Quinte 31 juillet 2019

Pronostic quinté du 31 juillet 2019 – Prix du Parc des Princes

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 31 juillet aura comme support le prix du Parc des Princes, une course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Enghien Soisy. Cette épreuve de trot attelé, qui sera dotée de 67000 € d’allocations, a réuni 16 chevaux âgés de 6 à 10 ans inclus qui ne devaient pas avoir gagné 345000 € au cours de leur carrière pour être déclarés partants. Tous ces trotteurs s’affronteront aux alentours de 13h50 sur le parcours des 2150 mètres corde à gauche de la piste en sable avec un départ derrière l’autostart (8 chevaux en première ligne).

Le favori du pronostic

Meilleur que jamais à l’heure actuelle, JERRY MOM (n°6) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce représentant de l’entraînement de Luc Roelens a franchi un palier depuis le début du printemps. Il aligne, en effet, les bons résultats ayant obtenu 4 victoires et trois accessits d’honneur lors de ses 7 plus récentes tentatives, soit 100% de réussite dans les trois premiers, un chiffre remarquable. Lauréat d’un événement sur cet hippodrome d’Enghien lors de sa dernière sortie, ce propre frère du champion Traders prouvait, ce jour-là, que cette piste assez dure convenait parfaitement à ses aptitudes. Mercredi, le raccourcissement de la distance ne lui portera pas préjudice comme le montrent ses bonnes sorties dans des épreuves de vitesse disputées sur l’hippodrome de Vincennes. Il évoluera donc sur un tracé qui correspondra parfaitement à ses aptitudes et, sauf incident, il devrait logiquement ajouter une nouvelle victoire à son palmarès au vu de l’opposition. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Devenue très régulière dans ses performances, CALASKA DE GUEZ (n°12) semble constituer une base solide dans ce quinté+. Alors qu’elle était assez imprévisible par le passé, cette jument entraînée et drivée par Jean-Michel Bazire est désormais beaucoup plus fiable et elle répète sa valeur à chaque tentative. Elle reste d’ailleurs sur toute une série de bons résultats dans des lots bien composés. Mercredi, cette fille de Pomerol de Laumac et Miss de Guez aura certes le handicap de s’élancer en deuxième ligne mais elle partira juste derrière la partenaire de Franck Nivard, une jument qui s’élance assez vite. Elle devrait donc se retrouver rapidement en bonne place. Si son habile driver parvient ensuite à suivre les bons dos dans la ligne d’en face, sa pointe de vitesse devrait lui permettre ensuite de s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les parieurs qui aiment jouer en champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Idéalement engagée et sûrement préparée avec soin par son mentor, CREPE DE SATIN (n°2) semble être le bon tocard de ce quinté du 31 juillet. Cette pensionnaire de l’écurie de Bruno Marie est une attentiste, raison pour laquelle, elle ne gagne que rarement. Elle doit, en effet, absolument patienter au sein du peloton pour donner sa pleine mesure, une tactique aléatoire. Bien placée au départ, François Lecanu devrait rapidement réussir à la positionner derrière les chevaux de tête. S’il n’y a pas trop de relais par la suite et qu’elle n’est pas trop loin à l’entrée de la ligne droite, elle pourrait parfaitement pimenter les rapports pmu en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

SUPER NICE (n°13) fait preuve d’une louable régularité dans ses performances depuis de nombreux mois. Ce protégé de Bjorn Goop rentre, en effet, aux balances quasiment après chaque sortie tout en affrontant des adversaires de qualité. Lors de ses plus récentes sorties, il a notamment bataillé avec des chevaux de la trempe de Diable de Vauvert et Défi de Retz (facile vainqueur d’un événement sur cette piste d’Enghien par la suite), Clarck Sotho ou encore Cicero Noa. Autant de trotteurs qui auraient été plébiscités par les parieurs s’ils avaient été déclarés partants ce mercredi. Sa chance théorique sera donc de premier ordre et, malgré sa position peu enviable au départ, il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de cet événement. Les turfistes à la recherche d’un outsider spéculatif pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Très décevante lors de sa dernière sortie sur l’hippodrome de Vincennes, NANCY AMERICA (n°4) vaut beaucoup mieux que ne l’indique le résultat brut à l’arrivée. Une chose est sûre cependant, elle a désormais beaucoup moins de marge désormais avec ses gains élevés et Franck Nivard devra lui donner un parcours sur mesure pour qu’elle obtienne un bon classement ce mercredi. Bien placée en première ligne derrière l’autostart et déferré des 4 pieds, elle a néanmoins toute sa place dans ce prono.

Alors qu’il était d’une forme douteuse, DISCOURS JOYEUX (n°1) vient de se rappeler au bon souvenir des parieurs en s’octroyant la quatrième place d’une course pmu en province. Ce jour-là, il avait sur sa route des chevaux de qualité parmi lesquels Caprice du Lupin, Enino du Pommereux, Earl Simon. Autant de concurrents qui auraient eu une belle chance à défendre en pareille société. En théorie, ce représentant de la casaque de Jean-Yves Rozé a donc parfaitement sa place dans ce prono et, avant le coup, on lui accordera un large crédit malgré son numéro un peu piège le long de la corde.

Comme le montrent ses derniers résultats obtenus sur ce champ de courses, CALVIN BOREL (n°15) est de retour au premier plan. Bien entendu, cet élève du redoutable Conrad Lugauer n’aura pas la partie facile car il aura le handicap de partir avec mauvais numéro en deuxième ligne mais il évoluera sur un tracé à son entière convenance et une quatrième ou cinquième place pourrait lui revenir s’il parvient à se faire ramener dans la ligne d’en face.

COCKTAIL JULINO (n°8) aurait certainement préféré un numéro plus près de la corde car c’est un cheval qui préfère courir caché mais si Guillaume Martin réussi à se ranger rapidement dans un dos, il pourrait compléter la combinaison gagnante.

La dernière minute

Préparée avec soin pour cet événement et présentée déferrée des postérieurs, CLASS DE LORIOL (n°7) est loin de constituer une impossibilité pour les accessits mais elle va s’élancer tout à l’extérieur alors que c’est une jument qui ne doit pas fournir d’efforts avant la sortie du tournant final. Mathieu Mottier devra donc être particulièrement bien inspiré pour qu’elle obtienne un bon classement et, avant le coup, la retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 31/07/2019 : 6 – 12 – 2 – 13 – 4 – 1 – 15 – 8

[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Taboola »][/siteorigin_widget]

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les drivers et les entraîneurs ayant, au cours des 12 derniers mois, terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté PMU.

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Jean-Michel Bazire (n°12) : 60% de réussite
  • Franck Nivard (n°4) : 52% de réussite
  • Guillaume Martin (n°8) : 50% de réussite
  • François Lagadeuc (n°14) : 43% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°16) : 40% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Conrad Lugauer (n°15) : 66% de réussite
  • Loïc Bernard Martin (n°8) : 57% de réussite
  • Philippe Billard (n°4) : 54% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°14, n°12) : 53% de réussite
  • Luc Roelens (n°6) : 53% de réussite

Les meilleurs chronos au trot attelé

Ci-dessous, retrouvez les chevaux les plus rapides sur le parcours et ceux qui possèdent le meilleur record.

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Nancy America (n°4) : 1’10’9
  • Jerry Mom (n°6) : 1’11’0
  • Discours Joyeux (n°1) : 1’11’2
  • Class de Loriol (n°7) : 1’11’2
  • Calaska de Guez (n°12) : 1’11’2

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Nancy America (n°4) : 1’12’0
  • Super Nice (n°13) : 1’12’3
  • Calvin Borel (n°15) : 1’12’4
  • As Doré (n°3) : 1’12’6
  • Jerry Mom (n°6) : 1’12’6

Les conditions de course

Course européenne de trot attelé réservée à des mâles, femelles et hongres âgés de 6 à 10 ans inclus n’ayant pas gagné 345000 € au cours de leur carrière. Distance à parcourir : 2150 mètres. Départ à l’autostart (8 chevaux en première ligne). Corde à gauche. Piste en sable. Bon terrain. 16 partants. Météo : Temps ensoleillé dans l’ensemble (25°). Allocations totales : 67000 € (Vainqueur : 30150 €, 1er accessit : 16750 €, 2ème accessit : 9380 €, 4ème place : 5360 €, 5ème place : 3350 €, 6ème place : 1340 €, 7ème place : 670 €).

Les interviews des entraîneurs

Paul Philippe Ploquin (son driver) : Lors de sa dernière sortie au trot attelé, Discours Joyeux (n°1) a très bien couru. Thierry Raffegeau, son entraîneur, m’avait dit de me méfier en partant et dans les tournants. Fâché au début, il s’est montré hésitant et il a perdu un rang. Il a ensuite subi la course le long de la corde, ce qui lui coûte un meilleur classement. Il est en pleine possession de ses moyens et a tiré le numéro 1 derrière l’autostart. S’il parvient à trouver l’ouverture dans la dernière ligne droite, il devrait obtenir un bon résultat dans ce quinté du 31 juillet.

Henk Grift : As Doré (n°3) est un cheval qui récupère plutôt bien de ses courses. J’étais très satisfait de sa dernière victoire. Il ne devrait pas y avoir de souci pour ce tiercé car il apprécie beaucoup ce parcours de vitesse. Le 3 est un bon positionnement. Avec des circonstances favorables, mon cheval pourrait faire partie de la combinaison gagnante.

Franck Nivard (son driver) : En dernier lieu, Nancy America (n°4) n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances. Ce jour-là, ma jument affrontait un lot supérieur et elle n’avait sans doute pas totalement récupéré de ses efforts. Depuis, elle a pu reprendre de la fraîcheur. Elle n’a jamais été à l’aise à courir de façon rapprochée. Mercredi, elle découvrira un bel engagement dans ce quinté+ sans les jeunes chevaux et elle s’élancera avec un bon numéro en première ligne derrière l’autostart. Il faut la cacher jusqu’à la sortie du tournant final mais, selon moi, elle est capable de se rappeler au bon souvenir des turfistes.

Franck Blandin : Copernic de Play (n°5) s’est mis au galop dans le Prix de la Manche au moment où il allait se rabattre de manière un peu trop rapide. Il ne faut pas tenir compte de cette sortie. De condition physique, mon pensionnaire n’a pas l’air mal. L’engagement est favorable dans cet événement, c’est sa catégorie. Il n’a cependant plus de marge de manoeuvre et il devra bénéficier d’un parcours favorable coté corde s’il veut participer activement à l’arrivée de ce quinté du 31 juillet. Avec le numéro 5, il est plutôt bien loti.

Luc Roelens : Jerry Mom (n°6) est resté en pleine forme depuis sa victoire en début de mois. On a préféré ce tiercé à une autre course pmu. Soyez certains qu’il va fournir sa meilleure valeur ce mercredi. Revenir sur un tracé de vitesse ne sera pas un souci. Il l’a prouvé au printemps. Il est aussi à l’aise sur la piste d’Enghien et sa longue ligne droite. Rien ne s’oppose à le voir poursuivre sur sa lancée.

Dominique Lefaucheux : Dernièrement, Class de Loriol (n°7) ne s’est pas totalement livrée sur une piste un peu trop dure à son goût. J’en attendais un meilleur résultat. Depuis, à l’entraînement, elle a affiché de la souplesse. Ma jument m’a totalement rassuré. Elle était également tonique et bien gaie. Avec l’âge, elle est plus à l’aise sur les parcours de vitesse. L’élève de Luc Roelens sera dur à battre mais elle peut prétendre à une place parmi les cinq premiers de ce quinté+.

Loïc Bernard Martin : Cocktail Julino (n°8) s’est encore bien comporté en début de mois mais il était un peu loin des chevaux de tête à l’entrée de la ligne d’arrivée. Il échoue finalement de peu pour un bon classement. J’ai attendu cette course depuis sa dernière tentative. Il n’a pas trop souffert de la chaleur. Par contre, on a le 8 à l’extérieur. Il faudra donc de la réussite pour qu’il tire son épingle du jeu. Il est prêt à faire de son mieux pour les bonnes places à l’issue d’un déroulement de course favorable.

Bruno Bourgoin : Brasil de Bailly (n°9) a couru en demi-teinte pour sa rentrée. Il était un peu sale et a été soigné. Il n’est pas à 100% de ses capacités pour le moment. Cet engagement vient dans son programme et va lui permettre de gagner en condition physique. On a hérité d’un petit numéro ce qui évitera les efforts superflus. Il courra pieds nus mais il est sans doute préférable de le revoir. A mon avis, vous pouvez l’éliminer sans risques de votre prono.

Denis Elhaik : Baraka de Bellou (n°10) souffrait d’un kyste au niveau des ovaires, on s’en est rendu compte récemment. On a fait le nécessaire depuis sa dernière sortie. Elle a bien travaillé au centre d’entraînement de Grosbois avec Jean-Charles Piton. Elle devra s’élancer en seconde ligne derrière l’autostart et il faudra compter sur un bon déroulement de course mais j’attends de la revoir à son avantage.

Jérémy Gaston Van Eeckhaute : Baron du Bourg (n°11) avait très bien tenu sa partie à La Capelle dans le Grand National du Trot. Après sa dernière sortie au trot monté, on a fait quelques soins pour les bobos. Il risque d’être à court de condition physique et de rythme surtout sur un parcours de vitesse. Ici, en seconde ligne face à cette opposition, une allocation serait déjà très bien. Cette course va lui être profitable pour de prochains engagements.

Jean-Michel Bazire : Les dernières performances de Calaska de Guez (n°12) sont très bonnes. C’est une chic jument, gentille et brave. Bien sûr, j’aurais préféré avec elle un numéro en première ligne derrière l’autostart mais elle est en plein dans sa catégorie. Elle sera déferrée des quatre pieds et elle a déjà eu l’occasion de prouver sa vitesse. Sauf incident de parcours, elle ne devrait pas sortir des trois premiers de ce quinté du 31 juillet. Dostoievski (n°14), son compagnon d’écurie, n’a pas manqué son objectif à Cabourg. Même s’il a conservé un degré de forme identique, les données ne sont pas les mêmes à l’occasion de cet événement. Il aura le handicap de s’élancer en deuxième ligne derrière l’autostart, ce qui n’est jamais évident. L’opposition est également solide et il ne sera pas déferré. Sincèrement, je pense que sa tâche ne sera pas facile.

Björn Goop : Super Nice (n°13) vient de très bien se comporter dans une course pmu qui se déroulait sur la grande piste de Vincennes. Ce jour-là, mon pensionnaire affrontait un très bon lot puisqu’il terminait derrière de bons chevaux. Depuis, il semble avoir bien récupéré de ses efforts et il évoluera dans sa catégorie ce mercredi. L’engagement semble intéressant et j’espère qu’il va pouvoir obtenir un bon résultat dans ce tiercé.

Markus Waldmüller : Calvin Borel (n°15) est en bonne forme à l’heure actuelle. Mon cheval reste, en effet, sur deux très bonnes sorties sur le parcours qui nous intéresse. Malheureusement avec le numéro 15 en deuxième ligne, il sera difficile d’adopter une tactique offensive. Cependant, depuis sa dernière performance, il est resté très bien. S’il montre le même visage que lors de ses récentes tentatives alors une place dans la combinaison gagnante de ce quinté+ est dans ses cordes et nous en serions déjà très satisfait.

Matthieu Abrivard : Charmeuse Royale (n°16) a bien suivi le rythme jusqu’à mi-ligne droite où je n’ai plus insisté après une longue absence. Sa rentrée était bonne. Depuis, on s’est contenté d’entretenir sa condition physique. Elle aura un bon engagement à Vincennes le mois prochain. Cette tentative risque de lui être encore nécessaire mais elle devrait bien tenir sa partie. Elle est ferrée course. Maintenant avec le 16, ce n’est vraiment pas évident.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces sites de paris en ligne vous offrent les pronostics hippiques de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU (Pari Mutuel Urbain). Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf gratuit dont Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Claude Piersanti et Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette 6 12 13 4 15 7 1 2
Turfomania.fr 6 8 7 15 4 12 13 1
Equidia 6 12 4 8 15 13 7 1
Geny Courses 6 12 15 4 8 13 1 7
Canalturf.com 6 12 4 15 1 8 13 2
Zeturf.fr 6 12 4 7 1 13 8 5
Radio Balances 6 4 12 13 7 8 1 2
Bilto 6 4 12 13 8 15 7 1
RTL 6 12 13 4 1 15 8 2
Tierce Mag. 6 7 12 8 4 15 13 1

L’analyse du Quinté+ par les experts de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 31 juillet 2019 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports pmu du Quinté ordre et désordre. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Enghien Soisy. Les consultants : Philippe Thévenon et Thierry Carosini.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les mercredis, le départ de la course du quinté du jour sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h50. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome d’Enghien Soisy. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder cette course événement sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques propose, sur leur site web, un live de toutes les courses pmu du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné (de 3 à 9 chevaux associés). Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, elle est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, la mise de base est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignés Montant du pari (en euros)
Tiercé Quarté Quinté+ Couplé
3 1 4.50
4 4 1.30 9
5 10 6.50 2 15
6 20 19.50 12 22.50
7 35 45.50 42 31.50
8 56 91 112 42
9 84 163.80 252 54

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d’écurie n’est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est plus un outsider capable de générer de beaux rapports pmu car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Afin d’augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu où le but est de trouver les cinq premiers sans notion d’ordre.

HIPPODROME D’ENGHIEN – Réunion premium n°1 – Course pmu n°4 (Prix de Grigny) – Course D (trot) – Départ prévu aux alentours de 15h35 – Trot attelé – Allocations totales : 37000 € – Distance à parcourir : 2150 mètres – Départ à l’autostart (8 chevaux en première ligne) – Piste en sable – 10 partants – Corde à gauche – Pour juments âgées de 6 et 7 ans n’ayant pas gagné 135000 € au cours de leur carrière. Sont seules admises à participer à cette épreuve les juments n’ayant pas, dans les 12 mois précédant la course, été classées, au trot attelé, à l’une des trois premières places d’une épreuve de niveau Groupe I ou n’ayant pas gagné une épreuve de niveau Groupe II. Deux réunions premium réservées aux trotteurs seront diffusées sur Equidia ce mercredi. La première débutera sur l’hippodrome de Meslay du Maine en fin de matinée puis l’hippodrome d’Enghien prendra le relais pour une réunion intéressante et riche en partants avec en point d’orgue le quinté du jour. C’est en région parisienne que se produira GINA SCHERMER (n°3), le cheval du jour de FT. Cette fille du crack italien Varenne entraînée par le redoutable Jeroen Engwerda disputera la quatrième course du programme, une épreuve européenne dont le départ sera donné derrière les ailes de l’autostart. Pétrie de qualité, elle aligne les bons résultats en Scandinavie depuis de nombreux mois tout en affrontant des lots bien composés. Pas revue en France depuis sa victoire en 1’10’6 dans une course pmu à Cagnes devant la bonne Ua Huka (4ème ensuite de la Loterie à Naples), elle fera donc son retour sur notre sol à l’occasion de cette compétition où elle affrontera un lot à sa portée sur une piste plate qui devrait jouer en sa faveur. Idéalement placée en première ligne derrière la voiture et déferrée des antérieurs, elle devrait logiquement poursuivre sur sa lancée. On suivra donc sa performance avec un grand intérêt car elle est certainement en important retard de gains.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner au PMU : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En appliquant cette astuce, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.