Quinte du 4 septembre 2019

Pronostic quinté du 4 septembre 2019 – 9ème Etape du Grand National du Trot

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce quinté du mercredi 4 septembre aura comme support la 9ème Etape du Grand National du Trot, une course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Meslay du Maine. Cette belle épreuve de trot attelé qui sera dotée de 85000 € d’allocations a réuni 15 partants âgés de 5 à 10 ans inclus. Tous ces trotteurs s’affronteront aux alentours de 13h50 sur le parcours des 2850 mètres corde à droite de la piste en cendrée et ils seront répartis sur trois échelons de départ (handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 305000 € ou plus et handicap de 50 mètres pour les chevaux ayant gagné 516000 € ou plus).

Le favori du pronostic

En pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle, CALOU RENARDIERE (n°5) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Quasiment irréprochable depuis le début de l’été, cet élève de Jean-Michel Baudoin reste sur toute une série de bons résultats. Il a, en effet, obtenu 2 victoires et 3 accessits lors de ses 6 dernières sorties. Sa seule fausse note avait eu lieu lors de la précédente étape de ce tournoi et, ce jour-là, il s’était mis au galop aux abords du poteau d’arrivée alors qu’il avait course gagnée. Mercredi, ce rejeton de Let’s Go Along et Rosée Renardière trouvera des conditions de course idéales et il sera de nouveau associé à Eric Raffin, un driver en pleine réussite (récent vainqueur du Critérium des 5 ans pour cette écurie). Avant le coup, il aura donc pas mal d’atouts dans on jeu et on peut raisonnablement espérer le voir renouer avec la victoire. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Bien engagé à la limite du recul et sûrement préparé avec soin par son redoutable entraîneur, ELVIS MADRIK (n°10) constitue une base solide et incontournable dans ce quinté+. Ce compagnon d’entraînement de notre préféré n’a certes jamais donné d’espoirs à ses preneurs lors de sa dernière tentative à Vincennes mais il courait pour entretenir sa condition physique en vue de ce bel engagement au premier poteau de départ. On ne le condamnera donc pas sur cette sortie en demi-teinte et on le jugera plutôt sur sa deuxième place acquise auparavant à Saint-Malo derrière Dorgos de Guez, lequel a été déclaré non-partant ce mercredi. Très à l’aise à main droite et capable d’appliquer toutes les tactiques, ce fils d’Overtrick et Téquila Dara devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les parieurs qui aiment jouer en champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugée sur ses meilleurs titres, CLEDERE DE L’AIROU (n°2) semble être le bon tocard de ce quinté du 4 septembre. Cette jument entraînée par Patrick Martin n’a certes pas autant de classe que plusieurs de ses rivaux du jour mais, lors de son antépénultième tentative sur l’hippodrome de Cabourg, elle avait bien tenu sa partie dans un lot valable. Auparavant, elle s’était octroyé une honorable quatrième place sur l’herbe de Durtal derrière le protégé de Jean-Michel Baudoin. Si on se fie à quelques unes de ses meilleures performances, elle est donc loin de constituer une impossibilité. Bien engagée en tête et très à l’aise corde à droite, elle pourrait pimenter les rapports pmu en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

BELLE LOUISE MABON (n°6) fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats mais elle ne gagne pas souvent à cause de sa façon de courir. C’est, en effet, une attentiste qui a absolument besoin de courir cachée pour donner sa pleine mesure, une tactique qui comporte pas mal d’aléas. Mercredi, cette élève d’Yves Dreux évoluera sur un tracé sélectif à son entière convenance et la longue ligne d’arrivée de l’hippodrome de Meslay du Maine devrait jouer en sa faveur. Capable de finir vite lorsqu’elle ne voit le jour qu’à l’entrée de la ligne droite, elle pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de cet événement si son driver parvient à suivre les bons dos. Les turfistes à la recherche d’un outsider spéculatif pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

En dernier lieu, alors qu’il venait d’être disqualifié  deux reprises, le capricieux ALINEA (n°8) a renoué avec les bons résultats en gagnant un événement sur l’hippodrome de Vincennes. Ce jour-là, il a pu imposer son rythme sans être franchement inquiété ayant course gagnée dès l’entrée de la dernière ligne droite. Mercredi, l’opposition ne sera pas la même et il n’est pas certain qu’il soit capable de renouveler pareil exploit face aux deux pensionnaires de Jean-Michel Baudoin. Il aurait néanmoins été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono car, en classe pure, il est parfaitement capable de terminer dans la combinaison gagnante.

CE BELLO ROMAIN (n°13) vient d’effectuer une honorable rentrée après plusieurs mois d’absence terminant quatrième d’une course pmu tout en réalisant un bon chrono (1’13’6 sur 2800 mètres). Ce cheval de qualité n’est donc plus très loin de son meilleur niveau. Mercredi, ce protégé de Sylvain Gérard Dupont restera ferré et il aura le handicap de rendre 25 mètres mais, malgré cela, il ne semble pas incapable compléter la combinaison gagnante.

Derrière ces six concurrents, la course est beaucoup plus ouverte et les possibilités sont nombreuses. On s’intéressera néanmoins, en priorité, aux candidatures de BRELAN DU VIVIER (n°7) et BACHAR (n°12). Ces deux trotteurs n’ont désormais plus de marge avec leurs gains élevés mais ils surprennent de temps à autres lorsque les circonstances de course leur sont favorables. Si quelques uns des chevaux les plus joués ne fournissaient pas leur meilleure valeur, ils pourraient donc s’emparer d’une quatrième ou cinquième place.

La dernière minute

Ce mercredi, BARAKA DE BOUGY (n°11) va bénéficier d’un engagement sur mesure étant idéalement située à la limite du recul. De plus, elle sera déferrée des 4 pieds et confiée à Tony Le Beller. Elle aura donc quelques supporters. Elle n’a cependant plus aucune marge de manoeuvre et devra donc bénéficier d’un bon déroulement de course pour obtenir un bon classement. Avant le coup, la retenir ou non dans une sélection sera donc surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 04/09/2019 : 5 – 10 – 2 – 6 – 8 – 13 – 7 – 12

[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Taboola »][/siteorigin_widget]

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les drivers et les entraîneurs participant à cet événement et ayant, au cours des 12 derniers mois, terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté PMU.

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Emmanuel Allard (n°12) : 54% de réussite
  • Franck Nivard (n°10) : 52% de réussite
  • Ludovic Mollard (n°1) : 50% de réussite
  • Charles Julien Bigeon (n°8) : 45% de réussite
  • Eric Raffin (n°5) : 43% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Sylvain Gérard Dupont (n°13) : 100% de réussite
  • Mickaël Perril (n°7) : 60% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°15, n°1, n°3) : 53% de réussite
  • Jean-Michel Baudouin (n°16, n°5, n°10) : 52% de réussite
  • Christian Bigeon (n°8) : 44% de réussite

Les meilleurs chronos au trot attelé

Ci-dessous, retrouvez les chevaux les plus rapides sur la distance et ceux qui possèdent le meilleur record.

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Abydos du Vivier (n°15) : 1’10’7
  • Ce Bello Romain (n°13) : 1’11’3
  • Belle Louise Mabon (n°6) : 1’11’3
  • Défi de Retz (n°1) : 1’11’7
  • Brelan du Vivier (n°7) : 1’12’1

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur la distance :

  • Alinéa (n°8) : 1’13’2
  • Brelan du Vivier (n°7) : 1’13’6
  • Vertige de Chenu (n°16) : 1’13’9
  • Ce Bello Romain (n°13) : 1’14’2
  • Bingo d’Attaque (n°9) : 1’14’4

Les conditions de course

Course de trot attelé réservée à des mâles, femelles et hongres âgés de 5 à 10 ans inclus. Les chevaux âgés de 5, 6 et 7 ans devront avoir gagné au moins 40000 € au cours de leur carrière pour être déclarés partants, les 8 ans au moins 80000 €, les 9 et 10 ans au moins 160000 €. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 305000 € ou plus et handicap de 50 mètres pour les chevaux ayant gagné 516000 € ou plus. Sont seuls admis à courir, les trotteurs n’ayant pas remporté une épreuve de niveau Groupe I dans les 12 mois précédant cette compétition. Sont seuls admis à driver les pilotes ayant gagné au moins trente-cinq courses pmu dont dix dans la discipline du trot attelé (en étant titulaire d’une autorisation de monter à titre professionnel). Distance à parcourir : 2850 mètres. Piste en cendrée. Bon terrain. Corde à droite. 16 partants. Météo : Temps partiellement couvert (20°). Allocations totales : 85000 € (Vainqueur : 38250 €, 1er accessit : 21250 €, 2ème accessit : 11900 €, 4ème place : 6800 €, 5ème place : 4250 €, 6ème place : 1700 €, 7ème place : 850 €).

Les interviews des entraîneurs

Jean-Michel Bazire : Défi de Retz (n°1) avait aligné les bons résultats durant le printemps (six victoires dont une à Vincennes et une autre sur le Plateau de Soisy). Il a ensuite bénéficié d’un break. Pour cette semi-rentrée, il sera ferré. Il aura besoin de retrouver la bonne cadence pour être au top de sa forme durant le meeting d’hiver. Il n’a aucune chance. Vous pouvez l’écarter de votre prono. Dostoievski (n°3) n’avait pas la bonne cadence lors de sa dernière sortie à Vichy, d’où sa disqualification de la deuxième place après enquête sur ses allures. Certes, il s’élancera en tête mais il va affronter des chevaux bien plus affûtés que lui. De plus, il évoluera avec ses fers. Avant le coup, je pense qu’il aura du mal à participer activement à l’arrivée de ce quinté du 4 septembre. Mieux vaut attendre de le revoir lors d’engagements plus favorables. Dorgos de Guez (n°14) sera non-partant. Abydos du Vivier (n°15) n’était pas bien à Naples et il n’avait été que l’ombre de lui-même ce jour-là. Ensuite, à Vincennes, il n’avait pu bénéficier d’un parcours à sa convenance. Il avait réalisé un excellent meeting d’hiver. Il a décompressé et après trois mois d’absence, il va effectuer sa grande rentrée, ferré qui plus est.

Patrick Martin : Clédère de l’Airou (n°2) ne tourne qu’à droite et, comme elle n’a pas d’engagements avant un mois, nous l’avons déclarée partante dans ce tiercé afin de la maintenir en bonne condition physique. Il est évident qu’elle va s’attaquer à forte partie ce mercredi.

Pascal Monthulé : En dernier lieu, Diamant de Tréabat (n°4) a gagné une course pmu. C’est le vrai cheval taillé pour réussir au trot monté. Je l’ai engagé dans ce quinté+ pour lui changer les idées et puis, mon écurie ne se situe qu’à dix minutes de l’hippodrome de Meslay du Maine. Il faut savoir qu’il disposera d’un engagement favorable sous la selle à la fin du mois à Cherbourg. Sage, il est capable de belles choses.

Jean-Michel Baudouin : Lors de son avant-dernière sortie, Calou Renardière (n°5) aurait gagné sans sa faute aux abords du poteau d’arrivée. Dernièrement, à Vincennes, mon pensionnaire a eu du mal à négocier le tournant final, perdant alors trois longueurs sur Alinéa, avant d’effectuer un très bon effort dans la dernière ligne droite. Il est resté en super forme à l’entraînement. Je n’ai pas de préférence entre lui et mon autre protégé, Elvis Madrik (n°10). Ce dernier a très bien couru à Saint-Malo, en étant devancé de peu par Dorgos de Guez. Il manquait sûrement d’une vraie course. Récemment à Vincennes, je voulais lui redonner un parcours. Désormais, il approche de son top niveau. Il sera muni d’un bonnet fermé. En tête, il détient une très belle chance théorique à défendre dans cette 9ème Etape du Grand National du Trot. Tous les feux sont au vert. Lors de sa plus récente sortie, Vertige de Chenu (n°16) n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avait misé sur ses chances. Je l’ai donc laissé un peu tranquille après cette sortie afin qu’il reprenne un peu de fraîcheur. Mercredi, il aura le handicap de rendre cinquante mètres et il évoluera ferré. A mon avis, il aura beaucoup de mal à tirer son épingle du jeu. Cela va surtout lui permettre d’avoir un bon parcours en vue d’un bel engagement à la fin du mois.

Yves Dreux : Dernièrement, Belle Louise Mabon (n°6) s’est retrouvée sur un quatrième rang à la corde après trois cents mètres. Malheureusement, elle a ensuite reculé et a négocié le dernier tournant en net retrait des chevaux de tête. Mercredi, ma jument aura l’avantage de partir au premier poteau de départ. Elle a eu le temps de récupérer de ses récents efforts. Selon moi, elle pourrait figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 4 septembre. Je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Mickaël Perril : Lors de sa dernière tentative au trot attelé, Brelan du Vivier (n°7) n’a pas eu le meilleur des parcours. Mal embarqué en troisième épaisseur au début, en étant le nez au vent, mon élève n’a été couvert qu’à 1500 mètres de l’arrivée mais la cause était alors entendue. Il a bien encaissé. Souffreteux, il est toujours mieux durant l’été. Mercredi, il va retrouver Matthieu Abrivard. A mon avis, il est capable de s’emparer d’une place parmi les cinq premiers de ce tiercé.

Christian Bigeon : Lors d’un récent quinté+ à Vincennes, Alinéa (n°8) a pu mener sa tâche à bien avec brio. C’est un cheval de classe mais il reste capable du meilleur comme du pire. À l’entraînement, tout va bien. Il se plaît corde à droite. L’opposition me paraît plus relevée et sa tâche se complique car, avant le coup, Elvis Madrik lui est certainement supérieur en classe pure.

Romain Roger Boucault : Bingo d’Attaque (n°9) a connu quelques soucis de santé (un petit coup sur un genou) à sa sortie suivante alors qu’il se serait emparé de la troisième place. Je profite de ce quinté du 4 septembre pour le remettre dans le bain car il a tout de même été arrêté pour avoir quelques soins. Il risque de demander à souffler dans la phase finale. Il vaut mieux le revoir.

Christophe Ecalard : En dernier lieu, Baraka de Bougy (n°11) a bouclé son parcours le long de la corde et lorsqu’elle a eu le passage dans la ligne d’arrivée, elle a donné un bon coup de reins. Mercredi, les ordres seront d’être plus offensifs. C’est une jument avec laquelle on peut faire le dernier kilomètre. On va voir…

Emmanuel Allard : Bachar (n°12) n’a pas trop de courses pmu à son programme. La dernière fois, à Saint-Malo, il a voulu aller trop vite, et s’est perdu dans ses allures. Il aurait pris la troisième place après l’incartade de Calou Renardière. J’y vais pour prendre une petite place. Avant le coup, être troisième, quatrième ou cinquième de ce tiercé me paraît jouable.

Sylvain Gérard Dupont : Ce Bello Romain (n°13) a effectué une rentrée prometteuse aux Sables-d’Olonne où il a terminé en tête des battus derrière deux chevaux qui ont répété depuis à Vincennes. Pour peaufiner sa condition en vue d’une course sur mesure le 14 septembre à Paris, je l’ai déclaré partant. Attention, il n’est toutefois pas incapable d’obtenir un bon résultat dans ce quinté+.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse

Gros handicap en plat ou en steeple chase organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces sites de paris en ligne vous offrent les pronostics hippiques de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU (Pari Mutuel Urbain). Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf gratuit dont Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Claude Piersanti et Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette 10 5 6 13 12 8 2 3
Turfomania.fr 5 6 8 10 11 7 12 13
Equidia 10 8 5 6 12 13 7 11
Geny Courses 5 10 8 13 6 12 7 11
Canalturf.com 5 10 8 6 7 11 12 13
Zeturf.fr 10 5 6 11 8 13 7 2
Radio Balances 10 5 8 6 12 2 7 13
Bilto 10 5 12 6 8 11 13 1
RTL 5 8 10 6 7 11 12 2
Tierce Mag. 10 5 13 7 6 2 8 12

L’analyse du Quinté+ par les experts de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 4 septembre 2019 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports pmu du Quinté ordre et désordre. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Meslay du Maine. Les consultants : Philippe Thévenon et Emmanuel Ballot.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les mercredis, le départ de la course du quinté du jour sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h50. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Meslay du Maine. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder cette course événement sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques et paris sportifs propose, sur leur site de paris en ligne, un live de toutes les courses pmu du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Où trouver le résultat du Quinté ?

Sur le web, la plupart des sites de turf gratuit dont info.pmu.fr, Geny.com et Paris-turf.com publie le résultat du Quinté dès que l’arrivée officielle est connue. Vous y trouverez les rapports de tous les paris hippiques proposés sur cette course principale (Multi, couplés, jeu simple, 2sur4, Tiercé, Quarté, Quinté+).

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné (de 3 à 9 chevaux associés). Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, elle est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, la mise de base est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignés Montant du pari (en euros)
Tiercé Quarté Quinté+ Couplé
3 1 4.50
4 4 1.30 9
5 10 6.50 2 15
6 20 19.50 12 22.50
7 35 45.50 42 31.50
8 56 91 112 42
9 84 163.80 252 54

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d’écurie n’est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est plus un outsider capable de générer de beaux rapports pmu car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Afin d’augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu où le but est de trouver les cinq premiers sans notion d’ordre.

HIPPODROME D’AMIENS – Réunion premium n°4 – Course pmu n°5 – Course F (trot) – Course Européenne – Apprentis et lads-jockeys – Départ prévu aux alentours de 18h45 – Trot monté – Allocations totales : 16000 € – Distance à parcourir : 2400 mètres – Piste en pouzzolane – 11 partants – Corde à droite – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 5 ans n’ayant pas gagné 45000 € au cours de leur carrière. Sont seuls admis à participer à cette course pmu les chevaux n’ayant pas, dans les 12 mois précédant la course, été classés, au trot attelé ou au trot monté, 1er, 2ème ou 3ème d’une épreuve de Groupe I ou 1er d’une épreuve de Groupe II. Deux réunions premium réservées aux trotteurs seront diffusées sur Equidia ce mercredi. La première débutera sur l’hippodrome de Meslay-du-Maine en début d’après-midi avec en point d’orgue le quinté du jour puis l’hippodrome d’Amiens prendra ensuite le relais aux alentours de 16h00. C’est sur cette piste que se produira DESERT KING (n°9), le cheval du jour de FT. Ce pensionnaire de l’écurie de Josef Franzl participera à la cinquième course du programme, une épreuve sous la selle réservée à des chevaux de sa génération. Présenté essentiellement au trot attelé, ce concurrent d’origine allemande n’avait pas raté ses débuts au trot monté, voilà quelques mois, sur l’hippodrome de Vincennes. Ce jour-là, il s’était octroyé une plaisante quatrième place en 1’12’9 sur les 2175 mètres de la grande piste tout en effectuant son dernier kilomètre en 1’13’ et fractions, un excellent chrono. On notera également qu’il faisait jeu égal avec Versus As, Eurêka de Tillard, First Class et East River. Autant de chevaux qui évoluent dorénavant à un bien meilleur niveau. Mercredi, ce fils de Cantab Hall et German June affrontera donc un lot largement dans ses cordes. De plus, il évoluera sur un tracé corde à droite qui correspondra parfaitement à ses aptitudes et il sera déferré des postérieurs, une configuration qui lui convient parfaitement. Il aura donc pas mal d’atouts dans son jeu et, si son jeune partenaire arrive à s’en servir correctement, il devrait logiquement renouer avec la victoire. On suivra donc sa prestation avec un certain intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner au PMU : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En appliquant cette astuce, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.