Quinté du 6 juillet 2019

Pronostic quinté du 6 juillet 2019 – Prix de la Manche

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce pronostic quinté du 6 juillet aura comme support le prix de la manche, une course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu en nocturne sur l’hippodrome d’Enghien Soisy. Cette épreuve de trot attelé, qui sera dotée de 80000 € d’allocations, a réuni 15 chevaux âgés de 5 à 10 ans inclus qui ne devront pas avoir gagné 685000 € au cours de leur carrière pour être déclarés partants. Tous ces trotteurs s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 2875 mètres corde à gauche de la piste en sable et ils seront répartis sur deux échelons de départ (handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 340000 € ou plus). Avant le coup, le pensionnaire de Luc Roelens semble difficile à battre mais, derrière ce cheval de classe, il seront nombreux à pouvoir espérer un bon résultat et le parcours devraient les départager.

Le favori du pronostic

En important retard de gains, JERRY MOM (n°3) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé s’il fournit sa vraie valeur. Issu du même croisement que le champion Traders, ce fils de Ready Cash et Graziella ne cesse de progresser depuis le début du printemps et il est meilleur que jamais à l’heure actuelle. En dernier lieu, alors qu’il venait d’aligner trois victoires consécutives face à des chevaux de la trempe de Portland, Alcoy, Dollar Soyer ou Cicero Noa, il a été battu avec les honneurs par Diable de Vauvert, un redoutable finisseur. Ce jour-là, ce pensionnaire de l’écurie de Luc Roelens faisait, tout de même, afficher 1’11’8 sur les 2850 mètres de la grande piste de Vincennes, un chrono qui lui confère une chance de premier ordre à défendre face à une telle opposition. Samedi, il change certes de piste mais cela ne devrait pas lui poser de souci particulier. En analysant ses performances, on lui trouve, en effet, quelques bons résultats sur ce champ de courses. Avant le coup, il aura donc de nombreux atouts dans son jeu et on peut légitimement espérer le voir renouer avec la victoire. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Cheval dur à l’effort, BE BOP HAUFOR (n°6) semble constituer une base incontournable dans ce quinté+. En dernier lieu, ce pur produit de l’élevage Bigeon n’a franchi le poteau d’arrivée qu’en cinquième position mais il n’a pas démérité ce jour-là faisant afficher 1’12’8, un chrono flatteur. Auparavant, il avait joué de malchance étant bloqué derrière un cheval fatigué dans le dernier tournant mais il avait, tout de même, fourni un bel effort final dans l’ultime ligne droite ligne droite pour compléter la combinaison gagnante. Samedi, ce fils de Notre Haufor et Ica Haufor va débuter sur l’hippodrome d’Enghien mais il devrait se plaire sur ce tracé plat. De nouveau déferré des postérieurs et associé à Damien Bonne, un driver qui s’entend bien avec lui, on peut raisonnablement espérer le voir s’emparer de l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris hippiques en champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugé sur ses meilleurs titres, CREPE DE SATIN (n°11) semble être le bon tocard de ce quinté du 6 juillet. Alors qu’elle restait sur un succès dans un événement, cette élève de Bruno Marie n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs lors de sa tentative suivante dans une course pmu étant incapable d’accélérer depuis le poteau des derniers 500 mètres. A sa décharge, elle n’a pas bénéficié d’un bon déroulement de course étant rapidement contrainte de batailler aux avant-postes alors qu’elle est nettement meilleure lorsqu’elle peut courir cachée et venir en une seule fois sur les chevaux de tête. Samedi, cette fille de Le Retour et Ina d’Avril évoluera sur une piste qui lui a déjà permis d’obtenir de bons classements. De plus, elle sera idéalement engagée à la limite du recul. Elle aura donc quelques arguments à faire valoir et elle pourrait parfaitement pimenter les rapports pmu en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

A chaque fois, COLORADO BLUE (n°2) ne démérite pas mais il n’a désormais plus de marge avec ses gains et il doit, la plupart du temps, se contenter de places d’honneur. Samedi, ce cheval entraîné par Mélanie Gibon aura l’avantage d’être associé à François Lagadeuc, un driver qui connaît une belle réussite cette saison, et il évoluera sur un tracé à son entière convenance. L’été dernier, il avait, en effet, quelques bons résultats sur cette piste dans des lots analogues. En pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle et présenté pieds nus, il semble tout à fait capable de jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix de la Manche s’il peut bénéficier d’un parcours à l’économie le long de la corde. Les turfistes à la recherche d’un outsider spéculatif pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Où en est COCKTAIL JULINO (n°12) ?… Alors qu’il faisait preuve d’une louable régularité dans ses performances, ce fils de Pagalor et Lady de Beauregard vient de se montrer fautif à deux reprises. Ayant quelques excuses à faire valoir, il aurait néanmoins été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono car il n’a plus à faire ses preuves en pareille société. Impressionnant lauréat d’une étape du Grand National du Trot devant Christo et Chica de Joudes, BACHAR (n°5) a connu quelques soucis de santé après cette victoire acquise à la manière des forts et son entraîneur a dû le déclarer non-partant trois semaines plus tard. Samedi, ce représentant de l’entraînement d’Emmanuel Allard va donc effectuer une petite rentrée et il risque de demander à souffler dans l’ultime ligne droite. Dans ces conditions, on le verra plutôt comme un cheval capable de compléter la combinaison gagnante. Mis au repos à la fin du meeting d’hiver de Vincennes, CERENZO TURBO (n°7) tarde à retrouver la bonne carburation. Drivé par Franck Nivard, il pourrait se rappeler au bon souvenir des parieurs à la faveur de quelques progrès. Enfin, on s’intéressera à la candidature de TINAMO JET (n°4), un cheval plus brillant que tenace qui ne répète pas toujours ses meilleures performances. Attention à lui s’il est dans un bon jour car son entraîneur, Franck Leblanc, s’est attaché les services d’Eric Raffin, actuel tête de liste au classement du sulky d’or.

La dernière minute en cas de non-partant

CHISTOU D’IRATY (n°8) est certainement plus efficace en province qu’en région parisienne où le rythme des courses est beaucoup plus sélectif. Samedi, ce protégé de Jacques Bodin affrontera encore des chevaux de qualité et il devra encore compter sur plusieurs défaillances s’il veut tirer son épingle du jeu. Dans ces conditions, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 06/07/2019 : 3 – 6 – 11 – 2 – 12 – 5 – 7 – 4

[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Taboola »][/siteorigin_widget]

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les drivers et les entraîneurs ayant, au cours des 12 derniers mois, terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté PMU.

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Emmanuel Allard (n°5) : 54% de réussite
  • Franck Nivard (n°7) : 53% de réussite
  • François Lagadeuc (n°2) : 50% de réussite
  • Eric Raffin (n°4) : 42% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°12) : 40% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Mélanie Gibon (n°2) : 62% de réussite
  • Dominique Lefaucheux (n°13) : 60% de réussite
  • Philippe Billard (n°7) : 54% de réussite
  • Loïc Bernard Martin (n°12) : 53% de réussite
  • Luc Roelens (n°3) : 50% de réussite

Les meilleurs chronos au trot attelé

Ci-dessous, retrouvez les chevaux les plus rapides sur le parcours et ceux qui possèdent le meilleur record.

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Tinamo Jet (n°4) : 1’10’6
  • Jerry Mom (n°3) : 1’11’0
  • Class de Loriol (n°13) : 1’11’2
  • Blues d’Ourville (n°14) : 1’11’4
  • Crêpe de Satin (n°11) : 1’11’4

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Glen Ord Superb (n°10) : 1’13’5
  • Crêpe de Satin (n°11) : 1’13’8
  • Colorado Blue (n°2) : 1’13’9
  • Chistou d’Iraty (n°8) : 1’14’6
  • Cérenzo Turbo (n°7) : 1’14’6

Les conditions de course

Course européenne de trot attelé réservée à des mâles, femelles et hongres âgés de 5 à 10 ans inclus n’ayant pas gagné 685000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 340000 € ou plus. Distance à parcourir : 2875 mètres. Corde à gauche. Piste en sable. Bon terrain. 15 partants. Météo : Temps partiellement couvert (31°). Allocations totales : 80000 € (Vainqueur : 36000 €, 1er accessit : 20000 €, 2ème accessit : 11200 €, 4ème place : 6400 €, 5ème place : 4000 €, 6ème place : 1600 €, 7ème place : 800 €).

Les interviews des entraîneurs

Christopher Corbineau : Voilà plus d’un mois, Diavolo Criscani (n°1) avait gagné une course pmu disputée sur les 2850 mètres de la grande piste de Vincennes. Ensuite, il a souvent joué de malchance. Dernièrement, je n’ai pas osé sortir à sept cents mètres du but. J’ai tapé dans la roue d’un rival. Il aurait pu s’emparer de la troisième place. Dans ce quinté du 6 juillet, mon partenaire va affronter de bons chevaux mais vous auriez, tout de même, tort de l’écarter de votre prono.

Mélanie Gibon : Colorado Blue (n°2) s’est bien comporté dans l’étape du Grand National du Trot à Laval mais il n’a pas aussi bien bataillé qu’on pouvait l’espérer dans la phase finale. Mon cheval n’a pas été revu en compétition depuis un mois mais il a bien bossé à l’entraînement. avant le coup, on avait plutôt en tête un autre engagement mais, comme le lot s’est un peu creusé, on tente notre chance dans ce tiercé.

Luc Roelens : Jerry Mom (n°3) traverse une belle période de forme. Certes, il a été battu la dernière fois mais il est pratiquement parti avec les chevaux qui avaient le handicap de rendre 25 mètres. Ce jour-là, mon pensionnaire faisait afficher un excellent chrono. Samedi, la piste plate de l’hippodrome d’Enghien Soisy ne va pas lui poser de problème particulier. Il aura de la résine sous les pieds comme lors de ses deux dernières sorties. Je suis confiant. Il devrait obtenir un bon résultat dans ce quinté+. Tous les feux sont au vert.

Franck Leblanc : En dernier lieu à Vincennes, Tinamo Jet (n°4) n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances faiblissant de bonne heure. Le lot me semble un petit peu moins relevé ce coup-ci. De plus, il sera plus à son affaire piste plate. Sa condition physique est toujours au beau fixe avant de courir ce prix de la Manche. Si mon protégé bénéficie d’un bon déroulement de course, il devrait conclure parmi les cinq premiers de cet événement.

Emmanuel Allard : Bachar (n°5) a dû être déclaré non partant après son succès dans le Grand National du Trot, en raison d’un problème à une jambe. Tout semble rentré dans l’ordre mais il a sauté quelques séances d’entraînement. Il va malgré tout se présenter dans une bonne condition physique. Cela dit, face à une telle opposition, il est préférable de l’envisager pour les places plutôt que pour la victoire.

Christian Bigeon : Be Bop Haufor (n°6) a fourni sa valeur lors de ses dernières sorties. Désormais, mon cheval se heurte à des chevaux de qualité qui sont plus jeunes que lui. Il répond à mon attente. Il est resté en bonne forme au boulot. Le profil de la piste d’Enghien ne va pas le déranger. Je vais le munir de plaques de cuir aux antérieurs pour ce quinté du 6 juillet. Il essaiera de s’emparer d’un accessit.

Franck Nivard (son driver) : Dernièrement, Cérenzo Turbo (n°7) n’a pas démérité à Vincennes mais il a dû trotter le nez au vent. Mon pensionnaire avait encore besoin de compétition pour retrouver la bonne carburation. Il doit être sur la montante. Samedi, mon partenaire retrouvera Enghien, un piste plate qui va jouer en sa faveur car c’est un cheval qui possède une grande action. A mon avis, il devrait lutter pour les premières places dans ce tiercé s’il fournit sa véritable valeur. Je vous conseille donc de lui accorder un très large crédit.

Jacques Bodin : Lors de sa plus récente sortie au trot attelé, Chistou d’Iraty (n°8) a fourni une très bonne fin de course alors que je redoutais un peu la montée de la grande piste. Mon cheval est désormais revenu au top. J’ai préféré cet engagement à une course pmu où il aurait eu le handicap de s’élancer au deuxième échelon. Certes, l’opposition est relevée mais il n’est pas incapable d’obtenir un bon résultat dans ce quinté+.

Franck Blandin : Copernic de Play (n°9) a du mal à retrouver son meilleur niveau. Le dernier coup, il n’est pas parvenu à suivre le rythme. L’engagement reste intéressant mais on a besoin d’être rassurés quant à son degré de forme actuel. On ne demande qu’à le voir boucler un parcours propre et pourquoi pas briguer une allocation.

Henk Grift : Glen Ord Superb (n°10) a eu un petit problème de santé récemment mais rien de bien méchant. Tout est désormais rentré dans l’ordre. Mon protégé vient d’ailleurs de bien courir sur la piste de Wolvega. Depuis, il a bien travaillé à l’entraînement. Il va découvrir un bon engagement mais, vu le niveau de l’opposition, il aura certainement du mal à tirer son épingle du jeu. Il essaiera de compléter la combinaison gagnante de ce quinté du 6 juillet.

Bruno Marie : Dernièrement, Crêpe de Satin (n°11) a connu un mauvais parcours. Ma jument n’a pas de marge de manoeuvre à ce niveau de la compétition mais elle va encore fournir sa valeur. Sachez qu’elle se plaît particulièrement sur la piste d’Enghien, un hippodrome où elle a souvent réalisé des survaleurs. Elle sera pieds nus pour ce tiercé et l’engagement est valable au premier poteau de départ.

Frédéric Clozier (son dernier driver) : Lors d’une récente course pmu, Cocktail Julino (n°12) a reculé par le jeu des relais puis tout s’est bien passé en face où il a pu progresser le long de la corde. Dans le tournant final, je lui ai baissé ses œillères et il s’est précipité se mettant aussitôt au galop. C’est vraiment dommage car il aurait lutté pour la victoire sans cette faute d’allures.

Dominique Lefaucheux : Class de Loriol (n°13) n’a pas démérité le dernier coup mais elle est plus performantes sur les courtes distances. Samedi, ma jument sera bien placée à la limite du recul. Cependant, elle disposera à la fin du mois d’un meilleur engagement sur un parcours réduit plus conforme à ses aptitudes. Je préfère la driver et lui donner un parcours le long de la corde. Ce quinté+ n’est donc pas un objectif visé de longue date.

Virginie Moquet : Blues d’Ourville (n°14) a été victime de la gourme après l’hiver et il a mis du temps à s’en remettre. Dimanche dernier, il avait trop de gaz lorsqu’il s’est montré fautif étant disqualifié pour allures irrégulières. Je n’ai donc pas hésité à le déclarer partant ici même si cela fait un peu rapproché. Samedi, mon élève aura certainement du mal à prendre une part active à l’arrivée de cet événement en raison de son handicap initial mais je reste persuadé qu’il va bien courir.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces sites de paris en ligne vous offrent les pronostics hippiques de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf dont Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Claude Piersanti et Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette3671228411
Turfomania.fr36251271113
Equidia362125784
Geny Courses324127685
Canalturf.com3576412112
Zeturf.fr3712261154
Radio Balances312257486
Bilto346725128
RTL3251167412
Tierce Mag.341267528

L’analyse du Quinté+ par les pronostiqueurs de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit des experts de Paris Turf pour cette course du tiercé quarté quinté du tiercé quarté quinté du 6 juillet 2019 avec le défilé des partants, la course référence, la base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports pmu du Quinté ordre et désordre. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome d’Enghien Soisy. Les consultants : Philippe Thévenon et Thierry Carosini.


Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les samedis, le départ de la course du quinté du jour sera donné en milieu d’après-midi aux alentours de 15h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome d’Enghien Soisy. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder cette course événement sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques propose, sur leur site web, un live de toutes les courses pmu du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné (de 3 à 9 chevaux associés). Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, elle est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, la mise de base est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d’écurie n’est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est plus un outsider capable de générer de beaux rapports pmu car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Afin d’augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu où le but est de trouver les cinq premiers sans notion d’ordre.

HIPPODROME D’ENGHIEN SOISY – Réunion premium n°1 – Course n°9 – Départ prévu aux alentours de 18h35 – Trot attelé – Femelles – Allocations totales : 29000 € – Distance à parcourir : 2150 mètres – Départ à l’autostart (8 chevaux en première ligne) – Piste en sable – 12 partants – Corde à gauche – Pour juments âgées de 4 ans (F) n’ayant pas gagné 24000 € au cours de leur carrière. Les turfistes auront du pain sur la planche ce samedi. Ce sont, en effet, deux réunions premium réservées aux trotteurs qui seront diffusées sur Equidia. La première de ces deux réunions très riches en partants se déroulera à Enghien avec en point d’orgue, le quinté du jour. L’hippodrome de Vichy prendra ensuite le relais en début de soirée pour une nocturne très intéressante. C’est sur la piste de l’hippodrome du Plateau de Soisy que se produira FRISE PONT VAUTIER (n°1), le cheval du jour de FT. Cette représentante de l’entraînement d’Anders Lindqvist disputera la dernière épreuve du programme, une course au trot attelé dont le départ sera donné derrière les ailes de l’autostart. Assez régulière dans ses performances, cette bonne finisseuse n’a franchi le poteau en tête qu’à une seule reprise depuis ses premiers pas en piste mais elle a souvent joué de malchance cette saison. Il est vrai qu’elle doit courir cachée, une tactique qui comporte pas mal d’aléas. Samedi, la longue ligne d’arrivée de l’hippodrome d’Enghien et le faible nombre de partants devraient jouer en sa faveur car c’est une jument qui possède une pointe de vitesse très acérée. Le départ lancé devrait également la favoriser car elle perd souvent du terrain au moment de la volte. Bien placé en première ligne côté corde, cette fille d’Uniclove et Villa Pont Vautier va certainement occuper rapidement une place de choix derrière les juments de tête. Si son driver, Franck Ouvrie, parvient ensuite à trouver l’ouverture au moment opportun dans la phase finale, elle devrait logiquement lutter pour les premières places car le lot semble vraiment  à sa portée. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner au PMU : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En appliquant cette astuce, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également