrêté à la suite de soucis de santé. Sa rentrée n’a pas été bonne mais sa sortie suivante à Rambouillet fût encourageante. Je reste cependant dans le doute quant à son degré de forme actuel. A mon avis, il risque de manquer d’un parcours d’autant qu’il n’est pas démonstratif le matin  l’entraînement. Pour cette raison, je ne vais pas le déferrer. En revanche, il découvre l’hippodrome d’Enghien mais, selon moi, ce n’est pas un handicap.

François-Michel Morin : Dernièrement, Azan d’Azif (n°7) n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances. Ce jour-là, j’avais dit à son driver, François Lagadeuc, de le positionner aux avant-postes. Tout compte fait, il n’était pas encore assez prêt. Cette fois-ci, il sera bien placé en tête. Il avait terminé troisième de cette même épreuve il y a un an. En étant déferré des quatre pieds, il peut trotter 1’14, un chrono qui lui donne le droit d »obtenir la quatrième ou cinquième place de ce quinté du 3 juillet.

Bryan Coppens : Lors d’une course pmu disputée le mois dernier, Bayahibe des Vents (n°8) a encore très bien tenu sa partie. Elle a été scopée à l’issue de cette course et était un peu sale. Tout semble rentré dans l’ordre après quelques soins. Elle bénéficie d’un engagement sur mesure à la limite du recul et n’a que des vieux chevaux français à affronter. Si elle ne fait pas de bêtise au moment de la volte, elle devrait participer à l’arrivée de ce tiercé et s’octroyer l’une des quatre premières places.

Michel Donio : Je l’ai mené à Pontchâteau et je vous assure qu’avec un meilleur parcours, As Blue (n°9) aurait lutté pour la victoire. Ce jour-là, mon cheval a très bien fini et il m’a pleinement rassuré. Il faut dire qu’il était muni d’un bonnet fermé, comme dans sa jeunesse. Mercredi, je vais réitérer l’expérience. La longue ligne droite de l’hippodrome d’Enghien va jouer en sa faveur car c’est un redoutable finisseur. Pour moi, il est tout à fait capable d’obtenir un bon résultat dans ce quinté+. Je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Jean-François Senet : Suite à une félure, Very First (n°10) avait dû être longuement arrêté. Il vient de renouer avec les bonnes performances sur la piste de Vincennes. Ce jour-là, j’avais demandé à son driver d’assurer le coup dans les premiers mètres. L’autostart l’a aidé à s’élancer correctement. Il sera mieux sur cette longue distance mais le départ volté reste son point faible. S’il ne perd pas trop de terrain au moment de la volte, il pourrait s’immiscer dans la combinaison gagnante.

Christophe Ecalard : Brindor (n°11) a mal couru lors de sa dernière sortie sous la selle à Meslay-du-Maine où il a toujours eu du mal à suivre. Comme il s’était cassé de la corne, on a préféré faire l’impasse sur un engagement et jouer la carte de la sagesse. Mercredi, il peut viser une quatrième ou cinquième place de ce quinté du 3 juillet si tout se passe bien. C’est un peu selon son humeur. Sachez qu’il sera déferré des postérieurs et drivé par Franck Ouvrie.

Gilles Lefebvre : À Reims, Amour Orageux (n°12) est parti sur un temps de galop et il a rapidement compromis ses chances. Il est monté en pression à la suite des faux départs, je tiens à le préciser. Après sa disqualification, il a laissé une impression vraiment favorable. Mercredi, mon cheval sera bien engagé. La longue ligne d’arrivée de l’hippodrome d’Enghien va servir ses intérêts. Il n’est pas plus mal en restant ferré. Si son driver parvient à suivre le bon wagon dans la ligne d’en face alors il devrait prendre une part active à l’arrivée de ce tiercé.

Philippe Daugeard : Je l’avais arrêté en décembre car ça n’allait plus. Be One des Thirons (n°14) s’est bien préparé depuis. D’ailleurs, je ne m’attendais pas à le voir effectuer une si bonne rentrée à Saint-Galmier. Dernièrement, je suis allé à Borély pour un bel engagement. Il a gagné sur sa classe mais il n’était pas trop souple. Soigné depuis, il affiche un bon degré de forme lors des séances d’entraînement. Il est sur la montante à l’heure actuelle. Sachez que ce n’est pas un cheval usé par la compétition. Il sera ferré léger.

Christian Bigeon : Normalement, c’est une jument qui fait toutes ses courses. Costa Haufor (n°15) n’a couru qu’une seule fois sur cette piste, sans grande réussite, mais elle n’est pas compliquée à driver. Elle s’adapte à toutes les pistes. Elle a bien travaillé en vue de cet engagement favorable au plafond des gains. Ma jument aura le handicap de rendre 25 mètres, ce qui n’est jamais facile mais, si elle peut bénéficier d’un parcours limpide, alors elle devrait pouvoir tirer son épingle du jeu dans ce quinté+.

Alexis Garandeau : Baileyse (n°16) découvre désormais des tâches compliquées et ne s’est pas montrée très convaincante dernièrement sous la selle. Mercredi, ma pensionnaire découvrira un bon engagement au plafond des gains mais elle devra rendre vint-cinq mètres. Elle restera donc ferrée. Je l’ai déclarée partante afin de se maintenir en forme pour une prochaine course pmu qui se déroulera sur ce même champ de courses.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces sites de paris en ligne vous offrent les pronostics hippiques de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf dont Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Claude Piersanti et Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette13151142538
Turfomania.fr5381527610
Equidia151310114287
Geny Courses13215517148
Canalturf.com15132158714
Zeturf.fr1514181331012
Radio Balances151321410869
Bilto15138141265
RTL15131081625
Tierce Mag.15135214178

L’analyse du Quinté+ par les pronostiqueurs de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit des experts de Paris Turf pour cette course du tiercé quarté quinté du tiercé quarté quinté du 3 juillet 2019 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports pmu du Quinté ordre et désordre. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Enghien Soisy. Les consultants : Philippe Thévenon et Benjamin Nisol.


Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les mercredis, le départ de la course du quinté du jour sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h50. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome d’Enghien Soisy. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder cette course événement sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques propose, sur leur site web, un live de toutes les courses pmu du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné (de 3 à 9 chevaux associés). Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, elle est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, la mise de base est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d’écurie n’est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est plus un outsider capable de générer de beaux rapports pmu car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Afin d’augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu où le but est de trouver les cinq premiers sans notion d’ordre.

HIPPODROME D’ENGHIEN – Réunion premium n°1 – Course pmu n°5 – Départ prévu aux alentours de 16h10 – Trot attelé – Mâles – Course D – Allocations totales : 33000 € – Distance à parcourir : 2875 mètres – Corde à gauche – Piste en sable – Bon terrain – 11 partants – Pour poulains entiers et hongres de 3 ans n’ayant pas gagné 24000 € au cours de leur carrière. Deux réunions premium réservées aux trotteurs seront diffusées sur Equidia ce mercredi. La première se déroulera sur l’hippodrome d’Enghien Soisy avec en point d’orgue la course du Quinte+ et la seconde aura lieu sur l’hippodrome de Lisieux en Normandie. C’est en région parisienne que se produira GEYSER DU GOUTIER (n°8), le cheval du jour de FT. Ce représentant de l’entraînement de Sébastien Guarato disputera la cinquième épreuve du programme, une course au trot attelé où il effectuera sa rentrée après quelques mois d’absence. Ce fils de Coktail Jet et Scylla du Goutier n’a, en effet, pas été revu en piste depuis son échec dans un semi-classique au trot monté à Vincennes. Ce jour-là, alors qu’il figurait parmi les favoris, il n’avait jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances. On ne le condamnera évidemment pas sur cette sortie en demi-teinte et on le jugera plutôt sur ses précédentes performances  au trot attelé qui étaient toutes très intéressantes. On lui trouve, en effet, des lignes avec des chevaux de la trempe de Gassman d’Essa, Go Fast Roc et Godigious Deladou. Autant de chevaux qui auraient été plébiscités par les turfistes s’ils savaient été déclarés partants ce mercredi. Présenté déferré des 4 pieds et confié d’entre de jeu à Eric Raffin, il aura pas mal d’atouts dans son jeu avant le coup et il devrait obtenir un bon résultat malgré la présence de Grand Chasseur, un pensionnaire de Pierre Vercruysse qui est en pleins progrès. Il conviendra donc de suivre sa prestation avec un certain intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner au PMU : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En appliquant cette astuce, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également