Quinté+ du 6 septembre 2019

Pronostic quinté du 6 septembre 2019 – Prix Adelinda

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

Ce quinté du vendredi 6 septembre aura comme support le prix Adelinda, une course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu en nocturne sur l’hippodrome de Vincennes. Cette épreuve de trot attelé, qui sera dotée de 51000 € d’allocations, a réuni 16 chevaux âgés de 6 à 9 ans inclus ans qui ne doivent pas avoir gagné 230000 € au cours de leur carrière pour être déclarés partants. Tous ces trotteurs s’affronteront aux alentours de 20h15 sur le parcours des 2850 mètres corde à gauche de la petite piste et ils seront répartis sur deux échelons de départ (Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 121000 € ou plus).

Le favori du pronostic

CAGNOISE D’AGON (n°4) vieillit remarquablement et, avant le coup, elle semble tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Meilleure que jamais à l’heure actuelle, cette fille de Jag de Bellouet et Noblesse de Larré reste sur un plaisant succès acquis sur l’hippodrome de Meslay du Maine. Ce jour-là, elle s’imposait assez facilement après avoir été très bien drivée par son apprenti. Auparavant, elle avait aligné les bons résultats dans des lots valables. On l’avait notamment vu s’octroyer une excellente deuxième place à Vincennes n’étant devancée que par la bonne Diane des Loyaux. Ce jour-là, elle trottait 1’13’8 sur les 2850 mètres de la grande piste tout en effectuant ses derniers 1000 mètres sur le pied d’1’11’6, un chrono qui lui confère une chance de premier ordre à défendre en pareille société. Vendredi, cette élève de la famille Hernot va bénéficier d’un engagement favorable au premier poteau et elle sera déferrée des antérieurs, une configuration qui l’améliore un peu. Confiée à l’habile Mathieu Mottier, elle devrait logiquement lutter pour la victoire si elle bénéficie d’un bon déroulement de course. Elle sera la favorite de ce pronostic.

La base incontournable

En net regain de forme, COMEDY JET (n°16) semble constituer une base solide et incontournable dans ce quinté+. Cette pensionnaire de l’écurie de Luc Roelens vient, en effet, de s’octroyer la deuxième place d’une course pmu à Vincennes alors qu’elle n’avait pas couru depuis plusieurs mois. Ce jour-là, elle avait déjà le handicap de rendre 25 mètres et elle échouait de peu pour la victoire face à Black Jack From, un cheval de qualité. Vendredi, cette fille de Jag de Bellouet et Mazarina va bénéficier d’un superbe engagement au plafond des gains et n’affrontera que des femelles. De plus, elle sera de nouveau déferrée des postérieurs, une configuration qui lui convient parfaitement. Capable de faire le tour des autres et d’imprimer son rythme, elle devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement si elle s’adapte au profil de la petite piste. Les parieurs qui aiment jouer en champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Très à l’aise sur ce tracé, DESIREE STAR (n°8) semble être le bon tocard de ce quinté du 6 septembre. Voilà plusieurs mois, cette élève de Charles Cuiller avait, en effet, largement prouvé son aptitude au parcours en remportant une course pmu. Comme bon nombre de juments du premier poteau, elle n’a toutefois plus beaucoup de marge de manoeuvre avec ses gains et il lui faut désormais un bon déroulement de course pour parvenir à tirer son épingle du jeu. Vendredi, elle aura l’avantage de n’affronter que des juments et d’être idéalement engagée à la limite du recul. Associée à Matthieu Abrivard et déferrée des postérieurs, elle pourrait peut-être pimenter les rapports pmu en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Jument bien née, DASCALIA (n°10) n’est autre que la soeur du bon Balando, un cheval de qualité qui était déjà entraîné par Alphonse Vanberghen. Sans avoir la qualité de son illustre aîné, elle fait preuve d’une louable régularité dans ses performances rentrant aux balances quasiment après chaque sortie. Vendredi, elle va redescendre nettement de catégorie par rapport à ses dernières sorties où elle affrontrait des chevaux de la trempe d’Alcoy, Portland, Dollar Soyer, El Villagio, Epic Julry, Drôle de Jet, Etonnant ou encore Estola. Autant de trotteurs qui auraient eu une première chance à défendre face à une telle opposition. Associée à Eric Raffin et sûrement préparée avec soin par son entraîneur, elle pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de cet événement malgré son handicap initial de 25 mètres. Les turfistes à la recherche d’un outsider spéculatif pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Vendredi, DEESSE DE GUERON (n°11) évoluera en plein dans sa catégorie et le profil de la petite piste conviendra bien à cette jument maniable. Confiée aux bons soins de l’habile François Lagadeuc et présentée pieds nus, elle semble tout à fait capable de figurer dans la combinaison gagnante si son driver parvient à placer sa pointe de vitesse au bon moment dans la dernière ligne droite.

DYNASTIE GRAMMONT (n°5) est certainement plus performante sur les parcours de vitesse mais on lui trouve néanmoins quelques bons résultats sur des longues distances. Bien engagée au premier échelon et déferrée des 4 pieds, cette représentant de l’entraînement de Jonathan Vanmeerbeck ne semble pas incapable de compléter la combinaison gagnante si Gabriele Gelormini parvient à lui masquer l’effort jusqu’à la sortie du tournant final.

Derrière ces six possibilités, la course est très ouverte elles seront nombreuses à briguer une cinquième place. On s’intéressera néanmoins à la candidature d’ANAIS D’OLAINE (n°15), une jument qui n’a pas démérité ces derniers temps en province alors qu’elle affrontait les mâles et les trotteurs étrangers. Bien engagée au plafond des gains face aux seules femelles, elle pourrait s’emparer d’une quatrième ou cinquième place à belle cote si Pierre-Yves Verva la drive au mieux de ses intérêts.

DOLLY DU QUESNE (n°2), confiée à Bjorn Goop en étant pieds nus, essaiera de causer une surprise.

La dernière minute

Où en est DEESSE DES LANDES (n°12) ?… Cette protégée de Laurent-Michel David est actuellement dans une forme douteuse n’ayant couru qu’une seule fois depuis son retour à la compétition. Pourtant, si on la juge sur ses meilleurs titres, elle est loin de constituer une impossibilité dans un lot de cet acabit. Déferrée des 4 pieds mais contrainte de rendre 25 mètres, la retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 06/09/2019 : 4 – 16 – 8 – 10 – 11 – 5 – 15 – 2

[siteorigin_widget class= »WP_Widget_Taboola »][/siteorigin_widget]

A la recherche des meilleurs pros

Ci-dessous, retrouvez les drivers et les entraîneurs ayant, au cours des 12 derniers mois, terminé le plus souvent dans la combinaison gagnante du Quinté PMU.

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Franck Nivard (n°1) : 53% de réussite
  • Eric Raffin (n°10) : 43% de réussite
  • Björn Goop (n°2) : 42% de réussite
  • François Lagadeuc (n°11) : 40% de réussite
  • Matthieu Abrivard (n°8) : 40% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Luc Roelens (n°16) : 58% de réussite
  • Philippe Billard (n°1) : 56% de réussite
  • Alphonse Vanberghen (n°10) : 54% de réussite
  • Charles Cuiller (n°8) : 42% de réussite
  • Damien Bonne (n°9) : 25% de réussite

Les meilleurs chronos au trot attelé

Ci-dessous, retrouvez les chevaux les plus rapides sur le parcours et ceux qui possèdent le meilleur record.

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Dynastie Grammont (n°5) : 1’11’7
  • Ahrima Turgot (n°14) : 1’11’9
  • Bocsa de Lespi (n°13) : 1’12’1
  • Déesse des Landes (n°12) : 1’12’4
  • Dolly du Quesne (n°2) : 1’12’7

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Ahrima Turgot (n°14) : 1’12’7
  • Dascalia (n°10) : 1’13’4
  • Dwelling Heights (n°1) : 1’13’7
  • Dolly du Quesne (n°2) : 1’13’9
  • Daljemosa (n°7) : 1’14’4

Les conditions de course

Course de trot attelé réservée à des juments âgées de 6 à 9 ans n’ayant pas gagné 230000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 121000 € ou plus. Distance à parcourir : 2850 mètres. Corde à gauche. Petite piste. Mâchefer. Bon terrain. 16 partants. Météo : Temps orageux (17°). Bon terrain. Allocations totales : 51000 € (Vainqueur : 22950 €, 1er accessit : 12750 €, 2ème accessit : 7140 €, 4ème place : 4080 €, 5ème place : 2550 €, 6ème place : 1020 €, 7ème place : 510 €).

Les interviews des entraîneurs

Stéphane Provoost : Ballerine Sissi (n°3) est arrivée à l’écurie depuis pratiquement un an et demi et je ne l’ai jamais eue dans un tel état de forme. Dernièrement, à Cherbourg, après avoir longtemps suivi parmi les derniers, la jument a fourni un très bon effort final dans la dernière ligne droite. Vendredi soir, l’engagement reste valable. Ma pensionnaire aura l’avantage de s’élancer au premier poteau de départ et elle n’affrontera que des femelles. Déferrée des quatre pieds, je l’estime capable de figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 6 septembre à l’issue d’un bon déroulement de course.

Emeric Hernot : en dernier lieu, Cagnoise d’Agon (n°4) a gagné une course pmu pour apprentis et lads-jockeys à Meslay-du-Maine. Depuis cette belle victoire, ma jument a bien récupéré de ses efforts et elle se présentera en bonne condition physique. Vendredi, je la déferre des antérieurs pour ce tiercé. Elle a besoin d’un bon parcours pour pleinement s’exprimer. Aussi, j’aurais préféré la grande piste dans l’idéal mais elle va s’adapter au profil de la petite piste. Face aux seules juments, elle doit logiquement avoir son mot à dire pour les premières places. Tous les feux sont au vert.

Jonathan Vanmeerbeck : En dernier lieu, Dynastie Grammont (n°5) n’a pas été des plus chanceuses mais elle effectuait une rentrée et était ferrée. Sa condition physique s’est améliorée depuis cette sortie mais le but est de l’avoir au top de sa forme pour le prochain meeting d’hiver. Elle est en retard de gains à l’heure actuelle et l’engagement au premier poteau de départ sera vraiment favorable. Même si elle est plus performante sur les plus courtes distances, ce parcours ne va pas la déranger. Je vais le présenter pieds nus et, selon moi, elle a parfaitement sa place à l’arrivée de ce quinté+.

Patrice Dessartre : Cocaïne des Prés (n°6) a pris le commandement aux Sables-d’Olonne et elle a longtemps résisté aux attaques avant de demander à souffler dans la dernière ligne droite. Elle a bien récupéré de ses efforts. Vendredi, mon élève bénéficiera d’une avance de 25 mètres sur un tracé qui va parfaitement  convenir à ses réelles aptitudes. Sachez aussi qu’elle sera déferrée des postérieurs. En étant menée de façon moins offensive, elle me paraît capable de tirer son épingle du jeu. Anaïs d’Olaine (n°15), sa compagne d’écurie, n’a pas démérité récemment à Landivisiau. Ce jour-là, elle s’est classée au huitième rang tout près du cinquième. Elle a conservé de beaux restes et se montre assez constante dans ses résultats. Dans ce quinté du 6 septembre, elle sera déferrée des antérieurs. L’engagement est intéressant face aux femelles mais elle aura le handicap de rendre 25 mètres sur la petite piste, ce qui n’est jamais évident. À l’issue d’un parcours favorable, elle pourrait néanmoins s’octroyer un accessit.

Benoît Barassin : Dernièrement, Daljemosa (n°7) n’était pas au mieux e sa forme et il ne faut pas tenir compte de son résultat. Elle a aussi souffert de la chaleur. Elle a eu quelques soins depuis cette tentative en demi-teinte et tout est rentré dans l’ordre. Selon moi, il faut plutôt la juger sur ses performances précédentes. Elle sera bien engagée dans ce tiercé et le profil de la petite piste va jouer en sa faveur. Face aux femelles uniquement, je pense qu’elle a une belle carte à jouer.

Charles Cuiller : Désirée Star (n°8) a été malade l’hiver dernier et, depuis, que ce soit à l’entraînement comme en compétition, elle a du mal à afficher le meilleur de sa forme. Elle alterne les bonnes performances et celles en demi-teinte. Vendredi, elle sera très bien placée en tête. Si elle peut être cachée jusqu’à la sortie du tournant final et placer sa pointe au moment opportun dans la ligne d’arrivée, alors elle aura son mot à dire pour une place parmi les cinq premiers de ce quinté+.

Damien Bonne : Dynasty Péji (n°9) a été victime d’un problème à un paturon après sa troisième place dans le Prix des Elites. Vendredi, elle va effectuer sa rentrée après quasiment un an d’absence. De plus, ce n’est pas une spécialiste du trot attelé. Elle va avoir besoin de plusieurs courses pour retrouver la bonne carburation. Selon moi, elle aura beaucoup de mal à participer activement à l’arrivée de ce prix Adelinda. Vous pouvez donc l’écarter sans risques de votre prono.

Alphonse Vanberghen : Dernièrement à Enghien Soisy, Dascalia (n°10) affrontait une opposition relevée avec les jeunes et les mâles. Ce jour-là, elle courait plutôt bien. Depuis, j’ai attendu cet engagement. Elle a pu travailler dans de bonnes conditions et me paraît prête à fournir sa meilleure valeur. Ma pensionnaire aura le handicap de rendre 25 mètres et elle aura besoin d’un bon déroulement de course pour obtenir un bon résultat dans ce quinté du 6 septembre. Le profil de la petite piste va toutefois jouer en sa faveur et, avant le coup, j’espère bien la voir monter sur le podium.

Pierre Louis Desaunette : En dernier lieu, Déesse de Guéron (n°11) s’est retrouvée bloquée derrière le lauréat alors qu’elle possédait suffisamment de ressources pour obtenir un meilleur classement. Ce jour-là, elle a dû se contenter de la deuxième place. C’était un objectif, contrairement à ce tiercé de vendredi à Vincennes où elle aura le handicap de rendre vingt-cinq mètres. Néanmoins, sa forme est sûre et sa maniabilité ne fait aucun doute. Elle pourrait donc accrocher une place à l’issue d’un déroulement de course à sa convenance.

Laurent-Michel David : Déesse des Landes (n°12) a couru ni bien, ni mal pour sa rentrée à Carentan. Elle a toujours eu du gaz durant le parcours mais est restée là à la fin. C’était sur l’herbe et elle était ferrée, mais son comportement ne m’a pas déplu. A l’entraînement, elle a l’air d’être en bonne forme mais rien ne remplace la compétition. L’engagement face aux femelles est favorable même si rendre la distance sur la petite piste n’est jamais facile.

Junior Guelpa : Bocsa de Lespi (n°13) s’est bien comportée sur l’herbe de Carpentras le mois dernier. On revient dans la capitale et ce ne sera pas la même chose. Elle n’a pas été préparée en vue de cet engagement et restera aussi ferrée. Cet événement sert un peu de transition. Je ne vais pas l’empêcher d’obtenir un bon résultat mais, vu l’opposition, elle aura certainement du mal à obtenir un bon résultat dans ce quinté+.

Hervé Daougabel : Lors d’une récente course pmu, Ahrima Turgot (n°14) a démarré mais elle a été menée de façon offensive avant de perdre le contact sur une faute à la sortie du tournant du Chemin de Fer. A l’entraînement, elle a l’air d’être en pleine possession de ses moyens. Vendredi, sur les 2850 mètres de la petite piste, il ne faudra pas la mettre dans le rouge au début. Elle sera pieds nus. Si elle peut se faire ramener, alors elle peut espérer faire partie de la combinaison gagnante.

Luc Roelens : Le jour de sa rentrée, Comedy Jet (n°16) cherchait à partir sur sa gauche dans l’ultime ligne droite, ce qui lui a coûté la victoire. Sa prestation ne m’a pas étonné car elle avait bien travaillé. Elle n’a pas pris dur. Ce prix Adelinda, c’est une bel engagement pour elle. Seule la petite piste m’inquiète un peu. Ma protégée sera munie d’une œillère murphy et d’une œillère australienne à droite. A mon avis, elle peut gagner cette course. Je vous conseille donc de lui accorder un très large crédit.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse

Gros handicap en plat ou en steeple chase organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces sites de paris en ligne vous offrent les pronostics hippiques de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU (Pari Mutuel Urbain). Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf gratuit dont Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Claude Piersanti et Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette165411012118
Turfomania.fr1541016286
Equidia101652114112
Geny Courses5101216784
Canalturf.com10116251148
Zeturf.fr10211645812
Radio Balances10165122148
Bilto16101542811
RTL101621154115
Tierce Mag.10116118245

L’analyse du Quinté+ par les experts de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 6 septembre 2019 avec le défilé des partants, la course référence, le cheval de base incontournable et les outsiders spéculatifs à belle cote capables de pimenter les rapports pmu du Quinté ordre et désordre. En bonus, ne manquez pas le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Les consultants : Philippe Thévenon et Alexia Beaucourt.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les vendredis, le départ de la course du quinté du jour sera donné en début de soirée aux alentours de 20h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Vincennes. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder cette course événement sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques et paris sportifs propose, sur leur site de paris en ligne, un live de toutes les courses pmu du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné (de 3 à 9 chevaux associés). Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, elle est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au nouveau quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé gagnant ou placé, la mise de base est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base. A noter que cela fonctionne également avec le Quinté Spot.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce tuyau ou bruit d’écurie n’est pas forcément une super base de jeu ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. C’est plus un outsider capable de générer de beaux rapports pmu car il possède une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Afin d’augmenter vos chances de gagner, pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu où le but est de trouver les cinq premiers sans notion d’ordre.

HIPPODROME DE VIRE – Réunion premium n°2 – Course pmu n°6 – Course E (trot) – Départ prévu aux alentours de 14h41 – LeTROT Open des Régions – Trot attelé – Allocations totales : 19000 € – Distance à parcourir : 2825 mètres – Piste en sable – 17 partants – Corde à droite – Pour mâles, femelles et hongres âgés de 5 ans ayant gagné au moins 12000 € mais pas 78000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 38000 € ou plus. Deux réunions premium réservées aux trotteurs seront diffusées sur Equidia ce vendredi. La première débutera sur l’hippodrome de Vire aux alentours de midi et la seconde aura pour cadre la traditionnelle réunion en nocturne à Vincennes avec en point d’orgue le quinté du jour. C’est en Normandie que se produira EUDES DE L’AUNAY (n°12), le cheval du jour de FT. Ce fils de Rodrigo Jet et Volvoretta participera à la sixième épreuve du programme, une course au trot attelé où il aura le handicap de rendre la distance. Pas des plus régulier dans ses résultats, ce protégé de Laurent-Michel David ne manque toutefois pas de moyens et, si on le juge sur ce qu’il a réalisé de mieux au cours de sa carrière, il semble tout à fait capable de tirer son épingle du jeu dans ce lot qui n’a rien d’extraordinaire. On lui trouve, en effet, quelques lignes intéressantes lorsque l’on analyses ses performances. Lors de son avant-dernière sortie, il avait notamment conclu dans le sillage d’Eole d’Orval, un cheval qui aurait été plébiscité par les parieurs s’il avait été déclaré partant dans cette compétition. On notera également qu’il avait obtenu une probante deuxième place sur cette piste l’an passé et, ce jour-là, il devançait Excel d’Amour, un bon cheval de l’écurie Guarato. Son aptitude au parcours est donc largement avérée. Vendredi, il affrontera donc un lot largement à sa portée et il sera déferré des 4 pieds, une configuration qui l’améliore beaucoup. Avant le coup, il aura donc pas mal d’atouts dans son jeu et il conviendra de suivre sa prestation avec un certain intérêt même si c’est évidemment loin d’être un coup sûr gagnant.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour vous faire gagner au PMU : Pariez sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari hippique qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%, ce qui améliore considérablement sa rentabilité. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En appliquant cette astuce, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.

A lire également